Douleurs chroniques suite à une entorse de la cheville

Que faire quand ça va pas?
jhr
Messages : 1635
Enregistré le : 11 sept. 2009 09:40

Re: Douleurs chroniques suite à une entorse de la cheville

Message non lu par jhr » 16 févr. 2017 12:04

Boushty19 a écrit :
jhr a écrit :Fayard plus fort que la médecine :lol:
Non au risque de te décevoir une infiltration sert a diminuer une inflamation ainsi que la douleur et a ce titre peut faciliter la guérison si elle est associé a un traitement de sons adapté, mais elle ne soigne pas... La preuve! fait toi faire une infiltration et continue a t'entraîner et même faire des compet. C'est ce que font pas mal de sportif de très bon niveau lorsqu'ils ne veulent pas louper un objectif malgré une blessure. Le résultat est toujours le même: agravation de la primo blessure. Les corticoïdes et autres antalgiques s'ils ne sont pas associés a une démarche de soin risquent au contraire d'agraver la situation. Le sportif n'a plus mal et pense à tord qu'il est guéri...
Qui m'a dit cela? le toubib en question dont parle nos creusois dont le nom commence par N et fini par A :wink:
Ps: très joli Aubusson
ps2: fayard 10 km de nat/semaine n'importe quel benjamin ( benjamine), fait plus en club de nat :sm11:
Effectivement les infiltrations ne soigneront pas la cause de l'inflammation nous en sommes conscient. Toutefois, il y a maintenant plus de 6 mois que ma compagne supporte une douleur sourde au quotidien. Donc on parlera d'un soulagement psychologique ! Comme on dit au rugby, la douleur c'est d'abord dans la tête !!! Elle a par contre entamé de nouvelles séances de kiné qui traitent particulièrement de son problème au nerf sural et qui devrait traiter la cause du problème.
En tout cas encore merci pour vos diverses interventions et avis !

PS : Aubusson c'est tellement jolie qu'on en a fait un nouveau terrain de jeu pour les disciplines enchainées grâce à un nouveau club : l'EA Aubusson Triathlon !!
Si ça passe pas tu peux aussi demander à ton médecin traitant qu'il te procure un rendez vous dans le service compétent à la clinique Chénieux à limoges. De mémoire ils traitent les pbs du CSP et en connaissent un rayon. Bon rétablissement.

Fayounet tu écris :" ...je n'ai pas eu de soucis malgré 10 km de nat /semaine pendant 15 ans"...ce qui laisse supposer que 10 bornes semaines est une charge lourde qui sollicite fortement les épaules :lol: Bon après t'es fayard et t'as pas besoin de t'entrainer pour progresser rien qu'en regardant les autres tu t'améliores. T'es une bête on le sait tous. on peut pas lutter :sm3:

FAYARD
Messages : 17347
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Douleurs chroniques suite à une entorse de la cheville

Message non lu par FAYARD » 16 févr. 2017 13:11

Pfff, on va arrêter là, tu ne comprends ce que je dis ou plutôt tu ne veux pas le comprendre.
Fin du bal pour ma part.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

USAT
Messages : 1917
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: Douleurs chroniques suite à une entorse de la cheville

Message non lu par USAT » 19 févr. 2017 19:34

jhr a écrit :Fayard plus fort que la médecine :lol:
Non au risque de te décevoir une infiltration sert a diminuer une inflamation ainsi que la douleur et a ce titre peut faciliter la guérison si elle est associé a un traitement de sons adapté, mais elle ne soigne pas... La preuve! fait toi faire une infiltration et continue a t'entraîner et même faire des compet. C'est ce que font pas mal de sportif de très bon niveau lorsqu'ils ne veulent pas louper un objectif malgré une blessure. Le résultat est toujours le même: agravation de la primo blessure. Les corticoïdes et autres antalgiques s'ils ne sont pas associés a une démarche de soin risquent au contraire d'agraver la situation. Le sportif n'a plus mal et pense à tord qu'il est guéri...
Qui m'a dit cela? le toubib en question dont parle nos creusois dont le nom commence par N et fini par A :wink:
Ps: très joli Aubusson
ps2: fayard 10 km de nat/semaine n'importe quel benjamin ( benjamine), fait plus en club de nat :sm11:
Faux.y'a ce a quoi ça sert,a la théorie, les livres et la pratique, ce qu'on appelle la REALITE ; et en pratique, j'ai pu recourir donc ça m'a soigné et réglé mon souci. Aucune aggravation, et plus aucun problème depuis.

la medecine c'est pas des mathématiques et il faut rester humble et ne pas croire qu'on détient la vérité, mais en France on a toujours ce gros problème de pas écouter le patient, et je sais de quoi je parle...restant sur ses théories et ses boukins, se disant : non mais c'est pas possible etc etc, on m'a dit que tel produit avait tel effet et compagnie, enfermé dans un logique. et si, c'est possible. Les docteurs n'ont pas compris mon cas et cherchent encore à comprendre, car je suis pas rentrer dans le cadre ce que 'ils connaissent., mais quel enfer avant d'arriver à cette conclusion. les plus grands sont les meilleurs car les plus ouverts.

USAT
Messages : 1917
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: Douleurs chroniques suite à une entorse de la cheville

Message non lu par USAT » 19 févr. 2017 19:43

FAYARD a écrit :Pfff, on va arrêter là, tu ne comprends ce que je dis ou plutôt tu ne veux pas le comprendre.
Fin du bal pour ma part.
ouai y'a quand même pas mal de cas un peu neuneux :mrgreen:

jhr
Messages : 1635
Enregistré le : 11 sept. 2009 09:40

Re: Douleurs chroniques suite à une entorse de la cheville

Message non lu par jhr » 20 févr. 2017 09:51

USAT a écrit :
jhr a écrit :Fayard plus fort que la médecine :lol:
Non au risque de te décevoir une infiltration sert a diminuer une inflamation ainsi que la douleur et a ce titre peut faciliter la guérison si elle est associé a un traitement de sons adapté, mais elle ne soigne pas... La preuve! fait toi faire une infiltration et continue a t'entraîner et même faire des compet. C'est ce que font pas mal de sportif de très bon niveau lorsqu'ils ne veulent pas louper un objectif malgré une blessure. Le résultat est toujours le même: agravation de la primo blessure. Les corticoïdes et autres antalgiques s'ils ne sont pas associés a une démarche de soin risquent au contraire d'agraver la situation. Le sportif n'a plus mal et pense à tord qu'il est guéri...
Qui m'a dit cela? le toubib en question dont parle nos creusois dont le nom commence par N et fini par A :wink:
Ps: très joli Aubusson
ps2: fayard 10 km de nat/semaine n'importe quel benjamin ( benjamine), fait plus en club de nat :sm11:
Faux.y'a ce a quoi ça sert,a la théorie, les livres et la pratique, ce qu'on appelle la REALITE ; et en pratique, j'ai pu recourir donc ça m'a soigné et réglé mon souci. Aucune aggravation, et plus aucun problème depuis.

la medecine c'est pas des mathématiques et il faut rester humble et ne pas croire qu'on détient la vérité, mais en France on a toujours ce gros problème de pas écouter le patient, et je sais de quoi je parle...restant sur ses théories et ses boukins, se disant : non mais c'est pas possible etc etc, on m'a dit que tel produit avait tel effet et compagnie, enfermé dans un logique. et si, c'est possible. Les docteurs n'ont pas compris mon cas et cherchent encore à comprendre, car je suis pas rentrer dans le cadre ce que 'ils connaissent., mais quel enfer avant d'arriver à cette conclusion. les plus grands sont les meilleurs car les plus ouverts.
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: avant de te la péter , renseigne toi sur le contenu d'une infiltration et de l'action des composants inflitrés dans la partie corporelle à soigner et on en reparle...t'as l'air aussi doué là qu'en entrainement vélo :mrgreen:

USAT
Messages : 1917
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: Douleurs chroniques suite à une entorse de la cheville

Message non lu par USAT » 20 févr. 2017 22:56

jhr a écrit :
USAT a écrit :
jhr a écrit :Fayard plus fort que la médecine :lol:
Non au risque de te décevoir une infiltration sert a diminuer une inflamation ainsi que la douleur et a ce titre peut faciliter la guérison si elle est associé a un traitement de sons adapté, mais elle ne soigne pas... La preuve! fait toi faire une infiltration et continue a t'entraîner et même faire des compet. C'est ce que font pas mal de sportif de très bon niveau lorsqu'ils ne veulent pas louper un objectif malgré une blessure. Le résultat est toujours le même: agravation de la primo blessure. Les corticoïdes et autres antalgiques s'ils ne sont pas associés a une démarche de soin risquent au contraire d'agraver la situation. Le sportif n'a plus mal et pense à tord qu'il est guéri...
Qui m'a dit cela? le toubib en question dont parle nos creusois dont le nom commence par N et fini par A :wink:
Ps: très joli Aubusson
ps2: fayard 10 km de nat/semaine n'importe quel benjamin ( benjamine), fait plus en club de nat :sm11:
Faux.y'a ce a quoi ça sert,a la théorie, les livres et la pratique, ce qu'on appelle la REALITE ; et en pratique, j'ai pu recourir donc ça m'a soigné et réglé mon souci. Aucune aggravation, et plus aucun problème depuis.

la medecine c'est pas des mathématiques et il faut rester humble et ne pas croire qu'on détient la vérité, mais en France on a toujours ce gros problème de pas écouter le patient, et je sais de quoi je parle...restant sur ses théories et ses boukins, se disant : non mais c'est pas possible etc etc, on m'a dit que tel produit avait tel effet et compagnie, enfermé dans un logique. et si, c'est possible. Les docteurs n'ont pas compris mon cas et cherchent encore à comprendre, car je suis pas rentrer dans le cadre ce que 'ils connaissent., mais quel enfer avant d'arriver à cette conclusion. les plus grands sont les meilleurs car les plus ouverts.
:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: avant de te la péter , renseigne toi sur le contenu d'une infiltration et de l'action des composants inflitrés dans la partie corporelle à soigner et on en reparle...t'as l'air aussi doué là qu'en entrainement vélo :mrgreen:
je ne me la pète pas. je te raconte mon expérience, mais tu veux pas l'entendre. je suis pas médecin, on peut pas tout étudier, j'ai fais de la chimie ( tu diras durement que c'est nul bien évidemment).

Je n'ai pas appris les actions des composants mais j'en ai eu une et je peux te parler de l'effet que j'ai ressenti mais... ça illustre parfaitement le fossé docteur/patient : tu penses "théorie" et je te parle pratique..dialogue de sourd bien souvent entre patient et médecin.
la médecine et surtout la médecine est loin d'être une science exacte.

pour le vélo tu m'expliques? Qu'est ce qui te chagrine?

y'a quand même un paquet de forumeur qui critiquent gratuitement ici, qui visent personnellement, diffame à tout va sans connaitre. Je te ferais remarqué que je ne te critique pas en tant qu'individu, un peu de respect..si possible..

FAYARD
Messages : 17347
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Douleurs chroniques suite à une entorse de la cheville

Message non lu par FAYARD » 20 févr. 2017 23:40

Laisse tomber USAT, jhr aime la provoc, c'est son truc.
Fin des travaux sur le topic Ericd. Les modos bossent même le dimanche !!! :mrgreen:

Boushty19
Messages : 113
Enregistré le : 30 juil. 2010 09:16

Re: Douleurs chroniques suite à une entorse de la cheville

Message non lu par Boushty19 » 22 mars 2017 16:04

Bonjour à tous,

Quelques nouvelles. Ma compagne porte depuis 10 jours des semelles orthopédiques. Il fallait effectivement rééquilibrer sa posture suite à sa blessure (elle marchait et courait avec un appui externe au niveau du pied droit). Les effets ont été immédiats avec une sensation de soutien bien plus importante. Toutefois, la douleur persiste et cette sensation de subir des décharges électriques également... Les muscles péroniers sont toujours douloureux ainsi que la cheville à un point précis sous la malléole (là où passe ce fameux nerf sural). Les infiltrations n'ont rien amélioré puisqu'à priori les ligaments sont cicatrisés et fonctionnent parfaitement.
Nous avons peut-être eu une explication à l'inflammation qu'elle à eu sous le genoux : il pourrait s'agir d'une fracture ou fissure du péroné. En gros cela pourrait être une entorse avec arrachement osseux mais pas au niveau de la cheville. Le problème est que plus d'un an après on ne le saura jamais. Nous penchons vraiment pour un problème au niveau du nerf sural. Elle suit des séances de kiné pour traiter mais les résultats se font attendre. En attendant elle a repris l'entrainement puisque tous les avis convergent vers le fait qu'il n'y pas de danger, seul la douleur est un facteur limitant. A suivre... Si certains ont des avis nous prenons !

Répondre