D'où viennent ces nausées ?

Que faire quand ça va pas?
débutant
Messages : 8642
Enregistré le : 01 sept. 2009 21:38

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par débutant » 18 août 2013 19:40

Totor a écrit :(ou Mme les bons jours)...
Tu l'as choisi pour quoi, ta femme ? Pour les tâches ménagères :roll: Ou pour te limiter dans tes heures entrainements et tes compet comme la majorité des triathlètes ? :wink: (Oui, il s'agit de hors sujet :oops: )

Avatar de l’utilisateur
Totor
Messages : 253
Enregistré le : 02 sept. 2004 07:55
Localisation : Aux 50 m en train de faire une pause...nantes

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par Totor » 19 août 2013 08:40

Les deux mon capitaine! Le triathlon n'est pas LA vie comme beaucoup de triathlètes le pensent :lol:

Pour être honnête je suis un touriste! Et le triathlon n'est qu'un moyen de faire un peu de sport détente sans me prendre la tête.
Autant dire que lorsque j'arrive à 5H d'entrainement semaine,... Je suis content...

Pour les problèmes de bide, content que notre ami ait trouvé sa solution! Bonne continuation!
La douleur est une faiblesse qui quitte ton corps.

débutant
Messages : 8642
Enregistré le : 01 sept. 2009 21:38

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par débutant » 19 août 2013 18:46

Totor a écrit :Les deux mon capitaine!
Sinon, il y a des femmes (ou hommes) de ménage, de plus avec réduction d'impôts* :wink: Pour ceci, pas la peine de "recruter" une personne à 100% jour et nuit, 24h/24, 7jours sur 7, toutes les 52 sem de l'année, tous les ans :wink:

* : 50% de réduction d'impôt calculé sur les dépenses maxi de 12 000 € par an (et maxi porté à 15 000 € la première année)

Michel Gagnard
Messages : 52
Enregistré le : 22 janv. 2004 14:26

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par Michel Gagnard » 28 août 2013 17:52

Michel Gagnard a écrit :Des nouvelles de mon coté, je pense avoir trouvé la cause de ces nausées... c'est tout con... c'est simplement une déshydratation...

Tous les ans en été, je pars en vélo en Allemagne (875 km en 3 jours) et cette année la chaleur était bien présente... Début de nausées le premier jour au bout de seulement 160-180 km. Je m'arrête dans un intermarché et je bois 1 litre de pulco citron froid. Je repars sans problème et fini l'étape sans soucis.
Le troisième jour (35° en Bavière) je bois 10 litres sur le vélo et aucun problème...
Pour le retour (toujours la chaleur) je me force à boire entre 7 et 9 litres sur le vélo et aucun problème. Au plus fort de la chaleur, l'après-midi, je bois des jus d'orange froids des hypermarchés ; sur le retour, à Bourg en Bresse sur les coups de 15h (le 2 août dernier, furieux vent de sud depuis Lons le Saulnier), j'ai bu 1.75 litre de jus d'orange + jus de pamplemousse en environ 30 minutes.

En repensant à tous mes coups de galère, cette hypothése de déshydratation est bien la plus plausible car la chaleur accélère le phénomène. En 2009 sur le Chtriman -alors à Cambrai- j'avais bien bu sur le vélo (4.5 litres, pas assez ?) mais pas assez en CAP, les nausées et vomissements étaient arrivés au 32ème km du marathon.
Mon seul IM qui s'est très bien passé était le Norseman 2005 où il faisait un froid terrible (pluie-neige au dessus de 1000-1200 m et course détournée car neige au sommet du Gausta).

Si ça peut aider les quelques personnes qui souffrent des mêmes problèmes...

Voilà, reste à mettre tout ça en oeuvre dimanche prochain au Chtriman 2013...
Raté !
Nausées dès le 90 km au Chtriman... abandon après 4 km de marathon, impossible d'avaler (enfin de retenir) quoi que ce soit...

Alors ce ne serait pas la déshydratation... dimanche il faisait frais sur le vélo (15-20° maxi), pas de soleil et un petit vent rafraîchissant... j'ai tout de même bu 2 grands bidons (1.5 litre) dans le premier tour de vélo en roulant à faible allure (moins de 130 bpm alors que ma Fmax est au moins à 180)... difficile de croire à la déshydratation alors...

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2683
Enregistré le : 24 août 2007 21:11

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par lopapy » 29 août 2013 09:01

Michel Gagnard a écrit :(..)
Raté !
Nausées dès le 90 km au Chtriman... abandon après 4 km de marathon, impossible d'avaler (enfin de retenir) quoi que ce soit...

Alors ce ne serait pas la déshydratation... dimanche il faisait frais sur le vélo (15-20° maxi), pas de soleil et un petit vent rafraîchissant... j'ai tout de même bu 2 grands bidons (1.5 litre) dans le premier tour de vélo en roulant à faible allure (moins de 130 bpm alors que ma Fmax est au moins à 180)... difficile de croire à la déshydratation alors...
As tu été voir les médecins de course ?
Qu'ils t'auscultent avec tous les symptomes ?
J'y avais eu, les 2 années, d'excellents échanges avec eux.

Une glycémie aurait été intéressante, as tu testé ton diabète ?

Il aurait été interessant de voir s'ils pensait te mettre sous perf ou pas.

3l pour 90kms, mais combien pour les suivants ? J'ai bien fait une déshydratation sur un 24h à 10°C en buvant à chaque km...

Ne pas rester sur un constat d'échec mais à chaque fois que tu es dans cet état, tente de trouver le médecin et analyse avec lui.
Tu peux tomber sur des iconoclastes, il y en a quelques uns, qui auront des idées pour trouver la raison de ces tourments !

L'Papy_kiha_eu_froid_dans_de_l'eau_pas_froide_hier_agreuuuuuuuuuuuu... :sm10:

Michel Gagnard
Messages : 52
Enregistré le : 22 janv. 2004 14:26

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par Michel Gagnard » 29 août 2013 11:56

lopapy a écrit :
As tu été voir les médecins de course ?
Non, d'ailleurs je n'étais pas dans un état "avancé", je n'avais de nausées qu'en mouvement, pas au repos ; elles ont d'ailleurs disparu en 1 ou 2 heures de temps.

lopapy a écrit : Une glycémie aurait été intéressante, as tu testé ton diabète ?
La glycémie, je l'ai testée lors de l'IM de Cublize en 2006 ; là j'étais à un stade très avancé : plusieurs heures à grelotter couché sous la tente de la croix rouge, nausées persistantes même couché. La glycémie était normale.
Je n'ai pas de diabète, j'ai fait une analyse de sang assez poussée en janvier dernier (il y a plus de 2 pages de résultats) et je suis dans la fourchette "normale" pour toutes les rubriques.
lopapy a écrit : Il aurait été interessant de voir s'ils pensait te mettre sous perf ou pas.
Ils m'avaient mis sous perf à Cublize2006 en m'assurant que d'ici 1/2 heure j'allais gambader comme un lapin... cette perf n'a eu aucun résultat...
lopapy a écrit : 3l pour 90kms, mais combien pour les suivants ? J'ai bien fait une déshydratation sur un 24h à 10°C en buvant à chaque km...
non non, 1.5 litre (2 bidons de 0.75 litre) pour 90 km ! et même pour 1h 30 de natation + 90 km de vélo...
Ensuite, passés ces 90 premiers km, j'ai très difficilement bu 1 nouveau bidon (0.75 l) et une dizaine de gorgées de coca (boisson infâme à mon goût).

Je continue de penser à une déshydratation pour deux raisons :
1) la veille au soir j'ai anormalement uriné (et pas du pipi de chat) : à 22h, 23h et minuit. C'était assez incompréhensible car en journée je n'avais pas bu plus que d'habitude (je dirais même moins que d'habitude).
2) lors de la natation j'ai pissé juste avant le départ et deux fois durant les 1h 30 de nat...




L'Papy_kiha_eu_froid_dans_de_l'eau_pas_froide_hier_agreuuuuuuuuuuuu... :sm10:[/quote]

chapatoun
Messages : 27
Enregistré le : 01 mai 2011 23:03

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par chapatoun » 31 août 2013 11:57

Bonjour Michel,

j'ai eu comme toi un début de nausées sur le chtriman pendant le vélo, et je me suis alors forcé à manger (sandwich pain brioché jambon emmental) et c'est passé (c'est un peu contre intuitif mais....ça a marché).
Peut être as-tu eu une combinaison de : début de déshydratation + insupport de goût sucré + légère hypoglycémie ?

Côté boisson, j'ai alterné isostar, coca, eau sur vélo et coca + eau gazeuse sur marathon et dès que j'avais à nouveau des débuts d enausée, haut de coeur, je mangeais qque chose (morceau de pastèque, raison, raisin sec, tuc...), quitte à mâcher le solide et le recracher.

Bon courage dans ta quête des causes et remèdes !

Manu

Michel Gagnard
Messages : 52
Enregistré le : 22 janv. 2004 14:26

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par Michel Gagnard » 03 sept. 2013 15:06

chapatoun a écrit :Bonjour Michel,

j'ai eu comme toi un début de nausées sur le chtriman pendant le vélo, et je me suis alors forcé à manger (sandwich pain brioché jambon emmental) et c'est passé (c'est un peu contre intuitif mais....ça a marché).
Peut être as-tu eu une combinaison de : début de déshydratation + insupport de goût sucré + légère hypoglycémie ?

Côté boisson, j'ai alterné isostar, coca, eau sur vélo et coca + eau gazeuse sur marathon et dès que j'avais à nouveau des débuts d enausée, haut de coeur, je mangeais qque chose (morceau de pastèque, raison, raisin sec, tuc...), quitte à mâcher le solide et le recracher.

Bon courage dans ta quête des causes et remèdes !

Manu

ok, merci Manu.

On va voir... ça à fait 32 ans au 1er juillet dernier que je cherche...

Rhomain57
Messages : 1
Enregistré le : 27 juin 2017 23:18

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par Rhomain57 » 27 juin 2017 23:24

Bonjour Michel !

Témoignage équivalent à ce que je vis à chaque course >2h...
As-tu trouver d'autres pistes de réflexion voire des solutions ?

Bon courage!

Arnauds
Messages : 26
Enregistré le : 18 févr. 2014 10:43

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par Arnauds » 28 juin 2017 09:26

Bonjour,
Problème identique pour moi, dès que je fait des courses de format L ou XL je sais qu'après la course je ne serai pas bien pendant au moins 3 h avec des vertiges et des envies de vomir. Les symptômes viennent environ 30 mn après la course et disparaissent si je fait une petite sieste.
J'ai testé pas mal de chose en hydratation et nutrition mais rien n'y fait.
Si vous avez des conseils je suis preneur.
Merci

Floppy
Messages : 216
Enregistré le : 29 sept. 2015 13:23

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par Floppy » 28 juin 2017 14:13

Peut être la fatigue tout simplement puisqu'une sieste en vient à bout.

Avatar de l’utilisateur
Mathdok
Messages : 1569
Enregistré le : 24 oct. 2008 12:36
Localisation : Hell

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par Mathdok » 28 juin 2017 17:21

les vertiges (et donc mal de coeur inhérent) ça peut être tellement de choses. Le fait de faire une sieste ne résout pas forcemment qu'un souci de fatigue, elle peut également rétablir l'oreille interne. Bref, c'est pas sur ce forum que tu trouveras une solution mais avec le toubib suivant tes antécédents connus ou inconnus (traumatisme cranien, AVC, pb ORL), etc.
"Les jambes qui tournent sur la terre qui tourne, c’est la vie qui repousse ses limites" Eric Fottorino

Michel Gagnard
Messages : 52
Enregistré le : 22 janv. 2004 14:26

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par Michel Gagnard » 19 août 2017 13:36

Bonjour à tous,

Le temps a passé... et le mal est resté.


* Avril 2015 brevet de 300 km pour le Paris-Brest-Paris de 2015. départ probablement trop rapide et explosion vers 200 km. J'ai terminé à l'agonie (je crois que le mot n'est pas trop fort). Je me souviens très bien, vers la fin, d'une "côte" d'environ 300 m de long et de pourcentage 2 à 3%. Habituellement, j'arrive à la monter à 25-28 km/h en forçant un peu. Là j'ai réellement cru que je n'allais pas pouvoir arriver en haut.... impressionnant... je me suis affalé en haut, au bord de la route (il faisait nuit) et j'ai dû récupérer dans d'affreuses nausées durant 15 minutes ! Les 12 derniers km de plat ont été un enfer : 18 km/h maxi et énormes nausées dès la moindre bosselette... J'ai tout de même terminé dans les délais mais en vomissant de la bile et dans un très sale état.

Mai 2015, lors du brevet de 400 km relatif au Paris-Brest-Paris de 2011. Pareil : départ probablement rapide et premiers problèmes (maux de ventre) vers 150 km. J'ai tout de même pu manger et boire avant qu'il ne soit trop tard (vers km 300) mais le problème était que les 50-75 km suivants devaient se faire la nuit (passage à 1100 m d'altitude) et sans aucun hébergement. J'ai donc préféré arrêter le brevet dans un état encore assez correct, je me suis pris une chambre d'hôtel et l'ai terminé (hors délai évidemment) le lendemain matin en pleine forme...

Mai 2015, une semaine plus tard, je me déplace vers Poitiers pour refaire le 400. Toujours pareil : maux de ventre dès le km 200 malgré un repas au restaurant au km 140 et des pulsations surveillées... Là je me suis forcé à manger un peu (compotes) et je me suis mis à rouler très en dedans (20-22 km/h sur plat) durant environ 1 heure. La situation s'est calmée mais ce n'était pas encore ça. Je me suis arrêté ensuite pour dormir un peu (il devait être 3 ou 4 h du matin) il faisait froid, je tremblais un peu, je n'ai évidemment pas dormi mais me suis reposé 1h. Ensuite je n'avais plus mal au ventre mais était très fatigué. Vers 7-8h je me suis arrêté à un bistrot et ai commandé 1 café au lait. Là miracle, tout est revenu. Je suis remonté sur le vélo et ai retrouvé une excellente forme. Mieux que ça, j'étais persuadé que les maux de ventre ne reviendraient pas. J'ai fini en excellente forme, j'ai repris la voiture et suis rentré chez moi (400 km de route).

Ensuite je n'ai pas fait le 600 ni le PBP car on m'a diagnostiqué une hyperthyroïdie (la thyroïde qui fonctionne trop). 18 mois de traitement et c'est revenu nickel.

Juin dernier. Mont-Blanc. Je fais le MB avec 2 amis et mon fils. On part de Tête Rousse à 3150 m alt et on monte direct au sommet. Je prends des maux de ventre (parfois violents) vers 3800 qui ne s'arrangent pas vers 4300. Pas mal de gaz aussi... Là un de mes amis qui est médecin me donne 2 comprimés de SPASFON LYOC. 30 minutes plus tard tout était redevenu normal, j'étais en bonne forme au sommet et pas de pb pour la redescente (on a dormi au Goûter à 3800). Là je ne sais pas si le mal était le même ?

Michel Gagnard
Messages : 52
Enregistré le : 22 janv. 2004 14:26

Re: D'où viennent ces nausées ?

Message non lu par Michel Gagnard » 07 sept. 2017 15:39

Nous sommes donc quelques uns, sur ce forum, dans ce cas.

J'ai échangé par email privé avec Christophe T. (qui ressent exactement les mêmes choses) et on s'est trouvé au moins 1 point commun : on est assez sensible aux "désorientations" c'est-à-dire que, par exemple, on ne peut pas lire en voiture sans immédiatement avoir des nausées.

Perso quand j'étais gamin, j'étais assez sensible au mal des transports en voiture...

Comme on a essayé beaucoup de choses au niveau de l'alimentation (sans aucun effet), si le mal venait "de la tête" ?

Répondre