Diabète et sport

Que faire quand ça va pas?
Avatar de l’utilisateur
TIRELIPIMPON
Messages : 5912
Inscription : 26 mars 2006 20:28
Localisation : La valette du var

Re: Diabète et sport

Message non lu par TIRELIPIMPON »

Du point de vue de la carotte... le lapin est la véritable incarnation du mal...

Avatar de l’utilisateur
Michaël
Messages : 729
Inscription : 30 juil. 2003 22:19
Localisation : En perpétuel mouvement

Re: Diabète et sport

Message non lu par Michaël »

L'an dernier un T1 au sommet de l'Everest et cette année une équipe pro cycliste uniquement de T1 (des vrai diabétiques...) etc....


L'immobilisme nuit gravement à la santé

Avatar de l’utilisateur
TIRELIPIMPON
Messages : 5912
Inscription : 26 mars 2006 20:28
Localisation : La valette du var

Re: Diabète et sport

Message non lu par TIRELIPIMPON »

:sm6:
Du point de vue de la carotte... le lapin est la véritable incarnation du mal...

Avatar de l’utilisateur
dad1
Messages : 2953
Inscription : 14 sept. 2006 18:36
Localisation : côte d'or
Contact :

Re: Diabète et sport

Message non lu par dad1 »

Meci Tirelipimpon pour les liens

Ca peut réactiver mon envie de faire un jour Embrun, donc pourquoi ne pas le faire comme pour ceux du marathon des sables avec une pompe externe et un capteur de glycémie en temps réel pour ne jamais être en hyper ou en hypo. En tout cas ça donne de l'espoir. Alors Michael t'en penses quoi? L'an prochain on se fait le grand saut?
Veni, vidi, vici
je suis venu vider les cabinets

Avatar de l’utilisateur
Michaël
Messages : 729
Inscription : 30 juil. 2003 22:19
Localisation : En perpétuel mouvement

Re: Diabète et sport

Message non lu par Michaël »

dad1 a écrit :Meci Tirelipimpon pour les liens

Ca peut réactiver mon envie de faire un jour Embrun, donc pourquoi ne pas le faire comme pour ceux du marathon des sables avec une pompe externe et un capteur de glycémie en temps réel pour ne jamais être en hyper ou en hypo. En tout cas ça donne de l'espoir. Alors Michael t'en penses quoi? L'an prochain on se fait le grand saut?
J'y retournerai peut-être en 2009 pour "finir le job"
J'ai fait le marathon du Mt St Michel avec une lecteur de glycémie en continu (holder CGMS) pour une étude. Manque de bol ,ce fut l'année de la canicule...
D'accord, pour dire que les hypers dans la semaine avant la course sont déjà un mauvais signe. Mais que c'est difficile de reste au repos sont rien manger.

J'espère faire pêter le highscore dimanche mais pas en glycémie

Michaël

L'immobilisme nuit gravement à la santé

jpmilou
Messages : 45
Inscription : 19 avr. 2013 07:48

Re: Diabète et sport

Message non lu par jpmilou »

alors on va déterrer un peu ce topic :D
Je suis diabétique depuis 18 ans maintenant. Insulino-dépendant (Novorapid et Lantus)

préambule... je sais que vous en france vous parler en g de sucre dans le sang nous on parle en mg/l donc quand je donne un chiffre glycémique, il faut mettre une virgule

J'ai repris le sport après 6 ou 7 ans de glandouille finie qui m'ont bien sûr apporter un surplus pondéral plus que conséquent (1,93m pour 145kg) (tendance boulimique)
Depuis 3 ans je me suis remis au sport, au début vélo et depuis l'année dernière j'ai attaqué le running et donc le triathlon l'année dernière pour monter en puissance cette année.
Je pèse maintenant 122kg mais la masse graisseuse a fortement diminué aussi! (même si toujours plus de 20%)

Mon expérience sur le tri n'est pas conséquente mais plus à vélo et en cap
ce que j'ai pu voir c'est que le vélo consomme nettement moins de sucre que la natation et la cap.
Par exemple, je suis actuellement en journée normale à 18 lantus et 5 rapide le matin. (avant d'attaquer le sport c'était 32 lantus et 12 rapide)
Quand je pars courir je ne fais pas d'injection de rapide. Mais à vélo je me fais 2 unités. pour la natation je ne fais rien non plus (durée des entrainements entre 40 min et 1h30)
Je me resucre toutes les 40 minutes en courant et toutes les 50 minutes à vélo. Pour la natation, je me blinde d'un gel juste avant d'entrer dans l'eau.

L'expérience que j'ai en course à pied c'est des semi et 20km
là, c'est pas d'injection de rapide, réduction à 12 lantus déjeuné un peu plus sucré mais pas tellement plus.
Le 1er 20km que j'ai fait j'avais un camelback avec une dose légère d'isostar dedans une injection de rapide de 2, résultat 2,50 au début et 2,50 à l'arrivée en sachant que je prenais un gel tout les 5km

donc c'était pas l'idéal.

Maintenant c'est pas de rapide,
juste de l'eau et des gels tout les 5km. (et un quartier d'orange quand j'en ai marre du gouts framboise ou fruits des bois)
résultat au semi de Paris cette année: 260 au départ... 112 à l'arrivé (pour 2h38 d'efforts, je précise! donc c'est qd même long)

Les barres isostar sont pas top car trop de graisse de palme dedans et assimilation lente des sucres.

Pour le vélo, c'est encore différent sur les longues sorties (plus de 2h30) je prends mon camelback avec de l'eau et mes 2 bidons avec de l'isostar mais juste 1/2 de la dose conseillée pour les non-diabétiques (conseil de mon diabétologue) j'alterne donc l'eau et l'isostar. Tout en me prenant des gels toutes les 45-50 minutes ce qui donne de bons résultats pour moi.

Par contre, j'ai un effet rebond quand j'ai fini de courir ou rouler moins 1h30... c'est à dire que mon organisme produit du glycogène et donc je me retrouve parfois à 250 sans avoir ingérer quoi que ce soit de sucré 2 ou 3h après avoir couru ou roulé. Donc je dois faire une micro-dose (2 ou 3) après le sport! Mais pas plus sinon Hypo ;)

Et ne jamais oublié de réduire sa dose nocturne quand on a fait une grosse session. Une hypo diurne est déjà chiante mais une nocturne c'est encore plus prise de tête...

bref.. comme dirait mon diabétologue (spécialisé en plus dans l'alimentation des sportifs de haut niveaux) le sport et le diabète, c'est la merde car rien n'est fixe et tout est empirique!
Mais si on peut se donner des trucs, autant les partager.

Mais on profite de son sport à son petit niveau et on savoure tout en faisant attention! ;-)

Avatar de l’utilisateur
Mentaleau
Messages : 40
Inscription : 20 févr. 2015 10:33

Re: Diabète et sport

Message non lu par Mentaleau »

Hello
Deux surprise aujourd'hui : je viens de recevoir ma première Licence triathlon et je viens d'apprendre que je suis diabétique...
On va dire que c'est un signe, mon entrainement était déjà sérieux, mon alimentation va devenir extrêmement sérieuse.
En tout cas, merci pour vos précédents messages, ça m'a bien remonté le moral car je ne savais pas si c'était compatible avec le triathlon. ouf
merci
Un trou noir...c'est troublant

Avatar de l’utilisateur
Michaël
Messages : 729
Inscription : 30 juil. 2003 22:19
Localisation : En perpétuel mouvement

Re: Diabète et sport

Message non lu par Michaël »

Welcome aboard Mentaleau !

Le triathlon est un bon médicament

Michaël
Bientôt 26ème saison de triathlon et 12 de diabète

Avatar de l’utilisateur
Mentaleau
Messages : 40
Inscription : 20 févr. 2015 10:33

Re: Diabète et sport

Message non lu par Mentaleau »

Merci :sm2: ça augmente ma motivation :sm2: :sm2: :sm2:
Un trou noir...c'est troublant

francky48
Messages : 2817
Inscription : 26 nov. 2008 16:21

Re: Diabète et sport

Message non lu par francky48 »

Bonjour
Je viens squatter en tant que nouveau membre du monde des diabétiques :( . Après de longuuuues recherches ( plus de 10 ans ) on a enfin trouvé d'où venaient mes problèmes alimentaires. Alors le mien est un peu différent et moins préjudiciable que ceux cités plus haut dans le sens ou je ne fais pas d'hyperglycémie mais je vais tomber systématiquement en hypo si je mange trop "sucré" ( je suis tombé à 0,32gr lors du test de l'hyperglycémie provoqué en laboratoire). Mon endocrinologue m'a dit qu'il valait mieux celui la et je veux bien la croire car au moins je n'ai qu'un problème à gérer :oops:
J'ajuste depuis peu mon alimentation au quotidien et même si j'ai encore des gros coup moins bien 45mn après les repas, cela va déjà mieux. Mon problème se pose sur que manger lors des efforts long et plus particulièrement en course car je me vois mal ouvrir une boite de flageolets en milieu d'épreuve. Comme dad1, j'ai laissé tomber le format IM car là, impossible de finir. Je me concentre sur le format M et L et pour ce dernier j'ai des fins de courses très très très compliquées car il faut que je trouve le juste équilibre entre apport énergétique suffisant et pas trop manger pour ne pas tomber en hypo.
Quelqu'un du forum est il concerné par ce problème ? Si oui comment gérez vous vos apports énergétiques ? Un nutritionniste m'a dit qu'il fallait que je consomme des sucres rapides et lents. En faisant quelques recherches j'ai trouvé qu'il y avait un produit qui pourrait me convenir comme la pâte d'amande "Jean Hervé" avec 45% d'amandes donc protéines, acide gras, du sirop d'agave pour des IG bas et du sucre de cannes pour pour un IG plus élevé.
Est ce que cela ou autre chose pourrait m'allait ? Quid du sirop d'agave car en faisant qq recherche j'ai pu voir qu'il n'avait pas comme on peut lire souvent un IG à 15 mais qu'il serait plutôt compris entre 50 et 90 ?
Merci de m'avoir lu et merci pour votre aide.
Frank

Avatar de l’utilisateur
dad1
Messages : 2953
Inscription : 14 sept. 2006 18:36
Localisation : côte d'or
Contact :

Re: Diabète et sport

Message non lu par dad1 »

francky48 a écrit :Bonjour
Je viens squatter en tant que nouveau membre du monde des diabétiques :( . Après de longuuuues recherches ( plus de 10 ans ) on a enfin trouvé d'où venaient mes problèmes alimentaires. Alors le mien est un peu différent et moins préjudiciable que ceux cités plus haut dans le sens ou je ne fais pas d'hyperglycémie mais je vais tomber systématiquement en hypo si je mange trop "sucré" ( je suis tombé à 0,32gr lors du test de l'hyperglycémie provoqué en laboratoire). Mon endocrinologue m'a dit qu'il valait mieux celui la et je veux bien la croire car au moins je n'ai qu'un problème à gérer :oops:
J'ajuste depuis peu mon alimentation au quotidien et même si j'ai encore des gros coup moins bien 45mn après les repas, cela va déjà mieux. Mon problème se pose sur que manger lors des efforts long et plus particulièrement en course car je me vois mal ouvrir une boite de flageolets en milieu d'épreuve. Comme dad1, j'ai laissé tomber le format IM car là, impossible de finir. Je me concentre sur le format M et L et pour ce dernier j'ai des fins de courses très très très compliquées car il faut que je trouve le juste équilibre entre apport énergétique suffisant et pas trop manger pour ne pas tomber en hypo.
Quelqu'un du forum est il concerné par ce problème ? Si oui comment gérez vous vos apports énergétiques ? Un nutritionniste m'a dit qu'il fallait que je consomme des sucres rapides et lents. En faisant quelques recherches j'ai trouvé qu'il y avait un produit qui pourrait me convenir comme la pâte d'amande "Jean Hervé" avec 45% d'amandes donc protéines, acide gras, du sirop d'agave pour des IG bas et du sucre de cannes pour pour un IG plus élevé.
Est ce que cela ou autre chose pourrait m'allait ? Quid du sirop d'agave car en faisant qq recherche j'ai pu voir qu'il n'avait pas comme on peut lire souvent un IG à 15 mais qu'il serait plutôt compris entre 50 et 90 ?
Merci de m'avoir lu et merci pour votre aide.
Frank
Salut

En fait on n'a pas le même problème mais je pense que tu peux effectivement trouver des solutions chez les diabétiques insulino.

En fait il faut manger beaucoup de sucres lents avant effort (plus du riz que des pâtes car ça indispose moins), puis pendant l'effort si le sucre rapide ne te convient, prendre effectivement des pâtes d'amande ça peut être pas mal même si compliqué à pied.
Veni, vidi, vici
je suis venu vider les cabinets

Avatar de l’utilisateur
Michaël
Messages : 729
Inscription : 30 juil. 2003 22:19
Localisation : En perpétuel mouvement

Re: Diabète et sport

Message non lu par Michaël »

Salut,

je connais un DID qui fait des ultratrails en ne mangeant que du gras si,si...

Par exemple : http://plumette-la-gourmande-lchf3.webnode.fr/

Sa ration quotidienne de glucide est très faibles (30g je crois)
Cela commence à être en vogue aux U-S et intimiste en Europe
Les 4 premiers mois sont durs, ensuite le corps s'habitue.
Du coup, il n'utilise plus le sucre comme énergie mais directement la graisse.
Les médecins refusent de suivre ce genre d'expérience (cela ne correspond pas à leur cours de Fac) mais comme il est médecin lui-même.

Personnellement, je ne m'y lancerais pas car j'aime trop les pâtes et autres féculents

Michaël

francky48
Messages : 2817
Inscription : 26 nov. 2008 16:21

Re: Diabète et sport

Message non lu par francky48 »

dad1 a écrit :Salut

En fait on n'a pas le même problème mais je pense que tu peux effectivement trouver des solutions chez les diabétiques insulino.

En fait il faut manger beaucoup de sucres lents avant effort (plus du riz que des pâtes car ça indispose moins), puis pendant l'effort si le sucre rapide ne te convient, prendre effectivement des pâtes d'amande ça peut être pas mal même si compliqué à pied.
Effectivement nous n'avons pas le même diabète car le mien n'est pas pas DID. Pour mon alimentation quotidienne, j'ai augmenté sensiblement la part des protéines, pas mal de riz de la marque Tilda qui semble parfaitement me convenir des légumineuses ainsi que du quinoa que j'ai découvert. Pour l'activité physique je vais tester les pâtes d'amandes et essayer de trouver le bon équilibre. Ce que je n'arrive pas encore à maitriser durant l'effort c'est de savoir si je suis en hypo parce que j'ai trop ou pas assez mangé.
Michaël a écrit :Salut,

je connais un DID qui fait des ultratrails en ne mangeant que du gras si,si...

Par exemple : http://plumette-la-gourmande-lchf3.webnode.fr/

Sa ration quotidienne de glucide est très faibles (30g je crois)
Cela commence à être en vogue aux U-S et intimiste en Europe
Les 4 premiers mois sont durs, ensuite le corps s'habitue.
Du coup, il n'utilise plus le sucre comme énergie mais directement la graisse.
Les médecins refusent de suivre ce genre d'expérience (cela ne correspond pas à leur cours de Fac) mais comme il est médecin lui-même.

Personnellement, je ne m'y lancerais pas car j'aime trop les pâtes et autres féculents

Michaël
Un peu comme toi, j'aime trop les féculents pour m'en passer. De plus je trouve que les régimes alimentaires de ce type sont contraignant socialement. Déjà que le notre l'est pas mal :lol:
Merci pour votre aide à tout les deux
Frank

USAT
Messages : 2765
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: Diabète et sport

Message non lu par USAT »

francky48 a écrit :Bonjour
Je viens squatter en tant que nouveau membre du monde des diabétiques :( . Après de longuuuues recherches ( plus de 10 ans ) on a enfin trouvé d'où venaient mes problèmes alimentaires. Alors le mien est un peu différent et moins préjudiciable que ceux cités plus haut dans le sens ou je ne fais pas d'hyperglycémie mais je vais tomber systématiquement en hypo si je mange trop "sucré" ( je suis tombé à 0,32gr lors du test de l'hyperglycémie provoqué en laboratoire). Mon endocrinologue m'a dit qu'il valait mieux celui la et je veux bien la croire car au moins je n'ai qu'un problème à gérer :oops:
J'ajuste depuis peu mon alimentation au quotidien et même si j'ai encore des gros coup moins bien 45mn après les repas, cela va déjà mieux. Mon problème se pose sur que manger lors des efforts long et plus particulièrement en course car je me vois mal ouvrir une boite de flageolets en milieu d'épreuve. Comme dad1, j'ai laissé tomber le format IM car là, impossible de finir. Je me concentre sur le format M et L et pour ce dernier j'ai des fins de courses très très très compliquées car il faut que je trouve le juste équilibre entre apport énergétique suffisant et pas trop manger pour ne pas tomber en hypo.
Quelqu'un du forum est il concerné par ce problème ? Si oui comment gérez vous vos apports énergétiques ? Un nutritionniste m'a dit qu'il fallait que je consomme des sucres rapides et lents. En faisant quelques recherches j'ai trouvé qu'il y avait un produit qui pourrait me convenir comme la pâte d'amande "Jean Hervé" avec 45% d'amandes donc protéines, acide gras, du sirop d'agave pour des IG bas et du sucre de cannes pour pour un IG plus élevé.
Est ce que cela ou autre chose pourrait m'allait ? Quid du sirop d'agave car en faisant qq recherche j'ai pu voir qu'il n'avait pas comme on peut lire souvent un IG à 15 mais qu'il serait plutôt compris entre 50 et 90 ?
Merci de m'avoir lu et merci pour votre aide.
Frank
Je ne sais pas si la pâte d'amande "Jean Hervé" peut te convenir pour ta course mais j'en mange depuis un an et demi, une petite cuillère à café régulièrement, c'est excellent. je prends aussi du Sèsame noir et beurre de Cacahuètes "Rapunzel". Je crois savoir que la l'amande est vivement conseillé pour les efforts, mais pas seule. A Tester

Avatar de l’utilisateur
dad1
Messages : 2953
Inscription : 14 sept. 2006 18:36
Localisation : côte d'or
Contact :

Re: Diabète et sport

Message non lu par dad1 »

francky48 a écrit :
dad1 a écrit :Salut

En fait on n'a pas le même problème mais je pense que tu peux effectivement trouver des solutions chez les diabétiques insulino.

En fait il faut manger beaucoup de sucres lents avant effort (plus du riz que des pâtes car ça indispose moins), puis pendant l'effort si le sucre rapide ne te convient, prendre effectivement des pâtes d'amande ça peut être pas mal même si compliqué à pied.
Effectivement nous n'avons pas le même diabète car le mien n'est pas pas DID. Pour mon alimentation quotidienne, j'ai augmenté sensiblement la part des protéines, pas mal de riz de la marque Tilda qui semble parfaitement me convenir des légumineuses ainsi que du quinoa que j'ai découvert. Pour l'activité physique je vais tester les pâtes d'amandes et essayer de trouver le bon équilibre. Ce que je n'arrive pas encore à maitriser durant l'effort c'est de savoir si je suis en hypo parce que j'ai trop ou pas assez mangé.

C'est le problème de tout DID à l'heure actuelle ! En fait c'est comme si on demandait à un aveugle de marcher sans sa canne !!!! On court sans jamais savoir ou on en est!!!!
Veni, vidi, vici
je suis venu vider les cabinets

Répondre