Calculs rénaux

Que faire quand ça va pas?
Avatar de l’utilisateur
dad1
Messages : 2953
Inscription : 14 sept. 2006 18:36
Localisation : côte d'or
Contact :

Calculs rénaux

Message non lu par dad1 »

Salut,

J'ai fait des calculs rénaux le 2 juin que j'ai par chance pu évacuer rapidement par voie naturelle !

Je vous passe les détails de la douleur !!! Pour résumer on croit que c'est la fin...

Le problème c'est que j'avais un Half 3 jours après, que j'ai fait après avoir demandé l'avis du médecin des urgences.

En dehors de début de crampes en vélo je n’ai pas ressenti de difficulté particulière, mais sans doute un signe de déshydratation.

Juste après le traitement (anti-inflammatoire non-stéroïdien), j'ai eu les symptômes d'une infection urinaire (toujours envie d'uriner sans brûlure) et après examen des urines, il n'y avait pas de signe d'infection mais des traces de sangs et cellules épithéliales confirmant le passage des calculs.

Mon médecin traitant m'a imposé un repos de 15 jours, que j'ai suivi (partiellement), les symptômes (envie d'uriner) persistent et j'ai un Half ce weekend ! Pour lui c'est mort et pour moi c'est un crève-cœur car j'ai « foiré » mon premier objectif et je dois zapper le second alors que je m'étais préparé comme jamais !

Ma question pour ceux qui ont connu ça est combien de temps a duré cette inflammation et quand avez-vous pu reprendre le sport après disparition totale des symptômes ou avant ?
Merci
Veni, vidi, vici
je suis venu vider les cabinets

Avatar de l’utilisateur
dad1
Messages : 2953
Inscription : 14 sept. 2006 18:36
Localisation : côte d'or
Contact :

Re: Calculs rénaux

Message non lu par dad1 »

Bon je me réponds à moi même et si mon expérience peut être utile à quelqu'un !

J'ai passé un uroscanner et suis passé à deux doigts de l'opération, mais par chance j'ai évacué le dernier calcul par voies naturelles la veille !

Le fait d'avoir attendu près d'un mois avec ces symptômes laisse à penser que j'aurais dû consulter un spécialiste bien avant. J'ai d'ailleurs demandé à mon généraliste sur la fin qu'il me prescrive des anti-inflammatoires car je ne supportais plus cette envie de pisser permanente et c'est ça qui a permis d'évacuer ce calcul en relâchant l'uretère où était bloqué le calcul depuis le début.

Ah oui sinon j'ai fait mon Half avec une envie de pisser permanente !!!
Veni, vidi, vici
je suis venu vider les cabinets

Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 1573
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: Calculs rénaux

Message non lu par abdo_kassou »

Y a un truc que je comprends pas: cette envie de pisser, dans ton commentaire, on a l'impression que c'est ça qui t'a permis d'éliminer le calcul? Parce que tu as plus bu? Plus uriné?
Et consulter le médecin plus tôt n'aurait pas été une bonne idée alors?
Post en tout cas très intéressant car ce problème est un risque majeur quand on fait du long (sur un long, très chaud, ai bu environ 8 litres et je n'ai jamais pissé seulement 2 heures après la course et un demi verre)
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?

Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 1573
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: Calculs rénaux

Message non lu par abdo_kassou »

Ce risque de trop solliciter les reins a d'ailleurs été clairement identifié dans la littérature scientifique
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?

Avatar de l’utilisateur
dad1
Messages : 2953
Inscription : 14 sept. 2006 18:36
Localisation : côte d'or
Contact :

Re: Calculs rénaux

Message non lu par dad1 »

abdo_kassou a écrit :Y a un truc que je comprends pas: cette envie de pisser, dans ton commentaire, on a l'impression que c'est ça qui t'a permis d'éliminer le calcul? Parce que tu as plus bu? Plus uriné?
Et consulter le médecin plus tôt n'aurait pas été une bonne idée alors?
Post en tout cas très intéressant car ce problème est un risque majeur quand on fait du long (sur un long, très chaud, ai bu environ 8 litres et je n'ai jamais pissé seulement 2 heures après la course et un demi verre)
J'ai été hospitalisé le 2 juin pour des coliques néphrétiques et j'ai donc vu un médecin aux urgences qui m'a mis sous anti-inf. Après le traitement, soit 5 jours plus tard, tout en buvant énormément, j'ai eu ce fameux symptôme (envie de pisser permanente) pour lequel j'ai vu mon généraliste qui m'a mis à l'arrêt de sport et laissé comme ça, sans traitement pendant 15 jours, pensant qu'un calcul pouvait encore trainer dans la vessie et que je pourrais l'évacuer naturellement. Il a juste oublié que cette envie de pisser permanente est juste insupportable et c'est seulement à ma demande qu'il m'a remis sous anti-inf qui a eu l'effet escompté ! Le calcul était bloqué à l'entrée de l'urètre d'où l'envie de pisser permanente. La conjugaison de l'hydratation et de l'anti-inf ont permis l'évacuation, mais ça ne marche pas à tous les coups !

D'après le chirurgien que j'ai vu, le calcul que j'ai extrait (le récupérer dans les wc est indispensable pour en connaître l'origine) est de l'oxalate de calcium soit le plus fréquent et qui dans mon cas est lié à un problème d'hydratation car j'ai une hygiène de vie plutôt bonne (végétarien et je mange peu salé), mais une hydratation insuffisante.


Oxalate de calcium extrait la veille du scanner
Image
Veni, vidi, vici
je suis venu vider les cabinets

Répondre