COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
claude
Messages : 4168
Inscription : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par claude »

C'est tout à fait ça

J'ajoute que le déchaînement anti-Raoult a commencé après que la pandémie ait semblé se tasser chez nous

Tant que ça n'avait pas l'air d'être gagné les critiques avaient été beaucoup plus prudents, parce que, on ne savait jamais, des fois que …

La, maintenant c'est : "aussitôt on cria haro sur le baudet"

Je sais, ça ne date pas d'hier, mais c'est toujours comme ça
Claude

Z_orglub
Messages : 579
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

sandrine a écrit :
30 mai 2020 10:42
Fafa44 a écrit :
29 mai 2020 11:49
FAYARD a écrit :
28 mai 2020 23:00


Attention, tu vas avoir droit aux agents du Politburo....Ici il n’y a qu’une seule voie, celle de LREM, tout autre avis est battu en brèche et ridiculisé.
Prend garde à toi... :sm2:
En même temps (si je peux me permettre), on est sur un forum de tri, pratiqué majoritairement par des blancs CSP+, donc très riches, qui finissent leur IM en marchant, donc il est logique de reconnaître Macron comme notre président, à nous triathlètes.

Voilà une vérité implacable et logique.

On pourrait croire à du Raoult tiens. :mrgreen:
Bon j'ai jamais fait d'ironmam même en marchant donc je ne risque rien :sm2:
Alors je continue, tollé mondial contre The Lancet :-)
https://www.upr.fr/actualite/tolle-mond ... aRmZcFMpUU
On dirait que les gens attendent une réponse définitive et absolue des scientifiques, et de chaque publication. Au contraire, il faut voir chaque étude comme un nouvel élément de réponse, qui peut-être discuté, et ce n'est qu'après un certain temps qu'un consensus peut se former, sur la base de tous ces articles.

C'est fatiguant toutes ces polémiques après chaque étude, ces gens qui voient des complots partout, possèdent toutes les réponses sur des sujets qu'ils ne maitrisent absolument pas.

Je pense que cette ambiance est la conséquence de plusieurs choses.

Une "illusion de contrôle", c'est à dire le biais qui consiste à penser qu'il y forcément une solution, que l'on est en mesure de contrôler des choses qui en fait dépassent notre capacité d'action. Ici, parce qu'il y a un virus, il y aurait forcément un remède à portée de main.

Les politiciens et les journalistes qui ne veulent pas lâcher une partie de leur pouvoir au détriment des scientifiques. C'est un aveu de faiblesse pour eux que dire dire "je ne sais pas, donc je constitue un comité d'expert auquel je ferai confiance, et j'arbitrerai en fonction des choix qu'ils proposent".

Le peuple qui ne croit plus aux élites et voit des complots partout.

Le manque de culture scientifique. Pas grand monde comprend le concept d'essai randomisé. Ça semble pourtant évident, mais pour 90% des gens, l'argument "mais ça a marché sur mon beau-frère" est plus fort que toutes les études scientifiques (y compris pour certains scientifiques, et même des médecins). De la même façon, la réthorique de Raoult marche mieux que n'importe quel comité d'experts.

Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 4596
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Z_orglub a écrit :
30 mai 2020 12:03
sandrine a écrit :
30 mai 2020 10:42
Fafa44 a écrit :
29 mai 2020 11:49


En même temps (si je peux me permettre), on est sur un forum de tri, pratiqué majoritairement par des blancs CSP+, donc très riches, qui finissent leur IM en marchant, donc il est logique de reconnaître Macron comme notre président, à nous triathlètes.

Voilà une vérité implacable et logique.

On pourrait croire à du Raoult tiens. :mrgreen:
Bon j'ai jamais fait d'ironmam même en marchant donc je ne risque rien :sm2:
Alors je continue, tollé mondial contre The Lancet :-)
https://www.upr.fr/actualite/tolle-mond ... aRmZcFMpUU
On dirait que les gens attendent une réponse définitive et absolue des scientifiques, et de chaque publication. Au contraire, il faut voir chaque étude comme un nouvel élément de réponse, qui peut-être discuté, et ce n'est qu'après un certain temps qu'un consensus peut se former, sur la base de tous ces articles.

C'est fatiguant toutes ces polémiques après chaque étude, ces gens qui voient des complots partout, possèdent toutes les réponses sur des sujets qu'ils ne maitrisent absolument pas.

Je pense que cette ambiance est la conséquence de plusieurs choses.

Une "illusion de contrôle", c'est à dire le biais qui consiste à penser qu'il y forcément une solution, que l'on est en mesure de contrôler des choses qui en fait dépassent notre capacité d'action. Ici, parce qu'il y a un virus, il y aurait forcément un remède à portée de main.

Les politiciens et les journalistes qui ne veulent pas lâcher une partie de leur pouvoir au détriment des scientifiques. C'est un aveu de faiblesse pour eux que dire dire "je ne sais pas, donc je constitue un comité d'expert auquel je ferai confiance, et j'arbitrerai en fonction des choix qu'ils proposent".

Le peuple qui ne croit plus aux élites et voit des complots partout.

Le manque de culture scientifique. Pas grand monde comprend le concept d'essai randomisé. Ça semble pourtant évident, mais pour 90% des gens, l'argument "mais ça a marché sur mon beau-frère" est plus fort que toutes les études scientifiques (y compris pour certains scientifiques, et même des médecins). De la même façon, la réthorique de Raoult marche mieux que n'importe quel comité d'experts.
Je comprends ce que tu dis, mais même parmi les scientifiques il y a des débats. A te lire, on a l'impression qu'il y a une voix scientifique qui doit lutter contre une parole démagogique qui use de la science à d'autres fins.
Mais surtout, ce que beaucoup des "tenants" de l'establishment éludent dans cette crise, c'est les mensonges et manipulations du "camp du bien" scientifique.
Comme beaucoup sur ce fil sont complètement dedans, ils ne le voient pas et traitent avec condescendance ces "incultes de la science". Or, ils ne voient pas que l'enjeu est ailleurs. Il est politique, c'est ce que je dis depuis le début.
Les scientifiques, les vrais, n'ont pas besoin de mentir ou de manipuler ; ces mecs là sont à fond dans leur truc et ne s'intéressent pas vraiment à ces débats publics.
Ceux qui le font, sont ceux qui ont des intérêts financiers et/ou politiques. Les seuls à être dans les "combinazione" dans cette crise, sont ceux du "camp du Bien". C'est le Gouvernement qui a menti au début (les masques, les tests) et qui fait la guerre au traitement Raoult.
C'est les médecins en costumes, très potes avec les grands labos, qui encouragent des études bidons aux sources erronées pour terrasser définitivement un traitement en le présentant comme un traitement assassin... Véran qui durcit la délivrance dudit traitement avec la précipitation de l'escroc opportuniste ne voulant pas rater la bonne fenêtre...
L'usage de l'outrance et du mensonge n'est le fait que d'un camp et avec de gigantesques moyens.
S'ils avaient raison, auraient-ils besoin de tels procédés ?
Franchement, cette querelle sur l'HCQ, si elle n'était pas sous-tendue pas des enjeux financiers colossaux, tu crois vraiment qu'elle aurait pris cette ampleur ?

Z_orglub
Messages : 579
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Bardamu a écrit :
30 mai 2020 17:03
Franchement, cette querelle sur l'HCQ, si elle n'était pas sous-tendue pas des enjeux financiers colossaux, tu crois vraiment qu'elle aurait pris cette ampleur ?
Je crois que cette querelle n'existe qu'en France, et dans une moindre mesure aux USA parce que Trump promeut aussi ce traitement. Cette querelle vient simplement du fait que Raoult a excité tout le monde avec son idée, et que les médias ont suivi. Le populisme est dans l'air du temps, les gens veulent des réponses simples, rassurantes, ils ne font pas confiances aux "elites". C'est aussi bête que ça. D'ailleurs, je pense pas que sur les forums de triathlon japonais ou australiens on parle d'HCQ.

Les "enjeux financiers" marchent dans les deux sens, pas juste contre la chloroquine. Les chercheurs rêvent tous de trouver un traitement (et Raoult le premier !), notamment pour les retombées que ça aurait sur leur labo et leur carrière. Tous les médecins qui ont lancé des études pour tester la chloroquine aurait bien aimé que ça fonctionne.

Est-ce que tu ne penses pas que peut-être, tout simplement, ce médicament ne marche pas ? pourquoi chercher des complots, et des explications compliquées ? on peut se dire qu'il y a maintenant eu beaucoup d'efforts de faits, et que s'il n'y a toujours pas de résultats convaincants, c'est peut-être que malheureusement ça ne marche pas.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7213
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

claude a écrit :
30 mai 2020 11:33
C'est tout à fait ça

J'ajoute que le déchaînement anti-Raoult a commencé après que la pandémie ait semblé se tasser chez nous

Tant que ça n'avait pas l'air d'être gagné les critiques avaient été beaucoup plus prudents, parce que, on ne savait jamais, des fois que …

La, maintenant c'est : "aussitôt on cria haro sur le baudet"

Je sais, ça ne date pas d'hier, mais c'est toujours comme ça
Factuellement j'ai ouvert ce topic avec Raoult et JD Michel le 22 mars séduit par leurs discours, puis en étudiant mieux les choses mon opinion a basculé le 27 mars j'écrivais alors :
Thierry *OnlineTri* a écrit :
27 mars 2020 14:20
Plus je creuse la question plus que je trouve que notre Raoult est plus proche du charlatant que du génie :( :(

Les espoirs qu'il a suscité (y compris chez moi) sont à la hauteur de la crise... et il est tellement plus facile d'abuser les gens que de leur faire comprendre qu'ils ont été abusés.
...
Après en ce qui concerne l'efficacité de l'HCQ n'est pas une question d'opinion mais de résultats d'études cliniques ou d'analyse de données.

Si Raoult avait vendu son traitement comme ayant des résultats "spectaculaires" force est de constater qu'aucun autre centre n'a pu les reproduire. Même si à New York, le docteur Vladimir Zelenko a bien surfé sur la vague.


T.

Silver0l
Messages : 7175
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Bardamu a écrit :
30 mai 2020 17:03
Je comprends ce que tu dis, mais même parmi les scientifiques il y a des débats. A te lire, on a l'impression qu'il y a une voix scientifique qui doit lutter contre une parole démagogique qui use de la science à d'autres fins.
Mais surtout, ce que beaucoup des "tenants" de l'establishment éludent dans cette crise, c'est les mensonges et manipulations du "camp du bien" scientifique.
Comme beaucoup sur ce fil sont complètement dedans, ils ne le voient pas et traitent avec condescendance ces "incultes de la science". Or, ils ne voient pas que l'enjeu est ailleurs. Il est politique, c'est ce que je dis depuis le début.
Les scientifiques, les vrais, n'ont pas besoin de mentir ou de manipuler ; ces mecs là sont à fond dans leur truc et ne s'intéressent pas vraiment à ces débats publics.
Ceux qui le font, sont ceux qui ont des intérêts financiers et/ou politiques. Les seuls à être dans les "combinazione" dans cette crise, sont ceux du "camp du Bien". C'est le Gouvernement qui a menti au début (les masques, les tests) et qui fait la guerre au traitement Raoult.
C'est les médecins en costumes, très potes avec les grands labos, qui encouragent des études bidons aux sources erronées pour terrasser définitivement un traitement en le présentant comme un traitement assassin... Véran qui durcit la délivrance dudit traitement avec la précipitation de l'escroc opportuniste ne voulant pas rater la bonne fenêtre...
L'usage de l'outrance et du mensonge n'est le fait que d'un camp et avec de gigantesques moyens.
S'ils avaient raison, auraient-ils besoin de tels procédés ?
Franchement, cette querelle sur l'HCQ, si elle n'était pas sous-tendue pas des enjeux financiers colossaux, tu crois vraiment qu'elle aurait pris cette ampleur ?
Cette tirade illustre à merveille tout ce qui déconne dans la tête des Raoultiens les plus convaincus.

En gros, ils ont un biais cognitif énorme, bien antérieur à l'histoire de l'HCQ: tout ce qui vient du gouvernement / du "système" / de Paris / des grandes entreprises / des costards ... est mauvais, et tout ce qui vient du "peuple" / des "antisystèmes" / de la province / des "petits"... est forcément bon. Les études d'opinion montrent d'ailleurs bien la corrélatin Raoultisme / sentiment d'appartenance aux gilets jaunes.

Ils interprètent ensuite la crise sanitaire à l'aune de ces préjugés. Ils s'accaparent Raoult (qui est pourtant un apparatchik de premier rang du système politico-sanitaire de PACA: il a(vait) l'appui de la vaste majorité du système politique local et les contribuables financent grassement son institut) comme leur héros anti-système, et en déduisent que tout ce qu'il dit est parole d'évangile, et tout ceux qui osent s'élever contre lui sont des suppôts du gouvernement / du grand capitalisme / de Paris... animés des pires intentions et financés par les Big Pharma.

Le virus et l'HCQ en ont évidemment rien à f... de ce contexte politique, mais le sujet est devenu complètement irrationnel: au lieu de regarder objectivement les études de tous les pays qui s'accumulent et qui progressivement démontrent de plus en plus que l'HCQ ne sert à rien, on rentre dans le déni et on s'enfonce ans dans des délires parano-politico-complotistes.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump

jul56
Messages : 343
Inscription : 03 déc. 2013 01:30

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par jul56 »

J’étais assez neutre au début sur ce débat et me disait juste, attendons que Raoult finisse son étude. Si il a raison, tant mieux, si il a tord, et bien on cherchera autre chose.
Force est de constater qu’il n’a aucune intention de justifier que son traitement est le bon. Ce qui questionne quand même franchement sur le fond. Il a passé ce stade et est maintenant en politique malgré ses dires.
Par ailleurs, je le trouve assez inbuvable. « Moi, je » permanent.

triplette
Messages : 5643
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Silver0l a écrit :
31 mai 2020 07:00
Bardamu a écrit :
30 mai 2020 17:03
Je comprends ce que tu dis, mais même parmi les scientifiques il y a des débats. A te lire, on a l'impression qu'il y a une voix scientifique qui doit lutter contre une parole démagogique qui use de la science à d'autres fins.
Mais surtout, ce que beaucoup des "tenants" de l'establishment éludent dans cette crise, c'est les mensonges et manipulations du "camp du bien" scientifique.
Comme beaucoup sur ce fil sont complètement dedans, ils ne le voient pas et traitent avec condescendance ces "incultes de la science". Or, ils ne voient pas que l'enjeu est ailleurs. Il est politique, c'est ce que je dis depuis le début.
Les scientifiques, les vrais, n'ont pas besoin de mentir ou de manipuler ; ces mecs là sont à fond dans leur truc et ne s'intéressent pas vraiment à ces débats publics.
Ceux qui le font, sont ceux qui ont des intérêts financiers et/ou politiques. Les seuls à être dans les "combinazione" dans cette crise, sont ceux du "camp du Bien". C'est le Gouvernement qui a menti au début (les masques, les tests) et qui fait la guerre au traitement Raoult.
C'est les médecins en costumes, très potes avec les grands labos, qui encouragent des études bidons aux sources erronées pour terrasser définitivement un traitement en le présentant comme un traitement assassin... Véran qui durcit la délivrance dudit traitement avec la précipitation de l'escroc opportuniste ne voulant pas rater la bonne fenêtre...
L'usage de l'outrance et du mensonge n'est le fait que d'un camp et avec de gigantesques moyens.
S'ils avaient raison, auraient-ils besoin de tels procédés ?
Franchement, cette querelle sur l'HCQ, si elle n'était pas sous-tendue pas des enjeux financiers colossaux, tu crois vraiment qu'elle aurait pris cette ampleur ?
Cette tirade illustre à merveille tout ce qui déconne dans la tête des Raoultiens les plus convaincus.
Cette tirade est magnifique ! Elle illustre à merveille le propos de Z_orglub, alors qu'elle a, j'imagine, la prétention de vouloir lui apporter une divergence d'opinion. C'est la grande spécialité de son auteur, j'adore lorsqu'il est dans ce registre.... :mrgreen:
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."

Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 4596
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Silver0l a écrit :
31 mai 2020 07:00
Bardamu a écrit :
30 mai 2020 17:03
Je comprends ce que tu dis, mais même parmi les scientifiques il y a des débats. A te lire, on a l'impression qu'il y a une voix scientifique qui doit lutter contre une parole démagogique qui use de la science à d'autres fins.
Mais surtout, ce que beaucoup des "tenants" de l'establishment éludent dans cette crise, c'est les mensonges et manipulations du "camp du bien" scientifique.
Comme beaucoup sur ce fil sont complètement dedans, ils ne le voient pas et traitent avec condescendance ces "incultes de la science". Or, ils ne voient pas que l'enjeu est ailleurs. Il est politique, c'est ce que je dis depuis le début.
Les scientifiques, les vrais, n'ont pas besoin de mentir ou de manipuler ; ces mecs là sont à fond dans leur truc et ne s'intéressent pas vraiment à ces débats publics.
Ceux qui le font, sont ceux qui ont des intérêts financiers et/ou politiques. Les seuls à être dans les "combinazione" dans cette crise, sont ceux du "camp du Bien". C'est le Gouvernement qui a menti au début (les masques, les tests) et qui fait la guerre au traitement Raoult.
C'est les médecins en costumes, très potes avec les grands labos, qui encouragent des études bidons aux sources erronées pour terrasser définitivement un traitement en le présentant comme un traitement assassin... Véran qui durcit la délivrance dudit traitement avec la précipitation de l'escroc opportuniste ne voulant pas rater la bonne fenêtre...
L'usage de l'outrance et du mensonge n'est le fait que d'un camp et avec de gigantesques moyens.
S'ils avaient raison, auraient-ils besoin de tels procédés ?
Franchement, cette querelle sur l'HCQ, si elle n'était pas sous-tendue pas des enjeux financiers colossaux, tu crois vraiment qu'elle aurait pris cette ampleur ?
Cette tirade illustre à merveille tout ce qui déconne dans la tête des Raoultiens les plus convaincus.

En gros, ils ont un biais cognitif énorme, bien antérieur à l'histoire de l'HCQ: tout ce qui vient du gouvernement / du "système" / de Paris / des grandes entreprises / des costards ... est mauvais, et tout ce qui vient du "peuple" / des "antisystèmes" / de la province / des "petits"... est forcément bon. Les études d'opinion montrent d'ailleurs bien la corrélatin Raoultisme / sentiment d'appartenance aux gilets jaunes.

Ils interprètent ensuite la crise sanitaire à l'aune de ces préjugés. Ils s'accaparent Raoult (qui est pourtant un apparatchik de premier rang du système politico-sanitaire de PACA: il a(vait) l'appui de la vaste majorité du système politique local et les contribuables financent grassement son institut) comme leur héros anti-système, et en déduisent que tout ce qu'il dit est parole d'évangile, et tout ceux qui osent s'élever contre lui sont des suppôts du gouvernement / du grand capitalisme / de Paris... animés des pires intentions et financés par les Big Pharma.

Le virus et l'HCQ en ont évidemment rien à f... de ce contexte politique, mais le sujet est devenu complètement irrationnel: au lieu de regarder objectivement les études de tous les pays qui s'accumulent et qui progressivement démontrent de plus en plus que l'HCQ ne sert à rien, on rentre dans le déni et on s'enfonce ans dans des délires parano-politico-complotistes.
Cette tirade rhétorique est amusante. Me jeter le Raoultisme à la figure comme une tunique de Nessus (genre facho sur d'autres sujets) est typique de la méthode tendant à vouloir discréditer l'auteur pour affaiblir son discours.
Tu t'attardes délibérément sur des formules de mon post en prenant bien soin d'en éluder l'essentiel.
Je ne suis pas "Raoultien" puisque je me fous de Raoult et même de son traitement comme il suffit de le constater par mes post.
Seul le traitement médiatico-politique de Raoult et de son traitement m'intéresse. Et il est édifiant.

Le fait de diaboliser ce type permet, en fait, d'éluder tout ce que j'aborde dans mon message et à quoi tu ne réponds pas, et pour cause. : les mensonges incessants de ce gouvernement, la politique du mensonge, de la tromperie permanente. Finalement, je me demande si le pseudo Raoultisme ne lui sert pas pas de contre-feu à ce gouvernement. En faisant toute une polémique autour de ce type, on parle moins de ses mensonges et de ses manipulations.
Ton message en est l'illustration, je parle des mensonges(du gouvernement, des auteurs de l'article du Lancet dont les liens avec les labos seraient intéressants à chercher quand même) et tu me réponds : Raoult, Complotisme, Populisme, Gilets Jaunes...
Ok, mais alors quid des mensonges que j'évoque ? Tu veux bien m'en parler dis ?

Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 4596
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Z_orglub a écrit :
30 mai 2020 17:42
Bardamu a écrit :
30 mai 2020 17:03
Franchement, cette querelle sur l'HCQ, si elle n'était pas sous-tendue pas des enjeux financiers colossaux, tu crois vraiment qu'elle aurait pris cette ampleur ?
Je crois que cette querelle n'existe qu'en France, et dans une moindre mesure aux USA parce que Trump promeut aussi ce traitement. Cette querelle vient simplement du fait que Raoult a excité tout le monde avec son idée, et que les médias ont suivi. Le populisme est dans l'air du temps, les gens veulent des réponses simples, rassurantes, ils ne font pas confiances aux "elites". C'est aussi bête que ça. D'ailleurs, je pense pas que sur les forums de triathlon japonais ou australiens on parle d'HCQ.

Les "enjeux financiers" marchent dans les deux sens, pas juste contre la chloroquine. Les chercheurs rêvent tous de trouver un traitement (et Raoult le premier !), notamment pour les retombées que ça aurait sur leur labo et leur carrière. Tous les médecins qui ont lancé des études pour tester la chloroquine aurait bien aimé que ça fonctionne.

Est-ce que tu ne penses pas que peut-être, tout simplement, ce médicament ne marche pas ? pourquoi chercher des complots, et des explications compliquées ? on peut se dire qu'il y a maintenant eu beaucoup d'efforts de faits, et que s'il n'y a toujours pas de résultats convaincants, c'est peut-être que malheureusement ça ne marche pas.
Oui, cette querelle n'existe en France, c'est tout l'objet de mon post. Dans le Monde y a des Pays qui ont tranché contre ce traitement, d'autres qui ont tranché pour et ça ne fait pas tout ce bruit.

Tu estimes que cette querelle provient exclusivement de Raoult. Je n'ai pas le même avis. Le tien est tranché dans un sens (encouragé par tes propres préjugés contre le type et ce traitement). Le mien est plus nuancé. Je pense qu'il a été un peu fabriqué par ceux qui souhaitent l'utiliser comme contre-feu. Et sa personnalité s'y prête à merveille, c'est un type qui est très sûr de lui, au point de mépriser ouvertement ses contradicteurs acharnés. Il est persuadé que son traitement marche et comme pour le moment rien dans ses résultats ne va à l'encontre de ses convictions, il a tendance à en rajouter dans le mépris.

Dans mon domaine, j'ai connu des profs de Droit qui avaient la même attitude, notamment un qui était connu pour ça. Quand j'étais en DEA, il nous avait interdit de citer un auteur avec lequel il était en guerre ouverte et qu'il traitait régulièrement d'abruti pendant ses cours. J'avais quand même cité l'auteur en question dans mon mémoire, estimant qu'il fallait faire l'état exhaustif des avis sur la question. Pendant la soutenance, je me suis fait pourrir à cause de ça. Mais alors pourrir, bien sérieusement... Mais j'ai quand même été bien noté et il m'a même pris comme thésard. Il n'empêche que c'est un des profs les plus brillants que j'aie jamais eu (il l'est toujours) et au final, il savait faire le tri des idées intéressantes, une fois passée sa bouffée d'ego.
Raoult me fait penser à ce type de Prof, il est tellement sûr d'être dans le vrai, qu'il traite ceux qui le critiquent avec le plus grand mépris. Les médias adorent ça et lui donnent une ampleur phénoménale, démesurée...

Silver0l
Messages : 7175
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Bardamu a écrit :
31 mai 2020 15:11

Finalement, je me demande si le pseudo Raoultisme ne lui sert pas pas de contre-feu à ce gouvernement. En faisant toute une polémique autour de ce type, on parle moins de ses mensonges et de ses manipulations.
Diabolique!
Raoult est une invention de Macron pour détourner le peuple des vrais pb de la vie! :doh: :sm2: 🤪

Du complotisme au niveau méta!!!
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump

Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 4596
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Silver0l a écrit :
31 mai 2020 16:45
Bardamu a écrit :
31 mai 2020 15:11

Finalement, je me demande si le pseudo Raoultisme ne lui sert pas pas de contre-feu à ce gouvernement. En faisant toute une polémique autour de ce type, on parle moins de ses mensonges et de ses manipulations.
Diabolique!
Raoult est une invention de Macron pour détourner le peuple des vrais pb de la vie! :doh: :sm2: 🤪

Du complotisme au niveau méta!!!
C'est bien de t'amuser de mes questionnements (transformés et grossis en plus). Mais sur les faits, sur les mensonges divers et variés . T'as quoi à dire ?

Silver0l
Messages : 7175
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Bardamu a écrit :
31 mai 2020 16:52
Silver0l a écrit :
31 mai 2020 16:45
Bardamu a écrit :
31 mai 2020 15:11

Finalement, je me demande si le pseudo Raoultisme ne lui sert pas pas de contre-feu à ce gouvernement. En faisant toute une polémique autour de ce type, on parle moins de ses mensonges et de ses manipulations.
Diabolique!
Raoult est une invention de Macron pour détourner le peuple des vrais pb de la vie! :doh: :sm2: 🤪

Du complotisme au niveau méta!!!
C'est bien de t'amuser de mes questionnements (transformés et grossis en plus). Mais sur les faits, sur les mensonges divers et variés . T'as quoi à dire ?
Mais arrête un peu avec ta fixette obsessionnelle sur les mensonges. La vérité, c'est qu'il n'y a eu AUCUN MENSONGE. Que la doctrine ait évolué en fonction des connaissances du moment, OK, qu'il y ai pu avoir des erreurs ou des insuffisances, c'est possible, comme partout, mais il n'y a eu AUCUN mensonge, au sens où on aurait caché sciemment au peuple une vérité connue de quelques uns pour une raison X ou Y... Au contraire, la vérité est que cette crise a été gérée avec une transparence exemplaire: jamais dans le passé on avait eu des chiffres aussi précis, en temps réel, et un état aussi objectif de la situation. Regarde un peu comment la grippe de 69 a été gérée sous de Gaulle, notre grande idole nationale, ou comment a été gérée la grippe espagnole de 1918 sous Clémenceau (autre icône...), ou la grippe asiatique de 1957 sous Guy Mollet, pour prendre un peu de recul, et juge l'incommensurable différence...
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump

Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 4596
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Silver0l a écrit :
31 mai 2020 21:11
Bardamu a écrit :
31 mai 2020 16:52
Silver0l a écrit :
31 mai 2020 16:45


Diabolique!
Raoult est une invention de Macron pour détourner le peuple des vrais pb de la vie! :doh: :sm2: 🤪

Du complotisme au niveau méta!!!
C'est bien de t'amuser de mes questionnements (transformés et grossis en plus). Mais sur les faits, sur les mensonges divers et variés . T'as quoi à dire ?
Mais arrête un peu avec ta fixette obsessionnelle sur les mensonges. La vérité, c'est qu'il n'y a eu AUCUN MENSONGE. Que la doctrine ait évolué en fonction des connaissances du moment, OK, qu'il y ai pu avoir des erreurs ou des insuffisances, c'est possible, comme partout, mais il n'y a eu AUCUN mensonge, au sens où on aurait caché sciemment au peuple une vérité connue de quelques uns pour une raison X ou Y... Au contraire, la vérité est que cette crise a été gérée avec une transparence exemplaire: jamais dans le passé on avait eu des chiffres aussi précis, en temps réel, et un état aussi objectif de la situation. Regarde un peu comment la grippe de 69 a été gérée sous de Gaulle, notre grande idole nationale, ou comment a été gérée la grippe espagnole de 1918 sous Clémenceau (autre icône...), ou la grippe asiatique de 1957 sous Guy Mollet, pour prendre un peu de recul, et juge l'incommensurable différence...
Aucun mensonge ? Vraiment ? Tu penses vraiment ce que tu écris ?
Si c’est le cas, il va être difficile d’échanger sérieusement.
Contester que le gouvernement a menti sur l’intérêt et l’utilité des masques en début de crise est soit du déni (et si tu es un militant LREM, je veux bien croire en ta sincérité sur cet aveuglement), soit une mauvaise foi un peu suicidaire.
Pour les tests, on a eu la même rengaine en intensité plus basse.
Pour le confinement, ça a été reconnu par Triplette même si c’était un peu pressenti par tous (j’avoue que la référence Triplette est plutôt vérolée mais compte tenu de ses positions une telle reconnaissance me paraît édifiante).
Pour la précipitation de Veran dès après la publication du Lancet, ce n’est pas un mensonge initié par le Gouvernement au sens propre, mais une opportunité saisie sans réflexion sur la base d’un papier aux sources erronées et malhonnêtes...

Voila, il s’agit de faits quand tu ne tiens que des discours. Si tu devais persister, je pourrais illustrer mes propos, rien de plus aisé pour moi. C’est juste fastidieux avec un iPhone...

Un gouvernement qui ment autant (le mensonge a déjà pu arriver à d’autres) et avec une telle constance, c’est juste inédit...

FAYARD
Messages : 23635
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Bardamu a écrit :
31 mai 2020 22:33
Silver0l a écrit :
31 mai 2020 21:11
Bardamu a écrit :
31 mai 2020 16:52

C'est bien de t'amuser de mes questionnements (transformés et grossis en plus). Mais sur les faits, sur les mensonges divers et variés . T'as quoi à dire ?
Mais arrête un peu avec ta fixette obsessionnelle sur les mensonges. La vérité, c'est qu'il n'y a eu AUCUN MENSONGE. Que la doctrine ait évolué en fonction des connaissances du moment, OK, qu'il y ai pu avoir des erreurs ou des insuffisances, c'est possible, comme partout, mais il n'y a eu AUCUN mensonge, au sens où on aurait caché sciemment au peuple une vérité connue de quelques uns pour une raison X ou Y... Au contraire, la vérité est que cette crise a été gérée avec une transparence exemplaire: jamais dans le passé on avait eu des chiffres aussi précis, en temps réel, et un état aussi objectif de la situation. Regarde un peu comment la grippe de 69 a été gérée sous de Gaulle, notre grande idole nationale, ou comment a été gérée la grippe espagnole de 1918 sous Clémenceau (autre icône...), ou la grippe asiatique de 1957 sous Guy Mollet, pour prendre un peu de recul, et juge l'incommensurable différence...
Aucun mensonge ? Vraiment ? Tu penses vraiment ce que tu écris ?
Si c’est le cas, il va être difficile d’échanger sérieusement.
Contester que le gouvernement a menti sur l’intérêt et l’utilité des masques en début de crise est soit du déni (et si tu es un militant LREM, je veux bien croire en ta sincérité sur cet aveuglement), soit une mauvaise foi un peu suicidaire.
Pour les tests, on a eu la même rengaine en intensité plus basse.
Pour le confinement, ça a été reconnu par Triplette même si c’était un peu pressenti par tous (j’avoue que la référence Triplette est plutôt vérolée mais compte tenu de ses positions une telle reconnaissance me paraît édifiante).
Pour la précipitation de Veran dès après la publication du Lancet, ce n’est pas un mensonge initié par le Gouvernement au sens propre, mais une opportunité saisie sans réflexion sur la base d’un papier aux sources erronées et malhonnêtes...

Voila, il s’agit de faits quand tu ne tiens que des discours. Si tu devais persister, je pourrais illustrer mes propos, rien de plus aisé pour moi. C’est juste fastidieux avec un iPhone...

Un gouvernement qui ment autant (le mensonge a déjà pu arriver à d’autres) et avec une telle constance, c’est juste inédit...
Ne perd pas ton temps, garde ton IPhone. :mrgreen:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

Répondre