COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7462
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir ?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

triplette a écrit : 23 mars 2020 00:17 ...
Le confinement pire que la libre circulation du virus ?
Mais y crois tu toi même, vu que tu dénonces dans l'exercice de ton métier le manque de protection ? Ou alors tu serais pour la libre circulation du virus, mais pas via ton organisme ?

Sincèrement, je n'ai pas plus de réponses que toi. Mais le fait est que tous les pays touchés par cette merde, finissent par le confinement. C'est qu'il ne doit pas y avoir vraiment d'autres alternatives à ce stade, non ?
Oui il y a des alternatives, mais elle ne sont pas tenables dans un pays démocratique!

Notre pays n'est objectivement nullement en danger, nous avons par le passé survécu à des crises bien plus graves. Pandémie, guerres, etc... Quand une méchante grippe ou une canicule emporte 10000 personnes on ne crit pas au scandale... (ou en tous cas pas sur le coup).

Le truc est que nous avons là un décompte morbide des victimes en temps réel (tu as même un stream Youtube!!). Un dirigeant qui voudra juste être "rationnel" se retrouve piéger car le taux de mortalité de son pays sera bien supérieur à celui du voisin et passera pour un horrible tueur laxiste qui sacrifie les gens à l'économie (on a déjà ce son de cloche chez nous hein)!!!! Personne ne va attendre 1 an ou 2 pour faire les comptes et voir qui au final aura été le plus intelligent et sauver le plus de monde. Faut-il mieux offrir qq mois de vie supplémentaire à une personne agée ou faire basculer une famille dans la précarité? (c'est un problème sans bonne solution!!!).

Les résultats doivent être immédiats d'où un confinement qui effectivement fera baisser le nombre de mort mais à un coût exorbitant. Les soignants auront dans le meilleur des cas un petit break mais la casse sociale immense qui va suivre ne va pas être très belle y compris pour eux je pense.

C'est ça qui fait vivement espérer qu'un remède soit vite trouver car sinon c'est 18 mois de galère qui nous attendent tous... (enfin jusqu'au vaccin).

T.
FAYARD
Messages : 25022
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir ?

Message non lu par FAYARD »

triplette a écrit : 23 mars 2020 00:17
FAYARD a écrit : 22 mars 2020 21:51
triplette a écrit : 22 mars 2020 21:33
Le confinement a pour but de lisser le pic dans le temps.
Pour le reste, le virus crée dêja un desastre qui semblait inevitable. Toute les décisions tendent à éviter le pire. Encore une fois, il n'y a pas pour le moment de bonnes solutions. Le reste c'est du bla bla....
On est en droit de se poser la question, le confinement ne sera t il pas pire que la libre circulation du virus ?
Le seul chiffre dont nos dirigeants s’inquiètent c’est le nombre de morts que va faire la pandémie dans notre pays. Je ne partage pas cet avis.
Boris Johnson a voulu essayer, mais il a fait machine arrière sous la pression.
Le confinement pire que la libre circulation du virus ?
Mais y crois tu toi même, vu que tu dénonces dans l'exercice de ton métier le manque de protection ? Ou alors tu serais pour la libre circulation du virus, mais pas via ton organisme ?

Sincèrement, je n'ai pas plus de réponses que toi. Mais le fait est que tous les pays touchés par cette merde, finissent par le confinement. C'est qu'il ne doit pas y avoir vraiment d'autres alternatives à ce stade, non ?
Moi j’ai aucune chance de passer au travers, comme tous les gens réquisitionnés pour bosser, néanmoins je ne suis pas trop vieux, en bonne santé et sportif, donc très peu de risque d’en mourir. Je relativise donc sur mon cas.

Ce n’est pas parce que la majorité des dirigeants décident d’une tactique que c’est forcément la bonne. Je suis comme toi, je n’ai pas la réponse, mais je défends une autre opinion.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
FAYARD
Messages : 25022
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir ?

Message non lu par FAYARD »

Thierry *OnlineTri* a écrit : 23 mars 2020 00:42
triplette a écrit : 23 mars 2020 00:17 ...
Le confinement pire que la libre circulation du virus ?
Mais y crois tu toi même, vu que tu dénonces dans l'exercice de ton métier le manque de protection ? Ou alors tu serais pour la libre circulation du virus, mais pas via ton organisme ?

Sincèrement, je n'ai pas plus de réponses que toi. Mais le fait est que tous les pays touchés par cette merde, finissent par le confinement. C'est qu'il ne doit pas y avoir vraiment d'autres alternatives à ce stade, non ?
Oui il y a des alternatives, mais elle ne sont pas tenables dans un pays démocratique!

Notre pays n'est objectivement nullement en danger, nous avons par le passé survécu à des crises bien plus graves. Pandémie, guerres, etc... Quand une méchante grippe ou une canicule emporte 10000 personnes on ne crit pas au scandale... (ou en tous cas pas sur le coup).

Le truc est que nous avons là un décompte morbide des victimes en temps réel (tu as même un stream Youtube!!). Un dirigeant qui voudra juste être "rationnel" se retrouve piégé car le taux de mortalité de son pays sera bien supérieur à celui du voisin et passer pour un horrible tueur qui sacrifie les gens à l'économie (on a déjà ce son de cloche chez nous hein)!!!! Personne ne va attendre 1 an ou 2 pour faire les comptes et voir qui au final aura été le plus intelligent et sauver le plus de monde. Faut-il mieux offrir qq mois de vie supplémentaire à une personne agée ou faire basculer une famille dans la précarité? (c'est un problème sans bonne solution!!!).

Les résultats doivent être immédiats d'où un confinement qui effectivement fera baisser le nombre de mort mais à un coût exorbitant. Les soignants auront dans le meilleur des cas un petit break mais la casse sociale immense qui va suivre ne va pas être très belle y compris pour eux je pense.

C'est ça qui fait vivement espérer qu'un remède soit vite trouver car sinon c'est 18 mois de galère qui nous attendent tous... (enfin jusqu'au vaccin).

T.
Pas mieux.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
FAYARD
Messages : 25022
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Fab74ch a écrit : 22 mars 2020 23:47
FAYARD a écrit : 22 mars 2020 22:01
Fab74ch a écrit : 22 mars 2020 21:04

#noussachons :lol:

A qui profite le crime?
Si tant est qu'il y ait un crime... A priori les experts s'orientent plus vers une origine naturelle en partie due au comportement humain, mais heureusement que sur OLT on a les meilleurs avec les meilleurs solutions (même si c'est pas toujours clair ce qu'il faudrait faire).

USAT : ton pote aurait fait quoi du coup pour gérer la crise?
Il aurait pris une machine à voyager dans le temps pour commander des masques, des tests et des gels?
Je suis comme le personnel soignant, en première ligne, sans masque, sans gant, sans gel. J’expose également ma famille puisque nous sommes 4 à la maison. Le confinement c’est pas pour moi et mon ministre crie haut et fort que je ne risque rien, quand à son secrétaire d’état, il ne reconnaît même pas que nous manquons de masque.
Alors il est évident que je ne peux pas avoir le même avis que toi sur la question, toi qui vit dans un pays très riche, qui ne connaît pas de tension communautaires comme il y en a en France, que tu es probablement bien confiné chez toi et très peu exposé. Si tu étais à ma place, peut être que tu verrais les choses différemment.
J'avoue je ne te suis plus…
Tu dis que nos politiques profitent de tout ça mais en même temps que les mesures qu'ils prennent plombent l'économie pour "quelques vies"

Et tu viens aussi clamer haut et fort que si "peu de vies" (quelques millions!!), ce n'est rien par rapport à l'après qui nous attend (sans vraiment savoir ce que c'est mais il faut quand même en avoir peur), et en même temps tu nous expliques que tu crains pour ta petite vie?

I am lost!
Je ne crains pas pour ma vie, je n’ai aucune maladie chronique, j’ai 47 ans, je suis sportif et en bonne santé.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
FAYARD
Messages : 25022
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Fab74ch a écrit : 22 mars 2020 23:44
FAYARD a écrit : 22 mars 2020 21:10
Fab74ch a écrit : 22 mars 2020 21:04

#noussachons :lol:

A qui profite le crime?
Si tant est qu'il y ait un crime... A priori les experts s'orientent plus vers une origine naturelle en partie due au comportement humain, mais heureusement que sur OLT on a les meilleurs avec les meilleurs solutions (même si c'est pas toujours clair ce qu'il faudrait faire).

USAT : ton pote aurait fait quoi du coup pour gérer la crise?
Il aurait pris une machine à voyager dans le temps pour commander des masques, des tests et des gels?
Tu te méprends, je n’ai jamais douté de l’origine naturelle du virus.
La peur t’égare, mais elle n’empêche pas le danger.
Pourtant, derrière chaque crime il y a une volonté pour profiter non? Là si c'est naturel, on en peut pas parler de crime...
Le crime n’est pas le virus, le crime, c’est la solution adoptée pour enrayer la pandémie.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
FAYARD
Messages : 25022
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Didier Raoult met les points sur les "i" dans une interview au Parisien ce dimanche 22 mars...

A lire intégralement pour comprendre la situation actuelle.

Le Parisien - Aujourd'hui en France a joint le Pr Raoult, qui juge « immoral » de ne pas administrer la chloroquine aux malades du Covid-19 dès maintenant.

Le gouvernement a autorisé un essai clinique de grande ampleur pour tester l'effet de la chloroquine sur le coronavirus. C'est important pour vous d'avoir obtenu cela ?

DIDIER RAOULT. Non, je m'en fiche. Je pense qu'il y a des gens qui vivent sur la Lune et qui comparent les essais thérapeutiques du sida avec une maladie infectieuse émergente. Moi, comme n'importe quel docteur, à partir du moment où l'on a montré qu'un traitement était efficace, je trouve immoral de ne pas l'administrer. C'est aussi simple que ça.

Que répondez-vous aux médecins qui appellent à la prudence et sont réservés sur vos essais et l'effet de la chloroquine, notamment en l'absence d'études plus poussées ?

Comprenez-moi bien : je suis un scientifique et je réfléchis comme un scientifique avec des éléments vérifiables. J'ai produit plus de données en maladies infectieuses que n'importe qui au monde. Je suis un docteur, je vois des malades. J'ai 75 patients hospitalisés, 600 consultations par jour. Donc, les opinions des uns et des autres, si vous saviez comme ça m'est égal. Dans mon équipe, nous sommes des gens pragmatiques, pas des oiseaux de plateau télé.

Comment en êtes-vous arrivé à travailler sur la chloroquine en vous disant que cela pouvait être efficace pour traiter le coronavirus ?

Le problème dans ce pays est que les gens qui parlent sont d'une ignorance crasse. J'ai fait une étude scientifique sur la chloroquine et les virus il y a treize ans qui a été publiée. Depuis, quatre autres études d'autres auteurs ont montré que le coronavirus était sensible à la chloroquine. Tout cela n'est pas une nouveauté. Que le cercle des décideurs ne soit même pas informé de l'état de la science, c'est suffocant. L'efficacité potentielle de la chloroquine sur les modèles de culture virale, on la connaissait. On savait que c'était un antiviral efficace. On a décidé dans nos expérimentations d'ajouter un traitement d'azithromicyne (un antibiotique contre la pneumonie bactérienne, NDLR) pour éviter les surinfections bactériennes. Les résultats se sont révélés spectaculaires sur les patients atteints du Covid-19 lorsqu'on a ajouté l'azithromycine à l'hydroxychloroquine.

Qu'attendez-vous des essais menés à plus grande échelle autour de la chloroquine ?

Rien du tout. Avec mon équipe, nous estimons avoir trouvé un traitement. Et sur le plan de l'éthique médicale, j'estime ne pas avoir le droit en tant que médecin de ne pas utiliser le seul traitement qui ait jusqu'ici fait ses preuves. Je suis convaincu qu'à la fin tout le monde utilisera ce traitement. C'est juste une question de temps avant que les gens acceptent de manger leur chapeau et de dire, c'est ça qu'il faut faire.

Sous quelle forme et pendant combien de temps administrez-vous la chloroquine à vos patients ?

On donne de l'hydroxychloroquine à raison de 600 mg par jour pendant dix jours (sous forme de Plaquenil, le nom du médicament, NDLR) sous la forme de comprimés administrés trois fois par jour. Et de l'azithromycine à 250 mg à raison de deux fois le premier jour puis une fois par jour pendant cinq jours.

Est-ce un traitement qui peut être pris en prévention de la maladie ?

Nous ne le savons pas.

Lorsque vous l'administrez, au bout de combien de temps un patient atteint du Covid-19 peut-il guérir ?

Ce qu'on sait pour l'instant, c'est que le virus disparaît au bout de six jours.

Comprenez-vous néanmoins que certains de vos confrères appellent à la prudence sur ce traitement ?

Les gens donnent leur opinion sur tout, mais, moi, je ne parle que de ce que je connais : je ne donne pas mon opinion sur la composition de l'équipe de France enfin ! Chacun son métier. La communication scientifique de ce pays s'apparente aujourd'hui à de la conversation de bistrot.

Mais n'y a-t-il pas des règles de prudence à respecter avant l'administration d'un nouveau traitement ?

A ceux qui disent qu'il faut trente études multicentriques et mille patients inclus, je réponds que si l'on devait appliquer les règles des méthodologistes actuels, il faudrait refaire une étude sur l'intérêt du parachute. Prendre 100 personnes, la moitié avec des parachutes et l'autre sans et compter les morts à la fin pour voir ce qui est plus efficace. Quand vous avez un traitement qui marche contre zéro autre traitement disponible, c'est ce traitement qui devrait devenir la référence. Et c'est ma liberté de prescription en tant que médecin. On n'a pas à obéir aux injonctions de l'Etat pour traiter les malades. Les recommandations de la Haute autorité de santé sont une indication, mais ça ne vous oblige pas. Depuis Hippocrate, le médecin fait pour le mieux, dans l'état de ses connaissances et dans l'état de la science.

Quid des risques d'effets indésirables graves liés à la prise de chloroquine, notamment à haute dose ?

Contrairement à ce que disent certains à la télévision, la Nivaquine (le nom d'un des médicaments conçus à base de chloroquine, NDLR) est plutôt moins toxique que le Doliprane ou l'aspirine prise à forte dose. En tout état de cause, un médicament ne doit pas être pris à la légère et toujours prescrit par un médecin généraliste.

Avez-vous conscience de susciter un immense espoir de guérison pour les patients atteints ?

Je vois surtout qu'il y a des médecins qui m'écrivent du monde entier tous les jours pour savoir comment on traite des maladies avec l'hydroxychloroquine. J'ai reçu des appels du Massachusetts General Hospital et de la Mayo Clinic de Londres. Les deux plus grands spécialistes mondiaux, l'un des maladies infectieuses, l'autre des traitements antibiotiques, m'ont contacté pour me demander des détails sur la manière de mettre en place ce traitement. Et même Donald Trump a tweeté sur les résultats de nos essais. Il n'y a que dans ce pays qu'on ne sait pas très bien qui je suis ! Ce n'est pas parce que l'on n'habite pas à l'intérieur du périphérique parisien qu'on ne fait pas de science. Ce pays est devenu Versailles au XVIIIe siècle !

Qu'entendez-vous par là ?

On se pose des questions franco-françaises et même parisiano-parisiennes. Mais Paris est complètement décalé du reste du monde. Prenez l'exemple de la Corée du Sud et la Chine, où il n'y a plus de cas. Dans ces deux pays, ils ont décidé depuis longtemps de faire des tests à grande échelle pour pouvoir diagnostiquer plus tôt les patients infectés. C'est le principe de base de la gestion des maladies infectieuses. Mais on est arrivé à un degré de folie tel que des médecins sur les plateaux télé ne conseillent plus de faire le diagnostic de la maladie, mais disent aux gens de rester confinés chez eux. Ce n'est pas de la médecine ça.

Vous pensez que le confinement de la population ne sera pas efficace ?

Jamais on n'a pratiqué ainsi à l'époque moderne. On faisait ça au XIXe siècle pour le choléra à Marseille. L'idée du cantonnement des gens pour bloquer les maladies infectieuses n'a jamais fait ses preuves. On ne sait même pas si ça fonctionne. C'est de l'improvisation sociale et on n'en mesure pas du tout les effets collatéraux. Que se passera-t-il quand les gens vont rester enfermés chez eux, à huis clos, pendant 30 ou 40 jours ? En Chine, on a rapporté des cas de suicides par peur du coronavirus. Certains vont se battre entre eux.

Faut-il, comme le réclame l'Organisation mondiale de la Santé, généraliser les tests en France ?

Ayons le courage de le dire : la tambouille à la française, ça ne marche pas. La France n'en est qu'à 5000 tests par jour quand l'Allemagne en effectue 160 000 par semaine ! Il y a une espèce de discordance. Dans les maladies infectieuses, on effectue le diagnostic des gens et, une fois qu'on a obtenu le résultat, on les traite. D'autant que l'on commence à voir des personnes porteuses du virus, apparemment sans signes cliniques, mais qui, dans un nombre non négligeable de cas, ont des lésions pulmonaires visibles au scanner montrant qu'ils sont malades. Si ces gens ne sont pas traités à temps, il y a un risque raisonnable qu'on les retrouve en réanimation où on ne les rattrapera pas. Ne tester les gens que lorsqu'ils sont déjà gravement malades est donc une manière extrêmement artificielle d'augmenter la mortalité.

Et faut-il généraliser le port des masques ?

C'est difficile à évaluer. On sait qu'ils sont importants pour les personnels de soin, car ce sont les rares personnes qui ont vraiment des rapports très, très proches avec les malades lorsqu'ils les auscultent, parfois à 20 cm de leur visage. On ne sait pas très bien jusqu'où volent les virus. Mais certainement pas à plus d'un mètre. Donc, au-delà de cette distance, ça n'a peut-être pas beaucoup de sens de porter un masque. En tout cas, c'est vers les hôpitaux qu'il faut envoyer en priorité ces masques pour mettre les soignants à l'abri. En Italie et en Chine, une partie extrêmement importante de malades s'est révélée au final être des personnels de soins.



Si jamais cet homme est dans le vrai, je pense qu’il ne va pas se gêner pour régler ses comptes et on est pas au bout de nos surprises. :sm2:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7462
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

C'est clair qu'il ne fait pas dans la langue de bois ;)

On ne peut qu’espérer qu'il aie raison et nous offre une sortie de crise honorable...

T.
FAYARD
Messages : 25022
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Thierry *OnlineTri* a écrit : 23 mars 2020 01:31 C'est clair qu'il ne fait pas dans la langue de bois ;)

On ne peut qu’espérer qu'il aie raison et nous offre une sortie de crise honorable...

T.
Je n’ai tellement plus confiance en ces gens qui nous gouvernent, que je pense qu’ils seraient capable de trafiquer les résultats des tests lancés aujourd’hui pour favoriser tel ou tel labo et lui couper l’herbe sous le pied, parce qu’apparemment, ou alors ai je mal lu, ils ont ajouté au dernier moment, et j’imagine sous la pression, ce fameux médicament anti-palu dans l’étude de 4 autres anti-viraux, mais il n’était pas prévu au départ.
Fort heureusement, ce médecin n’a pas à demander l’autorisation à l’ARS pour soigner ses patients avec ce médicament, juste un accord du malade. Et c’est tant mieux, parce que lui, il ne va pas se faire prier pour balancer ses résultats et il sera très écouté ces prochains jours. Et puis, Estrosi, qui ne rate aucune occasion de faire parler de lui, a demandé de traiter les patients sur Nice de la même manière.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7462
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Je l'aime bien mais il faut comprendre aussi pourquoi il y a des freins!

On le voit avec les voitures qui se conduisent toutes seules, statistiquement elles feront moins de conneries que les humains mais il suffit qu'il y ai un accident mortel et c'est le drame...

La potentiellement tu as un médoc qui va être utilisé par des dizaines de millions de personnes, une évaluation du risque et un peu de précaution ne me semble pas incongrue, même si la rationalité nous a quitté dernièrement.

Il peut aussi y avoir un enjeu de temporisation afin que le médicament et les tests soient disponibles. Car bon c'est comme les masques, je suppose qu'il ne suffit pas d'un claquement de doigts pour en recevoir des milliards de dose et que ça va batailler ferme entre les pays (ça a déjà commencer il me semble).

T.
flu
Messages : 749
Inscription : 11 août 2006 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par flu »

FAYARD a écrit : 23 mars 2020 01:46
Thierry *OnlineTri* a écrit : 23 mars 2020 01:31 C'est clair qu'il ne fait pas dans la langue de bois ;)

On ne peut qu’espérer qu'il aie raison et nous offre une sortie de crise honorable...

T.
Estrosi, qui ne rate aucune occasion de faire parler de lui, a demandé de traiter les patients sur Nice de la même manière.
Il a raison, y aura peut être bientôt un slot chez les LR. Jacob a le covid-19 . :whistle:
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7462
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Thierry *OnlineTri* a écrit : 23 mars 2020 02:11 Je l'aime bien mais il faut comprendre aussi pourquoi il y a des freins!

On le voit avec les voitures qui se conduisent toutes seules, statistiquement elles feront moins de conneries que les humains mais il suffit qu'il y ai un accident mortel et c'est le drame...

La potentiellement tu as un médoc qui va être utilisé par des dizaines de millions de personnes, une évaluation du risque et un peu de précaution ne me semble pas incongrue, même si la rationalité nous a quitté dernièrement.

Il peut aussi y avoir un enjeu de temporisation afin que le médicament et les tests soient disponibles. Car bon c'est comme les masques, je suppose qu'il ne suffit pas d'un claquement de doigts pour en recevoir des milliards de dose et que ça va batailler ferme entre les pays (ça a déjà commencer il me semble).

T.
Je vais m'auto-répondre en demandant les études scientifiques qui valide l'absence d'effets secondaires de toutes les mesures de restrictions imposées...

T.
triplette
Messages : 5915
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir ?

Message non lu par triplette »

Thierry *OnlineTri* a écrit : 23 mars 2020 00:42
triplette a écrit : 23 mars 2020 00:17 ...
Le confinement pire que la libre circulation du virus ?
Mais y crois tu toi même, vu que tu dénonces dans l'exercice de ton métier le manque de protection ? Ou alors tu serais pour la libre circulation du virus, mais pas via ton organisme ?

Sincèrement, je n'ai pas plus de réponses que toi. Mais le fait est que tous les pays touchés par cette merde, finissent par le confinement. C'est qu'il ne doit pas y avoir vraiment d'autres alternatives à ce stade, non ?
Oui il y a des alternatives, mais elle ne sont pas tenables dans un pays démocratique!

Notre pays n'est objectivement nullement en danger, nous avons par le passé survécu à des crises bien plus graves. Pandémie, guerres, etc... Quand une méchante grippe ou une canicule emporte 10000 personnes on ne crit pas au scandale... (ou en tous cas pas sur le coup).

Le truc est que nous avons là un décompte morbide des victimes en temps réel (tu as même un stream Youtube!!). Un dirigeant qui voudra juste être "rationnel" se retrouve piéger car le taux de mortalité de son pays sera bien supérieur à celui du voisin et passera pour un horrible tueur laxiste qui sacrifie les gens à l'économie (on a déjà ce son de cloche chez nous hein)!!!! Personne ne va attendre 1 an ou 2 pour faire les comptes et voir qui au final aura été le plus intelligent et sauver le plus de monde. Faut-il mieux offrir qq mois de vie supplémentaire à une personne agée ou faire basculer une famille dans la précarité? (c'est un problème sans bonne solution!!!).

Les résultats doivent être immédiats d'où un confinement qui effectivement fera baisser le nombre de mort mais à un coût exorbitant. Les soignants auront dans le meilleur des cas un petit break mais la casse sociale immense qui va suivre ne va pas être très belle y compris pour eux je pense.

C'est ça qui fait vivement espérer qu'un remède soit vite trouver car sinon c'est 18 mois de galère qui nous attendent tous... (enfin jusqu'au vaccin).

T.
Dire qu'il y a des alternatives, mais ajouter qu'elles ne sont pas tenables, revient à dire qu'il n'y a pas d'alternatives.
Les spéculations de l'esprit sont infinis, en théorie tout est toujours imaginable, mais ce qui compte comme je le martèle sans cesse sur ce forum, c'est le réel.
Et dans ce réel, un seul constat observable, passé un certain seuil de contamination, aucun pays n'est en mesure d'éviter des mesures de confinement.
Le virus a déjà beaucoup trop circulé et les services de santé du monde entier n'y arrivent déjà plus. Sans confinement comment imaginer que cela ne puisse pas être pire ?

Par ailleurs, dire que les résultats obtenus par le Pr Raoult ne sont pas pris en considération est faux. Il est sur le terrain, dans l'urgence extrême et de son point vue c'est logique de considérer que les réactions à ses travaux sont trop lentes ou mal considérée. Comme tu le relève justement, il y a nécessairement une inertie, mais si ses protocoles sont efficaces, ils vont alors s'imposer sans entrave et rapidement. Mais là encore, le désir d'immédiateté est un biais cognitif de l'urgence, le réel a sa propre temporalité qu'on ne contraint pas d'un claquement de doigt.......
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
Fab74ch
Messages : 3301
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

FAYARD a écrit : 23 mars 2020 01:21 Didier Raoult met les points sur les "i" dans une interview au Parisien ce dimanche 22 mars...

A lire intégralement pour comprendre la situation actuelle.

Si jamais cet homme est dans le vrai, je pense qu’il ne va pas se gêner pour régler ses comptes et on est pas au bout de nos surprises. :sm2:
Cet homme est surtout dans le buzz…
Le 20 Janvier, il affirmait qu'il ne fallait absolument pas se sentir concerné par le Covid-19 en France (un visionnaire en soit)

Et maintenant, on doit non seulement se sentir concerné, mais en plus il faut administrer là tout de suite son traitement miracle qu'il a validé dans son coin, avec a priori beaucoup de biais dans son étude.
Le problème c'est que ce genre de comme marche très bien auprès de la population qui est majoritairement non scientifique, qui plus est lorsque al peur de la mort est présente (le fameux remède miracle!!).
Mais la science ce n'est pas ça, ce n'est pas une étude qui vient se poser comme vérité. Ce sont des comités de relecture, des protocoles, des consensus, des recoupements. Ce monsieur est beaucoup trop exposé pour se placer en victime de censure. Sauf qu'il est aussi bon scientifique qu'il le dit (et il le dit un peu trop pour en être un bon), il faut qu'il laisse la science faire sont travail et arrête de faire le buzz auprès de la communauté non-scientifique, ça n'amène rien de bon, et ça ne sert pas son image (dans le milieu pro j'entends, après en termes de vue YouTube il va très bien s'en sortir).
FAYARD
Messages : 25022
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Fab74ch a écrit : 23 mars 2020 10:22
FAYARD a écrit : 23 mars 2020 01:21 Didier Raoult met les points sur les "i" dans une interview au Parisien ce dimanche 22 mars...

A lire intégralement pour comprendre la situation actuelle.

Si jamais cet homme est dans le vrai, je pense qu’il ne va pas se gêner pour régler ses comptes et on est pas au bout de nos surprises. :sm2:
Cet homme est surtout dans le buzz…
Le 20 Janvier, il affirmait qu'il ne fallait absolument pas se sentir concerné par le Covid-19 en France (un visionnaire en soit)

Et maintenant, on doit non seulement se sentir concerné, mais en plus il faut administrer là tout de suite son traitement miracle qu'il a validé dans son coin, avec a priori beaucoup de biais dans son étude.
Le problème c'est que ce genre de comme marche très bien auprès de la population qui est majoritairement non scientifique, qui plus est lorsque al peur de la mort est présente (le fameux remède miracle!!).
Mais la science ce n'est pas ça, ce n'est pas une étude qui vient se poser comme vérité. Ce sont des comités de relecture, des consensus, des recoupements. Ce monsieur est beaucoup trop exposé pour se placer en victime de censure. Sauf qu'il est aussi bon scientifique qu'il le dit (et il le dit un peu trop pour en être un bon), il faut qu'il laisse la science faire sont travail et arrête de faire le buzz auprès de la communauté non-scientifique, ça n'amène rien de bon, et ça ne sert pas son image (dans le milieu pro j'entends, après en termes de vue YouTube il va très bien s'en sortir).
Cet homme joue gros. Si ça fonctionne, il aura le prix Nobel et sera un héros, sinon s’en est finie de sa carrière.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Répondre