L'ACTUALITE DU CYCLISME

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
geraud
Messages : 6457
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

FAYARD a écrit :
11 mars 2019 19:17
claude a écrit :
11 mars 2019 19:03
abdo_kassou a écrit :
11 mars 2019 16:04
La chute de Barguil relance les Vital concept pour la qualif. C'est dégueux et ça pointe du doigt un système de sélection débile
Barguil out, fracture de vertèbres cervicales. Espérons que ça se limite à l'os et qu'il n' ait pas de conséquences connexes... :sm1:
Mince, bien malheureux pour lui.
Et pour Uran c'est la clavicule. Quand a Rossetto (Cofidis), ce n'était pas à Paris-Nice, mais à l'entrainement; mais il s'est fracturé le bassin.

Pour Barguil, il faut attendre un peu pour en savoir plus. D'après ce qu'on lit, le bilan est quand même plutôt rassurant. Quand on parle de fracture, surtout dans les résultats sportifs ou on n'a aucune précision, cela va du simple trait de fracture, qui se consolide tout seul en peu de temps, à un os en 3 morceaux. (bon... pour les cervicales, si c'était en trois morceaux, ca se saurait).
Manifestement, Barguil ne ressent pas trop de douleurs. On va voir ce que ça donne comme indisponibilité.

geraud
Messages : 6457
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

FAYARD a écrit :
11 mars 2019 19:33
claude a écrit :
11 mars 2019 19:03
abdo_kassou a écrit :
11 mars 2019 16:04
La chute de Barguil relance les Vital concept pour la qualif. C'est dégueux et ça pointe du doigt un système de sélection débile
Barguil out, fracture de vertèbres cervicales. Espérons que ça se limite à l'os et qu'il n' ait pas de conséquences connexes... :sm1:
Va peut être falloir qu’il’reflechisse à son avenir. Si son équipe n’est pas retenu pour le TDF, il devrait peut être penser à intégrer une équipe du WT, être équipier d’un grand leader c’est pas mal non plus, il a 27 ans et ne peut pas se permettre de laisser filer les saisons. C’est un bon coureur, il a du potentiel, je me suis toujours dit qu’il avait pris trop de risques en intégrant une équipe qui devait courir après son invitation.
Trop de risques en intégrant cette équipe... avec le recul, peut être. Mais à l'époque ce n'était pas évident.
L'équation est simple. Depuis des années maintenant, il y a 22 équipes. Selon les années, il y a 17 ou 18 World Tour, ce qui laisse 4 ou 5 invitations. Sportivement (car des équipes étrangères de continental le méritent) comme politiquement, ASO ne peut pas inviter que équipes françaises. Donc ça laisse 2 ou 3 places.
La FdJ et AG2R étant en World Tour, Cofidis et Brioches la Boulangère / Europcar /... n'ont jamais eu la moindre difficulté à se faire inviter, alors qu'ils n'avaient pourtant pas de leader capable de briller au général comme Barguil.
Mais manque de chance, il y a cette année la conjonction de 2 évènements: il y a 18 équipes World Tour, donc seulement 4 invitations, et il y a une densité d'équipes françaises de très bon niveau que l'on n'avait pas connu depuis très longtemps.

Et honnetement, il n'y a rien à dire sur l'invitation de Wanty. C'est une belle équipe, qui anime bien les courses, construite intelligement, sans noms ronflants mais avec des jeunes avec un gros potentiel. Cette équipe, dans sa philosophie, me fait un peu penser à l'équipe Skill Shimano, qui a bien grandit depuis.

Mais du coup, il ne reste que 3 places pour 4 équipes françaises. En soit, je ne pense donc pas que Barguil ait fait un mauvais choix. Dans le contexte habituel, son équipe, comme Europcar ou Cofidis, aurait reçu son invitation chaque année sans même qu'on se pose vraiment la question.
Quand tu vois que son équipe actuelle avait été invitée au Tour 2015, sans manquer de respect aux coureurs qui y étaient alors, c'était quand même une équipe bien inférieure à celle d'aujourd'hui.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Saison_20 ... ironnement
Il n'a juste pas eu de chance (enfin… il n'est pas encore dit qu'ils ne seront pas retenus) de tomber dans ce contexte.
Par contre, il faudra qu'il se pose la question pour les prochaines années effectivement. Si Cofidis monte en World Tour (puisqu'ils l'ambitionnent) sans que le World Tour ne passe à plus de 18 équipes, cela donnera de l'air aux autres équipes françaises (car je vois mal la FdJ ou AG2R redescendre).
Dans le cas contraire, et si le World Tour reste à 18 équipes, les 4 équipes françaises auront du mal à toutes trouver une place. Soit tu réduis l'envergure (type Roubaix, Marseille, etc...), soit tu fais le Tour chaque année. Mais tu ne peux pas avoir une équipe avec un effectif comme Arkéa-Samsic ou Vital Concept, et ne pas faire le Tour.

Sinon, la solution, c'est de faire comme Astana, qui avait repris l'US Postal au moment de l'arrêt de l'équipe :mrgreen:
La Sky arrêtant en fin de saison, Arkéa peut embaucher Froome, Kwiatowski, Thomas, Bernal,... Après tout, Euskatel courrait bien avec des basques français; une équipe Bretonne peut bien prendre des britanniques :wink:

geraud
Messages : 6457
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

Par contre, je regrette un peu le recrutement de Greipel. A part espérer obtenir une invitation au Tour sur son nom (et ce n'est pas gagné), et quelques victoires (mais dans les épreuves majeures, ça devient dur…), il n'apportera pas grand chose. J'aurais trouvé préférable qu'ils misent soit sur de jeunes coureurs, soit sur des coureurs qui auraient renforcé la garde de Barguil. La, j'ai un peu l'impression que l'entourage de Barguil en haute montagne sera un peu léger, mais qu'ils n'ont pas pour autant l'effectif pour avoir un entourage digne d'un sprinter de top niveau mondial. Donc ca fait 2 leaders un peu esseulés, dont un qui ne représente de toute façon plus le futur.

Après, s'ils sont invités et que Greipel gagne son étape, ils auront eu raison.

FAYARD
Messages : 24571
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par FAYARD »

geraud a écrit :
11 mars 2019 21:10
Par contre, je regrette un peu le recrutement de Greipel. A part espérer obtenir une invitation au Tour sur son nom (et ce n'est pas gagné), et quelques victoires (mais dans les épreuves majeures, ça devient dur…), il n'apportera pas grand chose. J'aurais trouvé préférable qu'ils misent soit sur de jeunes coureurs, soit sur des coureurs qui auraient renforcé la garde de Barguil. La, j'ai un peu l'impression que l'entourage de Barguil en haute montagne sera un peu léger, mais qu'ils n'ont pas pour autant l'effectif pour avoir un entourage digne d'un sprinter de top niveau mondial. Donc ca fait 2 leaders un peu esseulés, dont un qui ne représente de toute façon plus le futur.

Après, s'ils sont invités et que Greipel gagne son étape, ils auront eu raison.
Barguil aurait peut être pu attendre une saison ou deux de plus en tant qu’équipier.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 1572
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par abdo_kassou »

geraud a écrit :
11 mars 2019 21:10
Par contre, je regrette un peu le recrutement de Greipel. A part espérer obtenir une invitation au Tour sur son nom (et ce n'est pas gagné), et quelques victoires (mais dans les épreuves majeures, ça devient dur…), il n'apportera pas grand chose. J'aurais trouvé préférable qu'ils misent soit sur de jeunes coureurs, soit sur des coureurs qui auraient renforcé la garde de Barguil. La, j'ai un peu l'impression que l'entourage de Barguil en haute montagne sera un peu léger, mais qu'ils n'ont pas pour autant l'effectif pour avoir un entourage digne d'un sprinter de top niveau mondial. Donc ca fait 2 leaders un peu esseulés, dont un qui ne représente de toute façon plus le futur.

Après, s'ils sont invités et que Greipel gagne son étape, ils auront eu raison.
pas de cet avis, Greipel est un grand professionnel (d'après les échos hein) et un homme sympa (pas un Cavendisch quoi!). Il semble trés altruiste, et il ne pouvait que s'entendre avec Barguil (ex équipe Allemande non?).
Sacré coup dur pour Warren en tout cas, et pour Arkeo, si son indisponibilté s'avère supérieure à 3 ou 4 mois, s'en est fini de leur chance de faire le Tour.
Que voulez-vous ma bonne dame, c'est ça le cyclisme moderne, un monde de brutes: je donnerai pas cher des Gaul, Bahamontes, Van Impe, Herrera dans le cyclisme actuel. C'est triste, car c'est plus proche des sports de cirque que du vrai sport, une vraie boucherie (c'est pareil au Tour de France, dans la première semaine il y a souvent prés de 3 à 4 prétendants au podium final out, et du coup, la course pour le classement général s'en ressent car il y a nettement moins de densité lors des étapes de montagne: cf par l'an passé avec Porte au TDF entre autre, ou plus loin avec Froome qui laisse le champ libre à Nibali)
Bravo à Bardet car lui arrive à s'en sortir (gros énorme travail de son équipe pour le protéger)
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?

geraud
Messages : 6457
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

abdo_kassou a écrit :
11 mars 2019 21:59
geraud a écrit :
11 mars 2019 21:10
Par contre, je regrette un peu le recrutement de Greipel. A part espérer obtenir une invitation au Tour sur son nom (et ce n'est pas gagné), et quelques victoires (mais dans les épreuves majeures, ça devient dur…), il n'apportera pas grand chose. J'aurais trouvé préférable qu'ils misent soit sur de jeunes coureurs, soit sur des coureurs qui auraient renforcé la garde de Barguil. La, j'ai un peu l'impression que l'entourage de Barguil en haute montagne sera un peu léger, mais qu'ils n'ont pas pour autant l'effectif pour avoir un entourage digne d'un sprinter de top niveau mondial. Donc ca fait 2 leaders un peu esseulés, dont un qui ne représente de toute façon plus le futur.

Après, s'ils sont invités et que Greipel gagne son étape, ils auront eu raison.
pas de cet avis, Greipel est un grand professionnel (d'après les échos hein) et un homme sympa (pas un Cavendisch quoi!). Il semble trés altruiste, et il ne pouvait que s'entendre avec Barguil (ex équipe Allemande non?).
Sacré coup dur pour Warren en tout cas, et pour Arkeo, si son indisponibilté s'avère supérieure à 3 ou 4 mois, s'en est fini de leur chance de faire le Tour.
Que voulez-vous ma bonne dame, c'est ça le cyclisme moderne, un monde de brutes: je donnerai pas cher des Gaul, Bahamontes, Van Impe, Herrera dans le cyclisme actuel. C'est triste, car c'est plus proche des sports de cirque que du vrai sport, une vraie boucherie (c'est pareil au Tour de France, dans la première semaine il y a souvent prés de 3 à 4 prétendants au podium final out, et du coup, la course pour le classement général s'en ressent car il y a nettement moins de densité lors des étapes de montagne: cf par l'an passé avec Porte au TDF entre autre, ou plus loin avec Froome qui laisse le champ libre à Nibali)
Bravo à Bardet car lui arrive à s'en sortir (gros énorme travail de son équipe pour le protéger)
Mais je ne crois pas avoir remis en question ni le professionnalisme, ni le coté sympathique de Greipel.
Je dis juste d'une part qu'il n'a plus la même pointe de vitesse. Il y a quelques saisons, avoir Greipel dans ton équipe, c'était déjà la quasi assurance d'avoir 15 a 20 victoires, dont quelques grosses courses. Ce n'est plus aussi vrai aujourd'hui.
Et d'autre part que ce n'est ni Barguil qui va lui emmener les sprints sur le Tour, ni lui qui va mener le train pour Barguil. (et d'ailleurs, quand bien même ils le feraient occasionnellement, tu avoueras qu'il y a mieux comme équipier de sprinter que Barguil, et qu'il y a mieux comme équipier pour le général que Greipel)

Donc personnellement, j'aurais préféré voir l'équipe se renforcer autour de Barguil plutôt que de prendre un coureur qui est malgré tout sur la fin de sa carrière, et qui t'oblige à diviser tes forces entre sprint ou général. Et ce n'est pas faire injure à Greipel, bien au contraire; je pense que prendre un coureur de ce calibre, si c'est pour le laisser se débrouiller tout seul parce que tout le reste de l'équipe est bâtie pour le général, c'est un peu du gâchis.

(et d'ailleurs, je ne crois pas que Cavendish soit aussi antipathique qu'on veut bien le dire parfois)

FAYARD
Messages : 24571
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par FAYARD »

geraud a écrit :
11 mars 2019 20:22
FAYARD a écrit :
11 mars 2019 19:17
claude a écrit :
11 mars 2019 19:03


Barguil out, fracture de vertèbres cervicales. Espérons que ça se limite à l'os et qu'il n' ait pas de conséquences connexes... :sm1:
Mince, bien malheureux pour lui.
Et pour Uran c'est la clavicule. Quand a Rossetto (Cofidis), ce n'était pas à Paris-Nice, mais à l'entrainement; mais il s'est fracturé le bassin.

Pour Barguil, il faut attendre un peu pour en savoir plus. D'après ce qu'on lit, le bilan est quand même plutôt rassurant. Quand on parle de fracture, surtout dans les résultats sportifs ou on n'a aucune précision, cela va du simple trait de fracture, qui se consolide tout seul en peu de temps, à un os en 3 morceaux. (bon... pour les cervicales, si c'était en trois morceaux, ca se saurait).
Manifestement, Barguil ne ressent pas trop de douleurs. On va voir ce que ça donne comme indisponibilité.
Pour l’instant y a pas trop de détails et ça peut être trés grave comme peu grave et la convalescence de quelques semaines à plusieurs mois. Si c’est la petite blessure habituelle des coureurs cyclistes, ça va aller vite, en quelques semaines il sera sur pied et prêt pour un éventuel TDF. Au moins il n’arrivera pas rincé au tour, probablement en manque de course, de rythme, mais avec des jambes, enfin si son équipe est invitée, sinon il pourra viser le tour d’Espagne et la deuxième partie de saison.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

FAYARD
Messages : 24571
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par FAYARD »

geraud a écrit :
11 mars 2019 23:51
abdo_kassou a écrit :
11 mars 2019 21:59
geraud a écrit :
11 mars 2019 21:10
Par contre, je regrette un peu le recrutement de Greipel. A part espérer obtenir une invitation au Tour sur son nom (et ce n'est pas gagné), et quelques victoires (mais dans les épreuves majeures, ça devient dur…), il n'apportera pas grand chose. J'aurais trouvé préférable qu'ils misent soit sur de jeunes coureurs, soit sur des coureurs qui auraient renforcé la garde de Barguil. La, j'ai un peu l'impression que l'entourage de Barguil en haute montagne sera un peu léger, mais qu'ils n'ont pas pour autant l'effectif pour avoir un entourage digne d'un sprinter de top niveau mondial. Donc ca fait 2 leaders un peu esseulés, dont un qui ne représente de toute façon plus le futur.

Après, s'ils sont invités et que Greipel gagne son étape, ils auront eu raison.
pas de cet avis, Greipel est un grand professionnel (d'après les échos hein) et un homme sympa (pas un Cavendisch quoi!). Il semble trés altruiste, et il ne pouvait que s'entendre avec Barguil (ex équipe Allemande non?).
Sacré coup dur pour Warren en tout cas, et pour Arkeo, si son indisponibilté s'avère supérieure à 3 ou 4 mois, s'en est fini de leur chance de faire le Tour.
Que voulez-vous ma bonne dame, c'est ça le cyclisme moderne, un monde de brutes: je donnerai pas cher des Gaul, Bahamontes, Van Impe, Herrera dans le cyclisme actuel. C'est triste, car c'est plus proche des sports de cirque que du vrai sport, une vraie boucherie (c'est pareil au Tour de France, dans la première semaine il y a souvent prés de 3 à 4 prétendants au podium final out, et du coup, la course pour le classement général s'en ressent car il y a nettement moins de densité lors des étapes de montagne: cf par l'an passé avec Porte au TDF entre autre, ou plus loin avec Froome qui laisse le champ libre à Nibali)
Bravo à Bardet car lui arrive à s'en sortir (gros énorme travail de son équipe pour le protéger)
Mais je ne crois pas avoir remis en question ni le professionnalisme, ni le coté sympathique de Greipel.
Je dis juste d'une part qu'il n'a plus la même pointe de vitesse. Il y a quelques saisons, avoir Greipel dans ton équipe, c'était déjà la quasi assurance d'avoir 15 a 20 victoires, dont quelques grosses courses. Ce n'est plus aussi vrai aujourd'hui.
Et d'autre part que ce n'est ni Barguil qui va lui emmener les sprints sur le Tour, ni lui qui va mener le train pour Barguil. (et d'ailleurs, quand bien même ils le feraient occasionnellement, tu avoueras qu'il y a mieux comme équipier de sprinter que Barguil, et qu'il y a mieux comme équipier pour le général que Greipel)

Donc personnellement, j'aurais préféré voir l'équipe se renforcer autour de Barguil plutôt que de prendre un coureur qui est malgré tout sur la fin de sa carrière, et qui t'oblige à diviser tes forces entre sprint ou général. Et ce n'est pas faire injure à Greipel, bien au contraire; je pense que prendre un coureur de ce calibre, si c'est pour le laisser se débrouiller tout seul parce que tout le reste de l'équipe est bâtie pour le général, c'est un peu du gâchis.

(et d'ailleurs, je ne crois pas que Cavendish soit aussi antipathique qu'on veut bien le dire parfois)
Cavendish était surtout infernal dans les sprints, en dehors c’est peut être un mec charmant. Tout le contraire de notre ami Nasser B. :mrgreen:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

geraud
Messages : 6457
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

FAYARD a écrit :
12 mars 2019 00:16
geraud a écrit :
11 mars 2019 20:22
FAYARD a écrit :
11 mars 2019 19:17


Mince, bien malheureux pour lui.
Et pour Uran c'est la clavicule. Quand a Rossetto (Cofidis), ce n'était pas à Paris-Nice, mais à l'entrainement; mais il s'est fracturé le bassin.

Pour Barguil, il faut attendre un peu pour en savoir plus. D'après ce qu'on lit, le bilan est quand même plutôt rassurant. Quand on parle de fracture, surtout dans les résultats sportifs ou on n'a aucune précision, cela va du simple trait de fracture, qui se consolide tout seul en peu de temps, à un os en 3 morceaux. (bon... pour les cervicales, si c'était en trois morceaux, ca se saurait).
Manifestement, Barguil ne ressent pas trop de douleurs. On va voir ce que ça donne comme indisponibilité.
Pour l’instant y a pas trop de détails et ça peut être trés grave comme peu grave et la convalescence de quelques semaines à plusieurs mois. Si c’est la petite blessure habituelle des coureurs cyclistes, ça va aller vite, en quelques semaines il sera sur pied et prêt pour un éventuel TDF. Au moins il n’arrivera pas rincé au tour, probablement en manque de course, de rythme, mais avec des jambes, enfin si son équipe est invitée, sinon il pourra viser le tour d’Espagne et la deuxième partie de saison.
Oui, ASO étant aussi organisateur de la Vuelta, il y a de fortes chances que l équipe recalée pour le Tour ait une invitation pour le Tour d Espagne.
Le Tour est encore dans 4 mois; si la blessure n est pas grave, ça lui laisse encore du temps pour retrouver le rythme de la compétition.

Avatar de l’utilisateur
Tarmac
Messages : 718
Inscription : 14 févr. 2016 13:35

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Tarmac »

geraud a écrit :
11 mars 2019 21:02

Sinon, la solution, c'est de faire comme Astana, qui avait repris l'US Postal au moment de l'arrêt de l'équipe :mrgreen:
La Sky arrêtant en fin de saison, Arkéa peut embaucher Froome, Kwiatowski, Thomas, Bernal,... Après tout, Euskatel courrait bien avec des basques français; une équipe Bretonne peut bien prendre des britanniques :wink:
Avec les blessures respectives de P Rolland et de Barguil têtes de gondole marketées en vue du TDF, l'acuité de la wild-card se pose plus que jamais avec ce #ParisNice fatidique et juge de paix. Comparaison n'étant toujours pas raison, tu oublies que Astana au moment de la reprise de l'US Postal était sous la coupe d'un oligarque Khazak me semble-t-il. Je ne suis pas certain qu'un Bernal Kwiatko actuellement soient dans les cordes ni même le budget d'Arkea (se serait soit l'un ou l'autre), sans compter qu'ils ne sont pas tout à fait bretons, pour le localisme on repassera.. :?
A l'issue de ce Paris-Nice débridé, le dilemme va se poser et je ne suis pas certain que C Prudhomme soit en mesure d'avancer des critères de sélection objectifs. Si on en reste aux résultats récents, très très légers avantage à la Vital-concept, ce qui n'était pas forcément le cas en décembre, où une majorité voyait la Samsic en lisse car déjà invitée sur le TDF2018 . Pour moi, le choix devrait se faire au moment de la présentation du tour en fin de saison, car là, ce choix va se faire comment, selon quel critère, sur le sprint du gorille, sur la combativité de la Vital ?? :roll: C'est chaud bouillant :arrow:

Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 10198
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Boulegan »

geraud a écrit :
11 mars 2019 17:48
Perso, je pense que le vainqueur de Paris Nice était dans le groupe de 7. Les écarts ne sont pas énormes, mais les opportunités de reprendre du temps ne seront pas très nombreuses non plus.
Les Bernal, Kwiato, Luis leon sanchez étaient très costauds et ont une équipe qui peut les soutenir. Ça va être compliqué sur ce parcours de leur reprendre le temps perdu.

En tout cas,je n ai jamais été fan de la sky, mais il faut bien leur reconnaître qu au delà de ce qu on peut penser du dopage, ils sont quand même très forts tactiquement. Sur des bordures comme aujourd hui,le coup de Froome sur le Giro, etc... ils ont quand même toujours le bon coup au bon moment.
Sur ce qu'on a vu hier, et vu ce qui attend les coureurs d'ici à dimanche, Kwiato est mon favori.
Je pense qu'au soir du CLM ind., il sera en tête et donc leader de la Sky pour les étapes de samedi et dimanche. Il aura Bernal comme poisson-pilote dans les bosses. Le Turini, ça monte bien mais rien d'effrayant pour Kwiato qui sait très bien grimper.
Bardet va encore prendre un tir sur le CLM donc le podium n'est à mon avis pas envisageable sauf accident, d'autant qu'il n'a pas encore la grosse forme.
Luis Leon Sanchez, bien placé au général ce matin et ancien vainqueur de Paris-Nice a sa carte à jouer, il vise le podium à Nice, il est costaud, on l'a vu dans les bordures à la manœuvre dimanche et hier.
Bob Jungels n'est qu'à 35" au général, il va faire un gros CLM et se rapprocher au général.
Et pour ces leaders, le Turini ne va pas écrémer tant que ça, à moins d'une étape de folie qui part de loin façon 19e étape du Giro 2018 :wink: :arrow:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde

Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 1572
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par abdo_kassou »

L'idée du repêchage avec la Vuelta pour l'équipe recalée, hélas, j'y crois pas trop. Voire pas du tout car Cofidis en prend déjà une et y a une grosse concurrence avec les étrangères.
Pour cette sélection pour le TDF, il fallait comme tu le dis la faire sur le bilan de 2018 ou à l'issue du Dauphiné où les équipes se préparent spécifiquement pour le Tour, où ce sont les mêmes qui jouent le général au TDF (Paris Nice n'a rien à voir, déjà rien qu'avec la chaleur de juillet). Là être au top en mars et en juillet c'est pas simple.
Pour Greipel, je le voyais bien aussi en poisson pilote pour Barguil sur le plat, une sorte de capitaine de route. Je ne sais pas le coût financier donc je ne peux pas vraiment juger de la pertinence du recrutement. Car là où il fallait aider Barguil c'est le plat. 3/4 mecs autour de lui quand ça roule et que c'est nerveux.
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?

IRONMAN04
Messages : 1364
Inscription : 09 août 2015 18:48

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par IRONMAN04 »

Salut,
Perso, je ne vois pas Barguil comme un leader de grand tour, plutôt comme un très bon coureur qui vise des étapes. Je ne le vois pas réitérer son GT d’il y a deux, mais regagner des étapes oui. Après, de là à bâtir une équipe autour de lui, je veux dire à son servir, délicat et pas le profil....
Tant que nous n’aurons pas un français capable de rivaliser en chrono et excellent grimpeur, un grand tour est inaccessible,,,, d’ou la nécessité pour la FFC de mettre le paquet sur cette discipline des les plus jeunes catégories,,,, ou comme les britanniques transformés des pistards en grimpeurs ailés.......
Sinon, quelle belle génération française actuelle, ça fait quand même plaisir..... Surtout que l’impression d’etre plutôt éloignée du dopage me semble plausible....
Ciao

geraud
Messages : 6457
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

IRONMAN04 a écrit :
12 mars 2019 09:19
Salut,
Perso, je ne vois pas Barguil comme un leader de grand tour, plutôt comme un très bon coureur qui vise des étapes. Je ne le vois pas réitérer son GT d’il y a deux, mais regagner des étapes oui. Après, de là à bâtir une équipe autour de lui, je veux dire à son servir, délicat et pas le profil....
Tant que nous n’aurons pas un français capable de rivaliser en chrono et excellent grimpeur, un grand tour est inaccessible,,,, d’ou la nécessité pour la FFC de mettre le paquet sur cette discipline des les plus jeunes catégories,,,, ou comme les britanniques transformés des pistards en grimpeurs ailés.......
Sinon, quelle belle génération française actuelle, ça fait quand même plaisir..... Surtout que l’impression d’etre plutôt éloignée du dopage me semble plausible....
Ciao
Ca depend ce qu'on appelle leader de grand tour. Si c'est pour gagner le Tour, je ne pense pas non plus. Mais je crois pas non plus que Pinot ou Bardet le gagneront. Quand tu n'as pas la marge nécessaire pour reprendre en montagne tout ce que tu perds contre la montre, l'histoire est pliée. Par contre, Pinot et Bardet peuvent faire dans les 5 ou même un podium (ils l'ont déjà montré), et sur un malentendu, une année avec l'absence de plusieurs leaders (comme l'année ou Péraud fait 2), une victoire reste possible. Mais je pense qu'il leur faut les bonnes circonstances.
Pour moi, Barguil est tout juste derrière. C'est plutôt top 10, et top 5 voire approcher le podium si toutes les conditions sont réunies. C'est déjà loin d'être négligeable comme résultat, surtout pour une équipe qui n'est pas en World Tour. Et je pense qu'un tel objectif mérite qu'on l'encadre un peu. Je ne dis pas forcément d'avoir toute une équipe à son service, mais au moins 3-4 équipiers pour la montagne et le protéger des bordures. Le problème, surtout maintenant que les équipes sont passées à 8, c'est que c'est difficile de cumuler ça avec un train de sprinter.
Je ne sais pas s'il aurait été libre et intéressé, mais personnellement j'aurais plus vu un recrutement sur un coureur comme Guillaume Martin, un coureur avec un profil un peu similaire à Barguil, qui peut l'épauler mais aussi apprendre à ses cotés et avoir de temps en temps carte blanche, voir prendre le relais si Barguil n'est pas en forme ou chute, que de partir sur un Greipel. Ca me semblait plus cohérent avec le profil de l'équipe.
Mais c'est juste mon avis, hein :D

geraud
Messages : 6457
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

abdo_kassou a écrit :
12 mars 2019 09:11
L'idée du repêchage avec la Vuelta pour l'équipe recalée, hélas, j'y crois pas trop. Voire pas du tout car Cofidis en prend déjà une et y a une grosse concurrence avec les étrangères.
Pour cette sélection pour le TDF, il fallait comme tu le dis la faire sur le bilan de 2018 ou à l'issue du Dauphiné où les équipes se préparent spécifiquement pour le Tour, où ce sont les mêmes qui jouent le général au TDF (Paris Nice n'a rien à voir, déjà rien qu'avec la chaleur de juillet). Là être au top en mars et en juillet c'est pas simple.
Pour Greipel, je le voyais bien aussi en poisson pilote pour Barguil sur le plat, une sorte de capitaine de route. Je ne sais pas le coût financier donc je ne peux pas vraiment juger de la pertinence du recrutement. Car là où il fallait aider Barguil c'est le plat. 3/4 mecs autour de lui quand ça roule et que c'est nerveux.
Peut être que j'ai loupé l'info, mais je n'ai pas vu que Cofidis avait déjà reçu l'invitation pour la Vuelta? Certes ils ont un historique avec cette course, ils l'ont beaucoup animée (depuis Moncoutié) et y ont souvent réussi de belles choses, mais on peut aussi considérer qu'ils ne sont pas déboulonables.
Entre Tour de France (3 places pour des équipes françaises sur 4 invitations) et Vuelta (grosse concurrence avec les équipes étrangères, donc généralement 1 seule place pour une équipe française), ASO peut en gros attribuer 4 invitations à des équipes françaises, alors qu'il y a 4 équipes françaises qui ont le niveau pour y prétendre. Si ASO veut contribuer au développement des équipes françaises, ça peut aussi être un critère de choix de répartir les invitations. Surtout que Barguil a aussi déjà fait de très belles choses sur la Vuelta.

Edit: "Paris Nice n'a rien à voir, déjà rien qu'avec la chaleur de juillet. Là être au top en mars et en juillet c'est pas simple". On peut même pousser la réflexion un peu plus loin; au délà de la météo, les courses de début de saison sont des courses où ça frotte et chute beaucoup plus (aussi car les conditions météo sont moins clémentes). Quand on voit que les principaux leaders des équipes prétendant à une invitation sont sur le carreau, on peut se demander s'ils prendraient autant de risques en début de saison s'ils n'avait pas un tel besoin de résultats. Après, c'est peut être juste de la malchance. Il n'empêche que si on regarde la situation aujourd'hui, les équipes qui ont besoin de résultats pour leur invitation sont assez fortement pénalisées par les chutes.
Dernière modification par geraud le 12 mars 2019 11:38, modifié 1 fois.

Répondre