L'ACTUALITE DU CYCLISME

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 8351
Enregistré le : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Boulegan » 18 juin 2018 14:34

Tarmac a écrit :
18 juin 2018 13:49
Bien vu pour Bernal qui est une pépite.
Pour Froome, il ne pourra pas rééditer sur le TDF ce qu'il a fait sur le GIRO. Quintana avait essayé de le faire, il l'a payé. L'année dernière T Pinot est passé complètement à côté du TDF suite à son très beau GIRO et sa 4ème place. Un Gadret qui fait 3 sur le GIRO 2011 doit abandonner sur le TDF complètement rincé. R Bardet qui fait 3 au TDF 2017 passe complètement à côté de la Vuelta pour les mêmes raisons.
Pour la Sky, il faudra regarder qui sera le vrai leader, il est possible que Froome vienne pour être le gregario du gallois et pour jouer une étape de montagne. Je ne remets pas en question sa victoire sur le GIRO, il l'a gagnée à la pédale. Ce qui m'interpelle, c'est son Tour des Alpes poussif par rapport à Pinot impérial, et sa troisième semaine, son attaque à 70 bornes de l'arrivée :roll: . Au reste, tout le monde a connu une grosse défaillance Yates/Pinot/Pozzovivo et même Dumoulin cramé sur le CLM, pas lui. J'attends donc naïvement sa défaillance de sa part. De toutes façons, avec ce qu'il a lâché comme cartouches sur le GIRO, il ne pourra pas le refaire sur le TDF.
J'ai hâte de voir le comportement de R Porte ainsi que la stratégie d'équipe à 3 leaders de la Movistar :sm2:
Je n'ai pas ce "regard" là sur le cas Froome.
Sur le Giro, je pense que le leader de la Sky a bluffé comme jamais.
D'une part parce que sa présence sur le Tour d'Italie était moyennement appréciée de la part des suiveurs et des médias et qu'il a fallu, par conséquent, qu'il montre patte blanche et/ou des signes ou des preuves qui attestent qu'il est un humain lambda. D'autre part et surtout parce qu'il était en préparation pour... le Tour de France.
Son niveau et sa supériorité est telle qu'il a fait les efforts nécessaires, quand il fallait, au moment où il fallait, face à une faible concurrence (Dumoulin en deça par rapport à 2017, Pinot et Yates en surrégime, Pozzovivo qui n'a pas la carrure et deux jeunes loups qui ne savent pas encore courir un grand Tour).
Le cas Froome a lâché quelques secondes, par ci par là, en sachant très bien que cela n'allait pas être rédhibitoire.
J'étais très étonné d'entendre de la part des commentateurs et de lire ici sur OT après 10 jours de course à peine, que Froome était hors de forme, qu'il ne gagnerait pas le Giro, etc etc.
J'avais une autre lecture du cas Froome. J'étais sur mon lit d'hôpital et j'ai revu la fameuse 19e étape du Giro. J'ai pris des notes sur les écarts au sommet du colle delle Fenestrelle, au pied de la descente, au sommet de Sestrières, au pied de la descente de Sestrières avant d'attaquer le long bout droit de l'autoroute et au pied de la dernière ascension. En observant également son attitude (faciès, rythme de pédalage). Et comparé avec les attitudes de ses poursuivants. J'en ai conclu que Froome a parfaitement géré son écart et que le plus gros de son effort a été fait dans la montée ET la descente du colle delle Fenestrelle (1'50" au pied). Dans la montée vers Sestrières, il reprend 55" au groupe Pinot (2'45" au sortir de la station) qui a perdu plus de 35 secondes (estimation) à attendre l'équipier de Pinot et quasi autant à essayer de s'entendre parmi 5 coursiers qui ne sont pas des rouleurs comme Froome, à l'exception de Dumoulin, mais déjà bien entamé par ses efforts.
J'ai aussi observé que Froome n'a montré aucun signe de lassitude, de fatigue, de perte de régime, under control, les yeux sur son capteur de puissance et ses pulsations. J'ai aussi vu - comme beaucoup - que la Sky avait posté des suiveurs un peu partout dans les ascensions pour ravitailler leur leader. Preuve, s'il en est, que cette étape a été rondement préparée et que l'équipe Sky avait minuté son coup depuis longtemps. Woet Pouls et Kenny Ellisonde qui font péter tout le monde pour que Froome parte seul et finisse seul à 80 km de l'arrivée, c'était prémédité. Face à une concurrence amoindrie, Froome a appuyé juste ce qu'il fallait pour prendre le maillot l'avant-veille de l'arrivée.
L'étape du samedi n'a été qu'une formalité, le maillot rose sur les épaules, Froome n'avait qu'à surveiller les pétards mouillés de Dumoulin totalement rincé depuis la fin de la 2e semaine.
Je n'irai pas jusqu'à dire que le Giro n'a été qu'un entrainement pour Froome en vue du TdF 2018, mais... presque ! :idea:
Et que sur le Tour de France, il est pour moi l'archi-favori car aujourd'hui, au regard de ce que j'ai vu sur le Dauphiné et le Tour de Suisse, pas un coureur ne peut rivaliser avec lui, ni Quintana, ni Porte, ni Bardet, ni Nibali, ni Uran. :arrow:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde

Avatar de l’utilisateur
Tarmac
Messages : 614
Enregistré le : 14 févr. 2016 13:35

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Tarmac » 18 juin 2018 14:59

Le bluff est également un procédé employé, j'avais d'ailleurs formulé cette hypothèse, en ce sens qu'il est resté en-deçà pendant les deux premières semaines quand les autres consommaient leur potentiel, il aurait fourni l'effort en "Just in Time" la troisième semaine dans les dolomites et les alpes quand les autres n'avaient plus une seule cartouche. Auquel cas, stratégiquement et logistiquement parlant, ce serait le plus gros bluff du Bike postmoderne :D . C'est pas impossible et ce serait pas étonnant de la part de la Sky. Ce qui reviendrait à dire que des Teams comme Sunweb, Groupama, Mitchelton, Bahreïn ont une guerre de retard :shock: dans la préparation, la tactique et l'ordonnancement de l'effort en "Just in Time"

Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 8351
Enregistré le : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Boulegan » 18 juin 2018 15:05

Tarmac a écrit :
18 juin 2018 14:59
Ce qui reviendrait à dire que des Teams comme Sunweb, Groupama, Mitchelton, Bahreïn ont une guerre de retard :shock: dans la préparation, la tactique et l'ordonnancement de l'effort en "Just in Time"
Je le pense depuis un moment.
La Sky recrute les meilleurs, les meilleurs jeunes, les futurs Wiggins, les futurs Froome. Leurs moyens sont colossaux.
Le potentiel est là. Leurs coureurs sont forts, au dessus du lot. Quelques "gains marginaux" par ci par là, une "botte secrète" qui sera connue un jour (dopages mécanique, pharmacologique, cérébrale ?) mais qui, pour l'heure, donne à la Sky un avantage sur la concurrence.
Le reste, c'est de la communication, c'est Netlfix. Il faut rendre le truc réel, possible, vrai.
Mais personne n'est dupe. C'est ça qui est rassurant quelque part. :wink:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde

Gadagne
Messages : 5334
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Gadagne » 18 juin 2018 15:11

Que t est il arrivé pour être sur un lit d hôpital ? :?

Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 8351
Enregistré le : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Boulegan » 18 juin 2018 15:14

Gadagne a écrit :
18 juin 2018 15:11
Que t est il arrivé pour être sur un lit d hôpital ? :?
Opération du dos.
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde

Avatar de l’utilisateur
Tarmac
Messages : 614
Enregistré le : 14 févr. 2016 13:35

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Tarmac » 18 juin 2018 15:18

Pour moi la Sky n'est rien de moins que le continuum de l'US Postal en beaucoup plus structuré et dans tous les domaines (R&D, recherche opérationnelle, logistique, entraînement, physiologie de l'effort, diététique) sans compter qu'ils ont un avantage concurrentiel que les autres n'ont pas, maintenant c'est évident.
A ce stade, je préfère encore de loin l'équipe belge QS .

Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 8351
Enregistré le : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Boulegan » 18 juin 2018 15:29

Tarmac a écrit :
18 juin 2018 15:18
Pour moi la Sky n'est rien de moins que le continuum de l'US Postal en beaucoup plus structuré et dans tous les domaines (R&D, recherche opérationnelle, logistique, entraînement, physiologie de l'effort, diététique) sans compter qu'ils ont un avantage concurrentiel que les autres n'ont pas, maintenant c'est évident.
Sans doute. C'est pourquoi la Sky ne veut pas reproduire les erreurs de l'US Postal, notamment l'arrogance de sa tête de gondole qui les a perdus.
Froome se doit d'être gentil, de défaillir parfois, il doit aimer la France, s'excuser de gagner, il sait partager le magot avec les autres équipes et, surtout, il doit être "Just in time" comme tu le soulèves fort justement. :wink:
En cela, le Giro 2018 est un scénario parfait, une copie qui mérite 20/20. :arrow:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde

Avatar de l’utilisateur
Tarmac
Messages : 614
Enregistré le : 14 févr. 2016 13:35

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Tarmac » 18 juin 2018 15:35

Affirmatif, c'est clair !

Gadagne
Messages : 5334
Enregistré le : 02 juin 2015 14:28

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Gadagne » 18 juin 2018 15:57

Show must go on……….

Avatar de l’utilisateur
Joel
modérateur
Messages : 8396
Enregistré le : 04 mars 2004 10:14
Localisation : VENCE (06)
Contact :

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Joel » 18 juin 2018 15:58

Je vois que tout le monde est d'accord :-)
Optimiser votre position vélo ?
http://www.velofitting.com

Il n'y a pas de chemin vers le bonheur, le chemin est le bonheur.

shika
Messages : 2103
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par shika » 18 juin 2018 18:52

Ouais enfin les défaillances toutes plus spectaculaires des uns et des autres me laissent penser que ça va au delà de la Sky. C'est pas le scandale des matches truqués au tennis qui va rassurer. Y a quand même un truc pas net, just in time ou pas.

geraud
Messages : 3352
Enregistré le : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Correze

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud » 18 juin 2018 23:19

Boulegan a écrit :
18 juin 2018 14:34
Tarmac a écrit :
18 juin 2018 13:49
Bien vu pour Bernal qui est une pépite.
Pour Froome, il ne pourra pas rééditer sur le TDF ce qu'il a fait sur le GIRO. Quintana avait essayé de le faire, il l'a payé. L'année dernière T Pinot est passé complètement à côté du TDF suite à son très beau GIRO et sa 4ème place. Un Gadret qui fait 3 sur le GIRO 2011 doit abandonner sur le TDF complètement rincé. R Bardet qui fait 3 au TDF 2017 passe complètement à côté de la Vuelta pour les mêmes raisons.
Pour la Sky, il faudra regarder qui sera le vrai leader, il est possible que Froome vienne pour être le gregario du gallois et pour jouer une étape de montagne. Je ne remets pas en question sa victoire sur le GIRO, il l'a gagnée à la pédale. Ce qui m'interpelle, c'est son Tour des Alpes poussif par rapport à Pinot impérial, et sa troisième semaine, son attaque à 70 bornes de l'arrivée :roll: . Au reste, tout le monde a connu une grosse défaillance Yates/Pinot/Pozzovivo et même Dumoulin cramé sur le CLM, pas lui. J'attends donc naïvement sa défaillance de sa part. De toutes façons, avec ce qu'il a lâché comme cartouches sur le GIRO, il ne pourra pas le refaire sur le TDF.
J'ai hâte de voir le comportement de R Porte ainsi que la stratégie d'équipe à 3 leaders de la Movistar :sm2:
Je n'ai pas ce "regard" là sur le cas Froome.
Sur le Giro, je pense que le leader de la Sky a bluffé comme jamais.
D'une part parce que sa présence sur le Tour d'Italie était moyennement appréciée de la part des suiveurs et des médias et qu'il a fallu, par conséquent, qu'il montre patte blanche et/ou des signes ou des preuves qui attestent qu'il est un humain lambda. D'autre part et surtout parce qu'il était en préparation pour... le Tour de France.
Son niveau et sa supériorité est telle qu'il a fait les efforts nécessaires, quand il fallait, au moment où il fallait, face à une faible concurrence (Dumoulin en deça par rapport à 2017, Pinot et Yates en surrégime, Pozzovivo qui n'a pas la carrure et deux jeunes loups qui ne savent pas encore courir un grand Tour).
Le cas Froome a lâché quelques secondes, par ci par là, en sachant très bien que cela n'allait pas être rédhibitoire.
J'étais très étonné d'entendre de la part des commentateurs et de lire ici sur OT après 10 jours de course à peine, que Froome était hors de forme, qu'il ne gagnerait pas le Giro, etc etc.
J'avais une autre lecture du cas Froome. J'étais sur mon lit d'hôpital et j'ai revu la fameuse 19e étape du Giro. J'ai pris des notes sur les écarts au sommet du colle delle Fenestrelle, au pied de la descente, au sommet de Sestrières, au pied de la descente de Sestrières avant d'attaquer le long bout droit de l'autoroute et au pied de la dernière ascension. En observant également son attitude (faciès, rythme de pédalage). Et comparé avec les attitudes de ses poursuivants. J'en ai conclu que Froome a parfaitement géré son écart et que le plus gros de son effort a été fait dans la montée ET la descente du colle delle Fenestrelle (1'50" au pied). Dans la montée vers Sestrières, il reprend 55" au groupe Pinot (2'45" au sortir de la station) qui a perdu plus de 35 secondes (estimation) à attendre l'équipier de Pinot et quasi autant à essayer de s'entendre parmi 5 coursiers qui ne sont pas des rouleurs comme Froome, à l'exception de Dumoulin, mais déjà bien entamé par ses efforts.
J'ai aussi observé que Froome n'a montré aucun signe de lassitude, de fatigue, de perte de régime, under control, les yeux sur son capteur de puissance et ses pulsations. J'ai aussi vu - comme beaucoup - que la Sky avait posté des suiveurs un peu partout dans les ascensions pour ravitailler leur leader. Preuve, s'il en est, que cette étape a été rondement préparée et que l'équipe Sky avait minuté son coup depuis longtemps. Woet Pouls et Kenny Ellisonde qui font péter tout le monde pour que Froome parte seul et finisse seul à 80 km de l'arrivée, c'était prémédité. Face à une concurrence amoindrie, Froome a appuyé juste ce qu'il fallait pour prendre le maillot l'avant-veille de l'arrivée.
L'étape du samedi n'a été qu'une formalité, le maillot rose sur les épaules, Froome n'avait qu'à surveiller les pétards mouillés de Dumoulin totalement rincé depuis la fin de la 2e semaine.
Je n'irai pas jusqu'à dire que le Giro n'a été qu'un entrainement pour Froome en vue du TdF 2018, mais... presque ! :idea:
Et que sur le Tour de France, il est pour moi l'archi-favori car aujourd'hui, au regard de ce que j'ai vu sur le Dauphiné et le Tour de Suisse, pas un coureur ne peut rivaliser avec lui, ni Quintana, ni Porte, ni Bardet, ni Nibali, ni Uran. :arrow:
Quand tu dis que Froome n'a laché que des écarts minimes qu'il savait pouvoir reprendre, qu'il a fait le Giro en mode entrainement,... je trouve que tu es quand même beaucoup dans la caricature.
Moi je dirais plutôt qu'il a su gérer son début de course pour que sa période de moins bien (sa chute le premier jour + peut être le fait de prévoir d'être au pic de sa forme plus tard dans la course) ne génère pas des écarts rhédibitoires. Et que la Sky a su oser ce qu'il fallait le vendredi. Mais Froome ou pas Froome, Sky ou pas Sky, le jeudi soir il avait pratiquement course perdue.
La Sky joue parfaitement le vendredi, mais un coup comme ça, même eux seront très loin de le réussir à chaque fois. Il a fallu courir au millimètre, sans connaître la moindre défaillance ou le moindre incident, bénéficier aussi du fait que ses adversaires étaient sur la pente descendante (si Yates reste au top une journée de plus, et s'associe à Pinot et Dumoulin, ce n'est pas la même course. Pinot, vu son état le lendemain, et visiblement la nuit du vendredi au samedi, difficile de croire qu'il était encore à 100%...), des circonstances de course (les deux colombiens en mode "gentleman", qui ne passent pas un relais, les tergiversations à attendre Reichenbach ou pas)... bref tout un tas de choses que la Sky ne pouvait pas maitriser, et pas même prévoir.
Tu recours l'étape du vendredi 10 fois, Froome perd le Giro 9 fois à mon avis. Tout ça pour dire que je ne vois pas du tout la Sky lacher du lest, en se disant "t'inquiètes; de toute façon vendredi, sur une attaque loin de l'arrivée, on reprend 3mn ou plus à tout le monde"
Après effectivement, le samedi n'a été qu'une formalité.

Après, je ne dirais pas que Froome est l'archi favori du Tour. Il n'y a quand même pas que des peintres qui ont tenté le doublé (Contador avait essayé aussi) et il me semble que le dernier à l'avoir réussi était Pantani en 1998 dans les conditions que l'on connait. (par contre, la comparaison entre Froome et Gadret, personnellement je ne l'aurais pas faite. Avec Bardet non plus d'ailleurs, car quand il double Tour-Vuelta, il n'a pas l'intention de gagner la Vuelta, et pas la préparation qui va avec; c'était la première fois qu'il courait 2 GT dans l'année)
Il risque quand même d'arriver un peu plus vite sur la réserve, et je pense que ses adversaires auraient intérêt à rendre ce Tour difficile, à durcir la course aussi souvent que possible, car un coureur ayant doublé Giro-Tour a quand même forcément des réserves un peu moins élevées, de ce que l'expérience de ces dernières années à montré.
Mais la Sky a bien préparé son coup, et il est quasiment sur que Froome devrait être présent pour jouer la victoire.. Et rien que dans la com de Froome (du fait de la coupe du monde, il y a une semaine de plus cette année entre Giro et Tour) on voit qu'ils se préparent déjà à se justifier (même si je ne doute pas qu'ils aient tenu compte du fait qu'il y ait une semaine de plus. Mais c'est un peu comme Wiggins qui dit avoir gagné le Tour parce qu'il a arrêté la bière; c'est sans doute vrai, mais il n'y a pas que ça. Vu la débandade que cela a été chez ceux qui ont tenté le doublé depuis 20 ans, il n'aurait pas suffit de leur donner 7 jours de récupération supplémentaires pour en faire des vainqueurs du Tour)

geraud
Messages : 3352
Enregistré le : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Correze

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud » 18 juin 2018 23:28

Il y a un autre point intéressant je trouve; c'est la communication de Bardet qui déclarait il y a quelques jours, que Froome ne devrait pas être présent au Tour, qu'à sa place il aurait honte,...
http://sport24.lefigaro.fr/cyclisme/tou ... nte-912263

C'est exactement le discours que tenait Dumoulin a quelques jours du Giro
https://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-rou ... quo/897923

Et si ces deux discours se ressemblent autant, ce n'est probablement pas un hasard. Ils répondent au même objectif de mettre la pression sur Froome; c'est probablement le signe que Bardet sait que Froome demeure le danger principal, tout comme Dumoulin le savait avant le Giro.

Mais je dirais que Froome est un des favoris. Pas l'archi-favori.

geraud
Messages : 3352
Enregistré le : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Correze

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud » 18 juin 2018 23:38

Bon et sinon le prochain gros rendez vous ce sont les championnats nationaux.

En France, je verrais bien un Tony Gallopin
https://www.championnatsdefrancecyclism ... ts-animes/
C'est chez lui, sur un parcours qui lui convient bien. Il est dans une grosse équipe, qui peut maitriser la course. Il répond souvent présent sur les courses en circuit. Et juste avant de se mettre au service de Bardet dans le Tour, ce serait assez logique qu'AG2R en fasse son leader sur ce championnat

Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 8351
Enregistré le : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Boulegan » 19 juin 2018 08:12

geraud a écrit :
18 juin 2018 23:38
Bon et sinon le prochain gros rendez vous ce sont les championnats nationaux.

En France, je verrais bien un Tony Gallopin
https://www.championnatsdefrancecyclism ... ts-animes/
C'est chez lui, sur un parcours qui lui convient bien. Il est dans une grosse équipe, qui peut maitriser la course. Il répond souvent présent sur les courses en circuit. Et juste avant de se mettre au service de Bardet dans le Tour, ce serait assez logique qu'AG2R en fasse son leader sur ce championnat
Vichot a les watts cette année. Il retrouve des sensations. Ca me fait plaisir de le revoir à son meilleur niveau après qu'il ait connu des soucis physiques à répétition.
Sur le Tour de Suisse, il a été à l'offensive, sur les arrivées en bosses, sur le plat, il termine dans le top 10.
Et puis il aura LA grosse équipe, peut-être supérieure à AG2R sur une course d'un jour. :wink:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde

Répondre