Triathlon & Médiatisation...

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7538
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Triathlon & Médiatisation...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Il y a quelques mois j'ai reçu un email pour me proposer un nouveau thème pour le schmilblick, je suis super rapide mais j'ai une mise en action assez lente dirons nous :D

le débat m'a été proposé en ces termes:
Comment améliorer la popularité du triathlon?
Peu de personnes (non sportives) connaissent vraiment notre sport.
Les quelques apparitions aux JO, ne sont pas à la hauteur de la beauté de notre sport.
Je pense que si notre sport était un plus connu, il attirerai plus de sponsors, ce qui récompenserai mieux les pros, en effet à mon dernier CD, un professionnel russe a gagné la modique somme de 300euros, il s’entraîne plus de 30h par semaine... Comparé à l'athlétisme, le triathlon fait office de parent pauvre... Des partenaires plus forts financièrement nous diminuerai par la même occasion les droits d'inscription qui sont assez lourds au total à la fin d'une saison.
Le but du sujet serait donc de trouver des pistes pour être mieux reconnu auprès du grand public, et amener par la même occasion plus de recettes financières dans le triathlon.

Paulo62
Notre sport connait à travers le monde une progression continue en terme de pratiquants en ce sens la "popularité" du triathlon augnente de manière continue.

Il est vrai que ce n'est cependant pas un sport à "fans" (pas en France en tous cas), notre discipline et ses stars sont relativement peu connues du grand public car il y a très peu de médiatisation (comme toujours c'est l'oeuf et la poule, tu pas connu tu n'as pas de média, tu n'as pas de média tu ne peux pas ête connu). Je propose donc de nous pencher sur la question du coté "triathlon & média"

L'évènement le plus médiatique de la discipline reste les JO une fois tous les quatre ans quand les horaires sont bons et qu'il n'y a pas d'autres disciplines dans la même tranche horaire. Pour que notre discipline recoive un beau focus, il faudrait une belle pénurie de médailles sauf pour nos triathlètes à Rio, car à Londres les médailles dans les disciplines "mineures" sont passées bien inaperçues.

Médiatiquement notre discipline souffrent à mon sens des problèmes suivants (je parle bien sur un plan strictement médiatique) :

* Encore insuffisament de lisibilité dans le championnat mondial (entre le ranking ITU, le ranking Olympique, les différents niveau de coupe du monde c'est difficile d'expliquer clairement les enjeux à un néophite)

* Rencontres à vrai "enjeu" trop irrégulières : « seulement » 6 WTS dans l'année et on a rarement tout le monde...

* Des épreuves trop « longues » : 2h c'est un peu long pour passer à la télé, seul les [rares] passionnés vont regarder et encore... je ne parle même pas des 8h d'un ironman.

* Des épreuves trop « courtes » : tout se passe en un jour, cela ne laisse pas le temps de faire monter la mayonnaise médiatique (ex. des séries en athlé ou en nat où l'on peut créer l'attente quand on sait qu'un athlète va en finale).

* Une discipline individuelle : il faudra une star ultra performante & charismatique pour faire parler de notre sport.

* Pas de grosse marques derrière notre displine qui pourraient pousser les médias à s'y interesser : Le marché du vélo n'est rien comparé au marché automobile par exemple.

* …

J'avoue qu'il n'est pas sur que si le sport était adapté pour faciliter sa médiatisation que beaucoup de participants se reconnaitraient dans la discipline (ex. le drafting est toujours controversé par une partie des triathlètes).

L'autre volet de la remarque concerne ce que pourrait apporter la médiatisation de la displine. Je ne suis pas sur que parce que le tour de france est l'un des évènements le plus médiatisé du monde que l'on paye moins cher la participation à l'étape du tour par exemple ;) + quelque chose est "médiatique" + la demande est forte + c'est cher généralement.

Que pensez vous de tout cela? Quelles seraient vos suggestions pour rendre la discipline plus médiatique? Argumentez ;)

T.
Garcy22
Messages : 207
Inscription : 04 sept. 2012 13:38
Localisation : Pays de Gex
Contact :

Re: Triathlon & Médiatisation...

Message non lu par Garcy22 »

Au dela des formats de course (le CD me semble etre un bon format pour communiquer dessus), cela manque de variété dans les epreuves: aux JO, le triathlon c'est 2 courses et basta.

S'il y avait un format "cross country" et/ou un "relai des nations" mixte, cela donnerait plus d'opportunités aux gens de s'interesser au triahlon.
Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2412
Inscription : 14 nov. 2009 11:29

Re: Triathlon & Médiatisation...

Message non lu par Jaginho »

J’en ai marre d’entendre « Notre sport connait à travers le monde une progression continue en terme de pratiquants en ce sens la "popularité" du triathlon augmente de manière continue. » car certes ce n’est pas faux mais c’est orienter la pensée de celui qui lit. Je m’explique : OUI il y a une croissance du nbre de licenciés mais en valeur, elle est très faible sur la masse de licenciés en France. Le char à voile, le tir (etc.) ont 3 fois plus de licenciés (je ne dénigre pas ces 2 disciplines, c’est juste pour relativiser). Source http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/Chiff ... t_2013.pdf. Voila qui est dit pour savoir à quoi on s’attend, cela va servir de base sur la suite et donc sur le Triathlon et les Médias !

Pourquoi les médias ne s’y intéressent pas

Les médias ne s’intéressent pas au triathlon car il n’y a peu de licenciés en sachant qu’un licencié est considéré comme un téléspectateur potentiel. De plus, le Triathlon n’a aucune légitimité passée donc pas de public « plus ancien » comme pour le vélo par exemple où même le petit vieux en a potentiellement fait à son époque. En plus, difficile de s’identifier à un triathlète car une très grosse partie de la population sait nager mais très rare sont ceux qui ont fait des compétitions (quel non triathlète et non nageur connait son temps sur 100m NL ?).

Tes arguments sur les freins à la médiatisation sont contrés avec un seul exemple => le cyclisme car :
- l’opacité pour le champion du monde est total : on s’en fou d’ailleurs, se sont les titres « directs » qui comptent comme vainqueur Paris – Roubaix, TdF…
- Epreuves très longues que se soit classique et TdF,
- Epreuve sur un jour = classique = succès médiatique
- Individuel = classique
Je ne parle même pas du dopage, des étapes arrangées dans le sens où le peloton revient tout le temps et du TdF 2012 joué au bout de 4 étapes !

Comme tu dis, c'est un cercle vicieux : peu de licenciés = pas de médias donc il faudrait se pencher sur le pourquoi du peu de licenciés...

Les médias peuvent-ils être potentiellement intéressés ?

Je pense très honnêtement que le triathlon pourrait être médiatisé car les 3 disciplines sont à la mode : la natation avec une Equipe de France du feu de dieu, le cyclisme et la CaP.

Il faudrait se servir des anciens pros pour attirer les médias que se soit cycliste ou nageur. Je pense que si Amstrong avait pu prendre le départ de l’IM de Nice, le relais média aurait été énorme. La clé de voute sera ici : faire venir des personnalités sportives sur les épreuves mais qui voudra se mettre minable car on ne parle pas d’un match amical de sport co ;-)

Après et très franchement, on se touche la nouille sur la D1 (etc.) mais je ne pense pas que le développement médiatique viendra de la.

Comment ?

Pourquoi ne pas faire un triathlon format Sprint ou CD mélangeant les amateurs, personnalités et pro (départ par vague) => cette épreuve devra être réalisée lors d’une journée où il n’y a pas de concurrence sportive télévisuelle.

Il faut rebondir sur le marathon, le trail qui sont des efforts conséquents mais qui sont populaires.

Le gros frein pour devenir triathlète

Ne pas oublier que le frein pour le triathlon reste le cout qui est inégalé entre la licence + vélo + combi + pompes… Et la, il n’y a rien à faire !!!!
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7538
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Triathlon & Médiatisation...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Jaginho a écrit :http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/Chiff ... t_2013.pdf. Voila qui est dit pour savoir à quoi on s’attend, cela va servir de base sur la suite et donc sur le Triathlon et les Médias !
Merci pour ce lien fort intéressant ;)
Jaginho a écrit :Les médias ne s’intéressent pas au triathlon car il n’y a peu de licenciés en sachant qu’un licencié est considéré comme un téléspectateur potentiel.
Donc la pétanque a un plus gros potentiel média que le foot ;) Entre le 100m et le marathon lequel a le plus de pratiquants? lequel à le plus d'audience? Toucher le grand public et attirer des pratiquants sont 2 choses différentes ;)
Jaginho a écrit :Tes arguments sur les freins à la médiatisation sont contrés avec un seul exemple => le cyclisme car :
- l’opacité pour le champion du monde est total : on s’en fou d’ailleurs, se sont les titres « directs » qui comptent comme vainqueur Paris – Roubaix, TdF…
- Epreuves très longues que se soit classique et TdF,
- Epreuve sur un jour = classique = succès médiatique
- Individuel = classique
Je ne parle même pas du dopage, des étapes arrangées dans le sens où le peloton revient tout le temps et du TdF 2012 joué au bout de 4 étapes !
J'ai cité le championnat du monde car pour notre discipline c'est là qu'il y a aujourd'hui l'enjeux sportif le plus évident. Il n'y a simplement pas d'équivalent du TDF dans notre sport. Pour le cyclisme les tours (TDF en tête) sont de véritables locomotives médiatiques car cela te permet une présence média continue pendant plusieurs jours/semaines (en plus à une période creuse en actualité pour le tour). Tu peux faire monter la mayonnaise et créer l'anticipation chez les spectateurs. L'audience de Paris Roubaix est minime comparée à celle du tour. Les classiques sont nombreuses cela fait autant de piqure de rappel et permettent une occupation minime mais continue des médias tout au long de l'année. Tu serais impressionné de voir le nombre de courses qu'un cycliste pro peut faire sur une saison... Effectivement le cyclisme est un sport individuel mais il y a tout de même de belles structures derrière les athlètes pour les épauler (et même porter les bidons ;) ), tu noteras que c'est du coup grâce à l'émergence de fortes personnalités (ex. Armstrong avec la montée en popularité du cyclisme en Amérique du Nors) que le sport arrive à décoller en notoriété (ce qui n'est pas sans soucis ex. collusion UCI / Armstrong mais là n'est pas le débat). En terme marketing il est plus facile de faire la promotion d'une équipe de France que d'un individu en particulier.

Comme pour toutes les règles ont peu bien sur toujours trouver des contre-exemples ;)
Jaginho a écrit :Les médias peuvent-ils être potentiellement intéressés ?

Je pense très honnêtement que le triathlon pourrait être médiatisé car les 3 disciplines sont à la mode : la natation avec une Equipe de France du feu de dieu, le cyclisme et la CaP.

Il faudrait se servir des anciens pros pour attirer les médias que se soit cycliste ou nageur. Je pense que si Amstrong avait pu prendre le départ de l’IM de Nice, le relais média aurait été énorme. La clé de voute sera ici : faire venir des personnalités sportives sur les épreuves mais qui voudra se mettre minable car on ne parle pas d’un match amical de sport co ;-)
Ex. Jalabert, Diagana, Armstrong (en son temps), ... le problème c'est qu'ils le font tous pour le "fun" après leur carrière sportive.
Jaginho a écrit :Pourquoi ne pas faire un triathlon format Sprint ou CD mélangeant les amateurs, personnalités et pro (départ par vague) => cette épreuve devra être réalisée lors d’une journée où il n’y a pas de concurrence sportive télévisuelle.
:? Le tristar va être un gros succès.... oops :arrow: Bien sur que l'un des éléments passent par trouver des personnalités déjà très médiatique pour faire un peu plus parler de la discipline, mais c'est un élément parmi d'autre et l'absence d'enjeux sportif en limite l'impact.
Jaginho a écrit :Il faut rebondir sur le marathon, le trail qui sont des efforts conséquents mais qui sont populaires.
très, très peu de présence média pour les 2 sports que tu cites.

T.
Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2412
Inscription : 14 nov. 2009 11:29

Re: Triathlon & Médiatisation...

Message non lu par Jaginho »

Thierry *OnlineTri* a écrit :Donc la pétanque a un plus gros potentiel média que le foot ;) Entre le 100m et le marathon lequel a le plus de pratiquants? lequel à le plus d'audience? Toucher le grand public et attirer des pratiquants sont 2 choses différentes ;)
Attention Thierry, tu commets une erreur, tu parles des PRINCIPALES ACTIVITÉS PHYSIQUES OU SPORTIVES DÉCLARÉES* (point 8 ), moi je te parle des licences (point 10) => le déclaratif, je m'en méfie (cf Cahuzac :lol: )
Thierry *OnlineTri* a écrit :J'ai cité le championnat du monde car pour notre discipline c'est là qu'il y a aujourd'hui l'enjeux sportif le plus évident. Il n'y a simplement pas d'équivalent du TDF dans notre sport. Pour le cyclisme les tours (TDF en tête) sont de véritables locomotives médiatiques car cela te permet une présence média continue pendant plusieurs jours/semaines (en plus à une période creuse en actualité pour le tour). Tu peux faire monter la mayonnaise et créer l'anticipation chez les spectateurs. L'audience de Paris Roubaix est minime comparée à celle du tour. Les classiques sont nombreuses cela fait autant de piqure de rappel et permettent une occupation minime mais continue des médias tout au long de l'année. Tu serais impressionné de voir le nombre de courses qu'un cycliste pro peut faire sur une saison...
L'audience Paris-Roubaix est minime (as-tu les chiffres, je ne dis pas ça pour remettre en cause tes dires, juste pour avoir une idée du chiffre) mais c'est du live sur France 3, c'est tjs mieux que du différé sur Sport +
Thierry *OnlineTri* a écrit : :? Le tristar va être un gros succès.... oops :arrow: Bien sur que l'un des éléments passent par trouver des personnalités déjà très médiatique pour faire un peu plus parler de la discipline, mais c'est un élément parmi d'autre et l'absence d'enjeux sportif en limite l'impact.
Je parle de triathlon et non de cycliste refoulé ! :D Humour, c'est bon !!!! Je vois plus un genre Tri de La Baule, orga sympa, commerciale mais pas du genre Tri-Star, IM (cf mon point sur le principal souci du tri qu'est le cout (où j'ai oublié les frais d'inscription !!!)).
Thierry *OnlineTri* a écrit :très, très peu de présence média pour les 2 sports que tu cites.
Exact mais un direct sur France TV ! Et puis, c'est pas vendeur ce genre d'épreuve, moi le 1er je regarde par intermittence alors que le triathlon en CD (pardon M) a 3 disciplines qui sont au max d'1h05 pour les 1er (vélo) donc plus télégénique, moins chiant pour les commentateurs ET donc les téléspectateurs.

A ne pas oublier que les triathlètes mettent du pognon donc bonne cible "marketing" (putain le mot taboo est laché !)
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)
T.K
Messages : 2534
Inscription : 10 nov. 2012 18:21

Re: Triathlon & Médiatisation...

Message non lu par T.K »

Je repars au combat , et je vais me faire traiter d'abruti comme d'habitude .
Quand on veut toucher au superficiel , ce qui est ludique et au format télé ,
on se retrouve noyé dans une multitude de disciplines sportives fun et spectaculaires ,
rien ne nous démarque de la masse et on reste donc dans la confidentialité et l'anonymat .
Donc restons dans le drafting , le CD , le sprint , le super sprint , le multi-relais aquamachin
fini par un 400m avec des embouteillages partout , aux passages de bouées , aux transitions ,
aux demi-tours , etc ...
Le salut est d'aller à l'essentiel , ce qui fait rêver et qui constitue l'imaginaire du triathlon , l'épreuve
surhumaine vaincue par des héros . Une classique de cyclisme ou une étape de montagne de grand tour
constitue une aventure qui s'appuie justement sur la longueur et la dureté .
Nous avons à ce propos , plus à revendiquer et nous ne faisons rien .
Un circuit Half et IM resserré sur quelques épreuves phares et avec une densité
conséquente d'athlètes , aidée si possible par d'anciens champions vélo , retransmis
avec de gros moyens , motos , flash back , hélicos , reportages , pointages qui mettraient
en scène l'événement , a parfaitement les moyens d'accrocher le grand public et donc développer
largement la médiatisation du triathlon .

Le choix qui a été fait est inverse , la dénaturation et le massacre du triathlon avec le CD avec drafting .
Un mercantilisme courtermiste de bas étage qui nous a mené droit dans le mur , nous ne sommes qu'un sport
bidon qui espère être vu une fois tous les 4 ans , c'est le triste constat à faire .
BLEU BLANC RAGE
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7538
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Triathlon & Médiatisation...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Jaginho a écrit :
Thierry *OnlineTri* a écrit :Donc la pétanque a un plus gros potentiel média que le foot ;) Entre le 100m et le marathon lequel a le plus de pratiquants? lequel à le plus d'audience? Toucher le grand public et attirer des pratiquants sont 2 choses différentes ;)
Attention Thierry, tu commets une erreur, tu parles des PRINCIPALES ACTIVITÉS PHYSIQUES OU SPORTIVES DÉCLARÉES* (point 8 ), moi je te parle des licences (point 10) => le déclaratif, je m'en méfie (cf Cahuzac :lol: )
Le nombre des sympathisants (pratiquants occasionnels non-affiliés) est souvent plus important que celui des encartés (licenciés), ma petite démonstration n'en n'était que plus valable. Si je prends le nombre de licenciés "purs", dois-je considéré qu'il y a plus de potentiels médias dans le Canoë & Kayak (372 601 licenciés) que dans le cyclisme (109 334 licenciés + 122 000 si l'on ajoute les cyclotouristes)? Que le basket (450000 licenciés) fait plus d'audience que le rugby (390000 licenciés)? Avec la visibilité que peut avoir le biathlon par rapport au triathlon, je me doute qu'ils sont un max de pratiquants en France ;) (ah non, on me glisse dans l'oreillette qu'il y a 150x moins de biathlètes que de triathlètes).

Pour info, le triathlon a eu ses heures de gloires avec des directs à Bercy (94), Avignon (85!!), ... alors que le nombre de licenciés (et de pratiquants) était bien plus faible que maintenant.

Bref si une chaine et un média généraliste cherche de l'audience ce n'est malheureusement pas auprès des licenciés ou même pratiquants qu'il la trouvera (ça ne nuit pas qu'un sport soit bcp pratiqué)
L'audience Paris-Roubaix est minime (as-tu les chiffres, je ne dis pas ça pour remettre en cause tes dires, juste pour avoir une idée du chiffre) mais c'est du live sur France 3, c'est tjs mieux que du différé sur Sport +
http://brl-tv.blog.leparisien.fr/archiv ... anche.html

L'audience de Paris-Roubaix est raisonnable que l'on s'entende, mais si tu compares à l'audience du tour chaque jour pendant 3 semaines avec les émissions déclinées c'est très peu. La notoriété d'un évènement se mesure avec toutes les mentions qu'on peut en faire un peu partout dans les médias. Le Paris-Roubaix n'aura occupé les médias que 48h en concurrence avec le marathon de Paris entre autre. Forcement les retombés sont "moindre".

T.
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7538
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Triathlon & Médiatisation...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

T.K a écrit : Un circuit Half et IM resserré sur quelques épreuves phares et avec une densité
conséquente d'athlètes , aidée si possible par d'anciens champions vélo , retransmis
avec de gros moyens , motos , flash back , hélicos , reportages , pointages qui mettraient
en scène l'événement , a parfaitement les moyens d'accrocher le grand public et donc développer
largement la médiatisation du triathlon .
Tu pointes du doigt un autre frein, pour bien retransmettre un IM ou un half, il faut des moyens bien supérieur à ce qu'il faut pour mettre le TDF :( !!!

Pour le tour tu peux faire une couverture très correcte avec 4 ou 5 caméras embarquées (une ou deux sur les échappés, une sur la tête du peloton, une sur la queue du peloton, une aérienne). Pour un IM avec 4 caméras tu ne fais pas grand chose car tu as potentiellement du monde un peu partout d'autant que tu dois suivre les hommes et les femmes et tu as de grandes chances de louper des faits de course et raconter correctement l'histoire de la course. Du coup si l'on veut faire les choses bien ça devient très très couteux comme mise en oeuvre... pour des retombés qui seront infiniment moindre que le tour. Faire un tel investissement serait difficilement rentable... si ça l'était tu penses qu'NBC se serait déjà pas mal amusé à Hawaii ;)
T.K a écrit :Le choix qui a été fait est inverse , la dénaturation et le massacre du triathlon avec le CD avec drafting .
Un mercantilisme courtermiste de bas étage qui nous a mené droit dans le mur , nous ne sommes qu'un sport
bidon qui espère être vu une fois tous les 4 ans , c'est le triste constat à faire .
Ce n'est pas parce que le triathlon est entré aux JO qu'il y a moins de monde sur les IM.

T.
tribuddy
Messages : 2554
Inscription : 30 déc. 2010 09:25

Re: Triathlon & Médiatisation...

Message non lu par tribuddy »

Thierry *OnlineTri* a écrit : Tu pointes du doigt un autre frein, pour bien retransmettre un IM ou un half, il faut des moyens bien supérieur à ce qu'il faut pour mettre le TDF :( !!!

Pour le tour tu peux faire une couverture très correcte avec 4 ou 5 caméras embarquées (une ou deux sur les échappés, une sur la tête du peloton, une sur la queue du peloton, une aérienne). Pour un IM avec 4 caméras tu ne fais pas grand chose car tu as potentiellement du monde un peu partout d'autant que tu dois suivre les hommes et les femmes et tu as de grandes chances de louper des faits de course et raconter correctement l'histoire de la course.
ça je n'en suis pas certain... Il y a toujours moyen (même sur le marathon d'un IM) de faire faire 10 petits circuits aux concurrents plutôt que 4 petits (façon critérium cycliste avec spectateurs bien rapprochés et compacts) de façon à avoir des pointages plus réguliers. Avec les puces de toute façon, difficile de se tromper si un gars fait un tour de moins sans s'en rendre compte.
T.K
Messages : 2534
Inscription : 10 nov. 2012 18:21

Re: Triathlon & Médiatisation...

Message non lu par T.K »

ta question @T. n'était pas la popularité d'une distance et d'une pratique dans le triathlon ,
mais la popularité et la médiatisation du triathlon .
l'âme du triathon et le triathlon tel qu'il est dans l'imaginaire collectif est l'IM .
une épreuve qui interpelle , qui subjugue , qui impressionne , bref qui fait réver .
un GPS sur les athlètes , 2 hélicos , 4/5 motos , ce n'est pas la mort , et la dimension
émotionnelle est incroyable à faire vivre s'il y a une densité de champions
homme et femme sur IM ou Half .
BLEU BLANC RAGE
Avatar de l’utilisateur
PP
Messages : 764
Inscription : 07 mai 2004 18:16
Localisation : TROYES

Re: Triathlon & Médiatisation...

Message non lu par PP »

La tv a tué le triathlon pour y faire passer cet ersatz de course olympique et tout le circuit qui va avec.( ne pas relancer le débat sur le niveau de ces gars, ils sont tous très très forts)
La tv et les médias a outrance amènent de nombreux travers..déjà que je trouve que l'esprit n'y est plus depuis bien trop longtemps.
On est un sport mineur et on le restera et je crois que c'est aussi bien. Une coursette de temps en temps comme ça on ne s'en lasse pas!
LAC de CHOUR contre la montre... aller on y va
"quand il aura péché le dernier poisson, coupé le dernier arbre et souillé le dernier ruisseau, l'homme se rendra compte que l'argent n'est pas comestible" (indien maowok)
FAYARD
Messages : 25686
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Triathlon & Médiatisation...

Message non lu par FAYARD »

PP a écrit :La tv a tué le triathlon pour y faire passer cet ersatz de course olympique et tout le circuit qui va avec.( ne pas relancer le débat sur le niveau de ces gars, ils sont tous très très forts)
La tv et les médias a outrance amènent de nombreux travers..déjà que je trouve que l'esprit n'y est plus depuis bien trop longtemps.
On est un sport mineur et on le restera et je crois que c'est aussi bien. Une coursette de temps en temps comme ça on ne s'en lasse pas!
Faut pas cracher dans la soupe...des sports médiatiques, il y en a combien ? 3-4 maxi...tu as le foot,le vélo, le rugby et le tennis...pour le reste...du basket, t'en vois beaucoup sur France télé ?? Du handball en dehors des JO, du championnat d'Europe et du monde ? Jamais...
L'athlétisme, pas très souvent...et la natation bof, bof...pour les derniers sport cités, c'est grâce aux médaillés qu'ils sont sortis de l'ombre...la natation dans les années 90, on s'en fichait pas mal...et le handball avant 1992 également...
La formule 1 est en train de disparaître avec C+....pour le rallye, faut remercier Loeb pour avoir quelques minutes de temps en temps...le Paris-Dakar, tout le monde s'en fout...
Alors le triathlon sport médiatique, pourquoi celui-là et pas un autre...on a beau retourner le pb dans tous les sens, je ne vois pas pourquoi la mayonnaise prendrait...
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2412
Inscription : 14 nov. 2009 11:29

Re: Triathlon & Médiatisation...

Message non lu par Jaginho »

FAYARD a écrit :on a beau retourner le pb dans tous les sens, je ne vois pas pourquoi la mayonnaise prendrait...
Je pense que le coté sport complet est sympa, ne pas oublier que les 3 sports sont populaires (natation grâce Equipe de France, cyclisme avec TdF et CaP car de plus en plus de monde s'y met).

Comme j'ai mis plus haut, je pense qu'un Tri de La Baule (exemple) au format CD avec pros + personnalités (jalabert, amstrong, diagana...) + amateurs = belle présence TV, temps par sport est raisonnable, possibilité pour le téléspectateur de comparer (putain le 10km en 30' !!!).

MAIS, il ne faut pas s'attendre à un raz de marée... Pour moi, cela peut etre aussi sympa (voire meme plus) que le Marathon à la TV
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)
Répondre