Des sucres : oui mais lesquels

Promos, bon plans, sortie de produits, vente de matériel neuf, etc... c'est l'endroit où faire vos annonces.
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6241
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Des sucres : oui mais lesquels

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 06 avr. 2017 17:11

shika a écrit :
06 avr. 2017 16:00

Concernant la sudation, je voulais dire qu'au cours de l'effort tu perds du sodium en transpirant, qui a notamment pour effet de causer de la rétention d'eau. Donc si tu consommes de l'eau du robinet, tu vas pas compenser les pertes en sodium/potassium et donc tu vas transpirer davantage sans forcément t'hydrater de façon suffisante, mais ça n'a pas un rapport direct avec l'osmolarité du système sanguin d'après ce que je comprends de ton lien, merci beaucoup d'ailleurs.
En fait non, tu sues du sel car tu as trop de sel ;) Forcement le marketing te dis le contraire tu rentres donc dans un cercle vicieux : tu re-prends du sel, donc tu sues encore plus de sels donc tu reprends du sels, etc... La solution est de manger moins salé pour suer moins salé... C'est prouvé sur les soldats dans le désert.

On consomme bien trop de sel à l'heure actuel, inutile d'en rajouter, nos réserves sont archi pleines.

T.

shika
Messages : 1935
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: Des sucres : oui mais lesquels

Message non lu par shika » 06 avr. 2017 17:40

oui pour l'alimentation en temps normal, et surtout à cause de l'hypertension artérielle qu'il cause en général.

Pour l'effort, je l'ai vu lors de ma dernière sortie longue. J'avais un bidon avec 1 cuiller et demi pour 600 ml de boisson. À la mi-chemin j'ai rempli mon bidon avec de l'eau (minérale Evian) parce que c'était pas pratique de faire un mélange au milieu de nulle part. J'ai eu la sensation de transpirer beaucoup plus abondamment au retour. La prochaine fois je prendrai l'equivalent que je prends d'habitude dans un recipient comme ça je serai pas embêté, et je pourrai remplir mon bidon à n'importe quel point d'eau potable.

Il y a peut-être d'autres explications, comme par exemple le fait que la température soit montée au cours de la matinée, ou la difficulté à tenir une allure spécifique avec de plus en plus de distance dans les pattes :)

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6241
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Des sucres : oui mais lesquels

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 06 avr. 2017 17:50

shika a écrit :
06 avr. 2017 16:00
J'ai pas compris l'histoire de la Gatorade.
Je fais ma réponse en +ieurs fois car j'ai peu de temps ;)

Comme illustré dans le pdf que j'avais mis en lien, notre corps est suffisamment bien fait pour régler s'hydrater à partir d'une boisson hypotonique (l'eau du robinet par exemple). Je précise hypotonique car par exemple on ne peut pas survivre en buvant de l'eau de mer par exemple... Lors des premières études sur les boissons énergétiques faites pour Gatorade (le précurseur dans le domaine), les expériences ont si je me souviens bien été faites avec des sondes qui court-circuitaient tout ce mécanisme d'auto-régulation (c'était un manque de savoir à l'époque). les scientifiques en sont arrivés à la conclusion "logique" qu'une boisson isotonique était plus efficace pour hydrater. Rappelons qu'à l'époque le simple fait de boire pendant un entrainement était considéré comme une faiblesse... on partait de très, très loin ;) ;)

Dès lors que les joueurs de l'équipe des Gators ont commencé à boire pendant les entrainements et les matchs qui plus est des boisons avec un peu de glucose dedans, les fins de match sont devenues plus faciles (avec un meilleur coaching aussi mais bon l'idée de la "potion magique" était plus vendeuse). De la le marché de la boisson énergétique a été créé, on voit ce qu'il est devenu aujourd'hui.

T.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6241
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Des sucres : oui mais lesquels

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 06 avr. 2017 18:11

shika a écrit :
06 avr. 2017 17:40
Pour l'effort, je l'ai vu lors de ma dernière sortie longue. J'avais un bidon avec 1 cuiller et demi pour 600 ml de boisson. À la mi-chemin j'ai rempli mon bidon avec de l'eau (minérale Evian) parce que c'était pas pratique de faire un mélange au milieu de nulle part. J'ai eu la sensation de transpirer beaucoup plus abondamment au retour.
C'est pas plutôt une question de vent?

T.

totor44
Messages : 724
Enregistré le : 12 avr. 2012 21:30
Localisation : Nantes

Re: Des sucres : oui mais lesquels

Message non lu par totor44 » 06 avr. 2017 22:25

Thierry *OnlineTri* a écrit :
06 avr. 2017 12:43

Bien sûr que quand on fait du sport nos muscles absorbe naturellement plus de glucose et que cela "régule" naturellement la glycémie mais surtout on se nourrit régulièrement en petite quantité plutôt que de faire un "gros" repas suivit d'un jeûne de quelques heures. Cela a sans doute encore plus d'influence sur le "pic" de glycémie. Si je ne fais qu'un gros repas effectivement je vais chercher un IG le plus bas possible pour que l'énergie soit libérée lentement dans mon organisme et n'aille pas directement se stocker en gras et faire une hypoglycémie réactionnelle derrière...
Oui mais attention, l'IG d'un aliment va varier en fonction de ce qui l'accompagne ou de ce qui l'a précédé.
Donc un "gros repas" va entrainer des interactions complexes, et ralentir la digestion de certains sucres.
J'avais ainsi lu, que le jus de citron baissait l'index glycemique des aliments avec lequel il était pris.
De même, ce n'est pas la même chose de prendre un dessert sucré, tout seul, ou à la fin d'un repas.

Donc je ne sais pas si le raisonnement "gros repas" donc il me faut de l'IG bas est aussi "simple" que ça.
Par contre, le "grignotage" en dehors des repas est rédhibitoire, puisque là pour le coup, l'IG de l'aliment ne sera pas influencé à la baisse.
En théorie, la pratique est identique à la théorie. En pratique, ça ne l'est pas.

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6241
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Des sucres : oui mais lesquels

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 07 avr. 2017 09:23

totor44 a écrit :
06 avr. 2017 22:25
Oui mais attention, l'IG d'un aliment va varier en fonction de ce qui l'accompagne ou de ce qui l'a précédé.
Donc un "gros repas" va entrainer des interactions complexes, et ralentir la digestion de certains sucres.
J'avais ainsi lu, que le jus de citron baissait l'index glycemique des aliments avec lequel il était pris.
De même, ce n'est pas la même chose de prendre un dessert sucré, tout seul, ou à la fin d'un repas.
Tout à fait! Une salade verte comme le jus de citron sans doute peut aider à faire baisser la charge glycémique d'un repas. Sans même évoquer les interactions entre aliments, l'IG sera influencé par le mode de cuisson des aliments entre des pattes "al dente" et des pattes "collante" c'est pas du tout la même chose. Globalement notre système digestif est bien fait et après un repas la situation est moins terrible qu'on pourrait l'imaginer.
totor44 a écrit :
06 avr. 2017 22:25
Donc je ne sais pas si le raisonnement "gros repas" donc il me faut de l'IG bas est aussi "simple" que ça.
Mon propos n'est pas remis en cause. La recherche sera d'abaisser tant que possible la charge glycémique du repas pour lisser autant que possible les choses jusqu'au repas suivant. On oubliera pas bien sûr qu'il faut que l'apport calorique soit dans tous les cas juste par rapport au besoin. La compréhension de ses mécanismes nous montre au passage qu'effectivement tous les calories ne se valent pas... (la partie glycémie n'est qu'une toute petite partie dans tout ça on est d'accord la dessus).
totor44 a écrit :
06 avr. 2017 22:25
Par contre, le "grignotage" en dehors des repas est rédhibitoire, puisque là pour le coup, l'IG de l'aliment ne sera pas influencé à la baisse.
Non pas vraiment. Tu peux parfaitement choisir de faire autant de repas par jour tant que la quantité au global est juste par rapport à tes besoins il n'y a pas de soucis. C'est d'ailleurs la stratégie qu'adoptent les sportifs sur les efforts longs, les repas sont remplacés par un grignotage + ou - continuel. Tu retrouveras ça aussi dans le milieu du fitness.

La mauvaise presse du "grignotage" est lié au fait que chez bcp de monde ce n'est absolument pas contrôlé, on grignote machinalement ou par simple "gourmandise". Là c'est clairement de l'apport alimentaire superflu.

T.

totor44
Messages : 724
Enregistré le : 12 avr. 2012 21:30
Localisation : Nantes

Re: Des sucres : oui mais lesquels

Message non lu par totor44 » 07 avr. 2017 20:41

En phase. Mais je fais une différence entre "grignotage" hors épreuve sportive, et alimentation régulière tout le long d'une épreuve sportive. D'autant plus que le corps est beaucoup plus "propice" à utiliser correctement les sucres (stockage glycogène plutôt que transformation en graisse) durant ou juste après l'effort qu'en dehors.

Pour revenir sur les boissons isotoniques, on peut bien entendu s'hydrater avec une boisson hypotonique. Néanmoins, j'avais lu des études sur le sujet qui indiquaient qu'une boisson hypotonique est absorbée très rapidement par l'organisme, avec le risque de déclencher des envies de pisser plus rapide. L'eau passe trop vite dans le plasma, et le corps est donc obligé d'évacuer rapidement le surplus via les reins ; perte d'efficacité de l'hydratation.
L'idée est donc que la boisson isotonique va se diffuser plus lentement dans le plasma, et éviter des arrivées trop rapides d'eau dans le corps.
En théorie, la pratique est identique à la théorie. En pratique, ça ne l'est pas.

Avatar de l’utilisateur
ironturtle
Messages : 49961
Enregistré le : 23 oct. 2006 09:06
Localisation : Sous ma carapace.

Re: Des sucres : oui mais lesquels

Message non lu par ironturtle » 13 avr. 2017 06:50

Gadagne a écrit :
21 mars 2017 07:13
Non, c'est de la branlette, du pain d'épices ,des bananes ,de l'eau gazeuse avec du sirop et tu peux gagner des courses sans être moins fort qu'en te prenant la tête :idea:

+1
"Il n'est de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur"

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6241
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Des sucres : oui mais lesquels

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 13 avr. 2017 09:09

ironturtle a écrit :
13 avr. 2017 06:50
Gadagne a écrit :
21 mars 2017 07:13
Non, c'est de la branlette, du pain d'épices ,des bananes ,de l'eau gazeuse avec du sirop et tu peux gagner des courses sans être moins fort qu'en te prenant la tête :idea:

+1
Euh, l'intérêt est-il simplement de gagner ou finir des courses ou de comprendre et d'apprendre des choses au passage?

T.

Avatar de l’utilisateur
ironturtle
Messages : 49961
Enregistré le : 23 oct. 2006 09:06
Localisation : Sous ma carapace.

Re: Des sucres : oui mais lesquels

Message non lu par ironturtle » 17 avr. 2017 12:32

Je comprends qu'aroche veut nous faire la promotion d'un produit de façon non désintéressée.
Et je partage l'opinion de Serge Cottereau, une alimentation bien pensée permet un entraînement bien plus intensif que ce que j'ai jamais fait. Je recommande à tous et toutes la lecture de ses ouvrages :wink:
Sans parler des risques de dopage, on nous bassine assez sur les dangers d'une supplémentation et autres barres ou gels.
"Il n'est de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur"

Fab74ch
Messages : 1709
Enregistré le : 21 août 2013 21:20

Re: Des sucres : oui mais lesquels

Message non lu par Fab74ch » 24 avr. 2017 15:28

ironturtle a écrit :
17 avr. 2017 12:32
Sans parler des risques de dopage, on nous bassine assez sur les dangers d'une supplémentation et autres barres ou gels.
Ha bon? Ou ça? Je trouve plutôt qu'on nous bassine assez sur les bienfaits d'une supplémentation...

Répondre