[jiraiya21] Mon niveau, et mon potentiel ?

Chaque utilisateur peut créer son propre sujet afin d'y présenter son projet sportif et faire le suivi de sa préparation.
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par raoul »

jiraiya21 a écrit :Merci à tous pour vos réaction...
Pour le long ? Je tente ma chance sur le court ! Si ca ne vas pas je n'est que 22 ans. Je ne peux que m'améliorer en faisant des 1/4 et des sprints. Si je ne pense pas j'aurais donc toujours le loisir de monter sur les distances
Il n'y a pas meilleur test qu'un tri ! Fonce !
jiraiya21
Messages : 192
Inscription : 09 mai 2015 13:51
Contact :

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par jiraiya21 »

Le 7 juin les championnats de Belgique sur distance olympique.
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par raoul »

jiraiya21 a écrit :Le 7 juin les championnats de Belgique sur distance olympique.
Il faudra enchaîner vite... C'est marrant. Bon test et bons enchaînements !
Avatar de l’utilisateur
Caillette
Messages : 245
Inscription : 17 août 2004 15:29
Localisation : nyc

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par Caillette »

Tu ne fais pas un triathlon "découverte" avant?
Il serait dommage de faire des erreurs bêtes que l'on fait forcément sur une 1ère expérience sur un championnat national...
jiraiya21
Messages : 192
Inscription : 09 mai 2015 13:51
Contact :

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par jiraiya21 »

J'en est fait l'année passé que j'avais gagné mais pas de niveau.
La cava faire mal ...
Mais je n'est pas le choix je fais les interclubs ce weekend et la coupe d'Europe des clubs ( athlétisme) la semaine d'après puis c'est deja le triathlon. Et apres ces 3 compétitions un peu de repos et surtout de nouveau de la préparation ...
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par raoul »

jiraiya21 a écrit :J'en est fait l'année passé que j'avais gagné mais pas de niveau.
La cava faire mal ...
Mais je n'est pas le choix je fais les interclubs ce weekend et la coupe d'Europe des clubs ( athlétisme) la semaine d'après puis c'est deja le triathlon. Et apres ces 3 compétitions un peu de repos et surtout de nouveau de la préparation ...
As-tu un entraîneur de triathlon ? Ou un pour l'athlétisme ? + un pour la natation ? + un pour le vélo ?

En fait ma question ci-dessus est relative à la charge d'entraînement... C'est peut-être enfoncer des portes ouvertes mais on ne peut pas tripler la charge comme ça. .. Il faut une discussion sur la charge globale...
Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2412
Inscription : 14 nov. 2009 11:29

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par Jaginho »

nico79 a écrit :...En triathlon le niveau est assez bon.
Même sur des triathlons régionaux je pense que pour l'instant tu aurais beaucoup de mal à être dans les 10.
Tu seras surpris du niveau je pense.
Des gars qui nagent moins de 4m35 au 400 , qui ont des PMA à plus de 400watts en vélo et qui courent 32/33 min au 10km il y en a beaucoup
Ouais alors la qd meme, faut peut etre pas poussé. A saintes (que tu dois connaitre vu ton pseudo), il faisait un top 5. Des gonzes à -34' sur 10km, t'en as pas non plus 100 (je parle de la tête de course, pas du gonze qui roule à 25 à vélo pour envoyer à pied derrière).

Il a été relevé plus haut, à juste titre, que nager en mer/lac bref avec une combi est différent de la piscine. J'en suis l'incarnation même, en piscine, je suis un nageur moyen, concrètement, lorsque j'étais en club, sur un 5 groupes de niveau, j'étais au 3 (5 étant plus faible), mais en compet, j'étais au même niveau (et même devant sur les L) que la majorité du groupe 2. Si c'est son cas, il sera bien, reste le vélo mais avec le drafting, il a les capacités. Quant à la course à pied, je pense qu'il devrait y arriver s'il enchaine bien.

Je rebondis sur le long car c'est moi qui te pousse dessus. Le long n'est pas un porte de secours, c'est une discipline à part entière. Oui certains y trouvent une reconversion mais je pense que plus tôt tu t'y mets, plus tu y gagnes en maturité, habitude, réflexe... Enfin, je sais que je prêche dans le vide, il n'empêche que...
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)
FAYARD
Messages : 25689
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par FAYARD »

Jaginho a écrit :
nico79 a écrit :...En triathlon le niveau est assez bon.
Même sur des triathlons régionaux je pense que pour l'instant tu aurais beaucoup de mal à être dans les 10.
Tu seras surpris du niveau je pense.
Des gars qui nagent moins de 4m35 au 400 , qui ont des PMA à plus de 400watts en vélo et qui courent 32/33 min au 10km il y en a beaucoup
Ouais alors la qd meme, faut peut etre pas poussé. A saintes (que tu dois connaitre vu ton pseudo), il faisait un top 5. Des gonzes à -34' sur 10km, t'en as pas non plus 100 (je parle de la tête de course, pas du gonze qui roule à 25 à vélo pour envoyer à pied derrière).

Il a été relevé plus haut, à juste titre, que nager en mer/lac bref avec une combi est différent de la piscine. J'en suis l'incarnation même, en piscine, je suis un nageur moyen, concrètement, lorsque j'étais en club, sur un 5 groupes de niveau, j'étais au 3 (5 étant plus faible), mais en compet, j'étais au même niveau (et même devant sur les L) que la majorité du groupe 2. Si c'est son cas, il sera bien, reste le vélo mais avec le drafting, il a les capacités. Quant à la course à pied, je pense qu'il devrait y arriver s'il enchaine bien.

Je rebondis sur le long car c'est moi qui te pousse dessus. Le long n'est pas un porte de secours, c'est une discipline à part entière. Oui certains y trouvent une reconversion mais je pense que plus tôt tu t'y mets, plus tu y gagnes en maturité, habitude, réflexe... Enfin, je sais que je prêche dans le vide, il n'empêche que...
Je crois que tu sous-estime le niveau du long. On ne devient pas un gros rouleur en quelques mois, le niveau nat est quand même assez élevé et courir un marathon rapide après 180km de vélo à bloc n'est pas une chose facile. Il faut beaucoup d'années pour encaisser cette charge. Pas mal de pros du court n'ont jamais faits des étincelles...
Vous tirez des plans sur la comète..
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
Jaginho
Messages : 2412
Inscription : 14 nov. 2009 11:29

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par Jaginho »

FAYARD a écrit :Je crois que tu sous-estime le niveau du long. On ne devient pas un gros rouleur en quelques mois, le niveau nat est quand même assez élevé et courir un marathon rapide après 180km de vélo à bloc n'est pas une chose facile. Il faut beaucoup d'années pour encaisser cette charge. Pas mal de pros du court n'ont jamais faits des étincelles...
Vous tirez des plans sur la comète..
Je pense qu'il a plus de chance de faire de belles choses sur long que sur court.

Déja, son point fort est la CaP (on est dac, à voir sur marathon d'autant plus en enchainement CaP), son point faible est la natation (mais avec les chronos qu'il fait actuellement, des potes amateurs sont légèrement en deça et sortent en moins de 55' à Nice), après, tu as raison, quid du vélo. Mais à 410 watts à 22 ans avec un bon entrainement/entraineur, il ne part pas avec mon niveau non plus ;-)

Donc oui on tire des plans sur la comète (c'est le principe de parler du futur) mais avec sa base actuelle et un entrainement adapté, il peut voir l'avenir avec plaisir. La qualif Hawai est qd même à sa portée, après oui, c'est du taffe, bcp de taffes, mais je pense qu'il en est conscient et s'il vise la D2 voire la D1, le taffe ne sera pas moindre.

Je pense qu'il faut être intelligent, cela implique choisir sa discipline et en l’occurrence sa distance en fonction de ses qualités et de ses envies, m'enfin si ces dernières ne sont adaptées, il faut y renoncer. Ensuite, oui les pros du CD ne sont pas forcément très bons sur XL d'où ma remarque d'avant: le long est une discipline à part entière et non une voix de fin de carrière.
« L'entraineur médiocre parle, le bon explique, le super démontre et le meilleur inspire. » (John Kessel)
FAYARD
Messages : 25689
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par FAYARD »

Bien évidemment qu'il peut envisager une qualif pour Hawaï, mais ce n'est pas du haut niveau. Un amateur un peu doué et qui fait le métier obtient sa qualif. Heureusement que cela n'est pas seulement réservé aux mecs qui courent le 10km en moins de 30' !!! :mrgreen:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
vic
Messages : 4186
Inscription : 15 avr. 2008 14:23

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par vic »

Oulaaa, ça va nous changer de Ed ici :sm2: :sm2: :sm2:

Quoi que ...
jiraiya21 a écrit :J'en est fait l'année passé que j'avais gagné mais pas de niveau.
La cava faire mal ...
Mais je n'est pas le choix je fais les interclubs ce weekend et la coupe d'Europe des clubs ( athlétisme) la semaine d'après puis c'est deja le triathlon. Et apres ces 3 compétitions un peu de repos et surtout de nouveau de la préparation ...
J'rigole !!!

Fonce jiraiya21, on va te suivre avec attention !
:wink:
Top number one en nombre de vues : done.
Manneken disparu : merci Gérald ?
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par raoul »

Jaginho a écrit :
FAYARD a écrit :Je crois que tu sous-estime le niveau du long. On ne devient pas un gros rouleur en quelques mois, le niveau nat est quand même assez élevé et courir un marathon rapide après 180km de vélo à bloc n'est pas une chose facile. Il faut beaucoup d'années pour encaisser cette charge. Pas mal de pros du court n'ont jamais faits des étincelles...
Vous tirez des plans sur la comète..
Je pense qu'il a plus de chance de faire de belles choses sur long que sur court.

Déja, son point fort est la CaP (on est dac, à voir sur marathon d'autant plus en enchainement CaP), son point faible est la natation (mais avec les chronos qu'il fait actuellement, des potes amateurs sont légèrement en deça et sortent en moins de 55' à Nice), après, tu as raison, quid du vélo. Mais à 410 watts à 22 ans avec un bon entrainement/entraineur, il ne part pas avec mon niveau non plus ;-)

Donc oui on tire des plans sur la comète (c'est le principe de parler du futur) mais avec sa base actuelle et un entrainement adapté, il peut voir l'avenir avec plaisir. La qualif Hawai est qd même à sa portée, après oui, c'est du taffe, bcp de taffes, mais je pense qu'il en est conscient et s'il vise la D2 voire la D1, le taffe ne sera pas moindre.

Je pense qu'il faut être intelligent, cela implique choisir sa discipline et en l’occurrence sa distance en fonction de ses qualités et de ses envies, m'enfin si ces dernières ne sont adaptées, il faut y renoncer. Ensuite, oui les pros du CD ne sont pas forcément très bons sur XL d'où ma remarque d'avant: le long est une discipline à part entière et non une voix de fin de carrière.
Vous ne parlez pas de son "taux d'endurance" de 5.5 %. Sur une discipline qu'il maîtrise (cap) il ne performe pas mieux sur le long. De plus, il a 22 ans. Je pense qu'il faudrait arriver bien en - dessous de 5% pour le long. Le vélo c'est aussi autre chose... Je pense qu'il voit juste :wink:
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par raoul »

Si on calcule sa vma de manière indirecte avec les taux de vma relatif à la distance ça donne :

5000 m : taux de 94 % : donc vma de 22,55 km/h
10000 m : taux de 91 % : vma de 22,35 km/h

On voit que le taux de 5.5 % se retrouve car la vma en calcul indirect est plus élevée en partant du 5000 que du 10000. Mais où la comparaison avec Ed s'arrête c'est qu'avec 22.55 x 3.5 = 79 ml/O2/kg une qualification pour Hawaï est envisageable...

Et avec 79 de VO2 je trouve qu'il faut le laisser voir seul si le haut niveau lui ouvre ses portes ou non. S'il arrive à acquérir les bases techniques et musculaires pour la natation et le vélo, le niveau aérobie est là.

Il aura également à améliorer son endurance pour le triathlon car avec l'allongement de la durée cela ferait environ 16' sur IM de perdu par rapport à la moyenne.
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par raoul »

jiraiya21 a écrit :Merci pour les encouragements Raoul,
Je vais continuer et rien lâcher ca tu peux compter sur moi ;)
Oui chaque problèmes 1 par 1 et je dirais de les prendres dans l'ordre du plus facile à corriger ou plus difficile.
Et ma liste me semble etre dans le bonne ordre ! D'abord la fréquence ensuite et en même temps rééquilibre les bras + le gainage ( propre au crawl) ...
Pour ce qui est du vélo je suis de plus en plus costaud hier j'ai fais 2h00 de récup sur home trainer ( conditions oblige) j'ai un tack x qui permet de simuler un circuit et en récup de mon test sur 800m et d'un petit 5000m sur piste tourné tout seul sans me cramer ( 14'52", minimum demande est de 15'15").
Je joins une photo de ma séance vélo.
Image
En fait, je me disais que qqch clochait... comme d'autres du forum... Ce n'est pas une séance de récup... tu es en i3 (entre sv1 et sv2). C'est la fameuse zone morte du long et moyennement intense où l'on se crame... tu devrais être moins intense pour le long en i2 ou alors faire des fractions de clm en i4 (4 × 8') par exemple ou pma (i5). On emploie i3 en préparation finale d'un IM ou half 4x20' comme on emploie i3 en préparation finale d'un marathon. Tu peux en inclure un peu de temps en temps mais ce qui marche bien en vélo au final c'est I4 (clm au-dessus de sv2 intensité d'un 10 km). En vélo, la cinétique de vo2 est plus lente qu'en cap. Les puls sont souvent plus basse aussi. Ton "seuil" sera 5-10 plus bas en vélo pour les fraction de clm qu'en cap et c'est normal.

Je te mets des repères en fonction de la pma :


Zones d’intensité % PMA % FC Max
I1 30-50 % < 75 %
I2 50-60 % 75-85 %
I3 60-75 % 85-92 %
I4 75-85 % 92-96 %
I5 85-100 % 96-100 %
I6 100-180 % 100 %
I7 180-300 % 90-95 %

Comme tu vois ce n'est pas linéaire comme en cap ou la relation vitesse et pulsation est presque parfaite... En vélo, on tient "seulement" 75 % de pma sur une heure et pas 87 % de VMA comme en cap...
Répondre