[jiraiya21] Mon niveau, et mon potentiel ?

Chaque utilisateur peut créer son propre sujet afin d'y présenter son projet sportif et faire le suivi de sa préparation.
Avatar de l’utilisateur
Caillette
Messages : 245
Inscription : 17 août 2004 15:29
Localisation : nyc

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par Caillette »

Janotri me rend nostalgique de cette époque...

Mais je vais nuancer les propos sur les perfs très moyenne de zgueg, janotri dit pas tout : il a une référence à 18'04" aux interclubs (je viens de vérifier sur le site ffn) et c'était dans une période de reprise après ses saisons à rallonge.
Pour les aquathlons qu'il enchainait en mars, c'était pareil, il ne sortait jamais des natations extraordinaires (rythmes autour de 4'30" au 400 par ex) mais il arrivait toujours bien entamé d'une séance de vélo ou à pied faite le matin de la compète !
Bref, j'ai pas le souvenir que c'était quelqu'un qui ne cherchait des références en natation mais plutôt a optimiser ses exos de natations (je crois que Nico granger hallucinait régulièrement sur certaines seances que zgueg modifié a partir des ses plans...), d'ou des chronos laborieux... Contrairement à notre ami! Mais si il s'était fait des prépas plus classique de nageur sur certaines périodes et avec un peu de relâchement 2 jours avant des tests, il aurait pu sortir du 4'10" ou du 17'00"/17'15" !
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par raoul »

FAYARD a écrit :
raoul a écrit :
FAYARD a écrit :Tu vois je n'aurais pas dit la même chose. 1'05" c'est encore lent, pour descendre le 400m sous les 4'40", l'immense majorité des nageurs passent le 100m sec sous la minute. Je pense que Jiraiya21 a raison, il lui manque de la vitesse et il a constaté qu'en cap cela l'avait handicapé même si il a la capacité de tenir un fort pourcentage de VMA, et en nat ce sera pareil.
1'05 cela traduit un niveau technique encore trop insuffisant car ses excellentes capacités de soutien ne lui servent à rien et le chrono traduit cela à merveille.
C'est le principal frein des "nageurs sur le tard", cette incapacité à descendre sous la minute sur 100m sec car cela demande un niveau technique très élevé...
Il lui reste encore du travail, cela le motive et c'est tant mieux, car c'est maintenant que chaque seconde gagnée est une victoire...
On parle de deux choses différentes :

- Je parle de ce qu'il peut faire en série (ce qui est possible avec son niveau). Vu qu'il a l'allure VMA en 1'10''-1'11'' en petit bac et 1'02'' de record au 100 m... Je ne peux pas lui dire de faire les séries en 1'... Non ? Je pense qu'actuellement il peut tourner des séries en 1'05'' et qu'elles seront profitables, car basées sur une allures plus rapide que sa VMA et donc allure 400 m.

- De ton côté, tu réponds à ce qu'il faudrait réussir. C'était aussi sa question... Il voulait connaître l'allure au 100 m sur 10x100 m départ 1'30''.
Ah mais je n'ai pas la connaissance suffisante pour lui donner les méthodes pour réussir, c'est le boulot des entraîneurs, ça.. :mrgreen:
Pour la motivation, les questions de technique le forum ne remplace pas un entraîneur. Mais il cherche un avis sur l'allure à faire en série c'est tout.

Ensuite il fait ce qu'il veut de nos avis... :D Mais quand on lui programme 4x400 m le lendemain des championnat de duathlon... Ne te sous estime pas Fayard... Ton avis a aussi de la valeur...

Et puis je réponds aussi parce que j'ai des amis qui se sont fait exploser par des entraîneurs "no pain no gain". Ils s'occupent des meilleurs et ensuite on croit qu'ils sont forts à cause de ça...

Et puis il y a un consensus pour dire que les allures d'Emmanuel sont trop faibles pour progresser sur 400 m. Tu le dis toi-même. Là j'ai l'impression que sa progression sera liée à l'augmentation du volume et à une meilleure technique, mais pas bcp aux séries.

Perso j'essaie de toujours écouter aussi les avis. Mais la décision finale revient à qui de droit.

Comme dit le proverbe... "le salut est dans le grand nombre de conseillers..."

Mais il faut savoir trier... :D
Boblastar
Messages : 649
Inscription : 28 juin 2006 15:09

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par Boblastar »

Je lis ce topic régulièrement, je suis juste admiratif devant les perfs d'Emmanuel !
J'adore dans son dernier article sur son blog "Tout commence par 10km à pied très facile peut être même trop facile puisque nous les réalisons en 31'20''" :shock: :shock: :shock: :shock:
Moi qui était content de tourner en 11' sur 750m de natation et avec un record en 41' sur 10 km c'est juste de la science-fiction :lol:
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par raoul »

Boblastar a écrit :Je lis ce topic régulièrement, je suis juste admiratif devant les perfs d'Emmanuel !
J'adore dans son dernier article sur son blog "Tout commence par 10km à pied très facile peut être même trop facile puisque nous les réalisons en 31'20''" :shock: :shock: :shock: :shock:
Moi qui était content de tourner en 11' sur 750m de natation et avec un record en 41' sur 10 km c'est juste de la science-fiction :lol:
Oui c'est du très haut niveau cap... :D Mais il n'y pas tord, car il vient de faire moins de 30' en début de saison sur 10 km sec (donc 1 km/h plus vite). Il se trouve donc vers 86-87 % de VMA, un rythme qu'il tient plus d'une heure. Donc il serait plus avantageux pour lui comme spécialiste cap de faire un peu le tri et de tourner en 30'50'' par exemple, pour faire un vélo légèrement en-dessous au niveau de l'intensité par rapport à la cap si besoin.

Et les progrès en natation sont aussi hallucinants... Je pense qu'il va encore bcp nous étonner... Fonce Emmanuel !!!!! :D
janotri
Messages : 139
Inscription : 25 oct. 2007 10:43

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par janotri »

Caillette a écrit :Janotri me rend nostalgique de cette époque...

Mais je vais nuancer les propos sur les perfs très moyenne de zgueg, janotri dit pas tout : il a une référence à 18'04" aux interclubs (je viens de vérifier sur le site ffn) et c'était dans une période de reprise après ses saisons à rallonge.
Pour les aquathlons qu'il enchainait en mars, c'était pareil, il ne sortait jamais des natations extraordinaires (rythmes autour de 4'30" au 400 par ex) mais il arrivait toujours bien entamé d'une séance de vélo ou à pied faite le matin de la compète !
Bref, j'ai pas le souvenir que c'était quelqu'un qui ne cherchait des références en natation mais plutôt a optimiser ses exos de natations (je crois que Nico granger hallucinait régulièrement sur certaines seances que zgueg modifié a partir des ses plans...), d'ou des chronos laborieux... Contrairement à notre ami! Mais si il s'était fait des prépas plus classique de nageur sur certaines périodes et avec un peu de relâchement 2 jours avant des tests, il aurait pu sortir du 4'10" ou du 17'00"/17'15" !
Salut Nico, qu'est ce que tu deviens? Moi aussi pas mal nostalgique des "duels" Valentino stephano mermillod lyonnais notamment :mrgreen:

Mon propos n'est pas de rabaisser le niveau de Cédric j'ai trop d'estime et d'amitié simplement ses niveaux lac vs bac n'avaient rien à voir. Plus encore plus il y avait du monde et de la baston plus il brillait en tri les ref par discipline ne font pas tout.
A+
Avatar de l’utilisateur
Hypo-Crampe
Messages : 1336
Inscription : 17 avr. 2015 05:28
Localisation : Praz sur Arly

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par Hypo-Crampe »

Fab74ch a écrit :
Hypo-Crampe a écrit :Un bon nageur c'est avant tout un appui solide et dynamique voir "brutale" sur la poussée avec un retour de bras très très vif.
Intéressant.
Et tu bosses comment ça spécifiquement?
Tiens en complément de ma dernière réponse :)
https://www.youtube.com/watch?v=YYdXuwDqfLI

Mais attention il faut être contrôlé par une personne compétente pour que ce soit profitable à 100%

Pour les plus passionnés je rajoute cela (si ce n'a pas déjà été mis sur OLT)
Si cela peux aider
https://www.canal-sport.fr/fr_FR/insep- ... gosse_-mp4
"N' essayer pas d' être un homme de succès, mais plutôt un homme de valeur" A. Einstein
jiraiya21
Messages : 192
Inscription : 09 mai 2015 13:51
Contact :

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par jiraiya21 »

Championnat du monde duathlon, me voilà :sm2:

Pratique du vélo ++, grâce à vos conseils les virages ne sont plus des obstacles :D je retiens surtout la position mains dans le cintre plutôt que sur les cocottes, pour emmener mieux le vélo et aussi pour la pénétration de l'air.
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par lopapy »

:sm2:
Ce genre de détail :idea:, les coachs l'oublient souvent pour les athlètes de haut niveau car comme ils sont de haut niveau, hébé...
Ils doivent savoir ce genre de détail basique...
Or, c'est souvent loin d'être le cas. :shock:
Il est surprenant, parfois, de voir certains a-priori mal a propos, pourrir la vie d'athlètes qui sont des exemples sportifs pour beaucoup.
Je cache souvent ma surprise dans mes domaines d'excellence quand j'apprends les chemins empruntés par certains.

Parfois de simples conseils, comme lu dans ce fil, vont débloquer des années de perplexités dans des domains jugés parfois secondaire et qui seront, une fois exploré, le déclic pour gagner de nouveaux trophées !

Avant tu apprenais ces tuyaux au contact des vieux, anciens coursiers, qui te voyant, te filaient les tuyaux du métier.
(ancien nageur, ancien CAP,... Ancien gymnaste, handballeur, etc... Métier ou sport, l'expérience des anciens servaient...)

Les réseaux sociaux sont venus s'ajouter à cela et permettent à tous d'avoir ce genre d'information basique utile à tous.

Jiraya nous le confirme.

La subjectivité et le partage de connaissance inégal font que ce qui est trivial pour l'un ne l'est pas pour d'autres, d'ou l'intérêt de ces échanges parfois anodins mais riche d'enseignement pour certains...

Et puis, a tout niveau, il est sympa de voir que d'autres s'interessent à ses performances !

Surtout que lorsque l'on dépile, il y a quelques intervenants d'excellent niveau... (j'y pirate aussi des infos, arf... :oops: )

Hohisse Emmanuel Lejeune !

L'Papy :sm28:
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par raoul »

jiraiya21 a écrit :Championnat du monde duathlon, me voilà :sm2:

Pratique du vélo ++, grâce à vos conseils les virages ne sont plus des obstacles :D je retiens surtout la position mains dans le cintre plutôt que sur les cocottes, pour emmener mieux le vélo et aussi pour la pénétration de l'air.
Bravo trop cool !!! :D

Oui mains en bas du cintre. Le regard est très important. Si tu regardes loin, que tu deroules le virage des yeux avant de le faire... il m'est souvent arrivé de glisser de l'avant et arrière sans tomber ! Si tu focalises ton regard tout près tu tombes. Si tu ne regardes loin, tu as parfois le vélo en travers et ça passe.

Mais attention au gravier, les voies de chemin de fer, les grilles d'égouts et la pluie. Il faut donc repérer minutieusement avant.

Pour le regard encore, il faut distinguer "les courbes" des "virages". Si tu vois en ligne de mire toujours la même chose c'est un virage. Tu dois ralentir. Si tu vois défiler en ligne de mire pas besoin de freiner, c'est une courbe.

Finalement... principe de spécificité... Il faut "bouffer" de la descente pour être fort en descente et s'entraîner à sprinter en danseuse en sortie de virage pour relancer fort la vitesse. Il y a un gros travail de position aussi...
Avatar de l’utilisateur
wave33
Messages : 251
Inscription : 10 janv. 2010 19:47

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par wave33 »

raoul a écrit :
jiraiya21 a écrit :Championnat du monde duathlon, me voilà :sm2:

....
Finalement... principe de spécificité... Il faut "bouffer" de la descente pour être fort en descente et s'entraîner à sprinter en danseuse en sortie de virage pour relancer fort la vitesse. Il y a un gros travail de position aussi...
Bonjour

ce post est intéressant , même si le début pouvait prêter à "questions" , tant sur la forme des propos que sur le fond .

Pour le cyclisme c'est ce que l'on apprend en école de vélo, c'est pourquoi il me semble utile de faire des courses de vélo pour les formats de course cité ds ce post .
Et de façon général nager avec des nageurs , rouler avec des coursiers et courir avec des coureurs ,même pour des débutants.Cet "adage" enfonce une porte ouverte certes , mais est a mon sens est trop souvent oublié par les triathlètes trop attaché à conserver leurs a priori spécificités.

N'ayant aucunes motivations , encore moins compétences,pour l 'entraînement structuré voir "scientifique" j'ai apprécié l 'analyse des séances et la mise en place de plan d'action suivant le résultat . j'appréhende mieux ainsi l'apport de l 'entraîneur .

Continuez , et hard train easy race Jiraiya21
http://www.steelmagazine.fr http://www.hoalen.com/fr http://www.englishcycles.com
the free soul is rare, but you know it when you see it - basically because you feel good, very good, when you are near or with them.
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par raoul »

wave33 a écrit :
raoul a écrit :
jiraiya21 a écrit :Championnat du monde duathlon, me voilà :sm2:

....
Finalement... principe de spécificité... Il faut "bouffer" de la descente pour être fort en descente et s'entraîner à sprinter en danseuse en sortie de virage pour relancer fort la vitesse. Il y a un gros travail de position aussi...
Bonjour

ce post est intéressant , même si le début pouvait prêter à "questions" , tant sur la forme des propos que sur le fond .

Pour le cyclisme c'est ce que l'on apprend en école de vélo, c'est pourquoi il me semble utile de faire des courses de vélo pour les formats de course cité ds ce post .
Et de façon général nager avec des nageurs , rouler avec des coursiers et courir avec des coureurs ,même pour des débutants.Cet "adage" enfonce une porte ouverte certes , mais est a mon sens est trop souvent oublié par les triathlètes trop attaché à conserver leurs a priori spécificités.

N'ayant aucunes motivations , encore moins compétences,pour l 'entraînement structuré voir "scientifique" j'ai apprécié l 'analyse des séances et la mise en place de plan d'action suivant le résultat . j'appréhende mieux ainsi l'apport de l 'entraîneur .

Continuez , et hard train easy race Jiraiya21
Il est possible que je n'étais pas clair avec ma différence entre les virages et courbes... :)

Quand tu as "un virage", bien que tu avances, quand tu regardes au loin, tu vois toujours la même chose. Genre, tu as un arbre à 500 m, tu arrives à 300 m et tu vois toujours le même arbre. Tu arrives à 100 m, idem, toujours ce foutu arbre, à 30 m, tu commences à voir autre chose... le paysage commence à dérouler. Donc tu freines et dès que tu vois dérouler le paysage tu arrêtes de freiner. Dans ce cas tu commences à repédaler à 30 m.

Tandis qu'avec une courbe, tu vois rapidement le paysage se dérouler. Par exemple, il n'y a pas "ce foutu arbre" en ligne de mire. Plus tu avances, plus tu découvres qqch plus loin... Donc tu penches et tu y vas en confiance sans freiner. Si tu n'arrives pas à pencher assez ou que la courbe se referme, tu tournes le guidon à l'opposé (genre à gauche pour aller à droite). Idem pour les évitements.



Cette technique est très utile si le parcours n'a pas été repéré. Elle fonctionne aussi en moto et en voiture. Ca a l'air débile, mais ça fonctionne bien et ça évite de freiner pour rien.

Bon pour Emmanuel, vu qu'il va repérer le parcours au milimètre, ça devrait être moins important... Mais, on ne se souvient pas toujours de l'angle de chaque virage et ça fait un complément au cas ou.

Pour la peur de la vitesse, vive la moto... Tu roules une journée et après tu t'ennuies à 80 km/h en vélo... :sm2:
Gadagne
Messages : 5697
Inscription : 02 juin 2015 14:28

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par Gadagne »

ouais enfin en moto tu as des gommes qui vont chauffer, des suspattes, des vrais freins, un transfert de masse vraiment important, un moteur coupleux(selon le modèle) qui te permet de sortir en boulet de canon ,des bottes, un vrai casque bref autrement mieux protégé .

En vélo jamais eu besoin de réfléchir, et même sur l'angle je corrige des trajectoires si je vois du gravier ou autre alors qu'en bécane un virage pris plein fer tu corriges rien ou alors t'es Kevin Schantz :P

Sinon Emmanuel fait plaisir à voir progresser, bravo :D
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par raoul »

Gadagne a écrit :
En vélo jamais eu besoin de réfléchir, et même sur l'angle je corrige des trajectoires si je vois du gravier ou autre alors qu'en bécane un virage pris plein fer tu corriges rien ou alors t'es Kevin Schantz :P
On ne va pas parler de moto... :D J'ai arrêté il y a plus de 10 ans... En Suisse, si tu te fais attraper à 200 km/h, tu risques plus au niveau pénal que si tu voles maintenant... Donc vu que j'avais une routière j'ai arrêté... :D Enfin, tout ceux qui ont une routière savent de quoi je parle et à combien on est avant le virage...

Pour la correction, il faut s'entraîner à "tourner dans l'autre sens" si tu veux la faire tomber pour resserrer ou alors prier qu'il y ait personne en face si tu dois aller sur voie d'en face. Mais la moto glissait régulièrement de l'avant et arrière, levait et tu es d'accord qu'on ne tombe pas pour ça. Bref, il y a plus de marge qu'on croit. Mais il ne faut pas se focaliser sur sa roue avant, regarder devant et le corps suit.
shika
Messages : 2894
Inscription : 20 sept. 2015 14:51

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par shika »

En fait ce que vous dites est super flippant. J’imagine que chacun va y trouver son compte mais perso je préfère freiner un peu trop et perdre quelques secondes en prenant le virage moins vite que je ne le pourrais. J’ose pas trop imaginer une chute à plus de 70 dans une descente, enfin si je me l’imagine très bien: Jens Voigt sur le tour de france il y a quelques années… gloups ! :oops:
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Mon niveau, et mon potentiel ?

Message non lu par raoul »

shika a écrit :En fait ce que vous dites est super flippant. J’imagine que chacun va y trouver son compte mais perso je préfère freiner un peu trop et perdre quelques secondes en prenant le virage moins vite que je ne le pourrais. J’ose pas trop imaginer une chute à plus de 70 dans une descente, enfin si je me l’imagine très bien: Jens Voigt sur le tour de france il y a quelques années… gloups ! :oops:
Emmanuel apprend vite et est un grand gabarit. Quelques courses en peloton, du spécifique en descente et ce sera bon à mon avis. C'est du duathlon et triathlon, pas des classiques quand même. :wink:
Répondre