S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
USAT
Messages : 2986
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par USAT »

j'ai acheté le livre de Grappe, très technique mais c'est précis, bien expliqué, vulgarisé, pas besoin d'un doctorat pour comprendre. certaines choses sont à lire une fois pour comprendre le fond, et toutes les formes d’entraînements possible, c'est pointu, étayé pas beaucoup d'études pratiques, des graphes, des comparaisons diverses, une bible pour ceux qui aiment les chiffres ! Bien sur cela va très,trop loin pour un triathlète qui sort 2 fois par semaine mais pour les amoureux du vélo, comprendre un entrainement professionnel et toutes ses subtilités c'est génial.

A un niveau plus raisonnable, on fait le tri et on cible ce que l'on veut travailler. il y a les courbes de puissance de llanos hawai 2008, et d'autres triathlètes mais c'est basé majoritairement sur des cyclistes purs.

il y a des passages sur les clm, très bien fait. j'ai compris pourquoi j'avais raté mon clm cette année par rapport à l'an dernier.

je n'imaginais pas que les recherches pour un entrainement pouvaient être aussi pointues !
USAT
Messages : 2986
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par USAT »

on peut le trouver en ebook le livre de friel?
Avatar de l’utilisateur
PierreM
Messages : 996
Inscription : 07 mars 2012 20:29

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par PierreM »

USAT a écrit :on peut le trouver en ebook le livre de friel?
J'ai pas réussi à la trouver, mais tu peux commander la version papier sur Amazon pour 15€.
USAT
Messages : 2986
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par USAT »

PierreM a écrit :
USAT a écrit :on peut le trouver en ebook le livre de friel?
J'ai pas réussi à la trouver, mais tu peux commander la version papier sur Amazon pour 15€.
oui j'ai vu mais j'aurais aimer le format ebook pour pouvoir faire une translation/traduction en ligne pour les passages que je comprends pas :).

ce bouquin fait l'unanimité :shock:
Avatar de l’utilisateur
PierreM
Messages : 996
Inscription : 07 mars 2012 20:29

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par PierreM »

Je me posais une question sur le lien entre FTP et PMA :

Est-ce qu'un travail de PMA a une influence sur la FTP et inversement ? Ou est-ce qu'à partir d'un certain niveau, les deux paramètres sont à dissocier totalement d'un point de vue de l'entraînement ?
USAT
Messages : 2986
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par USAT »

PierreM a écrit :Je me posais une question sur le lien entre FTP et PMA :

Est-ce qu'un travail de PMA a une influence sur la FTP et inversement ? Ou est-ce qu'à partir d'un certain niveau, les deux paramètres sont à dissocier totalement d'un point de vue de l'entraînement ?
je pense que tu améliores aussi ta ftp, mais pas de façon très significative, tout est lié. il y a un schéma intéréssant ou on te montre le % de chaque facteur suivant le temps d'effort, qui intervient.
On peut comparer ça aux filières énergétiques, par exemple les lipides sont toujours utilisés mais en % différents suivant le type d'effort. Bien sûr le travail spécifique cible ce que tu veux travailler en part dominante.
Avatar de l’utilisateur
PierreM
Messages : 996
Inscription : 07 mars 2012 20:29

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par PierreM »

USAT a écrit :
PierreM a écrit :Je me posais une question sur le lien entre FTP et PMA :

Est-ce qu'un travail de PMA a une influence sur la FTP et inversement ? Ou est-ce qu'à partir d'un certain niveau, les deux paramètres sont à dissocier totalement d'un point de vue de l'entraînement ?
je pense que tu améliores aussi ta ftp, mais pas de façon très significative, tout est lié. il y a un schéma intéréssant ou on te montre le % de chaque facteur suivant le temps d'effort, qui intervient.
On peut comparer ça aux filières énergétiques, par exemple les lipides sont toujours utilisés mais en % différents suivant le type d'effort. Bien sûr le travail spécifique cible ce que tu veux travailler en part dominante.
Donc si je comprends bien, on peut à l’extrême avoir une grosse PMA mais toxiner très vite et avoir une FTP finalement en deçà des espérances ?
Ou à l'inverse, ne pas avoir une PMA si élevée que ça, mais avec un seuil FTP élevé avec un niveau de puissance à partir duquel se produit la lactatémie tiré vers le haut.
USAT
Messages : 2986
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par USAT »

PierreM a écrit :
USAT a écrit :
PierreM a écrit :Je me posais une question sur le lien entre FTP et PMA :

Est-ce qu'un travail de PMA a une influence sur la FTP et inversement ? Ou est-ce qu'à partir d'un certain niveau, les deux paramètres sont à dissocier totalement d'un point de vue de l'entraînement ?
je pense que tu améliores aussi ta ftp, mais pas de façon très significative, tout est lié. il y a un schéma intéréssant ou on te montre le % de chaque facteur suivant le temps d'effort, qui intervient.
On peut comparer ça aux filières énergétiques, par exemple les lipides sont toujours utilisés mais en % différents suivant le type d'effort. Bien sûr le travail spécifique cible ce que tu veux travailler en part dominante.
Donc si je comprends bien, on peut à l’extrême avoir une grosse PMA mais toxiner très vite et avoir une FTP finalement en deçà des espérances ?
Ou à l'inverse, ne pas avoir une PMA si élevée que ça, mais avec un seuil FTP élevé avec un niveau de puissance à partir duquel se produit la lactatémie tiré vers le haut.
je comprend pas tout.

Tu toxines quand il y production de lactate

la Pma c'est un effort aérobie au départ jusqu'à ce que l'oxygène ne suffise plus à fournir l’énergie demandée, c'est la filière anaérobie qui prends le relais, tu produits des lactates, tu es en anaérobie, la on ne tient pas très longtemps et ça fait bien mal. la tolérance aux lactates ça se travaille avec des efforts très court de 30" maximum, on peut aussi regarder ta puissance sur 30" qui est un bon indicateur de cette fameuse tolérance aux lactates.
surement l' exercice le plus difficile en vélos.


ta PMA peut être élevée avec un temps de soutien/pourcentage faible, c'est le cas d'un bon cycliste qui roule trop souvent avec des personnes qui sont moins forte que lui, mode diesel, Seuil à 80%. ou bien entrainer pour le long, type IM, voir half si tu cherches pas la perf.

Inversement ta PMA peut être "faible" avec un temps de soutien/pourcentage élevée, c'est ce qui se passe quand tu roules avec des personnes meilleures que toi seuil à 95%.

tu peux aussi avec une pma faible et un temps de soutien faible, la c'est que tu roules tjr pépére.

et PMA élevée et temps de soutien élevé la c'est bingo ! pas facile a trouver le bon ajustement.

la pma comme la vma on est malheureusement pas égaux, mais ça se travaille.
FredVallee
Messages : 16
Inscription : 23 juil. 2014 18:33

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par FredVallee »

Bonjour,

Savez-vous quels sont les pourcentages moyens de FTP utilisés en fonction des différentes distances : S, M, Half, et IM ?

Merci de votre retour,
Alexey Stakhanov
Messages : 953
Inscription : 13 sept. 2012 20:58
Localisation : 06

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Alexey Stakhanov »

FredVallee a écrit :Bonjour,

Savez-vous quels sont les pourcentages moyens de FTP utilisés en fonction des différentes distances : S, M, Half, et IM ?

Merci de votre retour,
En fait la question a du sens surtout sur le longue distance ou on doit se gerer, pas trop sur le courte distance

J'ai trouve ca sur google, dans mon cas perso, ca a super bien marche, je suis toujours tombe pile dans ces valeurs!!

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
PierreM
Messages : 996
Inscription : 07 mars 2012 20:29

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par PierreM »

Quelqu'un connaîtrait la formule qui permet de calculer la puissance NP ?
NickTheQuick
Messages : 9402
Inscription : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par NickTheQuick »

PierreM a écrit :Quelqu'un connaîtrait la formule qui permet de calculer la puissance NP ?
A) Moyenne glissante 30" des puissances instantanées (1"s) à partir de la 30è seconde donc
B) Chaque valeur obtenue en A) élevée à la puissance 4.
C) Racine 4 de la moyenne des résultats obtenus en B)

Le xP est un peu différent mais construit dans le même esprit.

Nick
Avatar de l’utilisateur
PierreM
Messages : 996
Inscription : 07 mars 2012 20:29

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par PierreM »

NickTheQuick a écrit :
PierreM a écrit :Quelqu'un connaîtrait la formule qui permet de calculer la puissance NP ?
A) Moyenne glissante 30" des puissances instantanées (1"s) à partir de la 30è seconde donc
B) Chaque valeur obtenue en A) élevée à la puissance 4.
C) Racine 4 de la moyenne des résultats obtenus en B)

Le xP est un peu différent mais construit dans le même esprit.

Nick
Merci Nicolas!

Donc en gros, c'est la moyenne des racines quatrième des moyennes glissantes puissance 4 ? :D
Et pour continuer le raisonnement, en quoi cela permet-il de dire que ça correspond à la puissance équivalente d'un intervalle ?

le xP, qu'est-ce donc ?
matafan
Messages : 3711
Inscription : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par matafan »

Le xPower c'est calculé exactement pareil, sauf qu'au lieux de prendre une moyenne flottant sur 30 seconde, ils prennent une moyenne flottante pondérée par une décroissance exponentielle avec un facteur de temps de 25 secondes (les valeurs plus anciennes ont un poids moindre que les valeurs plus récentes).

l'idée derrière le NP et le xPower et de prendre en compte les variations de puissance et leur impact physiologique. Plus ton effort est irrégulier, plus NP > AP. Pour un effort constant, NP = AP. D'ailleurs le rapport NP/AP est appelé VI pour "Variation Index".
Avatar de l’utilisateur
Sanji
Messages : 248
Inscription : 19 déc. 2008 14:31

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Sanji »

Quelqu'un aurait-il, à tout hasard, un tableau ou des valeurs permettant d'estimer son temps sur des IM définis?
Par exemple, quel temps je ferai à Francfort avec 215W NP pour 77kg
La même à Klagenfurt, Nice, Embrun etc...
Répondre