S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
mounz666
Messages : 91
Inscription : 02 avr. 2010 10:01

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par mounz666 »

Bonsoir,

je me lance,j'ai pris un capteur de puissance pour mon pti velo.
Je vais preparer un ironman avec un plan qui se trouvait dans Trimag 35.
Dans la prépa il marque test PMA, en voyant vos commentaires moi sa me fait peur tout c'est mot technique.
J'ai vu sur le net un test par palier de 30/30 qui était soi disant pour débutant e power (moi) et je vois vos test 6 et 20min.
Vous me conseillez quels test??

@±+
Avatar de l’utilisateur
Mathdok
Messages : 2015
Inscription : 24 oct. 2008 12:36
Localisation : Hell

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Mathdok »

Il te faut faire un test PMA (soit 5' à bloc dehors dans une bosse, soit sur le HT en partant sans échauffement de 100W, puis en ajoutant 30W tous les 2mn, le pallier n'est validé que quand il est terminé ; et pour les qq secondes tenues ensuite: ex: palier 340 watts terminé + 30 sec. du palier 370 watts = 340 + (30 / 120) x 30 = 347,5 watts)

Il te faut aussi faire un test FTP 20mn. Puis calculer ta FTP (équivalent 1H), FTP=0,93xFTP20.

La 1ère info sera de voir si tu es à peut près sur cette corrélation:
PMAx0.75=FTP
USAT
Messages : 2974
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par USAT »

Sachant que ces 2 valeurs évoluent au fil des mois si l'entrainement est bien mené ;). ça impose beaucoup de contraintes un capteur de puissance mais sans doute le meilleur moyen de progresser.
mounz666
Messages : 91
Inscription : 02 avr. 2010 10:01

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par mounz666 »

Bonjour,
Merci
Mathdok a écrit :Il te faut faire un test PMA (soit 5' à bloc dehors dans une bosse, soit sur le HT en partant sans échauffement de 100W, puis en ajoutant 30W tous les 2mn, le pallier n'est validé que quand il est terminé ; et pour les qq secondes tenues ensuite: ex: palier 340 watts terminé + 30 sec. du palier 370 watts = 340 + (30 / 120) x 30 = 347,5 watts)

Il te faut aussi faire un test FTP 20mn. Puis calculer ta FTP (équivalent 1H), FTP=0,93xFTP20.

La 1ère info sera de voir si tu es à peut près sur cette corrélation:
PMAx0.75=FTP
Merci
USAT a écrit :Sachant que ces 2 valeurs évoluent au fil des mois si l'entrainement est bien mené ;). ça impose beaucoup de contraintes un capteur de puissance mais sans doute le meilleur moyen de progresser.
Je vais suivre le protocole cité par Mathdok, je vais en faire 1 fin janvier apres 2 mois de reprise en douceur comme dans le plan semaine 9 et ensuite faut il le refaire tous les 2 mois ou avant la phase spécifique??
blet
Messages : 315
Inscription : 08 déc. 2006 12:59

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par blet »

Merci pour ces renseignements.
Pourriez vous répondre à deux questions car je ne connais rien à ces notions.
Ce test est il à peu près fiable avec les indications d'un home traîner ( ergo mètre) sans capteur de puissance?
Quelles sont approximativement les valeurs attendues de PMA, FTP 20 et 60 pour, en caricaturant à l'extrême, un athlète comme ironturtle, un 10h sur IM? Nick the Quick? Frodeno?
Merci à celui qui prendre deux minutes pour m'éclairer
Bonne journee
IRONMAN04
Messages : 1378
Inscription : 09 août 2015 18:48

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par IRONMAN04 »

Salut Blet,
cOmme toi, je me familiarise avec l'utilisation du power2max et voici ce que je peux te dire pour mon cas Perso :
J'ai fait un test VO2max qui date de 2009 mais qui me donnait une PMA 410w, pour une valeur au seuil 3,6mol lactate de 290w, puissance que je serai supposer tenir ente 30' et 01h00. Une fois dit çela, j'ai fait un test 30' avec le SHIV triathlon qui m'a donné 290w én moyenne, NP301 et donc une FTP d'environ 276w...
Tout cela pour dire que les valeurs semblent correspondre entre le test VO2 (Meme date de 5 ans) et les données que le capteur me donne, j'ai vieilli mais jeune retraité je m'entraîne plus, mieux et je peux me reposer sans penser au boulot......
Premières impressions de l'utilisation du capteur, des efforts plus intenses lors des exercices par intervalles. La puissance souhaitée demande d'appuyer sur les pédales, Meme sur les parties roulantes ou descentes!!! Je pense que des progrès sont largement possibles, et enfin la gestion de la partie cycliste sur un triathlon longue distance est facilitée. J'ai teste sur le Natureman et c'est vrai que parti vite, le NP affiche m'a alerté et j'ai adapté (à peu près) par la suite....
Pour conclure, une autre façon de s'entraîner et gerer la partie cycliste d'un tri ou un CLM.
Mais c'est vrai que çela demande de se documenter, s'intéresser à la physiologie ou de se fai aider par un coach.....
Bonne soirée
USAT
Messages : 2974
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par USAT »

mounz666 a écrit :Bonjour,
Merci
Mathdok a écrit :Il te faut faire un test PMA (soit 5' à bloc dehors dans une bosse, soit sur le HT en partant sans échauffement de 100W, puis en ajoutant 30W tous les 2mn, le pallier n'est validé que quand il est terminé ; et pour les qq secondes tenues ensuite: ex: palier 340 watts terminé + 30 sec. du palier 370 watts = 340 + (30 / 120) x 30 = 347,5 watts)

Il te faut aussi faire un test FTP 20mn. Puis calculer ta FTP (équivalent 1H), FTP=0,93xFTP20.

La 1ère info sera de voir si tu es à peut près sur cette corrélation:
PMAx0.75=FTP
Merci
USAT a écrit :Sachant que ces 2 valeurs évoluent au fil des mois si l'entrainement est bien mené ;). ça impose beaucoup de contraintes un capteur de puissance mais sans doute le meilleur moyen de progresser.
Je vais suivre le protocole cité par Mathdok, je vais en faire 1 fin janvier apres 2 mois de reprise en douceur comme dans le plan semaine 9 et ensuite faut il le refaire tous les 2 mois ou avant la phase spécifique??
oui c'est bien. comme la pma est supposée augmenter en prépa spécifique, un avant, et idéalement toutes les 4 à 6 semaines., i tu veux tjr être dans la zone ou il faut que tu sois, mais tu verras c'est pas simple de garder une valeur constante sur route, c'est même assez difficile.

Ce qui m'a le plus frappé c'est la puissance développée en descente, elle était ridicule, genre 150 watt alors que je pensais bien appuyé. ça change pas mal la perception de l'effort.
Avatar de l’utilisateur
PierreM
Messages : 996
Inscription : 07 mars 2012 20:29

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par PierreM »

USAT a écrit :Si tu veux tjr être dans la zone ou il faut que tu sois, mais tu verras c'est pas simple de garder une valeur constante sur route, c'est même assez difficile.
C'est pour ça qu'il vaut mieux travailler et afficher sur son compteur une puissance lissée sur 10 sec (hormis pour les séries supérieures à 150% de PMA type 15/45 ou 20/40)
USAT
Messages : 2974
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par USAT »

PierreM a écrit :
USAT a écrit :Si tu veux tjr être dans la zone ou il faut que tu sois, mais tu verras c'est pas simple de garder une valeur constante sur route, c'est même assez difficile.
C'est pour ça qu'il vaut mieux travailler et afficher sur son compteur une puissance lissée sur 10 sec (hormis pour les séries supérieures à 150% de PMA type 15/45 ou 20/40)
oui 10" c'est le minimum, mais du coup la puissance "instantanée" est pa facile à gérer sur un 20/20 ou 30/30. même 3" ça bouge trop. c'est un coup à prendre, un boulot de fond pour se connaitre. j'ai trouvé ça déroutant au départ. et puis le capteur est tombé en panne donc j'ai pas pu travailler ça.

c'est plus facile sur ht, ou vélo d'intérieur, d'ailleurs s=est 'ce que les puissances sur les vélos de salle sont assez fiable? ( faudrait que je note le modèle). je me pose la question par curiosité, car je préfère travailler au cardio même si c'est moins bien.
Néo
Messages : 749
Inscription : 16 janv. 2004 10:29
Contact :

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Néo »

USAT a écrit :
PierreM a écrit :
USAT a écrit :Si tu veux tjr être dans la zone ou il faut que tu sois, mais tu verras c'est pas simple de garder une valeur constante sur route, c'est même assez difficile.
C'est pour ça qu'il vaut mieux travailler et afficher sur son compteur une puissance lissée sur 10 sec (hormis pour les séries supérieures à 150% de PMA type 15/45 ou 20/40)
oui 10" c'est le minimum, mais du coup la puissance "instantanée" est pa facile à gérer sur un 20/20 ou 30/30. même 3" ça bouge trop. c'est un coup à prendre, un boulot de fond pour se connaitre. j'ai trouvé ça déroutant au départ. et puis le capteur est tombé en panne donc j'ai pas pu travailler ça.

c'est plus facile sur ht, ou vélo d'intérieur, d'ailleurs s=est 'ce que les puissances sur les vélos de salle sont assez fiable? ( faudrait que je note le modèle). je me pose la question par curiosité, car je préfère travailler au cardio même si c'est moins bien.
Environ 10% d'écart entre la puissance affichée par le tacx et mon P2max. :?
Kayou
Messages : 1054
Inscription : 31 juil. 2006 11:15

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Kayou »

La différence d'un capteur à l'autre n'est pas grave à partir du moment où on utilise le même capteur pour travailler et en course.

Avoir un capteur sur HT qui sous estime ou sur estime n'est pas grave à partir du moment où c'est répétable quand tu fais tes différents exercices.
Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10583
Inscription : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par eric d »

USAT a écrit :
mounz666 a écrit :Bonjour,
Merci
Mathdok a écrit :Il te faut faire un test PMA (soit 5' à bloc dehors dans une bosse, soit sur le HT en partant sans échauffement de 100W, puis en ajoutant 30W tous les 2mn, le pallier n'est validé que quand il est terminé ; et pour les qq secondes tenues ensuite: ex: palier 340 watts terminé + 30 sec. du palier 370 watts = 340 + (30 / 120) x 30 = 347,5 watts)

Il te faut aussi faire un test FTP 20mn. Puis calculer ta FTP (équivalent 1H), FTP=0,93xFTP20.

La 1ère info sera de voir si tu es à peut près sur cette corrélation:
PMAx0.75=FTP
Merci
USAT a écrit :Sachant que ces 2 valeurs évoluent au fil des mois si l'entrainement est bien mené ;). ça impose beaucoup de contraintes un capteur de puissance mais sans doute le meilleur moyen de progresser.
Je vais suivre le protocole cité par Mathdok, je vais en faire 1 fin janvier apres 2 mois de reprise en douceur comme dans le plan semaine 9 et ensuite faut il le refaire tous les 2 mois ou avant la phase spécifique??
oui c'est bien. comme la pma est supposée augmenter en prépa spécifique, un avant, et idéalement toutes les 4 à 6 semaines., i tu veux tjr être dans la zone ou il faut que tu sois, mais tu verras c'est pas simple de garder une valeur constante sur route, c'est même assez difficile.

Ce qui m'a le plus frappé c'est la puissance développée en descente, elle était ridicule, genre 150 watt alors que je pensais bien appuyé. ça change pas mal la perception de l'effort.
avec le plateau de 56 j'arrive a avoir une puissance stable dans les descente, mais c'est pas evident quand meme.
https://www.energieazoteliquide.com
www.nterk.com site sur le stockage d'énergie
USAT
Messages : 2974
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par USAT »

Néo a écrit :
USAT a écrit :
PierreM a écrit :
C'est pour ça qu'il vaut mieux travailler et afficher sur son compteur une puissance lissée sur 10 sec (hormis pour les séries supérieures à 150% de PMA type 15/45 ou 20/40)
oui 10" c'est le minimum, mais du coup la puissance "instantanée" est pa facile à gérer sur un 20/20 ou 30/30. même 3" ça bouge trop. c'est un coup à prendre, un boulot de fond pour se connaitre. j'ai trouvé ça déroutant au départ. et puis le capteur est tombé en panne donc j'ai pas pu travailler ça.

c'est plus facile sur ht, ou vélo d'intérieur, d'ailleurs s=est 'ce que les puissances sur les vélos de salle sont assez fiable? ( faudrait que je note le modèle). je me pose la question par curiosité, car je préfère travailler au cardio même si c'est moins bien.
Environ 10% d'écart entre la puissance affichée par le tacx et mon P2max. :?
en effet cela fait beaucoup. cela doit être encore plus avec un vélo de salle de sport !

le seul test que j'avais fait c'était 1', mais ça correspond à rien :D
mounz666
Messages : 91
Inscription : 02 avr. 2010 10:01

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par mounz666 »

Pour les différentes zone de % de PMA, j'ai vu ça est ce encore d'actualité?? j'ai rajouté derriére les allures des courses je sais pas si c'est bon ou pas??

1 - Régénération : au choix, 80-90 rpm

2 - End facile (30 à 50% PMA) : 70 à 80 rpm

3 - End tempo (50 à 60% PMA) 75 à 85 rpm ALLURE IRONMAN ?

4 - Rythme ou train (60 à 75% PMA) 80 à 90 rpm ALLURE HALF IRONMAN ?

5 - Seuil (75 à 85% PMA) 90 à 100 rpm ALLURE M ?

6 - PMA ( 85 à 100%) 100 à 110 rpm

7 - Au dessus > 115 rpm
matafan
Messages : 3701
Inscription : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par matafan »

Le seuil correspond à 1h d'effort maximal, donc si tu fais ça sur un M tu ne pourras pas courir derrière. Les indications de cadence n'ont pas vraiment de sens. Si tu es au seuil dans un col, tu ne seras probablement pas à 90-100 RPM.
Répondre