S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
IRONMAN04
Messages : 1378
Inscription : 09 août 2015 18:48

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par IRONMAN04 »

Salut USAT,
Effectivement, comme toi, je ne supporte pas un objet, outil, équipement qui dysfonctionne, tout comme un vélo qui fait du bruit.
Une fois dit cela, j'ai souhaité m'équipé d'un capteur pour essayer de "pousser à l'extrême" la précision d'un entrainement, et surtout la gestion du vélo sur un tri, pour un amateur comme moi, vétéran 4 alors pas de prise de tête car le plaisir d'abord. :wink:
De plus, je pense qu'à l'avenir, cet équipement équipera de nombreux vélos et sur mon expérience de l'utilisation de cet outil, pourquoi pas aider dans le futur proche les jeunes que j'entraine au sein de mon club.
Alors oui, à utiliser un capteur, autant suivre au maximum les "chiffres" à respecter, mais il y a tout de même une marge de plaisir, et puis ça donne des résultats. (à chacun de déterminer la notion de résultat :wink: )
Enfin pour ce qui est du type d'appareil, j'ai opté après moultes lectures et essais de capteurs, pour le P2M type S Rotor3D+, dont le rapport qualité prix est très bon, la fiabilité allemande justifiée et la précision mis en avant par de nombreux testeurs (sauf à prendre un SRM) mais l'essentiel étant que les chiffres se reproduisent fidèlement. Aucune remise à 0, pas de recalibrage, seul bémol la dépose du pédalier pour changer la pile, sinon RAS depuis 2 ans. J'ai un copain qui a utilisé les pédales powertap, sans grand succès, pour effectivement les retirer au bout de même pas 6 mois !!!
Bref, depuis que je l'utilise, je parviens à obtenir un niveau correct, une gestion du vélo efficace et enfin et surtout à partir en CAP (discipline où je suis une buse :( ) avec un peu de marge, et je pars de loin. :(
Voila mon optique dans l'utilisation de cet outil.....
Ciao
Avatar de l’utilisateur
Fabio
Messages : 882
Inscription : 19 janv. 2006 18:46

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Fabio »

Merci pour vos conseils
J'ai un P2M la première version, enfin du moins pas la version S. Je l'ai acheté en promo sur leur site car ils venaient de sortir la version S. Il fonctionne parfaitement, pas de souci pour changer la pile il y a juste 3 vis. Comme le dit IRONOMAN04, à refaire je reprendrai cette marque à défaut d'un SRM qui est le top mais inaccessible au niveau tarif.

Il y a des différences de mesures entre les différents capteurs, mais à la limite on s'en fiche tant que l'on roule sur le même à l'entraînement comme en compétition. En revanche là où il y a souci c'est qd il y a trop de variabilité dans la mesure c'était le cas avec les premières systèmes sur les pédales.
Le capteur permet de objectiver, rationaliser et cibler ton entraînement. Un plus qd tu as peu de temps, ex: travailler le SST. En triathlon LD tu disposes d'infos qui te permettent de ne pas faire de trop grosses bêtises :lol:
Avatar de l’utilisateur
arkaos
Messages : 653
Inscription : 26 nov. 2008 17:32
Localisation : bask country

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par arkaos »

J'ai un P2M S sur mes 2 vélos, et j'avoue ne pouvoir m'en passer. Il objectivise vraiment les sensations (si à 150x tu es à 25 km/h, c'est qu'il y a du vent ou de la pente, tu me diras pas besoin de capteur pour s'en apercevoir :mrgreen: ). De plus avec des logiciel gratuiyt comme golden cheetah, tu peux vraiment te triturer la cervelle pour analyser les données, mais que si tu le souhaites. Beaucoup au début.

Sur le frenchman ce WE, c'était flagrant. Je comptais appuyer à 180 w de moyenne, et j'ai fait un misérable 160w, qui me permet faire 5h56 sur le bike, pour en objectif à 5h30, tenable au vue du premier tour, puis vent, chaleur, fatigue, mal au ..., dégringolade. J'ai pu constater que lorsqu'un triathlète me doublait, et si je lui suivais (à distance réglementaire), inexorablement la puissance baissait en quelques centaines de mètres, je repassais donc devant alors que sans le capteur j'aurais pu me contenter de ce faux rythme. Pour moi, un achat très utile.. Au fait, V4 également le type...
http://urkirolak-triathlon.fr/
en 2020:
- ironman Vitoria (annulé)
- ironman Barcelone (annulé)
- ironman cascais (annulé)
Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10583
Inscription : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par eric d »

eric d a écrit : 27 mai 2017 15:47 svp, j'ai besoin d'un conseil. a mon avis je doit etre maxi a 270 w de ftp , 320 watt il ya 3 ans. quand j'avais 320 watt de ftp je faisais nice a 175 w de moyenne. le col de lecre a 200 watt max, en fait j'etais retamé avec la natation. donc cette anné si je fais 180 w de moyenne je serais hyper content, et je compte pas monter a plus de 200 w, si j'y arrive.

question: pour une sortie longue de 3 h a combien je doit faire ? il ya deux jours j'ai fais 3 h a 200 watt puls 125 de moyenne et ca ma tué.
depuis jai refais une autre sortie de 2 h40 a 200w et 3 jour apres donc aujourdhui 3 h a 310 w , dans la derniere heure les pyls monte a 128 de moyenne, je finis donc a 136 pour maintenir les 210 w.

je pense quil faut que jessaye les 4 h la prochaine fois dans quelques jours mais a 190w pour commencer
https://www.energieazoteliquide.com
www.nterk.com site sur le stockage d'énergie
Avatar de l’utilisateur
coluccinico
Messages : 1033
Inscription : 10 oct. 2008 19:08
Localisation : Pau

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par coluccinico »

Bonjour,
J'aimerai savoir si comme moi certains ont le capteur garmin vector 2s. Si c'est le cas pour certains pouvez vous me dire si vous avez déjà eu un autre matériel de comparaison quant a la précision du matériel. Merci
NickTheQuick
Messages : 9402
Inscription : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par NickTheQuick »

coluccinico a écrit : 30 mai 2017 21:45 Bonjour,
J'aimerai savoir si comme moi certains ont le capteur garmin vector 2s. Si c'est le cas pour certains pouvez vous me dire si vous avez déjà eu un autre matériel de comparaison quant a la précision du matériel. Merci
2s = 1 pédale et puissance multipliée par 2 donc précision impossible, par définition.

J'ai testé sur 1 mois la version 2 (avec donc puissance additionnée venant des 2 pédales), aucun souci c'est fiable et précis.
Mes reproches se situent sur ces points :
- obligé d'utiliser les pires cales du marché (Kéo)
- dans mon cas, sur 3 paires de manivelles différentes et malgré rajout d'une rondelle, je ne pouvais utiliser le dernier pignon sans que la languette du pod ne touche
- procédure de chgt d'un vélo à l'autre plus lente (in fine, car besoin de refaire calibrage obligatoire) que changer un pédalier d'un vélo vers un autre (sous réserve de même standard de boîtier, certes)
- piles qui s'usait vite

Points positifs :
- aucune gêne en virage contrairement à ce qu'on pourrait penser intuitivement
- chgt pile en 10"
- vraie puissance dissociée D/G vs estimation (qui élimine les forces de traction controlatérale) ce qui peut tout changer

Nick
Avatar de l’utilisateur
coluccinico
Messages : 1033
Inscription : 10 oct. 2008 19:08
Localisation : Pau

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par coluccinico »

NickTheQuick a écrit : 30 mai 2017 23:56
coluccinico a écrit : 30 mai 2017 21:45 Bonjour,
J'aimerai savoir si comme moi certains ont le capteur garmin vector 2s. Si c'est le cas pour certains pouvez vous me dire si vous avez déjà eu un autre matériel de comparaison quant a la précision du matériel. Merci
2s = 1 pédale et puissance multipliée par 2 donc précision impossible, par définition.

J'ai testé sur 1 mois la version 2 (avec donc puissance additionnée venant des 2 pédales), aucun souci c'est fiable et précis.
Mes reproches se situent sur ces points :
- obligé d'utiliser les pires cales du marché (Kéo)
- dans mon cas, sur 3 paires de manivelles différentes et malgré rajout d'une rondelle, je ne pouvais utiliser le dernier pignon sans que la languette du pod ne touche
- procédure de chgt d'un vélo à l'autre plus lente (in fine, car besoin de refaire calibrage obligatoire) que changer un pédalier d'un vélo vers un autre (sous réserve de même standard de boîtier, certes)
- piles qui s'usait vite

Points positifs :
- aucune gêne en virage contrairement à ce qu'on pourrait penser intuitivement
- chgt pile en 10"
- vraie puissance dissociée D/G vs estimation (qui élimine les forces de traction controlatérale) ce qui peut tout changer

Nick
Merci pour ta réponse Nick. Je posai cette question car je me demande si les valeurs du 2s ressorties ne sont pas légèrement sous estimées, à moins que je ne sois moins fort de la jambe gauche! Ce qui me plairait c'est de faire un test sur deux capteurs en mm temps et ainsi voir l'écart perçu sur mon vector 2s. Un écart de 2,5 à 5% ne me surprendrait pas
NickTheQuick
Messages : 9402
Inscription : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par NickTheQuick »

coluccinico a écrit : 31 mai 2017 06:54
NickTheQuick a écrit : 30 mai 2017 23:56
coluccinico a écrit : 30 mai 2017 21:45 Bonjour,
J'aimerai savoir si comme moi certains ont le capteur garmin vector 2s. Si c'est le cas pour certains pouvez vous me dire si vous avez déjà eu un autre matériel de comparaison quant a la précision du matériel. Merci
2s = 1 pédale et puissance multipliée par 2 donc précision impossible, par définition.

J'ai testé sur 1 mois la version 2 (avec donc puissance additionnée venant des 2 pédales), aucun souci c'est fiable et précis.
Mes reproches se situent sur ces points :
- obligé d'utiliser les pires cales du marché (Kéo)
- dans mon cas, sur 3 paires de manivelles différentes et malgré rajout d'une rondelle, je ne pouvais utiliser le dernier pignon sans que la languette du pod ne touche
- procédure de chgt d'un vélo à l'autre plus lente (in fine, car besoin de refaire calibrage obligatoire) que changer un pédalier d'un vélo vers un autre (sous réserve de même standard de boîtier, certes)
- piles qui s'usait vite

Points positifs :
- aucune gêne en virage contrairement à ce qu'on pourrait penser intuitivement
- chgt pile en 10"
- vraie puissance dissociée D/G vs estimation (qui élimine les forces de traction controlatérale) ce qui peut tout changer

Nick
Merci pour ta réponse Nick. Je posai cette question car je me demande si les valeurs du 2s ressorties ne sont pas légèrement sous estimées, à moins que je ne sois moins fort de la jambe gauche! Ce qui me plairait c'est de faire un test sur deux capteurs en mm temps et ainsi voir l'écart perçu sur mon vector 2s. Un écart de 2,5 à 5% ne me surprendrait pas
En effet c'est fort possible. NB : l'écart D/G n'est pas nécessairement constant sur toute la plage de puissance.

Nick
xophe
Messages : 530
Inscription : 30 juin 2007 21:59

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par xophe »

NickTheQuick a écrit : 31 mai 2017 10:01
En effet c'est fort possible. NB : l'écart D/G n'est pas nécessairement constant sur toute la plage de puissance.

Nick
J'ai remarqué ça chez moi: je suis environ à 48/52 en endurance et 52/48 à VO2Max...
Après, je ne suis pas sûr que ces valeurs sont bien fiables sur un pédalier (Quarq) car en réalité, ce qui est mesuré, c'est la puissance au niveau des plateaux pendant la phase 6h-12h vs la puissance pendant la phase 0h-6h.
Du coup, à 48/52, la jambe gauche peut être en réalité la plus forte, si elle tire plus que la droite dans la phase 6h-12h...
D'ailleurs, j'ai essayé de faire des exercices pour me corriger en me concentrant sur la jambe apparemment la plus faible, et l'effet est que la différence s'accentue!
IRONMAN04
Messages : 1378
Inscription : 09 août 2015 18:48

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par IRONMAN04 »

Salut ericd,
Si j'ai bien compris, tu privilégies les seances én continu, c'est bien mais il serait opportun de realiser des seances par intervalles, encore plus efficaces pour progresser. Si tu fais çes meme type de séance en natation et velo, il est eVident que tu "Dieselises".....
Ciao
Avatar de l’utilisateur
Fabio
Messages : 882
Inscription : 19 janv. 2006 18:46

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Fabio »

Bon, je viens je faire une sortie sympa sans vouloir trop appuyer.
Image

Pour rappel
J'ai une FTP estimée à 270w (estimée par mon compteur).

Sur la sortie
-6h08
-184 km
-195 Pmoy
-190 NP
-310 TSS :shock: :shock: :shock: !!! cela me parait beaucoup car en rentrant j'étais assez frais

Cette valeur de TSS aussi importante ne pourrait pas venir du fait que ma FTP serait sous-évaluée ?
Le calcul du TSS = IF x IF x durée sortie en heures x 100
Le calcul IF = puissance développée / FTP

Quels sont vos TSS sur Ironman, et comment courez-vous derrière. Avec un TSS de plus de 300 en théorie je m'oriente vers une "walking dead". Honnêtement je pense qu'il y a un problème dans mes valeurs.
NickTheQuick
Messages : 9402
Inscription : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par NickTheQuick »

Fabio a écrit : 01 juin 2017 15:59 Bon, je viens je faire une sortie sympa sans vouloir trop appuyer.
Image

Pour rappel
J'ai une FTP estimée à 270w (estimée par mon compteur).

Sur la sortie
-6h08
-184 km
-195 Pmoy
-190 NP
-310 TSS :shock: :shock: :shock: !!! cela me parait beaucoup car en rentrant j'étais assez frais

Cette valeur de TSS aussi importante ne pourrait pas venir du fait que ma FTP serait sous-évaluée ?
Le calcul du TSS = IF x IF x durée sortie en heures x 100
Le calcul IF = puissance développée / FTP

Quels sont vos TSS sur Ironman, et comment courez-vous derrière. Avec un TSS de plus de 300 en théorie je m'oriente vers une "walking dead". Honnêtement je pense qu'il y a un problème dans mes valeurs.
Fais un effort max de ±30' et tu pourras estimer ta FTP plus finement.

Oui en général TSS de 310 sur TSS, c'est très compliqué de courir derrière un marathon à son niveau mais tu peux quand même avoir l'illusion d'être assez frais et faire un bel enchaînement de 20-30'. Mais cet IF induit une part de glucides pour l'effort forcément assez élevée donc un coinçage qui interviendra tôt ou tard si l'effort pédestre devait se prolonger. Il aurait fallu que tu cours ± 1h30 derrière pour confirmer cet "assez frais" et donc savoir si ce 310 de TSS était trop élevée car FTP sous estimée ou pas.

Nick
Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10583
Inscription : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par eric d »

IRONMAN04 a écrit : 31 mai 2017 15:31 Salut ericd,
Si j'ai bien compris, tu privilégies les seances én continu, c'est bien mais il serait opportun de realiser des seances par intervalles, encore plus efficaces pour progresser. Si tu fais çes meme type de séance en natation et velo, il est eVident que tu "Dieselises".....
Ciao
avant je faisais que des seances par intervale sur un parcours de 15 kms qui comportait 5 ou 6 bosse. donc c'etais 3 minute a 270 watt 2 minute a 220 sur des sortie d'une heure a 240 watt de moyenne. la semainne ou j'ai fais 2 ou 3 sortie longue de 130 kms, je suis passeé 15 jours plus tard a 320 watt de ftp, sans avoir jamais pedalé a 320 watt plus que quelques secondes, mais c'est pas pour ca que j'ai fais 240 watt sur ironman, non seulement 175 watt. donc la ftp a 320 watt sur 1 h sert pas a grand chose si tu fais pas des sorties longues. ce que je fais maintenant, lors des sortie de 3 h, je fais de temps en temps une ou 2 minute a 270 watt et parfois 10 seconde a 600 watt, c'est bien suffisant. mais la plupart du temps je suis a 225 watt, la moyenne baisse gravement lors des passages difficiles.

la natation pareil, j'ai jamais progresse en regardant des video mais en nageant plus.
https://www.energieazoteliquide.com
www.nterk.com site sur le stockage d'énergie
Evisims
Messages : 397
Inscription : 25 oct. 2014 09:16

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Evisims »

eric d a écrit : 01 juin 2017 20:22 ... je suis passeé 15 jours plus tard a 320 watt de ftp, sans avoir jamais pedalé a 320 watt plus que quelques secondes...
??? Du coup, comment as-tu pu déduire que ta FTP était de 320W si tu n'as jamais dépassé quelques secondes ?
Blackstar
Messages : 4377
Inscription : 22 juin 2010 19:21

Re: S'entrainer/courir avec un capteur de puissance

Message non lu par Blackstar »

Interprétation : Il dit avoir eu 320w de FTP, sans jamais l'avoir travaillé à l'entrainement plus de quelques secondes à chaque fois.
Pour rappel, lors de ses 320w de FTP, rien n'était clair, car au final il n'avait fait que 31Km/h de moyenne...
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Répondre