progresser en natation

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Avatar de l’utilisateur
Hypo-Crampe
Messages : 1336
Inscription : 17 avr. 2015 05:28
Localisation : Praz sur Arly

Re: progresser en natation

Message non lu par Hypo-Crampe »

@ lutinarsouille
Après le nombre de coup de bras ou autre je m'en fiche, je le compte lorsque je fait l'educatif de chercher la glisse, et pour la distane total elle varie souvent avec une erreur de 50m voir plus parfois.



Le comptage aléatoire (tout les 3 longueurs par exemple) par longueur des coups de bras permet de comprendre à quel moment
la nage se détériore et souvent ce moment est celui d'une élévation de l'intensité FC (donc hors zone en fonction de la distance)
car en voulant maintenir la vitesse une augmentation de la cadence est nécessaire.

De fait et suivant les cycles d' entraînements, accepter de baisser en chrono en maintenant un nombre de coup de bras "optimum"
peut faire progresser pour la suite.

Tout n'est pas que vitesse tout le temps, "refuser" la fuite de l'appui fera progresser bien plus que de courir après un
chrono qui, s' il n'est pas soutenu par un minimum de technique n' arrivera jamais ou plus lentement.
"N' essayer pas d' être un homme de succès, mais plutôt un homme de valeur" A. Einstein

Blackstar
Messages : 4289
Inscription : 22 juin 2010 19:21

Re: progresser en natation

Message non lu par Blackstar »

captaingloomy a écrit :
Ludion a écrit :
captaingloomy a écrit :C'est vrai qu'on est cons à varier le rythme en fonction de la série. La solution finalement c'est nager en une minute /100 mètre, courir à 5km/h et rouler à 20. Ça rend les calculs simple et tout le monde arrive en même temps.
A cette vitesse, tout le monde est hors délais, c'est réglé ! (malgré un départ de malade en natation)
En effet, je voulais dire 1 min/50 metres :lol:
Eric d, non.
lutinarsouille a écrit : par contre j'ai mit une alarme à 300m, et ça m'aide car suivant la série, je ne sais plus exactement où je suis dans le compte
Perso, ca fait un p'tit moment que j'ai appris à compter jusqu'à 6 :mrgreen:
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Mes ventes : Matériel Tri/TT & route, Matériel VTT

Avatar de l’utilisateur
lutinarsouille
Messages : 597
Inscription : 12 sept. 2012 08:13
Localisation : 68 Centre Alsace

Re: progresser en natation

Message non lu par lutinarsouille »

Hypo-Crampe a écrit :Le comptage aléatoire (tout les 3 longueurs par exemple) par longueur des coups de bras permet de comprendre à quel moment
la nage se détériore et souvent ce moment est celui d'une élévation de l'intensité FC (donc hors zone en fonction de la distance)
car en voulant maintenir la vitesse une augmentation de la cadence est nécessaire.

De fait et suivant les cycles d' entraînements, accepter de baisser en chrono en maintenant un nombre de coup de bras "optimum"
peut faire progresser pour la suite.

Tout n'est pas que vitesse tout le temps, "refuser" la fuite de l'appui fera progresser bien plus que de courir après un
chrono qui, s' il n'est pas soutenu par un minimum de technique n' arrivera jamais ou plus lentement.
Je suis d'accord la dessus, lorsque je fatigue (j'ai les bras lourd assez rapidement), je pense justement à sentir l'appui pour éviter de passer à travers l'eau.
Pour le comptage, je compte quasiement tout le temps le nombre de temps pour respirer (je ne sais pas pourquoi mais c'est comme ça :roll: ), donc je compte de temps en temps le nombre de coup de bras /25.
Ce que je voulais dire, c'est que j'en connais qui regarde leur montre pour dire le nombre de coups de bras, alors qu'il suffit de compter de temps en temps, et pas forcement lorsque l'on est frais.
Blackstar a écrit :
lutinarsouille a écrit : par contre j'ai mit une alarme à 300m, et ça m'aide car suivant la série, je ne sais plus exactement où je suis dans le compte
Perso, ca fait un p'tit moment que j'ai appris à compter jusqu'à 6 :mrgreen:
Moi aussi je te rassure :mrgreen: Mais sur certaines séries, soit j'oublie de compter, ou alors il y a du "traffic" dans la ligne d'eau qui me perturbe, ou avec une série costaud avec une légère perte de lucidité :oops:

Mais je fait plus souvent du bonus que des longueurs en moins :lol:

Blackstar
Messages : 4289
Inscription : 22 juin 2010 19:21

Re: progresser en natation

Message non lu par Blackstar »

Justement, force toi à compter, ça aide à rester lucide et à gérer ta course et ton rythme.
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Mes ventes : Matériel Tri/TT & route, Matériel VTT

francky48
Messages : 2847
Inscription : 26 nov. 2008 16:21

Re: progresser en natation

Message non lu par francky48 »

Ce matin j'ai suivi les conseils de l'ami Hypo avec une heure de nat sans montre. Je ne pense pas que j'ai nagé plus vite mais en tout cas j'étais beaucoup plus concentré sur ma technique et du coup la séance est bien mieux passée. J'ai en tout cas pris plus de plaisir à nager.
Merci l'ami :wink:

ELTITO
Messages : 705
Inscription : 25 juin 2006 08:04

Re: progresser en natation

Message non lu par ELTITO »

A chaque fois que j'essaye de compter mes coups de bras, j'oublie de respirer....Chez moi, respirer n'est pas encore totalement acquis.
Marathonien en 2h50, le vrai départ de ma vie sportive c’est 2019 avec IM Copenhague (9:50) et Kona (10h44). Une 1ère année de rêve.

Blackstar
Messages : 4289
Inscription : 22 juin 2010 19:21

Re: progresser en natation

Message non lu par Blackstar »

A nos niveaux, moins tu respires, moins tu génères de déséquilibres sur ta nage, et potentiellement en eau libre tu vas plus droit :mrgreen:
Si par habitude, tu as un nombre déterminé de mouvements avant de respirer (ex. Tous les 3, ou 2), tu n'as qu'à compter le nombre de fois où tu respires. Ce n'est pas compliqué.
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Mes ventes : Matériel Tri/TT & route, Matériel VTT

Blackstar
Messages : 4289
Inscription : 22 juin 2010 19:21

Re: progresser en natation

Message non lu par Blackstar »

A nos niveaux, moins tu respires, moins tu génères de déséquilibres sur ta nage, et potentiellement en eau libre tu vas plus droit :mrgreen:
Si par habitude, tu as un nombre déterminé de mouvements avant de respirer (ex. Tous les 3, ou 2), tu n'as qu'à compter le nombre de fois où tu respires. Ce n'est pas compliqué.
La vérité n'est jamais amusante à dire, sans cela tout le monde la dirait.
Mes ventes : Matériel Tri/TT & route, Matériel VTT

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10574
Inscription : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: progresser en natation

Message non lu par eric d »

3 fois 400 m de reprise apres le 10 km de vincenne couru a 13, 4 kmh jetais en 8'15 8'07 et 8'05 depart 9 minutee

Jai sunchronise ma montre avec la pendule. Et jessayais dete a 1 minute au tour. Ma montre me donnais donc les tour en minute a la deuxieme serie je savais que je devais finir a 17 minutes et 26 minute pour fin de 3 eme. Ainsi plutot que de compte jai pu me concentrer sur mes muscles en essayant detre le plus regulier possible dans leffort

Les problemes en natation sont pour beaucoup semblable a ceux de laviron puisque au lieu de se servir du aviron on se sert du bras et de la main comme appui dans leau. Le retour doit etre relacher et rapide pour aller chercher loin devant. Puis il y a la phase de glisse du bras avant tendu qui est encore une phase de relachement avant la prise deau.
Le retour rapide du bras quand il est en lair augmente la flotaison etant donne que le temps avec une masse hors de leau est plus court. Et donc pardela ameliore la propulsion .
https://www.energieazoteliquide.com
www.nterk.com site sur le stockage d'énergie

selas
Messages : 27
Inscription : 14 mars 2016 20:01

Re: progresser en natation

Message non lu par selas »

Tu peux pas écrire correctement. Lire tes imbécilités est déjà assez pénible comme cela.

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10574
Inscription : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: progresser en natation

Message non lu par eric d »

Ben tu peu me mettre en ignore, comment se fait il que tu na pas suivi les conseils des autres pour le faire ?
https://www.energieazoteliquide.com
www.nterk.com site sur le stockage d'énergie

Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10574
Inscription : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: progresser en natation

Message non lu par eric d »

selas a écrit :Tu peux pas écrire correctement. Lire tes imbécilités est déjà assez pénible comme cela.
Je vais te donner un conseil perso. Arretes le chocolat le soir.et remplaces tes boues au ventre par de vrai tablette et tu compradra ce quest un probleme de flotaison lie au retour aerien.
https://www.energieazoteliquide.com
www.nterk.com site sur le stockage d'énergie

Avatar de l’utilisateur
kimaswan
Messages : 2193
Inscription : 02 juin 2007 19:14
Localisation : Nantes

Re: progresser en natation

Message non lu par kimaswan »

Juste un post que je trouve intéressant de Lionel Sanders qui commence à s'entraîner dans un groupe des gamins après s'être toujours auto-entraîné :
https://lsanderstri.com/2017/01/20/swim-update-1/
I am feeling inspired this morning after swimming a lifetime best set. First, I should say, I have swam 11 practices with the local swim squad. I am studying under the tutelage of Mike McWha, who for history buffs, was co-captain of University of Michigan along with Andy Potts. I also have David Tilbury Davis overseeing my whole program.

I’ll start with the set, mainly because even I am a bit freaked out by it. The reason I am freaked out is because I have been swimming 1:20/100m for years now. If I did 20×100 on 1:30 I’d probably come in right around 1:20 across the board for all of them. If I did 10×200 on 3:10, I’d probably come in 2:40 across the board for all of them. If I saw a 2:39, or even a 2:38, that was a REALLY GOOD interval!

I have been doing this set for a few months now. David Tilbury Davis wrote it for me as he thinks it’s a good gauge for me, of actual swim improvement, and not just increased effort. The set is 4×200 leaving on 3:00 with a Finis Tempo Trainer set at 72 strokes per minute. Then 100 easy on 2:00. Then 3×200 leaving on 3:00. Then 100 easy on 2:00. Then 2×200 leaving on 3:00 with a Finis Tempo Trainer set at 72 strokes per minute. Then 100 easy on 2:00. Then 200 leaving on 3:00. I should mention, I started doing this set in an 85 degree YMCA pool, so I continue to do it in this pool. One of the beauties of doing a test set in a warm pool, is that it is very difficult to “muscle” an improvement. Most of your improvement will come from increase in propulsion and reduction in drag. The reason for using the Tempo Trainer is the same. You are not allowed to take anymore strokes each time you perform the set, so if you go faster, it is because you are either getting increased propulsion from each stroke, or reducing drag.

For the set today, I found 3:00 to be too easy for the first round, so left on 2:55. For round one I went: 2:36, 2:35, 2:34, 2:35. For round two, without the Tempo Trainer and leaving on 3:00, I went: 2:33, 2:33, 2:33. For round three I went: 2:35, 2:34. And then for round four without the Tempo Trainer I swam a lifetime best 200 of 2:32. It’s an interesting experience improving when you have been stagnant for a very long time. Every interval I am actually amazed at what the clock has to say. I think a piece of me was unsure if I’d ever really improve any more at swimming. Even last year, if I swam an all-out 200, I might JUST break 2:35.

So where do I think the improvement is coming from? One of the things Mike keeps saying to me is to “get over the arm and drive the body forward…don’t push the arm back THROUGH the water.” That is a very difficult concept to wrap your head around. Quite frankly, I’ve intellectually understood what that means but I had never really seen it applied very well for any continuous length of time. Now that I am swimming alongside good swimmers every day, I get a first hand look at what “getting over the arm and driving the body forward through the water, as opposed to pushing the arm back THROUGH the water” looks like, as the swimmers in the lanes next to me lap me quite regularly. It’s actually quite amazing to watch how far FORWARD the athletes move with each arm stroke. There is very little SLIPPAGE with each stroke. It’s almost like there is an invisible ladder under the water that the athletes are climbing.

With Mike continuing to drill this comment into my head, and watching the other athletes lap me, climbing the “invisible ladder,” I set out to figure out where the heck the “invisible ladder” is. Over the last few weeks I have definitely started to get a slightly better sense of this invisible ladder, and how to hold onto it. I can feel that I am driving my body forward, as opposed to pushing my hand back through water, slightly better than I had been several weeks ago.

I don’t think anyone can describe to you how to climb the invisible ladder. It’s like trying to describe to someone how to use your arms or legs. How do I use my arm? I don’t know, I just do! I think learning to climb the invisible ladder is done in a similar fashion, but WATCHING other people climb the invisible ladder is both motivating, and instructional. This is one reason why I don’t think I will ever go back to swimming by myself. I think some coaches would argue that the basis of climbing the invisible ladder is a good “early vertical forearm” and pushing water straight back as opposed to left or right or down. Though I won’t dispute this, I do believe it is very possible to have a good early vertical forearm and push water straight back, yet still not drive the body forward and climb the invisible ladder. I think it’s far more complex than that, and has more to do with HOW force is applied on the water. I think this is why you can find a fast swimmer who exemplifies every style of swim stroke.

So, what are you waiting for? Join a swim club and learn to climb the invisible ladder! I am starting to believe that it is possible to improve, however stagnant you may feel.
-----------------__0------------0
--------------_`\<,_---------</\_
--~.o^,----(_)/ (_)---------_/\
Ride more, Talk less

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7202
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: progresser en natation

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Oui les posts & réflexions de Lionel Sanders sont souvent aussi instructives qu'intéressantes!

Il faut cependant garder à l'esprit que le chemin de la progression n'est certainement pas linéaire, ni unique. Il faut aussi mettre en perspective les objectifs que l'on a et les moyens que l'on se donne pour les atteindre. Vincent Luis a rejoint un coach d'athlé pour l'aider à passer un cap (ou la cap c'est selon ;) ;) ). A haut niveau, les secondes font la différence, chez l'amateur il y a moins de pression. Rejoindre un club de nat (ou d'athlé) va augmenter les contraintes au niveau de l'entrainement (à commencer par des horaires à respecter) dans un planning souvent bien chargé. En fonction du niveau de départ il faut voir si les sparings partners que l'on y trouvera seront intéressants ou non... Lionel ne nage pas avec les masters ;) ;)

Ceci dit il marque un gros point quand il dit que voir un geste bien exécuté (et pas seulement expliqué) aide à progresser. En voyant le geste notre cerveau, s'il y est prêt, est capable de simuler son exécution. Cela contribue à la progression.

T.

Avatar de l’utilisateur
kimaswan
Messages : 2193
Inscription : 02 juin 2007 19:14
Localisation : Nantes

Re: progresser en natation

Message non lu par kimaswan »

Thierry *OnlineTri* a écrit :Oui les posts & réflexions de Lionel Sanders sont souvent aussi instructives qu'intéressantes!

Il faut cependant garder à l'esprit que le chemin de la progression n'est certainement pas linéaire, ni unique. Il faut aussi mettre en perspective les objectifs que l'on a et les moyens que l'on se donne pour les atteindre. Vincent Luis a rejoint un coach d'athlé pour l'aider à passer un cap (ou la cap c'est selon ;) ;) ). A haut niveau, les secondes font la différence, chez l'amateur il y a moins de pression. Rejoindre un club de nat (ou d'athlé) va augmenter les contraintes au niveau de l'entrainement (à commencer par des horaires à respecter) dans un planning souvent bien chargé. En fonction du niveau de départ il faut voir si les sparings partners que l'on y trouvera seront intéressants ou non... Lionel ne nage pas avec les masters ;) ;)

Ceci dit il marque un gros point quand il dit que voir un geste bien exécuté (et pas seulement expliqué) aide à progresser. En voyant le geste notre cerveau, s'il y est prêt, est capable de simuler son exécution. Cela contribue à la progression.

T.
D'accord avec toi si tu réponds à la partie que j'ai mise "hors du quote". Mais je ne voulais pas mettre en avant cette partie "rejoignez un club"; je m'en suis rendu compte après et trop tard pour éditer (je voulais quoter tout). En fait, c'est plutôt l'aspect "climb the invisible ladder" que j'appréciais (c'est ce que j'aime bien dans l'exo de la godille). La natation est vraiment un sport ingrat ; d'où les carrières très courtes des nageurs HN actuels car overdose de rien (en triathlon, tu vois du paysage) et de sollicitations (être dedans en permanence) :
1 - Tu mattes du carreaux pendant des heures
2 - Et en plus, tu dois en permanence intellectualiser les choses (pas trop le droit d'avoir l'esprit qui divague). Penser à ceci ou à cela, à sa technique. (mais peut-être que ce que je dis est artificiel et dû à mon NDM en natation et que pour avoir une nage correcte il faut en permanence que "je m'ai à l'oeil", ce qui est effectivement fatiguant).
-----------------__0------------0
--------------_`\<,_---------</\_
--~.o^,----(_)/ (_)---------_/\
Ride more, Talk less

Verrouillé