Placement en natation

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
shika
Messages : 2671
Enregistré le : 20 sept. 2015 14:51

Re: Placement en natation

Message non lu par shika » 30 juin 2019 01:08

fred39 a écrit :
29 juin 2019 22:47
je suis sorti de l'eau franchement violé, d'après ma femme,
:lol:

raoul
Messages : 2241
Enregistré le : 20 avr. 2004 22:11

Re: Placement en natation

Message non lu par raoul » 30 juin 2019 06:25

shika a écrit :
30 juin 2019 01:08
fred39 a écrit :
29 juin 2019 22:47
je suis sorti de l'eau franchement violé, d'après ma femme,
:lol:
Nominé à la phrase de l'année ? :wink:

PEB
Messages : 20
Enregistré le : 20 mai 2019 09:37

Re: Placement en natation

Message non lu par PEB » 30 juin 2019 08:45

Ils sont taquins :wink: ...

Merci Fred39. Pas de bagarre dans l'eau donc, juste le froid. Si le départ se fait précisément à l'heure prévue (9h45 de mémoire), il me suffit d'aller dans l'eau 2-3 minutes avant pour rejoindre la ligne de départ. Comme je n'ai pas prévu de faire un 100m à bloc, pas besoin d'échauffement significatif : je partirai tranquillou (en essayant quand même de ne pas être complètement derrière pour pouvoir chopper les bons pieds au bout d'environ 400m => vu le nombre de participants, il y aura toujours de meilleurs nageurs plus à la traîne que moi au départ).
Par contre si le départ se fait avec 10mn de retard... Les autres années, il se faisait à l'heure précise?

fred39
Messages : 138
Enregistré le : 11 mai 2015 23:58
Localisation : Lons le Saunier
Contact :

Re: Placement en natation

Message non lu par fred39 » 30 juin 2019 19:40

il fallait lire violet et non violé comme le correcteur automatique l'a transformé!
Effectivement la" pov " blague, vous êtes vraiment peu exigeants!!!

Pour revenir au sujet, je pense qu'on pas le droit d'aller à l'eau avant le lancement. Donc si tu veux entrer et ressortir il faudra te positionner devant et faire demi-tour avant que l'ensemble des concurrents ne soit entré dans l'eau.

PEB
Messages : 20
Enregistré le : 20 mai 2019 09:37

Re: Placement en natation

Message non lu par PEB » 25 août 2019 11:44

Bonjour,

Vos conseils m’ayant permis de ne pas être surpris, à mon tour de faire un petit retour d’expérience sur la partie natation du L de l’Alpe d’Huez.
Ma peur principale étant l’eau froide, je m’étais préparé à devoir nager « vite » pour ne pas sortir congelé. Du fait de la canicule, l’eau était exceptionnellement chaude (18°). Tout bon pour moi avec combinaison chaude et bien serrée + cagoule + serre tête néoprène.
Du coup, je suis rentré dans l’eau 5mn avant le départ et me suis positionné au milieu de la ligne de départ en 2ème rangée, à côté des « pros » (comme anticipé, la plupart des concurrents étaient agglutinés sur les côtés). J’ai pu nager tranquillement dès le départ sans être gêné par les autres triathlètes. Comme recommandé dans le post, au bout de 2-300 mètres, j’ai cherché à me mettre dans les pieds de ceux qui me doublaient. Quand ça allait trop vite à mon goût (étant bien dans l’eau, je ne voulais absolument pas forcer et prendre du plaisir à glisser dans l’eau limpide), je me laissais décrocher pour adopter un nouveau « lièvre », ou je nageais seul à mon rythme. Au bout d’environ 800m, j’ai trouvé un nageur facilement identifiable (un des rare à avoir une combinaison sans manche) qui allait pile poil à la vitesse qui me convenait. Je me suis calé derrière lui plus ou moins jusqu’au bout, profitant pleinement de l’eau clair, de la beauté du site et des sensations de glisse dans l’eau. L’essentiel est bien de se faire plaisir !
Bon, une natation tranquille a un prix : je sors très loin de la tête de course (environ 400ème sur 1500). En même temps, je sors frais et dispo pour attaquer un vélo tout en gestion (je n’ai pas (encore) l’habitude des triathlons). Ce sera d’autant plus agréable que je remonterai des centaines de concurrents. Je finirai par un semi-marathon tout aussi prudent, qui me permettra de profiter des paysages sans jamais souffrir. Je finirai dans les 10%, devant quelque « pro » (notion relative j’imagine….) en ayant fait une course agréable de bout en bout. Seul petit regret : si j’avais forcé un peu plus j’aurai pu jouer la gagne dans ma catégorie d’âge. Mais l’objectif était de découvrir et se faire plaisir. Peut-être l’année prochaine avec plus d’ambitions ?

Répondre