rouler face au vent ?

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Avatar de l’utilisateur
Rear Flat
Messages : 710
Inscription : 31 mars 2004 08:34
Contact :

rouler face au vent ?

Message non lu par Rear Flat »

Bonjour,

Que faire face au vent quand on n'a pas les grosses cuisses du rouleur ?
Personnellement, je m'épuise à une vitesse proportionnelle au vent.
Que faire ? Mouliner, prendre son mal en patience, ..... sucer des roues (baahhh !!!!) ?
Merci de me faire partager vos trucs.
Avatar de l’utilisateur
Etienne
Messages : 3743
Inscription : 23 oct. 2003 07:51
Localisation : Aisne

Message non lu par Etienne »

Re,

décidément :!: :D

Un seul mot d'ordre face au vent : patience :!: De toute façon, difficile de lutter à moins de développer vraiment beaucoup de puissance.

En revanche, il faut à mon avis :idea: mouliner, en particulier en cas de vent variable, car cela te permet de conserver une certaine souplesse et de ne pas te retrouver en cas de grosse rafale avec un braquet 100 fois trop grand ...

@+
Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Inscription : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Message non lu par sylvain »

slt
face au vent faut pas s'affoler ! de toute façon c'est pour tout le monde pareil.
Il faut "jouer" avec le vent : sur un parcour de tri, il y aura des bouts face au vent et d"autres plus abrité. Il suffit de garder ses forces pour les utilisé quand le vent nous freine ! Faut aussi regarder vernir les rafales pour les anticiper !!
Ajuste peut-être ta position sur le vélo (avancé sur la selle, le prolongateur bien réglé, le dos rond...) et si la portion du parcours en plein vent est plate ne bouge plus. Plus tu bouges plus tu freines. A l'opposé, si la portion de route monte ou est vallonée, change de positions en relancant en dansseuse comme dans une longue bosse. Tu évites ainsi de prendre un faux rythme et de te dauber les cannes. :(

Tcho

l'homme-qui-adore-rouler-dans-le-vent :twisted:
sylvain - pastek!

TRI & SKI
Avatar de l’utilisateur
phil
Messages : 657
Inscription : 31 oct. 2003 11:47
Localisation : Besançon (25)
Contact :

Message non lu par phil »

Sylvain a écrit:
l'homme-qui-adore-rouler-dans-le-vent
Tu serais pas un peu hollandais sur les bords toi???????


A savoir que je surnome sylvain, mon frère, LA PRESSE...... :roll: en réference à ses cuisses et la puissance qu'elles dégagent..... :twisted:

je ne sais donc pas si il faut tenir compte de ses remarques sur ce sujet.... :wink:

bonne journée..... 8)

phil
Avatar de l’utilisateur
Joel
modérateur
Messages : 8660
Inscription : 04 mars 2004 10:14
Localisation : VENCE (06)
Contact :

Message non lu par Joel »

1m70, 59 kg. Quand il y du vent je m'envole ! Pas de règle précise sauf qu'il faut faire comme s'il n'y avait pas de vent au niveau du braquet (pas tirer gros ni mouliner et ça oblige à jouer du dérailleur en permanence).
Le seul danger c'est au niveau psy. Quand on n'aime pas le vent on peut perdre une énergie folle et se vider en energie trés rapidement rien qu'en gambergeant. (cf mon premier Hawaii). Il faut rester zen et prendre son mal en patience. toujours positiver.
jefironman
Messages : 133
Inscription : 19 janv. 2004 18:36

vents??

Message non lu par jefironman »

Le vent c'est dans la tête!
apres 2 im lanzarote c'est ce que j'en retient...
je pense que que le mieux c'est de penser à autre chose..de se dire que c'est la même chose pour les autres,qu'il va tourner ou que ça endurcit..
pour l'entrainement l'idéal est de partir avec pendant 20 min,de tourner et de le prendre de face pour terminer avec.
évidemment pour être fort face au vent,il faut être en forme et habitué :lol: a rouler seul...
Avatar de l’utilisateur
Rear Flat
Messages : 710
Inscription : 31 mars 2004 08:34
Contact :

Message non lu par Rear Flat »

Pour ma part, si je veux partir avec le vent de face et revenir avec le vent dans le dos, il faut que je déménage !

Non, en fait, en plus d'être scotché, j'ai l'impression de me vider de mes forces alors que les autres ont l'air d'envoyer. .... Disons que c'est dans la tête.

Vous croyez qu'avec du super matos "aero", ça change quelque chose ?
Avatar de l’utilisateur
Joel
modérateur
Messages : 8660
Inscription : 04 mars 2004 10:14
Localisation : VENCE (06)
Contact :

Message non lu par Joel »

Si tu dis que c'est dans ta tête le matos aéro va pas changer grand chose. Travailles ta tête.
Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Inscription : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Message non lu par sylvain »

...tête ou matos aéro, quoiqu'il en soit, je te conseille surtout de travailler pour choper de la force. Là tu verras une différence significative.
TCHO
sylvain - pastek!

TRI & SKI
Avatar de l’utilisateur
Etienne
Messages : 3743
Inscription : 23 oct. 2003 07:51
Localisation : Aisne

Message non lu par Etienne »

Que la force soit avec toi, jeune jedi :!: :!:

N'auriez vous pas remarqué le superbe casque de CLM de Darth Vador :wink: , c'est un spécialiste ...
Avatar de l’utilisateur
viot
Messages : 351
Inscription : 02 avr. 2004 17:07
Localisation : ANNECY
Contact :

le mieux c de s'entrainer !

Message non lu par viot »

jeune triathlete mais cycliste dans l'ame ! on a souvent tendance a suivre nos envies...normal me direz vous mais qq fois il faut savoir se faire violence ! Ainsi, au lieu de choisir la facilité qd la pluis ou le vent se pointe à l'horizon et d'aller à la piscine, PRENEZ VOTRE VELO me..de !!!
roulez 15 min tranquille vent dans le dos, faites demi tour et commencez le fractionné 1min/1min sur 30 kilomettres, puis retour vent dans le dos !
Ca fait une petite sortie d'une heure et une bonne montée de lactique ! :P
--------------------
S.B.R & B
Swiming, Biking, Running and...Biéring !
Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Inscription : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Re: le mieux c de s'entrainer !

Message non lu par sylvain »

viot a écrit :[...]on a souvent tendance a suivre nos envies...normal me direz vous mais qq fois il faut savoir se faire violence ! Ainsi, au lieu de choisir la facilité qd la pluis ou le vent se pointe à l'horizon et d'aller à la piscine, PRENEZ VOTRE VELO me..de !!![...]
... :D ....
Et après tu t'étonne de nager avec deux enclumes en fonte a la place des jambes ?!? :lol: :lol:
--> viewtopic.php?t=981

Je chambre, je chambre, mais je suis un peu dans le même cas que toi ! Moi, en plus j'aime pas être mouillé (...en vélo comme en natation !) alors, quand il fait pas beau...

Je pense que "se faire violence" est valable aussi pour toi...à la piscine !!!
:D :wink:
sylvain - pastek!

TRI & SKI
Avatar de l’utilisateur
viot
Messages : 351
Inscription : 02 avr. 2004 17:07
Localisation : ANNECY
Contact :

Message non lu par viot »

t'as raison, on souvent tendance à privilégier le sport ou on le plus a l'aise ! pour améliorer mes perf, c'est un peu tard dansla saison, je vais juste faire de l'endurance pour ne pas sortir de l'eau MORT. Puis dés la saison prochaine je suivrai les entraienements club et prendrai des cours (enfin de bonnes résolution). Le plus important en cette période doit etre, a mon avis de choper de "l'endurance musculaire".
:idea:
--------------------
S.B.R & B
Swiming, Biking, Running and...Biéring !
Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Inscription : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Message non lu par sylvain »

j'ai continué dans le post que tu a écris sur tes "pb" aquatiques :
viewtopic.php?p=5199#5199

Faut pas dévier du sujet, sinon thierry y va pas être content... :roll:
sylvain - pastek!

TRI & SKI
OS
Messages : 998
Inscription : 20 janv. 2004 20:33

Message non lu par OS »

Dans la tête, dans la tête. Il ne faut pas non plus exagérer, quand ça souffle, c'est plutôt physique.
C'est peut-être usant mentalement, c'est sûr, mais si on a une position qui fait "prendre le vent", ça se verra en terme de vitesse.
On fait face, quelle que soit la vitesse, à la résistance à l'air. Un vent de face n'est rien de moins que l'équivalent d'une vitesse plus importante sans vent.
Donc, la position et l'aérodynamisme sont primordiaux dans ces conditions.
Répondre