Triathlon de Paris sprint

Du vélo, aux lunettes de piscine en passant par les runnings pour parler matos c'est ici que ça se passe! Attention pas de petites annonces ou d'annonces commerciales ici (voir plus bas les forums dédiés à cela).
Razouille
Messages : 26
Enregistré le : 16 juin 2019 18:11

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par Razouille » 04 juil. 2019 14:46

Alors j'ai été voir...
Ton classement càp sur le tri S de Paris: 672/1252 => 53%
Ton classement en 2018 aux 20km de Paris: 15051/26191 => 57%
Rhooo :oops: je vais vite m'ouvrir un compte insta pour vous puissiez tous me suivre les gars :D J'ai un compte Strava aussi si vous voulez ^^
Et puis 2018, c'est pas cool. J'étais affûté comme une lame mais j'ai explosé sur les quais à cause de la chaleur :sm2:
Evidemment qu'on ne peut pas comparer un temps sur une càp sèche et sur un triathlon, mais tu peux comparer tes classements dans la même discipline pour te faire une idée du niveau.
Mais pour quoi faire ? On est 1252 gugus à s'alligner au départ d'un truc qu'on a tous envie de faire, à la fin y'en 1000 derrière moi et moi je suis content. Est-ce que je dois impérativement me dire que je suis une grosse merde parce que le niveau est plus faible en comparaison du triathlon M de peedzouille les oies que ne cours que des licenciés dont je ne ferai jamais partie ?
Au départ c'est toi qui es venu dire ici qu'il est plus facile de se classer sur un triathlon que sur une épreuve de càp!
On t'a juste fait remarquer que le triathlon que tu as fait n'est pas représentatif du niveau en triathlon. Après, si tu t'es éclaté c'est le principal.
Mais c'est ouf d'être à ce point incompris ^^
J'ai dit que c'était plus facile pour MOI coureur médiocre, de réussir sur un triathlon parce que je pouvais compenser cette médiocrité que tout le monde aura bien souligné par quelques prédispositions pour la baston dans l'eau et un niveau en cyclisme correct que je n'avais encore jamais eu l'occasion de mesurer. Et que du coup ma médiocre prestation et le classement miteux que j'assume est très largement compensé par un bon classement en vélo et un classement surprenant en nage. Je ne parle pas des transitions sinon dans un mois on y est encore.
fradam a écrit :
04 juil. 2019 13:45
Razouille, je vais tenter une dernière explication:
Le triathlon de Paris est une épreuve de type découverte/promotion, c'est-à-dire que la majorité des participants font leur premier/seul de l'année/seul de leur vie (biffer les mentions inutiles) triathlon. Il y a ce genre d'épreuve partout en France et en Belgique, mais forcément celle-ci se situant à Paris, la visibilité est plus grande, d'où le sponsoring Garmin d'ailleurs.
Autrement dit, il y a une proportion plus importante de triathlète d'un jour (mais triathlète quand même, genre toi), que de triathlètes confirmés, licenciés, pratiquant assidument la discipline, pour des raisons qui sont propres à chacun et qu'on se gardera bien de juger (coût, format, etc).

Il y a une méthode valable dans tous les sports contre la montre, c'est de calculer le pourcentage de son temps par rapport à celui du vainqueur, et pas de se situer par rapport au nombre de finishers car ça dépend du niveau des gens présents, et ça c'est très variable.

Bon amusement (c'est le principal après tout)
Alors là, voila, merci Fradam car je suis d'accord avec tout ça !

Juste cette question lancinante qui semble vous braquer tous. En tant que triathlète d'un jour comme tous les autres sur Paris, ai-je le droit d'être content d'avoir été dans les 20% meilleurs de l'exercice dans lequel j'ai affronté des gens comme moi, pas de champions sur entraînés auxquels il ne serait pertinent de me confronter que si moi même j'étais sur entraîné ? Mon constat et je ne comprends toujours pas que vous ne compreniez pas est le suivant :
j'ai fait la même course médiocre que d'habitude avec l'excuse cette fois d'avoir de la nage et du vélo dans les pattes. Je suis un nageur néophyte mais je me suis entraîné sérieusement contrairement sans doute à de nombreux autres et surtout car c'est grâce à ça et à rien d'autre que j'ai fait ce "bon" classement (en tout cas classement qui me ravi), j'ai roulé à bloc avec un vélo pas taillé pour l'exercice et j'ai doublé pas loin de 500 personnes alors que je ne suis qu'un humble vélotaffeur. D'ailleurs je n'ai rien écrit d'autre et vous pouvez me relire, j'ai écrit que j'avais été surpris par le très faible niveau en vélo, pas que j'avais été surpris de découvrir mon excellent niveau.

Qu'est ce qui peut bien vous gêner dans ces quelques phrases écrite en rentrant de ma course ?
Vélo : mode fury. Très surpris du niveau, très faible. (...) 138e meilleur temps !
(...)
CAP: très bof, j'arrive à tenir 11 km/h péniblement mais j'ai trop chaud. Je cuis sur pied. J'ai soif. Même pas la force de sprinter, je finis à 12 km/h péniblement. Les resultats tombent, 265e / 1252 et 35e vétéran. Pour moi qui passe ma vie en queue de classement en trail et en course à pied, c'est trop la fête, je suis ravi.
Réponse de Mayo : Fais un vrai triathlon maintenant !
sur ce je vous laisse entre vous. Je repasserai peut être à l'occasion si je continue dans VOTRE sympathique et accueillant sport d'élite ;-)

fradam
Messages : 30
Enregistré le : 27 juin 2012 09:15

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par fradam » 04 juil. 2019 15:02

Ce qu'il y a comprendre de cet échange, c'est que le niveau des participants du triathlon de Paris n'est pas représentatif du niveau des participants a des triathlons en France (tout comme le niveau des participants à l'Ironman d'Hawaï n'est pas représentatif du niveau des participants à un tri XXL).
Voilà, ça ne va pas plus loin. Donc en fait c'est cool pour toi que tu ai fait un classement meilleur (en relatif) que sur tes courses habituelles, mais ça ne représente pas grand-chose pour un triathlète pratiquant.

Avatar du membre
coleopt
Messages : 2061
Enregistré le : 16 nov. 2009 13:58

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par coleopt » 04 juil. 2019 15:31

D'expérience, le niveau moyen est largement plus élevé en triathlon qu'en course à pied (et plus élevé en course sur route qu'en trail).
Ben voyons :-)
Le niveau de quoi ? comment comparer puisque tout le monde court forcément moins vite après avoir nagé et pédalé ?
Reprenons Enghien puisque ça semble être une référence. Les 10 premiers font entre 36 et 40'. Enfin non, il y en a 2 en 36, les autres sont tous entre 38 et 40. J'en suis incapable hein soyons clair. Mais sur un banal 10 km parisien comme les foulées du 12e, le 10e est en 33 et le premier en 30 minutes. Donc le "niveau" tu le mesures comment ? à la quantité de testostérone ?
Amuse toi a te présenter à un Duathlon, tu vas vite comprendre que à 15km/h sur la première partie CAP tu es dans les derniers et sur la deuxième partie tu vas aussi rigoler.

Tri-experience
Messages : 318
Enregistré le : 16 juil. 2008 16:00

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par Tri-experience » 04 juil. 2019 16:19

un triathlon avec Drafting c'est pas un triathlon.

un triathlon c'est un moule bite, un casque à pointe et un vélo de CLM :P

Avatar du membre
coleopt
Messages : 2061
Enregistré le : 16 nov. 2009 13:58

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par coleopt » 04 juil. 2019 16:57

Et avec chaussures de cap avec lacets auto bloquant , les jambes rasées ......

warp1977
Messages : 1420
Enregistré le : 13 avr. 2012 10:36

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par warp1977 » 04 juil. 2019 17:36

Donc pour t’illustrer ce qui a été dit jusque là, voici le classement du seul S drafting que j’ai fait cette année.
Avec ton 1h31, tu serais 206/232, soit peu ou prou le dernier 10%, soit pire que ton 20km de Paris :mrgreen:
http://club.quomodo.com/heninendurancet ... 20(1).xlsx
Mais tu peux continuer à te masturber avec ta performance :sm3:

Choupix
Messages : 1052
Enregistré le : 28 nov. 2008 17:26

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par Choupix » 05 juil. 2019 09:28

warp1977 a écrit :
04 juil. 2019 17:36
Donc pour t’illustrer ce qui a été dit jusque là, voici le classement du seul S drafting que j’ai fait cette année.
Avec ton 1h31, tu serais 206/232, soit peu ou prou le dernier 10%, soit pire que ton 20km de Paris :mrgreen:
http://club.quomodo.com/heninendurancet ... 20(1).xlsx
Mais tu peux continuer à te masturber avec ta performance :sm3:
Non mais ne soyez pas non plus injustes, comparer deux courses différentes n'a pas beaucoup de sens. Il serait peut-être allé plus vite que 1h31 sur ton S.
RDV le 8 septembre à Attichy pour le verdict !

warp1977
Messages : 1420
Enregistré le : 13 avr. 2012 10:36

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par warp1977 » 05 juil. 2019 11:12

Vu la bosse à vélo à taper 2 fois à Attichy, ça ira sûrement encore moins vite :mrgreen:

Trapanelle en nat
Messages : 95
Enregistré le : 26 août 2018 18:06

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par Trapanelle en nat » 05 juil. 2019 15:21

Tri-experience a écrit :
04 juil. 2019 16:19
un triathlon avec Drafting c'est pas un triathlon.

un triathlon c'est un moule bite, un casque à pointe et un vélo de CLM :P
Donc, je n'ai jamais fait de triathlon...

Tizok
Messages : 73
Enregistré le : 19 sept. 2014 21:22

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par Tizok » 05 juil. 2019 20:08

Trapanelle en nat a écrit :
05 juil. 2019 15:21
Tri-experience a écrit :
04 juil. 2019 16:19
un triathlon avec Drafting c'est pas un triathlon.

un triathlon c'est un moule bite, un casque à pointe et un vélo de CLM :P
Donc, je n'ai jamais fait de triathlon...
La team premier degré débarque.

Avatar du membre
Mr Motherfucker
Messages : 1977
Enregistré le : 07 juin 2007 10:44
Localisation : Devant le PC

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par Mr Motherfucker » 09 juil. 2019 19:29

En vrai, j'ai pas compris pourquoi il est content.

Trapanelle en nat
Messages : 95
Enregistré le : 26 août 2018 18:06

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par Trapanelle en nat » 19 juil. 2019 09:14

Tizok a écrit :
05 juil. 2019 20:08
Trapanelle en nat a écrit :
05 juil. 2019 15:21
Tri-experience a écrit :
04 juil. 2019 16:19
un triathlon avec Drafting c'est pas un triathlon.

un triathlon c'est un moule bite, un casque à pointe et un vélo de CLM :P
Donc, je n'ai jamais fait de triathlon...
La team premier degré débarque.
Et loi, je faisais du second degré, à priori, certains n'ont pas compris...

BN
Messages : 242
Enregistré le : 15 févr. 2006 07:04
Localisation : ds la 2° vague

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par BN » 22 juil. 2019 21:30

Pour info, la FFTRI n'est plus l'organisateur du triathlon de Paris mais c'est ASO

Razouille
Messages : 26
Enregistré le : 16 juin 2019 18:11

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par Razouille » 08 sept. 2019 19:38

Salut tout le monde, avouez que je vous ai manqué un peu ? :D
Choupix a écrit :
05 juil. 2019 09:28
RDV le 8 septembre à Attichy pour le verdict !
Merci (vraiment) Choupix d'avoir attiré mon attention sur cette course à nulle part sur bled à 2h de bouchons de chez moi.

J'avais plutôt en tête de faire le M de Cherbourg mais j'ai tergiversé, je ne savais pas si je serai capable de nager 1500 mètres en mer, alors j'ai nagé tout l'été pour me rassurer et après avoir réussi à boucler un trajet le long des côtes de 2000 mètres, j'ai décidé de me lancer.
Et il n'y avait plus de place :sm1:
Et voila, hasard du calendrier, Attichy était le seul qui passait dans mon emploi du temps de ministre, alors, vini vidi vici.
Enfin vici, faute le dire vite, des vici derrière moi, y'en a pas beaucoup :D
warp1977 a écrit :
05 juil. 2019 11:12
Vu la bosse à vélo à taper 2 fois à Attichy, ça ira sûrement encore moins vite :mrgreen:
Et voui, beauuuuuucoup moins vite. Et pis z'avez pas parlé de la flotte dégueulasse à 3°C et du vent à te décorner un boeuf sur 99% du parcours.

Alors comme j'ai adoré parler avec vous de mon S de Paris, Je ne résiste pas à vous faire le récit de celui là, mais rassurez vous, cette fois, je suis beaucoup moins content (enfin si je suis content parce que de façon générale, chuis un mec heureux) mais je n'ose même pas aller regarder mon classement :lol:

Natation, eau glacée, tout le monde se colle à droite parce que parait-il, y'a moins de courant, je ne sais pas si je dois faire pareil, je caille, ma combi est bcp trop fine (1mm) et me gratte le cou, je me demande ce que je fous là et je me maudis d'avoir cédé à la petite provoc de Choupix (quelle sale gosse je suis). Je nage mal, je me rends compte que je suis à 4 mouvements alors que je nage tjours en 3, je me ressaisis, nage comme je peux, c'est interminable, je double un peu mais il n'y pas grand monde dans l'eau (160 au départ), ça me change de mes 3000 à Paris. 17 minutes 52, je n'ai jamais nagé aussi vite en eau libre. C'est bien mieux que mes 13 min 31 de Paris sur 500 m mais quand j'arrive le parc est vide. Je comprends (un peu) ce que vous vouliez dire :mrgreen:

Transition 1 catastrophique. je progresse, j'arrive à retrouver mon vélo ce coup ci et l'enlevage de combi est rapide mais je perds des plombes à mettre mes gants et mes chaussettes, plus de 3 min pour sortir du parc... grrr

Vélo. J'étais persuadé de pouvoir gratter des places mais ça ne s'est pas vraiment passé comme je voulais. Déja cet été, je n'ai pas roulé du tout. J'ai nagé et couru mais pas de vélo. J'ai borné un peu en début de semaine, mais c'était mission impossible. De toute façon, j'ai les jambes glacées et un début de crampe au mollet droit. Je mouline pour faire circuler le sang mais il n'y a rien à faire. J'ai du trop forcer dans l'eau, bref c'est la cata. Mon vélo répond mal, il couine, il grince, j'ai du jeu dans mon pédalier et l'impression de faire du sur place. Je double une petite dizaine de personnes dans le côte, mode fury, débout sur les pédales mais ils me reprennent tous dans le faux plat face au vent. Le deuxième tour est meilleur, je double deux trois personnes dont un gars en VTT qui me coiffera sur la course à pied. La cote est vide, je double 3 ou 4 cyclistes et deux autres dans la descente mais le cœur n'y est plus.

Transition correcte, moins d'une minute

Course à pied. Je me cale à 11,5 km/h. Il n'y personne devant moi. inutile de me tuer pour gagner une place, y'a personne à doubler. Dans le retro je ne vois que des mecs affutés comme des lames qui finissent probablement leur 3e tour. Le mec en VTT me redouble, je suis courageux, je ne pleure pas. Je reste à 11,5, je double même quelques VF5 (trop cool). J'en ai assez sous le pied pour accélérer mais de disons, o,3 km/h et toujours personne à doubler. Je chasse le mec au VTT mais rien à faire. Je sprint sous les applaudissements, passe la ligne et décède.

1h44, le speaker a annoncé un peu après que j'ai passé la ligne qu'il y avait déjà 130 arrivés sur 160 donc pas de quoi se rouler par terre.

Bon, alors, j'ai tout fait comme vous vouliez, c'est quoi la prochaine étape ? :P

claude
Messages : 3569
Enregistré le : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: Triathlon de Paris sprint

Message non lu par claude » 08 sept. 2019 19:58

Ah ben oui, y a des jours comme ça, quand ça veut pas, ça veut pas :sm1:

Bel effort quand même et tu n'as pas tout perdu : je propose un bout de ton CR au concours de "phrase de l'année sur OnLineTri" :

" inutile de me tuer pour gagner une place, y'a personne à doubler "

:sm11:
Claude

Répondre