Thermomètre bloqué 23,8°C

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
Avatar de l’utilisateur
felipe
Messages : 492
Enregistré le : 23 févr. 2007 16:12
Localisation : Pays du poulet

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par felipe » 19 janv. 2019 01:31

La FFTRI a trouvé LA solution pour que les thermomètres ne soient plus bloqués à 23,8°C.
la combi est désormais interdite à >24,5 °C.
ce que j'en pense ? :sm10:

c'est vraiment du clientelisme à 2€ pour attirer ceux qui ne savent pas nager sans une aide flottaison.
ils devraient carrement autoriser pull et plaquettes ... ah, on me dit à l'oreille que c'est déjà le cas pour le swirun. et bien generalisons cela :sm1:
Objectifs : plaisir, santé et pas trop de bide

Avatar de l’utilisateur
Le Gros
Messages : 895
Enregistré le : 31 mars 2005 17:04
Localisation : A table !!!

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par Le Gros » 19 janv. 2019 07:53

Une nouvelle série de thermometres risque de se voir bloquée à 24,4...adaptation au réchauffement climatique dira-t-on, issue d'études très très poussées (si,si...je vous assure) sur les risques d'hyperthermie.

La FFTRI doit avoir un sacré budget étude...avec celles sur la dangereusosité des prolongateurs en course par équipe, les prochaines sur les bienfaits des roulettes à vélo. l'airbag obligatoire, ou sur la mise en place d'une gouvernance en lien avec le terrain...(euh non , pas prévue la dernière)

Avatar de l’utilisateur
felipe
Messages : 492
Enregistré le : 23 févr. 2007 16:12
Localisation : Pays du poulet

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par felipe » 20 janv. 2019 10:40

Le Gros a écrit :
19 janv. 2019 07:53
Une nouvelle série de thermometres risque de se voir bloquée à 24,4...adaptation au réchauffement climatique dira-t-on, issue d'études très très poussées (si,si...je vous assure) sur les risques d'hyperthermie.
Ouais, l'hécatombe va augmenter avec le double effet kiss-cool :
- avec les combis autorisés jusqu'à 24,5°c inclus, ca va faire chaud dans les combis
- les départs des féminines devant. Sur le principe, c'est très gentil pour les dames, sauf que pendant ce temps là, les mecs attendent avec leur néoprène, parfois en plein soleil !

D'un autre côté, si les combis finissent pas être autorisées quelque soit la température, les fabricants finiront bien par proposer des combis "aérés", laissant passer de l'eau pour assurer un refroidissement minimum de l'athlète. :roll:
Objectifs : plaisir, santé et pas trop de bide

mayo
Messages : 141
Enregistré le : 23 oct. 2018 20:44

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par mayo » 20 janv. 2019 12:02

felipe a écrit :
19 janv. 2019 01:31
La FFTRI a trouvé LA solution pour que les thermomètres ne soient plus bloqués à 23,8°C.
la combi est désormais interdite à >24,5 °C.
OH :shock:

Nice 2017, l'IM est déplacé à fin Juillet, combi autorisée alors que tous les touristes nagent sans toute la journée à cette époque de l'année :roll: Je la met, quelle erreur. J'ai fini cramé tellement j'ai eu chaud. Certains ont même arrêtés là. Ca fait cher la balade en mer ! Aller au pire j'aurai dû mettre un shorty néoprène pour avoir tous les avantages sans les inconvénients.

En tous cas quand ca flirt avec les 23.8 c'est déjà limite alors encore plus chaud, plus jamais :?

mbo
Messages : 374
Enregistré le : 24 oct. 2007 14:12
Localisation : breizhanie

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par mbo » 20 janv. 2019 13:25

Prenez vos responsabilités !!! La combi n’est nullement obligatoire à ces températures ...
Tu prends pour exemple Nice 2017, j’y étais aussi, et j’ai considéré qu’au vu de la température l’intégrale était limite dangereuse. J’ai opté pour mon shorty swimrun et réduit un peu mon allure habituelle...Avec l'intégrale Je prévoyais 57/58mn dans des conditions normales(20/22degres Max) je suis sorti en 1h03 frais comme un gardon!
5mn c’est rien sur ce genre d’epreuves...

FAYARD
Messages : 20897
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par FAYARD » 20 janv. 2019 14:40

mbo a écrit :
20 janv. 2019 13:25
Prenez vos responsabilités !!! La combi n’est nullement obligatoire à ces températures ...
Tu prends pour exemple Nice 2017, j’y étais aussi, et j’ai considéré qu’au vu de la température l’intégrale était limite dangereuse. J’ai opté pour mon shorty swimrun et réduit un peu mon allure habituelle...Avec l'intégrale Je prévoyais 57/58mn dans des conditions normales(20/22degres Max) je suis sorti en 1h03 frais comme un gardon!
5mn c’est rien sur ce genre d’epreuves...
Sur IM, c’est peut être moins important, le temps perdu, mais si tu joues une qualif, tu es nettement désavantagé par rapport aux autres qui sont en combi et qui peuvent pour des raisons physiologiques mieux supporter la chaleur. Quand aux S ou M, c’est carrément rédhibitoire si tu veux jouer devant.
Cette limite est trop haute et dangereuse, surtout que cela risque d’être de plus en plus fréquent avec nos étés très chaud. La FFTRI s’aligne sur la réglementation du haut niveau pour tout un tas de conneries, mais pour le port de la combi, elle va à l’opposée, démarche mercantile, tout simplement.
Au final, il va y avoir des drames, assurément.
Clermont en finale du Top 14 :sm2: :sm2:

Lag
Messages : 102
Enregistré le : 21 oct. 2018 13:10

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par Lag » 20 janv. 2019 15:41

Complètement d’accord avec Fayard

superdario
Messages : 226
Enregistré le : 29 sept. 2013 14:12

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par superdario » 20 janv. 2019 15:51

Un départ natation en triathlon cumule les principales causes du déclenchement d'un "œdème pulmonaire d immersion"OPI

Stress, efforts physiques intense,position allongée...

Cet OPI même si il y a des facteurs favorisant ,âge HTA peut survenir chez un sujet sain
Il a comme conséquence immédiate une détresse respiratoire
C'est probablement le plus fréquent des accidents en natation et la plus grande cause de DC pour notre sport toutes disciplines et étiologie confondus
Il semble que le bénéfice /risque du port d'une réserve de flottabilité par la combinaison permet dans un grand nombre de cas d éviter la noyade et une issue Fatale

Il y a peut être dans le port de néoprène d autres enjeux
que la seule performance sportive

On peut aussi saluer les nouveaux départ ironman en "rolling start" qui diminuent le risque d OPI

Diminuer les risques pour la santé dans notre sport doit être aussi de la responsabilité des législateurs des règles du triathlon

FAYARD
Messages : 20897
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par FAYARD » 20 janv. 2019 17:26

superdario a écrit :
20 janv. 2019 15:51
Un départ natation en triathlon cumule les principales causes du déclenchement d'un "œdème pulmonaire d immersion"OPI

Stress, efforts physiques intense,position allongée...

Cet OPI même si il y a des facteurs favorisant ,âge HTA peut survenir chez un sujet sain
Il a comme conséquence immédiate une détresse respiratoire
C'est probablement le plus fréquent des accidents en natation et la plus grande cause de DC pour notre sport toutes disciplines et étiologie confondus
Il semble que le bénéfice /risque du port d'une réserve de flottabilité par la combinaison permet dans un grand nombre de cas d éviter la noyade et une issue Fatale

Il y a peut être dans le port de néoprène d autres enjeux
que la seule performance sportive

On peut aussi saluer les nouveaux départ ironman en "rolling start" qui diminuent le risque d OPI

Diminuer les risques pour la santé dans notre sport doit être aussi de la responsabilité des législateurs des règles du triathlon
Chiffres, études ? et surtout quelle est la limite de température entre le bienfait du port de la combi et ses effets néfastes ? Et justement avec le Rolling start plus besoin de remonter la température du port de la combi.
Le port de la combi à 24,5 pour eviter les OPI, c’est un peu comme si on obligeait les gens à porter une veste d’hiver sur le vélo pour éviter les risques de brûlures en cas de chute ou un casque intégrale pour mieux protéger la tête.
Clermont en finale du Top 14 :sm2: :sm2:

geraud
Messages : 4257
Enregistré le : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Correze

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par geraud » 20 janv. 2019 18:22

FAYARD a écrit :
20 janv. 2019 17:26
superdario a écrit :
20 janv. 2019 15:51
Un départ natation en triathlon cumule les principales causes du déclenchement d'un "œdème pulmonaire d immersion"OPI

Stress, efforts physiques intense,position allongée...

Cet OPI même si il y a des facteurs favorisant ,âge HTA peut survenir chez un sujet sain
Il a comme conséquence immédiate une détresse respiratoire
C'est probablement le plus fréquent des accidents en natation et la plus grande cause de DC pour notre sport toutes disciplines et étiologie confondus
Il semble que le bénéfice /risque du port d'une réserve de flottabilité par la combinaison permet dans un grand nombre de cas d éviter la noyade et une issue Fatale

Il y a peut être dans le port de néoprène d autres enjeux
que la seule performance sportive

On peut aussi saluer les nouveaux départ ironman en "rolling start" qui diminuent le risque d OPI

Diminuer les risques pour la santé dans notre sport doit être aussi de la responsabilité des législateurs des règles du triathlon
Chiffres, études ? et surtout quelle est la limite de température entre le bienfait du port de la combi et ses effets néfastes ? Et justement avec le Rolling start plus besoin de remonter la température du port de la combi.
Le port de la combi à 24,5 pour eviter les OPI, c’est un peu comme si on obligeait les gens à porter une veste d’hiver sur le vélo pour éviter les risques de brûlures en cas de chute ou un casque intégrale pour mieux protéger la tête.
Personnellement, je comprends que, l'absence de natation favorisant les bons nageurs, les uns trouveront toujours qu'on autorise trop le port de la combi et les autres raleront toujours lorsqu'elle est interdite. Mais que ce soit à 24,5°C, 24°C ou 23°C, la discussion sera a peu près toujours la même.

Par contre, avant de tirer sur la FFTri, ses "budgets études", etc... peut être aussi qu'on peut juste remarquer que la règle de 24,5°C a été introduite sur Ironman dès 2010
http://eu.ironman.com/triathlon/events/ ... z5dAVKNMya
S'il y a une distance sur laquelle tu restes longtemps dans ta combi, c'est bien celle la :mrgreen: Et manifestement, cela n'a pas posé de soucis de santé chez les athlètes. Donc la FFTri n'invente rien.

Après, quels en sont les justificatifs? mercantiles? attirer les mauvais nageurs? Peut-être... mais je pense avant tout que chacun prèche pour sa paroisse.
Que les bons nageurs se sentent victime d'un "complot" qui favoriserait les "cyclistes mouillés", je veux bien. Mais quand tu vois les parcours cyclistes de beaucoup de courses (et particulièrement sur les courses labellisées IM), je n'ai pas particulièrement l'impression que l'on avantage les bons cyclistes non plus.
Que l'on fasse des parcours avec des montées, des descentes techniques, des relances,... et on mettra autrement en avant les qualités techniques et physiques des "vrais" cyclistes. Etre un bon cycliste, ce n'est pas juste enrouler un gros braquet le plus régulièrement possible, le regard braqué sur ton capteur de puissance.
Mais la aussi, ca rassure beaucoup de monde de voir un parcours plat comme la main.

FAYARD
Messages : 20897
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par FAYARD » 20 janv. 2019 18:48

geraud a écrit :
20 janv. 2019 18:22
FAYARD a écrit :
20 janv. 2019 17:26
superdario a écrit :
20 janv. 2019 15:51
Un départ natation en triathlon cumule les principales causes du déclenchement d'un "œdème pulmonaire d immersion"OPI

Stress, efforts physiques intense,position allongée...

Cet OPI même si il y a des facteurs favorisant ,âge HTA peut survenir chez un sujet sain
Il a comme conséquence immédiate une détresse respiratoire
C'est probablement le plus fréquent des accidents en natation et la plus grande cause de DC pour notre sport toutes disciplines et étiologie confondus
Il semble que le bénéfice /risque du port d'une réserve de flottabilité par la combinaison permet dans un grand nombre de cas d éviter la noyade et une issue Fatale

Il y a peut être dans le port de néoprène d autres enjeux
que la seule performance sportive

On peut aussi saluer les nouveaux départ ironman en "rolling start" qui diminuent le risque d OPI

Diminuer les risques pour la santé dans notre sport doit être aussi de la responsabilité des législateurs des règles du triathlon
Chiffres, études ? et surtout quelle est la limite de température entre le bienfait du port de la combi et ses effets néfastes ? Et justement avec le Rolling start plus besoin de remonter la température du port de la combi.
Le port de la combi à 24,5 pour eviter les OPI, c’est un peu comme si on obligeait les gens à porter une veste d’hiver sur le vélo pour éviter les risques de brûlures en cas de chute ou un casque intégrale pour mieux protéger la tête.
Personnellement, je comprends que, l'absence de natation favorisant les bons nageurs, les uns trouveront toujours qu'on autorise trop le port de la combi et les autres raleront toujours lorsqu'elle est interdite. Mais que ce soit à 24,5°C, 24°C ou 23°C, la discussion sera a peu près toujours la même.

Par contre, avant de tirer sur la FFTri, ses "budgets études", etc... peut être aussi qu'on peut juste remarquer que la règle de 24,5°C a été introduite sur Ironman dès 2010
http://eu.ironman.com/triathlon/events/ ... z5dAVKNMya
S'il y a une distance sur laquelle tu restes longtemps dans ta combi, c'est bien celle la :mrgreen: Et manifestement, cela n'a pas posé de soucis de santé chez les athlètes. Donc la FFTri n'invente rien.

Après, quels en sont les justificatifs? mercantiles? attirer les mauvais nageurs? Peut-être... mais je pense avant tout que chacun prèche pour sa paroisse.
Que les bons nageurs se sentent victime d'un "complot" qui favoriserait les "cyclistes mouillés", je veux bien. Mais quand tu vois les parcours cyclistes de beaucoup de courses (et particulièrement sur les courses labellisées IM), je n'ai pas particulièrement l'impression que l'on avantage les bons cyclistes non plus.
Que l'on fasse des parcours avec des montées, des descentes techniques, des relances,... et on mettra autrement en avant les qualités techniques et physiques des "vrais" cyclistes. Etre un bon cycliste, ce n'est pas juste enrouler un gros braquet le plus régulièrement possible, le regard braqué sur ton capteur de puissance.
Mais la aussi, ca rassure beaucoup de monde de voir un parcours plat comme la main.
Pour ma part, je m’en fout d’avantager ou pas les bons nageurs, je trouve juste que c’est trop chaud, et quant en plus on sait que les organisateurs/arbitres n’hésitaient pas à mentir pour être sous l´ancienne limite, on va monter jusqu’à 25, 26 degrés maintenant ? Ça risque de finir mal, parce que c’est clairement dangereux, surtout pour les mecs qui nagent fort. Quant à la sécurité parce que des gens paniquent dans la flotte, moi je veux bien, mais si tu ne supportes pas l’eau, et bien tu fais autre chose ou tu pars derrière après la meute. On peut aussi limiter la vitesse à vélo pour ne pas gêner les cyclistes qui ont peur dans les descentes ?
Et puis on s’en tape si c’est pas la FFTRI qui a inventé la règle, elle n’est pas obligé de suivre IM dans les conneries, parce que 1500m à bloc dans une eau à 25 degrés en combi, c’est tout sauf une partie de plaisir, c’est même un calvaire, mais si tu ne veux pas être décroché et avoir une chance de figurer dans le groupe de tête, ben tu fais comme les autres, tu mets la combi.
La FFTRI a pondu des règles qui n’ont ni queue ni tête et qui font fuir les neo-triathletes, mais en même temps elle pond des règles qui font fuir les triathletes confirmés pour attirer des non-nageurs, c’est nul.
Clermont en finale du Top 14 :sm2: :sm2:

geraud
Messages : 4257
Enregistré le : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Correze

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par geraud » 20 janv. 2019 19:06

FAYARD a écrit :
20 janv. 2019 18:48
Pour ma part, je m’en fout d’avantager ou pas les bons nageurs, je trouve juste que c’est trop chaud, et quant en plus on sait que les organisateurs/arbitres n’hésitaient pas à mentir pour être sous l´ancienne limite, on va monter jusqu’à 25, 26 degrés maintenant ? Ça risque de finir mal, parce que c’est clairement dangereux, surtout pour les mecs qui nagent fort. Quant à la sécurité parce que des gens paniquent dans la flotte, moi je veux bien, mais si tu ne supportes pas l’eau, et bien tu fais autre chose ou tu pars derrière après la meute. On peut aussi limiter la vitesse à vélo pour ne pas gêner les cyclistes qui ont peur dans les descentes ?
Et puis on s’en tape si c’est pas la FFTRI qui a inventé la règle, elle n’est pas obligé de suivre IM dans les conneries, parce que 1500m à bloc dans une eau à 25 degrés en combi, c’est tout sauf une partie de plaisir, c’est même un calvaire, mais si tu ne veux pas être décroché et avoir une chance de figurer dans le groupe de tête, ben tu fais comme les autres, tu mets la combi.
La FFTRI a pondu des règles qui n’ont ni queue ni tête et qui font fuir les neo-triathletes, mais en même temps elle pond des règles qui font fuir les triathletes confirmés pour attirer des non-nageurs, c’est nul.
Je suis d'accord avec toi, que le fond du sujet n'est pas de savoir qui l'a inventé. Je répondais juste aux commentaires qui évoquaient une "invention" de la FFTri ou parlaient des risques de nager avec la combi.
Alors que dans les faits, ca existe depuis longtemps sans que cela n'ait posé de problèmes.

Après, chacun son point de vue concernant le fait que ce sont des conneries ou pas de retenir cette température. Par contre, on peut discuter des valeurs, mais sur le principe, je trouve cela très bien qu'il y ait une harmonisation. Quelle est la logique d'avoir des règles différentes sur la température pour les combis, la distance pour le drafting,... ?
A la limite, s'il y avait une justification logique au fait d'avoir des règles différentes sur IM, ça devrait aller dans l'autre sens (c'est à dire que comme tu portes ta combi plus longtemps sur IM, le risque d'avoir trop chaud et se déshydrater est plus important, donc la limite devrait être plus basse). Mais ces différences de règles compliquent juste la compréhension sans avoir de vraie raison.

superdario
Messages : 226
Enregistré le : 29 sept. 2013 14:12

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par superdario » 20 janv. 2019 20:25

FAYARD a écrit :
20 janv. 2019 17:26
superdario a écrit :
20 janv. 2019 15:51
Un départ natation en triathlon cumule les principales causes du déclenchement d'un "œdème pulmonaire d immersion"OPI

Stress, efforts physiques intense,position allongée...

Cet OPI même si il y a des facteurs favorisant ,âge HTA peut survenir chez un sujet sain
Il a comme conséquence immédiate une détresse respiratoire
C'est probablement le plus fréquent des accidents en natation et la plus grande cause de DC pour notre sport toutes disciplines et étiologie confondus
Il semble que le bénéfice /risque du port d'une réserve de flottabilité par la combinaison permet dans un grand nombre de cas d éviter la noyade et une issue Fatale

Il y a peut être dans le port de néoprène d autres enjeux
que la seule performance sportive

On peut aussi saluer les nouveaux départ ironman en "rolling start" qui diminuent le risque d OPI

Diminuer les risques pour la santé dans notre sport doit être aussi de la responsabilité des législateurs des règles du triathlon
Chiffres, études ? et surtout quelle est la limite de température entre le bienfait du port de la combi et ses effets néfastes ? Et justement avec le Rolling start plus besoin de remonter la température du port de la combi.
Le port de la combi à 24,5 pour eviter les OPI, c’est un peu comme si on obligeait les gens à porter une veste d’hiver sur le vélo pour éviter les risques de brûlures en cas de chute ou un casque intégrale pour mieux protéger la tête.

Une étude de USA Triathlon, dévoilée en 2012, recensait ainsi 43 morts lors des huit années précédentes sur le sol américain. , deux fois plus élevé que dans le cadre des marathons en tenant compte de ratio DC/participation


Sur les 43 morts, 30 sont survenues au cours du volet natation, soit la première des épreuves d'un triathlon. Huit personnes sont mortes à vélo, dont cinq après une chute, et trois seulement au cours du marathon. Enfin, deux décès ont été constatés une fois la ligne d'arrivée franchie. Comment expliquer ce nombre si élevé en natation par rapport aux deux autres portions?
Une recherche rapide avec mots Clés montre de nombreuses publications sur le sujet
triathlon/œdème pulmonaire d immersion
Qui permettent a chacun de se faire une idée sur la mise en évidence récente de cette pathologie
En n'oubliant pas que le DC est dû dans la plupart des cas a la noyade sanction définitive de toute détresse cardio respiratoire même transitoire qui survient dans le milieu aquatique
Modifié en dernier par superdario le 20 janv. 2019 20:31, modifié 1 fois.

matafan
Messages : 3425
Enregistré le : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par matafan » 20 janv. 2019 20:29

Mais en quoi la combi réduirait le risque d'OPI dans de l'eau chaude ? D'autant que si je me souviens bien, l'étude que tu cites évoquait la compression de la combi comme un facteur potentiel dans l'apparition d'un OPI (avec d'autres comme l'eau froide, le manque d'échauffement, le stress...).

superdario
Messages : 226
Enregistré le : 29 sept. 2013 14:12

Re: Thermomètre bloqué 23,8°C

Message non lu par superdario » 20 janv. 2019 20:37

La combinaison ne lutte pas contre l OPI sauf dans son rôle premier de lutter contre le froid mais uniquement sur les conséquences de la détresse respiratoire
elle se substitue a un gilet de sauvetage par défaut permet dans un grand nombre de cas d'éviter la noyade

Le gilet de sauvetage sur un bateau n'empêche pas de tomber a l'eau :wink:

Après si on sort de la problématique purement sportive
Il s'agit de déterminer a partir de quelle température de l'eau le bénéfice /risque est acceptable et pour quel type de participants

Répondre