Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
0613
Messages : 1
Inscription : 26 août 2018 12:10

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par 0613 »

Bonjour

Je reviens de l'Ironman de Vichy. J'ai été victime de cette peur que je ne connaissais pas. Je m'entrainais en mer. Dès mon saut à Vichy j'ai été choqué de sauter " dans de l'huile ". Je dirai même avant mon saut, la personne devant moi saute, je la cherche du regard pour ne pas lui sauter dessus, mais ne la vois pas. Sur le moment, je reste juste un peu surpris. Mais 5 secondes après, il faut sauter. Dès ma remontée, j'ai le souffle court et très prononcé, et très vite je remarqué que je n'arrive pas à m'être la tête sous l'eau. Je n'arrivais pas à trouver mon rythme respiratoire et mes mouvements. Puis j'ai découvert, et compris que j'ai peur de ne pas voir mes mains dans l'eau, aucune visibilité, aucune profondeur. Le noir total accentué avec le bouillon. Je précise que j'ai le vertige sur terre ferme. J'ai complètement raté mon premier kilomètre. Je ne pouvais quasiment que faire la brasse tête hors de l'eau, les yeux dans l'eau me créant une panique. Dès que je recommençais le crawl la respiration s'emballait. Puis l'eau s'est éclaircie car je me suis retrouvé dans les derniers, largué de la foule. À partir de là, j'ai pu retrouver mon rythme et vaincre cette phobie qui m'étais inconnue. Mais je n'ai pas pu rattrapé mon retard. À 3450m, on est venu me chercher, délai dépassé.

Je voulais vous en faire part car la déception est grande. Un an de préparation, de sacrifice et souffrance, gâché pour ce détail inconnu pour moi, de cette eau noire. Soyez averti de cet aspect. J'ai ensuite entendu des personnes qui ont abandonnés à cause de cela. Même une personne de suite après son saut, qui n'a pas maitrisé sa panique et à abandonné directement.

Entrainez vous dans des eaux sombres, ou au moins, la veille, faites un saut dans l'Allier pour découvrir cette opacité, qui sera accentué avec les mouvements des personnes devant vous pendant la nage. Ça parait vraiment anodin, mais quand on le découvre le jour de course, pour certains aucun problème, mais pour moi et d'autre, c'est toute une préparation gâché. Depuis je ne pense qu'a ça. Je penses aux entrainements de + de 5100 km de vélo et des + 700 km de course pour ne même pas avoir pu les m'être à profit pendant la course.
Je ne pourrai pas refaire d'IM avant des années par rapport à ma vie familiale, ça n'a donc pas fini de me hanter, alors ne vous m'étez pas dans cette situation.
Jerome.A
Messages : 2526
Inscription : 20 nov. 2015 15:02

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par Jerome.A »

avant d aller sur un IM tu n as jamais eu une natation ou tu n arrives pas a voir tes propres mains?
Ca fait parti de la prepa, savoir ds quel type d'eau on va nager et s entrainer, ou au moins tester en amont pour verifier que ca ne pose pas de problemes.
By failing to prepare you are preparing to fail
heaty
Messages : 233
Inscription : 20 févr. 2012 10:34

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par heaty »

Ah, quel "beau sujet" !
Tout le monde est ou a été concerné (ou presque).
Tout est dans les multiples réponses.
Il n'y a pas de secret, pas de miracle...tout tient dans la répétition, la confrontation à l'élément, la confiance dans sa prépa, le fait de se concentrer sur sa technique de nage, sa respiration. L'expérience aide à tous les niveaux. Ne pas partir trop vite, prendre les bons pieds,...
Le côté positif c'est qu'avec le temps cette sensation disparaît et c'est parfois amusant de se rappeler à quel point on pouvait flipper au début :D

PERSÉVÉRANCE !
Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 2316
Inscription : 16 nov. 2009 13:58

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par coleopt »

Perso cela ne m'a jamais dérangé de nager sans voir mes mains, mais effectivement à Vichy, de mes souvenirs, c'est l'eau la moins limpide dans laquelle j'ai nagé. Tu mets la main dans l'eau et hop elle disparaît!

Par contre pas la moins sale, j'ai déjà connu pire et de loin. :sm1:
Gus0
Messages : 236
Inscription : 26 avr. 2018 17:44

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par Gus0 »

au lac de Bouchet dans l'Haute Loire l'eau est noir par rapport a la profondeur ( ancien volcan )et froide en plus , premier triathlon que je fait la bas une petite angoisse au départ puis tout a revenu a la normal , plus haut est bien dit de s'habituer a nager dans des eau libres avant d'aller se tester sur un IM , un erreur a ne plus commettre .
FAYARD
Messages : 25704
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par FAYARD »

Gus0 a écrit : 30 août 2018 19:50 au lac de Bouchet dans l'Haute Loire l'eau est noir par rapport a la profondeur ( ancien volcan )et froide en plus , premier triathlon que je fait la bas une petite angoisse au départ puis tout a revenu a la normal , plus haut est bien dit de s'habituer a nager dans des eau libres avant d'aller se tester sur un IM , un erreur a ne plus commettre .
Les lacs d'Auvergne sont souvent sombres et froid...celui du Bouchet l'est particulièrement. Question d'habitude, il faut multiplier les expériences pour faire disparaître la peur.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Gus0
Messages : 236
Inscription : 26 avr. 2018 17:44

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par Gus0 »

oui , déjà nage dans le Rhône triathlon du sud a Beaucaire , le kourou et oyapock en Guyane donc vacciné maintenant , mais le noir du lac de bouche est plus impressionnant .
captaingloomy
Messages : 353
Inscription : 13 juin 2016 19:40

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par captaingloomy »

Essaie de trouver du confort dans le fait de nager en groupe. Ca marche pour moi : je déteste nager seul en eau libre, surtout en mer (La fameuse peur du requin que je ne croiserais jamais de ma vie...). Par contre en tri je me focalise sur tellement de choses ( technique, gérer le rythme plutot que d'essayer absolument d'être devant, nager bien droit, drafter si je peux....) que je n'ai plus le loisir de me faire des films sur ce qui peut potentiellement sortir de l'eau. Pourtant je ne crois pas avoir fait un seul tri ou je pouvais voir mes mains en nageant...
bigmarc
Messages : 538
Inscription : 11 févr. 2005 08:08

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par bigmarc »

coleopt a écrit : 30 août 2018 17:29 effectivement à Vichy, de mes souvenirs, c'est l'eau la moins limpide dans laquelle j'ai nagé. Tu mets la main dans l'eau et hop elle disparaît!
Content de ne pas être le seul à avoir eu le même ressenti. Pourtant avec des années de triathlon derrière moi et un niveau natation pas complètement moche (53-55' sur IM), bonne petite crise de panique après quelques brasses dans cette soupe opaque. Difficile de retrouver la sérénité et poser ensuite à nouveau une bonne nage, obligé de nager 2-3x quelques mètres sur le dos, s'écarter de la meute, se rapprocher d'un kayak, remettre des pensées positives et finir tant bien que mal :sm1:
Trapanelle en nat
Messages : 874
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par Trapanelle en nat »

0613 a écrit : 28 août 2018 11:00 Bonjour

Je reviens de l'Ironman de Vichy. J'ai été victime de cette peur que je ne connaissais pas. Je m'entrainais en mer. Dès mon saut à Vichy j'ai été choqué de sauter " dans de l'huile ". Je dirai même avant mon saut, la personne devant moi saute, je la cherche du regard pour ne pas lui sauter dessus, mais ne la vois pas. Sur le moment, je reste juste un peu surpris. Mais 5 secondes après, il faut sauter. Dès ma remontée, j'ai le souffle court et très prononcé, et très vite je remarqué que je n'arrive pas à m'être la tête sous l'eau. Je n'arrivais pas à trouver mon rythme respiratoire et mes mouvements. Puis j'ai découvert, et compris que j'ai peur de ne pas voir mes mains dans l'eau, aucune visibilité, aucune profondeur. Le noir total accentué avec le bouillon. Je précise que j'ai le vertige sur terre ferme. J'ai complètement raté mon premier kilomètre. Je ne pouvais quasiment que faire la brasse tête hors de l'eau, les yeux dans l'eau me créant une panique. Dès que je recommençais le crawl la respiration s'emballait. Puis l'eau s'est éclaircie car je me suis retrouvé dans les derniers, largué de la foule. À partir de là, j'ai pu retrouver mon rythme et vaincre cette phobie qui m'étais inconnue. Mais je n'ai pas pu rattrapé mon retard. À 3450m, on est venu me chercher, délai dépassé.

Sur le 70.3, ça m'a fait la même chose, mais heureusement, ça n'a duré que 200m... D'habitude, je vais toujours faire un tour dans l'eau avant le départ des tri. Là : le froid (relatif) qui te saisi + "peur" de l'inconnu = début de nat très merdique. Heureusement, quelques exercice de "relaxation" (expiration longue) + rappel mental de l'objectif m'ont permis de passer à autre chose. Je compatis à ta déception après la préparation que tu a du faire.
FAYARD
Messages : 25704
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par FAYARD »

bigmarc a écrit : 31 août 2018 10:02
coleopt a écrit : 30 août 2018 17:29 effectivement à Vichy, de mes souvenirs, c'est l'eau la moins limpide dans laquelle j'ai nagé. Tu mets la main dans l'eau et hop elle disparaît!
Content de ne pas être le seul à avoir eu le même ressenti. Pourtant avec des années de triathlon derrière moi et un niveau natation pas complètement moche (53-55' sur IM), bonne petite crise de panique après quelques brasses dans cette soupe opaque. Difficile de retrouver la sérénité et poser ensuite à nouveau une bonne nage, obligé de nager 2-3x quelques mètres sur le dos, s'écarter de la meute, se rapprocher d'un kayak, remettre des pensées positives et finir tant bien que mal :sm1:
Il faut se concentrer sur l'objectif, sur sa technique de nage, agir comme un robot, surtout avec ton bon niveau nat, mettre en application tout ce que tu sais faire quand "tu comptes les petits carreaux". C'est la meilleure façon d'oublier tes peurs..Personne ne prend du plaisir au milieu d'une foule de fous furieux dans une eau opaque.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
Mr Motherfucker
Messages : 2009
Inscription : 07 juin 2007 10:44
Localisation : Devant le PC

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par Mr Motherfucker »

A part sur le tri de Bordeaux, il y a 10 ans (la course en centre ville, à côté du pont de pierre pour ceux qui connaissent), où l'eau était totalement opaque, j'ai rarement fait des courses dans le noir total. Souvent des parcours très limoneux, mais on voit sa main, et parfois le type à côté. Cela dit, ça m'a très rarement occasionné des angoisses, faut croire que je suis pas trop sujet à ça. Cela dit, j'ai été collé dès petit par mes parents dans l'eau des lacs, etc. Donc pas d'appréhension naturelle de l'eau vive, ça joue peut être.

En revanche, j'ai souvent eu quelques (courts) moment désagréables dans des plans d'eau peu profonds avec des trucs en dessous. Genre parc à huître à 2m dessous, les quelques fois où j'ai nagé au cap ferret. Je ne sais pas trop pourquoi. Idem sur biscarosse, quand on nage au dessus de l'à pic, cet endroit où l'on passe de la zone sablonneuse où l'on a quasiment pied à la zone qui tombe dans de la profondeur (doit y avoir entre 5 et 10m, mais c'est sombre et on ne voit pas le fond). Cette zone de démarcation m'a toujours gêné et je l'ai toujours fais l'effort de me décaler franchement dans la partie profonde, pour ne pas être au dessus de cette bascule, qui m'occasionne un genre de vertige.

Voilà mon ressenti, je pense que ça se travaille, que ça soit à l'entraînement et surtout dans la tête. Arriver à trouver des méthodes de relaxation (comme la pleine conscience, justement), se focaliser sur quelque chose d'aussi terre à terre que la technique, l'objectif, etc.

Mais j'aurais les boules de planter 6 mois de prepa et 500 balles de dossard parce que l'on a mal anticipé la partie Nat.
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 5244
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par Bardamu »

ça peut aussi être du one shot. Je fais partie des bon nageurs en Triathlon, pourtant j'ai connu une fois une crise de panique à cause du noir, c'était à Embrun, sur les 400 premiers mètres... Là, le noir il est partout, et je n'avais jamais connu ça !! j'ai dû me mettre sur le côté pour reprendre mes esprits, résultat : ma pire nat sur IM, mais une sensation qui n'est jamais revenue...
Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 2316
Inscription : 16 nov. 2009 13:58

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par coleopt »

Peut être que pour moi , le fait de n’avoir j’aimais eu cette sensation , et que je redoute plus les coups que le noir. Déjà fais cassé le nez sur une course. Et que je cherche toujours mon poisson pilote, il y a toujours un gars qui nage juste un peu plus vite que moi et des qu’il me double, hop dans les pieds ! Et je nage souvent les yeux fermés même en piscine. La seule fois où j’ai voulu plier les gaules au bout de 150m c’etait un tri dans une eau à 12,5 degrés. Je faisais un relais donc j’ai terminé.
Pour en revenir à ces paniques, c’est des peurs irationnelles comme la phobie des araignées. Une des méthodes comme thérapie c’est les thérapies cognitivo-comportementales en s'exposant progressivement à l'objet ou à la situation redoutée. Donc on met son maillot est un va dans le bouillon . :D
Avatar de l’utilisateur
triathlonnature
Messages : 3133
Inscription : 05 avr. 2008 20:38
Localisation : Jamais très loin d'Embrun
Contact :

Re: Technique contre "peur du noir" en crawl nage libre ?

Message non lu par triathlonnature »

Mfroger a écrit : 29 mai 2017 19:55 Hello à tous,

J'ai réalisé mon premier tri dimanche en format S.
La natation a été un peu la lutte car j'ai eu une sorte d'angoisse a nager dans le "noir". Je nage normalement en piscine et sans soucis mais la je suis resté un peu bloqué entre le bouillon devant et le fait de ne pas réussir a poser ma nage par une sorte de peur.

Vous allez me dire avec raison que le mieux est de s'entrainer en eau libre mais auriez vous des conseils/techniques pour éviter cette sorte de peur ?
Je refais un S à La Rochelle et j'ai pas envi de refaire ca car je suis sorti de l'eau a la ramasse + avec un cardio élevé a cause du "stress".

Merci par avance!
Tu as essayé avec unr frontale
Répondre