embrunman 2019

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
Avatar de l’utilisateur
Rocky Rider
Messages : 1972
Inscription : 26 mai 2011 09:14
Localisation : Alençon
Contact :

Re: embrunman 2019

Message non lu par Rocky Rider »

warp1977 a écrit : 15 août 2019 14:58 Mennesson vainqueur devant Vistica et Del Corral :sm2:
Au lire de certains articles dans la presse, la victoire de William est une surprise...certes on ne l'attendait peut-être pas victorieux mais il était sûr qu'il allait jouer dans les premières places.
OK, il ne court pas sur le circuit IronMan mais il gagne quasi tous les L dont il prend le départ en France. D'ailleurs selon les critères de T2 Area c'est le meilleur coureur du circuit national : https://www.t2area.com/membres-t2-area.html

L'année dernière il a mené le TRI-CUP pendant toute la saison avant de se faire dépasser par Sébastien FRAISSE (un autre coureur qui privilégiait alors les courses hors IM).

En fait, ce qui étonne beaucoup c'est qu'un "amateur" puisse gagner devant des "pro"...mais là est l'importance de mes guillemets car on sait tous que dans le triathlon ces mentions n'ont de valeur que pour la franchise IronMan. Comme quoi IM n'attire pas 100% des meilleurs coureurs. Moi ça me fait plaisir car il n'y a pas que cette franchise dans le triathlon LD de haut niveau ;)
Calendriers, résultats, statistiques, pronostics... toute le base de données du triathlon FFTRI est sur T2 Area : https://www.t2area.com
warp1977
Messages : 1599
Inscription : 13 avr. 2012 10:36

Re: embrunman 2019

Message non lu par warp1977 »

Je ne suis pas spécialement étonné concernant Mennesson! J’avais discuté avec lui l’année dernière à Chantilly, puis zieuter ses résultats. Comme tu dis, il gagne quasiment tout ce qu’il court.
Par contre, je ne m’en considère pas comme amateur..
mackito
Messages : 452
Inscription : 02 mars 2007 21:15
Localisation : Brie

Re: embrunman 2019

Message non lu par mackito »

Je ne partage pas ton avis Rocky rider, rien n’assurait qu’il joue les premières places.
On le savait hyper performant sur half mais jusqu’alors sauf erreur de ma part sa meilleure perf sur IM était un 9h01 à Francfort.
Il n’aurait pas été le premier performant sur Half à ne pas réussir à passer le cap sur full.
Content pour lui et espérons que ça annonce une belle suite.
pain&gain
Messages : 501
Inscription : 20 mai 2018 19:52

Re: embrunman 2019

Message non lu par pain&gain »

Mais quel vent !!! Pas sur que je revienne faire du velo par ici :lol:

Blague a part, un petit retour sur cette belle journee qui a commencé par un joli couché de lune histoire de rajouter un peu de magie.
Une natation sportive pendant 20min, le temps que chacun trouve un peu sa place dans l'obscurité et les algues. Un 2ieme tour presque agreable pour ma part
Le parcours velo se fait dans un paysage magnifique, la montee de l'Izoard est superbe. Descente sur Briancon agreable, en profitant avec prudence quand meme de la route fermee.
Collé vers l'aerodrome a cause du vent, j'ai trouvé le retour dans le sens inverse du matin des balcons de la Durance un peu monotone, on finit par Chalvet en essayant de pas tout donner non plus.
J'ai trouvé le parcours de la course à pied vraiment dur avec notemment la descente (trop) raide et les differents type de sol. Sensation accuentuée par la tendinite qui a tronquée la prepa (sortie de 15km max en 2019 avant Embrun)
Au final on s'accroche pour finir cette journée en un peu plus de 14h

Coté pratique, un grand merci au nombreux bénévoles, mention a ceux qui ont du gerer la circulation.
Niveau organisation, on sent que c'est bien rodé, pas de point negatif.
Il manque éventuellement une consigne sac pour le matin, afin de ne pas encombrer sa zone avec la polaire et le pantalon.
Pas trop compris pourquoi le parc a ete "nettoyé" pendant la natation, toutes les affaires deposés dans un certains ordre sur les chaises ont ete remises dans les caisses. Du coup retrouver un gant manquant dans une jambe du pantalon, ca stress un peu sur le moment.

A l'inverse coté reglementation, beaucoup beaucoup trop d'accompagnants en velo et surtout en course à pied. Dans mon cas, ce n'est pas pour une histoire de classement et de chrono mais en fin de course avec le manque de lucidité, c'est dur de gerer ceux qui s'arretent de courir sans penser qu'il peut avoir un coureur derriere, idem pour tous les velos.

Concernant le "Mythe", on ressent bien l'ambiance speciale, enormement de public sur tout le parcours, des passages en mode tour de France à passer au milieu de la foule, la traversee du village vraiment sympa au milieu des terrasses.
L'année derniere j'avais fait l'Alpsman et j'avais apprecié le cote intimiste de l'epreuve, seul au milieu des Bauges.
Tout ca pour dire qu'on est gaté en France avec le nombre d'epreuves de ce type, toutes differentes les unes des autres mais toutes magnifiques !
FAYARD
Messages : 25090
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: embrunman 2019

Message non lu par FAYARD »

pain&gain a écrit : 16 août 2019 17:46 Mais quel vent !!! Pas sur que je revienne faire du velo par ici :lol:
Et encore, t’es pas dans la vallée du Rhône un jour de mistral !!!
Pourtant y a eu de sacrés chronos en vélo pour les premiers, mais il s’est peut être levé dans la journée et en ont moins souffert que le gros du paquet.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
Nico U.
Messages : 937
Inscription : 19 oct. 2004 17:13
Localisation : On the edge

Re: embrunman 2019

Message non lu par Nico U. »

pain&gain a écrit : 16 août 2019 17:46 A l'inverse coté reglementation, beaucoup beaucoup trop d'accompagnants en velo et surtout en course à pied. Dans mon cas, ce n'est pas pour une histoire de classement et de chrono mais en fin de course avec le manque de lucidité, c'est dur de gerer ceux qui s'arretent de courir sans penser qu'il peut avoir un coureur derriere, idem pour tous les velos.
Présent en spectateur, j'ai moi aussi trouvé qu'il y avait énormément de coureurs accompagnés par des vélos et que ca créait une vraie gène sur certains passage.
D'autant que certain accompagnants n'avaient pas l'air de trop se soucier des autres concurrents.

Idem sur la partie cycliste, il me semble qu'il y a de plus en plus de gens qui viennent rouler sur le parcours de la course, et a certains moments ca gene vraiment la progression des coureurs...
Faut pas pousser mes mails dans les ordis..
triporteur
Messages : 251
Inscription : 13 janv. 2019 17:43

Re: embrunman 2019

Message non lu par triporteur »

hop, je republie ici

Un départ chaotique en nat coups dans la figure, avec brasse tête haute, puis brasse coulée, puis crawl au bout de ~1000m
Ensuite j'ai vu que j'avançais bien, j'ai même dépassé des gens !
Je sors en 1h24, méga content, j'ai presque gagné mon pari.
Quand je pense d'où je suis parti, quel pied !

En tout cas je pars en vélo l'esprit libre par rapport à la bh

Vélo tranquille jusqu'à guillestre, puis j'ai la forme, je dépasse plein de monde, monte l isoard en 1h06 (120eme). Et continue la 2 ème partie a 200w. Toujours en relance, sur les prolongateurs, malgré un vent de dingo. Et récup/calme en descente.
bing le pallon, mais ça passe
Je visais 9h, je re estime à 8h30.
J'hésite à lever le pied pour le marathon, mais non, je finis en 8h. 200-205 NP
Pari gagné !!!!!! Le plus heureux du monde !!

Le marathon, même sur une jambe je finirai !
Objectif : 4h 1h20 par tour, facile sur le papier
1er tour je démarre à 4h40/km... Mais au bout de 5-6 km je vois que ça va pas être possible... (+ Mal au bide, arrêts technique)
1er tour en 1h16 quand meme
2eme, dur, 1h32, il est 18h25 environ...
Si je tiens 1h35, je peux faire sous 14h ,mais bon vu le rythme... dur dur
Km 41, il reste 8-9 minutes pour terminer sous 14. Je "sprinte" et bim 13h58!!!

Ultra content !
Super nat
Super vélo, jamais subi ! Quasi personne ne m'a dépassé en montée
Marathon décevant, mais après 8h de vélo c'est peut être le "prix" à payer. Et vu que j'ai rattrapé des paquets, c'était pas trop mauvais.

Voilà, c'était super.

Encore merci pour tous vos conseils sur le forum !

je rejoins les points de pain&gain, bcp de monde sur le marathon.
sinon, tres bien organisé, les routes fermées c'était vraiment top (la descente vers briancon !)
j'ai été néanmoins surpris par l’aspect dépotoirs des ravitos vélos avec les bidons lancés n'importe ou par les cyclistes.
PYC
Messages : 55
Inscription : 29 mai 2017 17:57

Re: embrunman 2019

Message non lu par PYC »

Bonjour a tous,
Bravo Triporteur, impressionnant de maîtrise, de gestion et tes temps... la preuve qu'être concentré à 110 % sur un objectif peut mener loin. Merci aussi pour le sujet que tu as lancé et qui m'a été très utile.
Bravo Pain&Gain et bravo à tous les participants.
De mon côté, je ne vais épiloguer sur ma performance : 16h40.
1h28 de natation. Merci la combi que j'utilisais pour la première fois. 15 minutes de gagné par rapport à la piscine. Je suis parti au milieu et j'ai trouvé que ça ne bastonnait pas trop au début. Effectivement, la difficulté est après. En revanche, au bout de 1 000 mètres, ceux comme moi qui perdent pied autour de la 900e place commencaient à ne plus nager droit et là, ça se montait dessus et très désagréable.
Vélo, 8h50. Seule satisfaction sportive, remonter du monde dans les bosses. Les 10 kg de perdus ont fait du bien dans les bosses. En revanche, gros problème de gestion de l'alimentation. Je suis sorti de la natation en crevant la dalle (pâtes-jambon à 2h30). Du coup, je me suis rué sur les barres et gels dès les premiers ravitos et j'ai chopé mal au bide. Sur le retour, impossible de me poser sur les prolongateurs. Et premier semi, j'ai fait plusieurs passages dans les chemins de traverse. J'ai terminé en croquant des quartiers de citrons, en pressant citron dans mon bidon + eau + carré de sucre. J'ai pu reprendre un peu de solide dans le dernier tour. 6h pour la càp.
Mais ce que je retiens, ce n'est pas ça. C'est le pied que j'ai pris du début à la fin. Je pleurais de bonheur sur la ligne de départ et ça m'a repris deux ou trois fois ensuite. Le sourire ne m'a jamais quitté tellement c'était beau, même le short posé sur les baskets, l'ambiance incroyable, les spectateurs qui te poussent encore passé 22h, la traversée d'Embrun, les paysages, l'organisation très rodée (Je n'ai pas de point de comparaison mais tout a roulé pour moi), ma famille autour avec quelques-uns qui m'ont fait la surprise de débouler. J'ai vraiment pris mon pied.
Est-ce que j'aurai envie d'en refaire un autre ? Je ne sais pas. Mais me connaissant... En revanche, ça m'aura redonné envie de faire des sorties de vélo de 5h et plus (que je ne faisais plus pour du M) des semaines à 12h et plus, et puis je vais m'intéresser à l'alimentation en course (moi qui envisage depuis un bout de temps de courir les semi et les M matinaux à jeun avec un gel au cas où) et sur le citron qui m'a retapé. Merci à tous ceux qui m'ont donné envie de m'élancer sur cette course et ce forum y a contribué.
FAYARD
Messages : 25090
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: embrunman 2019

Message non lu par FAYARD »

PYC a écrit : 17 août 2019 09:05 Bonjour a tous,
Bravo Triporteur, impressionnant de maîtrise, de gestion et tes temps... la preuve qu'être concentré à 110 % sur un objectif peut mener loin. Merci aussi pour le sujet que tu as lancé et qui m'a été très utile.
Bravo Pain&Gain et bravo à tous les participants.
De mon côté, je ne vais épiloguer sur ma performance : 16h40.
1h28 de natation. Merci la combi que j'utilisais pour la première fois. 15 minutes de gagné par rapport à la piscine. Je suis parti au milieu et j'ai trouvé que ça ne bastonnait pas trop au début. Effectivement, la difficulté est après. En revanche, au bout de 1 000 mètres, ceux comme moi qui perdent pied autour de la 900e place commencaient à ne plus nager droit et là, ça se montait dessus et très désagréable.
Vélo, 8h50. Seule satisfaction sportive, remonter du monde dans les bosses. Les 10 kg de perdus ont fait du bien dans les bosses. En revanche, gros problème de gestion de l'alimentation. Je suis sorti de la natation en crevant la dalle (pâtes-jambon à 2h30). Du coup, je me suis rué sur les barres et gels dès les premiers ravitos et j'ai chopé mal au bide. Sur le retour, impossible de me poser sur les prolongateurs. Et premier semi, j'ai fait plusieurs passages dans les chemins de traverse. J'ai terminé en croquant des quartiers de citrons, en pressant citron dans mon bidon + eau + carré de sucre. J'ai pu reprendre un peu de solide dans le dernier tour. 6h pour la càp.
Mais ce que je retiens, ce n'est pas ça. C'est le pied que j'ai pris du début à la fin. Je pleurais de bonheur sur la ligne de départ et ça m'a repris deux ou trois fois ensuite. Le sourire ne m'a jamais quitté tellement c'était beau, même le short posé sur les baskets, l'ambiance incroyable, les spectateurs qui te poussent encore passé 22h, la traversée d'Embrun, les paysages, l'organisation très rodée (Je n'ai pas de point de comparaison mais tout a roulé pour moi), ma famille autour avec quelques-uns qui m'ont fait la surprise de débouler. J'ai vraiment pris mon pied.
Est-ce que j'aurai envie d'en refaire un autre ? Je ne sais pas. Mais me connaissant... En revanche, ça m'aura redonné envie de faire des sorties de vélo de 5h et plus (que je ne faisais plus pour du M) des semaines à 12h et plus, et puis je vais m'intéresser à l'alimentation en course (moi qui envisage depuis un bout de temps de courir les semi et les M matinaux à jeun avec un gel au cas où) et sur le citron qui m'a retapé. Merci à tous ceux qui m'ont donné envie de m'élancer sur cette course et ce forum y a contribué.
Un M à jeun, si tu le fais à bloc, tu vas le sentir passer parce que tu n’auras plus rien dans les chaussettes avant la fin du vélo.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
romainl
Messages : 26
Inscription : 28 juil. 2015 09:41

Re: embrunman 2019

Message non lu par romainl »

Deuxième participation pour ma part après ma première en 2015 (15h20) et surtout deux mois après l'Alpsman ou j'ai également mis 15h15.
Très content de mon temps : 13h46, soit plus d'1h30 de gagné, la moitié en vélo, le reste en cap
Nat : 1h14
Vélo : 8h
Cap : 4h18
316 / 910 finishers

Une nat un peu en deça. Je suis parti en queue de peloton pour laisser les bagarreurs se bagarrer. A mon niveau, j'ai trouvé les gars très corrects : quand ca touchait, ca s'écartait ou laissait la place, là ou d'habitude, on te cogne / coule / tire en arrière. Ca filait plutot droit ce qui était agréable. Je sort pas du tout fatigué même si je me démerde pour trébucher sur le tapis de sortie de l'eau devant le photographe ^^

Comme dit plus haut, je me suis régalé à vélo ! Contrairement à 2015, super beau temps donc j'en ai pris plein les yeux !!! Passé Brunissard ça pique ! Je suis en 52x36 et déjà sur la plaque, zéro marge, va falloir pousser sur les cuissots ;) L'izoard, après avoir avalé l'Alpsman, se monte plutôt bien. et la descente sur route sèche est un pur régal ou les freins hurlent à chaque épingle ^^ Mais passé Briançon, le vent était franchement fort ! Et 80 bornes face au vent et la chaleur, j'étais pas armé pour ça. Collé à 12km/h sur le plat de l'aérodrome, j'en ai pleuré de rage ^^ Pallon en plein cagnard a fait mal, le retour vallonné interminable et Chalvet fut un calvaire. Mais je pose en 8h, pile ce que je voulais faire donc content.

Le marathon fut poussif mais j'ai réussi à être régulier en tenant un petit 10km/h de moyenne. J'ai couru tout le temps, jamais marché.
Enorme ambiance, en vélo comme en cap. Plein de bénévoles sympa, des enfants surmotivés à faire leur job, des spectateurs nombreux qui poussaient fort, bref c'est vraiment une épreuve spéciale.

Je déplore juste le manque de fair play de pas mal de gars en vélo qui dès briançon ont drafté comme pas possible. Ca m'a mit les boules grave, les gars roulaient en file indienne. Pourtant il y avait des arbitres sur la première boucle qui checkaient le drafting sur le pont de savine, mais sur le retour, personne, et pourtant c'était criant ...

Je rejoint les avis plus haut, sur ces épreuves, il faut bosser le vélo, c'est là qu'il y a a gagner. Sans vouloir critiquer ou manquer de respect, je me suis fait atomiser sur la fin du vélo par des concurrents au physique "pas très avantageux", loin des standards d'affûtage des triathlètes ou de l'image que l'on peux se faire d'un sportif qui se lance sur un ironman, mais c'est que malgré tout ils avaient de bien meilleures jambes que moi pour pédaler. Bon je me suis vengé sur la cap car c'est là ou je me sens le mieux :)

Mais en tout cas même si il a l'air d'y avoir des contentieux avec l'orga sur ce forum, moi je trouve que c'est une super course, à mon humble niveau bien organisée. La seule critique que je me permet c'est un fléchage quasi inexistant pour s'orienter sur le site d'acceuil et une petite pingrerie de l'orga qui est passé dans le parc à T2 pour récupérer les bidons estampillés embruman, pas de bidon souvenir ;(.
pain&gain
Messages : 501
Inscription : 20 mai 2018 19:52

Re: embrunman 2019

Message non lu par pain&gain »

Si l'heureux propriétaire du velo gravel Canyon Grail (avec le cintre dedoublé carbone) passe par la, peut il m'envoyer un MP?
J'aurais besoin de son retour pour un eventuel achat, merci
Bastoche
Messages : 208
Inscription : 12 janv. 2014 00:32
Localisation : USAT Austin Texas

Re: embrunman 2019

Message non lu par Bastoche »

romainl a écrit : 17 août 2019 12:14 Deuxième participation pour ma part après ma première en 2015 (15h20) et surtout deux mois après l'Alpsman ou j'ai également mis 15h15.
Très content de mon temps : 13h46, soit plus d'1h30 de gagné, la moitié en vélo, le reste en cap
Nat : 1h14
Vélo : 8h
Cap : 4h18
316 / 910 finishers

Une nat un peu en deça. Je suis parti en queue de peloton pour laisser les bagarreurs se bagarrer. A mon niveau, j'ai trouvé les gars très corrects : quand ca touchait, ca s'écartait ou laissait la place, là ou d'habitude, on te cogne / coule / tire en arrière. Ca filait plutot droit ce qui était agréable. Je sort pas du tout fatigué même si je me démerde pour trébucher sur le tapis de sortie de l'eau devant le photographe ^^

Comme dit plus haut, je me suis régalé à vélo ! Contrairement à 2015, super beau temps donc j'en ai pris plein les yeux !!! Passé Brunissard ça pique ! Je suis en 52x36 et déjà sur la plaque, zéro marge, va falloir pousser sur les cuissots ;) L'izoard, après avoir avalé l'Alpsman, se monte plutôt bien. et la descente sur route sèche est un pur régal ou les freins hurlent à chaque épingle ^^ Mais passé Briançon, le vent était franchement fort ! Et 80 bornes face au vent et la chaleur, j'étais pas armé pour ça. Collé à 12km/h sur le plat de l'aérodrome, j'en ai pleuré de rage ^^ Pallon en plein cagnard a fait mal, le retour vallonné interminable et Chalvet fut un calvaire. Mais je pose en 8h, pile ce que je voulais faire donc content.

Le marathon fut poussif mais j'ai réussi à être régulier en tenant un petit 10km/h de moyenne. J'ai couru tout le temps, jamais marché.
Enorme ambiance, en vélo comme en cap. Plein de bénévoles sympa, des enfants surmotivés à faire leur job, des spectateurs nombreux qui poussaient fort, bref c'est vraiment une épreuve spéciale.

Je déplore juste le manque de fair play de pas mal de gars en vélo qui dès briançon ont drafté comme pas possible. Ca m'a mit les boules grave, les gars roulaient en file indienne. Pourtant il y avait des arbitres sur la première boucle qui checkaient le drafting sur le pont de savine, mais sur le retour, personne, et pourtant c'était criant ...

Je rejoint les avis plus haut, sur ces épreuves, il faut bosser le vélo, c'est là qu'il y a a gagner. Sans vouloir critiquer ou manquer de respect, je me suis fait atomiser sur la fin du vélo par des concurrents au physique "pas très avantageux", loin des standards d'affûtage des triathlètes ou de l'image que l'on peux se faire d'un sportif qui se lance sur un ironman, mais c'est que malgré tout ils avaient de bien meilleures jambes que moi pour pédaler. Bon je me suis vengé sur la cap car c'est là ou je me sens le mieux :)

Mais en tout cas même si il a l'air d'y avoir des contentieux avec l'orga sur ce forum, moi je trouve que c'est une super course, à mon humble niveau bien organisée. La seule critique que je me permet c'est un fléchage quasi inexistant pour s'orienter sur le site d'acceuil et une petite pingrerie de l'orga qui est passé dans le parc à T2 pour récupérer les bidons estampillés embruman, pas de bidon souvenir ;(.

Le probleme n’a jamais été les bénévoles qui sont supers tous les ans, mais l’organisateur...
grasdubide
Messages : 83
Inscription : 25 juil. 2010 12:12

Re: embrunman 2019

Message non lu par grasdubide »

Bonjour à tous. J'y vais aussi de mon petit compte rendu cette année pour ma 4 ième participation.
Natation sans surprise si ce n'est que j'ai l'impression que le niveau de l'eau baisse et que les appuis dans les algues....ben c'est moyen. 1H07.
Vélo j'espère gagner 15 minutes par rapport à 2017 mais dès les premières pentes je sens que célà va être très compliqué.....Je subirai tout le parcours je termine en 7h25 en gagnant 3 minutes mais vidé et avec des crampes. Je me fais masser et peine à mettre mes baskets. C'est parti pour le marathon, sans envie, juste celle de boucler ce triathlon et faire plaisir aux amis et à la famille venu m'encourager. Premier tour 1H22 convenable au vu de mon état à la transition. Deuxieme tour en 1h 35 dur dur....Mais 2 événements vont me relancer. Une accompagnatrice d'un concurrent ( ils étaient 3 à l'accompagner) me coupent volontairement la route :evil: Je lui dit des mots pas très sympas et repart......Milieu du troisième tour un autre concurrent accompagné par un coureur à pied ( extérieur à la course) et un VTT prennent la largeur de la route...Je me faufille dans un trou de souris pour passer et tape involontairement son coude...Il dit alors à son collègue " il est passé de la 246 ième à la 245 ième place"..je lui demande alors des explications et lui dit que je pouvais pas faire autrement...son accompagnateur me dit " fallait me demander" après 12heures de course j'avais que ça à faire je lui répond. P L de l'AS MURET TRIATHLON me dit alors " c'est pas grave on se reverra" " pas de soucis je suis le dossard 701 je lui dit " je ne le reverrai plus. Pour info j'ai gagné 30 places sur les dix derniers kilomètres :twisted: dernier tour en 1H23. Marathon en 4h17 temps final 13H00MIN38S à mon NDM.
Conclusion les mecs si vous ne savez pas courir seul allez jouer aux boules ou enfiler des perles !!!!
pgb51
Messages : 563
Inscription : 27 juin 2004 18:27
Contact :

Re: embrunman 2019

Message non lu par pgb51 »

Première participation pour moi.. Le compte-rendu est sur le blog... Bon, vu que la course était longue, il y a un peu de lecture...

https://pgb51.typepad.com/lesprit_du_sp ... -j2-1.html
triporteur
Messages : 251
Inscription : 13 janv. 2019 17:43

Re: embrunman 2019

Message non lu par triporteur »

pgb51 a écrit : 17 août 2019 18:43 Première participation pour moi.. Le compte-rendu est sur le blog... Bon, vu que la course était longue, il y a un peu de lecture...

https://pgb51.typepad.com/lesprit_du_sp ... -j2-1.html
mais oui je reconnais ton maillot, on s'est croisé qqes fois entre le départ du vélo et l'isoard
bravo !
Répondre