Kilométrage vélo hivernal

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
ELTITO
Messages : 660
Enregistré le : 25 juin 2006 08:04

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par ELTITO » 26 sept. 2019 10:14

Je suis nouveau triathlete (2 ans) et je me demande comment vous faites pour être performant avec si peu de km ou d’heures d'entraînement l’hiver. Ce n’est pas une critique, juste une question que je m’en pose.
En Cap (ma vie d’avant) on courait tout le temps. Certes, avec 1 ou 2 mois seulement de l’endurance, mais courir tout le temps.
En démarrant le tri j’ai appliqué la même méthode. Beaucoup d’heure aussi l’hiver pour garder une bonne base de foncier, mais surtout en endurance en alternant 1 semaine sur 2, 2h de Cap lente et la semaine suivante entre 3 et 4h de HT (Zwift).
Au printemps on réintègre les allures, et tout revient vite.
Marathonien en 2h50, le vrai départ de ma vie sportive c’est 2019 avec IM Copenhague (9:50) et Kona (10h44). Une 1ère année de rêve.

geraud
Messages : 5088
Enregistré le : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Correze

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par geraud » 26 sept. 2019 11:19

ELTITO a écrit :
26 sept. 2019 10:14
Je suis nouveau triathlete (2 ans) et je me demande comment vous faites pour être performant avec si peu de km ou d’heures d'entraînement l’hiver. Ce n’est pas une critique, juste une question que je m’en pose.
En Cap (ma vie d’avant) on courait tout le temps. Certes, avec 1 ou 2 mois seulement de l’endurance, mais courir tout le temps.
En démarrant le tri j’ai appliqué la même méthode. Beaucoup d’heure aussi l’hiver pour garder une bonne base de foncier, mais surtout en endurance en alternant 1 semaine sur 2, 2h de Cap lente et la semaine suivante entre 3 et 4h de HT (Zwift).
Au printemps on réintègre les allures, et tout revient vite.
En cyclisme aussi, même amateur, c'est normal de couper l'hiver. Normalement, la coupure "totale" est courte (souvent 2-3 semaines max) et ensuite tu reprends avec des sorties plutôt courtes en hiver.
Contre le froid et la pluie, si tu es bien équipé, le seul vrai facteur limitant, c'est ta motivation. Mais dans les 2 cas, rouler par 0°C ou sous la pluie, ça se fait très bien. (et même si ça ne s'est pas trop vu ces dernières années, 7 jours de pluie consécutifs, ça se voit aussi au printemps ou en été. Ce n'est pas réservé à l'hiver)
Ce qui est plus problématique, c'est la neige et le verglas à cause des risques de chute, et le fait que la nuit tombe très tôt (donc selon le boulot que tu as, et les horaires, cela peut rendre compliqué le fait de rouler en semaine).
Mais faire 120-130 bornes de vélo par semaine pendant l'hiver, en 2 sorties le Week end, c'est tout à fait faisable presque partout en France. Et en 4 Week ends, ca t'a déjà fait 500 bornes.

FAYARD
Messages : 21933
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par FAYARD » 26 sept. 2019 12:02

shika a écrit :
26 sept. 2019 06:44
Moui c'est pas tout à fait vrai.

Il y a 3 ans par exemple on a eu un bel épisode neigeux, si inhabituel que les communes ne sont pas équipées pour y faire face, aussi bien en stocks de sel qu'en déneigeuses, et les précipitations ont été telles au printemps que pour Nouâtre les temps en natation ont été explosés grâce au courant, alors que la natation de Nouâtre est réputée pour souvent s'effectuer dans des conditions où l'eau est peu profonde et où on pourrait limite marcher à certains endroits.

Ça n'empêche pas la sécheresse en été car ensuite il peut y avoir des jours et des jours sans précipitations en été, et il y a du gaspillage dont on ne parle jamais. Par exemple la culture du maïs qui réclame énormément d'eau, et des système d'arrosage avec des lances qui pompent les nappes et projettent l'eau en l'air en causant une évaporation d'une bonne partie, ou les industriels dont certains utilisent des quantités d'eau faramineuses. Ex: il faut 500L d'eau pour fabriquer 1kg de papier, pensez-y la prochaine fois que vous imprimerez quelque chose ;)

La plaine de la gloriette à Tours est régulièrement inondée au point que le festival Aucard a dû être annulé une année. C'est vrai qu'en ce moment les nappes sont à un niveau historiquement bas, mais je doute que la cause soit liée à une baisse significative des précipitations depuis plusieurs années, cette année est plutôt exceptionnelle même si les restrictions d'eau sont fréquentes par ici.

Il y a sans doute d'autres explications mais je ne suis pas spécialiste, il m'avait semblé lire que par exemple la douceur du climat causait une fonte des neiges plus rapide au printemps donc crues plus importante sur une durée plus courte et ensuite sécheresse. Ça expliquerait aussi pourquoi les projets de bassines de rétention d'eau se multiplient, mais ce sont des sujets polémiques, j'ai pas besoin de te rappeler ce qu'il s'est passé pour le barrage de Sivens ;)
La quantité de précipitation n’a semble t il pas trop évolué depuis 50 ans, pourtant j’ai l’impression qu’il pleut moins souvent, il pleut beaucoup d’un coup, mais moins souvent. Ici on peut avoir 2/3 jours avec de fortes précipitations puis plus rien pendant des semaines. C’est surtout les températures qui ont évoluées, il ne neige plus et il fait rarement très froid. Au début des années 2000, j’ai passé de longues périodes à faire du HT car impossible de sortir, brouillard givrant, verglas, neige présente sur la route pendant des jours alors que ces dernières années où j’ai fait beaucoup plus de vélo, j’ai pu sortir presque tout l’hiver. Y a vraiment que le vent qui m'empêche de sortir et qui m’oblige à faire du HT.
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:

PoorSwimmer
Messages : 172
Enregistré le : 02 juil. 2018 08:18

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par PoorSwimmer » 26 sept. 2019 13:23

FAYARD a écrit :
26 sept. 2019 12:02
shika a écrit :
26 sept. 2019 06:44
Moui c'est pas tout à fait vrai.

Il y a 3 ans par exemple on a eu un bel épisode neigeux, si inhabituel que les communes ne sont pas équipées pour y faire face, aussi bien en stocks de sel qu'en déneigeuses, et les précipitations ont été telles au printemps que pour Nouâtre les temps en natation ont été explosés grâce au courant, alors que la natation de Nouâtre est réputée pour souvent s'effectuer dans des conditions où l'eau est peu profonde et où on pourrait limite marcher à certains endroits.

Ça n'empêche pas la sécheresse en été car ensuite il peut y avoir des jours et des jours sans précipitations en été, et il y a du gaspillage dont on ne parle jamais. Par exemple la culture du maïs qui réclame énormément d'eau, et des système d'arrosage avec des lances qui pompent les nappes et projettent l'eau en l'air en causant une évaporation d'une bonne partie, ou les industriels dont certains utilisent des quantités d'eau faramineuses. Ex: il faut 500L d'eau pour fabriquer 1kg de papier, pensez-y la prochaine fois que vous imprimerez quelque chose ;)

La plaine de la gloriette à Tours est régulièrement inondée au point que le festival Aucard a dû être annulé une année. C'est vrai qu'en ce moment les nappes sont à un niveau historiquement bas, mais je doute que la cause soit liée à une baisse significative des précipitations depuis plusieurs années, cette année est plutôt exceptionnelle même si les restrictions d'eau sont fréquentes par ici.

Il y a sans doute d'autres explications mais je ne suis pas spécialiste, il m'avait semblé lire que par exemple la douceur du climat causait une fonte des neiges plus rapide au printemps donc crues plus importante sur une durée plus courte et ensuite sécheresse. Ça expliquerait aussi pourquoi les projets de bassines de rétention d'eau se multiplient, mais ce sont des sujets polémiques, j'ai pas besoin de te rappeler ce qu'il s'est passé pour le barrage de Sivens ;)
La quantité de précipitation n’a semble t il pas trop évolué depuis 50 ans, pourtant j’ai l’impression qu’il pleut moins souvent, il pleut beaucoup d’un coup, mais moins souvent. Ici on peut avoir 2/3 jours avec de fortes précipitations puis plus rien pendant des semaines. C’est surtout les températures qui ont évoluées, il ne neige plus et il fait rarement très froid. Au début des années 2000, j’ai passé de longues périodes à faire du HT car impossible de sortir, brouillard givrant, verglas, neige présente sur la route pendant des jours alors que ces dernières années où j’ai fait beaucoup plus de vélo, j’ai pu sortir presque tout l’hiver. Y a vraiment que le vent qui m'empêche de sortir et qui m’oblige à faire du HT.
C'est clair qu'on voit l'évolution. Très rarement du gel tout comme la neige, et pourtant, j'habite dans le Nord-Est...
Ce qui me gêne le plus c'est la pluie et évidemment, les jours plus courts en hiver. Mais les années où je roulais beaucoup (2005-2009), je faisais déjà 600km/mois en janvier/février sans soucis.

cosmoken
Messages : 186
Enregistré le : 01 juil. 2014 20:09

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par cosmoken » 26 sept. 2019 17:25

L'hiver, mon club passe sur VTT. C'est ludique, ça change, on a moins froid, et ça permet de bien bosser.

De mon côté, je garde également le HT à cause de la luminosité, mais je garde surtout mon velotaf (2x25km) au moins une fois par semaine. C'est vachement important également de se préparer pour les courses avec conditions pourries.

black chamane
Messages : 267
Enregistré le : 11 déc. 2016 14:34

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par black chamane » 26 sept. 2019 17:40

je roule quelques soient les conditions (pluie, vent, neige, chaleur, brouillard...) toute l'année (environ 1200-1300 km par mois)

je préfère même les conditions plutôt "froides" que chaudes (au moins, quand fait froid, tu peux te couvrir mais quand fait chaud, bein, t'as très chaud et pas grand chose à faire)

j'suis un warrior :mrgreen: :mrgreen:

FAYARD
Messages : 21933
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par FAYARD » 26 sept. 2019 17:43

black chamane a écrit :
26 sept. 2019 17:40
je roule quelques soient les conditions (pluie, vent, neige, chaleur, brouillard...) toute l'année (environ 1200-1300 km par mois)

je préfère même les conditions plutôt "froides" que chaudes (au moins, quand fait froid, tu peux te couvrir mais quand fait chaud, bein, t'as très chaud et pas grand chose à faire)

j'suis un warrior :mrgreen: :mrgreen:
Il fait froid à Bayonne ? :lol:
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:

black chamane
Messages : 267
Enregistré le : 11 déc. 2016 14:34

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par black chamane » 26 sept. 2019 17:46

il pleut pas mal aussi :lol:

FAYARD
Messages : 21933
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par FAYARD » 26 sept. 2019 17:47

black chamane a écrit :
26 sept. 2019 17:46
il pleut pas mal aussi :lol:
Ah oui ça on sait pourquoi c’est vert le pays basque :mrgreen:
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:

claude
Messages : 3615
Enregistré le : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par claude » 26 sept. 2019 18:13

FAYARD a écrit :
26 sept. 2019 17:47
black chamane a écrit :
26 sept. 2019 17:46
il pleut pas mal aussi :lol:
Ah oui ça on sait pourquoi c’est vert le pays basque :mrgreen:
Je confirme...
Claude

Avatar du membre
Le Gros
Messages : 913
Enregistré le : 31 mars 2005 17:04
Localisation : A table !!!

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par Le Gros » 26 sept. 2019 20:20

black chamane a écrit :
26 sept. 2019 17:46
il pleut pas mal aussi :lol:
S'il ne pleut pas, c'est qu'il va pleuvoir!

jhr
Messages : 1862
Enregistré le : 11 sept. 2009 09:40

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par jhr » 26 sept. 2019 21:34

FAYARD a écrit :
25 sept. 2019 18:20
jhr a écrit :
25 sept. 2019 15:57
Par expérience c'est le mois de février qui est le plus problématique, du moins pour moi. Si novembre , décembre, janvier un peu et mars ça peut le faire, en février souvent les conditions météos sont peu propice au vélo en extérieur. Je reste souvent planté à 400 450 km / mois alors que les autres sont faciles à 600 et plus. Le froid n'est pas un réel pb. La neige et les pluies glacées si!
Pourquoi ? Il neige encore en France ? Même en Auvergne il ne neige plus, quand au Rhône, c’est pas mieux et la pluie, y a tellement longtemps que je ne n’en ai pas vu... :sm1:
Franchement ça fait quelques années que je borne presque autant en hiver qu’en été...Chez moi y a plus que le vent qui t'empêche de rouler. Quand je me rappelle de mes premières années de triathlon, y a une sacrée différence.
j'sais pas pourquoi chaque fois que tu postes me viens à l'esprit la remarque de michel Audiard:" les cons ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnait" Va savoir charles :lol: :lol: :lol:

FAYARD
Messages : 21933
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par FAYARD » 27 sept. 2019 05:23

jhr a écrit :
26 sept. 2019 21:34
FAYARD a écrit :
25 sept. 2019 18:20
jhr a écrit :
25 sept. 2019 15:57
Par expérience c'est le mois de février qui est le plus problématique, du moins pour moi. Si novembre , décembre, janvier un peu et mars ça peut le faire, en février souvent les conditions météos sont peu propice au vélo en extérieur. Je reste souvent planté à 400 450 km / mois alors que les autres sont faciles à 600 et plus. Le froid n'est pas un réel pb. La neige et les pluies glacées si!
Pourquoi ? Il neige encore en France ? Même en Auvergne il ne neige plus, quand au Rhône, c’est pas mieux et la pluie, y a tellement longtemps que je ne n’en ai pas vu... :sm1:
Franchement ça fait quelques années que je borne presque autant en hiver qu’en été...Chez moi y a plus que le vent qui t'empêche de rouler. Quand je me rappelle de mes premières années de triathlon, y a une sacrée différence.
j'sais pas pourquoi chaque fois que tu postes me viens à l'esprit la remarque de michel Audiard:" les cons ça ose tout, c'est à ça qu'on les reconnait" Va savoir charles :lol: :lol: :lol:
Moi, quand je lis tes proses, celle qui me vient à l’esprit, c’est celle de Jacques Chirac qui disait : aujourd’hui on greffe presque tout, des reins, des cœurs, des foies, mais pas de paire de couilles, parce qu’on manque de donneur... :lol:
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:

Gus0
Messages : 236
Enregistré le : 26 avr. 2018 17:44

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par Gus0 » 27 sept. 2019 07:16

comme dit FAYARD lé météo a change pas mal , en cevennes on peu se permettre des faire des sorties hivernales sans soucies , le seul problème est la visibilité matinal alors on s'adapte sorties courtes la semaine et longues le Week end a quoi faire 120 a 180 hebdo , après quand on aime le froid ne compte pas .

Trapanelle en nat
Messages : 95
Enregistré le : 26 août 2018 18:06

Re: Kilométrage vélo hivernal

Message non lu par Trapanelle en nat » 27 sept. 2019 13:46

black chamane a écrit :
26 sept. 2019 17:40
je roule quelques soient les conditions (pluie, vent, neige, chaleur, brouillard...) toute l'année (environ 1200-1300 km par mois)

je préfère même les conditions plutôt "froides" que chaudes (au moins, quand fait froid, tu peux te couvrir mais quand fait chaud, bein, t'as très chaud et pas grand chose à faire)

j'suis un warrior :mrgreen: :mrgreen:
Euh, tu as le temps de bosser, voir ta famille, tes amis, nager et courir en plus ?

Répondre