COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
triplette
Messages : 5915
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

FAYARD a écrit : 29 sept. 2020 12:14
triplette a écrit : 29 sept. 2020 06:34 Il n'y aura pas de confinement comme celui du printemps dernier. Pas la peine de se faire peur.
Dit pas ça.... :mrgreen: je te rappelle, comme tu aimes si bien le dire, que le confinement n’a été mis en place que pour éviter une saturation des services de réanimation, or à cette allure, on peut penser que ce sera le cas dans quelques semaines.
Le gvt n’a pas réglé le pb avec les tests, c’est toujours la Berezina. Trop d’attente, donc les gens contaminés diffusent le virus.
Les 15j de fermeture dans les grandes villes, c’est un coup d’essai, si ça ne fonctionne pas, d’autres restrictions sont à prévoir..
On continue à faire la guerre en tongs...
Certes....mais contrairement à l'hiver dernier où personne ne croyait vraiment à cette histoire de virus, là tout le monde a bien saisi la réalité du truc et la nécessité des gestes barrières est bien acquise. On peut ainsi légitimement espérer que les arrivées dans les services de soins soient moins massives et plus étalées dans le temps. Cela n'empêchera peut être pas qqs confinements localisés, mais un lockdown de même ampleur, j'ai du mal à y croire.....
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
Trapanelle en nat
Messages : 670
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

triplette a écrit : 29 sept. 2020 14:39
FAYARD a écrit : 29 sept. 2020 12:14
triplette a écrit : 29 sept. 2020 06:34 Il n'y aura pas de confinement comme celui du printemps dernier. Pas la peine de se faire peur.
Dit pas ça.... :mrgreen: je te rappelle, comme tu aimes si bien le dire, que le confinement n’a été mis en place que pour éviter une saturation des services de réanimation, or à cette allure, on peut penser que ce sera le cas dans quelques semaines.
Le gvt n’a pas réglé le pb avec les tests, c’est toujours la Berezina. Trop d’attente, donc les gens contaminés diffusent le virus.
Les 15j de fermeture dans les grandes villes, c’est un coup d’essai, si ça ne fonctionne pas, d’autres restrictions sont à prévoir..
On continue à faire la guerre en tongs...
Certes....mais contrairement à l'hiver dernier où personne ne croyait vraiment à cette histoire de virus, là tout le monde a bien saisi la réalité du truc et la nécessité des gestes barrières est bien acquise. On peut ainsi légitimement espérer que les arrivées dans les services de soins soient moins massives et plus étalées dans le temps. Cela n'empêchera peut être pas qqs confinements localisés, mais un lockdown de même ampleur, j'ai du mal à y croire.....
Pareil je pense plutôt qu'il y aura des confinements localisés.
Marc 4 tri
Messages : 600
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

Trapanelle en nat a écrit : 29 sept. 2020 14:29
IRONMAN04 a écrit : 29 sept. 2020 13:49 Sinon, combien de lits en rea avons nous créé depuis le début de la crise??? Aucun, bonne réponse. :clap: Et il parait même que l’on a supprimé 3900 lits en hôpital en 2019. :clap:
Sinon, tout va bien, très bonne gestion de la crise. :clap:
Ciao , je vais faire des provisions pour le prochain confinement avant Noël.
https://www.reseau-chu.org/article/un-m ... seduisant/

Le Danemark, 2 fois moins de lits pour 1000 habitants que la France et pourtant mieux classé en terme de santé, va comprendre. Et accessoirement, nettement moins de morts de la COVID 19...
Et en plus un pays où tu peux faire du vélo en ville sans risquer ta vie... :geek:
Un autre monde ...
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
FAYARD
Messages : 25022
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

triplette a écrit : 29 sept. 2020 14:39
FAYARD a écrit : 29 sept. 2020 12:14
triplette a écrit : 29 sept. 2020 06:34 Il n'y aura pas de confinement comme celui du printemps dernier. Pas la peine de se faire peur.
Dit pas ça.... :mrgreen: je te rappelle, comme tu aimes si bien le dire, que le confinement n’a été mis en place que pour éviter une saturation des services de réanimation, or à cette allure, on peut penser que ce sera le cas dans quelques semaines.
Le gvt n’a pas réglé le pb avec les tests, c’est toujours la Berezina. Trop d’attente, donc les gens contaminés diffusent le virus.
Les 15j de fermeture dans les grandes villes, c’est un coup d’essai, si ça ne fonctionne pas, d’autres restrictions sont à prévoir..
On continue à faire la guerre en tongs...
Certes....mais contrairement à l'hiver dernier où personne ne croyait vraiment à cette histoire de virus, là tout le monde a bien saisi la réalité du truc et la nécessité des gestes barrières est bien acquise. On peut ainsi légitimement espérer que les arrivées dans les services de soins soient moins massives et plus étalées dans le temps. Cela n'empêchera peut être pas qqs confinements localisés, mais un lockdown de même ampleur, j'ai du mal à y croire.....
L’important ce n’est pas ce que l’on croit, mais c’est plutôt qu’est ce qui passe par la tête de nos dirigeants. Et là, j’ose même plus m’avancer tellement c’est incompréhensible et souvent dénué de bon sens.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
triplette
Messages : 5915
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

FAYARD a écrit : 29 sept. 2020 17:29
triplette a écrit : 29 sept. 2020 14:39
FAYARD a écrit : 29 sept. 2020 12:14

Dit pas ça.... :mrgreen: je te rappelle, comme tu aimes si bien le dire, que le confinement n’a été mis en place que pour éviter une saturation des services de réanimation, or à cette allure, on peut penser que ce sera le cas dans quelques semaines.
Le gvt n’a pas réglé le pb avec les tests, c’est toujours la Berezina. Trop d’attente, donc les gens contaminés diffusent le virus.
Les 15j de fermeture dans les grandes villes, c’est un coup d’essai, si ça ne fonctionne pas, d’autres restrictions sont à prévoir..
On continue à faire la guerre en tongs...
Certes....mais contrairement à l'hiver dernier où personne ne croyait vraiment à cette histoire de virus, là tout le monde a bien saisi la réalité du truc et la nécessité des gestes barrières est bien acquise. On peut ainsi légitimement espérer que les arrivées dans les services de soins soient moins massives et plus étalées dans le temps. Cela n'empêchera peut être pas qqs confinements localisés, mais un lockdown de même ampleur, j'ai du mal à y croire.....
L’important ce n’est pas ce que l’on croit, mais c’est plutôt qu’est ce qui passe par la tête de nos dirigeants. Et là, j’ose même plus m’avancer tellement c’est incompréhensible et souvent dénué de bon sens.
Il n'y a jamais rien attendre des dirigeants, comme toujours il ne font qu'accompagner et incarner les conneries de leur époque. Des trucs incompréhensibles, dénués de bon sens, ce n'est pas uniquement dans leurs têtes que ça se passe, c'est facile de se décharger. Tu devrais te mettre un truc dans le crâne, si nous sommes dirigés par des tringles, c'est peut être parce que nous sommes une société de tringles. :idea:
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
ricolecyclo
Messages : 39
Inscription : 03 nov. 2016 15:36

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par ricolecyclo »

FAYARD a écrit : 29 sept. 2020 12:14
triplette a écrit : 29 sept. 2020 06:34 Il n'y aura pas de confinement comme celui du printemps dernier. Pas la peine de se faire peur.
Dit pas ça.... :mrgreen: je te rappelle, comme tu aimes si bien le dire, que le confinement n’a été mis en place que pour éviter une saturation des services de réanimation, or à cette allure, on peut penser que ce sera le cas dans quelques semaines.
Le gvt n’a pas réglé le pb avec les tests, c’est toujours la Berezina. Trop d’attente, donc les gens contaminés diffusent le virus.
Les 15j de fermeture dans les grandes villes, c’est un coup d’essai, si ça ne fonctionne pas, d’autres restrictions sont à prévoir..
On continue à faire la guerre en tongs...
Et c'est quoi cette allure ? Une exponentielle, une lorentzienne, une droite ? pourquoi se faire peur pour rien ?
Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1210
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par superyoyo »

Trapanelle en nat a écrit : 29 sept. 2020 14:43
triplette a écrit : 29 sept. 2020 14:39 Cela n'empêchera peut être pas qqs confinements localisés, mais un lockdown de même ampleur, j'ai du mal à y croire.....
Pareil je pense plutôt qu'il y aura des confinements localisés.
Pareil, pas de confinement général.
Peut-être des limitations de déplacement pour éviter des regroupements des 4 coins de la France pour les repas de noël. Mais ca veut dire aussi pas de ski donc grosses pertes pour les stations...
Avatar de l’utilisateur
superyoyo
Messages : 1210
Inscription : 22 juil. 2005 12:39
Localisation : toulon
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par superyoyo »

Silver0l a écrit : 25 sept. 2020 10:02
Z_orglub a écrit : 25 sept. 2020 09:33 C'est encore moins grand à Manaus https://www.letemps.ch/sciences/virus-b ... collective
66% de la population a été infectée, il y a 1000 mort par millions d'habitants (en France, on avoisine les 500 maintenant). Ça ferait donc 60000 morts.
rien ne dit que l'immunité va durer, et qu'ils ne peuvent pas eux-aussi se prendre une seconde vague (cf le cas cité par FAYARD de collègues qui attrappent 2 fois la maladie en quelques mois)
Fin de partie pour l'immunité collective à Manaus:
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/b ... 75912.html
Silver0l
Messages : 7505
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Joel a écrit : 28 sept. 2020 23:52 Un reconfinement ça risque d'être chaud ...
Autant certains l'ont accepté et respecté la 1ère fois autant ça ne sera pas le cas une 2ème fois, moi le 1er .....
Ben visiblement, 72% des français sont prêts à respecter un reconfinement. Et j'y crois pas trop, mais si ça se dégrade vraiment, il faudra peut-être y venir.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Silver0l
Messages : 7505
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

superyoyo a écrit : 29 sept. 2020 19:15
Silver0l a écrit : 25 sept. 2020 10:02
Z_orglub a écrit : 25 sept. 2020 09:33 C'est encore moins grand à Manaus https://www.letemps.ch/sciences/virus-b ... collective
66% de la population a été infectée, il y a 1000 mort par millions d'habitants (en France, on avoisine les 500 maintenant). Ça ferait donc 60000 morts.
rien ne dit que l'immunité va durer, et qu'ils ne peuvent pas eux-aussi se prendre une seconde vague (cf le cas cité par FAYARD de collègues qui attrappent 2 fois la maladie en quelques mois)
Fin de partie pour l'immunité collective à Manaus:
https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/b ... 75912.html

Ouais. Voilà encore qui ne prêche encore pas en faveur des stratégies d'immunité collective à la suédoise... une vraie calamité ce virus.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Silver0l
Messages : 7505
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

FAYARD a écrit : 28 sept. 2020 15:40 Alors reconfinement, ou pas ?
Pour ma part, je pense que c’est déjà acté et que les plans sont prêts.
Qui prend les paris ? :mrgreen:
Tu reproches au gouvernement de ne pas avoir de plan, et maintenant tu les soupçonne d'avoir un plan secret...

En vérité, il ne peut pas y avoir de plan, tout juste des scénarios. Personne ne peut prédire si on va reconfiner ou pas.

C'est une idée très française de penser qu'il suffit d'avoir un grand plan et de s'y tenir pour venir à bout de tous les pb.

Dans le monde réel, et surtout dans le cas du COVID, il y a trop d'inconnues dans l'équation. L'important n'est pas d'avoir un plan génial que les événements vont foutre par terre dans 15 jours, l'important c'est d'être réactif, de faire les bons compromis, de s'adapter en fonction de la situation, des connaissances du moment et de la situation locale. Il faut apprendre à vivre avec l'incertitude: le pire serait de se braquer sur une conviction ou un plan et de ne rien changer.

Si on t'avait écouté en tant que grand planificateur, il aurait fallu reconvertir la moitié de l'industrie française pour fabriquer des respirateurs, car le manque de respirateur était le plus grand scandale du monde. Aujourd'hui, on s'aperçoit que l'on a probablement mis trop de personnes sous respirateur, surtout les personnes âgées dont les chances de survie en sortie sont très faibles, et on fait tout ce qu'on peut pour éviter cette extrémité. Peut-être aurait-on même eu moins de mort si on avait eu moins de respirateur? Mais ça, on ne peut le savoir qu'après, avec l'expérience, pas en faisant de grands plans sur la comète qui ne se déroulent jamais comme prévu. Personne ne peut savoir comment Noël va se passer, appliquons les gestes barrières et espérons simplement que les mesures prises suffiront à contrôler l'épidémie sans avoir besoin d'en rajouter une couche.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
flu
Messages : 749
Inscription : 11 août 2006 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par flu »

Silver0l a écrit : 29 sept. 2020 20:01
C'est une idée très française de penser qu'il suffit d'avoir un grand plan et de s'y tenir pour venir à bout de tous les pb.

Dans le monde réel, et surtout dans le cas du COVID, il y a trop d'inconnues dans l'équation. L'important n'est pas d'avoir un plan génial que les événements vont foutre par terre dans 15 jours, l'important c'est d'être réactif, de faire les bons compromis, de s'adapter en fonction de la situation, des connaissances du moment et de la situation locale. Il faut apprendre à vivre avec l'incertitude: le pire serait de se braquer sur une conviction ou un plan et de ne rien changer.
Sont reprochables au gouvernement son improvisation et son amateurisme. Le discrédit sur le port du masque est révélateur. Celui-ci est porté en Asie depuis 2003, avec le début des crises de coronavirus. Et en France, début Janvier, le masque ne servait soi-disant à rien.
Certes cela dissimulait la faillite de l'approvisionnement en masques. Mais il aurait été altruiste d'encourager les gens à se couvrir les voies respiratoires pour limiter la diffusion des gouttelettes (connu également depuis le début des coronavirus).
On a tous vu des asiatiques porter des masques bien avant le covid en Europe. C'était peut être drôle avant, plus maintenant ...
Même en France, des experts préconisaient cette protection bien avant la grippe aviaire en 2010.

Ce gouvernement a sacrifié des postes dans les hôpitaux en 2019 pour faute "d'argent magique" . Indépendamment équipements requis contre le virus (lits, médicaments, respirateurs etc), ce personnel aurait déjà soulagé les agents du monde hospitalier.
Un véritable plan pluriannuel sur la santé permettrait de ne pas naviguer à vue et improviser à tâtons . On parle bien de vies.
La France n'est pas un pays tiers-mondiste ...

On oubliera pas non plus le maintien des municipales en envoyant au casse-pipe les plus vulnérables comme les seniors, population fidèle au vote. Pour confiner le lendemain.
De qui se moque-t-on à la fin ?
Avatar de l’utilisateur
felipe
Messages : 650
Inscription : 23 févr. 2007 16:12
Localisation : Pays du poulet

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par felipe »

FAYARD a écrit : 28 sept. 2020 15:40 Alors reconfinement, ou pas ?
Pour ma part, je pense que c’est déjà acté et que les plans sont prêts.
Qui prend les paris ? :mrgreen:
Je parie qu'il n'y aura pas de reconfinement tel que vécu en mars.

D'une part, en mars, beaucoup d'entreprises ont cessé le travail de leur propre chef, sous la pression des salariés. On oublie assez vite ce petit pint de détail. Les mêmes décisions gouvernementales aujourd'hui ne produiraient pas les mêmes effets.

Le reconfinement n'est pas envisageable :
- trop cher economiquement
- possibilité d'atteindre le même niveau d'efficacité sans confiner
- opposition d'une partie de la population

Je crois par contre à des mesures plus ciblées : fermeture des bars / restaurants voire des commerces non alimentaire. Bref, ce qu'ils font actuellement

Les gens ne seront pas confinés mais bon, si tout est fermé et que dehors il fait froid, ben à la fin tu restes chez toi.

Le hic, c'est la gestion de Noël qui génère un brassage de population et des repas de famille intergenerationnel : un cocktail explosif pour contaminer les anciens.
Faut supprimer Noël, je ne vois que cela.
Pour cela c'es simple, supprimer la semaine de vacances de Noël et faire travailler les enfants (et les enseignants) pour rattraperle retard du printemps 2020. :lol:
On supprime déjà les sapins de Noël alors autant supprimer la semaine de vacances de Noël aussi.
Objectifs : plaisir, santé et pas trop de bide
FAYARD
Messages : 25022
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Silver0l a écrit : 29 sept. 2020 20:01
FAYARD a écrit : 28 sept. 2020 15:40 Alors reconfinement, ou pas ?
Pour ma part, je pense que c’est déjà acté et que les plans sont prêts.
Qui prend les paris ? :mrgreen:
Tu reproches au gouvernement de ne pas avoir de plan, et maintenant tu les soupçonne d'avoir un plan secret...

En vérité, il ne peut pas y avoir de plan, tout juste des scénarios. Personne ne peut prédire si on va reconfiner ou pas.

C'est une idée très française de penser qu'il suffit d'avoir un grand plan et de s'y tenir pour venir à bout de tous les pb.

Dans le monde réel, et surtout dans le cas du COVID, il y a trop d'inconnues dans l'équation. L'important n'est pas d'avoir un plan génial que les événements vont foutre par terre dans 15 jours, l'important c'est d'être réactif, de faire les bons compromis, de s'adapter en fonction de la situation, des connaissances du moment et de la situation locale. Il faut apprendre à vivre avec l'incertitude: le pire serait de se braquer sur une conviction ou un plan et de ne rien changer.

Si on t'avait écouté en tant que grand planificateur, il aurait fallu reconvertir la moitié de l'industrie française pour fabriquer des respirateurs, car le manque de respirateur était le plus grand scandale du monde. Aujourd'hui, on s'aperçoit que l'on a probablement mis trop de personnes sous respirateur, surtout les personnes âgées dont les chances de survie en sortie sont très faibles, et on fait tout ce qu'on peut pour éviter cette extrémité. Peut-être aurait-on même eu moins de mort si on avait eu moins de respirateur? Mais ça, on ne peut le savoir qu'après, avec l'expérience, pas en faisant de grands plans sur la comète qui ne se déroulent jamais comme prévu. Personne ne peut savoir comment Noël va se passer, appliquons les gestes barrières et espérons simplement que les mesures prises suffiront à contrôler l'épidémie sans avoir besoin d'en rajouter une couche.
Des plans, pas un plan. Et question confinement, notre gvt a fait preuve de beaucoup d’imagination en mars, je leur fais confiance pour cet hiver...pour le reste, tu fais de la peine.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Marc 4 tri
Messages : 600
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

felipe a écrit : 29 sept. 2020 23:00
FAYARD a écrit : 28 sept. 2020 15:40 Alors reconfinement, ou pas ?
Pour ma part, je pense que c’est déjà acté et que les plans sont prêts.
Qui prend les paris ? :mrgreen:
Je parie qu'il n'y aura pas de reconfinement tel que vécu en mars.

D'une part, en mars, beaucoup d'entreprises ont cessé le travail de leur propre chef, sous la pression des salariés. On oublie assez vite ce petit pint de détail. Les mêmes décisions gouvernementales aujourd'hui ne produiraient pas les mêmes effets.

Le reconfinement n'est pas envisageable :
- trop cher economiquement
- possibilité d'atteindre le même niveau d'efficacité sans confiner
- opposition d'une partie de la population

Je crois par contre à des mesures plus ciblées : fermeture des bars / restaurants voire des commerces non alimentaire. Bref, ce qu'ils font actuellement

Les gens ne seront pas confinés mais bon, si tout est fermé et que dehors il fait froid, ben à la fin tu restes chez toi.

Le hic, c'est la gestion de Noël qui génère un brassage de population et des repas de famille intergenerationnel : un cocktail explosif pour contaminer les anciens.
Faut supprimer Noël, je ne vois que cela.
Pour cela c'es simple, supprimer la semaine de vacances de Noël et faire travailler les enfants (et les enseignants) pour rattraperle retard du printemps 2020. :lol:
On supprime déjà les sapins de Noël alors autant supprimer la semaine de vacances de Noël aussi.
Le programme du MEDEF en somme !
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
Répondre