Canicule Modifs format

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
Avatar du membre
coleopt
Messages : 2065
Enregistré le : 16 nov. 2009 13:58

Re: Canicule Modifs format

Message non lu par coleopt » 04 juil. 2019 13:55

Discuter?

Romain AHEE
Messages : 219
Enregistré le : 28 févr. 2015 21:33
Localisation : Toulouse

Re: Canicule Modifs format

Message non lu par Romain AHEE » 04 juil. 2019 22:05

lorsque tu prépares un LD, tu te mets en tête de le courir en fonction de la météo.

Nice en Juin, tu sais qu'il fait chaud.
Vittoria en Juillet, il fera chaud,
Etc...

Donc que la canicule modifie les formats, je dis non!
Celui qui renonce à devenir meilleur, cesse déjà d'être bon.

JC Suaudeau

superdario
Messages : 239
Enregistré le : 29 sept. 2013 14:12

Re: Canicule Modifs format

Message non lu par superdario » 05 juil. 2019 08:07

Œdème pulmonaire d'immersion car c'est de lui qu'il s'agit est maintenant bien connu

Il est étudié dans de la plongée et la natation longue distance

Il concerne deux populations si l'on veut être schématique

1) Des adultes jeune en bonne santé sans antécédent particulier
2) et une autre population plus âgée présentant des facteurs de comorbidité en particulier hypertension non connue limite
Et coronopathie non détecté

La particularité de ce syndrome c'est qu'il survient même chez un individu sain

En vulgarisant le cœur se trouve en incapacité de réaliser pleinement son travail
il y a augmentation de la précharge et de la post-charge ce qui entraîne une hyper pression dans les capillaires pulmonaires et passage de transsudat sérosité sanglante dans l' alveole

les symptômes ne sont pas toujours dramatique
le plus souvent
essentiellementt un essoufflement
de la toux
et quelquefois des crachats muqueux sanguinolents

Si l'athlète retrouve rapidement la terre ferme la plupart du temps c'est résolutif mais dans une masse de nageurs sans aide de flottabilité cela peut vite devenir dramatique

Voilà pourquoi la natation est la principale cause de décès
Et la combinaison ainsi que le rolling start ce sont des mesures de préventions pour diminuer la mortalité de notre sport
Ne doutons pas qu'en cas de décès devant un tribunal il sera difficile pour un organisateur voir une fédération de clamer qu'il ne savais pas

hervouet
Messages : 517
Enregistré le : 15 juil. 2009 11:31

Re: Canicule Modifs format

Message non lu par hervouet » 05 juil. 2019 15:00

pour en revenir à la question de départ, pourquoi ne pas rallonger la partie natation et diminuer la partie vélo ou course à pied lorsque l'épreuve se déroule sous la canicule ?

car refaire de la natation après avoir passé du temps sous la chaleur en vélo, ça peut faire du bien pour faire trempette mais trop dangereux en mode compétition !

mais à titre perso, je trouve aussi que les distances en natation sont faibles par rapport à la course à pied et le vélo surtout à partir des L et XL.

J'ai fait le M d'annecy sous une forte chaleur le we dernier, il faut aussi dire que parfois les concurrents sont irresponsables (un seul bidon sur le vélo, pas de casquette pour courir...)

Trapanelle en nat
Messages : 95
Enregistré le : 26 août 2018 18:06

Re: Canicule Modifs format

Message non lu par Trapanelle en nat » 05 juil. 2019 15:10

si vous voulez voir les effets de la canicule sur un triathlon, vous allez voir les résultats du triathlon des gorges de l'Ardèche. 130 abandons sur 800 partants. Il y avait des mecs et des nanas qui récupéraient sous les arbres pendant mon deuxième tour... J'aurais bien été incapable de renager à la fin du vélo vu l'état dans lequel j'ai fait la course à pied.

Une autre chose : si j'avais eu un tri le WE dernier (entre 38 et 39 degrés en RA), j'aurais baché : en ce qui me concerne, trop dangereux pour la santé

Trapanelle en nat
Messages : 95
Enregistré le : 26 août 2018 18:06

Re: Canicule Modifs format

Message non lu par Trapanelle en nat » 05 juil. 2019 15:11

Romain AHEE a écrit :
04 juil. 2019 22:05
lorsque tu prépares un LD, tu te mets en tête de le courir en fonction de la météo.

Nice en Juin, tu sais qu'il fait chaud.
Vittoria en Juillet, il fera chaud,
Etc...

Donc que la canicule modifie les formats, je dis non!
Oui enfin, quand ça fait un an que organise un truc et que tu as une vigi orange canicule, une vigi rouge pollution et le préfet sur le dos, tu es moins péremptoire !!

Trapanelle en nat
Messages : 95
Enregistré le : 26 août 2018 18:06

Re: Canicule Modifs format

Message non lu par Trapanelle en nat » 05 juil. 2019 15:13

superdario a écrit :
05 juil. 2019 08:07


Si l'athlète retrouve rapidement la terre ferme la plupart du temps c'est résolutif mais dans une masse de nageurs sans aide de flottabilité cela peut vite devenir dramatique

Voilà pourquoi la natation est la principale cause de décès
Et la combinaison ainsi que le rolling start ce sont des mesures de préventions pour diminuer la mortalité de notre sport
Ne doutons pas qu'en cas de décès devant un tribunal il sera difficile pour un organisateur voir une fédération de clamer qu'il ne savais pas
Au moins c'est clair.

Avatar du membre
Mathdok
Messages : 1870
Enregistré le : 24 oct. 2008 12:36
Localisation : Hell

Re: Canicule Modifs format

Message non lu par Mathdok » 05 juil. 2019 16:12

se mettre à l'eau en vitesse après être resté à cuire plusieurs heures, ça peut être très dangereux.

Faut se poser la question du pourquoi de l'ordre de nos 3 disciplines:
-la natation au début comme ça on évite les hydrocutions si elle avait été placée en 2de ou 3eme position
-le vélo au milieu pour éviter les dangers des arrivées au sprint

Avatar du membre
Mr Motherfucker
Messages : 1982
Enregistré le : 07 juin 2007 10:44
Localisation : Devant le PC

Re: Canicule Modifs format

Message non lu par Mr Motherfucker » 05 juil. 2019 17:35

Bref, Felipe, tu as perdu l'occasion de te taire, avec ton histoire de coller de la nat après le vélo... :mrgreen:

Cela dit, le débat reste intéressant mais trop réduit au cas par cas. En terme d'orga, c'est très compliqué de changer les choses en last minute, quand on connait les contraintes à proposer une épreuve.

superdario
Messages : 239
Enregistré le : 29 sept. 2013 14:12

Re: Canicule Modifs format

Message non lu par superdario » 06 juil. 2019 10:12

https://garcinromain.com/2017/10/29/le- ... inia-2017/


"je souhaiterais simplement que l’on s’interroge sur nos comportements de triathlètes, européens en particulier. Comment se fait-il que beaucoup d’entre nous abordent la partie natation avec la boule au ventre et un stress démesuré ? Décharger toute sa testostérone, tabasser ses semblables sur les premières secondes d’un triathlon pour ensuite être à l’arrêt en vélo et marcher à pied, est-ce homo sapiens sapiens ? Est-il possible d’avoir un peu plus de respect et de considération pour les autres comme cela peut s’observer ailleurs dans le monde ?"


Un peu hors sujet concernant la canicule mais interrogatif sur les dangers de l'épreuve natation et des départs mass start


Pour en revenir au sujet et un soupçon provocateur :mrgreen:

la période de canicule que l'on vient de subir est marqué par de nombreux décès en terme de santé publique


il ne s'agit pas d'hyperthermie mais d'un nombre de noyades anormalement élevées

USAT
Messages : 2630
Enregistré le : 11 nov. 2014 18:21

Re: Canicule Modifs format

Message non lu par USAT » 06 juil. 2019 10:25

felipe a écrit :
04 juil. 2019 10:41
Le lobby des cyclistes est vraiment très très puissant, et notamment sur onlinetri.

Depuis 20 ans, le triathlon s'est de plus en plus orienté vers le vélo, au détriment des 2 autres épreuves.

J'ai lu l'étude qui était mis en lien.
Sous réserve que cette étude soit valable (ce dont je doute très fortement car cela ne correspond pas à mon vécu après 20 ans à arpenter les épreuves), j'ai surtout lu que les auteurs de l'étude remettaient en cause le stress du départ de la course, et non pas la nature de l'épreuve en elle même.
Bref, cette étude est un véritable playdoyer pour arrêter les starts-mass.
Et effectivement, le stress de la course, la fameuse "machine à laver", le coeur qui accélère brutalement de 40 puls à 180 puls / min, le choc thermique lorsque les concurrents ont attendu pendant 20 minutes avec leur combi à transpirer comme des porcs...
superdario a écrit :
29 juin 2019 17:38
Les statistiques sur Iron Man sont sans équivoques les décès surviennent dans la grande majorité lors de la natation
La cause est simple c'est que tout incident accident survenant lors de la partie natation à comme sanction la noyade :sm11:
Alors superdario, quand on y connait rien, on évite de déformer les stats.
Si tu fais une crise cardiaque dans l'eau, ben tu meurs d'une crise cardiaque, pas d'une noyade.

Détourner les conclusions de l'étude afin d'aller dans le sens de vos arguments est assez petit.

Je note que ce qui parait INSURMONTABLE, voire CRIMINEL, ne semble poser aucun soucis pour la nouvelle vogue du SWIMRUN.
J'aimerais qu'on m'explique pourquoi ce qui est possible pour des swimrunners ne l'est pas pour des triathlètes.

Le triathlon a trop fait de clientélisme pour attirer de plus en plus d'athlètes, en sacrifiant la partie natation.

On ne pourra pas faire replonger les athlètes dans l'eau pour la seule et unique raison c'est que la plupart sont déjà plus que limites pour nager 1500m. Alors les faire nager 2x1500m relève de l'impossible.
Cela s'appelle simplement du clientélisme, et il faut l'assumer, sans essayer de se reposer sur des arguments sécuritaires fallacieux.
tu as un gros problème de départ : c'est que tu raisonnes par rapport à toi et tout est biaisé et subjectif au possible.
Qu'est ce qu'on fils vient faire la dedans? ou ton niveau de cap? on s'en tape. le monde se réume pas a ta petite vie de triathlète.
On te parle d'être humains, de gens qui se noient et tu fais quoi? tu parles de toi. :shock: :shock:


tu parles aussi de stat, tu as étudié le sujet? tu sais quelle table a été employée? taille de l'échantillon? estimation du biais? l'écart type? le coef de regression? ou tu vas me parler de la moyenne qui est la valeur la plus floue qui soit, et malheureusement la seule connue.
On peut en discuter si tu veux.
tu prônes des arguments dont tu ne connais le fonctionnement. C'est fort.

superdario
Messages : 239
Enregistré le : 29 sept. 2013 14:12

Re: Canicule Modifs format

Message non lu par superdario » 06 juil. 2019 11:24

Le décès survient toujours par un arrêt du cœur c'est une évidence :D
crise cardiaque ne signifie rien si ce n'est que le cœur s'est arrêté par troubles du rythmes préalablement

il existe de nombreuses étiologies à ce que tu appelles une crise cardiaque

en fait il serait préférable de parler de mort subite à l'effort

il est bien évident que les causes de mort subite dans les causes differes
avant 35 ans
après 35 ans et sont communes aux trois disciplines

ce que tu as du mal à comprendre et en particulier
l'oedeme pulmonaire immersion qui ne survient que dans la première épreuve et entraîne une insuffisance cardiaque le plus souvent passagère qui cède dans les cas les plus nombreux à l'arrêt de l effort et celle-ci peut survenir chez un individu en pleine forme physique sans antécédents ni morbidité qui par le milieu hostile qui est l'eau se transforme en suraccident /noyade/DC

La pompe cardiaque n'arrive pas a faire face a l'afflux de sang qui lui arrive dans le cœur droit et a l'évacuer efficacement
par le cœur gauche (vues certaines contraintes) dans le reste de l'organisme

Œdème pulmonaire d'immersion correspond a une étiologie de ta " crise cardiaque" et rentre dans les étiologies de morts subites a l'effort

Je te remercie pour le " quand on y connaît rien" tu peux débattre sans employer tout de suite l invective
Et je ne vais pas argumenter en faisant mon CV du triathlon et de mon éventuel cursus universitaire :mrgreen:
Modifié en dernier par superdario le 06 juil. 2019 11:53, modifié 1 fois.

Avatar du membre
coleopt
Messages : 2065
Enregistré le : 16 nov. 2009 13:58

Re: Canicule Modifs format

Message non lu par coleopt » 06 juil. 2019 11:42

Faut se poser la question du pourquoi de l'ordre de nos 3 disciplines:
-la natation au début comme ça on évite les hydrocutions si elle avait été placée en 2de ou 3eme position
-le vélo au milieu pour éviter les dangers des arrivées au sprint
Je ne pense pas que à la base le choix a était validé pour des raisons médicales et de sécurités de participants. Puis c'est devenu une norme et c'est resté comme cela.
Mais il y a des courses où tu plonges rapidement après avoir eu très chaud, en swimrun par exemple, exemple le Swimrun de la Côte Vermeil. Tu plonges aprés avoir une portion courue de 17km, et cela après avoir parcouru 54 km d'épreuve, donc en terme de température corporelle, tu dois pas être mal. La distance de natation est courte, mais l’hydrocution, et l'oedème pulmonaire , ne sont pas liées à la distance de natation.

Répondre