COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
FAYARD
Messages : 25084
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Evisims a écrit : 25 oct. 2020 11:05
FAYARD a écrit : 23 oct. 2020 14:11
Bah moi je les trouve plutôt rassurant parce que le nombre de décès n’a pas explosé et pourtant ça fait un moment que le nombre de tests positifs flambent. Ça confirme ce que j’observe autour de moi, beaucoup plus de gens malades, mais pas gravement comme en mars / avril.
Ça y est ? Vous commencez à la voir l’explosion ?
Non.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Evisims a écrit : 25 oct. 2020 11:05
FAYARD a écrit : 23 oct. 2020 14:11
Bah moi je les trouve plutôt rassurant parce que le nombre de décès n’a pas explosé et pourtant ça fait un moment que le nombre de tests positifs flambent. Ça confirme ce que j’observe autour de moi, beaucoup plus de gens malades, mais pas gravement comme en mars / avril.
Ça y est ? Vous commencez à la voir l’explosion ?
On peut mettre un peu les choses en perspectives

Image
Image
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Thierry *OnlineTri* a écrit : 24 oct. 2020 23:20
Z_orglub a écrit : 24 oct. 2020 18:53 ...
Je pense que cela laisse pas mal de marge. C'était la ligne directrice des Suédois. Tu peux te référer à leurs mesures si tu veux des détails d'implantation.
...
Je pense que la confiance que l'on peut avoir dans le simple civisme de la population varie bcp d'un pays à l'autre... là où une simple recommandation suffira dans certains pays comme peut-être la Suède, dans d'autre il faudra des lois et surtout des amendes pour aboutir au même résultat et encore...
J'ai rien contre les amendes, à condition qu'elles ciblent les comportements à risque.

Et quand on voit que les mesures ne donnent rien, il serait bon de les remettre en question, plutôt que de dire que les gens ne les respectent pas. Jusqu'à présent, est-ce que le gouvernement est revenu en arrière sur la moindre mesure ? à un moment, il faut arrêter d'accuser les français et leur indiscipline, et peut-être jeter un oeil sur les pays qui ont des meilleurs résultats que nous (c'est à dire, à peu près tout le monde si on regarde le nombre de nouveaux cas par habitants).

Et je ne prétends pas qu'on ferait aussi bien que la Suède en faisant la même chose qu'eux. Je dis juste que préserver la liberté, l'emploi et réfléchir aux conséquences du confinement dans quelques années est aussi important. Savoir si le covid tuera 10000 ou 20000 personnes cet hiver n'est pas l'unique critère qui devrait déterminer nos choix. Peut-être qu'avoir une saturation des hosto pendant les 2 mois à venir est un moindre mal comparé à confiner encore et encore. L'argent tombera du ciel jusqu'à une certaine limite. A un moment, on ne pourra plus confiner et on aura juste repoussé le problème.

On pouvait comprendre le premier confinement : on n'était pas préparé, pas de tests, pas de masques, maladie inconnue. On voulait gagner du temps... aujourd'hui c'est quoi la logique ?
Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 2271
Inscription : 16 nov. 2009 13:58

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par coleopt »

Peut-être qu'avoir une saturation des hosto pendant les 2 mois à venir est un moindre mal comparé à confiner encore et encore.
Sérieux ?
Tu prends bien en considération toutes les conséquences d’une saturation du système hospitalier !!!!
Evisims
Messages : 397
Inscription : 25 oct. 2014 09:16

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Evisims »

coleopt a écrit : 25 oct. 2020 17:25
Peut-être qu'avoir une saturation des hosto pendant les 2 mois à venir est un moindre mal comparé à confiner encore et encore.
Sérieux ?
Tu prends bien en considération toutes les conséquences d’une saturation du système hospitalier !!!!

A force de lire leurs réponses, je pense que 1) non 2) ils s’en foutent totalement.
claude
Messages : 4350
Inscription : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par claude »

Z_orglub a écrit : 25 oct. 2020 16:08 ...
Et je ne prétends pas qu'on ferait aussi bien que la Suède en faisant la même chose qu'eux. Je dis juste que préserver la liberté, l'emploi et réfléchir aux conséquences du confinement dans quelques années est aussi important. Savoir si le covid tuera 10000 ou 20000 personnes cet hiver n'est pas l'unique critère qui devrait déterminer nos choix.
...
Sachant que de toute façon il y a 600.000 personnes qui meurent chaque année en France… Une partie des personnes qui meurent / sont mortes du Covid en auraient fait partie… Alors c'est pas pour dire qu'il y a pas le feu au lac, mais on est loin de la peste ou de la grippe espagnole.
Claude
triplette
Messages : 5918
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Evisims a écrit : 25 oct. 2020 17:30
coleopt a écrit : 25 oct. 2020 17:25
Peut-être qu'avoir une saturation des hosto pendant les 2 mois à venir est un moindre mal comparé à confiner encore et encore.
Sérieux ?
Tu prends bien en considération toutes les conséquences d’une saturation du système hospitalier !!!!

A force de lire leurs réponses, je pense que 1) non 2) ils s’en foutent totalement.
Merci...ça me rassure de ne pas être le seul à le constater. En revanche, il n'y a ni provocation, ni déconne, ils sont sincères et très très sérieux......
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 2271
Inscription : 16 nov. 2009 13:58

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par coleopt »

Sachant que de toute façon il y a 600.000 personnes qui meurent chaque année en France… Une partie des personnes qui meurent / sont mortes du Covid en auraient fait partie… Alors c'est pas pour dire qu'il y a pas le feu au lac, mais on est loin de la peste ou de la grippe espag
Il y aurait une pandémie de peste ou de grippe espagnole , il y aurait beaucoup moins de mort qu’à leurs époques , tout simplement car la médecine a evoluer. Un peu comme le cancer , il y a 50 ans , lorsque l’on t’annonçait la mauvaise nouvelle , tu jouais rarement dans la saison deux , alors que maintenant tu as des rémissions, et tu peux même en soigner plusieurs . Il ne fait comparer des époques complètement différentes .
Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 2271
Inscription : 16 nov. 2009 13:58

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par coleopt »

Il y a même des hôpitaux qui sont maintenant full en réanimation, comme celui de Villefranche sur Saône . Quand maintenant on sait que les DMS ( durée moyenne de séjour ) d’un patient Covid en rea c’est 21 jours VS 5 jours pour les autres pathologies, les places ne sont pas prêtes de s’ouvrir pour accueillir de nouveaux patients pour n’importe quelle pathologie .
Fab74ch
Messages : 3303
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

triplette a écrit : 25 oct. 2020 17:48
Evisims a écrit : 25 oct. 2020 17:30
coleopt a écrit : 25 oct. 2020 17:25
Sérieux ?
Tu prends bien en considération toutes les conséquences d’une saturation du système hospitalier !!!!

A force de lire leurs réponses, je pense que 1) non 2) ils s’en foutent totalement.
Merci...ça me rassure de ne pas être le seul à le constater. En revanche, il n'y a ni provocation, ni déconne, ils sont sincères et très très sérieux......
Rassure toi, on est plusieurs « silencieux » (j’ai quand même une grande gueule de temps en temps :mrgreen: ) a le constater.
Sérieux, ou simple posture? J’aimerai bien les voir quand on leur dira qu’en membre de leur famille ne pourra être pris en réa suite à un accident quelconque... et ça arrivera, souvent même, puisque d’après les rassuristes les services de réa sont full même sans le Covid...
FAYARD
Messages : 25084
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

coleopt a écrit : 25 oct. 2020 18:02 Il y a même des hôpitaux qui sont maintenant full en réanimation, comme celui de Villefranche sur Saône . Quand maintenant on sait que les DMS ( durée moyenne de séjour ) d’un patient Covid en rea c’est 21 jours VS 5 jours pour les autres pathologies, les places ne sont pas prêtes de s’ouvrir pour accueillir de nouveaux patients pour n’importe quelle pathologie .
On va être obligé de faire des choix en grand nombre..on a juste repoussé le problème au final. Beaucoup, moi y compris, ont voulu croire que cette question ne se poserait pas cet hiver, mais finalement non. Faut que l’on s’y fasse, le couvre feu ne sera pas aussi efficace que le confinement strict que nous ne pouvons plus nous permettre sauf si on efface la dette Covid.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 2271
Inscription : 16 nov. 2009 13:58

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par coleopt »

Ce qu’ils ne prennent pas non plus conscience , c’est que lorsqu’un service de réa est full , il ne reste pratiquement plus de place dans les autres services. On va le dire comme avant , mais non , car en même les places prises le sont pour la seule pathologie Covid , qui prennent très rapidement les places , et pour un long moment , donc quid des autres pathologies ??????? Même sans arrêter les autres spécialités une saturation du système lié au patient Covid va avoir des répercussions sur les autres patients ayant d’autres pathologies , et eux ne rentre pas dans les statistiques Covid .
FAYARD
Messages : 25084
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Evisims a écrit : 25 oct. 2020 17:30
coleopt a écrit : 25 oct. 2020 17:25
Peut-être qu'avoir une saturation des hosto pendant les 2 mois à venir est un moindre mal comparé à confiner encore et encore.
Sérieux ?
Tu prends bien en considération toutes les conséquences d’une saturation du système hospitalier !!!!

A force de lire leurs réponses, je pense que 1) non 2) ils s’en foutent totalement.
Bah va quand même falloir se mettre dans la tête que l’on ne stoppera pas cette épidémie, si le couvre feu fonctionne un peu ce sera déjà bien. La peur n’a jamais empêché le danger. Les médecins vont faire un tri, comme dans une guerre...La question est êtes vous prêt à l’accepter ?
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
FAYARD
Messages : 25084
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

coleopt a écrit : 25 oct. 2020 18:18 Ce qu’ils ne prennent pas non plus conscience , c’est que lorsqu’un service de réa est full , il ne reste pratiquement plus de place dans les autres services. On va le dire comme avant , mais non , car en même les places prises le sont pour la seule pathologie Covid , qui prennent très rapidement les places , et pour un long moment , donc quid des autres pathologies ??????? Même sans arrêter les autres spécialités une saturation du système lié au patient Covid va avoir des répercussions sur les autres patients ayant d’autres pathologies , et eux ne rentre pas dans les statistiques Covid .
Pourquoi les patients Covid seraient ils prioritaires ? Là aussi il faut se poser la question.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 2271
Inscription : 16 nov. 2009 13:58

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par coleopt »

On va être obligé de faire des choix en grand nombre..on a juste repoussé le problème au final. Beaucoup, moi y compris, ont voulu croire que cette question ne se poserait pas cet hiver, mais finalement non. Faut que l’on s’y fasse, le couvre feu ne sera pas aussi efficace que le confinement strict que nous ne pouvons plus nous permettre sauf si on efface la dette Covid.
Donc si je résume , il y a 4 mois on lisait que le confinement ne sert à rien , maintenant que le couvre feu n’est pas efficace . Que un confinement serait sûrement mieux , mais ce n’est pas possible pour l’économie. Mais que le couvre feu pour l’économie n’est pas non plus la solution . Que ne rien faire non plus n’est pas la solution.
Combien de magasins n’ont plus de livraisons pour pouvoir travailler et pas pour de commandes faites en Asie mais bien pour des produits fabriqués en Europe , alors que les commandes ont été faites hors confinement .
Je lis aussi que les français ne sont les responsables de la résurgence de la pandémie en France , alors que dans les autres pays il y a moins de cas . Les mesures sont ténues entre les pays , donc la faute à qui si ce n’est sûrement NOTRE faute . L’on voit bien que cela par en vrille depuis une semaine et pas qu’en France , mais dans le monde entier ( cf le rapport de l’OMS).
Nous ne faisons simplement pas mieux , ni pas pire qu’ailleurs . Tout le mon galère.
Répondre