COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Z__orglub
Messages : 683
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

triplette a écrit : 15 janv. 2021 20:32 Pays avec couvre-feu = 12 en Europe
Quasi rien selon Z qui nous prend vraiment pour des imbéciles..... :roll:
Source ? parmi ces supposé 12 pays, dans combien le couvre feu correspond à une interdiction de sortir, et dans combien il correspond à une fermeture de certains commerces ? le diable est dans le détail triplette.

Pour te faire réfléchir un peu (vas-y progressivement si t'as pas l'habitude), voici la courbe de mortalité en Suède.

Image

Curieusement, la courbe baisse beaucoup plus vite que chez nous, alors qu'ils n'ont que des mesures très peu restrictives. Ils commencent à peine à mettre des masques.
triplette a écrit :Ne t'en déplaise, les USA ou l'Allemagne ne sont pas la France !
Exactement ! c'est bien ce que je veux souligner. Ils font des choix différents parce qu'ils se mettent d'emblée des limites à ne pas franchir dans ce qu'ils vont imposer à leur population. J'aimerais bien qu'on soit plus comme eux sur ces aspects là.
thomas05
Messages : 79
Inscription : 28 déc. 2015 20:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par thomas05 »

Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 17:34
triplette a écrit : 15 janv. 2021 16:49
Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 14:52

Tu peux jouer collectif si tu veux, mais je trouve cette mesure débile, comme énormément de français. On ne peut pas faire grand chose, à part se plaindre, voter, partager nos arguments. C'est la démocratie. On peut juste espérer que les mentalités changent peu à peu et choisir des dirigeants qui feraient des choix différents. Il ne faut surtout pas jouer collectif et se résigner devant l'absurdité.
C'est quoi les choix différents ?
Depuis le début, tu trouves toutes les dispositions débiles. Ok on a compris, ça te gave, t'es pas content, tu ne peux pas skier, pas courir quand ça te chante et tout et tout. Ton confort bourgeois est tout perturbé et tu chouines. Alors rassure toi, on en a tous plein le dos de cette pandémie, c'est pesant pour tout le monde, la situation ne satisfait personne. Je comprends que tes jérémiades incessantes puissent être un exutoire salvateur, mais en attendant ce virus continue d'envoyer du patients en nombre à l'hosto. Alors on fait quoi ? C'est quoi tes alternatives miraculeuses à ces restrictions débiles ? Puisque l'ensemble des dispositions prises à l'échelle planétaire ne donne rien ("tous des tringles everywhere", hein !), j'aimerais bien que le pimpin lambda qu'est Z, nous fasse enfin partager ses lumières, que tu nous fasses profiter de tes grandes connaissances, que tu mettes in fine tes nombreuses compétences au profit de tous, afin de sortir ENFIN de cette période absurde. Là, tu nous tiens en haleine depuis des mois, on voit au travers de tes jugements définitifs que ce n'est pas difficile de faire mieux, alors crache et raconte maintenant stp.
Ne t'en déplaise, il y a des choix différents. Un américain ou un allemand peut sortir de chez lui jour et nuit (et dans quasiment tous les pays du monde en fait). Dans pas mal de pays, on peut faire du sport en salle, aller au cinéma ou à la piscine etc... Et ils ont le même virus que nous.

Je ne sais pas en quoi c'est tellement insupportable que ça te donne envie de m'insulter. Il y a des peuples qui estiment que le virus ne justifient pas toutes les privations. Ce n'est pas ton opinion, mais admet au moins que d'autres ne pensent pas comme toi. Comprends que c'est un choix, et que tu es minoritaire au monde et même en Europe à penser qu'il faut interdire aux gens de sortir.
Je crois plutôt que ta position serait minoritaire :naughty:
Silver0l
Messages : 7873
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 19:44
Silver0l a écrit : 15 janv. 2021 18:29
Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 17:48

Comment tu expliques qu'il n'y a pas deux pays qui pensent pareil ? et que quasiment aucun pays au monde à part la France interdit au gens de sortir de chez eux.

Bien tenté, mais en fait c'est juste le contraire.

Il n'y a pas de confinement entravant les déplacements en France (mais un couvre-feu), alors que:
- Grande-Bretagne: reconfinement jusqu'à fin février au moins
- Allemagne: reconfinement depuis le 15 décembre
- Portugal : deuxième confinement généralisé depuis aujourd'hui
- Belgique: confinement
- Pays-Bas: confinement de cinq semaines depuis le 14 décembre
- Grèce: confinement strict

etc etc
Lis ce que j'écris. Je dis quasiment aucun pays au monde, pas aucun. Et regarde mes posts précédents, je l'ai déjà dit mais dans la plupart des pays que tu cites, les gens ont le droit de sortir de chez eux. Ne t'arrête pas au mot confinement qui a des sens différents selon les pays. Par exemple, les hollandais sortent de chez eux quand ils le souhaitent. Je te laisse vérifier pour les autres par toi même.

Je maintiens, il n'y a quasiment aucun pays au monde ou les gens n'ont pas le droit de sortir de chez eux quand ils le souhaitent. La France fait figure d'exception.
Faut arrêter un peu la mauvaise foi.

D'abord, il faut nous comparer avec des pays comparables, nos voisins européens. C'est à eux que je nous compare, ça rime à rien de nous comparer au Lesotho ou à la Corée du Nord...

Ensuite: nous ne sommes pas en confinement. Nous avons le droit d'aller ou on veut et de voyager. Ce n'est pas le cas chez la plupart de nos voisins. On a même le droit de dépasser l'heure du couvre-feu quand on voyage.

Ensuite, à part peut-être chez les Chinois, le confinement n'a jamais signifié en France ou ailleurs être complètement enfermé chez soi. Le principe d'un confinement est de limiter les mouvements, mais il y a toujours des exceptions qui sont prévues, dont les modalités varient plus ou moins selon les pays: pour faire les courses, pour faire du sport, pour visiter des personnes dépendantes, pour travailler, dans des limites de distance ou de région... et idem avec le couvre-feu.

Enfin, encore une fois, le point sur lequel nous nous démarquons vraiment de bien des voisins est que même si les bars et restos sont fermés comme partout, nos magasins et nos écoles restent ouverts, et ça fait une vraie différence. Espérons juste que l'on n'aura pas prochainement à y renoncer, car les indicateurs ne sont pas très bons.

Pour te suivre, j'ai regardé les mesures néerlandaises, qui sont loin d'être les plus dures en Europe, et ben je préfère les nôtres, surtout pour les écoles, les commerces, l'interdiction de voyager, l'interdiction de recevoir plus de 2 visiteurs par jour (3 pour Noël)... Et en plus je pourrai aller à la piscine demain alors que visiblement c'est interdit là-bas!

Mesures aux Pays Bas:
Fermeture des magasins non essentiels (grands magasins, magasins de vêtements, chaussures, décoration intérieure, jardineries, etc…) et des lieux de transits et où les gens se rassemblent (musées, théâtres, zoos et parcs d’attractions, bibliothèques). Les commerces essentiels (vente de produits de première nécessité) tels que les supermarchés et autres épiceries, les banques, les stations essences, et les pharmacies resteront ouverts. Les commerces non essentiels qui sont des points de retrait de colis peuvent également rester ouverts (uniquement pour ce service) ;
Les restaurants, bars et cafés restent fermés. La vente à emporter est possible. La vente d’alcool est interdite en soirée, à partir de 21h00 et jusqu’à 07h00. Les discothèques restent fermées jusqu’à nouvel ordre ;
Fermeture des piscines et saunas ;
Les professions de contacts non médicales (coiffeurs, tatoueurs, esthéticiennes, maisons closes) ne peuvent plus exercer. Les professions (para)médicales de contact telles que les kinésithérapeutes, physiothérapeutes, dentistes peuvent toujours exercer, sous réserve de respecter les mesures de distance et d’hygiène ;
Le nombre de visiteurs chez soi (intérieur et extérieur) passe de trois à deux par jour (à l’exception des enfants de moins de 13 ans). Une exception est faite pour Noël (les 24, 25 et 26 décembre), où un visiteur supplémentaire est temporairement autorisé (trois visiteurs au total) ;
Fermeture des écoles primaires et secondaires, ainsi que du MBO (enseignement secondaire professionnel), du HBO (enseignement supérieur professionnel) et des universités à partir du mercredi 16 décembre, et poursuite de l’enseignement en ligne (réouverture prévue le 18 janvier). Exceptions pour les étudiants vulnérables, les examens et, s’agissant des écoles primaires, pour les enfants de parents ayant une profession essentielle (santé, éducation, transports publics, secteur alimentaire, élimination des déchets, police, défense et autres services d’urgence, employés du gouvernement national, des municipalités et provinces) ;
Fermeture des gardes d’enfants à partir du 16 décembre et jusqu’au 18 janvier inclus, avec une exception pour les enfants des parents exerçant une profession essentielle (santé, éducation, transports publics, secteur alimentaire, élimination des déchets, police, défense et autres services d’urgence, employés du gouvernement national, des municipalités et provinces) ;
Les transports publics ne peuvent être empruntés que pour des déplacements essentiels ;
Le télétravail est fortement recommandé à moins de ne pouvoir faire autrement ;
Fermeture de tous les lieux de sport en salle, y compris les gymnases ;
Le nombre maximal de personnes autorisées à assister à des célébrations de mariage est de 30 ;
Le nombre maximal de personnes autorisées à assister à des obsèques est à nouveau de 100 ;
Limiter tout voyage (ne voyager qu’en cas d’absolue nécessité) et rester chez soi autant que possible ;
Les rassemblements dans les lieux publics clos sont limités à 30 personnes ; à l’extérieur, la taille maximale pour un groupe est de 2 personnes (sans compter les enfants de moins de 13 ans), étant précisé qu’il n’y a pas de taille maximale pour un groupe vivant sous le même toit ;
Les grands événements sont désormais interdits (ie. fêtes foraines, concerts en plein air) ;
Faire des achats en soirée (« koopavonden ») est désormais interdit. Les magasins de commerce de détail doivent fermer à 20h00. Cela ne concerne pas les supermarchés ;
Interdiction, entre 20h00 et 07h00, de consommer de l’alcool dans la rue et les espaces publics extérieurs dans la totalité du pays. La vente d’alcool au détail ou à emporter est interdite entre 20h00 et 07h00 ;
Obligation pour les personnes ayant des symptômes de toux (même légers) et/ou de rhume de rester à domicile ;
Les visites aux personnes sensibles (personne âgées ou immunodéficientes ; personnes ayant une maladie chronique) sont à limiter autant que possible. Les personnes sensibles doivent, de même, éviter les transports publics et les rassemblements.

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conse ... /pays-bas/
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Z__orglub
Messages : 683
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

Silver0l a écrit : 15 janv. 2021 23:05
Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 19:44
Silver0l a écrit : 15 janv. 2021 18:29


Bien tenté, mais en fait c'est juste le contraire.

Il n'y a pas de confinement entravant les déplacements en France (mais un couvre-feu), alors que:
- Grande-Bretagne: reconfinement jusqu'à fin février au moins
- Allemagne: reconfinement depuis le 15 décembre
- Portugal : deuxième confinement généralisé depuis aujourd'hui
- Belgique: confinement
- Pays-Bas: confinement de cinq semaines depuis le 14 décembre
- Grèce: confinement strict

etc etc
Lis ce que j'écris. Je dis quasiment aucun pays au monde, pas aucun. Et regarde mes posts précédents, je l'ai déjà dit mais dans la plupart des pays que tu cites, les gens ont le droit de sortir de chez eux. Ne t'arrête pas au mot confinement qui a des sens différents selon les pays. Par exemple, les hollandais sortent de chez eux quand ils le souhaitent. Je te laisse vérifier pour les autres par toi même.

Je maintiens, il n'y a quasiment aucun pays au monde ou les gens n'ont pas le droit de sortir de chez eux quand ils le souhaitent. La France fait figure d'exception.
Faut arrêter un peu la mauvaise foi.

D'abord, il faut nous comparer avec des pays comparables, nos voisins européens. C'est à eux que je nous compare, ça rime à rien de nous comparer au Lesotho ou à la Corée du Nord...

Ensuite: nous ne sommes pas en confinement. Nous avons le droit d'aller ou on veut et de voyager. Ce n'est pas le cas chez la plupart de nos voisins. On a même le droit de dépasser l'heure du couvre-feu quand on voyage.

Ensuite, à part peut-être chez les Chinois, le confinement n'a jamais signifié en France ou ailleurs être complètement enfermé chez soi. Le principe d'un confinement est de limiter les mouvements, mais il y a toujours des exceptions qui sont prévues, dont les modalités varient plus ou moins selon les pays: pour faire les courses, pour faire du sport, pour visiter des personnes dépendantes, pour travailler, dans des limites de distance ou de région... et idem avec le couvre-feu.

Enfin, encore une fois, le point sur lequel nous nous démarquons vraiment de bien des voisins est que même si les bars et restos sont fermés comme partout, nos magasins et nos écoles restent ouverts, et ça fait une vraie différence. Espérons juste que l'on n'aura pas prochainement à y renoncer, car les indicateurs ne sont pas très bons.

Pour te suivre, j'ai regardé les mesures néerlandaises, qui sont loin d'être les plus dures en Europe, et ben je préfère les nôtres, surtout pour les écoles, les commerces, l'interdiction de voyager, l'interdiction de recevoir plus de 2 visiteurs par jour (3 pour Noël)... Et en plus je pourrai aller à la piscine demain alors que visiblement c'est interdit là-bas!

Mesures aux Pays Bas:
Fermeture des magasins non essentiels (grands magasins, magasins de vêtements, chaussures, décoration intérieure, jardineries, etc…) et des lieux de transits et où les gens se rassemblent (musées, théâtres, zoos et parcs d’attractions, bibliothèques). Les commerces essentiels (vente de produits de première nécessité) tels que les supermarchés et autres épiceries, les banques, les stations essences, et les pharmacies resteront ouverts. Les commerces non essentiels qui sont des points de retrait de colis peuvent également rester ouverts (uniquement pour ce service) ;
Les restaurants, bars et cafés restent fermés. La vente à emporter est possible. La vente d’alcool est interdite en soirée, à partir de 21h00 et jusqu’à 07h00. Les discothèques restent fermées jusqu’à nouvel ordre ;
Fermeture des piscines et saunas ;
Les professions de contacts non médicales (coiffeurs, tatoueurs, esthéticiennes, maisons closes) ne peuvent plus exercer. Les professions (para)médicales de contact telles que les kinésithérapeutes, physiothérapeutes, dentistes peuvent toujours exercer, sous réserve de respecter les mesures de distance et d’hygiène ;
Le nombre de visiteurs chez soi (intérieur et extérieur) passe de trois à deux par jour (à l’exception des enfants de moins de 13 ans). Une exception est faite pour Noël (les 24, 25 et 26 décembre), où un visiteur supplémentaire est temporairement autorisé (trois visiteurs au total) ;
Fermeture des écoles primaires et secondaires, ainsi que du MBO (enseignement secondaire professionnel), du HBO (enseignement supérieur professionnel) et des universités à partir du mercredi 16 décembre, et poursuite de l’enseignement en ligne (réouverture prévue le 18 janvier). Exceptions pour les étudiants vulnérables, les examens et, s’agissant des écoles primaires, pour les enfants de parents ayant une profession essentielle (santé, éducation, transports publics, secteur alimentaire, élimination des déchets, police, défense et autres services d’urgence, employés du gouvernement national, des municipalités et provinces) ;
Fermeture des gardes d’enfants à partir du 16 décembre et jusqu’au 18 janvier inclus, avec une exception pour les enfants des parents exerçant une profession essentielle (santé, éducation, transports publics, secteur alimentaire, élimination des déchets, police, défense et autres services d’urgence, employés du gouvernement national, des municipalités et provinces) ;
Les transports publics ne peuvent être empruntés que pour des déplacements essentiels ;
Le télétravail est fortement recommandé à moins de ne pouvoir faire autrement ;
Fermeture de tous les lieux de sport en salle, y compris les gymnases ;
Le nombre maximal de personnes autorisées à assister à des célébrations de mariage est de 30 ;
Le nombre maximal de personnes autorisées à assister à des obsèques est à nouveau de 100 ;
Limiter tout voyage (ne voyager qu’en cas d’absolue nécessité) et rester chez soi autant que possible ;
Les rassemblements dans les lieux publics clos sont limités à 30 personnes ; à l’extérieur, la taille maximale pour un groupe est de 2 personnes (sans compter les enfants de moins de 13 ans), étant précisé qu’il n’y a pas de taille maximale pour un groupe vivant sous le même toit ;
Les grands événements sont désormais interdits (ie. fêtes foraines, concerts en plein air) ;
Faire des achats en soirée (« koopavonden ») est désormais interdit. Les magasins de commerce de détail doivent fermer à 20h00. Cela ne concerne pas les supermarchés ;
Interdiction, entre 20h00 et 07h00, de consommer de l’alcool dans la rue et les espaces publics extérieurs dans la totalité du pays. La vente d’alcool au détail ou à emporter est interdite entre 20h00 et 07h00 ;
Obligation pour les personnes ayant des symptômes de toux (même légers) et/ou de rhume de rester à domicile ;
Les visites aux personnes sensibles (personne âgées ou immunodéficientes ; personnes ayant une maladie chronique) sont à limiter autant que possible. Les personnes sensibles doivent, de même, éviter les transports publics et les rassemblements.

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conse ... /pays-bas/
les pays bas sont dans leur phase la plus restrictive qui correspond à un pic épidémique, alors que nous sommes en phase stable, avec un couvre feu qui dure depuis des mois maintenant. Tu ne peux pas comparer leur pic épidémique à notre nouveau normal. Sois honnête et compare notre confinement au leur et tu verras qu'ils sont moins stricts que nous. Dans tous les cas : A l'heure ou j'écris, je n'ai pas le droit de sortir de chez moi. Ni pour promener le chien, ni pour aller courir. Le hollandais de base qui vit à Amsterdam a le droit. Et depuis le début du covid, il a toujours eu ce droit. Et je ne pense pas qu'on lui enlevera jamais, parce que les pays bas sont un pays de libertés.

Je maintiens ce que je dis, sans aucune mauvaise foi.
il n'y a quasiment aucun pays au monde ou les gens n'ont pas le droit de sortir de chez eux quand ils le souhaitent. La France fait figure d'exception
Je n'ai pas fait la liste, malheureusement on ne trouve pas de site qui compare précisément les mesures, mais j'ai cherché, et très peu de pays interdisent strictement les sorties comme chez nous. Le plus souvent, couvre feu et confinement à l'étranger concerne des fermetures de commerce et du teletravail, très rarement une interdiction de sortir.

Ok, il y a des choses qui ne sont pas pire en France, on a moins fermé les écoles que d'autres, et il y a eu toutes sortes de restrictions partout, mais en terme de durée et des restrictions et d'intensité, on est parmi les plus restrictifs. Et oui, c'est pire en Chine. Mais ceux qui mentionnent ces dictatures perdent toutes crédibilité. On parle de pays ultra-autoritaires, si on ne trouve que ces pays pour se mettre en valeur, on est mal barré...

J'ai compris que vous êtes nombreux à vouloir ce genre de restrictions, mais ne dites pas qu'on n'avait pas le choix, et comprenez que ce n'est pas le cas de tout le monde. Plein de pays, y compris dans notre région du monde ont fait des choix différents parce qu'ils ont une vision différente de leurs libertés.
Dernière modification par Z__orglub le 16 janv. 2021 00:00, modifié 1 fois.
Z__orglub
Messages : 683
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

thomas05 a écrit : 15 janv. 2021 21:17
Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 17:34
triplette a écrit : 15 janv. 2021 16:49
C'est quoi les choix différents ?
Depuis le début, tu trouves toutes les dispositions débiles. Ok on a compris, ça te gave, t'es pas content, tu ne peux pas skier, pas courir quand ça te chante et tout et tout. Ton confort bourgeois est tout perturbé et tu chouines. Alors rassure toi, on en a tous plein le dos de cette pandémie, c'est pesant pour tout le monde, la situation ne satisfait personne. Je comprends que tes jérémiades incessantes puissent être un exutoire salvateur, mais en attendant ce virus continue d'envoyer du patients en nombre à l'hosto. Alors on fait quoi ? C'est quoi tes alternatives miraculeuses à ces restrictions débiles ? Puisque l'ensemble des dispositions prises à l'échelle planétaire ne donne rien ("tous des tringles everywhere", hein !), j'aimerais bien que le pimpin lambda qu'est Z, nous fasse enfin partager ses lumières, que tu nous fasses profiter de tes grandes connaissances, que tu mettes in fine tes nombreuses compétences au profit de tous, afin de sortir ENFIN de cette période absurde. Là, tu nous tiens en haleine depuis des mois, on voit au travers de tes jugements définitifs que ce n'est pas difficile de faire mieux, alors crache et raconte maintenant stp.
Ne t'en déplaise, il y a des choix différents. Un américain ou un allemand peut sortir de chez lui jour et nuit (et dans quasiment tous les pays du monde en fait). Dans pas mal de pays, on peut faire du sport en salle, aller au cinéma ou à la piscine etc... Et ils ont le même virus que nous.

Je ne sais pas en quoi c'est tellement insupportable que ça te donne envie de m'insulter. Il y a des peuples qui estiment que le virus ne justifient pas toutes les privations. Ce n'est pas ton opinion, mais admet au moins que d'autres ne pensent pas comme toi. Comprends que c'est un choix, et que tu es minoritaire au monde et même en Europe à penser qu'il faut interdire aux gens de sortir.
Je crois plutôt que ta position serait minoritaire :naughty:
Franchement, regarde un peu ce qu'il se passe hors de nos frontières. Va dire à un américain ou un suédois qu'il n'a pas le droit de franchir le seuil de sa porte tu seras bien reçu. Ce qui te semble normal dans ta bulle est loin d'être partagé par tout le monde.

Et même en France, si on avait une information de qualité qui ne serait pas le relais du gouvernement sans aucune remise en question, je pense que les avis seraient différents.

En réalité, c'est même pas les mesures en elle même qui me gênent : en pratique, il n'y a aucun contrôle et on fait un peu ce qu'on veut. Mais c'est simplement le principe que du jour au lendemain, un gouvernement puisse nous interdire de bouger, sans même avoir à fournir des preuves que ça sert à quelque chose, simplement en brandissant quelques épouvantails. Et le pire, c'est que les moutons applaudissent des deux mains sans se poser de question. Et quand on ose remettre en question les règles, on reçoit insulte, et argument d'autorité ("si le gouvernement le fait, c'est qu'il y a une raison, tu es trop bête pour comprendre"). Dès qu'il s'agit de discuter des courbes et des chiffres, il n'y a plus personne.
triplette
Messages : 6232
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 23:56
thomas05 a écrit : 15 janv. 2021 21:17
Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 17:34

Ne t'en déplaise, il y a des choix différents. Un américain ou un allemand peut sortir de chez lui jour et nuit (et dans quasiment tous les pays du monde en fait). Dans pas mal de pays, on peut faire du sport en salle, aller au cinéma ou à la piscine etc... Et ils ont le même virus que nous.

Je ne sais pas en quoi c'est tellement insupportable que ça te donne envie de m'insulter. Il y a des peuples qui estiment que le virus ne justifient pas toutes les privations. Ce n'est pas ton opinion, mais admet au moins que d'autres ne pensent pas comme toi. Comprends que c'est un choix, et que tu es minoritaire au monde et même en Europe à penser qu'il faut interdire aux gens de sortir.
Je crois plutôt que ta position serait minoritaire :naughty:
Franchement, regarde un peu ce qu'il se passe hors de nos frontières. Va dire à un américain ou un suédois qu'il n'a pas le droit de franchir le seuil de sa porte tu seras bien reçu. Ce qui te semble normal dans ta bulle est loin d'être partagé par tout le monde.

Et même en France, si on avait une information de qualité qui ne serait pas le relais du gouvernement sans aucune remise en question, je pense que les avis seraient différents.

En réalité, c'est même pas les mesures en elle même qui me gênent : en pratique, il n'y a aucun contrôle et on fait un peu ce qu'on veut. Mais c'est simplement le principe que du jour au lendemain, un gouvernement puisse nous interdire de bouger, sans même avoir à fournir des preuves que ça sert à quelque chose, simplement en brandissant quelques épouvantails. Et le pire, c'est que les moutons applaudissent des deux mains sans se poser de question. Et quand on ose remettre en question les règles, on reçoit insulte, et argument d'autorité ("si le gouvernement le fait, c'est qu'il y a une raison, tu es trop bête pour comprendre"). Dès qu'il s'agit de discuter des courbes et des chiffres, il n'y a plus personne.
Avec ta petite courbe suédoise que tu as dû aller chercher à la hâte ce soir, je suis maintenant sûr et certain que tu entraves que dalle et ne suis pas grand chose à cette épidémie. Tu regarderas la même courbe dans 3 semaines. :mrgreen:
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
Silver0l
Messages : 7873
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 23:56 Dès qu'il s'agit de discuter des courbes et des chiffres, il n'y a plus personne.
:lol:

Dès que je je mets des tableaux et des chiffres ici, je me fais assaillir de critiques, toi le premier, et maintenant tu te plains qu'il n'y a personne pour parler de chiffres.

:roll:
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Silver0l
Messages : 7873
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Silver0l »

Z__orglub a écrit : 15 déc. 2020 12:20
Silver0l a écrit : 15 déc. 2020 11:49
Z__orglub a écrit : 15 déc. 2020 11:23

Le fait que la France avait 3 fois plus de cas, puis seulement 2 fois plus, ne dit rien sur la gestion de la France, si ce n'est qu'elle n'a pas su maitriser l'épidémie au début.
C'est pas 3 fois plus puis seulement 2 fois plus, c'est 3 fois plus, puis 2 fois moins. Et ça dit quelque chose.
Z__orglub a écrit : 15 déc. 2020 11:23 Si on veut comparer, il faut regarder le nombre de mort, et le ramener au nombre d'habitant. L'Allemagne fait toujours mieux que nous. Le nombre de cas est une mesure beaucoup trop imprécise pour servir de point de comparaison.
Tu peux regarder les chiffres des morts, ils racontent la même histoire, sauf que le chiffre des morts, c'est un peu le rétroviseur, alors que le chiffre des cas te donne la situation de développement de l'épidémie en temps réel.

https://ourworldindata.org/coronavirus- ... erSort=asc

En gros, les courbes de décès suivent d'un mois les courbes de cas. Pour les décès, il vaudrait mieux regarder les résultats dans un mois. Les chiffres des cas étaient peu fiables au début, quand il y avait une grosse pénurie de tests, mais ce n'est plus le cas.
Le nombre de cas ne peut pas se comparer d'un pays à l'autre. A la limite, le taux de positivité des tests ? Et encore, il faudrait que l'on teste les même personne. Tu comprends qu'un pays qui ne testerait que les types qui ont de forte suspicion d'être malade, et un autre pays qui testeraient un échantillon représentatif n'auront pas du tout le même taux de positivité. On peut regarder les courbes, mais sans plus d'infos, c'est se leurrer de penser qu'on peut en déduire qq chose.

Si on regarde la courbe de mort en allemagne dans ton lien, on peut déduire plusieurs choses :
1. le nombre de mort progresse bien plus lentement en Allemagne (l'allemagne maitrise mieux la montée de l'épidémie)
2. les courbes sont décalées, la France a atteint son pic, mais l'allemagne pas encore
3. l'allemagne a systématiquement moins de mort que la France. Et attention : les courbes ne sont pas normalisé par la population. Du coup c'est très trompeur. Il faudrait réduire d'1/4 la courbe allemande.


S'il y a une chose qu'on ne peut pas conclure de cette courbe, c'est que la France gère mieux la deuxième vague. Il faudra attendre la fin et comparer la surface sous les courbes. Or pour le moment, l'Allemagne a 3 fois moins de morts, vu les courbes, je n'imagine pas que la tendance s'inverse.
Tiens, à propos de chiffres, regarde 1 mis plus tard la courbe de l'Allemagne, et regarde les c...ries que tu écrivais dessus quand je disais que les mesures prises fin octobre avaient été plus efficaces en France qu'en Allemagne pour stopper la 2ème vague:

https://ourworldindata.org/coronavirus- ... erSort=asc
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 5250
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 23:56
thomas05 a écrit : 15 janv. 2021 21:17
Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 17:34

Ne t'en déplaise, il y a des choix différents. Un américain ou un allemand peut sortir de chez lui jour et nuit (et dans quasiment tous les pays du monde en fait). Dans pas mal de pays, on peut faire du sport en salle, aller au cinéma ou à la piscine etc... Et ils ont le même virus que nous.

Je ne sais pas en quoi c'est tellement insupportable que ça te donne envie de m'insulter. Il y a des peuples qui estiment que le virus ne justifient pas toutes les privations. Ce n'est pas ton opinion, mais admet au moins que d'autres ne pensent pas comme toi. Comprends que c'est un choix, et que tu es minoritaire au monde et même en Europe à penser qu'il faut interdire aux gens de sortir.
Je crois plutôt que ta position serait minoritaire :naughty:
Franchement, regarde un peu ce qu'il se passe hors de nos frontières. Va dire à un américain ou un suédois qu'il n'a pas le droit de franchir le seuil de sa porte tu seras bien reçu. Ce qui te semble normal dans ta bulle est loin d'être partagé par tout le monde.

Et même en France, si on avait une information de qualité qui ne serait pas le relais du gouvernement sans aucune remise en question, je pense que les avis seraient différents.

En réalité, c'est même pas les mesures en elle même qui me gênent : en pratique, il n'y a aucun contrôle et on fait un peu ce qu'on veut. Mais c'est simplement le principe que du jour au lendemain, un gouvernement puisse nous interdire de bouger, sans même avoir à fournir des preuves que ça sert à quelque chose, simplement en brandissant quelques épouvantails. Et le pire, c'est que les moutons applaudissent des deux mains sans se poser de question. Et quand on ose remettre en question les règles, on reçoit insulte, et argument d'autorité ("si le gouvernement le fait, c'est qu'il y a une raison, tu es trop bête pour comprendre"). Dès qu'il s'agit de discuter des courbes et des chiffres, il n'y a plus personne.
Très juste. Et si on essaie un peu d'honnêteté, on constate que rien ne fonctionne vraiment. Les seuls pays qui ont éradiqué le virus, c'est ceux qui ont complètement fermé leurs frontières (les pays d'Asie, l'Australie, La Nouvelle-Zélande).
Aucune autre alternative ne peut fonctionner tant que le virus circule dans le monde. Du coup, le choix de la Suède est nécessairement le meilleur pour les pays qui ne veulent pas fermer. Ils ont moins de morts que nous et leur économie est toujours vivante...
Les gesticulations de nos gouvernants sont pathétiques...
Avatar de l’utilisateur
felipe
Messages : 746
Inscription : 23 févr. 2007 16:12
Localisation : Pays du poulet

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par felipe »

Silver0l a écrit : 15 janv. 2021 18:46
Sinon, la carte qui a été montrée est assez éloquente: on voit bien que le taux d'incidence a globalement bien reculé ou stagné dans les régions qui avaient avancé le couvre-feu à 18h, tandis qu'il a explosé ailleurs.

Après, c'est une vérité statistique, qui a comme toujours ses exceptions, comme les Alpes-Maritimes...

Image

Les départements où le couvre-feu a été avancé à 18h le 2/01 sont marqués 2/01.
Tu ne vois que ce que tu as envie de voir dans cette carte. Tu y vois le succès du couvre feu à 18h, là où personnellement je vois qu'il n'a aucun effet.

Déjà, dans un bon esprit scientifique, on évitera de comparer les départements qui ne sont pas dans une même région car les dynamiques et la météo (facteur très influent) sont différents.
En science, pour comparer, il faut que toutes choses sient égales par ailleurs. On ne compare pas la Bretagne avec L'Est de la France.

Et là, quand on regarde de plus près, que voit-on ? Ben on voit que les départements qui n'ont pas avancé le couvre feu à 18h ont exactement la même dynamique que ceux qui ont avancé le couvre feu à 18h !
L'aube, la côte d'or, l'yonne ont la même dynamique à la baisse !

Pire encore en PACA, les basses-alpes, pris en sandwich entre 2 départements sous couvre-feu à 18h, à une meilleure dynamique que les hautes alpes et les alpes maritimes. Si on compare le 04/05/06, la vérité statistique est que le couvre feu à 18h à un effet négatif.

De toute façon, cette carte est une arnaque, une supercherie. On refait la même connerie qu'en octobre quand le gouvernement nous a dit que le couvre feu n'était pas efficace (on nous avait dit qu'il y avait des chiffres, etc. puis maintenant on nous dit le contraire, que le couvre-feu était bien efficicace). La connerie c'est qu'il est encore trop tôt pour conclure sur l'efficacité de la mesure. Il faut compter 3 semaines. Donc on commencera vraiment à savoir si le couvre-feu à 18h à des effets vers le 21 janvier. Ce sont les chiffres entre le 20 et le 30 janvier qui seront parlants. Après le 30/01, les chiffres ne voudront plus rien dire car la mesure étant généralisée, on ne pourra plus distinguer ces effets par rapport à d'autres facteurs externes.
Objectifs : plaisir, santé et pas trop de bide
kestrel
Messages : 1269
Inscription : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par kestrel »

https://youtu.be/XYuBZl_3qT8

Préparons nous au troisième confinement
Z__orglub
Messages : 683
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

triplette a écrit : 16 janv. 2021 00:31
Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 23:56
thomas05 a écrit : 15 janv. 2021 21:17
Je crois plutôt que ta position serait minoritaire :naughty:
Franchement, regarde un peu ce qu'il se passe hors de nos frontières. Va dire à un américain ou un suédois qu'il n'a pas le droit de franchir le seuil de sa porte tu seras bien reçu. Ce qui te semble normal dans ta bulle est loin d'être partagé par tout le monde.

Et même en France, si on avait une information de qualité qui ne serait pas le relais du gouvernement sans aucune remise en question, je pense que les avis seraient différents.

En réalité, c'est même pas les mesures en elle même qui me gênent : en pratique, il n'y a aucun contrôle et on fait un peu ce qu'on veut. Mais c'est simplement le principe que du jour au lendemain, un gouvernement puisse nous interdire de bouger, sans même avoir à fournir des preuves que ça sert à quelque chose, simplement en brandissant quelques épouvantails. Et le pire, c'est que les moutons applaudissent des deux mains sans se poser de question. Et quand on ose remettre en question les règles, on reçoit insulte, et argument d'autorité ("si le gouvernement le fait, c'est qu'il y a une raison, tu es trop bête pour comprendre"). Dès qu'il s'agit de discuter des courbes et des chiffres, il n'y a plus personne.
Avec ta petite courbe suédoise que tu as dû aller chercher à la hâte ce soir, je suis maintenant sûr et certain que tu entraves que dalle et ne suis pas grand chose à cette épidémie. Tu regarderas la même courbe dans 3 semaines. :mrgreen:
Triplette, le champion des réponses creuses, le mec bête et méchant.

La courbe suédoise est intéressante parce qu'elle montre que presque sans mesure, l'épidémie baisse chez eux encore plus vite que chez nous. Autrement dit, c'est impossible de mesurer l'effet des mesures.

Evidemment, ce que la courbe ne dit pas c'est que les Suédois ont vaincu l'épidémie. Ce n'est pas le cas et tout laisse penser qu'ils auront une troisième vague. Ce qu'elle dit, c'est qu'il n'y a pas qu'une façon de lutter contre l'épidémie, et que le choix que l'on fait nous n'est pas le seul qui vaille, et surtout, qu'il est impossible à justifier scientifiquement.
Z__orglub
Messages : 683
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z__orglub »

Silver0l a écrit : 16 janv. 2021 07:56
Z__orglub a écrit : 15 déc. 2020 12:20
Silver0l a écrit : 15 déc. 2020 11:49

C'est pas 3 fois plus puis seulement 2 fois plus, c'est 3 fois plus, puis 2 fois moins. Et ça dit quelque chose.



Tu peux regarder les chiffres des morts, ils racontent la même histoire, sauf que le chiffre des morts, c'est un peu le rétroviseur, alors que le chiffre des cas te donne la situation de développement de l'épidémie en temps réel.

https://ourworldindata.org/coronavirus- ... erSort=asc

En gros, les courbes de décès suivent d'un mois les courbes de cas. Pour les décès, il vaudrait mieux regarder les résultats dans un mois. Les chiffres des cas étaient peu fiables au début, quand il y avait une grosse pénurie de tests, mais ce n'est plus le cas.
Le nombre de cas ne peut pas se comparer d'un pays à l'autre. A la limite, le taux de positivité des tests ? Et encore, il faudrait que l'on teste les même personne. Tu comprends qu'un pays qui ne testerait que les types qui ont de forte suspicion d'être malade, et un autre pays qui testeraient un échantillon représentatif n'auront pas du tout le même taux de positivité. On peut regarder les courbes, mais sans plus d'infos, c'est se leurrer de penser qu'on peut en déduire qq chose.

Si on regarde la courbe de mort en allemagne dans ton lien, on peut déduire plusieurs choses :
1. le nombre de mort progresse bien plus lentement en Allemagne (l'allemagne maitrise mieux la montée de l'épidémie)
2. les courbes sont décalées, la France a atteint son pic, mais l'allemagne pas encore
3. l'allemagne a systématiquement moins de mort que la France. Et attention : les courbes ne sont pas normalisé par la population. Du coup c'est très trompeur. Il faudrait réduire d'1/4 la courbe allemande.


S'il y a une chose qu'on ne peut pas conclure de cette courbe, c'est que la France gère mieux la deuxième vague. Il faudra attendre la fin et comparer la surface sous les courbes. Or pour le moment, l'Allemagne a 3 fois moins de morts, vu les courbes, je n'imagine pas que la tendance s'inverse.
Tiens, à propos de chiffres, regarde 1 mis plus tard la courbe de l'Allemagne, et regarde les c...ries que tu écrivais dessus quand je disais que les mesures prises fin octobre avaient été plus efficaces en France qu'en Allemagne pour stopper la 2ème vague:

https://ourworldindata.org/coronavirus- ... erSort=asc
Je n'ai écrit aucune connerie. En l'état des connaissances de l'époque, on ne pouvait pas conclure ce que tu concluais, et tout ce que je disais était correct. Je n'ai rien spéculé sur l'avenir, juste que, il y a un mois, on ne pouvait pas conclure que la France gérait mieux l'épidémie que la France.

Comme tu le sais, ne pas pouvoir conclure n'est pas équivalent logiquement à pouvoir conclure l'opposé. Ce sont des choses qui dépassent les capacités intellectuelles de Triplette, mais venant de toi, c'est de la mauvaise foi.

Bon, moi je me casse faire du ski de rando, profite toi aussi du weekend au lieu de réinventer la logique ! c'est peut-etre notre dernier weekend libre de l'hiver !
Dernière modification par Z__orglub le 16 janv. 2021 12:48, modifié 2 fois.
FAYARD
Messages : 25719
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Silver0l a écrit : 15 janv. 2021 23:05
Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 19:44
Silver0l a écrit : 15 janv. 2021 18:29


Bien tenté, mais en fait c'est juste le contraire.

Il n'y a pas de confinement entravant les déplacements en France (mais un couvre-feu), alors que:
- Grande-Bretagne: reconfinement jusqu'à fin février au moins
- Allemagne: reconfinement depuis le 15 décembre
- Portugal : deuxième confinement généralisé depuis aujourd'hui
- Belgique: confinement
- Pays-Bas: confinement de cinq semaines depuis le 14 décembre
- Grèce: confinement strict

etc etc
Lis ce que j'écris. Je dis quasiment aucun pays au monde, pas aucun. Et regarde mes posts précédents, je l'ai déjà dit mais dans la plupart des pays que tu cites, les gens ont le droit de sortir de chez eux. Ne t'arrête pas au mot confinement qui a des sens différents selon les pays. Par exemple, les hollandais sortent de chez eux quand ils le souhaitent. Je te laisse vérifier pour les autres par toi même.

Je maintiens, il n'y a quasiment aucun pays au monde ou les gens n'ont pas le droit de sortir de chez eux quand ils le souhaitent. La France fait figure d'exception.
Faut arrêter un peu la mauvaise foi.

D'abord, il faut nous comparer avec des pays comparables, nos voisins européens. C'est à eux que je nous compare, ça rime à rien de nous comparer au Lesotho ou à la Corée du Nord...

Ensuite: nous ne sommes pas en confinement. Nous avons le droit d'aller ou on veut et de voyager. Ce n'est pas le cas chez la plupart de nos voisins. On a même le droit de dépasser l'heure du couvre-feu quand on voyage.

Ensuite, à part peut-être chez les Chinois, le confinement n'a jamais signifié en France ou ailleurs être complètement enfermé chez soi. Le principe d'un confinement est de limiter les mouvements, mais il y a toujours des exceptions qui sont prévues, dont les modalités varient plus ou moins selon les pays: pour faire les courses, pour faire du sport, pour visiter des personnes dépendantes, pour travailler, dans des limites de distance ou de région... et idem avec le couvre-feu.

Enfin, encore une fois, le point sur lequel nous nous démarquons vraiment de bien des voisins est que même si les bars et restos sont fermés comme partout, nos magasins et nos écoles restent ouverts, et ça fait une vraie différence. Espérons juste que l'on n'aura pas prochainement à y renoncer, car les indicateurs ne sont pas très bons.

Pour te suivre, j'ai regardé les mesures néerlandaises, qui sont loin d'être les plus dures en Europe, et ben je préfère les nôtres, surtout pour les écoles, les commerces, l'interdiction de voyager, l'interdiction de recevoir plus de 2 visiteurs par jour (3 pour Noël)... Et en plus je pourrai aller à la piscine demain alors que visiblement c'est interdit là-bas!

Mesures aux Pays Bas:
Fermeture des magasins non essentiels (grands magasins, magasins de vêtements, chaussures, décoration intérieure, jardineries, etc…) et des lieux de transits et où les gens se rassemblent (musées, théâtres, zoos et parcs d’attractions, bibliothèques). Les commerces essentiels (vente de produits de première nécessité) tels que les supermarchés et autres épiceries, les banques, les stations essences, et les pharmacies resteront ouverts. Les commerces non essentiels qui sont des points de retrait de colis peuvent également rester ouverts (uniquement pour ce service) ;
Les restaurants, bars et cafés restent fermés. La vente à emporter est possible. La vente d’alcool est interdite en soirée, à partir de 21h00 et jusqu’à 07h00. Les discothèques restent fermées jusqu’à nouvel ordre ;
Fermeture des piscines et saunas ;
Les professions de contacts non médicales (coiffeurs, tatoueurs, esthéticiennes, maisons closes) ne peuvent plus exercer. Les professions (para)médicales de contact telles que les kinésithérapeutes, physiothérapeutes, dentistes peuvent toujours exercer, sous réserve de respecter les mesures de distance et d’hygiène ;
Le nombre de visiteurs chez soi (intérieur et extérieur) passe de trois à deux par jour (à l’exception des enfants de moins de 13 ans). Une exception est faite pour Noël (les 24, 25 et 26 décembre), où un visiteur supplémentaire est temporairement autorisé (trois visiteurs au total) ;
Fermeture des écoles primaires et secondaires, ainsi que du MBO (enseignement secondaire professionnel), du HBO (enseignement supérieur professionnel) et des universités à partir du mercredi 16 décembre, et poursuite de l’enseignement en ligne (réouverture prévue le 18 janvier). Exceptions pour les étudiants vulnérables, les examens et, s’agissant des écoles primaires, pour les enfants de parents ayant une profession essentielle (santé, éducation, transports publics, secteur alimentaire, élimination des déchets, police, défense et autres services d’urgence, employés du gouvernement national, des municipalités et provinces) ;
Fermeture des gardes d’enfants à partir du 16 décembre et jusqu’au 18 janvier inclus, avec une exception pour les enfants des parents exerçant une profession essentielle (santé, éducation, transports publics, secteur alimentaire, élimination des déchets, police, défense et autres services d’urgence, employés du gouvernement national, des municipalités et provinces) ;
Les transports publics ne peuvent être empruntés que pour des déplacements essentiels ;
Le télétravail est fortement recommandé à moins de ne pouvoir faire autrement ;
Fermeture de tous les lieux de sport en salle, y compris les gymnases ;
Le nombre maximal de personnes autorisées à assister à des célébrations de mariage est de 30 ;
Le nombre maximal de personnes autorisées à assister à des obsèques est à nouveau de 100 ;
Limiter tout voyage (ne voyager qu’en cas d’absolue nécessité) et rester chez soi autant que possible ;
Les rassemblements dans les lieux publics clos sont limités à 30 personnes ; à l’extérieur, la taille maximale pour un groupe est de 2 personnes (sans compter les enfants de moins de 13 ans), étant précisé qu’il n’y a pas de taille maximale pour un groupe vivant sous le même toit ;
Les grands événements sont désormais interdits (ie. fêtes foraines, concerts en plein air) ;
Faire des achats en soirée (« koopavonden ») est désormais interdit. Les magasins de commerce de détail doivent fermer à 20h00. Cela ne concerne pas les supermarchés ;
Interdiction, entre 20h00 et 07h00, de consommer de l’alcool dans la rue et les espaces publics extérieurs dans la totalité du pays. La vente d’alcool au détail ou à emporter est interdite entre 20h00 et 07h00 ;
Obligation pour les personnes ayant des symptômes de toux (même légers) et/ou de rhume de rester à domicile ;
Les visites aux personnes sensibles (personne âgées ou immunodéficientes ; personnes ayant une maladie chronique) sont à limiter autant que possible. Les personnes sensibles doivent, de même, éviter les transports publics et les rassemblements.

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conse ... /pays-bas/
Ne fanfaronne pas non plus, nous sommes passé d’un deuxième confinement à un couvre feu, d’abord à 20h puis rapidement à 18h. Et nos confinements sont plus strict qu’ailleurs, sauf pour les élèves jusqu’au bac. Nous sommes le pays d’Europe où les mesures ont été les plus contraignantes depuis presque 1 an. Tu veux pas l’admettre, c’est ton droit, mais c’est de la mauvaise foi. Malgré la flambée en Angleterre, le gvt se refuse toujours à sanctionner...tu saisis la différence ou pas ?
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
kestrel
Messages : 1269
Inscription : 13 sept. 2011 16:30
Localisation : Pays Basque

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par kestrel »

FAYARD a écrit : 16 janv. 2021 12:46
Silver0l a écrit : 15 janv. 2021 23:05
Z__orglub a écrit : 15 janv. 2021 19:44

Lis ce que j'écris. Je dis quasiment aucun pays au monde, pas aucun. Et regarde mes posts précédents, je l'ai déjà dit mais dans la plupart des pays que tu cites, les gens ont le droit de sortir de chez eux. Ne t'arrête pas au mot confinement qui a des sens différents selon les pays. Par exemple, les hollandais sortent de chez eux quand ils le souhaitent. Je te laisse vérifier pour les autres par toi même.

Je maintiens, il n'y a quasiment aucun pays au monde ou les gens n'ont pas le droit de sortir de chez eux quand ils le souhaitent. La France fait figure d'exception.
Faut arrêter un peu la mauvaise foi.

D'abord, il faut nous comparer avec des pays comparables, nos voisins européens. C'est à eux que je nous compare, ça rime à rien de nous comparer au Lesotho ou à la Corée du Nord...

Ensuite: nous ne sommes pas en confinement. Nous avons le droit d'aller ou on veut et de voyager. Ce n'est pas le cas chez la plupart de nos voisins. On a même le droit de dépasser l'heure du couvre-feu quand on voyage.

Ensuite, à part peut-être chez les Chinois, le confinement n'a jamais signifié en France ou ailleurs être complètement enfermé chez soi. Le principe d'un confinement est de limiter les mouvements, mais il y a toujours des exceptions qui sont prévues, dont les modalités varient plus ou moins selon les pays: pour faire les courses, pour faire du sport, pour visiter des personnes dépendantes, pour travailler, dans des limites de distance ou de région... et idem avec le couvre-feu.

Enfin, encore une fois, le point sur lequel nous nous démarquons vraiment de bien des voisins est que même si les bars et restos sont fermés comme partout, nos magasins et nos écoles restent ouverts, et ça fait une vraie différence. Espérons juste que l'on n'aura pas prochainement à y renoncer, car les indicateurs ne sont pas très bons.

Pour te suivre, j'ai regardé les mesures néerlandaises, qui sont loin d'être les plus dures en Europe, et ben je préfère les nôtres, surtout pour les écoles, les commerces, l'interdiction de voyager, l'interdiction de recevoir plus de 2 visiteurs par jour (3 pour Noël)... Et en plus je pourrai aller à la piscine demain alors que visiblement c'est interdit là-bas!

Mesures aux Pays Bas:
Fermeture des magasins non essentiels (grands magasins, magasins de vêtements, chaussures, décoration intérieure, jardineries, etc…) et des lieux de transits et où les gens se rassemblent (musées, théâtres, zoos et parcs d’attractions, bibliothèques). Les commerces essentiels (vente de produits de première nécessité) tels que les supermarchés et autres épiceries, les banques, les stations essences, et les pharmacies resteront ouverts. Les commerces non essentiels qui sont des points de retrait de colis peuvent également rester ouverts (uniquement pour ce service) ;
Les restaurants, bars et cafés restent fermés. La vente à emporter est possible. La vente d’alcool est interdite en soirée, à partir de 21h00 et jusqu’à 07h00. Les discothèques restent fermées jusqu’à nouvel ordre ;
Fermeture des piscines et saunas ;
Les professions de contacts non médicales (coiffeurs, tatoueurs, esthéticiennes, maisons closes) ne peuvent plus exercer. Les professions (para)médicales de contact telles que les kinésithérapeutes, physiothérapeutes, dentistes peuvent toujours exercer, sous réserve de respecter les mesures de distance et d’hygiène ;
Le nombre de visiteurs chez soi (intérieur et extérieur) passe de trois à deux par jour (à l’exception des enfants de moins de 13 ans). Une exception est faite pour Noël (les 24, 25 et 26 décembre), où un visiteur supplémentaire est temporairement autorisé (trois visiteurs au total) ;
Fermeture des écoles primaires et secondaires, ainsi que du MBO (enseignement secondaire professionnel), du HBO (enseignement supérieur professionnel) et des universités à partir du mercredi 16 décembre, et poursuite de l’enseignement en ligne (réouverture prévue le 18 janvier). Exceptions pour les étudiants vulnérables, les examens et, s’agissant des écoles primaires, pour les enfants de parents ayant une profession essentielle (santé, éducation, transports publics, secteur alimentaire, élimination des déchets, police, défense et autres services d’urgence, employés du gouvernement national, des municipalités et provinces) ;
Fermeture des gardes d’enfants à partir du 16 décembre et jusqu’au 18 janvier inclus, avec une exception pour les enfants des parents exerçant une profession essentielle (santé, éducation, transports publics, secteur alimentaire, élimination des déchets, police, défense et autres services d’urgence, employés du gouvernement national, des municipalités et provinces) ;
Les transports publics ne peuvent être empruntés que pour des déplacements essentiels ;
Le télétravail est fortement recommandé à moins de ne pouvoir faire autrement ;
Fermeture de tous les lieux de sport en salle, y compris les gymnases ;
Le nombre maximal de personnes autorisées à assister à des célébrations de mariage est de 30 ;
Le nombre maximal de personnes autorisées à assister à des obsèques est à nouveau de 100 ;
Limiter tout voyage (ne voyager qu’en cas d’absolue nécessité) et rester chez soi autant que possible ;
Les rassemblements dans les lieux publics clos sont limités à 30 personnes ; à l’extérieur, la taille maximale pour un groupe est de 2 personnes (sans compter les enfants de moins de 13 ans), étant précisé qu’il n’y a pas de taille maximale pour un groupe vivant sous le même toit ;
Les grands événements sont désormais interdits (ie. fêtes foraines, concerts en plein air) ;
Faire des achats en soirée (« koopavonden ») est désormais interdit. Les magasins de commerce de détail doivent fermer à 20h00. Cela ne concerne pas les supermarchés ;
Interdiction, entre 20h00 et 07h00, de consommer de l’alcool dans la rue et les espaces publics extérieurs dans la totalité du pays. La vente d’alcool au détail ou à emporter est interdite entre 20h00 et 07h00 ;
Obligation pour les personnes ayant des symptômes de toux (même légers) et/ou de rhume de rester à domicile ;
Les visites aux personnes sensibles (personne âgées ou immunodéficientes ; personnes ayant une maladie chronique) sont à limiter autant que possible. Les personnes sensibles doivent, de même, éviter les transports publics et les rassemblements.

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conse ... /pays-bas/
Ne fanfaronne pas non plus, nous sommes passé d’un deuxième confinement à un couvre feu, d’abord à 20h puis rapidement à 18h. Et nos confinements sont plus strict qu’ailleurs, sauf pour les élèves jusqu’au bac. Nous sommes le pays d’Europe où les mesures ont été les plus contraignantes depuis presque 1 an. Tu veux pas l’admettre, c’est ton droit, mais c’est de la mauvaise foi. Malgré la flambée en Angleterre, le gvt se refuse toujours à sanctionner...tu saisis la différence ou pas ?
Interview de Michel Cimes: Je suis contre l'interdiction du sport en milieu clos pour les enfants, c'est une mauvaise décision car l'obésité à augmentée de 40% chez les enfants depuis le début de l'épidemie et on sait bien que la pratique du sport augmente les défenses immunitaires

L'effet kiss cool sera terriblement ravageur.
Répondre