A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Aurore Huchez
Messages : 141
Inscription : 07 août 2009 10:14

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Aurore Huchez »

A croire le gars qui a fait le briefing des France hier, un pimpim du tri est celui qui gêne les caméramen qui filment la course !!

J'ai trouvé très limite sa réflexion : "faites attention de ne pas être dans le champ de la caméra. Chaque année on voit des gens qui prennent un tour par les premiers, des pimpims, qui font coucou à la caméra". "c'est simple, si vous voulez passer à la télé, vous n'avez qu'à courir plus vite et être dans les premiers, dans les 15 premiers" .

Il aurait pu dire dans les 3 premiers, car de toute façon les reportages de sport + ne parlent que des 3 premiers des courses. Même si un mec / une fille qui a animé toute la course finit au pied du podium, ce n'est même pas sur qu'on en entende parler...

J'ai vraiment trouvé cette réflexion (faite au briefing, et non dans un cadre privé) assez désobligeante vis à vis de nous, les triathlètes "lambda". C'est limite si on ne nous demandait pas de laisser la priorité aux caméramen et de sortir volontairement du champ de la caméra en pleine course. Ça gêne qui qu'un amateur apparaisse sur les images des France? Sur les reportages Ironman, on voit bien les pros prendre un tour vélo aux amateurs, en quoi n'est-ce pas télégénique ? Ça permet au contraire de se rendre compte de la différence de niveau, et de voir à quel point le pro va vite...

Bref, je n'ai vraiment pas compris l'intérêt de telles réflexions. C'est comme si Thierry nous disait "arrêtez de me faire coucou sur les courses, ce n'est pas photogénique!" Il fait au contraire de très belles photos de "clins d'œils" de triathlètes "lambda" !!
tribuddy
Messages : 2554
Inscription : 30 déc. 2010 09:25

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par tribuddy »

Voici ma modeste contribution:

- Le pimpin court comme un pingouin avant le départ natation avec sa combi entre le parc à vélo et le départ natation alors que tt le monde marche, même si y a que 150M => s'échauffer ça fait une vraie différence!!!
- Le pimpin a tout prévu dans les moindres détails: même de mettre tout à droite sur son vélo, genre 53*11 pour une sortie express du parc à vélo quitte à se faire vraiment mal aux jambes : il est persuadé qu'il faut toujours être sur le plus grand développement !!!
- Arrivé à T2 le pimpin gueule sur l'organisation/ les arbitres s'il trouve que le fléchage de la sortie du parc est mal indiqué (et oui il perd 10 secondes, mais on nous prend pour des cons qu'il se dit le pimpin!)
Hippo
Messages : 219
Inscription : 01 sept. 2004 10:55
Localisation : Hauts de Seine

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Hippo »

"Faut être fou pour courir le triathlon! C’est dur, extrême, inhumain!" me lance-t-on souvent. Et dire que le triathlon est ma passion! Même que j’en fais ma profession.
Oui, je l’avoue, j’aime aller au bout de l’effort. Plus vite, plus haut à chaque fois. J’aime ce défi qui consiste à repousser le seuil de ma douleur, un peu plus loin que mes adversaires. L’exploit est à ce prix

:shock: :shock: :shock:

Ceci est la page d'accueil d'un triathlète pro....du pimpim comme on n'en fait plus :mrgreen:
midas666
Messages : 80
Inscription : 12 août 2011 20:24

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par midas666 »

Hippo a écrit :"Faut être fou pour courir le triathlon! C’est dur, extrême, inhumain!" me lance-t-on souvent. Et dire que le triathlon est ma passion! Même que j’en fais ma profession.
Oui, je l’avoue, j’aime aller au bout de l’effort. Plus vite, plus haut à chaque fois. J’aime ce défi qui consiste à repousser le seuil de ma douleur, un peu plus loin que mes adversaires. L’exploit est à ce prix

:shock: :shock: :shock:

Ceci est la page d'accueil d'un triathlète pro....du pimpim comme on n'en fait plus :mrgreen:
Comment tu parles de Mike???? :shock: :shock: :shock:
On dirait que t'as encore les boules de ton dernier half en commun avec lui...
Combien t'as pris dans les carreaux?????
45' ??? 1h???? 1h30??
Laisse nous tes coordonnées, on passera te saluer sur une course :sm11: :sm11:
La bise :wink:
Hippo
Messages : 219
Inscription : 01 sept. 2004 10:55
Localisation : Hauts de Seine

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Hippo »

Jamais eu l'occasion de m'aligner sur la même course que lui. Mais je ne doute pas que l'addition serait corsée, encore heureux vu qu'il est pro.... :wink:
Mais n'y vois pas de méchanceté ou d'animosité particulière, si on n'a plus le droit de se moquer gentiment....
Avatar de l’utilisateur
ironturtle
Messages : 49996
Inscription : 23 oct. 2006 09:06
Localisation : Sous ma carapace.

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par ironturtle »

Hippo a écrit :Jamais eu l'occasion de m'aligner sur la même course que lui. Mais je ne doute pas que l'addition serait corsée, encore heureux vu qu'il est pro.... :wink:
Mais n'y vois pas de méchanceté ou d'animosité particulière, si on n'a plus le droit de se moquer gentiment....
Ca a déjà été signalé mais c'est le problème de ce genre de posts. Et de ce qu'on entend pas moquerie. :wink:
Se chambrer entre copains qui s'apprécient est une chose. Mais ça devient vite du foutage de gueule quand on s'en prend à des gens qu'on ne connaît pas, surtout si au lieu de mettre :D on choisit :mrgreen: comme smiley. :wink:
"Il n'est de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur"
Avatar de l’utilisateur
Twister
Messages : 149
Inscription : 10 oct. 2010 11:48

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Twister »

... en changeant de discipline, à 14h30 j'ai un CLM vélo et là des VRAIS pimpins, il y en a un paquet en général !!! :sm3: :sm3:
100km
Messages : 3148
Inscription : 29 sept. 2010 13:39

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par 100km »

Ben moi j'ai quand même l'impression qu'à chaques fois que je débarque sur une course, je pars pour les championnats du monde : CLM, tatoos, logos IM de partout, tri noosa fluo... Et c'est encore plus vrai sur les petits sprints locaux... Et je ne vous raconte pas quand je cours sur la promenade des anglais l'été !

A mes débuts en CAP, c'était un peu m'as-tu-vu tout ca et ca m'intéressait surtout pas, le plaisir était ailleurs. Maintenant j'ai même l'impression que les CAPeurs s'y mettent (surtout les girls qui courent même maquillées) !? En vélo, y'a longtemps que ca se fait le pimpinage :mrgreen: Je met ca sur le compte de la prépomdérance du matos dans chacune des discipline : vélo > CAP > nat.

Ceci dit, j'adore tout ce matos :sm3:
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul
tribuddy
Messages : 2554
Inscription : 30 déc. 2010 09:25

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par tribuddy »

Ben moi j'ai quand même l'impression qu'à chaques fois que je débarque sur une course, je pars pour les championnats du monde : CLM, tatoos, logos IM de partout, tri noosa fluo...
C'est pas tout à fait vrai que tout le monde se ressemble, j'ai même l'impression que la résistance anti-pimipin est en marche. Quelle ne fut pas ma surprise le mois dernier de voir un gars courir le marathon d'un IM où j'étais engagé avec un haut aux couleurs d'une boite de haricots à la sauce tomate, un autre avec un short en jeans et un dernier avec pour tout haut, un drapeau sud-africain customisé en t-shirt...

Les gens originaux il y en a encore sur les IM... il n'y a pas que des pimpins et tant mieux!

Bon de là à aller sur un IM avec un VTT il y a de la marge, mais le m'as-tu vu je pense que ça saoule beaucoup de gens qui sont là pour s'éclater et faire du sport avant tout.
100km
Messages : 3148
Inscription : 29 sept. 2010 13:39

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par 100km »

Ces "cas" restent quand même rares.

Pourquoi personne ne se déguise, comme sur les épreuves de CAP ??

Image
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul
Avatar de l’utilisateur
Bryce
Messages : 24690
Inscription : 22 sept. 2005 09:21
Localisation : Ici et là

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par Bryce »

Je pense tout simplement que sur les tri il y a une notion de plaisir liée à la performance, que l'on vise simplement le statut de finisher ou son meilleur chrono ou une place au scratch.
Il n'y a qu'à voir la partie vélo en contre la montre sans drafting, tout est dit. Je pense que le plaisir est dans deux choses, la perf et l'échange avec d'autres athlètes (encouragements), avec les bénévoles (2 mots échangés aux ravitos), avec le public (taper dans la main d'un gamin, faire un signe et un large sourire à ses proches) :sm2: :sm2:
"Se trouver des excuses c'est perdre le temps précieux que l'on pourrait utiliser à persévérer"
"Do not fear death, fear an unlived life"
Avatar de l’utilisateur
ironturtle
Messages : 49996
Inscription : 23 oct. 2006 09:06
Localisation : Sous ma carapace.

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par ironturtle »

100km a écrit :Ces "cas" restent quand même rares.

Pourquoi personne ne se déguise, comme sur les épreuves de CAP ??

Image
Dans mon cas je cours assez souvent déguisé pour le fun quand les courses s'y prêtent mais pas sur IM.
Déjà le déguisement doit être un plaisir et dans mon cas j'arrive rétamé sur marathon d'IM et pas trop envie de me faire remarquer. Car être déguisé peut être une autre façon de pimpiniser :wink:
"Il n'est de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur"
100km
Messages : 3148
Inscription : 29 sept. 2010 13:39

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par 100km »

ironturtle a écrit :Car être déguisé peut être une autre façon de pimpiniser :wink:
Pas faux.
Faîtes de la douleur une amie et vous ne serez plus jamais seul
Avatar de l’utilisateur
bédéhème
Messages : 1481
Inscription : 23 sept. 2010 16:13
Localisation : Phare Ouest

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par bédéhème »

100km a écrit :
ironturtle a écrit :Car être déguisé peut être une autre façon de pimpiniser :wink:
Pas faux.
On n'en sort plus alors... Faut arrêter le tri et rester chez soi.

La bière à la main, le gros bide devant la TV en criant "l'arbitre enc...", c'est encore pimpim ?
Avatar de l’utilisateur
ironturtle
Messages : 49996
Inscription : 23 oct. 2006 09:06
Localisation : Sous ma carapace.

Re: A quoi on reconnaît un pimpim du tri ?

Message non lu par ironturtle »

:D
Mais on s'en fout d'être pimpin et/ou être traité de tel non?
"Il n'est de plus grand malheur que de laisser mourir le rire dans ton coeur"
Répondre