L'ACTUALITE DU CYCLISME

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 10481
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Boulegan »

geraud a écrit : 19 janv. 2021 22:24 Le problème c'est que le soulagement de ne pas venir sur le Tour, c'était déjà le discours en 2017. Le Giro 2017 avait été frustrant (4eme) mais encourageant, l'amenant à revenir avec de grosses ambitions et un gros échec en 2018.
Il avait très bien rebondi fin 2018, et était revenu sur le Tour en 2019, avec un Tour frustrant mais (à la lutte jusque dans les tous derniers jours) encourageant, l'amenant à revenir avec de grosses ambitions et un gros échec en 2020...
Et on attaque une deuxième boucle...

Personnellement, je pense quand même que pour un coureur qui certes à toujours su rebondir à terme, mais qui commence souvent par d'abord prendre un gros coup au moral, poursuivre le Tour "quoi qu'il en coute" :D et faire 2 semaines de Grupetto était un choix risqué. Il a du bien gamberger pendant tout ce temps...
TiboPino ne supporte pas le pression du Tour, c'est tout. C'est bien dommage mais c'est ainsi.
Il aura beau aller briller voire faire un podium sur le Giro, ça n'aura jamais les mêmes retombées qu'une victoire d"étape sur le Tour, au col du Tourmalet par exemple (cf. campagne publicitaire de la FdJ depuis le début du mois).
En 2019, avec l'émergence et le coup de force d'Alaphilippe sur le Tour, je pensais que ça allait le libérer psychologiquement, que la pression allait changer de camp mais bim, dernière semaine fatale et une "blessure" à la cuisse que j'ai encore du mal à comprendre...
Les années défilent tellement vite, des jeunes poussent derrière, j'espère qu'une opportunité va s'ouvrir pour lui en 2021 pour finir correctement sa carrière. :arrow:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde
Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 1635
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par abdo_kassou »

Boulegan a écrit : 20 janv. 2021 10:29
geraud a écrit : 19 janv. 2021 22:24 Le problème c'est que le soulagement de ne pas venir sur le Tour, c'était déjà le discours en 2017. Le Giro 2017 avait été frustrant (4eme) mais encourageant, l'amenant à revenir avec de grosses ambitions et un gros échec en 2018.
Il avait très bien rebondi fin 2018, et était revenu sur le Tour en 2019, avec un Tour frustrant mais (à la lutte jusque dans les tous derniers jours) encourageant, l'amenant à revenir avec de grosses ambitions et un gros échec en 2020...
Et on attaque une deuxième boucle...

Personnellement, je pense quand même que pour un coureur qui certes à toujours su rebondir à terme, mais qui commence souvent par d'abord prendre un gros coup au moral, poursuivre le Tour "quoi qu'il en coute" :D et faire 2 semaines de Grupetto était un choix risqué. Il a du bien gamberger pendant tout ce temps...
TiboPino ne supporte pas le pression du Tour, c'est tout. C'est bien dommage mais c'est ainsi.
Il aura beau aller briller voire faire un podium sur le Giro, ça n'aura jamais les mêmes retombées qu'une victoire d"étape sur le Tour, au col du Tourmalet par exemple (cf. campagne publicitaire de la FdJ depuis le début du mois).
En 2019, avec l'émergence et le coup de force d'Alaphilippe sur le Tour, je pensais que ça allait le libérer psychologiquement, que la pression allait changer de camp mais bim, dernière semaine fatale et une "blessure" à la cuisse que j'ai encore du mal à comprendre...
Les années défilent tellement vite, des jeunes poussent derrière, j'espère qu'une opportunité va s'ouvrir pour lui en 2021 pour finir correctement sa carrière. :arrow:
Faut pas dire n'importe quoi, la pression il sait la supporter, il ne serait jamais arrivé où il en est sinon....
Le TDF c'est un truc de dingue où toutes les équipes arrivent au summum de leur forme, et on sait ce que ça veut dire.... Je pense qu'il ne lutte pas avec les mêmes armes et qu'il lui faut justement un gros mental pour en faire abstraction.
Mais comme dit plus haut, je n'ai pas compris ce choix de poursuivre coûte que coûte le tour (pour passer chez lui évidement), mais ça lui a coûté cher.
Il a aussi dû avoir les boules de ne pas faire le Giro, vu le niveau qu'il y avait, c'était l'année ou jamais (ceci dit le Dauphiné lui tendait les bras, il a fait une énorme erreur tactique sur la dernière étape, en courant aprés tout le monde)
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 10481
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Boulegan »

abdo_kassou a écrit : 20 janv. 2021 11:29 Faut pas dire n'importe quoi, la pression il sait la supporter, il ne serait jamais arrivé où il en est sinon....
Je pense qu'il ne lutte pas avec les mêmes armes et qu'il lui faut justement un gros mental pour en faire abstraction.
Faut savoir !! :lol:
Effectivement, faut arrêter de dire n'importe quoi... :roll:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde
Avatar de l’utilisateur
abdo_kassou
Messages : 1635
Inscription : 27 juil. 2006 16:16
Localisation : le sud, les montagnes...

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par abdo_kassou »

Boulegan a écrit : 20 janv. 2021 12:12
abdo_kassou a écrit : 20 janv. 2021 11:29 Faut pas dire n'importe quoi, la pression il sait la supporter, il ne serait jamais arrivé où il en est sinon....
Je pense qu'il ne lutte pas avec les mêmes armes et qu'il lui faut justement un gros mental pour en faire abstraction.
Faut savoir !! :lol:
Effectivement, faut arrêter de dire n'importe quoi... :roll:
je pense que tu n'as pas compris, pas chercher à comprendre ou que je suis un incompris: il n'y a rien de contradictoire dans ce que j'ai écrit, au contraire, je précise ma pensée quitte à relancer la polémique. Pinot ne carbure pas aux mêmes produits que ceux de la Jumbo , Ineos, etc, et de ce fait, sans se plaindre, fait le maximum pour suivre, attaquer, jouer la gagne, c'est couillu quand même de jouer dans la cour des grands dans ces conditions. Il sait se sublimer, et rien que le fait d'avoir réussi à faire des ses points faibles presque des points forts (chaleur en 2019, descente dans le tour de Lombardie, bordure à Revel), je reste persuadé qu'il est exceptionnel, se met beaucoup de pression, mais la gère très bien. Il aurait pu faire une carrière à la Moncoutié, une étape de ci de là, le reste en mode endurance à l'arrière et roule ma poule
Du coup, 3 semaines pour lui c'est long, je dirais que pour n'importe qui c'est long, mais quand vous voyez les gars mettre plein gaz en fin de Tour là où vous avez le plus grand mal à simplement vous réveiller le matin :? , du coup en fin de GT c'est compliqué...
Et puis, pour le TDF, il a eu la chance de sa vie en 2019, un entre deux champions, un Tour allégé, et sans son coup sur le guidon à Nîmes, il le gagne, c'est quasi sûr et certain... Jamais cette chance ne se représentera, il le sait.
Atteindre son but... Est-il dans la vie pire désenchantement ?
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 10481
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Boulegan »

abdo_kassou a écrit : 20 janv. 2021 15:41
je pense que tu n'as pas compris, pas chercher à comprendre ou que je suis un incompris: il n'y a rien de contradictoire dans ce que j'ai écrit, au contraire, je précise ma pensée quitte à relancer la polémique. Pinot ne carbure pas aux mêmes produits que ceux de la Jumbo , Ineos, etc, et de ce fait, sans se plaindre, fait le maximum pour suivre, attaquer, jouer la gagne, c'est couillu quand même de jouer dans la cour des grands dans ces conditions. Il sait se sublimer, et rien que le fait d'avoir réussi à faire des ses points faibles presque des points forts (chaleur en 2019, descente dans le tour de Lombardie, bordure à Revel), je reste persuadé qu'il est exceptionnel, se met beaucoup de pression, mais la gère très bien. Il aurait pu faire une carrière à la Moncoutié, une étape de ci de là, le reste en mode endurance à l'arrière et roule ma poule
Du coup, 3 semaines pour lui c'est long, je dirais que pour n'importe qui c'est long, mais quand vous voyez les gars mettre plein gaz en fin de Tour là où vous avez le plus grand mal à simplement vous réveiller le matin :? , du coup en fin de GT c'est compliqué...
Et puis, pour le TDF, il a eu la chance de sa vie en 2019, un entre deux champions, un Tour allégé, et sans son coup sur le guidon à Nîmes, il le gagne, c'est quasi sûr et certain... Jamais cette chance ne se représentera, il le sait.
Merci d'avoir précisé ta pensée.
Suis le premier ici à défendre et à saluer les performances de Pinot.
Son côté chien battu, perdant magnifique et guignard me, nous le rend encore plus sympathique, en France du moins, qu'un Bardet qui est insipide (à la télévision en tout cas) et qui m'a rarement fait lever de mon canapé.
On a souvent, très souvent évoqué le cas Pinot sur ce forum. Sa préparation, son matériel, sa progression (en CLM et en descente notamment) et surtout son encadrement.
Son chef d’œuvre, paradoxalement, c'est son Giro 2018 et la fameuse étape du Colle delle Finestre (où Froome s'échappe seul à 80 km de l'arrivée).
Il est 3e au général au soir de cette étape d'anthologie mais il prend un tir le lendemain dans le Col du Saint Pantaléon, la veille de l'arrivée. Il termine à 45 mn du vainqueur puis à l'hôpital.
Son Lombardie où il lâche Nibali à la pédale, c'est beau aussi. L'étape du Tourmalet 2019 devant tous les cadors, c'est magnifique et le lendemain (à Foix je crois ?), il remet ça et peut légitimement viser le podium à Paris.
Mais il y a toujours un grain de sable, un truc qui pécouille et à mon avis, c'est dans la tronche que ça se passe.
Est-ce que sans Madiot, Pinot aurait mieux réussi ? On ne le saura jamais. :arrow:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde
geraud
Messages : 6693
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

abdo_kassou a écrit : 20 janv. 2021 15:41
Boulegan a écrit : 20 janv. 2021 12:12
abdo_kassou a écrit : 20 janv. 2021 11:29 Faut pas dire n'importe quoi, la pression il sait la supporter, il ne serait jamais arrivé où il en est sinon....
Je pense qu'il ne lutte pas avec les mêmes armes et qu'il lui faut justement un gros mental pour en faire abstraction.
Faut savoir !! :lol:
Effectivement, faut arrêter de dire n'importe quoi... :roll:
je pense que tu n'as pas compris, pas chercher à comprendre ou que je suis un incompris: il n'y a rien de contradictoire dans ce que j'ai écrit, au contraire, je précise ma pensée quitte à relancer la polémique. Pinot ne carbure pas aux mêmes produits que ceux de la Jumbo , Ineos, etc, et de ce fait, sans se plaindre, fait le maximum pour suivre, attaquer, jouer la gagne, c'est couillu quand même de jouer dans la cour des grands dans ces conditions. Il sait se sublimer, et rien que le fait d'avoir réussi à faire des ses points faibles presque des points forts (chaleur en 2019, descente dans le tour de Lombardie, bordure à Revel), je reste persuadé qu'il est exceptionnel, se met beaucoup de pression, mais la gère très bien. Il aurait pu faire une carrière à la Moncoutié, une étape de ci de là, le reste en mode endurance à l'arrière et roule ma poule
Du coup, 3 semaines pour lui c'est long, je dirais que pour n'importe qui c'est long, mais quand vous voyez les gars mettre plein gaz en fin de Tour là où vous avez le plus grand mal à simplement vous réveiller le matin :? , du coup en fin de GT c'est compliqué...
Et puis, pour le TDF, il a eu la chance de sa vie en 2019, un entre deux champions, un Tour allégé, et sans son coup sur le guidon à Nîmes, il le gagne, c'est quasi sûr et certain... Jamais cette chance ne se représentera, il le sait.
Personnellement, je ne rentrerais pas dans le sujet du dopage. Même si je pense aussi qu'on n'est pas dans une situation équilibrée, c'est difficile de savoir qui, quoi, dans quelle mesure... Et surtout, je pense que même si tout le monde tournait avec les mêmes "bidons", cela ne changerait pas forcément la situation.
Parce que en terme de performance pure, si tu prends la meilleure perf possible de chacun sur un même col, je pense qu'il est à la table des meilleurs.
Sauf que sur tous les autres aspects, il est un cran au dessous.
Mentalement, c'est souvent tout blanc ou tout noir. Il peut s'enflammer quand ça va bien, comme il peut s'effondrer quand ça ne va pas (la dernière étape du Dauphiné c'était du pur émotionnel... de vraies montagnes russes)
Physiquement, il est plutôt plus fragile, se retrouve plus régulièrement affaibli par un coup de froid,... (même si ce n'est peut être pas à totalement déconnecter de ce que tu disais. Quand tu es clean, tu dois puiser plus loin dans tes réserves pour un même résultat, donc ton organisme est plus affaibli aussi)
Niveau équipe, il a une belle équipe... mais un cran en dessous. Les autres grandes équipes ont 3, 4, 5 coureurs qui ont un niveau top 10 dans un GT. On la vu avec la Jumbo l'an dernier. Meme quand Kruijswijk déclare forfait, il reste Bennett, Dumoulin, Kuss, Van aert même... et ça peut permettre d'avoir différentes stratégies (on l'a vu en 2019 ou les adversaires d'Ineos devaient courrir derrière Thomas ET derrière Bernal). C'est toujours gênant de perdre un top équipier; mais dans les autres équipes, il y a une "profondeur de banc" qui permet de mieux compenser.
Il y a le contre-la-montre, ou Pinot à déjà sorti de très beau chronos. Mais ou il est aussi plus inconstant.
Tout ça mis bout à bout, ça fait je trouve qu'au delà du dopage, Pinot n'a presque pas de marge de manoeuvre. En 2019, il avait réussi à effacer le débours de la bordure, mais en dehors de cette bordure, toutes les circonstances de course lui avaient été extrêmement favorables. Le moindre grain de sable, un équipier majeur qui lache, un jour sans,... a tout de suite plus de conséquences que chez ses adversaires.

Mais il ne faut pas désespérer... Entre 2006 et 2008 (29 à 31 ans) Cadel Evans était passé très près de la victoire dans le Tour (4, 2, 2) et on pensait qu'il avait laisser passer sa chance. Et finalement il le gagne à 34 ans, alors qu'il avait comme Pinot la réputation de ne pas courir avec le même carburant que ses adversaires. Et il y a d'autres exemples dans le Tour, de coureurs dont on pensait qu'ils ne le gagneraient plus.
geraud
Messages : 6693
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

Le monde d apres !!! Celui où plus rien ne sera pareil, ou on va reinternaliser les productions en France, ou on va faire du local, ou on va revaloriser le "made on Europe" et le "made on France" !!!

Bon ben du coup, on va quand même y aller progressivement...
Au revoir la voiture Mavic, bonjour la voiture Shimano...
https://www.matosvelo.fr/index.php?post ... -a-shimano
geraud
Messages : 6693
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par geraud »

L'étranger
Messages : 115
Inscription : 22 juin 2007 12:03

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par L'étranger »

Il sait vraiment tout faire ce gars ! :mrgreen:
bnt734
Messages : 1911
Inscription : 31 mars 2016 09:21

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par bnt734 »

Avatar de l’utilisateur
Blueboy
Messages : 521
Inscription : 09 déc. 2005 19:08
Localisation : Paname

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par Blueboy »

Chelou quand même....
Sois fier et prends cher.
FAYARD
Messages : 25688
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par FAYARD »

Blueboy a écrit : 23 janv. 2021 15:25 Chelou quand même....
Pouahhhh :mrgreen: tu m’étonnes que c’est chelou... :shock:
Pour Hirshi c’était une question de gros sous, mais là....
Comment un mec qui est encore au sommet de sa carrière peut tout stopper comme ça. Un pb au genou ? :think:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
bnt734
Messages : 1911
Inscription : 31 mars 2016 09:21

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par bnt734 »

La concurrence chez Jumbo est peut-être trop dure à vivre pour lui.
Ou bien simplement un gros raz le bol des exigences du monde pro, le contexte actuel...
FAYARD
Messages : 25688
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par FAYARD »

bnt734 a écrit : 23 janv. 2021 17:19 La concurrence chez Jumbo est peut-être trop dure à vivre pour lui.
Ou bien simplement un gros raz le bol des exigences du monde pro, le contexte actuel...
Nan, mais c’est pas sérieux..Si il veut une place de leader, il y a d’autres équipes, ce n’est donc pas cette raison. L’exigence du monde pro, c’est pas un enfant, il a 30 ans, il connaît la musique...Un pb de santé, pourquoi pas. Son genou le fait peut être encore souffrir.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
mathieuboard
Messages : 24
Inscription : 01 janv. 2014 12:02

Re: L'ACTUALITE DU CYCLISME

Message non lu par mathieuboard »

depression, ca arrive de plus en plus dans le sport de haut niveau :|
Répondre