Le Tour de France 2016

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
yoann-51
Messages : 4178
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par yoann-51 »

quand je vois un type comme Phelps, je me dis que c'est ce qui a dû se passer, ce type génétiquement fait pour nager et son cheminement de vie a fait qu'il a pratiqué la natation .... s'il avait voulu courir il est évident que malgré des capacités physiques hors norme il ne serait jamais devenu un grand coureur....
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin
Avatar de l’utilisateur
Hypo-Crampe
Messages : 1336
Inscription : 17 avr. 2015 05:28
Localisation : Praz sur Arly

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par Hypo-Crampe »

Pour Phelps son premier essai n' a pas été, c'est seulement X mois plus tard qu'il s'est volontairement mis à l'eau. Petit s'était un "testard" :D
Mais oui de famille , il y a des aptitudes car sa grande soeur, était une très très bonne nageuse.
"N' essayer pas d' être un homme de succès, mais plutôt un homme de valeur" A. Einstein
débutant
Messages : 10814
Inscription : 01 sept. 2009 21:38

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par débutant »

yoann-51 a écrit :quand je vois un type comme Phelps
Et vous vous dites quoi lorsque vous vous voyez ?
yoann-51
Messages : 4178
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par yoann-51 »

débutant a écrit :
yoann-51 a écrit :quand je vois un type comme Phelps
Et vous vous dites quoi lorsque vous vous voyez ?
Que je suis vraiment pas fait pour nager :lol:
Bon c'est une excuse comme une autre :?
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin
Silver0l
Messages : 7745
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par Silver0l »

yoann-51 a écrit :
Hypo-Crampe a écrit :http://www.sciencesetavenir.fr/archeo-p ... mains.html

Dans le sport on peut parler de tout sans langue de bois ou propos mal interprétables
car seul compte de résultat. En cela chaque athlètes fait au mieux avec SON potentiel.

je te suis pas ? tu présentes un article sérieux qui dit que la notion de race n'est pas valable chez les humains, mais tu dis qu'en sport on peut parler de tout ?????

Ça c'est du bullshit politiquement correct. Bien sûr que les races existent. Simplement, comme le mot est devenu tabou et politiquement incorrect, on ne peut plus l'utiliser, et on va maintenant préférer parler de "groupe ethnique" ou de "population".

Parce que tu as beau expliquer à Mme Michu que la notion de race n'a pas de sens, qu'il y a plus de variabilité génétique à l'intérieur d'un groupe humain qu'entre différents groupes, que nos gènes sont à 99.9% identiques gnagnagna... et bien elle saura quand même au premier coup d'oeil faire la différence entre le natif de Pleumeur-Bodou et celui de Yamoussoukro ou de Pékin, et quand elle verra le marathon de Paris, elle comprendra aussi très vite qu'il vaut mieux être né dans la vallée du Rift qu'à Massy Palaiseau si tu veux avoir une chance de faire un podium.

En vérité, c'est de vouloir à toute force tenir des positions intenables et contraires au bon sens commun sur l'inexistence de variations génétiques entre populations humaines et sur leur égalité absolue qui décrédibilise le discours anti-raciste, alors qu'il vaudrait mieux insister sur les apports de la diversité.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Avatar de l’utilisateur
Hypo-Crampe
Messages : 1336
Inscription : 17 avr. 2015 05:28
Localisation : Praz sur Arly

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par Hypo-Crampe »

FAUX
Comme signifié plus haut nous ne sommes que le reflet du lieux et du mode de vie.

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20 ... genes.html

Analyser a une date H les capacités génético/physique des coureurs Kényans par exemple :
c'est ignorer le parcours que cette ethnies à traversée pour obtenir ces adaptations qui aujourd'hui sont données comme des qualités en CAP.
"N' essayer pas d' être un homme de succès, mais plutôt un homme de valeur" A. Einstein
yoann-51
Messages : 4178
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par yoann-51 »

Hypo-Crampe a écrit :FAUX
Comme signifié plus haut nous ne sommes que le reflet du lieux et du mode de vie.

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20 ... genes.html

Analyser a une date H les capacités génético/physique des coureurs Kényans par exemple :
c'est ignorer le parcours que cette ethnies à traversée pour obtenir ces adaptations qui aujourd'hui sont données comme des qualités en CAP.
Je suis tout à fait d'accord avec hypocrampe ! Plutôt que de parler de race on devrait parler d'accomodat ......
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin
geraud
Messages : 6553
Inscription : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Rhone

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par geraud »

yoann-51 a écrit :
Hypo-Crampe a écrit :FAUX
Comme signifié plus haut nous ne sommes que le reflet du lieux et du mode de vie.

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20 ... genes.html

Analyser a une date H les capacités génético/physique des coureurs Kényans par exemple :
c'est ignorer le parcours que cette ethnies à traversée pour obtenir ces adaptations qui aujourd'hui sont données comme des qualités en CAP.
Je suis tout à fait d'accord avec hypocrampe ! Plutôt que de parler de race on devrait parler d'accomodat ......
On joue surtout beaucoup sur des mots (et je suis d'accord avec Silver quand il parle de politiquement correct). On bannit le mot "race", pour laver plus blanc que blanc et jouer les indignés, mais est ce qu'il est réellement choquant d'utiliser ce mot ou un autre s'il s'agit juste de souligner des différences physiologiques entre populations? Car tout le monde semble d'accord qu'il existe bel et bien des différences entre les peuples.

Ce qui devient problématique, c'est quand on commence à les hiérarchiser, mais ce n'est pas le mot lui même qui pose problème. Si lors de la prochaine campagne, Marine Le Pen venait à parler d'"accomodés inférieurs", ça convient à tout le monde?

Et quand on regarde les espèces animales, est ce que toute race n'est pas de toute façon le fruit d'un croisement et/ou d'une acclimatation?
Avatar de l’utilisateur
Hypo-Crampe
Messages : 1336
Inscription : 17 avr. 2015 05:28
Localisation : Praz sur Arly

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par Hypo-Crampe »

NON
http://www.savoirs.essonne.fr/thematiqu ... ses-genes/
http://www.ac-grenoble.fr/disciplines/s ... pece_h.htm

Il n'y a pas de politiquement correcte il n'y a qu'un sens au mot et un sens scientifique.
"N' essayer pas d' être un homme de succès, mais plutôt un homme de valeur" A. Einstein
Silver0l
Messages : 7745
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par Silver0l »

Hypo-Crampe a écrit :FAUX
Comme signifié plus haut nous ne sommes que le reflet du lieux et du mode de vie.

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20 ... genes.html

Analyser a une date H les capacités génético/physique des coureurs Kényans par exemple :
c'est ignorer le parcours que cette ethnies à traversée pour obtenir ces adaptations qui aujourd'hui sont données comme des qualités en CAP.

Et alors, c'est exactement ce que je dis!

Dû à leur habitat et leur mode de vie, au cours des siècles, une sélection a été faite sur certaines populations humaines, qui les a conduit a avoir certaines caractéristiques génétiques (et épigénétiques) particulières, leur conférant des capacités particulières (couleur de peau, aspect des cheveux, morphotype, aptitude à courir le marathon...). D'un point de vue génétique, et aussi choquant que cela puisse sonner aux oreilles de certains, ce n'est pas très différent de la sélection de la race Holstein au fil des siècles par exemple pour la création d'une vache laitière. Après, que l'on appelle ces groupes humains disposant de spécificités génétiques des races, des groupes ethniques ou des populations, c'est un débat purement sémantique qui n'a pas grand intérêt. Le mot race étant historiquement chargé, il est complètement rejeté et considéré comme tabou en France (alors qu'il est parfaitement admis aux USA ou au Québec), mais quel que soit le nom qu'on lui donne, on ne peut pas masquer la réalité que certains groupes de populations ont des caractéristiques génétiques particulières leur donnant des aptitudes particulières. Pour les vierges effarouchées du forum, on peut ne plus employer le terme de race si il est trop choquant, mais la réalité derrière est la même.
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
yoann-51
Messages : 4178
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par yoann-51 »

Silver0l a écrit :
Hypo-Crampe a écrit :FAUX
Comme signifié plus haut nous ne sommes que le reflet du lieux et du mode de vie.

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20 ... genes.html

Analyser a une date H les capacités génético/physique des coureurs Kényans par exemple :
c'est ignorer le parcours que cette ethnies à traversée pour obtenir ces adaptations qui aujourd'hui sont données comme des qualités en CAP.

Et alors, c'est exactement ce que je dis!

Dû à leur habitat et leur mode de vie, au cours des siècles, une sélection a été faite sur certaines populations humaines, qui les a conduit a avoir certaines caractéristiques génétiques (et épigénétiques) particulières, leur conférant des capacités particulières (couleur de peau, aspect des cheveux, morphotype, aptitude à courir le marathon...). D'un point de vue génétique, et aussi choquant que cela puisse sonner aux oyreilles de certains, ce n'est pas très différent de la sélection de la race Holstein au fil des siècles par exemple pour la création d'une vache laitière. Après, que l'on appelle ces groupes humains disposant de spécificités génétiques des races, des groupes ethniques ou des populations, c'est un débat purement sémantique qui n'a pas grand intérêt. Le mot race étant historiquement chargé, il est complètement rejeté et considéré comme tabou en France (alors qu'il est parfaitement admis aux USA ou au Québec), mais quel que soit le nom qu'on lui donne, on ne peut pas masquer la réalité que certains groupes de populations ont des caractéristiques génétiques particulières leur donnant des aptitudes particulières. Pour les vierges effarouchées du forum, on peut ne plus employer le terme de race si il est trop choquant, mais la réalité derrière est la même.
Quand tu nagesle crawll tu ne nages pas le pap il me semble ? Là c'est pareil, les scientifiques réfutent le terme de race pour l'espèce humaine. Après, je veux bien passer pour une vierge effarouchée si c'est la seule façon que tu as trouvé de te donner raison. Aller va écouter le discours de Lepen !
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin
Avatar de l’utilisateur
tridan
Messages : 1167
Inscription : 23 déc. 2007 19:28
Localisation : Garches (92)

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par tridan »

Silver0l a écrit :
Hypo-Crampe a écrit :FAUX
Comme signifié plus haut nous ne sommes que le reflet du lieux et du mode de vie.

http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20 ... genes.html

Analyser a une date H les capacités génético/physique des coureurs Kényans par exemple :
c'est ignorer le parcours que cette ethnies à traversée pour obtenir ces adaptations qui aujourd'hui sont données comme des qualités en CAP.

Et alors, c'est exactement ce que je dis!

Dû à leur habitat et leur mode de vie, au cours des siècles, une sélection a été faite sur certaines populations humaines, qui les a conduit a avoir certaines caractéristiques génétiques (et épigénétiques) particulières, leur conférant des capacités particulières (couleur de peau, aspect des cheveux, morphotype, aptitude à courir le marathon...). D'un point de vue génétique, et aussi choquant que cela puisse sonner aux oreilles de certains, ce n'est pas très différent de la sélection de la race Holstein au fil des siècles par exemple pour la création d'une vache laitière. Après, que l'on appelle ces groupes humains disposant de spécificités génétiques des races, des groupes ethniques ou des populations, c'est un débat purement sémantique qui n'a pas grand intérêt. Le mot race étant historiquement chargé, il est complètement rejeté et considéré comme tabou en France (alors qu'il est parfaitement admis aux USA ou au Québec), mais quel que soit le nom qu'on lui donne, on ne peut pas masquer la réalité que certains groupes de populations ont des caractéristiques génétiques particulières leur donnant des aptitudes particulières. Pour les vierges effarouchées du forum, on peut ne plus employer le terme de race si il est trop choquant, mais la réalité derrière est la même.
Je suis en partie d'accord avec toi, mais tu donnes à mon avis trop d'importance à la génétique pour expliquer la réussite de certains pays dans certaines disciplines. L'aspect culturel est au moins aussi déterminant. Comment expliquer l'exception Colombienne dans le vélo. leurs voisins péruviens ou boliviens sont ils génétiquement très différents ? la différence c'est que le vélo est le sport numéro 1 en Colombie et qu'en Bolivie ou au Pérou le cyclisme n'existe pas. Les colombiens sont performants car ils ont l'avantage comme les Kenyans et les Ethiopiens de vivre en altitude et que le vélo est le sport roi chez eux. Les Quintana, Chaves, Uran, Henao, Pantano etc ... sont les héritiers d'une tradition cycliste de longue date qui a produit bien avant eux Herrera ou Parra.
Un jour avec tous les pirates, tu reviendras crier vengeance, le bandana sous les étoiles, pour réduire Rimini en cendres (les Wampas)
Don't wish it. Don't wait for it. Work for it (Faris Al-Sultan)
Silver0l
Messages : 7745
Inscription : 19 août 2005 09:45
Localisation : 92
Contact :

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par Silver0l »

@yoann: facile de taxer les autres de Lepenisme, mais si tu avais eu la curiosité de consulter le fil approprié, tu aurais vu que j'étais un des rares à affronter les Lepénistes encartés du forum.

@tridan: je ne donne pas plus d’importance à la génétique qu'elle en a. Je suis d'accord avec toi que pour beaucoup de sports, et même la vaste majorité d'entre eux, les facteurs environnementaux, sociaux et économiques, les traditions culturelles et sportives, la présence d'infrastructures appropriées, la structuration économique et la professionnalisation des équipes... jouent un rôle déterminant dans le niveau des élites. C'est vrai pour le ski, le tennis, le triathlon, le judo, la voile, la natation, le basket, le golf etc etc... Mais pour la course à pied, et notamment les courses hors stade, on a affaire là à un sport de base, qui peut être et qui a été pratiqué sans rien, partout, par tous et depuis toujours. Et la raison qui fait que 0,1% de la population récolte 40% des médailles, sans bénéficier de conditions culturelles ou économiques spécialement favorables ni d'une altitude exceptionnelle ne peut être que génétique (morphotype notamment). Bref, pour revenir au sujet, le but de tout ça c'était juste de dire que redg40 aura beau passer ses nuits dans une chambre hypoxique dans un hôtel au Qatar pour simuler l'altitude de la vallée du Rift, il ne va pas se mettre à courir comme un Kenyan. :mrgreen:
Augmentus, le roman des cyclistes qui aiment l'IA
Apprenez à nager avec Le journal d'un nageur de l'ère post-Trump
Avatar de l’utilisateur
Hypo-Crampe
Messages : 1336
Inscription : 17 avr. 2015 05:28
Localisation : Praz sur Arly

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par Hypo-Crampe »

"N' essayer pas d' être un homme de succès, mais plutôt un homme de valeur" A. Einstein
Gadagne
Messages : 5697
Inscription : 02 juin 2015 14:28

Re: Le Tour de France 2016

Message non lu par Gadagne »

Hypo-Crampe a écrit :Bon pour les passionnés du sujet :D
http://visio.univ-littoral.fr/revue-staps/pdf/133.pdf
ee.pdf
Ce mr falgairette est vraiment un guignol, non content d avoir tout pompé,il ne sait absolument pas de quoi il cause, il s emmêle les pinceaux, ça aurait pu être intéressant mais c est gâché par son amateurisme :evil:
Répondre