Licence 2021

Bonne humeur de rigueur, pour les sujets ne concernant pas le monde sportif merci de poster dans "...et plus si affinité".
jat.gab
Messages : 628
Inscription : 26 mai 2015 10:20

Re: Licence 2021

Message non lu par jat.gab »

olivemiller a écrit :
10 sept. 2020 20:32
jat.gab a écrit :
09 sept. 2020 09:47
Bon après on fonctionne à 90% en bénévolat...
Les entraineurs sont-ils également bénévoles ?
Pour la plupart oui, la saison précédente au rémunérait un entraîneur natation pour environ 70% des créneaux natation, et pour le reste, les entraînements CAP, vélo, PPG, et les 30% de créneaux natation restant c’était du bénévolat.

Pour cette année, idem sauf que l’on a un ancien bénévole qui a passé son DEJEPS triathlon, on va donc lui aussi le rémunérer pour des entraînements que l’on a rajouté, sur le total des heures on va être à environ 50/50 payant je pense.

Après, tout le reste c’est du bénévolat : secrétariat, trésorerie, organisation d’épreuves...

Avatar de l’utilisateur
felipe
Messages : 593
Inscription : 23 févr. 2007 16:12
Localisation : Pays du poulet

Re: Licence 2021

Message non lu par felipe »

olivemiller a écrit :
10 sept. 2020 20:55
Bravo pour ton engagement ! Je vois néanmoins une légère contradiction :
felipe a écrit :
05 sept. 2020 21:53
les licences fédéral pour1/3 des adhérents
Contrairement au triathlon, tu peux compter qu'environ 2 adherents sur 3 n'ont pas de licence fédéral (les clubs se refusent de payer la licence FFN qu"ils jugent trop cher, ils ne la prennent que pour les compétiteurs. Les nageurs loisirs, école de natation, etc, n'ont pas de licence federale)
Puis :
felipe a écrit :
08 sept. 2020 23:19
Le nombre de licencies tourne à 310.000 environ. L'objectif est à 500.000 licenciés (est ce que cela représente reellement le 100% ?). Donc, la FFN estime son taux de licenciés à 62% ?
Absolument pas de contradiction dans mes propos. Il faut lire attentivement ce qui est écrit, et ne pas faire un raccourci des arguments pour essayer de trouver des contradictions là où il n'y en a pas. Tu compares des chiffres qui ne représentent pas la même chose.

Il y a des clubs FFN qui licencient tous leur adhérents. Pour ces clubs là, le taux de licence peut même dépasser les 100%. Et oui, car quand tu prends en plus des licences pour les "parents" qui sont officiels au bord du bassin, les entraîneurs, les dirigeants, etc. le ratio "nombre de licences/nombre de nageurs" excède 100%.
Je ne serais même pas surpris si tu me disais que ton taux de licenciés est supérieur à 100% (sur la base du ratio nombre de licence/nombre de nageurs dans l'eau, c'est à dire les pratiquants réels que j'appelle adhérent.

Tu ne peux pas être de mauvaise foi en disant que je n'y connais rien aux clubs de natation alors que, si tu es président d'un club de natation, tu le sais pertinemment que tous les clubs de natation ne licencient pas tous leurs nageurs.
D'où d'ailleurs la politique de la FFN pour convaincre les clubs de licencier tous leurs nageurs, que tu as mis en exergue.

J'ai plus l'impression que tu m'as invectivé car tu dois avoir une dent contre les clubs de natation qui ne licencient pas tous leurs nageurs.

La FFN, dans ses docs, indique que son objectif de taux de licenciés est de 100% et 500.000 licenciés. Le nombre de licenciés actuelles est de 320.000.
Dans ses 320.000, combien y a t il de nageurs et combien y a t il de licences encadrants, officiels, entraineurs et eau libre ?
Comment la FFN a estimé le nombre de licenciés potentiels à 500.000 ?
Personnellement, je n'en sais rien. Si tu as la réponse, je suis preneur, par curiosité, parce que sinon, je m'en fiche un peu de la précision des chiffres.

En tous cas, chez moi, on est 5 adultes. Ma femme ne nage pas. J'ai 1 enfant qui fait de la compétition et qui a une licence FFN.
Je ne nage pas (enfin si, en tri, mais pas en nat) et j'ai aussi une licence FFN en tant qu'officiel (juste pour tenir un chrono au bord du bassin).
Mes 2 autres enfants sont en école de natation et n'ont pas de licence FFN.
La ratio de nageurs licenciés dans ma famille est donc de 1/3. Le taux de licence peut aussi être de 2/4... Voire 2/3 (2 licenciés pour 3 nageurs).
Tout dépend comment tu calcules...
olivemiller a écrit :
10 sept. 2020 20:55
Situation financière pour la saison prochaine : critique car nous ne pourrons pas compter sur nos sponsors habituels secoués financièrement par le confinement.
Tu rejoins ce que je disais dans mon post du 08/09 à 10h32 où j'indiquais que j'étais inquiet pour la santé financière des clubs pour la prochaine saison 202/2021.
olivemiller a écrit :
10 sept. 2020 20:55
De plus, comme certains clubs de tri, nous n'avons pas pu organiser notre manifestation annuelle.En conséquence, pas de "manne" financière...
Je ne connais pas beaucoup de clubs de natation qui organisent et tirent des revenus d'une manifestation annuelle.
Pour mon club de natation, il y a un gala de synchro (accès payant pour le public) mais les maigres revenus qu'ils en tirent vont à la synchro.
J'ai en tête surtout le club d'annecy, qui lui devait tirer des revenus conséquents avec la traversée du lac d'Annecy le 15/08 et qui doit avoir un gouffre dans son budget.

Sinon, pour l'organisation des épreuves :
- quand elles ont lieu, les organisateurs pleurent qu'ils ne gagnent pas d'argent avec...
- quand elles n'ont pas lieu, ils disent qu'ils ont un trou dans le budget...
Objectifs : plaisir, santé et pas trop de bide

Avatar de l’utilisateur
felipe
Messages : 593
Inscription : 23 févr. 2007 16:12
Localisation : Pays du poulet

Re: Licence 2021

Message non lu par felipe »

jat.gab a écrit :
09 sept. 2020 09:47
felipe a écrit :
08 août 2020 06:38
Tant mieux pour ceux qui peuvent jouer aux mécènes avec leur club.
J'ai 3 gamins, on est 5. Les licences c'est 1500 € au total.

La question n'est pas de savoir si on est un vilain petit triathlete consommateur ou un triathlete acteur de son club.
La question était de savoir si il fallait continuer à miser sur un saison dans une structure collective (un club) que l'on soit con-sommateur ou non, ou si il est préférable de s'engager dans une pratique intra-familiale.

Après, je comprends parfaitement que certains ici sont blindés de thunes et peuvent jouer sur les 2 tableaux, mais ne sera pas le cas de toutes les familles.

Le débat ne se situe donc pas sur la notion de triathlete consommateur / acteur (c'était le monde d'avant) mais si on s'engage dans une forme de mécénat le temps de la crise.
Sans indiscrétion tu es dans quelle région, car chez nous on est loin de ces prix la ! :shock:

Dans mon club c'est 170€ pour la licence compétition adulte, 150€ la loisir, et 85€ pour les enfants jusqu'à 18 ans, avec en plus remise à partir de 2 licences...

Je comprends vraiment qu'à ce prix là on se pose la question :?

Bon après on fonctionne à 90% en bénévolat...
Je me répète (et me rabâche) :
mes propos portaient sur les clubs FFN et on ne peut pas tirer les mêmes généralités sur les clubs FFTRI car en FFTRI c'est très hétérogène au niveau du fonctionnement des clubs.
Les clubs FFTRI ont des modèles économiques qui oscillent entre ceux de la course à pied, du vélo ou de la natation. Cela se ressent sur le prix de la licence qui va dépendre des prestations proposées par le club en fonction des choix (entraîneurs bénévoles ou professionnels, tenues offertes ou payantes) et des autres sources de revenus (sponsoring, organisation d'une manifestation). C'est trop diversifié en tri pour tirer des généralités.
Sinon, pour le prix des licences FFN, un petit exemple à 485 € le nageur compétition, puisque c'était ta question.
https://www.cn-gap.fr/images/pdf/inscriptions2020.pdf

A 300€ (arrondi) dans mon club de natation, on est petits joueurs. :mrgreen:

Pour le tri, CRV Lyon à 270 €
https://drive.google.com/file/d/1Zc3Bk7 ... ceG3G/view
Objectifs : plaisir, santé et pas trop de bide

Répondre