AU SUIVANT ...

Des infos pas des ragots!
Avatar de l’utilisateur
kent
Messages : 2172
Inscription : 14 oct. 2004 20:56

AU SUIVANT ...

Message non lu par kent »

Quitte à courir à 11 km/H autant que se soit sur un I.M
Avatar de l’utilisateur
Del-pepe
Messages : 2007
Inscription : 28 déc. 2004 11:40

Message non lu par Del-pepe »

:evil:
Commanaman
Messages : 1698
Inscription : 18 sept. 2006 18:13

Message non lu par Commanaman »

Je persiste donc à dire que c'est bien ça la réalité du sport de haut niveau. Et que quelques athlètes célèbres soient propres n'y change rien.
Avatar de l’utilisateur
Vinz'
Messages : 117
Inscription : 12 juil. 2005 20:08
Localisation : Pornichet
Contact :

Message non lu par Vinz' »

Commanaman a écrit :Je persiste donc à dire que c'est bien ça la réalité du sport de haut niveau. Et que quelques athlètes célèbres soient propres n'y change rien.
Ca reste ton avis. Que je ne partage pas mais je respecte!

Ceci dis moi je voulais tirer mon chapeau au président de la F.F.A qui à eu le courage de tenir de tel propos lors des championnats d'europe sur des athlètes de sa fédération. Quelques temps plus tard on voit bien que ses craintes étaient fondées.

Après je te le redis...sport de haut niveau ne rime pas avec sport médiatisé. Attention à la généralisation à outrance.

Et pour finir, l'etenelle question...si l'échantillon A est confirmé par le B pourquoi deux de suspension?? Lorsque des produits de synthèse se retrouve dans le sang ou les urines alors le doute ne pas permis. A vie la suspension, à vie...il n'y a que comme ça que ce fléau s'éteindra.

Mais là ce n'est que mon avis....

Bonne journée,

@+
Vinz'
dem
Messages : 926
Inscription : 28 oct. 2005 17:33

Message non lu par dem »

Et l'intéressé est récidiviste, par dessus le marché...
Commanaman
Messages : 1698
Inscription : 18 sept. 2006 18:13

Message non lu par Commanaman »

Vinz' a écrit :Après je te le redis...sport de haut niveau ne rime pas avec sport médiatisé. Attention à la généralisation à outrance.
Mais le sport de haut niveau a-t-il une raison d'être en dehors de la médiatisation ( exepté , une fois de plus , quelques cas particuliers ) et donc a-t-il simplement une existence en dehors de cette médiatisation ? Pourquoi une fédération dépenserait-elle des sommes colossales pour encadrer les sportifs de haut niveau ( et donc leur mettre une pression avec obligation de résultats qui est certainement une des cause du dopage ) si ce n'était pour accéder à une toujours plus grande médiatisation ?
Vinz' a écrit :Et pour finir, l'etenelle question...si l'échantillon A est confirmé par le B pourquoi deux de suspension?? Lorsque des produits de synthèse se retrouve dans le sang ou les urines alors le doute ne pas permis. A vie la suspension, à vie...il n'y a que comme ça que ce fléau s'éteindra.
Entièrement d'accord avec toi : ces gens-là n'ont rien à faire dans le sport. Mais quelle fédération osera la première se défaire ainsi définitivement de son élite , et tomber dans l'oubli médiatique faute de résultats , donc ne plus avoir de rentrées d'argent et donc ... disparaitre.
NickTheQuick
Messages : 9403
Inscription : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Message non lu par NickTheQuick »

Commanaman a écrit :. Mais quelle fédération osera la première se défaire ainsi définitivement de son élite , et tomber dans l'oubli médiatique faute de résultats , donc ne plus avoir de rentrées d'argent et donc ... disparaitre.
ben... la FFA :idea: tu ne fais pas tomber 4 têtes d'affiches de ton sport (branche 1/2 fond) en un an sans une volonté fédérale d'assainir ton élite. Tout ceci n'est en rien le fruit du hasard ou du domaine du concours de circonstances.

Nick
Avatar de l’utilisateur
Vinz'
Messages : 117
Inscription : 12 juil. 2005 20:08
Localisation : Pornichet
Contact :

Message non lu par Vinz' »

NickTheQuick a écrit :
Commanaman a écrit :. Mais quelle fédération osera la première se défaire ainsi définitivement de son élite , et tomber dans l'oubli médiatique faute de résultats , donc ne plus avoir de rentrées d'argent et donc ... disparaitre.
ben... la FFA :idea: tu ne fais pas tomber 4 têtes d'affiches de ton sport (branche 1/2 fond) en un an sans une volonté fédérale d'assainir ton élite. Tout ceci n'est en rien le fruit du hasard ou du domaine du concours de circonstances.

Nick
Tout à fait d'accord! Des fédérations qui osent il y en a, je peux te parler de la fédération Internationale d'Aviron. Tiens, extrait d'une interview de président de la FFSA:

"- Le dopage épargne-t-il l’aviron ?
Aucun sport ne peut prétendre être complètement épargné par le dopage. Mais je crois pouvoir dire que l’aviron est un des sports les moins atteints par ce fléau. Certes, un bateau ukrainien a été disqualifié à Athènes mais d’une façon générale les contrôles positifs sont extrêmement rares.
Je pense que l’aviron est épargné parce qu’il y a peu d’enjeux financiers dans ce sport et parce que la fédération internationale d'aviron a été une des premières à développer des contrôles inopinés à l’entraînement et à sanctionner les tricheurs par une radiation à vie dès la première infraction"

Des solutions, il en existe. Et de dire que la raison d'être d'une fédé c'est à tout prix l'accès à la médiatisation bein c'est un peu fort non?? C'est un des but certes, mais ce ne doit pas être l'objectif n°1.

:wink: @+
Commanaman
Messages : 1698
Inscription : 18 sept. 2006 18:13

Message non lu par Commanaman »

Vinz' a écrit :["- Le dopage épargne-t-il l’aviron ?
Aucun sport ne peut prétendre être complètement épargné par le dopage. Mais je crois pouvoir dire que l’aviron est un des sports les moins atteints par ce fléau. Certes, un bateau ukrainien a été disqualifié à Athènes mais d’une façon générale les contrôles positifs sont extrêmement rares.
Je pense que l’aviron est épargné parce qu’il y a peu d’enjeux financiers dans ce sport et parce que la fédération internationale d'aviron a été une des premières à développer des contrôles inopinés à l’entraînement et à sanctionner les tricheurs par une radiation à vie dès la première infraction
Les contrôles positifs dans le cyclisme sont aussi extrèmement rares donc on doit en conclure que le dopage est quasiment absent du cyclisme ?????
L'argument du peu d'enjeux financiers est évidemment grotesque. Un exemple : j'ai appris il y a peu que le père d'une athlète ( minime ! ) de mon club d'athlé lui a dit de prendre un peu de ventoline avant le départ des championnats de France de cross scolaire. Il n'y a pas là d'enjeux financiers en lui disant : " prends ça tu respireras mieux " fort heureusement la jeune fille est plus intelligente que son père....
Par contre je ne savais pas que cette fédération faisait des radiations à vie et ça c'est effectivement une très bonne initiative. Je te remercie pour l'info.
NickTheQuick a écrit :ben... la FFA tu ne fais pas tomber 4 têtes d'affiches de ton sport (branche 1/2 fond) en un an sans une volonté fédérale d'assainir ton élite. Tout ceci n'est en rien le fruit du hasard ou du domaine du concours de circonstances.
J'aimerai être d'accord avec toi mais il me semble que Hind Dehiba n'a été contrôlée que parce que les douaniers l'ont arrêtée en possession de produits dopants. La plupart des affaires de dopage qui apparaissent ne sont pas le fait des fédérations mais celui des douanes ou de la police. Je n'ai pas dit que la FFA ne faisait rien , je dis que les contrôles et les sanctions ne sont pas , et loin s'en faut , à la hauteur du fléau.
Mais il est vrai que je suis d'accord avec les propos suivants de Bernard Amsalem même si je pense que la notion du nombre de médailles devrait être totalement supprimée:
Mais les critères actuels pour juger de la bonne santé d'une fédération sont le nombre de licenciés qu'elle compte et le nombre de médailles qu'elle rapporte. Et ils sont déterminants dans la définition du montant de l'aide négociée chaque année avec le ministère des sports dans le cadre de la convention d'objectifs. Le jour où l'on prendra en compte les critères de lien social, d'insertion et de développement de la citoyenneté, on aura progressé.
Pour moi le minimum , et ce dès le premier contrôle positif , c'est radiation à vie , suppression de tous les records et titres et remboursement de toutes les primes et autres avantages financiers versés par la fédération.
L'excellente initiative d'Athletes For Transparency n'est pas le fait d'une fédération , mais d'athlètes qui en ont assez que presque rien ne soit fait et il me semble , Nick , que ta satisfaction à nous annoncer cette bonne nouvelle prouve que tu es tout de même un peu de mon avis sur l'implication des fédérations dans la lutte contre le dopage. :wink:
braziou
Messages : 12446
Inscription : 16 avr. 2005 02:04
Localisation : La Réunion

Message non lu par braziou »

Dehiba, c'est pas un hasard si la douane l'a chopé , il y avait une enquete sur elle , elle était attendue
NickTheQuick
Messages : 9403
Inscription : 06 déc. 2003 17:09
Contact :

Message non lu par NickTheQuick »

Commanaman a écrit :
NickTheQuick a écrit :ben... la FFA tu ne fais pas tomber 4 têtes d'affiches de ton sport (branche 1/2 fond) en un an sans une volonté fédérale d'assainir ton élite. Tout ceci n'est en rien le fruit du hasard ou du domaine du concours de circonstances.
Commanaman a écrit :J'aimerai être d'accord avec toi mais il me semble que Hind Dehiba n'a été contrôlée que parce que les douaniers l'ont arrêtée en possession de produits dopants. La plupart des affaires de dopage qui apparaissent ne sont pas le fait des fédérations mais celui des douanes ou de la police. Je n'ai pas dit que la FFA ne faisait rien , je dis que les contrôles et les sanctions ne sont pas , et loin s'en faut , à la hauteur du fléau.
Au risque de me répéter et, sans pouvoir donner plus de détails, hélas, mais quand les douanes, (hormis gros coup de bol rarissime) font de telles "prises", ce n'est en rien du au hasard, tu peux me croire. De même que les propos de Bernard n'étaient pas des paroles en l'air, la preuve.
Comme cela a déjà été dit ici et partagé notamment par MarcoTri, le pouvoir sportif ASSOCIE aux instances policières et judiciaires constitue le binôme le plus efficace pour la lutte contre le dopage. L'un sans l'autre ont un pouvoir/efficacité/moyens limité.
Commanaman a écrit :L'excellente initiative d'Athletes For Transparency n'est pas le fait d'une fédération , mais d'athlètes qui en ont assez que presque rien ne soit fait et il me semble , Nick , que ta satisfaction à nous annoncer cette bonne nouvelle prouve que tu es tout de même un peu de mon avis sur l'implication des fédérations dans la lutte contre le dopage. :wink:
On peut soutenir et se réjouir de l'existence de l'AFT sans considérer que toutes les fédés ont une politique de l'autruche ou de la pie brailleuse. L'AFT ne remplacera jamais le bon travail de certaines fédérations, de même que le bon travail d'une fédération n'empêchera jamais le dopage :roll:.

Par contre, pour la partie "argent et enjeux financiers", je te rejoins complètement, l'argent n'est qu'un facteur très multiplicateur mais c'est l'égo et/ou l'inertie d'un milieu/culture qui sont les premières causes du dopage, AMHA d'où l'institutionnalisation du dopage dans la lutte (INSEP 90's), dans le cyclisme amateur (j'étais pas né :roll: :evil:) et la présence dans d'autres domaines où il n'y a rien à gagner ou presque de dérives dopantes. Et s'il y a des gens assez bêtes pour se doper pour finir 5è de la course de 3è zone, il y a aussi des gens assez intelligents et sains pour préférer une 4è place aux Jeux dans le respect des règles.

Nick
Commanaman
Messages : 1698
Inscription : 18 sept. 2006 18:13

Message non lu par Commanaman »

Dommage effectivement que tu ne puisse en dire plus mais je te remercie de ces quelques explications. Nos échanges auront au eu le mérite de clarifer et de rendre plus lisibles certaines situations.
Répondre