Dopage dans le football...

Des infos pas des ragots!
Avatar du membre
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6663
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Dopage dans le football...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 14 nov. 2019 09:11

Bon tout le monde sait que le foot est une discipline bien trop technique pour qu'il y ai du dopage... (ça servirait à quoi de courir plus vite, taper plus fort, récupérer plus facilement, ne plus sentir la douleur, devenir un peu plus grand dans ce sport...). :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

A partir de 1h42:19 Vikash Dhorasoo évoque cette fine ligne sur laquelle il était (et on devine en creux que la franchir n'est pas un soucis moral).
phpBB [video]


T.

Reminox
Messages : 140
Enregistré le : 03 sept. 2016 18:35

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par Reminox » 15 nov. 2019 10:00

Et puis c'est ahurissant comme le foot est complètement épargné par le contrôles positifs... :eusa-whistle: :eusa-whistle: :eusa-whistle: :eusa-whistle: :eusa-whistle:

En dehors de toutes les affaires de dopage que l'on a voulu cacher (Juventus fin des années 1990, EDF en 1998, plus récemment le contrôle positif de Ramos qui a été blanchi finalement et bien d'autres) j'ai été à un colloque où l'un des anciens membres du staff de la Lazio disait sereinement que tous les joueurs de l'équipe étaient cockés pendant les matchs.

Bref :roll: :roll: :roll:

PS: Perso je m'en fiche je regarde ça comme un show mais il ne faut pas être dupe non plus :)

Avatar du membre
coleopt
Messages : 2078
Enregistré le : 16 nov. 2009 13:58

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par coleopt » 15 nov. 2019 12:22

Il y a quelques années, le job m'a permis de travailler avec un ancien médecin de la FFF. Un jour je me blesse musculairement, on en discute me demande le protocole médical, que j'employais pour me soigner. Du traditionnel, je ne m'étais jamais penché sérieusement sur la question, je faisais comme tout le monde. Il me dit:"tu veux reprendre rapidement ou normalement ?". Je lui dis rapidement, on se met donc à parler pharmacologie, et me donne une liste de médicaments ( une dizaine de mémoire), qui n'étaient pas sur la liste antidopage. Aucuns ne traitaient directement les pathologies musculaires, par contre il y avait un médoc pour les rhinites , un pour les troubles gastriques, etc. Effectivement sous la 3 semaines j'ai repris entrainement normalement malgré la pathologie originelle qui était une liaison musculaire de stade 3 (selon Durey et Rodineau) mais avec un hématome de faible abondance.
Dans mon travail il arrive aussi que nous utilisons des médicaments différemment que leurs buts originels aussi.
Tout ça pour dire que la pharmacologie, peut être utilisé de différentes manières sans pour autant rentrer dans le dopage, même si le lien est tenu.

triplette
Messages : 5255
Enregistré le : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par triplette » 15 nov. 2019 14:08

Thierry *OnlineTri* a écrit :
14 nov. 2019 09:11
Bon tout le monde sait que le foot est une discipline bien trop technique pour qu'il y ai du dopage... (ça servirait à quoi de courir plus vite, taper plus fort, récupérer plus facilement, ne plus sentir la douleur, devenir un peu plus grand dans ce sport...). :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

A partir de 1h42:19 Vikash Dhorasoo évoque cette fine ligne sur laquelle il était (et on devine en creux que la franchir n'est pas un soucis moral).
phpBB [video]


T.
Pas vraiment de raison de penser que le foot échappe à ce qu'il se passe dans les autres sports.
En fait Patrick Montel avait dit a peu près la même chose il y a peu...rien de nouveau.
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."

jhr
Messages : 1871
Enregistré le : 11 sept. 2009 09:40

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par jhr » 15 nov. 2019 14:49

coleopt a écrit :
15 nov. 2019 12:22
Il y a quelques années, le job m'a permis de travailler avec un ancien médecin de la FFF. Un jour je me blesse musculairement, on en discute me demande le protocole médical, que j'employais pour me soigner. Du traditionnel, je ne m'étais jamais penché sérieusement sur la question, je faisais comme tout le monde. Il me dit:"tu veux reprendre rapidement ou normalement ?". Je lui dis rapidement, on se met donc à parler pharmacologie, et me donne une liste de médicaments ( une dizaine de mémoire), qui n'étaient pas sur la liste antidopage. Aucuns ne traitaient directement les pathologies musculaires, par contre il y avait un médoc pour les rhinites , un pour les troubles gastriques, etc. Effectivement sous la 3 semaines j'ai repris entrainement normalement malgré la pathologie originelle qui était une liaison musculaire de stade 3 (selon Durey et Rodineau) mais avec un hématome de faible abondance.
Dans mon travail il arrive aussi que nous utilisons des médicaments différemment que leurs buts originels aussi.
Tout ça pour dire que la pharmacologie, peut être utilisé de différentes manières sans pour autant rentrer dans le dopage, même si le lien est tenu.
Je trouve ton expérience très intéressante. Ça permet de comprendre pas mal de choses sans tomber dans le tous dopés tous pourris.
La pharmacologie devient de plus en plus complexe y compris pour le généraliste du coin. C’est peut être regrettable pour le quidam moyen que sont la plupart de nous tous. Dans ma pratique j’aimerais bien parfois pouvoir récupérer d une blessure plus rapidement ou renforcer mes défenses immunitaires qui parfois en prennent un coup avec le cocktail entraînement météo travail. A moins d’être en contact avec des spécialistes c’est difficile.

Avatar du membre
coleopt
Messages : 2078
Enregistré le : 16 nov. 2009 13:58

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par coleopt » 15 nov. 2019 15:33

Je vais vous prendre l'exemple d'un médicament bien connu mais qui bizarrement n'a jamais été évoqué pour le dopage. Tout le monde connait les amphétamines. Toute prise d'amphétamine est illégale dans la pratique sportive car se sont des substances interdites mises sur la liste des produits dopants. (classe S6). Mais un médicament qui était soit disant un antidiabétique , était essentiellement un anorexigène de nature amphétaminique. C'est le médiator. Dans son cas c'est le laboratoire qui avait caché la vraie nature du produit à des fins commerciales.
Mais le médiator a surement été utilisé comme dopant par certains sportifs, car le principe actif pharmaceutique, est chimiquement proche de la norfenfluramine, une substance très proche de l'amphétamine. Il était facilement accessible à l'achat . Médiator est son nom commercial, mais en réalité c'est du Benfluorex qui est bien sur la liste Classe S6 des produits dopants.

Avatar du membre
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6663
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 15 nov. 2019 22:44

triplette a écrit :
15 nov. 2019 14:08
Pas vraiment de raison de penser que le foot échappe à ce qu'il se passe dans les autres sports.
En fait Patrick Montel avait dit a peu près la même chose il y a peu...rien de nouveau.
Disons que la franchise et légèreté avec laquelle il parle dopage/médocs tranche avec le peu de cas de dopage révélés dans ce sport... ;)

T.

Venner192
Messages : 1260
Enregistré le : 24 juin 2017 17:45

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par Venner192 » 15 nov. 2019 23:29

Les coréens pour la Coupe du Monde en Corée, très bien entraînés, quelle condition physique pfff...😇😅
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

jhr
Messages : 1871
Enregistré le : 11 sept. 2009 09:40

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par jhr » 16 nov. 2019 14:00

Concernant le Mediator je ne connaissais pas ses effets proches des amphétamines, mais je sais que nombre de médecins généralistes l’avaient détournés et le prescrivaient pour les femmes désirant perdre du poids grâce comme tu l’as dit à ses propriétés anorexigènes .

triplette
Messages : 5255
Enregistré le : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par triplette » 16 nov. 2019 14:34

Thierry *OnlineTri* a écrit :
15 nov. 2019 22:44
triplette a écrit :
15 nov. 2019 14:08
Pas vraiment de raison de penser que le foot échappe à ce qu'il se passe dans les autres sports.
En fait Patrick Montel avait dit a peu près la même chose il y a peu...rien de nouveau.
Disons que la franchise et légèreté avec laquelle il parle dopage/médocs tranche avec le peu de cas de dopage révélés dans ce sport... ;)

T.
C'est pas faux.
Après, comme tu l'as mentionné il est vrai que le dopage dans le foot n'est pas vu comme un facteur direct de performance influent sur un résultat ( pour s'imposer dans un match il ne suffit pas d'être plus rapide, plus résistant, plus endurant etc...il y a surtout toute une dynamique de groupe et une organisation sur un terrain qui ne peuvent pas être boosté par la pharmacie). Il est probable que cette vision là biaise davantage la lutte anti dopage dans le foot. Mais je te rejoins, ne nous leurrons pas, le foot en la matière n'est pas plus vertueux que n'importe qu'elle autre discipline sportive. Tout du moins dans le monde pro. Chez les amateurs, je ne sais pas si c'est un phénomène vraiment identifié. Ce serait intéressant à savoir. En même temps ils ont tellement d'autres problèmes à gérer (corruption, intimidation, violence etc...) :roll:
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."

smoyoyo
Messages : 106
Enregistré le : 07 déc. 2011 12:54

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par smoyoyo » 16 nov. 2019 16:32

J'me rappelle le Zizou de 98 qui suait exagérément comme le Johnny cocaïné du début des années 90 sur scène !

Avatar du membre
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6663
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 17 nov. 2019 01:16

triplette a écrit :
16 nov. 2019 14:34
Thierry *OnlineTri* a écrit :
15 nov. 2019 22:44
triplette a écrit :
15 nov. 2019 14:08
Pas vraiment de raison de penser que le foot échappe à ce qu'il se passe dans les autres sports.
En fait Patrick Montel avait dit a peu près la même chose il y a peu...rien de nouveau.
Disons que la franchise et légèreté avec laquelle il parle dopage/médocs tranche avec le peu de cas de dopage révélés dans ce sport... ;)

T.
C'est pas faux.
Après, comme tu l'as mentionné il est vrai que le dopage dans le foot n'est pas vu comme un facteur direct de performance influent sur un résultat ( pour s'imposer dans un match il ne suffit pas d'être plus rapide, plus résistant, plus endurant etc...il y a surtout toute une dynamique de groupe et une organisation sur un terrain qui ne peuvent pas être boosté par la pharmacie). Il est probable que cette vision là biaise davantage la lutte anti dopage dans le foot. Mais je te rejoins, ne nous leurrons pas, le foot en la matière n'est pas plus vertueux que n'importe qu'elle autre discipline sportive. Tout du moins dans le monde pro. Chez les amateurs, je ne sais pas si c'est un phénomène vraiment identifié. Ce serait intéressant à savoir. En même temps ils ont tellement d'autres problèmes à gérer (corruption, intimidation, violence etc...) :roll:
Le foot est le sport qui brasse le plus d'argent, comme le dit Dhorasoo, la FIFA est capable de faire plier les états (ceux qui pensent que j'exagère regarderons les conditions fiscales qu'impose la FIFA pour l'organisation d'une compétition majeure - ça inclut la France :) -).

Pire il s'est quasi déshumanisé, il n'y a qu'à regarder la jungle des transferts dans lequel le joueur est réduit à un produit financier (Vikash Dhorasoo effleure juste le sujet dans son interview, précisant que le joueur est souvent le dernier au courant des deals qui l'affectent).

Dans un contexte où dans bien des pays le foot est LE sport national et où soit-disant une victoire en CdM fait gagner un point de croissance au pays (bon peut-être qu'on a réussi à prouver que c'était faux :LOL:). Aux simples enjeux financiers s'ajoute des enjeux politiques...

Le "jeu" n'en n'est donc plus un, ça serait de la faute professionnelle de ne pas TOUT en mettre en œuvre pour que les joueurs puissent exprimer leur talent au moins durant leur carrière et assurer le show. Je doute que les considérations morales pèsent bien lourd, c'est pourtant le seul rempart face au dopage.

T.

claude
Messages : 3638
Enregistré le : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par claude » 17 nov. 2019 18:23

Thierry *OnlineTri* a écrit :
17 nov. 2019 01:16
...
Le foot est le sport qui brasse le plus d'argent, comme le dit Dhorasoo
...
T.
En même temps... pas foutus de payer un avion en état de marche et un pilote qualifié pour transférer un footballeur :roll:
Claude

FAYARD
Messages : 21972
Enregistré le : 18 juin 2007 08:53

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par FAYARD » 17 nov. 2019 19:16

claude a écrit :
17 nov. 2019 18:23
Thierry *OnlineTri* a écrit :
17 nov. 2019 01:16
...
Le foot est le sport qui brasse le plus d'argent, comme le dit Dhorasoo
...
T.
En même temps... pas foutus de payer un avion en état de marche et un pilote qualifié pour transférer un footballeur :roll:
Quand tu vois le salaire du joueur, à sa place, même pas en rêve je monte dans ce coucou pour traverser la manche. Je préfère me payer un vol commercial ordinaire.
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:

triplette
Messages : 5255
Enregistré le : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: Dopage dans le football...

Message non lu par triplette » 19 nov. 2019 10:17

Thierry *OnlineTri* a écrit :
17 nov. 2019 01:16
triplette a écrit :
16 nov. 2019 14:34
Thierry *OnlineTri* a écrit :
15 nov. 2019 22:44


Disons que la franchise et légèreté avec laquelle il parle dopage/médocs tranche avec le peu de cas de dopage révélés dans ce sport... ;)

T.
C'est pas faux.
Après, comme tu l'as mentionné il est vrai que le dopage dans le foot n'est pas vu comme un facteur direct de performance influent sur un résultat ( pour s'imposer dans un match il ne suffit pas d'être plus rapide, plus résistant, plus endurant etc...il y a surtout toute une dynamique de groupe et une organisation sur un terrain qui ne peuvent pas être boosté par la pharmacie). Il est probable que cette vision là biaise davantage la lutte anti dopage dans le foot. Mais je te rejoins, ne nous leurrons pas, le foot en la matière n'est pas plus vertueux que n'importe qu'elle autre discipline sportive. Tout du moins dans le monde pro. Chez les amateurs, je ne sais pas si c'est un phénomène vraiment identifié. Ce serait intéressant à savoir. En même temps ils ont tellement d'autres problèmes à gérer (corruption, intimidation, violence etc...) :roll:
Le foot est le sport qui brasse le plus d'argent, comme le dit Dhorasoo, la FIFA est capable de faire plier les états (ceux qui pensent que j'exagère regarderons les conditions fiscales qu'impose la FIFA pour l'organisation d'une compétition majeure - ça inclut la France :) -).

Pire il s'est quasi déshumanisé, il n'y a qu'à regarder la jungle des transferts dans lequel le joueur est réduit à un produit financier (Vikash Dhorasoo effleure juste le sujet dans son interview, précisant que le joueur est souvent le dernier au courant des deals qui l'affectent).

Dans un contexte où dans bien des pays le foot est LE sport national et où soit-disant une victoire en CdM fait gagner un point de croissance au pays (bon peut-être qu'on a réussi à prouver que c'était faux :LOL:). Aux simples enjeux financiers s'ajoute des enjeux politiques...

Le "jeu" n'en n'est donc plus un, ça serait de la faute professionnelle de ne pas TOUT en mettre en œuvre pour que les joueurs puissent exprimer leur talent au moins durant leur carrière et assurer le show. Je doute que les considérations morales pèsent bien lourd, c'est pourtant le seul rempart face au dopage.

T.
Je te rejoins sur toute la ligne.
Mais tout ceci est transposable à toutes les disciplines sportives.
Le foot au travers de son statut de sport n°1 est révélateur, représentatif, symptomatique des effets d'un système très général.
Et bien entendu que les considérations morales ne pèsent pas grand chose (même si elle sont évidemment nécessaires). Et c'est la raison pour laquelle à mon sens, tout l'enjeu de la lutte anti-dopage consiste justement à sortir de la simple dénonciation d'une tricherie qui reposerait simplement sur un choix de l'individu....
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."

Répondre