Problème entrainement vélo

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Avatar de l’utilisateur
Joel
modérateur
Messages : 8660
Inscription : 04 mars 2004 10:14
Localisation : VENCE (06)
Contact :

Message non lu par Joel »

C'est vrai qu'hier j'ai quand même du relire les derniers posts...
dff
Messages : 1597
Inscription : 24 oct. 2003 14:22
Localisation : dijon

Message non lu par dff »

perso, j'aime pas faire du HT, il fo vraiment qu'il fasse -10° ou que je n'aie pas pu rouler de la semaine!!
Maintenant chacun ses choix, si certains ne font que du HT, ça me parait suspect quand mème, je ne sais pas de quel haut niveau tu parles, Spin, je pense que tu fais les grand prix, c ça ?
certainement que le HTpeutsuffir à préparer jusqu'à un CD mais au delà, je reste perplexe, je crois que tu es d'accord avec moi.
franchement passer des heures, sur HT, je vois pas trop comment tu fais, il faut ètre motivé pour rester planter là sans bougé et inonder le salon.... je préfère 100 fois aller faire un tour sur la route, au moins le paysage défile un peu. :lol:
remarque pourquoi pas si c'est pour du haut niveau, la notion de plaisir peut ètre secondaire mais encore une fois ,dans la mesure ou tu as du temps, pourquoi ne pas aller te "taper" une bosse ou te mettre minable sur la route... :roll:
Je sais que les séances de HT sont souvent des séances dures à la fois mentalement et physiquement, mais je n'en fait jamais et ça ne m'empèche pas d'avancer.
je pense et c'est un avis perso (je n'affirme pas ) que le HT doit ètre réservé à des gars qui n'ont pas le temps de s'entrainer sur la route ou pour faire une séance maxi/sem de rythme, faites votre choix...
Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Inscription : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Message non lu par sylvain »

ouais, je suis alerfique aussi au home trainer.
Déjà que pédaler une demi heure face au frigo ou à l'armoire dans le labo du sport pour les tests ça me gonfle, alors ça tous les jours...!!!!!! je préfère aller à la pèche !
:wink: :wink:
sylvain - pastek!

TRI & SKI
Avatar de l’utilisateur
Etienne
Messages : 3743
Inscription : 23 oct. 2003 07:51
Localisation : Aisne

Message non lu par Etienne »

Le HT a quand même quelques vertus, même si effectivement il est difficile de rester plus de 45 mn, à tourner les pattes en regardant le mur ... parmi elles, je vois essentiellement :

> la possibilité de bien s'échauffer l'hiver avant de partir rouler/courir, parce que je sais par expérience que si je pars pas bien echauffé, soit je me fais mal en allant trop vite, soit je reviens 2 h après toujours pas chaud :shock: ... dans le genre diesel, je me pose là, le HT c'est ma bougie de préchauffage en quelque sorte ... :wink:

> la possibilité de tourner les jambes quand le temps et les contraintes diverses empêchent de sortir ; lorsque ma charmante épouse bosse tout le WE, je vais pas laisser mes gamines toutes seules pour aller courir ou rouler, j'ai un minimum de sens des responsabilités ... :sm11:

> pour des trucs très spécifiques, comme travailler la capacité à tenir le fréquence cardiaque, le fréquence de pédalage, une certaine intensité d'effort, le HT permet de se concentrer uniquement sur 1 objectif, c'est pas mal ... :sm28:

En berf, j'aime bien le HT, c'est assez utile et m'a fait beaucoup progresser mais je préfère rouler dehors, c'est plus sympa ... 8)
Avatar de l’utilisateur
Joel
modérateur
Messages : 8660
Inscription : 04 mars 2004 10:14
Localisation : VENCE (06)
Contact :

Message non lu par Joel »

Moi je prépare les Ironman (dont Embrun l'an dernier) avec une majorité de HT. Mais bon je ne vais plus perdre de temps là dessus, à chacun ses convictions.
J'ai promis de développer plus longuement plus tard...
Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Inscription : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Message non lu par sylvain »

aTtention, on n'a jamais dit "le HT c'est bien ou c'est mal..." !

C'est comme les filles ou la bierre (pour les blondes et les brunes) :
Il y a ceux qui préfèrent ça et adore, d'autres qui aiment bien, ceux pour qui cela n'a pas d'importance, d'autres qui prennent ça par obligation, ou encore qui n'ont que ça, et enfin ceux qui n'aiment pas ça du tout.

...mais chacun trouve son bonheur...
:roll:
sylvain - pastek!

TRI & SKI
david vincent
Messages : 3522
Inscription : 07 janv. 2004 09:20
Localisation : Nowhere

les brunes comptent pas pour des prunes

Message non lu par david vincent »

perso brune pour les filles blonde pour la biere :wink:
Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Inscription : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Re: les brunes comptent pas pour des prunes

Message non lu par sylvain »

david vincent a écrit :perso brune pour les filles blonde pour la biere :wink:
...oauis, a peut près parail pour moi ! avec les gros seins en plus... :sm12: :sm15: (la fille pas la bierre !)

:roll:
sylvain - pastek!

TRI & SKI
Avatar de l’utilisateur
spin
Messages : 4339
Inscription : 24 juil. 2004 21:42
Localisation : imoteb ...
Contact :

le HT c'est pas taboo , pourquoi en venir a bout !!!

Message non lu par spin »

:sm19:

etant un spécialiste des chrono très court , je ne concoit que très peu l'entrainement sur route , pour la simple et bonne raison q'il n'y a aucun avantage à sortir faire une séance sur route lorsque l'intensité t'empeche de toute façon de regarder le paysage .

1) la route c'est dangereux quand tu as le nez dans le guidon ...
2) Ok , c'est inévitable en période hivernal lorsque les sortie jounalières dépassent 90 bornes
3 ) la route ne fluidifie pas ton pédalage
4) cela procure des repos dans le pedalage que l'on veut éviter en chrono
5) tu ne peux pas faire de récup passive

quelque soit le niveau , l'entraînement c'est une charge tel que l'on doit se faire mal , sinon , ce n'est plus de la compétition mais du loisir ...

hors je ne sais pas me faire mal sur route ...


mon niveau en cyclisme est corect , mais il ne se limite pas à des chronon de max 40 km , il m'est arrivé de gagner des étapes nationales de plus de 120 km en montagne et toujours en conservant un entrainement sur HT quasi exclusif

je ne comprend pas ce que veut dire " je trouve ça suspect " dixit dff , j'espere que tu n'incinue pas des choses que tu pourrais regretter ...

spin devil on the road :twisted:
Avatar de l’utilisateur
spin
Messages : 4339
Inscription : 24 juil. 2004 21:42
Localisation : imoteb ...
Contact :

dérive cardiaque !!!

Message non lu par spin »

pour joel , je ne suis pas sur de ta définition de la dérive cardiaque ...

ex :

on parle de dérive cardiaque lorsque pour une charge dentraînement lourde et continu , la fréquence cardiaque maximale dinminue ...

c'est le cas des coureurs du tour de france qui peuvent perdre jusqu'à 5-10 bpm en FC max entre le début et la fin du tour
phil la menace
Messages : 87
Inscription : 17 avr. 2004 10:41
Localisation : beligneux (01)
Contact :

Message non lu par phil la menace »

ide je suisun fervent defenseur du HT !
recemebt j'ai encore fait des seance de 1h40 ou encore 1h20 le matin et 1h00 le soir !

parce que sur le ht toutes les seance de qualité sont comparables ...........certes je m'eforce de faire des sorties de 4h00 / 7h30 à rythme tres faible sur la route pour faire du "vrai" foncier !

@+
Phil 8)
qui ose gagne-------- ;:)))
Avatar de l’utilisateur
spin
Messages : 4339
Inscription : 24 juil. 2004 21:42
Localisation : imoteb ...
Contact :

tout doux

Message non lu par spin »

7h3O ???????????????????

rarement vu un athlete faire ça ?????

et re ????????

j'ai du mal a le croire
Avatar de l’utilisateur
Joel
modérateur
Messages : 8660
Inscription : 04 mars 2004 10:14
Localisation : VENCE (06)
Contact :

Message non lu par Joel »

Spin, ce que j'appelle dans mon exemple dérive cardiaque, c'est (dans mon cas) l'augmentation des puls pour rester à la même puissance (conséquence sans doute de l'élévation de la température corporelle car je ne mets pas de ventilateur ou quoi que ce soit pour me refroidir). Par exemple sur une séance de train avec 6 X 5' au seuil (155 bpm pour moi) si je fixe la puissance à 280 w (pour 60 kg), je serais à 150-152 au début et 158-160 à la fin.
Quand à 7h30 de vélo c'est rare mais pas exceptionnel. J'en connais déjà 4 ou 5 autour de moi (sans trop chercher) qui font des longues sorties de 7h. Je l'ai eu fait aussi il y a quelques années. Quand à savoir si c'est vraiment utile......
Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Inscription : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Re: tout doux

Message non lu par sylvain »

spin a écrit :7h3O ???????????????????
[...]
...a part pour une prépa d'Ironman, et encore...je ne suis pas sur que ce soirt necessaire de faire de telles séances.
En plus, vu le temps qu'il te faudra pour récupérer d'une telle séance, elle sera pas positive pour ton entrainment.
Pour les triathlètes (do en tout cas), je pense que jusqu'à 4-5h (max!) et en début de saison, c'est largement suffisant. Après...

POur en revenir au sujet.
je ne suis pas "pour" faire exclusivement du HT comme entrainement vélo...
la route est "obligatoire" pour avoir le "Feeling"... ! Vent, descente, changement de rythme... entre autres, tout ça est IMPOSSIBLE de travailler sur HT. et ça peut faire gagner du temps sur un tri, même très court. Je concoit qu'un pistar fasse peu de route, mais encore : ils font quand même des sorties (courte) sur route.

C'est pas étonnant de voir des triathlètes ou des duathlètes qui ne font que des courses à drafting, en se planquant dans les roues, et qui ne savent pas prendre un relais, pas attaqué un virage, pas boucher un trou sur une relance, pas monter sur un trotoir... on fait du Triathlon, et c'est trois sports dans lesquels faut être a 100%...
mais c'est mon opinion, ensuite chacun prend plaisir comme il le souhaite. je n'ai aucun préjugé.

On peut comparer ça à l'entrainement en ski de fond : le ski-roue c'est très bien pour avoir le geste lors de l'inter saison, mais rien ne peut remplacer le "touché de neige" que l'on peut travailler en "vrai" ski sur la neige !!!


Quand à cette histoire de dérive cardiaque, je n'ai pas tout suivi, mais ce qui est sur c'est que tes "range" cardiaques seront diférents sur ht que sur le terrain. De plus, ils auront tendance à varier beaucoup plus : pas évident pour construire des séances.

A+
sylvain - pastek!

TRI & SKI
Avatar de l’utilisateur
Joel
modérateur
Messages : 8660
Inscription : 04 mars 2004 10:14
Localisation : VENCE (06)
Contact :

Message non lu par Joel »

Chez moi y'a 5 puls de différences entre route et HT (en - pour la route où j'ai du mal à monter en régime).
Répondre