Natation, culbute or not culbute?

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Don
Messages : 484
Inscription : 02 nov. 2008 11:12

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par Don »

Pourquoi est-ce que je m'entraîne ?
- pour le plaisir de m'améliorer dans une discipline... alors là je bosse la culbute pour améliorer mes chronos et être cohérent
-pour m'améliorer en tri... dans ce cas gagner 0.5 à 1s sur un 100m p'tit bac ne me permettra pas de nager plus vite en lac où il y a rarement des murs. Voir même j'aurais l'impression d'avoir progressé - car la culbute permet un temps de repos et une ch'tite récup qui permet d'aller un peu plus vite en reprise de nage - alors que le transfère en lac ne se fera pas.
La culbute c'est (très) bien mais maintenant il ne faut pas se prendre la tête dessu qd on veut bastonner en eau libre.

yotpoil
Messages : 113
Inscription : 05 sept. 2008 17:16

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par yotpoil »

Dans ce cas là mets ta combar,tes loutch de tri nat,ton bonnet latex avec le numéro écrit au marqueur,saute dans l'eau dans un créneau public bien bondé,bastonne a donf les mamies ,n'utilise pas les murs et contournes les pachidermes marins qui te serviront de boué et casse toi du bassin en courant pour aller te changer à donf dans les cabines...là c'est bon t'es prêt pour optimiser ton entrainement un max loooool :D
Chacun fait fait fait c'qui lui plait plait plait!!!!

yotpoil
Messages : 113
Inscription : 05 sept. 2008 17:16

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par yotpoil »

Dans ce cas là mets ta combar,tes loutch de tri nat,ton bonnet latex avec le numéro écrit au marqueur,saute dans l'eau dans un créneau public bien bondé,bastonne a donf les mamies ,n'utilise pas les murs et contournes les pachidermes marins qui te serviront de boué et casse toi du bassin en courant pour aller te changer à donf dans les cabines...là c'est bon t'es prêt pour optimiser ton entrainement un max loooool :D
Chacun fait fait fait c'qui lui plait plait plait!!!!

NICO69007
Messages : 7488
Inscription : 26 nov. 2008 19:43

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par NICO69007 »

Vous qui avez l'air de tous culbuter (moi ça viendra je m'entraine en ce moment mais c'est pas gagné pour tout de suite), quel est votre différence de temps entre une distance en piscine et la même distance en eau libre?

Par exemple combien mettez vous pour faire 750m en piscine en culbutant et combien mettez vous en eau libre?
C'est dans l'effort que l'on se retouve, c'est le meilleur moyen d'apprendre à se connaitre.

yotpoil
Messages : 113
Inscription : 05 sept. 2008 17:16

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par yotpoil »

heu!je vois pas l'intérêt de ta question?tu vas forcement moins vite quand y a pas de mur!les records du monde en petit bacs sont plus rapides qu'en grand!tu pensais le contraire?

RAFALE
Messages : 39
Inscription : 22 nov. 2007 21:26

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par RAFALE »

NICO69007 a écrit :Vous qui avez l'air de tous culbuter (moi ça viendra je m'entraine en ce moment mais c'est pas gagné pour tout de suite), quel est votre différence de temps entre une distance en piscine et la même distance en eau libre?

Par exemple combien mettez vous pour faire 750m en piscine en culbutant et combien mettez vous en eau libre?
En général si on a de bonnes culbutes on doit gagner 1,5 seconde par 100 m en bassin de 25 M par rapport au 50 m donc déjà les temps en piscine évoluent sur ce seul critère, je pense qu'on peut rajouter de nouveau environ autant par tranche de 100 M EN LAC.

Pour l'entrainement triathlon ce n'est effectivement pas un parametre important dans l'absolu mais tourner comme le font les brasseurs est encore plus néfaste puisque cela entraine un temps de coupure de la nage et donc de repos plus important que lors d'une culbute, cela donne moins de continuité a la nage. Par ailleurs la natation étant un sport de glisse l'apprentissage de la culbute participe à l'acquisition d'une aisance correcte dans l'eau. En revanche il est totallement inutile si on ne vise que la nat du triathlon de chercher a faire les culbutes de leveaux (pour le moment c est plutot 3 s qu'il gagne entre grand bassin et petit !) ou on cherche a optimiser la coulée sous l'eau. Pour le reste aller plus vite que tes collègues qui font la culbute n'est pas du a tes supers virages c'est juste que tu nages plus vite qu'eux :wink:

Don
Messages : 484
Inscription : 02 nov. 2008 11:12

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par Don »

yotpoil a écrit :Dans ce cas là mets ta combar,tes loutch de tri nat,ton bonnet latex avec le numéro écrit au marqueur,saute dans l'eau dans un créneau public bien bondé,bastonne a donf les mamies ,n'utilise pas les murs et contournes les pachidermes marins qui te serviront de boué et casse toi du bassin en courant pour aller te changer à donf dans les cabines...là c'est bon t'es prêt pour optimiser ton entrainement un max loooool :D
Chacun fait fait fait c'qui lui plait plait plait!!!!
T'es une grosse burne où tu sais spas lire ? C'est exactement ce qu'il y a écrit sur mon post...

yotpoil
Messages : 113
Inscription : 05 sept. 2008 17:16

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par yotpoil »

tu sais spas lire ?
je sais pas lire ou tu sais pas écrire?
j'ai dû me perdre dans les tirets,désolé monsieur de la burne!

BadJuju
Messages : 401
Inscription : 12 oct. 2006 22:14
Localisation : Haute-Savoie

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par BadJuju »

Je vais apporter mon eau au moulin sans répondre à la question du temps... Celle-ci n'est en effet pas importante pour notre sport...

J'ai commencé à faire la bascule pour la même raison que j'ai appris a respirer tous les 3 mouvements: eviter les douleurs musculaires apparaissant avec l'augmentation du volume des séances. L'effet est d'ailleurs double dans les 2 cas: un meilleur équilibre dans la nage et un mouvement plus fluide dans la continuité. Une fois maîtrisé (et c'est long) c'est tellement naturel qu'on se demande comment on a pu faire avant. Et quand je dis long, c'est l'affaire d'un mois en le faisant systématiquement. Un peu plus si on ne l'a jamais fait... Le tout est de se dire, peut importe si on a l'impression de se noyer et d'etouffer, il faut se forcer à le faire quite à nager plus lentement dans un premier temps (ce qui reste un exercice intéressant en soi de toute facon!)

Bref, plutôt que de penser en terme de temps gagné, mieux vaut voir le bénéfice à long terme. Une fois maitrisé, on peut s'en servir pour se concentrer sur ce qui est vraiment important...

La natation est un sport technique, chaque mouvement différent nous aide a progresser en éduquant le corps sur la glisse et l'efficacité du mouvement. Le fait de faire la bascule va par exemple nous apprendre comment glisser car une bonne poussée avec le corps en place nous en apprend plus sur la glisse que ce que notre vitesse naturelle en nage nous fait ressentir. La poussée qui suit la culbute se fait avec le corps en place et non pas déséquilibré comme avec un virage sur le cotès. Du coup, on sent mieux les "freins" dans ce qui est un moment de glisse pure!

Phiphivil
Messages : 79
Inscription : 28 mars 2007 11:13
Localisation : Perpignan

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par Phiphivil »

Bonjour,
Je pratique très rarement la culbute pour une raison simple: Au bout d'environ 800m en bassin de 25, soit 32 culbutes, je suis pris de maux de têtes violents :sm1: . Je pense que c'est lié à un problème d'oreille interne, mais....????
D’autres nageurs ont-ils ce genre de symptômes? Et si oui, comment l'atténuer?
Merci et à bientôt
PS : Pour KKK, inutile de me répondre de m’entrainer en bassin de 50m afin de faire 1600m, car je fais avec la piscine du club ! :o
"Plus que je pédale mois vite, mois que je n'avance d'avantage" Proverbe triathlete.

NICO69007
Messages : 7488
Inscription : 26 nov. 2008 19:43

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par NICO69007 »

Je ne pense pas que KKK te réponde quoi que se soit (cf le topic "affaire kouk").

A mon avis c'est effectivement un problème d'oreille interne (capteur de l'équilibre), il est d'ailleurs bien connu que la natation peut donner de temps en temps un sentiment de ''vertige".

Me concernant, je ne suis pas touché par ces symptomes (ba ouai la culbute c'est pas mon truc).
C'est dans l'effort que l'on se retouve, c'est le meilleur moyen d'apprendre à se connaitre.

zozie
Messages : 436
Inscription : 28 juin 2004 17:18
Localisation : Versailles et Embrun

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par zozie »

BadJuju a écrit :Je vais apporter mon eau au moulin sans répondre à la question du temps... Celle-ci n'est en effet pas importante pour notre sport...

J'ai commencé à faire la bascule pour la même raison que j'ai appris a respirer tous les 3 mouvements: eviter les douleurs musculaires apparaissant avec l'augmentation du volume des séances. L'effet est d'ailleurs double dans les 2 cas: un meilleur équilibre dans la nage et un mouvement plus fluide dans la continuité. Une fois maîtrisé (et c'est long) c'est tellement naturel qu'on se demande comment on a pu faire avant. Et quand je dis long, c'est l'affaire d'un mois en le faisant systématiquement. Un peu plus si on ne l'a jamais fait... Le tout est de se dire, peut importe si on a l'impression de se noyer et d'etouffer, il faut se forcer à le faire quite à nager plus lentement dans un premier temps (ce qui reste un exercice intéressant en soi de toute facon!)

Bref, plutôt que de penser en terme de temps gagné, mieux vaut voir le bénéfice à long terme. Une fois maitrisé, on peut s'en servir pour se concentrer sur ce qui est vraiment important...

La natation est un sport technique, chaque mouvement différent nous aide a progresser en éduquant le corps sur la glisse et l'efficacité du mouvement. Le fait de faire la bascule va par exemple nous apprendre comment glisser car une bonne poussée avec le corps en place nous en apprend plus sur la glisse que ce que notre vitesse naturelle en nage nous fait ressentir. La poussée qui suit la culbute se fait avec le corps en place et non pas déséquilibré comme avec un virage sur le cotès. Du coup, on sent mieux les "freins" dans ce qui est un moment de glisse pure!
CQFD...
C'est limpide comme nue piscine bien entretenue... Rien à rajouter !!!
Sportvement.
Xavier GARCIN :wink:
"Son secret est dans un coffre dont la clef est au fond d'un puit..."

Avatar de l’utilisateur
aurelie.218
Messages : 10709
Inscription : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Dans une maison de poupée au milieu des vignes...
Contact :

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par aurelie.218 »

Phiphivil a écrit :Bonjour,
Je pratique très rarement la culbute pour une raison simple: Au bout d'environ 800m en bassin de 25, soit 32 culbutes, je suis pris de maux de têtes violents :sm1: . Je pense que c'est lié à un problème d'oreille interne, mais....????
D’autres nageurs ont-ils ce genre de symptômes? Et si oui, comment l'atténuer?
Merci et à bientôt
PS : Pour KKK, inutile de me répondre de m’entrainer en bassin de 50m afin de faire 1600m, car je fais avec la piscine du club ! :o
Suis d'accord avec Nico69007 :wink:
Comment atténuer cela? Avec l'habitude...non? Ca fait combien de temps que tu te fais 800m avec culbutes?
Je ne fais pas de culbute (simplement des espèces de demi-tours semi-immergés...m'enfin :lol: ). Mais lorsque j'ai commencé à nager, je ressortais de l'eau en ayant l'impression d'être bourrée :lol: Un mois plus tard, avec l'habitude, je n'ai plus jamais titubé en sortant de l'eau :wink:
Membre de la secte des Trigolos :D
Quelques balades par monts et par vaux... http://cyclorelie.skyrock.com/
Le off de ouf : http://offdeouf.wordpress.com/

Phiphivil
Messages : 79
Inscription : 28 mars 2007 11:13
Localisation : Perpignan

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par Phiphivil »

aurelie.218 a écrit :
Phiphivil a écrit :Bonjour,
Je pratique très rarement la culbute pour une raison simple: Au bout d'environ 800m en bassin de 25, soit 32 culbutes, je suis pris de maux de têtes violents :sm1: . Je pense que c'est lié à un problème d'oreille interne, mais....????
D’autres nageurs ont-ils ce genre de symptômes? Et si oui, comment l'atténuer?
Merci et à bientôt
PS : Pour KKK, inutile de me répondre de m’entrainer en bassin de 50m afin de faire 1600m, car je fais avec la piscine du club ! :o
Suis d'accord avec Nico69007 :wink:
Comment atténuer cela? Avec l'habitude...non? Ca fait combien de temps que tu te fais 800m avec culbutes?
Je ne fais pas de culbute (simplement des espèces de demi-tours semi-immergés...m'enfin :lol: ). Mais lorsque j'ai commencé à nager, je ressortais de l'eau en ayant l'impression d'être bourrée :lol: Un mois plus tard, avec l'habitude, je n'ai plus jamais titubé en sortant de l'eau :wink:

Pour répondre à Aurelie, ça fait plusieurs années que je commence régulierement mes entrainements piscine avec des culbutes. Mais je stope au bout d'une quinzaine, sentant la douleur arriver. Et si je laisse la douleur s'installer, je ne peux plus nager.
J'ai ce probleme depuis tout gamin. Je ne pouvais pas faire le zouave dans la piscine en faisant les roulades et équilibres dans l'eau comme mes petits copains.
L'habitude ne regle pas le probleme. Je ne suis pas surpris, si c'est physiologique.
"Plus que je pédale mois vite, mois que je n'avance d'avantage" Proverbe triathlete.

Avatar de l’utilisateur
aurelie.218
Messages : 10709
Inscription : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Dans une maison de poupée au milieu des vignes...
Contact :

Re: Natation, culbute or not culbute?

Message non lu par aurelie.218 »

Ha mince :|

Et ça, tu as essayé?
Image
Membre de la secte des Trigolos :D
Quelques balades par monts et par vaux... http://cyclorelie.skyrock.com/
Le off de ouf : http://offdeouf.wordpress.com/

Répondre