Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
GenouFragile
Messages : 7
Inscription : 19 avr. 2020 16:23

Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par GenouFragile »

Hello ! (Je ne sais pas vraiment dans quel forum ce sujet peut aller...)

J'ai fait de nombreuses années de natation, dont 4 ans à haut niveau en section sportive au collège. J'ai arrêté en arrivant au lycée, souhaitant une pratique "plus cool", avec natation, course à pied, badminton et autre...
Janvier 2019 s'est conclu par une rupture complète du ligament croisé antérieur et fissure méniscale, donc longue rééducation, durant laquelle j'ai débuté le cyclisme de route, avec un assez bon niveau jusqu'à mon opération en septembre 2019, me poussant à l'envie de faire du triathlon.

Je suis actuellement sur la fin de ma rééducation post-opératoire, me permettant de reprendre natation, cyclisme et course sans trop de douleurs. C'est plus compliqué en cette période de confinement mais je sors encore courir trois fois par semaine environ.

J'ai déjà tout le matériel : celui de natation, évidemment + une combinaison néoprène, un vélo de route avec pédales automatiques, une trifonction...

Bref, après deux ans sans club et un an et demi extrêmement difficile aussi bien sportivement que psychologiquement, je souhaite un retour en club, de triathlon cette fois-ci, permettant non seulement un suivi mais aussi un retour à la compétition.

Je viens de suggérer l'idée à ma mère, qui m'a exprimé catégoriquement son refus, sachant que j'entre en terminale l'année prochaine (alors que je suis actuellement à 16 de moyenne sans difficulté en 1ère générale scientifique)... Mon père est plus retissant pour le risque de re-rupture. J'ai pourtant eu des avis positifs de mon kiné et de mon médecin du sport. :roll:
Je ne peux pas tellement attendre, envisageant des études de médecine, au temps libre limité...

Bref, comment convaincre mes parents de me licencier ?
Briscar
Messages : 20
Inscription : 14 mars 2020 10:39

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par Briscar »

Salut,
J'étais pratiquant de boxe thaï pendant quelques années, puis à mon retour de Thaïlande, rupture lca! Donc commz toi opé ,reeduc, beaucoup de crossfit en reeduc, et c'est a ce moment que j'ai rencontré un triathlete qui m'a donné envie de m'y mettre ....
En y reflechissant , je trouve le triathlon bien moins dangereux pour le risque de rechute, le vélo aucun risque,mise à part le risque de chute, natation non plus, la course à pied ne présente pas beaucoup de risque non plus puisqu'il ne s'agit pas d'un sport à pivot ....
Depuis 2016 je pratique le triathlon(opéré en 2014) et je n'ai jamais eu de soucis avec mon genou....
Après pour ce qui est du rapport à tes études je ne peux pas t'aider 😊, il faut que trouves les bons arguments , donne des exemples d'athlètes qui ont conjuguées etudes et sport et qui ont reussi.... tu peux aussi proposer à tes parents de fairz le test le 1er trimestre, si tu gères bien c'est bon sinon tu freine ou stop le tri, après ce sera à toi de te discipliné 😉
Félix
Messages : 21
Inscription : 26 avr. 2018 14:13

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par Félix »

Concernant la rechute, les 3 sports du triathlon sont des sport sans pivot il est donc modéré et un médecin du sport t'as donné son feu vert c'est donc un faux argument. Si tu as été opéré c'est justement pour pouvoir refaire du sport.
Concernant les études de médecines, étant passé par là je peux également te dire qu'il n'y a aucun intérêt à commencer un an avant, et qu'au contraire plus on arrive frais mieux c'est. Avoir fait du sport notamment en compétition est même un avantage.
Satanas01
Messages : 599
Inscription : 25 juin 2019 14:26

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par Satanas01 »

GenouFragile a écrit : 20 avr. 2020 13:06

Je viens de suggérer l'idée à ma mère, qui m'a exprimé catégoriquement son refus, sachant que j'entre en terminale l'année prochaine (alors que je suis actuellement à 16 de moyenne sans difficulté en 1ère générale scientifique)... Mon père est plus retissant pour le risque de re-rupture. J'ai pourtant eu des avis positifs de mon kiné et de mon médecin du sport. :roll:
Je ne peux pas tellement attendre, envisageant des études de médecine, au temps libre limité...

Bref, comment convaincre mes parents de me licencier ?
T'as bien fait de choisir la filière "scientifique" : réticent.
Je te taquine !

Vu ton "profil" sportif et scolaire, les suggestions de mes deux prédécesseurs me paraissent très bien vues.

Bonnes négociations, bon confinement, bon entraînement !


:sm32:
Post ERICD ? https://www.youtube.com/watch?v=p4JO2w5uGfE !!!
(quand Eric ch'veux long et pouss'tache !)

Et touyour...."décontrasté" :https://youtu.be/JVIzWPKvE0Y !

Ah j'oubliais : Neymar, y'en a marre !
Et....merci Gérald !
Frank
Messages : 3008
Inscription : 08 août 2009 18:05
Localisation : Var

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par Frank »

Bonjour, à te lire je comprends que tes parents sont davantage réservés quant à la pratique elle-même du tri plutôt qu'à la prise d'une licence en club.
Néanmoins j'ai peut-être mal lu, et donc mal compris. Dans ce cas tu peux leur dire qu'il est aussi possible de prendre une licence individuelle auprès de ta ligue, bien plus chère et moins adaptée à un jeune. Un club pourra bien plus t'apporter, tant sportivement que socialement.
Ou alors j'ai bien lu, alors je pense que tes parents se trompent, et ce à double titre :
-- comme évoqué précédemment, le tri est assez peu traumatisant, et très complet.
-- Il y a moyen de faire du sport de compétition et réussir ses études, c'est même un plus.
Néanmoins, nous ne sommes pas tes parents...
Je ne m'étends pas davantage, Briscar et Félix t'on dit des choses très justes.
A+!
claude
Messages : 4412
Inscription : 02 juil. 2005 19:55
Localisation : Sud Ouest

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par claude »

Je peux comprendre les réserves de tes parents, tu as quand même déjà eu un gros carton à ? 17 ans ?, ça a du leur faire peur ou plus précisément ils ont du être sacrément inquiets pour toi !
Après, tu as quand même la vie devant toi, tu as une idée sérieuse de ce que tu veux faire professionnellement, tu as aussi envie de faire quelque chose dans ton sport (j'ai pas dit t'éclater, surtout pas, hein !)
Alors je dirais qu'il faut laisser du temps au temps, tout en sachant bien que ce n'est pas ce qu'on a envie de faire à ton âge… l'avantage d'être jeune comme toi c'est aussi que tes blessures ont un meilleur potentiel de réparation
Il faut remonter la pente en prenant ton temps et ne pas chercher à brûler les étapes. Bon courage !
Claude
GenouFragile
Messages : 7
Inscription : 19 avr. 2020 16:23

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par GenouFragile »

Merci pour vos réponses ! :)

Non, en soit, je ne pense pas qu'ils soient contre la pratique du sport, me laissant faire les entraînements individuels (et m'ayant offert tout le matériel...).
Le club est à 15 km de chez moi, ce qui est peut-être le cœur du problème, mais les horraires d'entraînements peuvent parfaitement me permettre de m'organiser.

Concernant le genou, j'ai "perdu" deux années difficiles de réeducation, et il me reste une seule année de lycée durant laquelle je peux profiter d'un minimum de temps (qui reste tout de même réduit). Je ne brûle pas les étapes, suivant mon protocole de rééducation à la lettre et les avis des différents spécialistes qui me suivent.
Félix a écrit : 20 avr. 2020 14:11 Concernant les études de médecines, étant passé par là je peux également te dire qu'il n'y a aucun intérêt à commencer un an avant, et qu'au contraire plus on arrive frais mieux c'est. Avoir fait du sport notamment en compétition est même un avantage.
Je commence un an avant justement parce que les années précédentes ne me permettaient pas de le faire...
Je suis motivée plus que tout pour arriver en p1, et mon emploie du temps a l'habitude d'être surchargé depuis la classe de 6e...
Avatar de l’utilisateur
eric d
Messages : 10587
Inscription : 11 sept. 2012 20:52
Contact :

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par eric d »

pour le triathlon, pas besoin d'être en club pour faire de la compétition.
https://www.energieazoteliquide.com
www.nterk.com site sur le stockage d'énergie
bnt734
Messages : 1875
Inscription : 31 mars 2016 09:21

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par bnt734 »

Je vais te donner mon avis, avec mon vécu avec 2 operations aux genoux en 3 ans quand j'avais ton age environ.

Ton operation date de janvier 2019, la tu dis courir "que" 3 fois par semaine car ya le confinement, si tu t'inscris en club, est ce que tu vas savoir ecouter ton corps et ne pas trop en faire?
Tu le dis toi meme, tu veux profiter au max de cette derniere annee de lycee car tu auras du temps libre...

Peut etre que tu devais rassurer tes parents sur ce point, que tu veux profiter d'un club pour acceder à une piscine, faire du velo en groupe et les rassurer sur la partie course à pied qui est la plus traumatisante et une rechute à ton age serait vraiment compliquée pour la suite.

Dans tous les cas, inscription en club ou pas, je te conseille vivement de profiter du velo qui prend vite du temps et de travailler la natation, la course à pied vas y tout doux :wink:
Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 2301
Inscription : 16 nov. 2009 13:58

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par coleopt »

- Il y a moyen de faire du sport de compétition et réussir ses études, c'est même un plus.
Pour répondre uniquement sur la problématique étude, attention le triathlon est phagocyte! Et je comprend la position de tes parents. Médecine ne peut être conjugué avec Triathlon en compétition. Médecine est encore plus phagocyte que triathlon, les deux ne peuvent être concomitant. Tu trouveras toujours un exemple qui a pu gérer les deux, mais franchement dans mon entourage, je n'ai jamais connu un étudiant en médecine qui a réussi médecine et triathlon en compétition. Médecine c'est travailler toute la journée pour réussir, tu peux toujours avoir quelques distractions de temps en temps mais par contre imaginer pouvoir faire deux heures de sports par jour me parait impossible.
MateoL
Messages : 5
Inscription : 21 avr. 2020 10:12

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par MateoL »

Bonjour, je me suis inscrit pour pouvoir te répondre.
Je me sens concerné par ta question en tant que triathlète amateur, et surtout parent d'un nageur, actuellement en sport études au collège, ayant d'excellents résultats scolaires et sportifs, et ayant été opéré d'un LCA à l'âge de 8 ans (accident de ski). On est alors aussi passé par des moments de doutes sur les choix à faire (opération ou pas...), les impacts potentiels d'une pratique sportive intensive, et la peur d'une récidive, surtout lorsque la croissance n'est pas terminée... Je comprends donc quelque part la position de tes parents.
Aussi dans ta question il faut je pense distinguer 3 choses:
1- ton envie de faire du triathlon et plus généralement de t'épanouir et de performer dans un sport, envie majorée par une interruption longue et psychologiquement difficile
2- la perspective d'études exigeantes
3- la crainte des parents d'une récidive
La crainte des parents n'est pas forcément rationnelle (surtout vis à vis d'un sport comme le triathlon), mais aide aussi à s'interroger sur la pertinence du souhait de vouloir découvrir un sport exigeant à la veille de se lancer dans des études compétitives. Peut être la crainte de tes parents est elle en réalité à ce niveau ?
Car même dans le cas d'un athlète de haut niveau souhaitant poursuivre des études exigeantes, il faudra quasiment à coup sûr un aménagement du cursus...
On se pose en tout cas déjà nous un peu ces questions par anticipation. Et la question de la blessure et du traumatisme passé restent en arrière plan, mais sont en réalité secondaires...
Ah sinon notre fils, est à 13 ans en 4'30 au 400NL et 9'22 au 800NL 😁
bendufff
Messages : 1514
Inscription : 14 oct. 2010 17:18

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par bendufff »

Alors oui médecine c'est prenant, ça prend du temps, du travail perso.... mais :
- une activité physique est propice à la concentration, aux apprentissages....
- beaucoup de cyclistes, triathletes.... ont des boulots prenants et y trouvent leur compte. Beaucoup ont des boulots intellectuels et s'en sortent bien dans les deux tableaux.
- alors oui, peu d'étudiants en médecine (d'après ce que j'ai connu) font peu de sport mais la plupart enchaîne les soirées trèèèès arrosées et passent leurs week-ends avec la gueule de bois. Est-ce mieux que le triathlon ? Le triathlon de par son exigence fait éviter de faire trop de soirées arrosées.
- le triathlon est un super sport pour s'approprier les bases de la physiologie et de l'anatomie....

Voilà quelques arguments pour ta maman.

Pour ton père : peu de risques pour les ligaments si le doc est ok.
Avatar de l’utilisateur
coleopt
Messages : 2301
Inscription : 16 nov. 2009 13:58

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par coleopt »

- alors oui, peu d'étudiants en médecine (d'après ce que j'ai connu) font peu de sport mais la plupart enchaîne les soirées trèèèès arrosées et passent leurs week-ends avec la gueule de bois. Est-ce mieux que le triathlon ? Le triathlon de par son exigence fait éviter de faire trop de soirées arrosées.
Laisser croire un gamin qu'il va pouvoir faire du triathlon en compétition en médecine, PAss maintenant , c'est l’amener à l’échec . Même avec la reforme du cursus médecine cela demande un travail titanesque. Ne serait ce que maintenant tu ne peux plus redoubler ton année de PASS. Tu la plantes, tu es pratiquement out de la filière médecine. Tu vas éventuellement bifurquer vers un autre métier , mais médecine c'est très compliqué après. Certes il n'y a plus de numerus clausus mais il y a maintenant un numerus apertus. La finalité est la même. Va faire du vélo et tu resteras sur le bord de la route de ton avenir Médecine! Des gamins brillants durant les années Bac mais qui avaient des facilités j'en ai croisé plein. Mais arrivé en médecine ils n'ont pas su passer la deuxième et supporter la charge de travail. Et ils ont pris le mur de 30iéme kilomètre du marathon dans la figure. Médecine n'est pour eux maintenant qu'un lointain rêve.
Et si j'ai un avis à lui donner. Ecoute tes parents , eux te connaissent. Nous sur le forum, personne ne te connait et tu auras plein d'avis de mecs qui si tu te plantes n'en auront rein a foutre. Alors que tes parents eux seront là pour t'aider. Une fois qu'il n'y a plus personne autour de toi, il y a toujours tes parents. Le conseiller n'est jamais le payeur!
bnt734
Messages : 1875
Inscription : 31 mars 2016 09:21

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par bnt734 »

Enfin ya competition et competition :lol:

@GenouFragile, tu entends quoi par retour à la compet? Prendre le depart d'une course 3 fois dans l'année et faire de ton mieux, ou bien t'entrainer pour viser la gagne?

Comme deja exprimé plus haut, mes craintes sont plutot sur son genou et sur sa (non) capacité à ne pas charger trop tot en cap, plutot que le temps qu'il va passer à faire du sport par rapport à ses etudes
Néo
Messages : 759
Inscription : 16 janv. 2004 10:29
Contact :

Re: Mes parents refusent que je prenne une licence en club

Message non lu par Néo »

coleopt a écrit : 21 avr. 2020 09:56
- Il y a moyen de faire du sport de compétition et réussir ses études, c'est même un plus.
Pour répondre uniquement sur la problématique étude, attention le triathlon est phagocyte! Et je comprend la position de tes parents. Médecine ne peut être conjugué avec Triathlon en compétition. Médecine est encore plus phagocyte que triathlon, les deux ne peuvent être concomitant. Tu trouveras toujours un exemple qui a pu gérer les deux, mais franchement dans mon entourage, je n'ai jamais connu un étudiant en médecine qui a réussi médecine et triathlon en compétition. Médecine c'est travailler toute la journée pour réussir, tu peux toujours avoir quelques distractions de temps en temps mais par contre imaginer pouvoir faire deux heures de sports par jour me parait impossible.
Mon frère a validé sa P1 et un top10 aux France Junior.

Rien n'est impossible.

[Edit] : Et finalement, le plus dur pour lui aura été la L3 (et l'externat évidemment, année durant laquelle il n'a fait que ça).
Répondre