Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Du vélo, aux lunettes de piscine en passant par les runnings pour parler matos c'est ici que ça se passe! Attention pas de petites annonces ou d'annonces commerciales ici (voir plus bas les forums dédiés à cela).
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par raoul »

yoann-51 a écrit : 19 mars 2019 14:18 J'ai lu en diagonale le post, ce qui m'étonne c'est de consacrer autant d'importance à l'aero en montagne,alors qu'au final tu passes beaucoup plus de temps en montée, à une allure où l'aero importe peu
En commençant à me documenter sur les critères importants pour le choix d'un vélo pour les parcours d'IM de montagne, j'ai vu dans les études comparatives que les cadres aéros sortent devant les cadres de montagnes et cela même en étant plus lourd. Du coup, n'y connaissant pas grand chose en nouveaux cadres (je change vite de vélo avant que le mien passe en collector… :D ), j'ai demandé l'avis aux forumers s'il est possible de faire 7 à 11h sur un tel vélo (parcours entre Embrun, Evergreen, Altriman, Alpsman, Norsmann, Swissman etc.). Il semble qu'un consensus se dégage sur le fait que c'est possible et que les freins à disques sont avantageux en descente.

En fait, je pense qu'une étape de montagne du tour de France avec l'arrivée au sommet n'a rien à voir avec nos triathlons qui sont des CLM. Sur le tour de France, ils veulent un vélo léger avec roues légères pour placer une attaque décisive et seule la montée compte pour gagner l'Alpe d'Huez. Nos triathlons comportent des descentes et du plat où l'on gagne entre 0.5 et 3 km/h suivant la vitesse. Tous les endroits où il y a une descente à 2-5 % sur 1-2 km, il est impossible de suivre un vélo aéro et il ne perd quasiment rien en montée.

J'ai vu aussi sur le site de Lorenzini que le cadre avait plus d'importance que les roues. Les meilleures vélos sont les Canyons Aeroad et Trek Madone.
raoul a écrit : 18 mars 2019 16:37 https://www.tour-magazin.de/raeder/renn ... 45739.html



Il y a un tableau en bas de la page, il faut cliquer dessus et on voit la simulation pour tous les vélos en fonction des parcours. Ensuite il faut regarder sous "Bergig" (montagneux 2000 d+ sur 100 km).

Exemple : pour 2000 d+ et 100 km

Canyon Aeroad CF SLX 9.0 de Série = 4h14'17'' (le vainqueur)
si on met des zipp 404 on perd 3 secondes.

Le Canyon Ultimate CF SLX 9.0 de série = 4h16'10''
avec zipp 404 4h15'31'', on gagne 39''

le trek Emonda SLR 9 avec roues zipp 404 met 4h15'49'' avec 445 g de moins que le vainqueur. Donc même avec 445 g de moins, il met 1'30'' de plus bien qu'il ait de très bonne roues. Le Madone est le vainqueur du test à plat et sort très proche du Canyon sur le parcours de montagne (+11 secondes).

Si on extrapole, le dernier du test (un Giant) met 3 minutes de plus pour 2000 d+... donc pour nous (4000-5000 d+) ce serait 6-8 min… Ca fait relativiser l'importance du vélo… Il ne faut pas s'arrêter aux ravitos… :D

Bon si on cumule, la position, le vélo, les habits etc, ça doit faire dans les 20-25 min…

En tout cas, les vélos aéros sont devant et votre Canyon a l'air de bien s'en sortir, comme les Treks et Specialized.
Olive2244
Messages : 641
Inscription : 05 févr. 2019 11:00

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par Olive2244 »

Pourquoi tu prends pas plutôt un vrai vélo de triathlon ? Entre un cadre aéro de route et un cadre montagne de route c'est quasi pareil .

Perso, à intensité égale mes sorties sont de 2 (mini quand beaucoup de déniv') à 5 km/h plus rapides :idea: , je te laisse imaginer ce que ça fait à partir de 100 km............
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par raoul »

Olive2244 a écrit : 19 mars 2019 17:50 Pourquoi tu prends pas plutôt un vrai vélo de triathlon ? Entre un cadre aéro de route et un cadre montagne de route c'est quasi pareil .

Perso, à intensité égale mes sorties sont de 2 (mini quand beaucoup de déniv') à 5 km/h plus rapides :idea: , je te laisse imaginer ce que ça fait à partir de 100 km............
J'avais déjà l'impression d'être à l'ouest avec un cadre aéro plutôt qu'un cadre de montagne... :sm2: Ces notions de rigidités, confort sont compliquées à percevoir.

Bonne remarque, je vais étudier tout ça. Merci.
FAYARD
Messages : 25025
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par FAYARD »

Doc holliday a écrit : 18 mars 2019 20:06
FAYARD a écrit : 18 mars 2019 15:34

Non j’ai pas de nom, par contre je sais que le Trek Madone est très rigide, pas certain que ce soit adapté pour toi sur l’altriman. Dans mon groupe de potes, y a des Trek partout, on a eu des prix dessus et on a tous le même sentiment, vélo pour coursier qui appuie fort sur les pédales. Perso j’ai senti une sacrée différence avec mon FSC cobra. :shock:
J'ai 2 TREK Madone, un modèle SSL de 2005 et un RSL de 2017 (en photo ci-dessous). Autant le 1er est un bout de bois, autant le second, et je pense que c'est de celui ci dont tu parles, est un délice. L'isospeed fait vraiment son job. Effectivement, comme l'avant n'a pas ce système, il peut sembler que le vélo est inconfortable sur l'avant. Dans la réalité, pas plus qu'un autre qui lui sera moins bien plus exigeant sur l'arrière. http://zupimages.net/viewer.php?id=19/12/hymt.jpg
Test du Trek Madone

Pour le savoir, quoi de mieux que de demander à Jérémy Bescond, coureur en DN1 (premier niveau amateur), récent 4ème de l’étape du Tour 2018 sous les couleurs de la Team Alltricks x Mercedes-Benz et ancien coursier pro, son avis après plus de 5 mois de test.
Aussi bien sur ses routes d’entrainement bretonnes (pas toujours lisses et propres comme le billard qui mène à Peyragudes nous dit-on) que sur les routes des Alpes en passant par la campagne mayennaise, Jérémy a pu tester le Trek Madone sur tous les terrains et dans toutes les conditions. Voici son verdict.

L’aspect : j’étais agréablement surpris car septique au départ avec ses larges tubes. Au ressenti, c’est bluffant le poids ne se ressent pas. Sans surprise, il ne s’agit pas d’un vélo qui performe sur de la haute montagne mais pour avoir fait l’Etape du Tour dessus, avec de bonnes jambes ça passe. Après on prend conscience de tout son potentiel sur des profils vallonnés ou plats.

A destination de : en géométrie H1, il s’agit d’un vrai vélo de coursier, d’assez bon niveau et avec une certaine souplesse de bassin car la position est assez agressive. Le Madone sera exigent et il vous faudra les jambes pour l’amener. Pour les cyclosportifs, il est conseillé d’opter pour la géométrie H2 (ou H1,5 sur les Trek Madone de 2019).

L’Isospeed : un vrai plus notamment lors la route est pleine d’aspérités. Cette technologie permet de rouler plus longtemps et n’impacte pas la rigidité du cadre. Un vrai plus pour ce Madone.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
yoann-51
Messages : 4150
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par yoann-51 »

raoul a écrit : 19 mars 2019 17:38
yoann-51 a écrit : 19 mars 2019 14:18 J'ai lu en diagonale le post, ce qui m'étonne c'est de consacrer autant d'importance à l'aero en montagne,alors qu'au final tu passes beaucoup plus de temps en montée, à une allure où l'aero importe peu
En commençant à me documenter sur les critères importants pour le choix d'un vélo pour les parcours d'IM de montagne, j'ai vu dans les études comparatives que les cadres aéros sortent devant les cadres de montagnes et cela même en étant plus lourd. Du coup, n'y connaissant pas grand chose en nouveaux cadres (je change vite de vélo avant que le mien passe en collector… :D ), j'ai demandé l'avis aux forumers s'il est possible de faire 7 à 11h sur un tel vélo (parcours entre Embrun, Evergreen, Altriman, Alpsman, Norsmann, Swissman etc.). Il semble qu'un consensus se dégage sur le fait que c'est possible et que les freins à disques sont avantageux en descente.

En fait, je pense qu'une étape de montagne du tour de France avec l'arrivée au sommet n'a rien à voir avec nos triathlons qui sont des CLM. Sur le tour de France, ils veulent un vélo léger avec roues légères pour placer une attaque décisive et seule la montée compte pour gagner l'Alpe d'Huez. Nos triathlons comportent des descentes et du plat où l'on gagne entre 0.5 et 3 km/h suivant la vitesse. Tous les endroits où il y a une descente à 2-5 % sur 1-2 km, il est impossible de suivre un vélo aéro et il ne perd quasiment rien en montée.

J'ai vu aussi sur le site de Lorenzini que le cadre avait plus d'importance que les roues. Les meilleures vélos sont les Canyons Aeroad et Trek Madone.
raoul a écrit : 18 mars 2019 16:37 https://www.tour-magazin.de/raeder/renn ... 45739.html



Il y a un tableau en bas de la page, il faut cliquer dessus et on voit la simulation pour tous les vélos en fonction des parcours. Ensuite il faut regarder sous "Bergig" (montagneux 2000 d+ sur 100 km).

Exemple : pour 2000 d+ et 100 km

Canyon Aeroad CF SLX 9.0 de Série = 4h14'17'' (le vainqueur)
si on met des zipp 404 on perd 3 secondes.

Le Canyon Ultimate CF SLX 9.0 de série = 4h16'10''
avec zipp 404 4h15'31'', on gagne 39''

le trek Emonda SLR 9 avec roues zipp 404 met 4h15'49'' avec 445 g de moins que le vainqueur. Donc même avec 445 g de moins, il met 1'30'' de plus bien qu'il ait de très bonne roues. Le Madone est le vainqueur du test à plat et sort très proche du Canyon sur le parcours de montagne (+11 secondes).

Si on extrapole, le dernier du test (un Giant) met 3 minutes de plus pour 2000 d+... donc pour nous (4000-5000 d+) ce serait 6-8 min… Ca fait relativiser l'importance du vélo… Il ne faut pas s'arrêter aux ravitos… :D

Bon si on cumule, la position, le vélo, les habits etc, ça doit faire dans les 20-25 min…

En tout cas, les vélos aéros sont devant et votre Canyon a l'air de bien s'en sortir, comme les Treks et Specialized.
Calcule juste le temps que tu vas passer en montée sur un tri de montagne..... Il faut arrêter de croire que les triathletes sont différents des cyclistes. Ils sont surtout moins bon en vélo.
Sincèrement tu vas faire quoi sur un tri comme Embrun avec un cadre Aero ?
Ça me paraît tellement logique que je me demande qu'on puisse se poser la question.
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin
USAT
Messages : 2968
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par USAT »

Rien que le tire du post me fait rire. a 30 kmh on peut pratiquement affirmer qu'un cadre aéro changera strictement rien. Par contre ta position sur le vélo...

"perdre 20 watts avec un Emonda... " Sérieux??? :shock: . la puissance c'est les jambes pas le vélo. qu'est ce qu on lire comme conneries sérieusement.
Tu as travaillé ta position, la souplesse, fait une étude? le type sur le vélo c'est 80% des résistances à l'air. Après tu as le casque, la tenue, les roues, et le cadre en dernier. les vitesses sur un tri de montagne sont bien trop faibles pour croire que qu'un cadre aéro aura une incidence. Et j'allais dire même sur un tri classique, ou bcp sont à moins de 35 kmh.

Tu te fias des noeuds au cerveau pour rien.

Pour une course de vélo de coursiers, (ou cyclo mais bon les niveaus sont tellement disparates, )ce qui compte bcp c'est les relances, la rigidité d'un cadre prends toute sa dimension, lors de l'accélération. Maintenir un effort linéaire et constant est une autre affaire.
USAT
Messages : 2968
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par USAT »

raoul a écrit : 18 mars 2019 18:30
Bikoon a écrit : 18 mars 2019 17:00
raoul a écrit : 18 mars 2019 16:37En tout cas, les vélos aéros sont devant et votre Canyon a l'air de bien s'en sortir, comme les Treks et Specialized.
Ainsi que le Giant Propel Advanced :wink: et ça m'arrange car c'est ce joujou qui va m'accompagner sur l'Evergreen en septembre :D
Oui c'est vrai, mais sur roues chères (zipp 404), car il perd plus d'une minute 20" sur roues d'origines pour 2000 d+.

Pour le Giant, ça illustre le sujet du post ! 3 minutes de différence entre le cadre aéro ou non pour 2000 d+
ça veut pas dire grand chose ; un effort est pratiquement pas reproductible a vélo, à cause des conditions changeantes ( Pression, vent), des obstacles sur la route, de la position qui sera pas la même surtt sur 100km, des watts qu il mettra pas au même endroit etc.

la rigidité par contre peut etre un problème, il faut penser Cadre + roues pour la rigidité.
USAT
Messages : 2968
Inscription : 11 nov. 2014 18:21

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par USAT »

raoul a écrit : 18 mars 2019 18:34
IRONMAN04 a écrit : 18 mars 2019 16:55 Salut,
Perso, les vélocistes de ma région reçoivent sans trop de problème les Canyon en maintenance.
Concernant les vélos aéro, comme le dit FAYARD, certains jouent à fond les formes profilés avec une rigidité maximum source de performance mais pas accessible à tous. D’autres proposent « l’esthétique Aéro » avec une rigidité largement suffisante et un certain confort, style Canyon, Specialized, Scott et j’en oublie....
Par contre, si mon Venge est un rail, roule de folie, freine (disques) super bien et permet de le retarder, il me permet effectivement de prendre du temps à certains mais il ne me fera pas gagner pour autant. :( Je veux dire par là que le vélo ne fait pas tout, je me répète mais c’est l’ensemble vélo-cycliste qui est aéro,,,, ou pas. :wink:
20w a 45km/h, c’est important mais ces vitesses la, faut les tenir :!: :!:
Enfin, sur l’utilisation future de ton vélo, tu gagneras certainement un peu de temps, économiseras peut être un peu d’energie, avec un vélo aéro mais il ne te fera pas gagner pour autant si les cuisses ne suivent pas... Mais putain, un vélo aéro avec une paire de roues hautes, c’est beau non. :wink:
Bon choix.
Ciao
Le test du magazine allemand est à 200 watts constant et j'espère tenir 220 watts (je suis lourd, je sais... :D) . Donc il y a 6-8 min pour nous sur 5000 d+ pour la partie vélo, peut-être plus, car les vélos du test sont plutôt des vélos chers si on regarde leurs poids plumes… Certains sont en-dessous des limites UCI il me semble...
220 watts de moyenne c'est bcp sur un IM, même pour un bon gabarit. Tu as cb de pma? sais tu as cb tu es en puls pour 220 watts sur un petit col par exemple? C'est important de voir ça à l'entraiement ( plusieurs tests, la fc étant variable)

il y a peu j'ai fais un col sans accoup, souple, bien pédaler, 8 km a 6% à 238 watts moyen ( moins de 60% de pma ) , pour 147 puls( 75% fc max). Ce que j'ai fais dans l'EDT l'an dernier sur le 1 er col ( Croix de Fry ) , et il fallait pas plus pour arriver correctement au bout, sans prétention. Qd on est lourd il faut gérer ces terrains qui nous désavantage beaucoup.

Ce qui compte c'est comment tu vas répartir les watts. car 220watts dans du 6% qd tu fais 80kg, c'est 12/13kmh. En cote je dirais 250 watts, a voir si tu peux être en i2 ( moins de 75% de fc max à cette puissance)

EN descente par contre cela te desservira de mettre 220 watts, presque totalement inutile. sur le plat c'est bien 220 watts.( moins si vent de dos et inversement )
yoann-51
Messages : 4150
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par yoann-51 »

USAT a écrit : 19 mars 2019 20:14 Rien que le tire du post me fait rire. a 30 kmh on peut pratiquement affirmer qu'un cadre aéro changera strictement rien. Par contre ta position sur le vélo...

"perdre 20 watts avec un Emonda... " Sérieux??? :shock: . la puissance c'est les jambes pas le vélo. qu'est ce qu on lire comme conneries sérieusement.
Tu as travaillé ta position, la souplesse, fait une étude? le type sur le vélo c'est 80% des résistances à l'air. Après tu as le casque, la tenue, les roues, et le cadre en dernier. les vitesses sur un tri de montagne sont bien trop faibles pour croire que qu'un cadre aéro aura une incidence. Et j'allais dire même sur un tri classique, ou bcp sont à moins de 35 kmh.

Tu te fias des noeuds au cerveau pour rien.

Pour une course de vélo de coursiers, (ou cyclo mais bon les niveaus sont tellement disparates, )ce qui compte bcp c'est les relances, la rigidité d'un cadre prends toute sa dimension, lors de l'accélération. Maintenir un effort linéaire et constant est une autre affaire.
Nous sommes bien d'accord 😉
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin
Olive2244
Messages : 641
Inscription : 05 févr. 2019 11:00

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par Olive2244 »

Pareil :idea:
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par raoul »

yoann-51 a écrit : 19 mars 2019 20:07
raoul a écrit : 19 mars 2019 17:38
yoann-51 a écrit : 19 mars 2019 14:18 J'ai lu en diagonale le post, ce qui m'étonne c'est de consacrer autant d'importance à l'aero en montagne,alors qu'au final tu passes beaucoup plus de temps en montée, à une allure où l'aero importe peu
En commençant à me documenter sur les critères importants pour le choix d'un vélo pour les parcours d'IM de montagne, j'ai vu dans les études comparatives que les cadres aéros sortent devant les cadres de montagnes et cela même en étant plus lourd. Du coup, n'y connaissant pas grand chose en nouveaux cadres (je change vite de vélo avant que le mien passe en collector… :D ), j'ai demandé l'avis aux forumers s'il est possible de faire 7 à 11h sur un tel vélo (parcours entre Embrun, Evergreen, Altriman, Alpsman, Norsmann, Swissman etc.). Il semble qu'un consensus se dégage sur le fait que c'est possible et que les freins à disques sont avantageux en descente.

En fait, je pense qu'une étape de montagne du tour de France avec l'arrivée au sommet n'a rien à voir avec nos triathlons qui sont des CLM. Sur le tour de France, ils veulent un vélo léger avec roues légères pour placer une attaque décisive et seule la montée compte pour gagner l'Alpe d'Huez. Nos triathlons comportent des descentes et du plat où l'on gagne entre 0.5 et 3 km/h suivant la vitesse. Tous les endroits où il y a une descente à 2-5 % sur 1-2 km, il est impossible de suivre un vélo aéro et il ne perd quasiment rien en montée.

J'ai vu aussi sur le site de Lorenzini que le cadre avait plus d'importance que les roues. Les meilleures vélos sont les Canyons Aeroad et Trek Madone.
raoul a écrit : 18 mars 2019 16:37 https://www.tour-magazin.de/raeder/renn ... 45739.html



Il y a un tableau en bas de la page, il faut cliquer dessus et on voit la simulation pour tous les vélos en fonction des parcours. Ensuite il faut regarder sous "Bergig" (montagneux 2000 d+ sur 100 km).

Exemple : pour 2000 d+ et 100 km

Canyon Aeroad CF SLX 9.0 de Série = 4h14'17'' (le vainqueur)
si on met des zipp 404 on perd 3 secondes.

Le Canyon Ultimate CF SLX 9.0 de série = 4h16'10''
avec zipp 404 4h15'31'', on gagne 39''

le trek Emonda SLR 9 avec roues zipp 404 met 4h15'49'' avec 445 g de moins que le vainqueur. Donc même avec 445 g de moins, il met 1'30'' de plus bien qu'il ait de très bonne roues. Le Madone est le vainqueur du test à plat et sort très proche du Canyon sur le parcours de montagne (+11 secondes).

Si on extrapole, le dernier du test (un Giant) met 3 minutes de plus pour 2000 d+... donc pour nous (4000-5000 d+) ce serait 6-8 min… Ca fait relativiser l'importance du vélo… Il ne faut pas s'arrêter aux ravitos… :D

Bon si on cumule, la position, le vélo, les habits etc, ça doit faire dans les 20-25 min…

En tout cas, les vélos aéros sont devant et votre Canyon a l'air de bien s'en sortir, comme les Treks et Specialized.
Calcule juste le temps que tu vas passer en montée sur un tri de montagne..... Il faut arrêter de croire que les triathletes sont différents des cyclistes. Ils sont surtout moins bon en vélo.
Sincèrement tu vas faire quoi sur un tri comme Embrun avec un cadre Aero ?
Ça me paraît tellement logique que je me demande qu'on puisse se poser la question.
J'ai juste regardé les tests et les aéros sont devant à 200 watts 2000 d+ et 100 km. A 200 watts je suis à 128 puls sur 1-2 h, donc ça correspond à qqch de significatif. Je ne parle pas du plat à 45 km/h.

Si je pose la question, c'est bien que je n'ai pas encore la réponse. Je pensais me faire tacler tout de suite, mais bcp sont pro aéro sur ce sujet.
jhr
Messages : 1922
Inscription : 11 sept. 2009 09:40

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par jhr »

snowfree52 a écrit : 18 mars 2019 10:20 sur un parcours de montagne pour moi le vélo qui ira le plus vite c'est celui avec des disques, surtout si le vélo de montagne a des roues carbone, aucune discussion la dessus. l’écart est bien trop grand en descente et la différence de poids trop petite pour être pénalisante en montée.

ensuite, pour de l'effort seul, il vaut mieux privilégier l'aero, alors que sur une cyclo en pack, vaut mieux un vélo léger pour garder le contact dans les bosses
N’importe quoi :lol: :lol:
yoann-51
Messages : 4150
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par yoann-51 »

raoul a écrit : 19 mars 2019 21:57
yoann-51 a écrit : 19 mars 2019 20:07
raoul a écrit : 19 mars 2019 17:38

En commençant à me documenter sur les critères importants pour le choix d'un vélo pour les parcours d'IM de montagne, j'ai vu dans les études comparatives que les cadres aéros sortent devant les cadres de montagnes et cela même en étant plus lourd. Du coup, n'y connaissant pas grand chose en nouveaux cadres (je change vite de vélo avant que le mien passe en collector… :D ), j'ai demandé l'avis aux forumers s'il est possible de faire 7 à 11h sur un tel vélo (parcours entre Embrun, Evergreen, Altriman, Alpsman, Norsmann, Swissman etc.). Il semble qu'un consensus se dégage sur le fait que c'est possible et que les freins à disques sont avantageux en descente.

En fait, je pense qu'une étape de montagne du tour de France avec l'arrivée au sommet n'a rien à voir avec nos triathlons qui sont des CLM. Sur le tour de France, ils veulent un vélo léger avec roues légères pour placer une attaque décisive et seule la montée compte pour gagner l'Alpe d'Huez. Nos triathlons comportent des descentes et du plat où l'on gagne entre 0.5 et 3 km/h suivant la vitesse. Tous les endroits où il y a une descente à 2-5 % sur 1-2 km, il est impossible de suivre un vélo aéro et il ne perd quasiment rien en montée.

J'ai vu aussi sur le site de Lorenzini que le cadre avait plus d'importance que les roues. Les meilleures vélos sont les Canyons Aeroad et Trek Madone.

Calcule juste le temps que tu vas passer en montée sur un tri de montagne..... Il faut arrêter de croire que les triathletes sont différents des cyclistes. Ils sont surtout moins bon en vélo.
Sincèrement tu vas faire quoi sur un tri comme Embrun avec un cadre Aero ?
Ça me paraît tellement logique que je me demande qu'on puisse se poser la question.
J'ai juste regardé les tests et les aéros sont devant à 200 watts 2000 d+ et 100 km. A 200 watts je suis à 128 puls sur 1-2 h, donc ça correspond à qqch de significatif. Je ne parle pas du plat à 45 km/h.

Si je pose la question, c'est bien que je n'ai pas encore la réponse. Je pensais me faire tacler tout de suite, mais bcp sont pro aéro sur ce sujet.
Arrête de te palucher avec tes lectures et tes tests.
Si tu n'arrives pas à comprendre que l'aero n'a aucun intérêt en montagne ça va être compliqué...
Et puis franchement tu crois vraiment qu'un trek emonda, un s-work sont vraiment des parachutes ????
Après si tu te sens mieux sur un Aero prend un Aero.
Comme dirait notre cher Benj tu sais déjà ce que tu veux prendre, alors pas la peine de faire un post si c'est pour juste te faire conforter dans tes choix.
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin
yoann-51
Messages : 4150
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par yoann-51 »

jhr a écrit : 19 mars 2019 22:04
snowfree52 a écrit : 18 mars 2019 10:20 sur un parcours de montagne pour moi le vélo qui ira le plus vite c'est celui avec des disques, surtout si le vélo de montagne a des roues carbone, aucune discussion la dessus. l’écart est bien trop grand en descente et la différence de poids trop petite pour être pénalisante en montée.

ensuite, pour de l'effort seul, il vaut mieux privilégier l'aero, alors que sur une cyclo en pack, vaut mieux un vélo léger pour garder le contact dans les bosses
N’importe quoi :lol: :lol:
Le vélo qui ira le plus vite en descente est le vélo sur lequel il y aura le meilleur pilote ! Le reste c'est du flan !
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin
raoul
Messages : 2309
Inscription : 20 avr. 2004 22:11

Re: Cadre aéro sur parcours IM de montagne

Message non lu par raoul »

USAT a écrit : 19 mars 2019 20:39
raoul a écrit : 18 mars 2019 18:34
IRONMAN04 a écrit : 18 mars 2019 16:55 Salut,
Perso, les vélocistes de ma région reçoivent sans trop de problème les Canyon en maintenance.
Concernant les vélos aéro, comme le dit FAYARD, certains jouent à fond les formes profilés avec une rigidité maximum source de performance mais pas accessible à tous. D’autres proposent « l’esthétique Aéro » avec une rigidité largement suffisante et un certain confort, style Canyon, Specialized, Scott et j’en oublie....
Par contre, si mon Venge est un rail, roule de folie, freine (disques) super bien et permet de le retarder, il me permet effectivement de prendre du temps à certains mais il ne me fera pas gagner pour autant. :( Je veux dire par là que le vélo ne fait pas tout, je me répète mais c’est l’ensemble vélo-cycliste qui est aéro,,,, ou pas. :wink:
20w a 45km/h, c’est important mais ces vitesses la, faut les tenir :!: :!:
Enfin, sur l’utilisation future de ton vélo, tu gagneras certainement un peu de temps, économiseras peut être un peu d’energie, avec un vélo aéro mais il ne te fera pas gagner pour autant si les cuisses ne suivent pas... Mais putain, un vélo aéro avec une paire de roues hautes, c’est beau non. :wink:
Bon choix.
Ciao
Le test du magazine allemand est à 200 watts constant et j'espère tenir 220 watts (je suis lourd, je sais... :D) . Donc il y a 6-8 min pour nous sur 5000 d+ pour la partie vélo, peut-être plus, car les vélos du test sont plutôt des vélos chers si on regarde leurs poids plumes… Certains sont en-dessous des limites UCI il me semble...
220 watts de moyenne c'est bcp sur un IM, même pour un bon gabarit. Tu as cb de pma? sais tu as cb tu es en puls pour 220 watts sur un petit col par exemple? C'est important de voir ça à l'entraiement ( plusieurs tests, la fc étant variable)

il y a peu j'ai fais un col sans accoup, souple, bien pédaler, 8 km a 6% à 238 watts moyen ( moins de 60% de pma ) , pour 147 puls( 75% fc max). Ce que j'ai fais dans l'EDT l'an dernier sur le 1 er col ( Croix de Fry ) , et il fallait pas plus pour arriver correctement au bout, sans prétention. Qd on est lourd il faut gérer ces terrains qui nous désavantage beaucoup.

Ce qui compte c'est comment tu vas répartir les watts. car 220watts dans du 6% qd tu fais 80kg, c'est 12/13kmh. En cote je dirais 250 watts, a voir si tu peux être en i2 ( moins de 75% de fc max à cette puissance)

EN descente par contre cela te desservira de mettre 220 watts, presque totalement inutile. sur le plat c'est bien 220 watts.( moins si vent de dos et inversement )
En fait j'ai commencé à étudier le blog d'Alban Lorenzini et les liens sur les tests allemands. Et les vélos aéros sont tjs devant sur les parcours montagneux à 200 watts (2000 d+ et 100 km).

Alban fait aussi un commentaire sur Contador qui s'est fait reprendre sur Emonda en descente. Il y a une explication sur les watts perdus en accélération et le peu d'influence du poids vs aéro où certains vélos aéro 1.5 kg plus lourds font 1' de moins sur le parcours de 2000 d+. Mais vu que les bons aéro (Aeroad and CO) n'ont que quelques centaines de grammes en plus... Ils sont quasi identiques en montée et meilleures sur le reste.

Ensuite question confort je n'ai pas de recul...

Bref je vous lis attentivement. :D

Pour les watts, entre 200 et 240 watts en montée en i2 (400 w de PMA en progression, je reprends depuis 3 mois après 2 ans de trail sans vélo).

140 puls après 1h à 220 watts constant sur HT
Répondre