Challenge Vichy 2013

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
-Antoine-
Messages : 4829
Inscription : 05 nov. 2004 08:38
Contact :

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par -Antoine- »

Kent était déjà né à l'époque non?
:mrgreen:
débutant
Messages : 10814
Inscription : 01 sept. 2009 21:38

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par débutant »

kent 7 a écrit : il est incontestable que l'organisation du challenge Vichy est de loin la plus performante et la plus sympathique : félicitations aux organisateurs et aux bénévoles dévoués et efficaces qui nous ont accompagnés tout au long de ce week end
Parmi les tri auxquels tu as participé.

As-tu déjà participé à Gerardmer ? (et l'Altriman, ou le Chtriman ?)
débutant
Messages : 10814
Inscription : 01 sept. 2009 21:38

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par débutant »

manu73 a écrit :mais le vent est le même pour tous!!!
Non, tout comme la canicule sur la CAP à Embrun, ceux arrivant de nuit ne subissent pas la même canicule sur la CAP :wink:
débutant
Messages : 10814
Inscription : 01 sept. 2009 21:38

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par débutant »

tri-yann a écrit :en 2012 était affolant ! Suffit pour cela de regarder les temps vélo et de ce dire qu'il y avait 94km (en tout cas à mon compteur)
Combien de km sur le full et le half, en nat, bike et cap, et de dénivelé en bike et en cap ?

Half :

Nat (km) :

Bike (km) :
Bike (dénivelé) :

CAP (km) :
CAP (dénivelé) :

Full :

Nat (km) :

Bike (km) :
Bike (dénivelé) :

CAP (km) :
CAP (dénivelé) :
Avatar de l’utilisateur
pmptri
Messages : 692
Inscription : 10 sept. 2004 09:58
Localisation : Barranca del Cobre

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par pmptri »

Je résumerai de nombreuses conversations d'après course en affirmant que cette année le Challenge Vichy a gagné son bâton de maréchal :arrow: et pis Travail(la course) Famille(l'arrivée avec les gosses) Patrie(sur l'dossard)... on n'a pas fini de déconner sur ma ville de naissance !!! :lol: :lol:

Je suis aussi finisher de se sacré putain de full Challenge dont je pourrais jamais dire tout le bien qu'il m'a fait . Des centaines de remerciements à l'orga au bénévoles et a ceux qui ont oeuvré pour ce succès.
Un grand merci aux speakers qui m'ont invité dans le jacuzzi à l'arrivée.Même si j'ai fini en hypothermie un peu plus tard.
Pour le drafting, les juges restent souverains , mais j'ai pris le temps de les regarder faire : moto en retrait ils mattent , ils avancent un peu, ils re-mattent et ils arrivent à niveau, pour les 12 mètres, je ne pense pas que la sanction ce soit décidée sur un coup de tête comme certains le pensent.
Gael a réalisé un superbe événement, BRAVO à lui!

Une pensée au gars qui s'est arrêté pour lire le journal d'un petit vieux sur la rive,( côté Bellerive) , un regret de ne pas avoir bu un Rikar. à la guinguette qui est placée en-dessous de l'ancienne clinique ou je suis né, une émotion d'avoir trouvé 2 fois la cabane au fond du jardin (ou j'y suis allé qd j'en avais besoin) un message au gars qui conduit son gamin dans une bouée tirée par un jet surpuissant : sans commmentaires...
Un coucou à Aurelie croisée dans son premier tour de marathon et pis d'autres avec qui on a causé qd ça tirait.
A la prochaine !!!! :sm2: :sm2:
J'ai dans les bottes des montagnes de questions où subsiste encore ton écho. Baschung
ravioliv
Messages : 364
Inscription : 22 sept. 2012 22:09

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par ravioliv »

tri-yann a écrit :Je sais que je n'ai pas participé cette année et que je la ramène un peu trop ... Mais je vous trouve injuste avec les arbitres ! Okay c'est rageant de se prendre un carton alors qu'on se croit innocent (que ce soit le cas ou pas peu importe) mais le drafting en 2012 était affolant ! Suffit pour cela de regarder les temps vélo et de ce dire qu'il y avait 94km (en tout cas à mon compteur). Donc qu'il soient un peu plus sévère je trouve cela tout à fait juste !
Encore une fois et sans vouloir polluer le post, je comprends qu’on soit pour la severité a l’encontre du drafting, je le suis aussi !
Mais se faire aligner alors qu’on fait de son mieux pour justement ne pas bénéficier d’abri aero compte tenu des conditions de terrain et d’affluence, c’est dur d’accepter la sanction « avec philosophie » ( surtout sur le coup )

Mais bon si j’avais pas été concerné, j’aurais dis la meme chose que vous de l’exterieur….juste pour la prochaine course je vais me demander comment eviter la sanction si les conditions similaires se représentent….slalomer comme un malade en accélérant et se flinguer les pattes c’est un peu contre productif….

Bref je vois que je suis pas le seul donc ca me reconforte un peu ;)
Avatar de l’utilisateur
erwan_triathlon
Messages : 1606
Inscription : 19 juin 2006 13:04
Localisation : Rennes - France
Contact :

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par erwan_triathlon »

Hello à tous et à toutes

Au ravitaillement de Sardon (2eme tour), après les bénévoles tendant le bidon, il y avait un gars hilare me tendant une bouteille de vin bien entamée (une bonne en plus)
Ni une ni deux je pile et demande un chti coup de rouge au gars super content de son coup.
Son pote a immortalisé le ravitaillement "anti oxydant" avec son téléphone.

Je me disais que j'aimerais bien récupérer cette photo sans trop savoir comment... jusqu'à que Challenge Vichy la poste sur son mur ! (la gloire ;-))

Image

Du coup je suis content, j'ai ma photo de ravito vino

PS: rassurez vous, je n'ai pris qu'un 1/3 de gobelet ;-)
http://erwan-triathlon.blogg.org
Premier Tri en 2005. Premier CD La Baule 2007. Premier half Mansigné 2012. Et ensuite les IM. Challenge Vichy 2013, IM Vichy 2015, XXL Vitoria 2016, IM Nice 2018, XXL Tours 2019. 2020 ? Ce sera le FrenchMan XXL :D
Avatar de l’utilisateur
bédéhème
Messages : 1481
Inscription : 23 sept. 2010 16:13
Localisation : Phare Ouest

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par bédéhème »

Je crois que ce visage me dit qqch :wink: Bravo !

Image
Avatar de l’utilisateur
Tri patouille
Messages : 626
Inscription : 21 févr. 2012 14:26

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par Tri patouille »

aurelie.218 a écrit :Gasp :sm28: :sm28: :sm28: :sm28: :sm28: :sm28:

Arf allez, je vais craquer mon slip et mettre mon CR............dès que j'ai chopé les photos que je recherche :sm11: :D
J'osais juste pas me lancer...mais en voyant que presque tout le monde s'est prêté au jeu... :) C'est juste un peu long (6 pages A4) :? :sm1:
Alllleeezzz fais pas ta timide...
A chacun son défi
Avatar de l’utilisateur
kimaswan
Messages : 2194
Inscription : 02 juin 2007 19:14
Localisation : Nantes

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par kimaswan »

débutant a écrit :
tri-yann a écrit :en 2012 était affolant ! Suffit pour cela de regarder les temps vélo et de ce dire qu'il y avait 94km (en tout cas à mon compteur)
Combien de km sur le full et le half, en nat, bike et cap, et de dénivelé en bike et en cap ?

Half :

Nat (km) :

Bike (km) :
Bike (dénivelé) :

CAP (km) :
CAP (dénivelé) :

Full :

Nat (km) :

Bike (km) :
Bike (dénivelé) :

CAP (km) :
CAP (dénivelé) :
Une petite idée déjà :
http://app.strava.com/activities/79801719
http://app.strava.com/activities/79702452
-----------------__0------------0
--------------_`\<,_---------</\_
--~.o^,----(_)/ (_)---------_/\
Ride more, Talk less
Avatar de l’utilisateur
Tri patouille
Messages : 626
Inscription : 21 févr. 2012 14:26

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par Tri patouille »

bédéhème a écrit :Je crois que ce visage me dit qqch :wink: Bravo !

Image
@ Aurélie : dis donc, tu comptais camper ou quoi (avec ta frontale autour du bras) ?? Et tu avais donc ta tente bien logée dans ta banane bleue... j'me trompe ?? :lol: :lol:
ok je :arrow:

Comme quoi... tu prévoyais peut être une éventuelle défaillance qui t'aurais fait arriver après le coucher du soleil mais qui, heureusement pour toi, n'est jamais arrivée. :sm11:
A chacun son défi
Avatar de l’utilisateur
aurelie.218
Messages : 10709
Inscription : 08 juin 2008 15:34
Localisation : Dans une maison de poupée au milieu des vignes...
Contact :

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par aurelie.218 »

Fraîchement de retour d'une soirée...... J'ai un peu déserté ces jours-ci (reprise du taf en trombe, pas de place au traditionnel "blues post-course" pour une fois)...
Ma bafouille est prête..........un peu longuette quand même...mais bon, ne liront que ceux qui veulent (c'est vrai que je faisais ma "timide", la trouille d'imposer un tel pamphlet :oops: )

CR Vichy 2013

Premières impressions
J'avoue avoir été "mauvaise langue" quand je disais vouloir à tout prix fuir les "grosses orgas" avec une usine à participants... Le Challenge Vichy m'a réconciliée avec le côté "courses populaires". Déjà, nous étions 627 arrivants donc c'était vachement agréable…surtout pour moi qui ne supporte pas la foule ! Pas de bousculade en natation grâce au départ en 2 vagues ; zéro attente aux dossards ; pas de cohue lors du check-in du vélo. Bref, première bonne surprise :D

Image

Image

Image

L’avant-course
Samedi, après le retrait des dossards vers 13h15 et l'enregistrement des vélos & dépôt des sacs bike/run à 14h sur le site du Village Challenge, je commence malgré tout à avoir ma "dose" (c'est plus fort que moi…j’ai dû être ermite dans une vie antérieure) donc je retourne à Vichy centre-ville, où par miracle j'ai pu trouver une chambre d'hôtel pour 40 Euros (en réservant à l'arrache). Quitte à être à Vichy, autant en profiter pour visiter !

Image

Image

Visite de Vichy
J'installe donc mes pénates dans la chambre et pars arpenter Vichy à pied (histoire d'oublier que j'ai un truc le lendemain à 7h :mrgreen: ). Parc des sources, palais des congrès & opéra, parc des Célestins, sources de l'hôpital, parc Napoléon, institut thermal, hôtel de ville... Une jolie et superbe promenade :shock: J'ai également visité une exposition sur le tour de France intitulée "Les forçats de la route" :D Avec des panneaux didactiques sur le Tour vu de l'intérieur, le Tour à travers l'histoire...y a même des vélos qui sont exposés (de 1904 à 2006). Je termine la journée avec une session shopping pour m'acheter des pâtisseries, des salades de pâtes et surtout, 3 kilos de pastilles Vichy à distribuer aux collègues et à la famille :mrgreen:

Image

Image

Image

Image

Le jeu des coïncidences
En rentrant à l'hôtel, je croise dans le couloir un gaillard qui a l'air sportif… Je le hèle au culot :
- "T'as une tête à faire un triathlon demain. Dis, si jamais je ne me réveille pas demain, tu serais d'acc de frapper à ma porte vers 5h40 ? On ne sait jamais....chuis encore capable de ne pas entendre mes 3 réveils et de rester endormie jusqu'à 11h..."
- Lui : "Ehhh mais tu ne serais pas Aurélie.218 du forum ?" :mrgreen:
C'était Gasp du fofo !!! Accompagné d'autres potes de son club (dont Bigmarc) !! Des compatriotes helvètes, en plus ! Il dormait à la chambre juste à côté de la mienne ! Alors très sympa, il m'a même proposé de me prendre en voiture avec eux le matin de la course, pour m'épargner 30 minutes de marche... :P Qu’il en soit remercié (ainsi que ses potes de club qui ont supporté mes conneries dans la voiture au petit matin) :lol:

Les derniers instants…
19h, repas en matant les nouvelles + "Qui veut gagner des Millions". 22h, dodo... 5h30, réveillée (vous savez désormais comment :mrgreen: )! 5h45, départ en voiture ! Arrivée sur place, je rencontre le speaker déjantééé Hervéééééééé ! Me voyant arriver avec mon énorme sac à dos (j'avais tout mon matos de camping pour la nuit de dimanche à lundi), il me dit : "T'embête pas, mets ça dans mon fourgon, tu les récupéreras à l'arrivée ! Tiens, je te file les clefs !" Second ange gardien rencontré durant le séjour.

On se jette à l’eau
7h, le coup d’envoi ! J’avais la trouille de me faire boxer, de me faire bouffer par la seconde vague puis par le départ des coureurs half au second tour. Que nenni, la natation se fera tout en douceur, avec des gens sereins… Truc chouette, il y a même des gros cubes flottants qui indiquent les distances nagées tous les 500m ! La température de l’eau m’effrayait un peu, du coup j’avais la panoplie de la « Parfaite petite frileuse » (Livre en cours de parution…non, je déconne). Doubles bonnets (pas les bonnets des soutifs, rhô !!!), cagoule (eh oui… !), shirt thermique en polyamide-élasthanne, crème chauffante sous les aisselles (effet chauffant ET déodorant, hein).

Image

Deuxième tour…
Après 2000m, mon épaule droite commence à faire sa truande....elle manque de se déboîter par deux fois. Anyway, le plaisir reste entier :) On peut distinguer des gens qui nous suivent le long des berges et on peut entendre des acclamations… Pis, je me divertis en jouant à des trucs débiles : compter le nombre de bonnets violets ou rouges qu’il y a à ma droite, suivre du regard le kayak jusqu’à ce qu’il change de cap, etc…

La récompense : le vélo
Après 1h33 d’ébats aquatiques tantôt délicieux, tantôt douloureux, je file sous la tente transition… 10 minutes de transition (suis bluffée quand ma pote – qui a fait le half – m’a donné son temps à T1 : 4 minutes !!) Et hop c’est parti en vélowwwww ! Le parcours me séduit carrément. En pleine campagne (ça faisait longtemps que je n’avais plus été à la campagne^^), avec une drôle de brume rappelant le mois de novembre… Ça donne vraiment un sentiment d’être à mille lieues de chez soi ! Là encore, je me divertis à coup de débileries...notamment, en me chantant une chanson serbe intitulée "Pilici". Oui désolée, le vélo me rend un peu bizarroïde :D

phpBB [video]


Petite parenthèse « Urgences »…sans George Clooney…et sans Nespresso non plus d’ailleurs !
Au km 20, bammmm j’entends un bruit sourd à une cinquantaine de mètres devant : une moto d’arbitre vient de se vautrer à l’arrêt… Ils restent coincés sous la moto… Je m’arrête pour demander si ça va, mais ils me disent de continuer… Moi : "SUR, hein ????" J’espère que le dénouement fut heureux. Au pire l’an prochain, pour se protéger, ils porteront l’armure d’Ironman (bon OK, j’arrête les jeux de mots moisis) !
Second coup dur : au km 95, une miss est pliée en deux au bord de la route, ça sort par les deux côtés... La voyant désespérément seule (personne ne s’arrête !), je fais demi-tour pour lui filer un cacheton (immodium) et…elle m’explique que ça fait depuis la nuit qu’elle n’a cessé de se vider…

Image

Du divertissement entre deux rafales de vent
Une heure plus tard, qui est-ce que je revois me doubler comme un lapin nucléaire ? Elle !!!! Elle a juste le temps de me dire que le cacheton lui a permis de repartir, et zouuuu elle disparaît de mon champ de vision :D Ca me donne du baume au cœur, pile à l’instant où la course se durcit en raison du vent qui me cloue sur place. Heureusement, les nombreux villages traversés apportent une grosse touche ludique à l’ensemble, sans compter la patate-frite-énergie des bénévoles. A cela s’ajoutent plusieurs gars et filles d’OT croisés chemin faisant (enfin…pas « croisés » car ça aurait été inquiétant niveau balisage du tracé !!) :) Toujours cool de mettre des têtes sur les pseudos !!

Image

Image

Image

Ravito ravito
Les ravitos deviennent mon QG d’entraînement pour une éventuelle carrière dans le basket-ball (=> viser le container zone de déchets pour y balancer mes bidons). 10 sur 10, je vous dis tout de suite !!!!! :D Côté boisson justement, c'est au ressenti… Je bois si j’ai envie, je ne me force pas si je n’ai pas soif (et que de l’eau plate). Idem côté bouffe : j’alterne 1 barre – 1 gel – 1 barre – etc… Pour un total de 5 barres et 4 gels. Pas énorme, mais mon corps ne réclamait guère plus. Dernier gel au km 160 (avec donc une agréable sensation côté digestif : vidange gastrique réussie) !

Transition T2
Au bout de 6h42 (dont la première boucle en 3h05……pour dire à quel point le vent m’a sciée au 2ème tour), je repose le vélo avec un gros OUF, car casses mécaniques, gamelles et manque d’entraînement (ou plutôt : entraînements folklos) étaient ma hantise… T2 : habillage en mode parano (avec lampe frontale sur le bras droit, téléphone sur le bras gauche dans l’espoir de recevoir des SMS délirants, paquet de biscuits salés et spéculoos dans le soutif, couteau suisse dans ma sacoche-banane, PQ, smecta, antivomitif, lentille de contact "de secours" et miroir pour remettre mes lentilles au cas où, élastiques, ruban strap, épingles à nourrice, gels et dossard de rechange). Même Mary Poppins aurait pô fait mieux.

Image

Enfilage des pompes de running
« Plus qu’un marathon… » Après quelques foulées, c’est Arnaud (alias Twins) qui arrive à ma hauteur…c’est parti pour un long bavardage !!! On court à tempo régulier, côte à côte. Course à 9 km/h, arrêt-marche à TOUS les ravitos pour boire un verre (mini gorgée par mini gorgée) et pour manger deux biscuits salés. Le rituel auquel je me tiendrai rigoureusement sur l’intégralité de la course… On papote avec Arnaud, on s’encourage, ça cause boulot, vacances, etc. J’ai tellement mal à l’épaule à chaque mouvement de balancier des bras que je ne pense pas aux jambes. Technique du « switch » chère aux ultra-traileurs… :D

Image
(PS : Merci Lavad pour cette photo !)

Still on the run
Passé ce premier tour, je revois la miss rencontrée plus tôt en vélo……debout, en train de vomir :( Je lui file un cacheton anti-émétique, tout cela sous les yeux de Thierry d’Onlinetri (j'étais proche de l'hystérie quand je l'ai rencontré !)…et je passe pour une « armoire à pharmacie » :D (Non non, j’avais rien d’autre :D Juste des trucs contre les pbs gastriques, car j’en ai fait les frais une fois…) Deuxième tour, toujours avec Arnaud en mode tchatche et notre rythme de métronome. On se disait qu’on allait courir les 20 premiers puis aviser ensuite… Au 3ème tour : ben on reste sur notre lancée ! A ce moment-là, Arnaud se fait accompagner par ses jeunes jumeaux…moment d’émotion, il décolle tel un bulldozer, Buzz l’Eclair, vers l’infini et au-delàààà !

Réflexion physico-philosophico-morpho-sémio-débilogiques
Les sensations et le plaisir donnent l’impression que le marathon vient de démarrer, alors que la barre symbolique des 30 kils a été franchie. Euphorique, j’entame le 4ème tour en me disant que finalement, les randonnées en montagne n’étaient pas pires que rien… Ça m’a permis de ne pas voir le temps passer, de continuer à courir au même trot sans me poser de questions (behhh ouais ma foi, 8.5/9 km/h, c’est presque du sprint pour moi :mrgreen: ). Seul mot d’ordre : ne surtout pas marcher, car après on ne redémarre plus (seule dérogation : les deux montées de ponts) ! Autre truc pour garder la banane : bannir les coups d’œil sur ma montre (en plus je n'ai pas une Polar…..j'ai juste une Swatch de citadine). Ainsi, ça permet de dissocier l’effort en utilisant un autre référentiel : les décors qui défilent au lieu du temps passé ! Courir jusqu’au bistrot, puis jusqu’à l’arbre, puis jusqu’au pont, puis jusqu’aux clôtures, etc. Ne jamais regarder l’heure qu’il est. Et rester régulière, toujours… C’est d’ailleurs la toute première fois que je découvre la constance en course... Toute première fois que les sensations musculaires sont identiques, que ce soit au km 6, km 17, km 30, km 42…un peu comme lors de mes randos en montagne. Ca permettra de boucler le marathon en 5h14 (comme certains de mes marathons secs….nan j’ai pas honte…j’ai dépassé ce cap).

Image

J’allais oublier…
Ah et au fait, petite parenthèse : mention spéciale à un ravito complètement déjanté (vers le début des boucles) qui comportait en vrac : saucisses, bière, M&M’s peanut, danseur des années 80, sono à donf !!! Enorme !
Et deuxième parenthèse : vers la fin du parcours, je lance aux bénévoles : "MERCI à vous, franchement vous avez la patate d'enfer ! On ne serait pas là sans vous !"
Ce à quoi l'un d'eux me répond : "Ben sans vous non plus, on ne serait pas là".... Excellent :D

L’ardente arche d’arrivée pour les fakirs qui marchent sur des braises volcaniques
Dernier passage sur le pont de l’Europe…la ligne se rapproche. L’arche se dresse juste devant… Hervé est déchaîné avec son micro, il est là depuis bien avant l’aube et il pète le feu ! Vraiment, il MET LE FEU ! IL EST ALLUME ! IL FOUT UNE AMBIANCE CREPITANTE ! CHAUD COMME DE LA BRAISE ! UN VRAI PYROMANE ! FAITES DU BRUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT ! ][Je reprends mon souffle…]
DU BRUUUUUUUUUUUUUUUUUUUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT !

Je vous épargne le moment de franchir la finish-line. Intense moment de délivrance pour certains, cette arche d’arrivée matérialise pour moi « la fin d’un bon trip », un peu comme quand je retourne à la gare après un voyage sympa… Juste le temps de savourer l’émouvante arrivée d’un papa avec son fiston (le môme tellement petit que ses pieds ne touchaient pas le sol quand son papa-ironman et sa maman le tenaient par les mains :D ) !

Image

Buffet d’arrivée
L’after-party se déroule dans le hall, autour d’un délicieux buffet. Sucré à gogo (mais pffff, plus très envie), salé à gogo (MIAM). Il est 20h45, la nuit est tombée, c’est l’heure de passer à tââââââââââble !!!!! En compagnie de Lefloch, Vincent et ses potes de club. C’est parti pour une soirée assez déjantée^^ Pour partager des bonnes tranches de vie, un sincère plaisir.

Dernière nuit…
Une heure et demie plus tard, Lavad me récupère en voiture pour aller au camping avec ses deux compagnons de route. Tous plus gentils les uns que les autres ! Je plante ma tente de bivouac et essaie de m’endormir. Impossible, c’est odieusement bruyant (camping en bordure de route avec le bruit des voitures à 3 mètres de la clôture, chemin en gravier qui crisse dès que quelqu’un l’arpente pour aller aux WC la nuit). Malgré les boules quiès, la tête fourrée dans le sac de couchage, la tente fermée à triples verrous. Prochaine fois, je crécherai sous le pont de l’Europe :D

Retour sur terre
Tout le monde reprend la route au petit matin. Eux en voiture, moi en train avec une amie finisheuse du half, puis le reste à vélo. Après 5h de voyage et une grosse lessive, je reprends le chemin du travail…en footing. Les retrouvailles festivo-sportives sont pour bientôt : on fera le half de Paladru dans 3 semaines en équipe de 5 ! En attendant, les deux prochains week-ends seront dévolus à la montagne…histoire de profiter des dernières chaleurs automnales !

Image
Membre de la secte des Trigolos :D
Quelques balades par monts et par vaux... http://cyclorelie.skyrock.com/
Le off de ouf : http://offdeouf.wordpress.com/
L'Dingo
Messages : 740
Inscription : 16 févr. 2008 06:52
Localisation : Marseille

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par L'Dingo »

aurelie.218 a écrit : Ma bafouille est prête..........un peu longuette quand même...mais bon, ne liront que ceux qui veulent (c'est vrai que je faisais ma "timide", la trouille d'imposer un tel pamphlet :oops: )
Qu'est ce qu'on aurait manqué si ce challenge était resté juste dans ta boite à souvenirs personnelle :sm2: :D

Et tout comme ton marathon, on se laisse porté , allant d'une anectode à une photo, puis d'un ressenti de course à une "debilerie", enchainat ainsi les paragraphes sans se soucier du chrono :wink: .
résultat: on n'a pas vu le temps passé que dejà ce chouette CD est terminé :sm28:

merci la Miss 8)



Post Scriptum:
Image
aurelie.218 a écrit : T2 : habillage en mode parano (avec lampe frontale sur le bras droit, téléphone sur le bras gauche dans l’espoir de recevoir des SMS délirants, paquet de biscuits salés et spéculoos dans le soutif, couteau suisse dans ma sacoche-banane, PQ, smecta, antivomitif, lentille de contact "de secours" et miroir pour remettre mes lentilles au cas où, élastiques, ruban strap, épingles à nourrice, gels et dossard de rechange).
Je te sens prête pour un futur raid 28 :mrgreen: :mrgreen: :arrow: :arrow: :arrow:
Avatar de l’utilisateur
Henri Stark
Messages : 885
Inscription : 12 nov. 2012 10:03

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par Henri Stark »

Génial le CR, très vivant !
Ca a l'air sympas de te rencontrer sur une épreuve, ca sent la motiv' !

C'est bien, ca me donne envie de foncer jusqu'au 21 !!

Bravo à toi en tout cas !! :D :D :D
La préparation d'un débutant vers l'IronMan Nice 2013 :
http://henristark.blogspot.fr/

Just a TRIGOLO
girardetp
Messages : 18
Inscription : 23 août 2012 15:10

Re: Challenge Vichy 2013

Message non lu par girardetp »

Philippe et Sylvie du TEC (Triathlon Epinal Club), premier distance Ironman, moi 54 ans, Sylvie 52

voici un petit compte rendu sans prétention:

Installation à l'hôtel campanile de Vichy le jeudi soir, première vérification du matériel , à priori il ne manque rien. Vendredi, on file chercher les dossards, grosse surprise pas un chat, mort, une dizaine de personnes sur l'espace triathlon, une dizaine de stands de vendeurs, impression plutôt triste, retour à l'hôtel pour une nouvelle vérification du matériel. Le soir pasta partie, là on commence à voir du monde (on constate que la moyenne d'age est assez élevée , on ferait presque jeune pour le coup, pasta gargantuesque , retour à l'hôtel pour vérification du matériel et une bonne nuit.

Samedi on se lève pour vérifier les affaires et le matériel, il ne manque toujours rien, la journée balade dans Vichy où là, se n'est plus une impression, on est jeunes (et oui Vichy, ville de curistes...)
dixième vérification et inventaire du matériel avant d'aller récupérer notre fille Hélène qui nous a rejoint, préparation des paniers repas pour la course puis dépôt des vélos et des sacs dans le parc après avoir déballé le tout dans la pelouse pour ...

Nuit de samedi à dimanche, impossible de s'endormir, on a forcément oublié quelque chose mais quoi? nuit à refaire l'inventaire dans la tête et a essayer de comprendre pourquoi on arrivera pas à terminer cette épreuve

dimanche matin, 4h45 petit déjeuner, la conversation se résume à "t'es sur que t'a bien pris ta puce, t'as pas oublier de mettre tes baskets dans ton sac CAP...."
arrivée sur le site, on regonfle les vélo, met la combine, pour finir pas trop de stress en tout cas nettement moins que les jours derniers.

Départ de Sylvie pour la nat, moi 10min après, je laisse passer la vague et prend un rythme pépére, je reste malgré tout en contact avec les autres. Arrivé à 1500m, j'ai froid (eau annoncée à 19.9), fin de la première boucle (50min correct), sortie à l'australienne, 2000m j'ai vraiment froid, je mets le chauffage (pipi dans la combine), ça va mieux, 3000m je remonte le chauffage, 3500m je ne vois pas la sortie, je m'arréte mais il n'y a plus de bouée et pas de concurrent devant moi, je me sens seul, je "file" vers un canoé "c'est où la sortie????" "tout droit" "oui mais c'est où tout droit et comment on fait?" 300m encore mais interminable (1h52, je pensais entre 1h30 et 1h45)

Arrivée dans la tente rechange, je déballe les affaires, me change entièrement, avale un sandwich et là grosse angoisse: comment retrouver son vélo dans la masse, je vais perdre un temps fou! mais je suis vite rassuré, il en reste 5, je prends celui qui ressemble le plus au mien et me voilà parti pour 180kms

Deux boucles de 90kms, première partie pas si facile bosses à répétition, puis du plat mais vent de face assez fort, pas de répit il faut toujours appuyer, je récupère Sylvie au 60ème km un peu découragée de voir sa moyenne fondre, je la rassure. 120kms, j'ai les cuisses dures et commence à douter, comment on peut courir un marathon après?????. nous suivons les conseils des ironmam du club, nous ne loupons pas un ravito et mangeons du salé et surtout je ne m'emballe pas même dans les parties favorables. je termine les yeux fixés sur le compteur à regarder défiler les kms, ça n'en fini pas...
Arrivé au parc 7h de vélo, j'avais prévu ...7h super

Je vire le cuissard pour la trifonction enfile les baskets, mange un sandwich et part pour le marathon, 30 minutes dures, ça va pas surtout les intestins, puis je ralenti un peu, trouve un rythme qui me convient, 1ere boucle pas trop mal, Hélène me dit que Sylvie a attaqué sa CAP, quel soulagement, elle va le faire, 2ème idem les bonnes sensations me gagnent, je dépasse des dizaines de concurrents qui marchent (mais ils ont plus de chouchous que moi!) 3ème je suis bien je prends plaisir à courir mais je garde le même rythme, je ne loupe aucun ravito (tous les 2,5kms eau banane coca et tuc), aucune douleur musculaire, par contre toujours le ventre, 4ème boucle, on y crois mais je n'accélère pas, je veux finir "en forme"
L'ARRIVEE déjà! mince c'est fini, et Sylvie? , je file embrasser tout ému Hélène "et Sylvie elle en est où?" Hélène me rassure elle gère bien
Je vais récupérer mes affaires, passe devant un buffet à nouveau gargantuesque, mais je n'ai pas faim, un massage, une douche et je rejoins Hélène pour accompagner Sylvie sur son dernier tour, elle franchit la dernière barrière avant le temps limite, elle ne sera pas éliminée, elle va le faire, sa dernière boucle nous parait interminable, mais elle tient, refuse de marcher comme lui conseille les vélos suiveurs, elle va le faire, 23heures, elle voit le feu d'artifice depuis l'autre rive, elle ne se décourage pas

Elle arrive, silence total dans le stade d'arrivée, lumières éteintes, tout le monde attend, on voit apparaître une luciole, elle se rapproche et là LE FEU, musique éclairage, DJ hurlant, la foule en délire, elle doit se faire un passage dans cette foule, passe la ligne, ELLE L'A FAIT, Sylvie est finisher, le délire, tout le monde veut l'embrasser, la toucher, la championne d'Europe la prend dans ses bras, moment très émouvant, on a les larmes aux yeux , elle lui remet sa médaille, c'est fantastique (vidéo d'un amateur que nous remercions sur le facebook du site)

C'est fini, retour à l'hôtel, pas d'inventaire..., Sylvie essaye de grimper dans la baignoire pour un bain relaxant, hélène l'aide, par contre on appelle du renfort pour la ressortir, on se couche pour une nuit sans sommeil, impossible de s'endormir
Lundi matin, plutôt en forme, par contre le voyage de retour nous casse les jambes

Voilà, grâce à vos conseils, à vos encouragements, nous terminons ce Challenge qui restera dans nos mémoires certainement comme la plus belle expérience sportive

Allez si je peux me permettre, les clés de cette réussite:
la régularité des entraînements, sans être farfelus (peu de grandes distances, 10à12h par semaine), du repos les 15 derniers jours, respect des ravitos (c'est ce qu'il y a de plus difficile à gérer), ne pas s'emballer même quand ça va bien, surtout en vélo (quand on voit le nombre de marcheurs sur le marathon...) y croire, toujours y croire

le Challenge Vichy est certainement un des plus beaux, organisation sans faille, allez y

gros bisous à toutes et à tous

ps: terminer un triathlon est toujours un exploit que ce soit un sprint, un M ou un long alors bravo à tous les finishers
Répondre