Question bête sur le prix des épreuves

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
Avatar de l’utilisateur
Bryce
Messages : 24690
Inscription : 22 sept. 2005 09:21
Localisation : Ici et là

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par Bryce »

Je pense que ta dernière phrase sera prise en compte par plusieurs organisateurs, très bonne idée :!:
"Se trouver des excuses c'est perdre le temps précieux que l'on pourrait utiliser à persévérer"
"Do not fear death, fear an unlived life"

Avatar de l’utilisateur
bnjee
Messages : 531
Inscription : 22 avr. 2016 15:08

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par bnjee »

wax75 a écrit :
21 juil. 2017 12:39
Sinon il devrait être possible de préciser que les cadeaux ne seront disponibles que pour ceux inscrits avant telle date pour des question de gestion de commande.
Super idée, même si de toute façon les gens raleraient toujours :roll:

xav971
Messages : 22
Inscription : 19 nov. 2015 09:04

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par xav971 »

Outre la question de la majoration des tarifs, éventuellement défendable, je trouve que le prix de base-même de nombreuses épreuves est exorbitant. Et j'aimerais -en toute bonne foi!- que quelqu'un me détaille les différentes dépenses incombant à un organisateur et qui justifient, par exemple, qu'un concurrent du Natureman débourse au bas mot 140 euros pour s'inscrire. En tablant sur 1000 inscrits, et en comptant les recettes du S qui se déroule la veille, on monte à plus de 200000 euros d'inscription. Alors d'accord il y a les gains pour les premiers, les ravitaillements des concurrents, la location des différents matériels d'organisation et de balisage... Néanmoins, je peine à croire que la somme entière soit mangée par ces frais-là. Ce que je dis là s'appliquerait à de nombreuses autres courses, comme le tri de l'Alpe d'Huez ou bien sûr ceux du label Ironman (mais c'est encore autre chose). A ce tarif, -et c'est ce qui me gêne-, je n'ai plus l'impression d'être triathlète amateur, qui s'inscrit quand il veut, pour s'amuser, parce qu'il a, juste avant la course, envie de participer à un bel événement, avec des gens qu'il apprécie. Dans ce système, on doit se fixer des objectifs, s'y prendre des mois à l'avance, se "préparer" suivant un tableau de marche rigoureux, et surtout ne pas se rater le jour J, sinon les 200 balles sont perdus... On perd, je trouve, en légèreté. C'est bien dommage!

Avatar de l’utilisateur
Bryce
Messages : 24690
Inscription : 22 sept. 2005 09:21
Localisation : Ici et là

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par Bryce »

Pour élargir un peu le débat, les courses à pied prennent le même chemin...
Un semi qui était à 7-8 euros il y a 10-12 ans (sans le citer, il y en a des centaines en France) est aujourd'hui à +/- 40 euros en s'inscrivant jusqu'à 3 mois avant pourtant :?
"Se trouver des excuses c'est perdre le temps précieux que l'on pourrait utiliser à persévérer"
"Do not fear death, fear an unlived life"

matafan
Messages : 3697
Inscription : 19 janv. 2007 11:29
Localisation : Echirolles

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par matafan »

Ben oui c'est la différence entre une course organisée par un club et une course organisée par un privé. D'où (entre autre) l'intérêt des clubs et le danger (sauf cas particulier) de l'attitude consumériste des licenciés USAT.

Lukabrasi
Messages : 3
Inscription : 24 juil. 2017 12:51

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par Lukabrasi »

À la base les clubs de triathlon organisaient des courses pour subvenir aux besoins courant de leur association. Mais voilà en 10 ans nous sommes passés de 25000 à 50000 licenciés ( environ) et il y a eu la montée en puissance du longue distance. Et vu que les prix pour un LD ou un XXL ne sont pas du tout ceux d'un S ou M, les requins sont rentrés dans le jeu !!!
Aujourd'hui, il y a toujours des clubs pour organiser du LD et les prix ne sont pas exorbitant, l'organisation souvent sérieuse.
Vous avez aussi des structures qui sont là pour générer du profit , c'est bien sûr la société ironman ou des orga qui ont des salariés...
Et désormais nous avons également des courses à 100 EUR pour un half, 300 pour un XXL mais sans clubs derrière, sans structure, rien...
Nous l'avons vu récemment en Bretagne avec le machin de Port-louis (XXL quand-même ) et l'ironbreizh.
Pas de podium pour l'un, un parc à vélo ou tu peux pas poser ton vélo pour l'autre...
Bref, la kermesse organisée par des potes mais sans aucun moyen.
Au milieu du florilège d'organisation, il est nécessaire pour l'athlète de faire le tri (😁) en sachant que ce n'est pas l'épreuve la plus chère qui sera la mieux organisé.

débutant
Messages : 10814
Inscription : 01 sept. 2009 21:38

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par débutant »

xav971 a écrit :
22 juil. 2017 07:00
Outre la question de la majoration des tarifs, éventuellement défendable, je trouve que le prix de base-même de nombreuses épreuves est exorbitant. Et j'aimerais -en toute bonne foi!- que quelqu'un me détaille les différentes dépenses incombant à un organisateur et qui justifient, par exemple, qu'un concurrent du Natureman débourse au bas mot 140 euros pour s'inscrire. En tablant sur 1000 inscrits, et en comptant les recettes du S qui se déroule la veille, on monte à plus de 200000 euros d'inscription. Alors d'accord il y a les gains pour les premiers, les ravitaillements des concurrents, la location des différents matériels d'organisation et de balisage... Néanmoins, je peine à croire que la somme entière soit mangée par ces frais-là. Ce que je dis là s'appliquerait à de nombreuses autres courses, comme le tri de l'Alpe d'Huez ou bien sûr ceux du label Ironman (mais c'est encore autre chose). A ce tarif, -et c'est ce qui me gêne-, je n'ai plus l'impression d'être triathlète amateur, qui s'inscrit quand il veut, pour s'amuser, parce qu'il a, juste avant la course, envie de participer à un bel événement, avec des gens qu'il apprécie. Dans ce système, on doit se fixer des objectifs, s'y prendre des mois à l'avance, se "préparer" suivant un tableau de marche rigoureux, et surtout ne pas se rater le jour J, sinon les 200 balles sont perdus... On perd, je trouve, en légèreté. C'est bien dommage!
Pour connaitre la vérité, engage-toi auprès d'une orga de ton choix pendant toute la préparation de l'épreuve sur un an. Fais-parti du bureau organisateur, sois actif, etc. Tu auras naturellement accès aux comptes et bilan, et à l'élaboration de celui-ci.

De plus, par la suite, comme tu connaitras les rouages d'une organisation d'épreuve, tu pourras en organiser une aux prix que tu auras décidé toi :wink:

Tung
Messages : 2187
Inscription : 05 sept. 2014 14:54

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par Tung »

Il y a aussi le cout arbitral et de sécurité policière / administrative.
Cela dit, on note parfois de sérieux écarts de prix entre 2 courses à peu près identiques ou de sérieux manques injustifiés dans l'organisation malgré le prix. Pour certains, c'est du business faut pas l'oublier, le mécenat du triathlon n'existe pas, sauf chez les bénévoles.

yoann-51
Messages : 4090
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par yoann-51 »

Bryce a écrit :
22 juil. 2017 10:41
Pour élargir un peu le débat, les courses à pied prennent le même chemin...
Un semi qui était à 7-8 euros il y a 10-12 ans (sans le citer, il y en a des centaines en France) est aujourd'hui à +/- 40 euros en s'inscrivant jusqu'à 3 mois avant pourtant :?
Pour le trail c est exacte pareil, et qu'on ne vienne pas nous sortir l argument de la sécurité, un sentier n est pas plus difficile à sécuriser maintenant qu il y a 10 ans,...
En gros le prix revient à 1 euro du kilomètre, et tu dois t inscrire 6 mois à l avance..... Pourquoi ? Parce-que comme il a été dit plus haut, alors qu'avant, comme en tri les organisateurs étaient des clubs ou des associations locales, dorénavant ce sont de grosses structures uniquement là pour faire du fric.
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

xav971
Messages : 22
Inscription : 19 nov. 2015 09:04

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par xav971 »

Effectivement, gros écarts de prix, non seulement entre les courses, mais aussi d'une année sur l'autre! Il suffit qu'une première édition ait rencontré un gros succès pour que l'année qui suit, le prix augmente de 20 ou 30 euros. Ce n'est pas normal. Qu'on compare, par exemple, l'Altriman, qui reste l'un des moins chers et semble tenir à son statut de triathlon accessible (financièrement bien sûr! :wink: ) à l'Embrunman, qui est passé, en quinze ans, de moins de 200 euros à presque 400 pour les inscrits de dernière minute. J'aimerais juste savoir où passe le bénéfice; car au ravito, ce sont toujours des bananes et des verres de coca...

Echoes
Messages : 235
Inscription : 18 mars 2015 16:08

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par Echoes »

Benoitri a écrit :
20 juil. 2017 09:59
La majoration n'as pas vocation, la plupart du temps, a "faire de l'argent", mais à encourager les coureurs à s'inscrire plus tot. Les inscrits des dernières semaines posent quelques soucis aux organisateurs : commande des lots, des ravitaillements, des dossards, places de parc... Plus tu as d'inscrits tardifs, moins tu as de visibilité sur tes commandes.
Pour ce qui est du montant de la majoration, je dirais qu'elle est destiné à augmenter les recettes quant elle est faible, car nombre de coureurs accepteront de la payer pour s'inscrire tard... Si elle est élevée, c'est plus dissuasif, et du coup, les inscriptions se font avant la hausse du prix.
Enfin, certaines organisations font payer des prix différents à partir d'un certain nombre de dossards. Ex : 50 euros pour les 200 premiers dossards, 60 pour les 200 suivants... La, on peux estimer que c'est "honteux", même si personne ne vous oblige à vous inscrire...
Sur l'Altriman, il n'y a aucune majoration pour le moment, mais si on y vient, je pense que ce sera une grosse à J-15.

- C'est marrant car ce que disent les gens sur l'Altriman c'est que de pouvoir s'inscrire au dernier moment, ça en fait sa force. (comparé aux autres ou il faut s'inscrire X mois à l'avance, j'imagine)

- Il y a une sacrée différence entre mettre une augmentation pour les inscriptions tardives pour inciter les retardataires à se bouger et augmenter de 20 à 30% d'un an sur l'autre comme on voit tant et tant d'épreuves.
Par ailleurs on observe une assez bonne corrélation entre le prix des inscriptions et leurs budgets communication/publicité, ça doit être le triathlon V 2.0 ?


- Il y a une importante inadéquation, pour pas dire une franche contradiction, entre ce que veulent les athlètes et ce que veulent les organisateurs : les athlètes souhaitent s'inscrire le plus tard possible pour pouvoir être certains de leur niveau de forme, de leur santé et de leur disponibilité ce jour là, histoire de pas jeter le montant de l'inscription en l'air :
Chez ironman tu récupères au mieux 200€ sur les 600, et seulement si tu annule 2 mois à l'avance
Alors que, cette année, les France LD, tu pouvais te désinscrire jusque 5 jours avant et sans certificat médical, pour 15€, là je dis banco.

De l'autre côté les organisateurs, eux, veulent faire le plein le plus tôt possible, pour pouvoir lisser au mieux leurs coûts, connaître d'avance la recette etc ... ce qui se comprends tout à fait.

Au milieu, il manque un système qui arrangerait tout le monde, peut être sur un système d'assurance plus poussé, qui soit réellement gagnant-gagnant.





Alors, désolé, mais en attendant, je continuerais à m'inscrire 15-20 jours avant les courses, car je suis travailleur, père, et occasionnellement sportif, pas le contraire. Et si la liste de ces épreuves me le permettant s'amenuise avec le temps, TANT PIS POUR EUX, je suis pas seul dans ce cas.
Selon Trimes, aux USA et au Canada le triathlon perds en popularité après avoir connu un grand effet de mode, si ça arrive chez nous, ça sera bien mérité !

Enfin, Il y a encore quelques organisations régionales qui n'ont pas de budget communication faramineux, ou un prize money délirant (l'altriman par exemple ?) qui se contentent de compter sur la motivation de leurs membres, beaucoup d'huile de coude et de volonté, et qui proposent des courses sures, fournies, pour des budgets abordables, et qui ne font pas de spéculation, ah c'est sûr, pas de ticket pour Kona ou de photo Finisher avec une belle médaille pour mettre au dessus de ton lit.

Quand on voit le half de Cannes qui n'est pas foutu de sécuriser les concurrents pour 150 ou 200 balles, ça laisse songeur...

yoann-51
Messages : 4090
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par yoann-51 »

Le tri des lacs à Troyes est une épreuve"familiale" mais victime de son succès ça devient compliqué de s y inscrire.....
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Choupix
Messages : 1111
Inscription : 28 nov. 2008 17:26

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par Choupix »

yoann-51 a écrit :
01 août 2017 08:13
Le tri des lacs à Troyes est une épreuve"familiale" mais victime de son succès ça devient compliqué de s y inscrire.....
C'était plus facile quand c'était un vrai L, bizarrement.

IRONchris31
Messages : 532
Inscription : 23 mars 2016 16:01

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par IRONchris31 »

Quand certains sont prêts à payer 500 ou 600€ pour un IM, je ne comprends pas pourquoi ils ne seraient pas prêts à payer 150 ou 200€ pour ün L plutôt sympa?

Choupix
Messages : 1111
Inscription : 28 nov. 2008 17:26

Re: Question bête sur le prix des épreuves

Message non lu par Choupix »

IRONchris31 a écrit :
01 août 2017 10:07
Quand certains sont prêts à payer 500 ou 600€ pour un IM, je ne comprends pas pourquoi ils ne seraient pas prêts à payer 150 ou 200€ pour ün L plutôt sympa?
En fait, quand tu veux faire de la distance IM, tu n'as presque pas le choix que de raquer 500 €. Il y a très peu d'épreuves de cette distance dignement organisées pour la moitié et encore moins le tiers du prix.
Pour le L, ce n'est pas vrai. Il existe de nombreuses épreuves dans une fourchette de 50-80 euros qui sont très bien organisées et intéressantes. Ce qui AMHA pousse de nombreux athlètes à considérer les tarifs que tu cites comme rédhibitoires, même s'ils sont en cohérence avec les tarifs XXL. Comme le sont les droits d'inscription de certains M à 70 €, mais qui eux aussi repoussent de nombreux athlètes.

Répondre