Du sirop dans son bidon ?

Quoi manger? Quoi boire?
Avatar de l’utilisateur
Laurent
Messages : 95
Inscription : 23 déc. 2002 10:15
Localisation : Tours

Du sirop dans son bidon ?

Message non lu par Laurent »

A l'entrainement (piscine et vélo), je bois de l'eau avec un du sirop. Pour les compétitions je fais "les choses bien" en prenant des produits style Overstim, or il s'avère que je digère beaucoup mieux le sirop que les produits spécifiques (pourtant je prends le même parfum, fruits exotiques, hhmmm... :wink: ).
Est-ce que certains d'entre vous ont constaté la même chose ?
L'intensité de l'effort étant plus importante en compet', est-ce un facteur de légers troubles digestifs (ceci étant, rien d'important, juste quelques "burps" :oops: ) ?
Puis-je m'hydrater avec du sirop sur le vélo lors des tris ? Y-a-t-il plus de risque d'hypoglicémie lors de la course à pied ?

Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7230
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

bonne question.

Personnellement je suis un peu méfiant des sirops pour les raisons suivantes:

1- Je n'ai pas de bouteille de "Sirop Sport" pour vérifier mais il me semble qu'il y a plus d'ingrédients dans les boissons d'efforts que dans le sirop. Je pense en particulier aux sels mineraux et au sodium qui t'aide à limiter ta perte d'eau pendant l'effort.

2- La concentration en sucre ne doit en effet pas être trop élévé sous peine de te reserver de mauvaise surprise. le dosage des boisons d'effort est normalement calculé au plus juste (enfin en théorie) alors que le dosage de ton sirop sera plus aléatoire.

3- Les problèmes que tu mentionnes peuvent effectivement être dus à la compétition plus qu'à la boison. Essaye l'Overstim à l'entrainement et teste si tu burpes :). Tu peux essayer aussi d'autres marques pour voir celle que tu supportes le mieux.

Ceci dit, je suis peut-être victime du marketing des marchants de poudre et autres boisons qui tachent...

T.

Avatar de l’utilisateur
Rodolphe [Onlinetri.com]
Messages : 241
Inscription : 04 déc. 2002 11:02
Localisation : Nantes
Contact :

Message non lu par Rodolphe [Onlinetri.com] »

Pour l'hypo en cap, tout dépend de la longueur des triathlons surlesquels tu t'alignes.

As tu essayé le Coca ?
Ou alors prend ton sirop plus un gel, et vois si cela s'avere concluant.

RD
rodolphe @ onlinetri.com

Avatar de l’utilisateur
Laurent
Messages : 95
Inscription : 23 déc. 2002 10:15
Localisation : Tours

Message non lu par Laurent »

J'ai testé le sirop sur un CD hier et ça a été concluant. Cependant j'ai aussi pris un gel vers le 35ème km vélo, puis un autre au 4ème km càp :D .
J'ai eu l'occasion de tester le coca l'an dernier sur un moyenne distance (Vendôme) car il y en avait aux ravitos mais ça a eu du mal à passer, y'en a pas mal qui en prennent et qui ne jurent que par ça pour la partie pédestre, peut-être est-ce une question d'organisme ou d'habitude (je ne bois que très rarement du coca en temps normal).
En tout cas merci pour les conseils, je vais essayer de tester d'autres types de produits, on m'a parlé de Maxims qui fait une poudre pour obtenir une boisson à goût neutre, est-ce que quelqu'un connaît :?:

serguei

boissons énergétique

Message non lu par serguei »

personnellement, j'ai toujours eu ce type de problème avec les boissons overstim, qui à mon avis sont un peu trop concentrées, c'est justement l'intérêt de la boisson "hypotonic" de chez Maxim, gout neutre ou orange (franchement pas mal, et pourtant je suis difficile...). Cette boisson est moins concentrée mais passe toute seule, et finir le bidon n'est plus une corvée, à mon avis, il y a d'autres marques susceptibles de plaire, personnellement, et pour la pratique du longue distance, j'ai envie d'essayer hyprosport, une boisson énergétique qui contient des acides aminés ramifiés sensés retarder l'apparition du pic de sérotonine au niveau du cerveau lors de la course à pied, c'est à dire repousser ce moment où on donnerait n'importe quoi pour s'arrêter et s'allonger... à mon avis, l'argument est plutôt pas mal, par contre, je demande à voir niveau goût... et le prix n'est pas donné non plus. Sinon, je pense qu'il faut se méfier des arguments un peu bidons, comme hi tense qui ont incorporé du guarana (qui contient de la cafféïne) sous prétexte que cela facilite l'utilisation des acides gras. C'est tout à fait vrai, mais à des doses beaucoup plus élevées. en ce qui concerne le coca, bien que très gros consommateur dans la vie de tous les jours (light cependant...) je me refusait jusqu'à présent à en boire durant la course, mais je m'autorisait un verre ou deux à l'arrivée. Le prétexte était que la pauvreté en minéraux pouvait selon moi augmenter les risques d'hyponatrémie. Il s'avère cependant que pour beacoup de triathlète le coca reste la seule boisson qui passe après un effort de plusieurs heures. Je n'ai pas les connaissances théoriques pour justifier cela, mais il est vrai que l'on conseille de boire du coca lorsque l'on chope la turista, pour éviter la déshydratation. Donc je compte bien essayer dès la prochaine compet "test"! Enfin, je garde le sirop pour les entrainements et le petit goût sympatique qu'il apporte, c'est difficile à doser et il n'y a qu'un type de sucre, donc une seule vitesse de diffusion et un inytérêt plus faible pour le maintien de la glycémie.

Répondre