Manger plein de sucre la veille des compétitions

Quoi manger? Quoi boire?
Avatar de l’utilisateur
albator13
Messages : 60
Inscription : 30 mai 2010 18:46
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Manger plein de sucre la veille des compétitions

Message non lu par albator13 »

@francky48 :
Naaan je t'assure, je l'ai bien lu et relu. Ce sont juste les chiffres et la notion de sucre lent que je corrige, c'est tout. Mais bon, je fais tu tri alors faut pas trop m'en demander :D

francky48
Messages : 2870
Inscription : 26 nov. 2008 16:21

Re: Manger plein de sucre la veille des compétitions

Message non lu par francky48 »

Saccharose=glucose (IG 100) + fructose (IG 40 donc sucre lent) = IG 140 : 2 = IG 70 pour le saccharose. Voilà ce que je comprend de ce que Christian a voulu dire. Maintenant, il n'ait pas impossible que ce soit moi qui me trompe. :wink:
Par contre je me suis préparé ton gâteau pour le gouter, et c'est excellent.
Franck
Dernière modification par francky48 le 26 avr. 2012 18:50, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
albator13
Messages : 60
Inscription : 30 mai 2010 18:46
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Manger plein de sucre la veille des compétitions

Message non lu par albator13 »

Ah ben oui, bon je retourne sur mon vélo :D

Avatar de l’utilisateur
Christian Robin
Messages : 6084
Inscription : 10 juin 2005 12:13
Localisation : V7 Triathlon Côte d'Amour /La Turballe

Re: Manger plein de sucre la veille des compétitions

Message non lu par Christian Robin »

albator13 a écrit :Nous sommes tous d'accord.

Juste une correction sur les chiffres donnés par Christian. Le sucre blanc, ou saccharose, a un IG de 70. Bien que la notion soit "obsolète", les sucres lents ont un IG inférieur à 55. Autrement dit, le sucre blanc est un sucre rapide. Il a donc pour effet d'augmenter de manière conséquente la glycémie dans le sang. C'est ce que j'ai lu...
Merci, Francky 48 :wink: Tu as bien compris:
"Le saccharose est un disaccharide regroupant deux monosaccharides: un glucose et un fructose. Lors de la digestion le saccharose est divisé en monosaccharides. Le saccharose apporte donc du fructose..."
C'est piqué sur un site.Dans le sang, il n'y a que des monosaccharides ( des C6 H12 O6 regroupés d'une manière ou d'une autre): 70 % est du glucose, les 30% restants étant du fructose et du galactose.
Bref, tous les sucres polysaccharides, (chaînes de monosaccharides, du saccharose , disaccharide, à un tasseau de chêne, en passant par la patate) sont digérés, décomposés par les enzymes digestives en monosaccharides pour passer de l'intestin au sang via les entérocytes, cellules spécifiques. ( notre système digestif ne peut pas digérer le tasseau de chêne, mais celui d'une vache oui, du moins en sciure... :wink: )
Evidemment, plus les chaînes sont complexes, plus elles sont longues à être décomposées.
pour l'IG ainsi que je l'ai expliqué:
Tu fais absorber une dose précise de glucose à x individus, et tu mesures le temps nécessaire à faire varier la glycémie, plus exactement le temps où le pic d'insuline va stabiliser la glycémie: tu lui attribues l'indice 100
Ensuite, tu fais la même chose avec une dose de patates, de meil, de Kellg's Spécial K, et tu obtiens un chiffre proportionnel, sachant que le glucose est le champion.
Mais tu noteras que la patate ou le Spécial K ne sont pas des aliments homogènes, mais des composés divers. Tu auras donc une moyenne, mais pas un chiffre absolu.
Pour le saccharose, qui obligatoirement sera scindé en Glucose ( hyper rapide 100 ) et en fructose ( 40) ça signifie qu'une fois absorbé, il va provoquer un pic d'insuline plus tardivement que le glucose, car il reste du fructose à passer, et plus rapidement que le fructose, car du glucose est déjà passé....
Note bien que le fructose, bien que mono saccharide, donc un C6H12O6,est, de par la disposition de ses atomes, beaucoup plus lent à faire varier la glycémie: 40% de vitesse en moins que le glucose.

Au total, il suffit de réfléchir en quoi finalement vont être transformés les aliments: dans le sang ne passent que des monosaccharides pour les glucides, que des acides aminés pour les protides, que des acides gras pour les lipides....

Les chose se compliquent quand on passe au rôle réel des entérocytes, au niveau des échanges d'ion et d'électrons....Mais là commence pour moi un continent inconnu....
le husky

Avatar de l’utilisateur
albator13
Messages : 60
Inscription : 30 mai 2010 18:46
Localisation : Aix-en-Provence

Re: Manger plein de sucre la veille des compétitions

Message non lu par albator13 »

Je reste coi devant la merveilleuse mécanique qu'est l'organisme. Et malgré une telle complexité, nous fonctionnons ! Nous sommes encore très loin d'atteindre une telle perfection avec nos machines outils qui semblent, en comparaison de nos corps, à peine plus évoluées qu'un silex. Mais je m'égare.
Merci donc pour tes précisions. C'est très intéressant et cela appelle un approfondissement. Je vais me chercher de quoi lire sur le sujet. Cela sort totalement du cadre du triathlon mais le sujet est intéressant et passionnant.

Bon week-end.

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: Manger plein de sucre la veille des compétitions

Message non lu par lopapy »

Je ne peux QUE te conseiller la lecture des bouquins de Nathalie Boisseau...

C'est ardu, mais avec ce bagages, les écrits de l'Husky sont presque limpide !

Heu... Presque...

L'Papy_kiva_courir_sous_la_flotte
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

Avatar de l’utilisateur
nico.laclusaz
Messages : 232
Inscription : 16 oct. 2011 23:17

Re: Manger plein de sucre la veille des compétitions

Message non lu par nico.laclusaz »

Bonsoir, effectivement j'ai vu 3 kenyans se gaver de sucre la veille d'une compétition (course militaire), bon tu me diras ce n'est peut être pas un bon exemple eux ca ne doit pas les empêcher de courir très vite, mais c'est vrai que la veille de la compet (un semi) ils ont mangé toutes sortes de sucreries (des bonbons et énormément de boissons style coca, fanta...)

:roll:

gitoune
Messages : 115
Inscription : 18 janv. 2011 13:40

Re: Manger plein de sucre la veille des compétitions

Message non lu par gitoune »

Font chier ces Kenyans à pas suivre les recommandations!! :D

Salut à tous, allez, je vais me faire l'avocat du diable :mrgreen:



L'intérêt d'un sucre complexe bouffé dans les heures qui précèdent l'épreuve est de constituer un pool de glucides intestinaux qui libère via une digestion progressive, du glucose qui va être consommé immédiatement sans passer pas la phase stockage.

Mais la bouffe de veille et avant-veille a un but différent: stocker en glycogène, et si possible laisser l'intestin tranquille un moment.

Mais les sucreries, c'est mal docteur!!
L'organisme d'un marathonien kenyan dont le métabolisme est entrainé à vider complètement puis reconstituer rapidement les stocks de glycogène, qui est en période de stockage veille de course, de surcroit si il est en phase 2 de régime scandinave, est avide de sucre, point barre: il bouffe pour remplir ses cellules.
Et la cellule affamée, quand elle voit du sucre, elle se fout un peu de savoir si il provient d'une sucette, d'une canette de coca ou d'une boisson de maltodextrines: elle prend et stocke en glycogène. Je parle pas du gros sédentaire dont les cellules sont en situation de saturation quasi permanente et orienté vers la lipogenèse.

oui mais le sucre, ça donne des hypoglycémies à cause de l'insuline tousssa...
L'hypoglycémie réactionnelle post-charge de glucides rapides ne provoque de symptômes que si tu fait un effort intense pile à ce moment. Donc potentiellement problématique uniquement le jour même, pas la veille. Chez le sujet sain au repos c'est un peu mythe. En tout cas c'est rare.

autre avantage potentiel : éviter le bide tout ballonné pour la nuit d'avant course.


Bref, ya moyen qu'un mec bien entrainé arrive à se faire péter la boite à glyco rien qu'avec des merdes sucrées, sans faire marcher l'usine à gaz intestinale.
Et si c'était ça, leur secret???

d'ac ou pas d'ac?

Antoine191
Messages : 1569
Inscription : 29 avr. 2011 15:07

Re: Manger plein de sucre la veille des compétitions

Message non lu par Antoine191 »

Plutot d'ac, par contre ce n'est pas leur secret, ca ne change juste pas grand chose d'utiliser une source ou une autre pour recharger ses cellules. A la limite prend du coca et du fanta présente peut etre l'interet de moins fatiguer le système digestif que 1kg de pates complète al dente.
Ca me rappelle un peu comme on peu se prendre la tête avec les boisson energétique alors que les gars du pro tour boive du sirop. Quand les cellules meurent d'envie de sucre pour reconstituer leurs stock ils faut leur en filer :twisted:

Avatar de l’utilisateur
Christian Robin
Messages : 6084
Inscription : 10 juin 2005 12:13
Localisation : V7 Triathlon Côte d'Amour /La Turballe

Re: Manger plein de sucre la veille des compétitions

Message non lu par Christian Robin »

Antoine191 a écrit :Plutot d'ac, par contre ce n'est pas leur secret, ca ne change juste pas grand chose d'utiliser une source ou une autre pour recharger ses cellules. A la limite prend du coca et du fanta présente peut etre l'interet de moins fatiguer le système digestif que 1kg de pates complète al dente.
Ca me rappelle un peu comme on peu se prendre la tête avec les boisson energétique alors que les gars du pro tour boive du sirop. Quand les cellules meurent d'envie de sucre pour reconstituer leurs stock ils faut leur en filer :twisted:
On peut objecter à ta première remarque qu'à la limite, prendre une part raisonnable de pâtes al dente chargera moins l'estomac que de vider un magnum de coca.... :wink:

On peut objecter à ta seconde remarque que tu peux te prendre la tête avec les boissons énergétiques afin de comprendre ce qui se passe, pour arriver à des conclusions très simples: 4 mesurettes de Malto + 1,5 mesurette d'Hydrixir par litre constitue une boisson isotonique acceptable pour du MD et LD....Si c'est trop compliqué pour toi, c'est assez grave ,mais je ne le pense pas :wink:

On peut faire remarquer à l'alimentation des gars du pro Tour que le sirop ( lequel ?) genre sirop Teisseire est à base de sucre blanc, fructose+ glucose, donc tout à fait indiqué pour des épreuves pas trop longues....Il est intéressant d'analyser sur quoi des recettes empiriques, qui marchent donc, se fondent scientifiquement, si tant est que je puisse utiliser ce terme en ce qui me concerne...
Par comparaison, on a constaté que des gens machouillaient des feuilles de saule pour soulager leurs douleurs....après analyse scientifique, on a découvert et synthétisé l'acide acétyl salicylique, bref "l'aspirine"....que les scientifiques récoltent les plantes utilisées empiriquement par les"indigènes" pour en tirer les substances chimiques, que systématiquement, ces mêmes botanistes récoltent les plantes pour isoler les molécules actives sur des maladies comme les cancers....

l'homme se nourrit depuis des siècles, et accomplit des efforts soutenus grâce à cette alimentation....il n'est pas interdit de comprendre pourquoi, afin d'améliorer les choses..
le husky

Répondre