les compléments alimentaire

Quoi manger? Quoi boire?
jean claude Duce
Messages : 74
Inscription : 16 déc. 2003 21:16
Localisation : haute savoie

les compléments alimentaire

Message non lu par jean claude Duce »

je fais du triathlon longue distance.
deux magazins ou je me sers en produits énergétique mon proposés de prendre des compléments énergetique (BCAA,Optisodyne) pour éviter certaine carence due à une alimentation pas toujour équilibrée et une récupération plus rapide.
doit-on systématiquement prendre se genre de produit sous prétexte que l'on fait beaucoup de sport et n'est-ce pas une forme de dopage?
:wink:

Avatar de l’utilisateur
cyco arno
Messages : 858
Inscription : 19 févr. 2004 00:10
Localisation : Born again
Contact :

Message non lu par cyco arno »

Salut,

je prends depuis janvier des compléments de Vitamine B et C (cachetons en vente en grande surface).
Je peux te dire que je sens une sacrée différence: Je suis plus fringant à l'entrainement et moi fatigué sur mes grosses semaines!
Je pense pas qu'on puisse appelera du dopage vu que c'est des substances naturelles présentes dans notre alimentation quotidienne. Je vois plus ca comme une adaptation de l'alimentation pour des gens "spéciaux"qui font bcp de sport et qui ne peuvent pas trouver dans leur alimentation, si équilibrée soit-elle, ce dont ils ont besoin.
Petite question, au passage, qqun pourrait-il nous expliquer à quoi servent le zinc et la vitamine A pour le sportif? La vitamine A est-elle ce qu'on appelle un anti- oxydant? :?: :?:

J'ai aussi pris des compléments en fer préscrits par mon médecin pour résorber une anémie.
Je voudrais juste attirer votre attention sur un point. N'ecoutez pas les couillons de diététiciens qui disent: "Vous etes triAthlète? Très bien, ne mangez plus de viande rouge, de la viande blanche ou du poisson un repas par jour!" A écouter ces co**eries, je me suis tapé de grosses carences en fer (qui est essentiel pour l'oxygénation des muscles).
Quand t'es anémié,meme si t'es pas fatigué, T'AVANCES pas!!
Je vais bcp plus vite depuis que je me tape des abats, des steaks saignants et du boudin 3 ou 4 fois par semaine!! :twisted:

A+
Arno, le roi des petit boudins

jean claude Duce
Messages : 74
Inscription : 16 déc. 2003 21:16
Localisation : haute savoie

Message non lu par jean claude Duce »

la chose qui me surprend s'est que sa ressemble à de l'auto-médication :?: .Comment savoir qu'il me faud plus d'oligo-élément pour çi et plus de vitamine x pour çà :?: ou est-se que je fais du sport alors je ne trouverais pas assez d'oligo-élément et de vitamines dans mon alimentation normal alors je suis obligé d'avoir un complément alimentaire :?

Avatar de l’utilisateur
cyco arno
Messages : 858
Inscription : 19 févr. 2004 00:10
Localisation : Born again
Contact :

Message non lu par cyco arno »

C'est vrai que ca peut ressembler à des méthodes d'apprenti sorcier.. en meme temps, on ne parle que de vitamines faut pas non plus s'affoler!tant qu'il ne s'agit que de produits naturels... Moi j'ai vraiment pas de scrupules à me croquer un demi cachet de vitamine C le matin!
On va quand meme pas reprocher à un gars de prendre un p'tit café pour bien se réveiller le matin d'une course, sous prétexte que la caféine à haute dose est considérée come un produit dopant!

D'un point de vue nutritionnel, on'est obligé de rien...Ca du métabolisme de chacun...

Certains te diront qu'en 20 ans de tri, ils ont jamais pris un cachet, qu'ils sont jamais tombés malades et qu'ils ont toujours été au TOP ... tant mieux pour eux!

Après, tout depend de tes objectifs... Je pense que la plupart des pros en tri prennent, au moins par périodes, des compléments alimentaires, parceque tu peux pas compromettre ta saison (et donc ton travail) juste parceque t' es carencé en X ou en Y. C'est quand meme con de s'entrainer 25 à 35 heures par semaine et d'etre à plat le jour de la course parceque t'as pas mangé assez de fruits et légumes frais!
Pour les non-pros qui font du sport pour etre en forme, c' est tout aussi con d'etre grillé toute la semaine au bureau parceque tu t'es tapé des entrainements de mullet le WE et que t'as pas bien récupéré! :sm5:

L'utilité de la vitamine C n'est plus à démontrer, notamment pour des gens qui tombent facilement malades en hiver

Sans examen médical un peu approfondi (au moins une prise de sang), on peut jamais etre sur de ce dont on a vraiment besoin. Mais je me dis qu'en prenant qques vitamines, meme si ca fait pas de bien ca peut pas faire de mal, donc ca me rassure. Certains diront sans doute que c'est un effet placebo... et alors?

Moi j'ai juste envie de me donner à fond et d'etre en bonne santé, donc je prends des vitamines :D .


Bon entrainement :sm9:
Arno

Avatar de l’utilisateur
Dave
Messages : 2374
Inscription : 16 janv. 2004 07:10
Localisation : Copacabana

Message non lu par Dave »

Salut,
Je voulais juste rappeller que les hormones de croissance, l EPO, l insuline etc .. sont egalement des produits naturels. La cafeine n est plus un produit dopant. Il faut egalement savoir que les vitamines sont moins bien (beaucoup moins bien) assimilees quand prises en gellule.
2 liens pas mal pour les besoins en mineraux et vitamines des sportifs:
http://nutrisite.free.fr/dossiers/mineraux.htm
http://nutrisite.free.fr/dossiers/vitamines.htm

@+
Dave
PS: faisez gaffe aux exces (en cas de prise sans reels besoin) certaines vitamines et mineraux sont nocifs ( c est explique sur les liens). L avis d un medecin, pharmacien ou autre personnes competant(e) peut permettre d eviter qqs problemes.

Avatar de l’utilisateur
Joel
modérateur
Messages : 8598
Inscription : 04 mars 2004 10:14
Localisation : VENCE (06)
Contact :

Message non lu par Joel »

Dave à raison. Pourquoi prendre des suppléments si on n'en sens pas le besoin ! Une alimentation équilibrée suffit pour la plupart des gens à subvenir à une activité physique "normale". Maintenant il faut adapter à chaque cas (carence, 30h de sport par semaine, alimentation déséquilibrée ou insuffisante..).
Personnellement je préfère prendre 1 fois par jour, le matin, un cachet de multivitamines Hi-Tense pendant les périodes clés que de dissocier les composants et prendre du fer par ci, du zinc par là et de la vitamine c encore ailleurs. C'est plus pratique, ça évite de se prendre la tête et de rentrer, comme tu le dis si bien, dans de l'auto médication aux effets plus que douteux (aussi bien dans le résultat que dans la démarche).

Avatar de l’utilisateur
zefrenchcarotte
Messages : 1082
Inscription : 26 août 2003 10:22
Localisation : all over ze world...

Message non lu par zefrenchcarotte »

Personnellement, je suis à 200% contre ce type de pratique.

Définir la limite du dopage est pour moi ultra flou et mettre le doigt dans l'engrenage en prenant des compléments alimentaires est à mon sens très mauvais, temps d'un point de vue pysiologique (tu augmentes artificiellement certains apport à ton corps, quid de la réaction le jour où tu arrêteras) que déontologique.

J'ai longtemps rouler à bon niveau en vtt notamment, et j'avoue que j'ai toujours été surpris par certains qui s'enfilaient des cachetons d'aspirine avant le départ, des vitamines, ...

A mon sens, il est tout de même nettement plus sain de manger sainement avec des apports variés, gérer sa saison ie ne pas vouloir courrir 20 tri par an mais sélectionner 3 ou 4 compèts où l'on désire être prêt, et puis aussi ne pas courrir avec son ego, ie vouloir évoluer au dessus de ces moyens.

La Carotte qui s'entraîne à l'eau plate :wink:
vive les gueux, vive le triathlon & chions sur Libération !

Avatar de l’utilisateur
Dave
Messages : 2374
Inscription : 16 janv. 2004 07:10
Localisation : Copacabana

Message non lu par Dave »

Salut,
Je trouve que tu y vas fort pour pas grand chose (La Carotte). Faut pas pousser meme dans les orties, faut pas comparer les vitamines avec l EPO quand meme. Dans le sens ou une prise de vitamines justifiee et judicieuse va simplement permettre a atteindre des taux normaux, les exces etant elimine (voir franchement penalisant, cf message plus haut avec les liens). L EPO par exemple, en revanche au plus t en prend au plus tu produit des globules ropuges. CCL: les vitamines permettent d etre dans le meilleur des cas a la juste valeur de son potentiel, les produits dopants (EPO) eux vont te permettre d atteindre un niveau qui n est pas mais pas du tout le tien.

Personnellemnt, je fais des cures de vitmaines a l occasion et surtout a approche de l hiver et je culpabilise pas du tout et mon but a ce moment la n est pas de courir a l ego ou quoi que ce soit mais simplement de ne pas tomber malade, avoir un bon moral etc ... de plus, je ne sais pas toi mais moi avec mon boulot, j ai du mal et pas le temps pour manger equilibre. Manger equilibre est il du dopage ?

Avatar de l’utilisateur
zefrenchcarotte
Messages : 1082
Inscription : 26 août 2003 10:22
Localisation : all over ze world...

Message non lu par zefrenchcarotte »

Dave on s'est pas compris :wink: !

J'ai jamais comparé les vitamines à l'EPO :lol: . Par contre, je pense que simplement manger une orange le matin apporte naturellement les vitamines dont ton corps a besoin. En discutant un jour avec Denis Riché, il me disait qu'il voyait plein de gars se bourrer de vitamines et autres alors que leur corps n'était pas capable d'en stocker le dizième :!: . Moi aussi j'ai un boulot très prenant, moi aussi j'ai la flemme de faire la bouffe le soir, mais en sélectionnant mes aliments, j'évite d'avoir recours aux compléments alimentaires.

Pour ma mention de courrir à l'ego, c'était juste en référence à l'auteur du post qui disait se sentir vachement mieux depuis qu'il prenait des compléments. D'une, est ce uniquement des sensations ou bien une réelle amélioration des performances, et 2) n'est ce pas là vouloir dépasser ces limites en ayant recours à des produits artificiels ? Je ne porte pas de jugement, je donne simplement ma position en mon âme et conscience par rapport à ça.

Si celà intéresse certains, je vous conseille vivement d'aller faire un tour sur le site Lapierre http://www.cycles-lapierre.fr/ dans la rubrique l'envers du vélo faite par un mec super, Jean Paul Stéfan, qui défend justement pas mal l'anti dopage et les voies naturelles pour améliorer ses performances :idea:

Bonne lecture et à bientôt
vive les gueux, vive le triathlon & chions sur Libération !

Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Inscription : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Message non lu par sylvain »

zefrenchcarotte a écrit :Personnellement, je suis à 200% contre ce type de pratique.
Salut
zefrenchcarotte a écrit : Définir la limite du dopage est pour moi ultra flou et mettre le doigt dans l'engrenage en prenant des compléments alimentaires est à mon sens très mauvais, temps d'un point de vue pysiologique (tu augmentes artificiellement certains apport à ton corps, quid de la réaction le jour où tu arrêteras) que déontologique.
Oui... et non. Comme le dit Dave dans le message qui suit, tu vas éliminer les exès et au pire tu risque d'en être malade, sans augmenter tes perfs. Ainsi, comme les exes de vit sont aussi mauvais que les carrences, le sportif peut vite se trouver carrencer, du fait des charges d'entrainement, des courses, de l'expositions au froid et autres agressions qui vont "consommer" ces nutriments, minéraux ou vitamine. De la même manière que le sportif est légèrement immunodéprimé quand il est entraîné. Bref, c'est très compliqué et tout cela doit fonctionner en équilibre pour être bénéfique. Maintenant, je pense qu'il faut faire un peu confiance en son corps : relativisons, peu d'entre nous sont des "sportifs de haut niveau" au sens physiologiques du terme. Au pire, on vit des périodes assez intense au niveau compétition et entrainement, mais on peut récupérer assez facilement en suivant les principales bases de l'entraînement (pas celles de Mr Psyché...:lol:, hein...!). Donc, il est assez rare de se trouver vraiment carrencé de la même manière qu'un pro. Certains pro ont besoin de prendre des CA simplement parce que leur balance élimination/absoption d'un ou plusieurs nutiments se dérègle. Et ça c'est quand même assez rare chez l'amateur...même s'il s'entraine et cours comme un fou furieux.
il faut savoir qu'une alimentation équilibrée suffit largement (même au sportif très entrainé ou à l'athlète de haut niveau "standart") au apport en vit et sels minéraux dont le coprs à besoin. De toute manière le corps va finir par le réclamer (d'où l'intéret d'écouter son corps). Si tu t'entraines énormément, tu peux rajouter un repas dans la journée : certains pro (vélo ou ski de fond) prennent 4-5 repas par jour !! Ensuite, quand on n'a pas la chance de se nourrir de manière équilibrée tous les jours (cf Dave-le-thésard...j'compatis !! 8) !!) c'est bien de connaitre un peu ses déficits et de reéquilibré, en mangeant plus de fruit ou de légumes, ou alors dans le cas échéant d'acheter du zinc ou de la vit c.
On ne peut pas affirmer que la prise de CA soit TRES mauvaise chez le sportif. Déontologiquement, on peut aller très loin, et dire que manger que des pates 3 jours avant Embrun, c'est limite soin/dopage ...?!? Je ne pense pas.
zefrenchcarotte a écrit : J'ai longtemps rouler à bon niveau en vtt notamment, et j'avoue que j'ai toujours été surpris par certains qui s'enfilaient des cachetons d'aspirine avant le départ, des vitamines, ...
Moi, aussi. Si ce n'est que de l'aspirine et des vitamines...ça va. :wink:
Je pense que ça joue plus un effet placebo qu'autre chose : il faut 30 min à 45 min pour que l'aspirine passe dans le sang et au moins 2 heures pour les vitamines. C'est sur que la pratique peut surprendre. Mais il ne faut pas voir le mal partout.
zefrenchcarotte a écrit : A mon sens, il est tout de même nettement plus sain de manger sainement avec des apports variés, gérer sa saison ie ne pas vouloir courrir 20 tri par an mais sélectionner 3 ou 4 compèts où l'on désire être prêt, et puis aussi ne pas courrir avec son ego, ie vouloir évoluer au dessus de ces moyens.
Bien sur que c'est l'idéal, mais on fait pas toujours comme on veut.
Personnellement, je ne suis pas consommateur de CA, je ne connais pas non plus assez bien mes carrences (il faudrait faire un bilan bio tous les 2 mois). Il m'arrive de prendre de la vitamine C en pastille, l'hiver, car c'est la période ou l'organisme est très solicité au niveau immunitaire (la vit c joue un role dans les réponses immunes) et je cours la saisons de ski de fond ce qui rajoute de la fatigue (en + du froid). Sinon, en saison de Tri/du/vélo, je ne rajoute rien à mon alimentation habituelle, mais je fais gaffe à manger équilibré et à certains apports à certaines périodes (ex : en préparation, après les séances de force, j'aime bien les produits laitiers, et je mange pas mal de viande rouge en début de semaine et blanche en fin de semaine avant les course) Enfin, c'est pas systématique. (Phil serait là, il vous dirait que je mange comme un porc, n'importe quoi..8).

Mantenant libre à chacun de composer son alimentation comme il le souhaite. il faut se rapeller aussi que se nourrir c'est prendre aussi du plaisir...
(...bon, les gars de Lons, je n'ai pas dis qu'il fallait étaler du miel ou du nutella sur le corps de vos p'tite amies et le tout relecher...ah...ces jurassiens...qu'est-ce qu'on va en faire !!! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: )
sylvain - pastek!

TRI & SKI

Avatar de l’utilisateur
Dave
Messages : 2374
Inscription : 16 janv. 2004 07:10
Localisation : Copacabana

Message non lu par Dave »

Hey no problemo la Carotte,
& :wink: Sylvain !
Je pense qu on est d accord en fait!

Pas mal du tout le lien sur le site Lapierre (pas tout lu encore ... :wink: ). Ca a l air pas mal ce qu il fait Riche (je crois qu il est implique dans le site ou j ai mis les liens: nutrisite ?) :shock:
En tout cas le debat est long et comme dit Gad Elmaleh (un peu d'humour, quand même): "On n'est pas sortis de la verge"…

@+ et bon w-e (tin y va faire beau, ca va chier!)
Dave

Avatar de l’utilisateur
sylvain
Messages : 4317
Inscription : 24 oct. 2003 15:58
Localisation : lausanne
Contact :

Message non lu par sylvain »

:lol:
je viens juste de finir de lire cet article...
Y a de bons articles...d'autres sont un peu moins bons je pense.
C'est bien, ca bouge !
8)
sylvain - pastek!

TRI & SKI

Avatar de l’utilisateur
Dave
Messages : 2374
Inscription : 16 janv. 2004 07:10
Localisation : Copacabana

Message non lu par Dave »

tant pis si je dis une banalite mais Jean Claude et Arno, vous ne parlez pas forcement de la meme chose. Jean Claude parlait de complements type BCAA et Optisodyne et Arno de vitamines et mineraux. Les BCAA sont des Acides Amines ramifies qui servent soit a la prise de masse soit a empecher la fonte du muscle (efforts intenses et prolonges). L optisodyne est un nouveau produit qui a pour but d empecher la formation de radicaux libres qui sont generes par les efforts. C est un produit anti oxydant de la meme facon que certaines vitamines le sont (vit C, E etc ...). Les radicaux libres ont des effets deletaires sur l organisme et peuvent nuire a la performance et a la recuperation. Il y a deux "ecoles" pour la prevention de ces radicaux libres: l ancienne par les vitamines et la nouvelle par la Super Oxyde Dismutase (Optisodyne). Angie qui a essaye l optisodyne ( viewtopic.php?t=609 ) dit que c est pas mal .. je n ai pas d avis car j ai pas essaye.

@+

jean claude Duce
Messages : 74
Inscription : 16 déc. 2003 21:16
Localisation : haute savoie

Message non lu par jean claude Duce »

non dave ce n'est pas une banalité c'est juste :!: ma question parlait bien de BCAA et de Optisodyne mais j'ai aussi trouvé interressant le débat sur les vitamines et minéraux mais reparlons des compléments qui m'interressent, est-on obligé dans prendre :?: si l'on ne veut pas avoir de problème pendant la saison et avoir une récuperation rapide :D

diét
Messages : 4
Inscription : 04 avr. 2004 11:03

réponse d'un "couillon" de diététicien à cyco arno

Message non lu par diét »

"N'ecoutez pas les couillons de diététiciens qui disent: "Vous etes triAthlète? Très bien, ne mangez plus de viande rouge, de la viande blanche ou du poisson un repas par jour!" A écouter ces co**eries, je me suis tapé de grosses carences en fer (qui est essentiel pour l'oxygénation des muscles).
Quand t'es anémié,meme si t'es pas fatigué, T'AVANCES pas!!"

Cyco arno, je me permets de répondre à ta remarque qui m'apparaît relativement radicale envers notre profession.
Tout d'abord pour répondre à ta question de manière précise pour te demonter que les "couillons de diététiciensé savent dire autre chose que "ne mangez pas de viande rouge", le zinc représente un des minéraux essenties aux sportifs : il intervient comme coenzyme de la superoxyde dismutase, enzyme anti radicalaire majeure. Le zinc représente donc un moyen de lutte contre les radicaux libres produits au cours de l'effort, d'où son importance chez le sportif d'endurance. De plus ses pertes sudorales et urinaires accrues par les efforts (augmentées de 50 %) potentialisent le risque de carence. Le zinc intervient également dans la maturation lymphocytaire : un déficit peut donc accroître le risque d'infection par la baisse des défences immuniitaires.
La vitamine A est effectivement une vitamine "anti oxydante". Cette dernière me permet d'effectuer une liaison avec ta conviction en matière de supplémentation. saches que comme tu le dis pertinement, les vitamines sont des substances naturelles qui ne peuvent par conséquent pas s'avérer néfastes. Je porterais ton attention sur le fait qu'une surchage hépatique en vitamine A, pour reprendre ta question, peut être toxique, prise à dose très importante (maux de tête, vertiges, diarrhées...). Il faut savoir que les vitamines liposolubles sont en partie stockées au niveau du foie, et engendrent des effets potentiellement délétères à long terme.
De plus il serait peut être plus constructif de s'intéresser aux bases de l'équilibre alimentaire avant de se jeter corps et âme perdus ves une supplémentation : car si cette dernière se justifie parfaitement lors d'un état carenciel ou d'une démarche nutritionnelle concrête, sa systématisation est injustifiée. Les minéraux et vitamines fournis par une alimentation diversifiée et structurée possèdent un facteur d'absorption supérieur aux éléments artificiels, et offrent de nombreuses autres propriétés forts bénéfiques.

Ta remarque concernant les diététicens m'a fait bondir : saches qu'ne matière de nutrition sportive, les préjugés et préconcus sont monnaie courante. Mon objectif à ce niiveau est de lutter contre ces derniers en apportant des réponses scientifiques argumentées. L'exemple de la viande rouge en est une parfaite illustration : en tant que diététicien, je connais peu de collègues qui vont l'interdire de manière systématique. Si certains aliments sont à éviter de manière ponctuelle lors d'une stratégie nutritionnelle, la viande "rouge" au sens large ne l'est pas. Et je pense que cet a priori s'est progressivement installé dans le milieu sportif, mais certainement pas par l'intermédiaire de ces "couillons de diététiciens", pour reprendre ton expression. Le dénigrement personnel d'un professionel est un fait, de sa profession un autre aux portées plus importantes. Je serai ravi de discuter avec toi, nous serons peut être ammenés à nous rencontrer si tu t'intéresses à la nutrition compte tenu de ma position au sein du triathlon, de la définition de la diététique, qui ne se résume pas à bannir la viande rouge, manger du poisson et de la viande blanche une foirs par jour. Je suis désolé que "les couillons de diététiciens" ne puissent répondre à tes attentes en matière de nutrition, mais aurais tu l'obligence de ne pas généraliser sans argument justifié tes propos qui te sont personnels ? Je te remercie de ton attention.

Un de des "couillons de diététicien"

Répondre