altriman 2020

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: altriman 2020

Message non lu par lopapy »

:sm2:
Effectivement l'Altriman fut, à mon souvenir, toujours le pic (sauf cette année ou placé 1 semaine après Nice pour l'un des athlètes, ce fut l'Xtri Italien, l'Icon Livigno, qui fut l'objectif)
D'ailleurs je conseille toujours de faire le Half de l'Altriman avant Embrun lorsque l'on est un newbee sur Embrun.
La fois ou l'un des athlètes a fait et réussi l'Altriman sans connaitre Embrun avant, il a abandonné à Embrun par dilettantisme, ne prenant pas la course au sérieux et connaissant un sacré coup de mou.

L'important est de lisser les entrainements pour tenter d'être toujours en "sous entrainement" et avoir faim de sport. La majorité des triathlètes arrivent à l'objectif "fatigué" car physiologiquement ils recherchent la "bigorexie". Un triathlète frais après une semaine d'entrainement est un triathlète mécontent :lol: car il aura l'impression de ne pas en avoir fait suffisamment, alors que le signal recherché (secrétion d'endorphine ++) est en fait un signal de fatigue chronique.

En trail il existe des week end chocs et ceux ci sont bien plus impactant qu'un XTri.
Autant faire plusieurs week end chocs de trail n'émeut personne autant faire plusieurs XTri fait peur. C'est, pourtant, beaucoup moins impactant et bien meilleur pour la santé grâce aux sports portés !

Ce week end je retrouve des Zanimoss et à table je vais avoir aussi bien des dizaines d'XTri (il va manquer le Celtman).
Mais l'ultra ce n'est pas que cela, je vais avoir du cent bornes, du 24h, du 6 jours, du spartathlon, de l'UTMB, du GRR, du Népal avec Dawa, du Paris Brest Paris (en 54h, p.e.) etc...
Tous ces sports qui apparaissent extraordinaire à un sédentaire occidental, mais qui représentait le quotidien pour une majorité de la population.
Je rappelle que jusqu'à la fin du 19ème siècle, en France, le tiers état faisait entre 40 et 60km par jour (en marchant pas en courant).

Que le fameux Philipides n'est pas mort à Marathon après avoir fait 42km, mais son métier étant messager, il avait fait 250km en 36h pour demander de l'aide à Sparte puis 48h après il faisait le chemin retour avec une réponse négative. (Source France Culture !)

Beaucoup de choses sont possible, quand on n'est pas athlète de haut niveau il suffit que le "no pain, no gain" soit remplacé par le "no pleasure, no gain" et un corps pas massacré et brutalisé par les entrainements trop fort vous fera faire, le jour J, des courses incroyables.

Tenez, voyez ce que tente depuis quelques années l'un des Zanimoss, c'est vachement sympa comme épreuve : XRACE, le Ventoux comme je l’aime

L'Papy
Image
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

sebtache
Messages : 118
Inscription : 19 juil. 2017 16:23

Re: altriman 2020

Message non lu par sebtache »

shika a écrit :
18 sept. 2019 19:19
lopapy a écrit :
18 sept. 2019 09:33
Cela dépend vraiment de ton type d'entrainement.
Un stackhanoviste de l'entrainement ne pourra le faire car le plus souvent celui ci arrive déjà fatigué à son Objectif (une grande spécialité du triathlète warrior fan du volume et shooté aux endorphines), alors qu'un "dilettante" y arrivera sans souci.
Finir l'altriman en dilettante, je demande à voir :roll: je pense pas que les 50% d'abandons cette année étaient liés au surentraînement. Enchaîner ce type d'épreuve demande un gros passif dans la discipline, une bonne connaissance de soi, et ces acquis-là ne s'obtiennent pas magiquement, peut-être qu'un Merri ou un -Antoine- y arriveront, pour les autres ça demande un peu plus que ça.
Bonjour Shika,
Je n'ai que 2 IronMan à mon actif, d'ou mon questionnement sur l'enchainement de 2 gros morceaux.

sebtache
Messages : 118
Inscription : 19 juil. 2017 16:23

Re: altriman 2020

Message non lu par sebtache »

lopapy a écrit :
19 sept. 2019 10:04
:sm2:
Effectivement l'Altriman fut, à mon souvenir, toujours le pic (sauf cette année ou placé 1 semaine après Nice pour l'un des athlètes, ce fut l'Xtri Italien, l'Icon Livigno, qui fut l'objectif)
D'ailleurs je conseille toujours de faire le Half de l'Altriman avant Embrun lorsque l'on est un newbee sur Embrun.
La fois ou l'un des athlètes a fait et réussi l'Altriman sans connaitre Embrun avant, il a abandonné à Embrun par dilettantisme, ne prenant pas la course au sérieux et connaissant un sacré coup de mou.

L'important est de lisser les entrainements pour tenter d'être toujours en "sous entrainement" et avoir faim de sport. La majorité des triathlètes arrivent à l'objectif "fatigué" car physiologiquement ils recherchent la "bigorexie". Un triathlète frais après une semaine d'entrainement est un triathlète mécontent :lol: car il aura l'impression de ne pas en avoir fait suffisamment, alors que le signal recherché (secrétion d'endorphine ++) est en fait un signal de fatigue chronique.

En trail il existe des week end chocs et ceux ci sont bien plus impactant qu'un XTri.
Autant faire plusieurs week end chocs de trail n'émeut personne autant faire plusieurs XTri fait peur. C'est, pourtant, beaucoup moins impactant et bien meilleur pour la santé grâce aux sports portés !

Ce week end je retrouve des Zanimoss et à table je vais avoir aussi bien des dizaines d'XTri (il va manquer le Celtman).
Mais l'ultra ce n'est pas que cela, je vais avoir du cent bornes, du 24h, du 6 jours, du spartathlon, de l'UTMB, du GRR, du Népal avec Dawa, du Paris Brest Paris (en 54h, p.e.) etc...
Tous ces sports qui apparaissent extraordinaire à un sédentaire occidental, mais qui représentait le quotidien pour une majorité de la population.
Je rappelle que jusqu'à la fin du 19ème siècle, en France, le tiers état faisait entre 40 et 60km par jour (en marchant pas en courant).

Que le fameux Philipides n'est pas mort à Marathon après avoir fait 42km, mais son métier étant messager, il avait fait 250km en 36h pour demander de l'aide à Sparte puis 48h après il faisait le chemin retour avec une réponse négative. (Source France Culture !)

Beaucoup de choses sont possible, quand on n'est pas athlète de haut niveau il suffit que le "no pain, no gain" soit remplacé par le "no pleasure, no gain" et un corps pas massacré et brutalisé par les entrainements trop fort vous fera faire, le jour J, des courses incroyables.

Tenez, voyez ce que tente depuis quelques années l'un des Zanimoss, c'est vachement sympa comme épreuve : XRACE, le Ventoux comme je l’aime

L'Papy
Image
Bonjour Lopapy,
Merci pour ton message.
Pour toi, si on veut enchainé les deux avec Pic de forme pour l'Altri il faut être en sous-entrainement.
Comment faire, car le vélo est un gros morceau sur les 2 courses et pour la partie course à pied c'est comme même costaud.
Comment articulerais-tu ta saison?

FAYARD
Messages : 23201
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: altriman 2020

Message non lu par FAYARD »

lopapy a écrit :
18 sept. 2019 09:33
C'est tout a fait possible de faire les 2...

Pas d'exemple sous la main pour ce doublé, mais des doublés Altriman/Embrunman j'en ai à la pelle, j'ai même plutôt des triplés, genre Altriman/Embrunman/Chtriman ou Ventouxman du temps ou celui ci finissait à Orange?

J'ai des Altriman/Norseman/Embrunman aussi. Cette année j'ai un IM Nice/Altriman(1 semaine après)/ Icon (Xtri nord Italie)

Cela dépend vraiment de ton type d'entrainement.
Un stackhanoviste de l'entrainement ne pourra le faire car le plus souvent celui ci arrive déjà fatigué à son Objectif (une grande spécialité du triathlète warrior fan du volume et shooté aux endorphines), alors qu'un "dilettante" y arrivera sans souci.

Maintenant il faut quand même choisir son pic de forme et savoir que sur les autres c'est soit en préparation, soit en récupération des autres...

Sur Altriman/Embrun, je n'ai pas noté, chez les meilleurs, de baisse de performance sur Embrun avec rajout Altriman, ils tournent toujours sous les 11h.

L'Papy
C’est l’ordre qui semble compliqué dans le cas de Sebtache, surtout avec comme principal objectif l’Altri.
Enchaîner l’EM après l’Altri, c’est pas problématique surtout que Embrun est moins difficile et il est assez tard. En gros il peut se faire sur la préparation de l’Altri. Par contre l’Alpsman 1 mois avant, c’est chaud quand même parce qu’il va laisser des traces et faudra pas se planter dans la gestion de la récupération entre les deux.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

sebtache
Messages : 118
Inscription : 19 juil. 2017 16:23

Re: altriman 2020

Message non lu par sebtache »

FAYARD a écrit :
19 sept. 2019 17:05
lopapy a écrit :
18 sept. 2019 09:33
C'est tout a fait possible de faire les 2...

Pas d'exemple sous la main pour ce doublé, mais des doublés Altriman/Embrunman j'en ai à la pelle, j'ai même plutôt des triplés, genre Altriman/Embrunman/Chtriman ou Ventouxman du temps ou celui ci finissait à Orange?

J'ai des Altriman/Norseman/Embrunman aussi. Cette année j'ai un IM Nice/Altriman(1 semaine après)/ Icon (Xtri nord Italie)

Cela dépend vraiment de ton type d'entrainement.
Un stackhanoviste de l'entrainement ne pourra le faire car le plus souvent celui ci arrive déjà fatigué à son Objectif (une grande spécialité du triathlète warrior fan du volume et shooté aux endorphines), alors qu'un "dilettante" y arrivera sans souci.

Maintenant il faut quand même choisir son pic de forme et savoir que sur les autres c'est soit en préparation, soit en récupération des autres...

Sur Altriman/Embrun, je n'ai pas noté, chez les meilleurs, de baisse de performance sur Embrun avec rajout Altriman, ils tournent toujours sous les 11h.

L'Papy
C’est l’ordre qui semble compliqué dans le cas de Sebtache, surtout avec comme principal objectif l’Altri.
Enchaîner l’EM après l’Altri, c’est pas problématique surtout que Embrun est moins difficile et il est assez tard. En gros il peut se faire sur la préparation de l’Altri. Par contre l’Alpsman 1 mois avant, c’est chaud quand même parce qu’il va laisser des traces et faudra pas se planter dans la gestion de la récupération entre les deux.
Bonjour Fayard,
C'est exactement ce que je me dis et me connaissant (esprit compétitieur) il me sera difficile de faire l'Alpsman en dedans...Je pense ne pas tenter le diable et me planter d'objectif...

Neou
Messages : 48
Inscription : 16 nov. 2018 17:40

Re: altriman 2020

Message non lu par Neou »

Moi, ça me tente de faire le xrace ventoux et d enchainer avec l altri, ya deux semaines d écart entre les deux, mon objectif principal est l altri et je me demande si Je fais le xrace ventoux a fond, est ce que je serai en surfatigue ou en phase de surcompensation ce qui pourrait me permettre de performer sur l altriman. J hésite grandement et si il y en a qui ont déjà fait l expérience de 2 grosses courses avec2 semaines d écart en se donnant à fond, je suis curieux de savoir comment ça c passé pour eux.

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: altriman 2020

Message non lu par lopapy »

Le Raspoutine a déjà fait les 2 à la suite.

Attention je n'écris pas qu'il FAUT être sous entrainé pour réussir à l'Altriman, j'écris qu'il vaut mieux être sous entrainé que sur-entrainé.
L'idéal étant d'être correctement entrainé ! :D

Ceci écrit, j'ai des athlètes qui ont fini l'Altriman avec 1500km de vélo au départ. Je confirme ce qui fut écrit au dessus, ces athlètes se connaissait bien et l'entrainement fut optimisé au maximum.

J'ai passé le week end avec des Zanimoss qui on fait moult ultras dans tous les sens, du Spartathlon au triple IM en passant par les classiques 100km, UTMB, GRR et autre Xtri ou IM. Bien évidemment peu de vainqueur (seulement sur 24h voire Semi marathon :lol: ), mais toujours une guidance par le plaisir. La ligne de conduite de celui qui à le plus de Xtri dans sa besace est quand même lié à une grande pratique du vélo !
sebtache a écrit :
19 sept. 2019 16:42
L'Papy a écrit : .../...

L'Papy
Bonjour Lopapy,
Merci pour ton message.
Pour toi, si on veut enchainé les deux avec Pic de forme pour l'Altri il faut être en sous-entrainement.
Comment faire, car le vélo est un gros morceau sur les 2 courses et pour la partie course à pied c'est comme même costaud.
Comment articulerais-tu ta saison?
Pour préparer l'Altriman, l'idéal dans mes plans est de faire 3 cyclosportives de montagne avant.
Ces cyclosportives sont souvent bien plus compliqué que la partie vélo de l'Alpsman.
Si tu arrives à conceptualiser que la CAP de l'Alpsman c'est 25km, puis une balade de récup' pour finir en haut, cela devient une excellente préparation pour l'Altriman.


L'Papy 8)

Image
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

sebtache
Messages : 118
Inscription : 19 juil. 2017 16:23

Re: altriman 2020

Message non lu par sebtache »

lopapy a écrit :
24 sept. 2019 12:30
Le Raspoutine a déjà fait les 2 à la suite.

Attention je n'écris pas qu'il FAUT être sous entrainé pour réussir à l'Altriman, j'écris qu'il vaut mieux être sous entrainé que sur-entrainé.
L'idéal étant d'être correctement entrainé ! :D

Ceci écrit, j'ai des athlètes qui ont fini l'Altriman avec 1500km de vélo au départ. Je confirme ce qui fut écrit au dessus, ces athlètes se connaissait bien et l'entrainement fut optimisé au maximum.

J'ai passé le week end avec des Zanimoss qui on fait moult ultras dans tous les sens, du Spartathlon au triple IM en passant par les classiques 100km, UTMB, GRR et autre Xtri ou IM. Bien évidemment peu de vainqueur (seulement sur 24h voire Semi marathon :lol: ), mais toujours une guidance par le plaisir. La ligne de conduite de celui qui à le plus de Xtri dans sa besace est quand même lié à une grande pratique du vélo !
sebtache a écrit :
19 sept. 2019 16:42
L'Papy a écrit : .../...

L'Papy
Bonjour Lopapy,
Merci pour ton message.
Pour toi, si on veut enchainé les deux avec Pic de forme pour l'Altri il faut être en sous-entrainement.
Comment faire, car le vélo est un gros morceau sur les 2 courses et pour la partie course à pied c'est comme même costaud.
Comment articulerais-tu ta saison?
Pour préparer l'Altriman, l'idéal dans mes plans est de faire 3 cyclosportives de montagne avant.
Ces cyclosportives sont souvent bien plus compliqué que la partie vélo de l'Alpsman.
Si tu arrives à conceptualiser que la CAP de l'Alpsman c'est 25km, puis une balade de récup' pour finir en haut, cela devient une excellente préparation pour l'Altriman.


L'Papy 8)

Image
Bonjour lopapy,
Merci pour ton retour.
C'est décidé depuis ce matin.
Enchainement Alspman et Altriman.
L'Alpsman sera en "préparation" de l'Altriman.
Au lieu de faire un L à fond, je ferai un XXL en mode préparation (avec objectif de faire les 25Km en Cap relativement bien pour être Top Finisher et faire les 17 derniers kilos en mode rando).
Comment vois tu l'entrainement 1 à 2 semaines avant l'Alpsman et surtout entre les 2 (Nbre de jours de repos complet, combien de sorties longues vélo, ect...)
D'avance merci de ton retour sur ces quelques points.
Bonne aprés-midi

pain&gain
Messages : 501
Inscription : 20 mai 2018 19:52

Re: altriman 2020

Message non lu par pain&gain »

lopapy a écrit :
24 sept. 2019 12:30
Si tu arrives à conceptualiser que la CAP de l'Alpsman c'est 25km, puis une balade de récup' pour finir en haut, cela devient une excellente préparation pour l'Altriman.
Mouai...faut vraiment pousser loin la conceptualisation car la balade de recup avec 1300m de D+ peut vraiment faire du mal musculairement à un mois de l'Altriman 8)

FAYARD
Messages : 23201
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: altriman 2020

Message non lu par FAYARD »

pain&gain a écrit :
24 sept. 2019 14:07
lopapy a écrit :
24 sept. 2019 12:30
Si tu arrives à conceptualiser que la CAP de l'Alpsman c'est 25km, puis une balade de récup' pour finir en haut, cela devient une excellente préparation pour l'Altriman.
Mouai...faut vraiment pousser loin la conceptualisation car la balade de recup avec 1300m de D+ peut vraiment faire du mal musculairement à un mois de l'Altriman 8)
Surtout quand tu pars avec à l´esprit d’ être un top finisher...
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: altriman 2020

Message non lu par lopapy »

pain&gain a écrit :
24 sept. 2019 14:07
lopapy a écrit :
24 sept. 2019 12:30
Si tu arrives à conceptualiser que la CAP de l'Alpsman c'est 25km, puis une balade de récup' pour finir en haut, cela devient une excellente préparation pour l'Altriman.
Mouai...faut vraiment pousser loin la conceptualisation car la balade de recup avec 1300m de D+ peut vraiment faire du mal musculairement à un mois de l'Altriman 8)
Non, car il n'y a pas de descente comme au Norseman. On te récupère en haut.
J'ai plusieurs athlètes qui ont eu un gout d'inachevé de finir cette montée en mode rando et pas à fond.
Mais l'intensité est telle pour sonner la cloche qu'il y a une baisse d'intensité nerveuse énorme qui quasi, sauf les meilleurs, oblige à finir en rando.
Aucune séquelle musculaire après cette montée, même chez ceux qui ont continué à fond.

L'Papy_trop_tard_pour_répondre_à_Sebtache
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

sebtache
Messages : 118
Inscription : 19 juil. 2017 16:23

Re: altriman 2020

Message non lu par sebtache »

lopapy a écrit :
30 sept. 2019 23:05
pain&gain a écrit :
24 sept. 2019 14:07
lopapy a écrit :
24 sept. 2019 12:30
Si tu arrives à conceptualiser que la CAP de l'Alpsman c'est 25km, puis une balade de récup' pour finir en haut, cela devient une excellente préparation pour l'Altriman.
Mouai...faut vraiment pousser loin la conceptualisation car la balade de recup avec 1300m de D+ peut vraiment faire du mal musculairement à un mois de l'Altriman 8)
Non, car il n'y a pas de descente comme au Norseman. On te récupère en haut.
J'ai plusieurs athlètes qui ont eu un gout d'inachevé de finir cette montée en mode rando et pas à fond.
Mais l'intensité est telle pour sonner la cloche qu'il y a une baisse d'intensité nerveuse énorme qui quasi, sauf les meilleurs, oblige à finir en rando.
Aucune séquelle musculaire après cette montée, même chez ceux qui ont continué à fond.

L'Papy_trop_tard_pour_répondre_à_Sebtache
Bonjour Lopapy,
C'est ce qui ma decidé. La natation reste la natation (genre un entrainement en réel), le vélo (la grosse partie) me permettra de faire mes réglages allures et nutrition/hydratation et la CAP un semi à allure un peu poussé pour finir (si possible) par la montée au Semnoz. En trail ce qui laisse des traces ce sont les descentes.
J'attends ton retour sur quelques conseils pour les entrainements avant l'Alpsman et l'entre deux.
Bonne aprés-midi

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: altriman 2020

Message non lu par lopapy »

sebtache a écrit :
24 sept. 2019 14:02
.../...

Bonjour lopapy,
Merci pour ton retour.
C'est décidé depuis ce matin.
Enchainement Alspman et Altriman.
L'Alpsman sera en "préparation" de l'Altriman.
Au lieu de faire un L à fond, je ferai un XXL en mode préparation (avec objectif de faire les 25Km en Cap relativement bien pour être Top Finisher et faire les 17 derniers kilos en mode rando).
Comment vois tu l'entrainement 1 à 2 semaines avant l'Alpsman et surtout entre les 2 (Nbre de jours de repos complet, combien de sorties longues vélo, ect...)
D'avance merci de ton retour sur ces quelques points.
Bonne aprés-midi

Pour te faire une réponse cohérente, il faudrait une masse d'information personnelle importante.
et je n'en ai pas lu assez pour être performant.
A la louche, entre les 2 compétitions (combien de semaines ?) c'est entretien léger en natation, endurance en CAP et intensité en vélo.
Après cela dépend de ton niveau, age, poids, antécédent et motivation (nbre dentrainement par semaine)

La base est que le vélo est le point central pour l'intensité car c'est la que tu vas faire les plus gros efforts. Tu ne gagnes pas un triathlon en natation, mais tu peux le perdre, alors faut y être capable de nager les 3,8km en finissant avec fraicheur, peu importe si tu y perds 10'. En CAP, c'est plutôt VS 24h, CAD que tu pourras faire ton entrainement quasi exlusivement en endurance car il seront rare les moments ou tu dépasseras cette vitesse sur l'Altriman.

L'intensité en CAP, qui cause 90% des blessures du triathlète, se fait bien en amont des premiers objectifs pour, de fait, pouvoir guérir sans trop de conséquences si une fragilité physique est perçu.

Mais, je le répète, ce canevas pour un athlète amateur moyen qui n'envisage que de sonner la cloche à l'Alpsman et de finir son Altriman est modifiable à souhait en fonction de ton niveau et autres paramètres personnels !

Par contre, toujours sans connaitre ton niveau, je pense qu'il serait dommage que tu ne tentes pas d'avoir la cloche à l'Alpsman en pensant à l'Altriman. Si tu l'as loupe de peu à cause de cela, tu auras une pression double à l'Altriman et de gros regrets si des éléments extérieurs,crevaison, temps pourri, brouillard carcanet, t'empèche de t'y réaliser

L'Papy_ 8)
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

sebtache
Messages : 118
Inscription : 19 juil. 2017 16:23

Re: altriman 2020

Message non lu par sebtache »

lopapy a écrit :
07 oct. 2019 16:49
sebtache a écrit :
24 sept. 2019 14:02
.../...

Bonjour lopapy,
Merci pour ton retour.
C'est décidé depuis ce matin.
Enchainement Alspman et Altriman.
L'Alpsman sera en "préparation" de l'Altriman.
Au lieu de faire un L à fond, je ferai un XXL en mode préparation (avec objectif de faire les 25Km en Cap relativement bien pour être Top Finisher et faire les 17 derniers kilos en mode rando).
Comment vois tu l'entrainement 1 à 2 semaines avant l'Alpsman et surtout entre les 2 (Nbre de jours de repos complet, combien de sorties longues vélo, ect...)
D'avance merci de ton retour sur ces quelques points.
Bonne aprés-midi

Pour te faire une réponse cohérente, il faudrait une masse d'information personnelle importante.
et je n'en ai pas lu assez pour être performant.
A la louche, entre les 2 compétitions (combien de semaines ?) c'est entretien léger en natation, endurance en CAP et intensité en vélo.
Après cela dépend de ton niveau, age, poids, antécédent et motivation (nbre dentrainement par semaine)

La base est que le vélo est le point central pour l'intensité car c'est la que tu vas faire les plus gros efforts. Tu ne gagnes pas un triathlon en natation, mais tu peux le perdre, alors faut y être capable de nager les 3,8km en finissant avec fraicheur, peu importe si tu y perds 10'. En CAP, c'est plutôt VS 24h, CAD que tu pourras faire ton entrainement quasi exlusivement en endurance car il seront rare les moments ou tu dépasseras cette vitesse sur l'Altriman.

L'intensité en CAP, qui cause 90% des blessures du triathlète, se fait bien en amont des premiers objectifs pour, de fait, pouvoir guérir sans trop de conséquences si une fragilité physique est perçu.

Mais, je le répète, ce canevas pour un athlète amateur moyen qui n'envisage que de sonner la cloche à l'Alpsman et de finir son Altriman est modifiable à souhait en fonction de ton niveau et autres paramètres personnels !

Par contre, toujours sans connaitre ton niveau, je pense qu'il serait dommage que tu ne tentes pas d'avoir la cloche à l'Alpsman en pensant à l'Altriman. Si tu l'as loupe de peu à cause de cela, tu auras une pression double à l'Altriman et de gros regrets si des éléments extérieurs,crevaison, temps pourri, brouillard carcanet, t'empèche de t'y réaliser

L'Papy_ 8)
Bonjour Lopapy,
Merci pour ton retour.
Mes objectifs seront sonner la cloche sur l'Alpsman et finir l'Altriman...
pour info, j'ai 41 ans, mesure 1.70m pour 61/62Kg.
2 ans de tri avec plusieurs M, 2 L (dont un en 5h), 2 IM (en 10h58 et 10h56), nageur moyen (1h18) et bon coureur (3h16 sur IM et 2h56 sur marathon).
Profile de grimpeur en vélo.
Cette année sera focus sur le vélo avec beaucoup de travail de force (pour gagner en puissance) et également du D+.
Voila...Encore merci de tous tes conseils.
Si tu en as également pour la nutrition je suis preneur.
Bonne journée.

Avatar de l’utilisateur
lopapy
Messages : 2922
Inscription : 24 août 2007 21:11

Re: altriman 2020

Message non lu par lopapy »

sebtache a écrit :
08 oct. 2019 11:26
lopapy a écrit :
07 oct. 2019 16:49
.../...
L'Papy_ 8)
Bonjour Lopapy,
Merci pour ton retour.
Mes objectifs seront sonner la cloche sur l'Alpsman et finir l'Altriman...
pour info, j'ai 41 ans, mesure 1.70m pour 61/62Kg.
2 ans de tri avec plusieurs M, 2 L (dont un en 5h), 2 IM (en 10h58 et 10h56), nageur moyen (1h18) et bon coureur (3h16 sur IM et 2h56 sur marathon).
Profile de grimpeur en vélo.
Cette année sera focus sur le vélo avec beaucoup de travail de force (pour gagner en puissance) et également du D+.
Voila...Encore merci de tous tes conseils.
Si tu en as également pour la nutrition je suis preneur.
Bonne journée.
Alors tu es coureur à pied de base, mes conseils seraient de travailler très technique en natation jusqu'en Février puis attaquer grossièrement la VMA courte puis de t'entretenir pour être capable de nager "Frais", CAD pas gagner beaucoup de temps, mais sortir sans avoir eu à piocher en natation.
Pour le vélo, je ne sais pas si travailler la puissance sera top... En effet tu es un poids léger, tu grimpes déjà bien et tu ne vas pas faire un IM labellisé (CAD plat ou il faut emmener la braquasse). Donc prendre du poids sur les cuisses, boff... Surtout qu'en CAP il faudra tartiner... Si tu prends 1kg à ton niveau c'est déjà 5' au moins de perdu sur marathon sec... Alors sur IM... Travaille surtout ta souplesse de pédalage, pouvoir tourner relativement vite les jambes en montagne pour ne pas avoir besoin de trop de puissance.
Quand à la CAP, si tu pouvais te faire plaisir et approcher voire battre ton record de 2h56' sur un marathon de début Avril, cela te lancerais ta saison.
Bien évidemment avec une préparation ou les VMA longues seraient faites en vélo et pas en CAP, pour avoir une récup' rapide derrière ta course.

Pour l'hydratation, il y a déjà cela (peut être je radote ? :? )

L'Papy_kiha_des_prépas_Altriman_à_réfléchir...
Image
Coach
Il n’y a qu’une vérité mais chacun la sienne©LP
Jusqu'à preuve du contraire©Vandel
Que tout les êtres puissent être heureux©Goenka
La satisfaction qu'on tire de la vengeance ne dure qu'un moment, celle que nous donne la clémence est éternelle©Henri4

Répondre