COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Avatar de l’utilisateur
Ryoke
Messages : 108
Inscription : 22 févr. 2016 22:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Ryoke »

Fab74ch a écrit : 28 oct. 2020 22:33
FAYARD a écrit : 28 oct. 2020 22:28
Fab74ch a écrit : 28 oct. 2020 21:28

Mais que fait la police? :mrgreen:
Elle obéit aux ordres, le doigt sur la couture.
Vous avez ordre de ne rien faire quand qqun crie alahakbar dans la rue? (Vraie question)
tu veux faire quoi ?

Logiquement ça ma parait difficilement justifiable juridiquement, à moins que ça rentre en apologie du terrorisme peut être ?
Mon carnet d'entrainement : viewtopic.php?f=26&t=65271
Marc 4 tri
Messages : 887
Inscription : 06 août 2016 19:48

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Marc 4 tri »

superyoyo a écrit : 28 oct. 2020 21:22 Macron à expliqué pourquoi on ne pouvait pas confiner que les vieux, pourquoi on ne pouvait pas compter sur l'immunité collective, pourquoi augmenter le nombre de lits ne fait que repousser le problème, j'avais l'impression qu'il répondait aux forumers d'onlinetri :D
Et il t a convaincu ?
"Je ne dirais pas que c'est un échec : ça n'a pas marché"
Charrette
Messages : 192
Inscription : 15 janv. 2020 13:35

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Charrette »

Silver0l a écrit : 28 oct. 2020 18:51
FAYARD a écrit : 28 oct. 2020 16:07
Silver0l a écrit : 28 oct. 2020 15:12

Vu le temps que tu passes à poster ici, j'ai bien peur que la population doive compter sur d'autres que toi pour la protéger...
Et quand tu sauras ce que j'ai vécu en mars/avril, tu pourras repasser faire tes leçons.
T’inquiètes pas pour mon temps libre...et je bosse de nuit...sinon tu parles, tu parles, mais t’as vécu quoi concrètement ?
Non Fayard, ce n'est pas le lieu pour déballer ses malheurs familiaux, et je vais te laisser seul avec kestrel et Marc B fantasmer sur ma vie privée.
"Quand tu sauras ce que j'ai vécu"
"Ce n'est pas le lieu pour parler de ma vie privée"

:think:
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

superyoyo a écrit : 28 oct. 2020 21:22 Macron à expliqué
Ah ben si Macron l'a expliqué, ça ne peut qu'être vrai. C'est le président après tout !
pourquoi on ne pouvait pas compter sur l'immunité collective
,
Concernant l'immunité collective, c'est pourtant vers là qu'on se dirige. Ça t'a peut-être échappé, mais on a des dizaines de milliers de contamination chaque jour et personne n'a de solution pour stopper l'épidémie. Ça va ralentir avec le confinement, et ça repartira de nouveau puisqu'on n'a pas trouvé un mode de fonctionnement qui permettait d'avoir un R0 en dessous de 1. (Macron n'a rien dit sur ce point qui pourtant semble assez évident)

Macron parle de 400000 morts évités, mais c'est sorti de son chapeau pour justifier ses décisions. L'avantage c'est que vu qu'il refuse les questions, il n'aura jamais à se justifier sur ce point. On va devoir le croire sur parole.

En attendant, le conseil scientifique qui est totalement absent de toute cette histoire ne dit rien la dessus (alors que ça devrait être son boulot), mais l'estimation de la commission parlementaire qui a étudié ça est de 60000 morts. On arrive indépendamment à ce chiffre de la manière suivante : le R0 est de 1.2 depuis quelques mois maintenant (dixit le conseil scientifique). Ça correspond à un taux d'immunité de 16%, selon la formule qu'on connait bien maintenant (1 - 1 / R0). La mortalité est de 0.5%, on arrive grosso modo à 60000. Bien sur, c'est à la louche, mais c'est une approximation raisonnable.

On en a déjà eu 30000, donc on s'en rapproche. On est à mi-chemin. On y sera sans doute avant l'apparition d'un vaccin. Peut-être qu'on n'aura même pas besoin de troisième confinement.

En plus, ce confinement là sera beaucoup moins strict que le précédent. Enfin, il sera tout aussi strict pour les choses qui ne servent à rien (la limite d'1h et d'1km et les attestations débiles). Pour les choses importantes, notamment les lycéens qui contamineront leur famille, les travailleurs du BTP, ça va continuer, donc l'épidémie ralentira moins vite. Ça nous permettra d'en finir plus vite.
pourquoi augmenter le nombre de lits ne fait que repousser le problème
Un peu comme le confinement donc ?
Fab74ch
Messages : 3486
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

Z_orglub a écrit : 29 oct. 2020 02:24 Ah ben si Macron l'a expliqué, ça ne peut qu'être vrai. C'est le président après tout !
Qu'est-ce que tu appelles "vrai"?
Le sens du propos, c'est que toutes les mesures prônées par certains génies qui sont les seuls à y avoir pensé (sic!) ont en tout cas été envisagées et étudiées, puis visiblement rejetées.
Z_orglub a écrit : 29 oct. 2020 02:24 Concernant l'immunité collective, c'est pourtant vers là qu'on se dirige. Ça t'a peut-être échappé, mais on a des dizaines de milliers de contamination chaque jour et personne n'a de solution pour stopper l'épidémie. Ça va ralentir avec le confinement, et ça repartira de nouveau puisqu'on n'a pas trouvé un mode de fonctionnement qui permettait d'avoir un R0 en dessous de 1. (Macron n'a rien dit sur ce point qui pourtant semble assez évident)

Macron parle de 400000 morts évités, mais c'est sorti de son chapeau pour justifier ses décisions. L'avantage c'est que vu qu'il refuse les questions, il n'aura jamais à se justifier sur ce point. On va devoir le croire sur parole.

En attendant, le conseil scientifique qui est totalement absent de toute cette histoire ne dit rien la dessus (alors que ça devrait être son boulot), mais l'estimation de la commission parlementaire qui a étudié ça est de 60000 morts. On arrive indépendamment à ce chiffre de la manière suivante : le R0 est de 1.2 depuis quelques mois maintenant (dixit le conseil scientifique). Ça correspond à un taux d'immunité de 16%, selon la formule qu'on connait bien maintenant (1 - 1 / R0). La mortalité est de 0.5%, on arrive grosso modo à 60000. Bien sur, c'est à la louche, mais c'est une approximation raisonnable.

On en a déjà eu 30000, donc on s'en rapproche. On est à mi-chemin. On y sera sans doute avant l'apparition d'un vaccin. Peut-être qu'on n'aura même pas besoin de troisième confinement.

En plus, ce confinement là sera beaucoup moins strict que le précédent. Enfin, il sera tout aussi strict pour les choses qui ne servent à rien (la limite d'1h et d'1km et les attestations débiles). Pour les choses importantes, notamment les lycéens qui contamineront leur famille, les travailleurs du BTP, ça va continuer, donc l'épidémie ralentira moins vite. Ça nous permettra d'en finir plus vite.

Un peu comme le confinement donc ?
Je suis désolé, mais tu as visiblement du mal à appréhender la complexité deu problème, et ton raisonnement est beaucoup trop basique.
Plusieurs de tes hypothèses sont fausses :
- Le R0 de 1.2 (plutôt 1.4 sur les derniers chiffres), n'est pas intrinsèque au virus. C'est le R0 actuel, avec les mesures du moment. Lorsque l'on te lit "On en a déjà eu 30000, donc on s'en rapproche", on a l'impression que l'on est bientôt au seuil d'immunité collective, et une fois les 60 000 morts atteints, yala, on relche tout et c'est fini. C'est juste FAUX. Si on relâche tout, le R0 reviendra à sa valeur "naturelle" aux alentours de 3, et c'est donc bien ~60% de la population qui doit avoir été infectée. On rappellera au passage que l'immunité long terme n'est pas encore prouvée, au contraire, voir les liens postés il y a quelques jours.

- Le nombre de morts. Tu prends une mortalité de 0.5%. Ce chiffre est un optimum avec des services de soin non saturés. La question pertinente est : quel est le taux de mortalité chez les patients COVID ayant besoin de soins intensifs mais qui n'y ont pas accès? Et question supplémentaire : Quel est le taux de mortalité chez les patients hors COVID qui ont besoin de soins intensifs mais qui n'y ont pas accès? Car oui, d'après les rassuristes, les services de soins sont saturés chaque hiver. Comme le lit d'hôpital se fou de savoir si tu as le COVID ou non, s'il n'y a plus de lit, tu resteras à l'entrée, COVID ou pas.
Ou sont pris en compte tous ces morts supplémentaires dans ton calcul?

J'espère que tu es plus précis pour les calculs dont l'avenir de ta boite dépend :wink:
Avatar de l’utilisateur
Boulegan
Messages : 10694
Inscription : 10 févr. 2005 11:11
Localisation : Sud

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Boulegan »

Début aujourd'hui du reconfinement de 4 semaines (allez, disons au moins 6 semaines) suivi d'un couvre-feu jusqu'au vaccin...
Covid19, fin de partie donc !!
J'ai hâte que le gouvernement s'attaque ensuite aux cancers :dance: :dance: :arrow:
"Etre beau et bien habillé est indispensable. Avoir un but dans la vie ne l'est pas." Oscar Wilde
triplette
Messages : 6365
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

Boulegan a écrit : 29 oct. 2020 09:02 Début aujourd'hui du reconfinement de 4 semaines (allez, disons au moins 6 semaines) suivi d'un couvre-feu jusqu'au vaccin...
Covid19, fin de partie donc !!
J'ai hâte que le gouvernement s'attaque ensuite aux cancers :dance: :dance: :arrow:
Et sinon pour la lutte contre le Cancer, les effets de la pollutions, du tabac, de l'alcool, les accidents de la route etc... tu suggères une augmentation de combien de lits pour qu'on soit bien et pépère roule ma poule ?
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
FAYARD
Messages : 26088
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Nouvelle attaque au couteau à Nice, le confinement n’a pas encore commencé que les fous sont déjà en forme !!! Ce petit cocktail Covid, caricatures, Erdogan, va détonner...je me rappelle encore des propos rassurants de Triplette...le réel, Triplette, le réel, tu le vois ou pas ? :roll:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 5435
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Le confinement c'est peut-être pour nous protéger du Jihad...
https://www.lefigaro.fr/actualite-franc ... e-20201029
Fab74ch
Messages : 3486
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

Bardamu a écrit : 29 oct. 2020 10:17 Le confinement c'est peut-être pour nous protéger du Jihad...
https://www.lefigaro.fr/actualite-franc ... e-20201029
Je crois que vous avez déjà quelques sujets dédiés non?
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 5435
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Bardamu »

Fab74ch a écrit : 29 oct. 2020 10:39
Bardamu a écrit : 29 oct. 2020 10:17 Le confinement c'est peut-être pour nous protéger du Jihad...
https://www.lefigaro.fr/actualite-franc ... e-20201029
Je crois que vous avez déjà quelques sujets dédiés non?
Faut se détendre 2 min et c'est peut-être pas si éloigné du sujet si tu veux bien y réfléchir...
triplette
Messages : 6365
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

FAYARD a écrit : 29 oct. 2020 10:17 Nouvelle attaque au couteau à Nice, le confinement n’a pas encore commencé que les fous sont déjà en forme !!! Ce petit cocktail Covid, caricatures, Erdogan, va détonner...je me rappelle encore des propos rassurants de Triplette...le réel, Triplette, le réel, tu le vois ou pas ? :roll:
Postes donc tout ça sur les fils dédiés. Celui ci s'égare déjà suffisamment, non ? :wink:
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Fab74ch a écrit : 29 oct. 2020 08:49 Je suis désolé, mais tu as visiblement du mal à appréhender la complexité deu problème, et ton raisonnement est beaucoup trop basique.
Plusieurs de tes hypothèses sont fausses :
- Le R0 de 1.2 (plutôt 1.4 sur les derniers chiffres), n'est pas intrinsèque au virus. C'est le R0 actuel, avec les mesures du moment.
Tout à fait d'accord. C'est tout l'intéret d'avoir des mesures qui sont tenables dans la durée, qui permettrait de maintenir un R0 aussi bas que possible sans remettre en question toute l'organisation de la société.
Lorsque l'on te lit "On en a déjà eu 30000, donc on s'en rapproche", on a l'impression que l'on est bientôt au seuil d'immunité collective, et une fois les 60 000 morts atteints, yala, on relche tout et c'est fini. C'est juste FAUX. Si on relâche tout, le R0 reviendra à sa valeur "naturelle" aux alentours de 3, et c'est donc bien ~60% de la population qui doit avoir été infectée.
Non, le R0 n'a aucune valeur naturelle. Il a la valeur des mesures que l'on applique.
Ou sont pris en compte tous ces morts supplémentaires dans ton calcul?
Non, mais la mission parlementaire qui a mené le calcul séparément l'a fait et tombe sur ce chiffre également. Dans tous les cas, ça nous dit bien qu'on se rapproche de l'immunité collective. Et même si cette dernière n'est pas acquise, jusqu'à présent les nouvelles contaminations sont rares et moins graves que les premières. C'est donc vers là qu'on se dirige, d'une manière ou d'une autre. Une partie de la population immunisée, peut-être un vaccin qui en protègera une autre partie, des symptômes moins grave, mais le virus sera toujours là. L'immunité est une partie de la solution, et on s'en rapproche.
J'espère que tu es plus précis pour les calculs dont l'avenir de ta boite dépend :wink:
Ce n'est pas à moi de mener ces calculs. Ce que je reproche à Macron et au conseil scientifique, c'est de ne pas les avoir menés, ou en tous cas, de ne pas être capables de les présenter. Macron sort un chiffre de 400000, qu'il utilise pour justifier des mesures. Je te donne un calcul de coin de table qui questionne sa cohérence. C'est déjà mieux que d'insulter et de te moquer ton interlocuteur.

Tu peux mettre tous les ":wink:" que tu veux , dans un domaine technique (R&D, recherche), un ingénieur ou un chercheur doit justifier ses décisions en se basant sur des données, qui peuvent alors être vérifiées par ses pairs. A fortiori quand les propositions en question mettent en jeu l'avenir de toute la société.

Ce qu'on attendrait du conseil scientifique, c'est une analyse précise des couts et des risques selon les différents scénarios envisagés. Encore une fois, c'est juste mon avis (et il est partagé par beaucoup de scientifiques, c'est pas loufoque ni original), je ne sais pas pourquoi tu te sens obligé d'ironiser et d'être agressif. Tu crois Macron sur parole et tu lui laisses le bénéfice du doute, et tu le dispenses de toute explications quantifiées sur sa prise de décision. C'est ton avis, pas le mien. Fin de l'histoire.

Si tu parles anglais, je te conseille les vidéos de John Ionnidis que je trouve très intéressant (sur la pertinence des chiffres pour mettre en place les mesures)
https://www.youtube.com/watch?v=cwPqmLoZA4s
Fab74ch
Messages : 3486
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Fab74ch »

Z_orglub a écrit : 29 oct. 2020 11:36 Non, le R0 n'a aucune valeur naturelle. Il a la valeur des mesures que l'on applique.
C'est pour ça que j'ai mis les "", je ne sais pas s'il y a un terme existant, mais je référais au R0 dans notre société telle qu'elle est sans aucune mesure sanitaire particulière, "au naturel" quoi, soit avant Mars 2020, et il semble que le R0 à cette époque se situait autour de 3. Et c'est plutôt ce chiffre qu'on doit prendre en compte si on veut une immunité collective dans une société normale (i.e sans masque, sans gel, avec des JO, ds coupes du monde, des tours de France, etc.)
Z_orglub a écrit : 29 oct. 2020 11:36 Non, mais la mission parlementaire qui a mené le calcul séparément l'a fait et tombe sur ce chiffre également. Dans tous les cas, ça nous dit bien qu'on se rapproche de l'immunité collective.
Tu aurais un lien vers l'étude qui tombe sur ce chiffre stp?
Je t'ai expliqué pourquoi ton calcul est faux, tu sembles d'accord, et tu persistes?
Quel est d'après toi le taux de mortalité de personnes ayant besoin de soins intensifs mais qui n'y ont pas accès?
Z_orglub a écrit : 29 oct. 2020 11:36 Ce n'est pas à moi de mener ces calculs. Ce que je reproche à Macron et au conseil scientifique, c'est de ne pas les avoir menés, ou en tous cas, de ne pas être capables de les présenter. Macron sort un chiffre de 400000, qu'il utilise pour justifier des mesures. Je te donne un calcul de coin de table qui questionne sa cohérence. C'est déjà mieux que d'insulter et de te moquer ton interlocuteur.

Tu peux mettre tous les ":wink:" que tu veux , dans un domaine technique (R&D, recherche), un ingénieur ou un chercheur doit justifier ses décisions en se basant sur des données, qui peuvent alors être vérifiées par ses pairs. A fortiori quand les propositions en question mettent en jeu l'avenir de toute la société.

Ce qu'on attendrait du conseil scientifique, c'est une analyse précise des couts et des risques selon les différents scénarios envisagés. Encore une fois, c'est juste mon avis (et il est partagé par beaucoup de scientifiques, c'est pas loufoque ni original), je ne sais pas pourquoi tu te sens obligé d'ironiser et d'être agressif. Tu crois Macron sur parole et tu lui laisses le bénéfice du doute, et tu le dispenses de toute explications quantifiées sur sa prise de décision. C'est ton avis, pas le mien. Fin de l'histoire.
Ironique, oui, agressif, non, et encore moins des insultes :roll:

Par contre, tu montres beaucoup d'agressivité envers (quasi toutes) les mesures prises. On est sur un forum et tu as le droit de l'exprimer. Tout comme j'ai le droit d'exprimer que ceux qui se montrent quasi-systématiquement agressifs me saoulent. Et encore une fois, il ne s'agit pas de querelles partisanes pro ou anti EM, puisque je ne vote pas EM, mais simplement d'état d'esprit.
Z_orglub
Messages : 892
Inscription : 16 juin 2015 22:52

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Z_orglub »

Fab74ch a écrit : 29 oct. 2020 12:00 beaucoup d'agressivité envers (quasi toutes) les mesures prises. On est sur un forum et tu as le droit de l'exprimer. Tout comme j'ai le droit d'exprimer que ceux qui se montrent quasi-systématiquement agressifs me saoulent.
Moi ceux qui me saoulent, ce sont ceux qui ont l'air de penser que, parce que Macron le dit, c'est que c'est ce qu'il faut faire. Mais bon, peut-être que l'on caricature chacun la pensée de l'autre.

En réalité, je suis surtout critique sur deux choses :
- le manque de justification/explications "quantifiées" des mesures prises. Comment ne pas les remettre en question en l'absence de données ?
- la privation de liberté (le coup des attestations et la règle des 1k me révoltent, et ça n'a même pas de sens d'un point de vue épidémiologique)
Répondre