coeur qui monte en cap

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
pelteuse
Messages : 375
Inscription : 03 sept. 2015, 20:32

coeur qui monte en cap

Message non lu par pelteuse »

Bonjour je cherche un avis, un conseil : lorsque je fais un triathlon S, M, L je n'arrive pas à courir à un rythme "correct" (pour moi) après le vélo. Mon cœur monte très vite à presque FC max, pour moi 185 pulsations (j'ai 45 ans).
Exemple : je fais un M, je gère le vélo pour courir dans de bonnes conditions, je pédale en me gardant une marge de "confort", je roule aux alentours de 140/150 pulsations. Je suis à 50 au repos. Je pose le vélo sans être entamé, je me sens bien. Je pars à pied, ça se passe bien environ 1 kilomètre, je pars doucement pour éviter justement de monter haut en pulsations, genre je cours à 10/11 kmh (en footing je suis à 120/130 pulsations). Et au bout d'un Km le cœur s'emballe et monte à 180/185 pulsations, donc très mauvaises sensations, impossible d'accélérer évidemment.
Je précise que je ne suis pas en hyper ventilation, c'est d'ailleurs étrange, mon coeur monte au max sans une respiration en rapport.
Ca me gâche tous mes triathlons, je n'ai jamais trouvé de solution.
A l'entrainement, lorsque j'enchaine ça ne me fait pas ça. Je ne suis pas stressé par la compétition donc ce n'est pas ça le problème.
Je me suis "bien" entrainé à vélo cette année pour voir si ça venait d'un éventuel manque de fond, mais non, ça n'a rien changé.
Je me doute que par forum c'est compliqué de comprendre la situation mais sait on jamais, peut être que quelqu'un aura une piste.

ps : mon coeur va bien, j'ai passé des exames, je ne fais pas d'asthme d'effort etc.
Gat
Messages : 252
Inscription : 06 août 2009, 06:15
Localisation : La Yaute

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par Gat »

As-tu fait un test cardiaque à l’effort? Pour voir si il n’y a pas une dérive cardiaque lié à la fatigue?
la rana ultratri
Messages : 409
Inscription : 12 mars 2022, 10:56

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par la rana ultratri »

pelteuse a écrit : 01 juin 2024, 18:16 Bonjour je cherche un avis, un conseil : lorsque je fais un triathlon S, M, L je n'arrive pas à courir à un rythme "correct" (pour moi) après le vélo. Mon cœur monte très vite à presque FC max, pour moi 185 pulsations (j'ai 45 ans).
Exemple : je fais un M, je gère le vélo pour courir dans de bonnes conditions, je pédale en me gardant une marge de "confort", je roule aux alentours de 140/150 pulsations. Je suis à 50 au repos. Je pose le vélo sans être entamé, je me sens bien. Je pars à pied, ça se passe bien environ 1 kilomètre, je pars doucement pour éviter justement de monter haut en pulsations, genre je cours à 10/11 kmh (en footing je suis à 120/130 pulsations). Et au bout d'un Km le cœur s'emballe et monte à 180/185 pulsations, donc très mauvaises sensations, impossible d'accélérer évidemment.
Je précise que je ne suis pas en hyper ventilation, c'est d'ailleurs étrange, mon coeur monte au max sans une respiration en rapport.
Ca me gâche tous mes triathlons, je n'ai jamais trouvé de solution.
A l'entrainement, lorsque j'enchaine ça ne me fait pas ça. Je ne suis pas stressé par la compétition donc ce n'est pas ça le problème.
Je me suis "bien" entrainé à vélo cette année pour voir si ça venait d'un éventuel manque de fond, mais non, ça n'a rien changé.
Je me doute que par forum c'est compliqué de comprendre la situation mais sait on jamais, peut être que quelqu'un aura une piste.

ps : mon coeur va bien, j'ai passé des exames, je ne fais pas d'asthme d'effort etc.
salut j'ai le même souci a 54 ans , mais je crois que je l'ai eu depuis toujours , essaye en un enchaînement a l'entrainement dans des conditions course pour voir , après un tour je le doc peu résoudre pas mal des choses
Will Barnes G
Messages : 25
Inscription : 30 mars 2023, 07:06

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par Will Barnes G »

pelteuse a écrit : 01 juin 2024, 18:16 Bonjour je cherche un avis, un conseil : lorsque je fais un triathlon S, M, L je n'arrive pas à courir à un rythme "correct" (pour moi) après le vélo. Mon cœur monte très vite à presque FC max, pour moi 185 pulsations (j'ai 45 ans).
Exemple : je fais un M, je gère le vélo pour courir dans de bonnes conditions, je pédale en me gardant une marge de "confort", je roule aux alentours de 140/150 pulsations. Je suis à 50 au repos. Je pose le vélo sans être entamé, je me sens bien. Je pars à pied, ça se passe bien environ 1 kilomètre, je pars doucement pour éviter justement de monter haut en pulsations, genre je cours à 10/11 kmh (en footing je suis à 120/130 pulsations). Et au bout d'un Km le cœur s'emballe et monte à 180/185 pulsations, donc très mauvaises sensations, impossible d'accélérer évidemment.
Je précise que je ne suis pas en hyper ventilation, c'est d'ailleurs étrange, mon coeur monte au max sans une respiration en rapport.
Ca me gâche tous mes triathlons, je n'ai jamais trouvé de solution.
A l'entrainement, lorsque j'enchaine ça ne me fait pas ça. Je ne suis pas stressé par la compétition donc ce n'est pas ça le problème.
Je me suis "bien" entrainé à vélo cette année pour voir si ça venait d'un éventuel manque de fond, mais non, ça n'a rien changé.
Je me doute que par forum c'est compliqué de comprendre la situation mais sait on jamais, peut être que quelqu'un aura une piste.

ps : mon coeur va bien, j'ai passé des exames, je ne fais pas d'asthme d'effort etc.
Ça ressemble à de la tachycardie, il serait intéressant de faire des examens complémentaires.
Est-ce que le phénomène se produit lorsque tu fais des footings longs (1h30 / 2h00) ?
A quelle vitesse es-tu lorsque cela se produit ?

Je précise que je ne suis pas médecin et je recommande de passer par des médecins habitués à traiter des sportifs.
pelteuse
Messages : 375
Inscription : 03 sept. 2015, 20:32

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par pelteuse »

Gat a écrit : 01 juin 2024, 21:32 As-tu fait un test cardiaque à l’effort? Pour voir si il n’y a pas une dérive cardiaque lié à la fatigue?
Non je ne l'ai pas fait.
pelteuse
Messages : 375
Inscription : 03 sept. 2015, 20:32

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par pelteuse »

Will Barnes G a écrit : 02 juin 2024, 10:16
pelteuse a écrit : 01 juin 2024, 18:16 Bonjour je cherche un avis, un conseil : lorsque je fais un triathlon S, M, L je n'arrive pas à courir à un rythme "correct" (pour moi) après le vélo. Mon cœur monte très vite à presque FC max, pour moi 185 pulsations (j'ai 45 ans).
Exemple : je fais un M, je gère le vélo pour courir dans de bonnes conditions, je pédale en me gardant une marge de "confort", je roule aux alentours de 140/150 pulsations. Je suis à 50 au repos. Je pose le vélo sans être entamé, je me sens bien. Je pars à pied, ça se passe bien environ 1 kilomètre, je pars doucement pour éviter justement de monter haut en pulsations, genre je cours à 10/11 kmh (en footing je suis à 120/130 pulsations). Et au bout d'un Km le cœur s'emballe et monte à 180/185 pulsations, donc très mauvaises sensations, impossible d'accélérer évidemment.
Je précise que je ne suis pas en hyper ventilation, c'est d'ailleurs étrange, mon coeur monte au max sans une respiration en rapport.
Ca me gâche tous mes triathlons, je n'ai jamais trouvé de solution.
A l'entrainement, lorsque j'enchaine ça ne me fait pas ça. Je ne suis pas stressé par la compétition donc ce n'est pas ça le problème.
Je me suis "bien" entrainé à vélo cette année pour voir si ça venait d'un éventuel manque de fond, mais non, ça n'a rien changé.
Je me doute que par forum c'est compliqué de comprendre la situation mais sait on jamais, peut être que quelqu'un aura une piste.

ps : mon coeur va bien, j'ai passé des exames, je ne fais pas d'asthme d'effort etc.
Ça ressemble à de la tachycardie, il serait intéressant de faire des examens complémentaires.
Est-ce que le phénomène se produit lorsque tu fais des footings longs (1h30 / 2h00) ?
A quelle vitesse es-tu lorsque cela se produit ?

Je précise que je ne suis pas médecin et je recommande de passer par des médecins habitués à traiter des sportifs.
Oui ça ressemble à de la tachycardie, mais pourquoi ça ne le fait qu'en triathlon en cap ?
Will Barnes G
Messages : 25
Inscription : 30 mars 2023, 07:06

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par Will Barnes G »

pelteuse a écrit : 02 juin 2024, 17:36 Oui ça ressemble à de la tachycardie, mais pourquoi ça ne le fait qu'en triathlon en cap ?
Je n'ai pas de réponse, qu'une hypothèse !

Les phénomènes psychosomatiques ne sont pas rares (et j'en sais quelque chose !) Si cela ne se produit qu'en course, comment les abordes-tu ? As-tu du stress lié à de l’appréhension ? Ou au contraire es-tu serein ?

Ce qui me surprend est que sur un M tu te limites à 140 bpm à vélo. Avec les données que tu donnes : âge, FC max, ton seuil aérobie devrait-être entre 140 et 150 bpm (donc "sorties longues" en endurance à 140 sans problème) et selon la qualité de ton entraînement tu devrais avoir un seuil anaérobie au moins à 160 et plus encore (au-delà de 170 c'est tout à fait possible), donc sur un M au-delà de 150 bpm tout le long.
Tu sembles très "en dedans". C'est pour cette raison que je pense à l'appréhension qui engendre alors un phénomène cardiaque indésirable et désagréable qui nécessite absolument que tu t'y attardes. Aurais-tu avant course l'angoisse d'y aller trop fort et de ne pas pouvoir arriver au bout.
Je rappelle, c'est une hypothèse :wink:

Des pros ont développé des tachycardies mais elles se produisaient en course et à l'entraînement avec une FC qui dépassait de beaucoup leur FC max "normale". Elles étaient liées au surentrainement.
pelteuse
Messages : 375
Inscription : 03 sept. 2015, 20:32

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par pelteuse »

Will Barnes G a écrit : 02 juin 2024, 20:36
pelteuse a écrit : 02 juin 2024, 17:36 Oui ça ressemble à de la tachycardie, mais pourquoi ça ne le fait qu'en triathlon en cap ?
Je n'ai pas de réponse, qu'une hypothèse !

Les phénomènes psychosomatiques ne sont pas rares (et j'en sais quelque chose !) Si cela ne se produit qu'en course, comment les abordes-tu ? As-tu du stress lié à de l’appréhension ? Ou au contraire es-tu serein ?

Ce qui me surprend est que sur un M tu te limites à 140 bpm à vélo. Avec les données que tu donnes : âge, FC max, ton seuil aérobie devrait-être entre 140 et 150 bpm (donc "sorties longues" en endurance à 140 sans problème) et selon la qualité de ton entraînement tu devrais avoir un seuil anaérobie au moins à 160 et plus encore (au-delà de 170 c'est tout à fait possible), donc sur un M au-delà de 150 bpm tout le long.
Tu sembles très "en dedans". C'est pour cette raison que je pense à l'appréhension qui engendre alors un phénomène cardiaque indésirable et désagréable qui nécessite absolument que tu t'y attardes. Aurais-tu avant course l'angoisse d'y aller trop fort et de ne pas pouvoir arriver au bout.
Je rappelle, c'est une hypothèse :wink:

Des pros ont développé des tachycardies mais elles se produisaient en course et à l'entraînement avec une FC qui dépassait de beaucoup leur FC max "normale". Elles étaient liées au surentrainement.
alors non je ne suis pas du tout stressé avant la course je suis même vraiment relax, on m'a souvent parlé de cette hypothèse de stress mais dans mon cas ce n'est pas le cas. oui clairement au vu des chiffres je suis très en dedans sur le dernier triathlon que j'ai fait, c'était volontaire justement pour éviter de mal finir en course à pied, c'était un test, et ça n'a rien changé. je pourrais rouler à 160 170 pulsations minute sur un M.
Will Barnes G
Messages : 25
Inscription : 30 mars 2023, 07:06

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par Will Barnes G »

pelteuse a écrit : 04 juin 2024, 20:47
Will Barnes G a écrit : 02 juin 2024, 20:36
pelteuse a écrit : 02 juin 2024, 17:36 Oui ça ressemble à de la tachycardie, mais pourquoi ça ne le fait qu'en triathlon en cap ?
Je n'ai pas de réponse, qu'une hypothèse !

Les phénomènes psychosomatiques ne sont pas rares (et j'en sais quelque chose !) Si cela ne se produit qu'en course, comment les abordes-tu ? As-tu du stress lié à de l’appréhension ? Ou au contraire es-tu serein ?

Ce qui me surprend est que sur un M tu te limites à 140 bpm à vélo. Avec les données que tu donnes : âge, FC max, ton seuil aérobie devrait-être entre 140 et 150 bpm (donc "sorties longues" en endurance à 140 sans problème) et selon la qualité de ton entraînement tu devrais avoir un seuil anaérobie au moins à 160 et plus encore (au-delà de 170 c'est tout à fait possible), donc sur un M au-delà de 150 bpm tout le long.
Tu sembles très "en dedans". C'est pour cette raison que je pense à l'appréhension qui engendre alors un phénomène cardiaque indésirable et désagréable qui nécessite absolument que tu t'y attardes. Aurais-tu avant course l'angoisse d'y aller trop fort et de ne pas pouvoir arriver au bout.
Je rappelle, c'est une hypothèse :wink:

Des pros ont développé des tachycardies mais elles se produisaient en course et à l'entraînement avec une FC qui dépassait de beaucoup leur FC max "normale". Elles étaient liées au surentrainement.
alors non je ne suis pas du tout stressé avant la course je suis même vraiment relax, on m'a souvent parlé de cette hypothèse de stress mais dans mon cas ce n'est pas le cas. oui clairement au vu des chiffres je suis très en dedans sur le dernier triathlon que j'ai fait, c'était volontaire justement pour éviter de mal finir en course à pied, c'était un test, et ça n'a rien changé. je pourrais rouler à 160 170 pulsations minute sur un M.
Les examens cardio complémentaires s'imposent alors !
pelteuse
Messages : 375
Inscription : 03 sept. 2015, 20:32

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par pelteuse »

je vais m'y atteler.
L'étranger
Messages : 279
Inscription : 22 juin 2007, 12:03

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par L'étranger »

Il y a de cela plus de 15 ans, m'ont coeur s'était emballé lors d'une sortie vélo. J'ai fait, par la suite, tous les examens médicaux nécessaires qui s'imposaient et qui n'ont rien révélé. En reprenant l'entraînement dans les 3 disciplines, les phénomènes psychosomatiques, comme l'évoque Will Barnes G, l'emportaient et gâchaient mes entraînements...alors, très vite, j'ai retiré mon cardio et n'en utilise plus depuis...et tout va bien depuis ! Alors si les examens ne révèlent rien, pourquoi ne pas essayer de faire sans... tu dis être zen mais peut-être que ton impression n'est pas si bonne que ça. Tes expériences influent forcément sur ton approche de la course.
Bon courage en tout cas...
Will Barnes G
Messages : 25
Inscription : 30 mars 2023, 07:06

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par Will Barnes G »

L'étranger a écrit : 06 juin 2024, 21:26 Il y a de cela plus de 15 ans, m'ont coeur s'était emballé lors d'une sortie vélo. J'ai fait, par la suite, tous les examens médicaux nécessaires qui s'imposaient et qui n'ont rien révélé. En reprenant l'entraînement dans les 3 disciplines, les phénomènes psychosomatiques, comme l'évoque Will Barnes G, l'emportaient et gâchaient mes entraînements...alors, très vite, j'ai retiré mon cardio et n'en utilise plus depuis...et tout va bien depuis ! Alors si les examens ne révèlent rien, pourquoi ne pas essayer de faire sans... tu dis être zen mais peut-être que ton impression n'est pas si bonne que ça. Tes expériences influent forcément sur ton approche de la course.
Bon courage en tout cas...
Le phénomène est peut-être passager, un virus comme celui de la grippe peut perturber le fonctionnement du myocarde et effectivement, étant donné la complexité de son fonctionnement, les examens peuvent ne rien révéler. Mais j'encourage la prudence. Rien n'interdit de continuer à s'entraîner mais en se contentant de faire de l'entretien quelques temps. Il y a des exemples de sportifs qui ont continué leur pratique sans tenir compte des signaux d'alerte et qui ont finalement été contraints à un arrêt total et définitif du sport.
Le cardiofréquencemètre est un très bon outil quand on sait l'utiliser et quand ses limites sont bien intégrées. J'ai compris que le signal électrique peut-être perturbé en cas de forte fatigue, là le cardiofréquencemètre indique des valeurs surprenantes et inhabituelles, et probablement parce que je suis moi-même un peu anxieux je le porte à toutes mes séances (sauf natation) Mon cardiofréquencemètre ne me ment pas lorsque je suis fatigué, les "jambes" semblent être parfaitement opérationnelles mais à l'effort le cœur me répond que lui ne l'est pas, alors j'adapte mon entraînement quitte à changer de type de séance.
la rana ultratri
Messages : 409
Inscription : 12 mars 2022, 10:56

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par la rana ultratri »

L'étranger a écrit : 06 juin 2024, 21:26 Il y a de cela plus de 15 ans, m'ont coeur s'était emballé lors d'une sortie vélo. J'ai fait, par la suite, tous les examens médicaux nécessaires qui s'imposaient et qui n'ont rien révélé. En reprenant l'entraînement dans les 3 disciplines, les phénomènes psychosomatiques, comme l'évoque Will Barnes G, l'emportaient et gâchaient mes entraînements...alors, très vite, j'ai retiré mon cardio et n'en utilise plus depuis...et tout va bien depuis ! Alors si les examens ne révèlent rien, pourquoi ne pas essayer de faire sans... tu dis être zen mais peut-être que ton impression n'est pas si bonne que ça. Tes expériences influent forcément sur ton approche de la course.
Bon courage en tout cas...
les gens veulent être tout connecte et ça crée plus des angoisses que autre chose , s'entraîner aux sensations est une bonne méthode mais si tu vas dans ton club et tu ne portes pas la panoplie électronique tu ne forme plus parti de la bande . merci de l'avoir dit .
Will Barnes G
Messages : 25
Inscription : 30 mars 2023, 07:06

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par Will Barnes G »

la rana ultratri a écrit : 07 juin 2024, 11:49 les gens veulent être tout connecte et ça crée plus des angoisses que autre chose , s'entraîner aux sensations est une bonne méthode mais si tu vas dans ton club et tu ne portes pas la panoplie électronique tu ne forme plus parti de la bande . merci de l'avoir dit .
Le sujet de ce post montre que d'avoir des outils ce n'est pas forcément un luxe ni un caprice ou une lubie de pimpin.
Sais-tu qu'il est encore possible de s'entraîner sans avoir des gadgets connectés ? Pour ma part j'ai encore un Polar S625X de 2006 et je suis certain que je ne suis pas le seul à me satisfaire de cet outil pour m'entraîner :wink:
la rana ultratri
Messages : 409
Inscription : 12 mars 2022, 10:56

Re: coeur qui monte en cap

Message non lu par la rana ultratri »

Will Barnes G a écrit : 07 juin 2024, 17:56
la rana ultratri a écrit : 07 juin 2024, 11:49 les gens veulent être tout connecte et ça crée plus des angoisses que autre chose , s'entraîner aux sensations est une bonne méthode mais si tu vas dans ton club et tu ne portes pas la panoplie électronique tu ne forme plus parti de la bande . merci de l'avoir dit .
Le sujet de ce post montre que d'avoir des outils ce n'est pas forcément un luxe ni un caprice ou une lubie de pimpin.
Sais-tu qu'il est encore possible de s'entraîner sans avoir des gadgets connectés ? Pour ma part j'ai encore un Polar S625X de 2006 et je suis certain que je ne suis pas le seul à me satisfaire de cet outil pour m'entraîner :wink:
oui je le sais pas que je le fait depuis plus de 10 ans , seules choses que je regarde est le kilométrage , dénivelé et cadence de pédalage ( pas tout le temps, je passe en mono plateau de 40 donc plus besoin ) travail aux sensations que je connais par coeur de ou j'établi mes limites , en ultra triathlon ( pas le ironman ) je ne suis pas un champion mais je réussi a terminer mes épreuves et recommencer rapidement malgré mes 54 ans . les utiles sont bien mais avant il faut avoir une connaissance de son corps que évolue au l'avance de l'âge .
Répondre