COVID-19, de l'espoir?

Que faire quand ça va pas?
Avatar de l’utilisateur
Thierry *OnlineTri*
Messages : 7510
Inscription : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Thierry *OnlineTri* »

Venner192 a écrit : 10 avr. 2020 09:36
...
Juste une question comme ça : tu penses que les médecins qui en font l'injection tuent sciemment les patients ? Ou alors l'état des malades étant irréversible, ils leur évitent des souffrances ?
Questions stupides et orientées, ce n'est pas au médecin d'en décider comme ça....
C'est la triste réalité de cette maladie, sauver des gens est très "couteux" et "bloque" un lit en réa pendant 2 à 3 semaines... comme ni le matériel, ni les soignants ne sont infinis a un moment il faut décider qui aura sa chance...

Franchement je peux comprendre la détresse des soignants qui doivent faire ces choix horribles jour après jour (Italie / Est de la France), ce n'est pas ce pourquoi ils ont signé dans la profession, eux les premiers s'en passeraient bien!

A ce titre j'ai trouvé le reportage d'Arte assez juste la dessus. On ne parle même pas de qq en situation de dépendance en EPHAD mais de patients qui allait encore relativement bien il y a qq jours/semaines. Comment veux-tu impliquer les familles dans ces choix là, hormis les mettre devant le fait accompli? (ce qui est fait pudiquement dans le reportage).

Face a cet état de fait, ce sont aussi les soignants qu'il faut aider dans ces moments difficiles. Comprendre que nombre d'entre eux font le max en leur âme et conscience pour sauver autant de vies qu'ils le peuvent et qu'ils sont en première ligne pour ce qui est de faire le "sale job". Lorsque comme en Italie des règles sont édictées je suppose que ça les aide psychologiquement de ne pas porter seuls cette responsabilité.

Lorsqu'il est décidé qu'un patient n'aurait pas sa "chance", comment rendre la fin de vie la plus "humaine" possible sachant comme tu l'as dit que la fin de vie par maladie respiratoire n'est pas des plus douces? Dois-t-on la encore mettre les médecins dans l'illégalité et les culpabiliser un peu plus?

T.
Avatar de l’utilisateur
Joel
modérateur
Messages : 8633
Inscription : 04 mars 2004 10:14
Localisation : VENCE (06)
Contact :

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Joel »

Oui effectivement le problème est complexe et quasiment à étudier au cas par cas.
Après ça nous occupe de faire des stats, comparer les chiffres, mais on ne sait pas grand chose et le peu qu'on sait on n'est même pas sur que c'est fiable ...
Après tout dépends d'où on est, les facteurs, la chance .... j'ai l'impression qu'on joue aux dès.
Maintenant on nous dit que le virus peut rester plusieurs minutes en suspension dans les espaces clots et passer d'une allée à l'autre dans les magasins.
On nous dit que finalement même les masques FFP2 ou FPP2 je sais plus ne filtrent pas assez bien ....
Bref c'est le bordel.
Moi j'ai eu de la fièvre pendant 3 jours, des démangeaisons de ouf sur tout le corps mais aucun autre symptôme et rien qui m'empêche de faire quoi que ce soit (3 gr de dolipane par jour et c'était nickel).
On est confiné à 5 et il n'y a eu que moi qui ai eu ça (je suis le seul à sortir pour les courses ou autres).
C'est parti comme c'est venu et depuis plusieurs jours plus rien, et aucune fatigue.
On sait pas grand chose en fait sur ce truc sauf dans sa phase terminale.
Mais bon, parler de tout cela permet à minima de faire fonctionner les neurones et d'échanger :D
Optimiser votre position vélo ?
http://www.velofitting.com

Il n'y a pas de chemin vers le bonheur, le chemin est le bonheur.
petrus
Messages : 240
Inscription : 05 déc. 2005 20:46

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par petrus »

débutant a écrit : 10 avr. 2020 13:17 Ils ont une meilleurs santé, une meilleures immunité, un meilleur système de santé, les Allemands ? En tous cas les chiffres sont la, les faits sont là.
les chiffres sont là , tu as raison, mais c'est quand on essaye d' établir des relations de cause à effet entre eux qu'on commence à dire des conneries. Si on le fait sans le recul et la rigueur nécessaires du moins
Et c'était le cas dans cette vidée, comme dans mon exemple perso ou j'avais évidemment très fortement grossi le trait
triplette
Messages : 6026
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

FAYARD a écrit : 10 avr. 2020 10:21
triplette a écrit : 10 avr. 2020 10:20
Dave a écrit : 10 avr. 2020 09:39 https://www.bastamag.net/test-systemati ... tant-CHSCT

"Avec sa gestion de court terme, « le gouvernement affaiblit notre capacité collective à lutter contre le virus "»
En théorie peut être que le dépistage systématique est la meilleure solution. Mais manifestement lorsque on passe à sa mise en oeuvre pratique, on est confronté à tout un tas d'obstacle et de problème qui ne permettent pas de s'assurer d'un minimum de résultat.
Lesquels ?
Ne joue pas au faux naïf, ce n'est pas ton genre. :wink:
Requisitionner Sanofi, les labo vetérinaires et autres labo pharma, pour produire des tests en masse ne se fait pas sur une simple déclaration. Il y a des process industriels derrière. Demander un dépistage sur les lieux de travail, c'est bien joli, mais on mobilise qui ? Sur quelles compétences ? Quelles formations ? Quid des crêches, écoles, collège, lycée, universités ? Tracer ensuite tous les contacts potentiels des gens contaminés, avec quelles ressources procède t'on ? Etc etc etc....
Bref, avant qu'une telle organisation puisse se mettre en place et être un minimum efficace, le virus a tout loisir de contaminer largement.
«Dépister, Isoler, Soigner», c'est un beau slogan autours duquel il est très facile de broder de magnifiques discours enthousiasmants. C'est la spécialité des communicants de faire passer auprès du plus grand nombre des solutions idéales probablement imaginés par des gens extrêment compétents d'ailleurs. Mais le problème de ces gens là, c'est qu'ils ne sont jamais confronté à leur mise en oeuvre sur le terrain.
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
débutant
Messages : 10814
Inscription : 01 sept. 2009 21:38

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par débutant »

Olive60 a écrit : 10 avr. 2020 13:16
débutant a écrit : 10 avr. 2020 12:41
Trapanelle en nat a écrit : 10 avr. 2020 07:40 Sinon, St Etienne qui interdit la pratique sportive individuelle entre 9h et 21h... Par contre pour acheter des clopes, de l'alcool et du mac do --> pas de soucis !!

Et j'ai entendu ce matin un médecin sur Europe qui était "révulsé" de voir tous ces joggers sur Paris...
Et de 20h à 10h00, il y a un couvre feux, c'est ça ? :roll:
Si les gens s'entretenaient régulièrement et non pas depuis le COVID 19 et les fameux joggeurs Corona ... on en serait peut etre pas là niveau décés ... c'est pas moi qui le dit mais a priori hormis l'age, 80% des gens gravement atteint seraient en surpoids voir obèses (je ne dit pas que c'est la cause mais ce sont les chiffres et ça doit pas aider) hors là au final, on nous conseille de FAIRE DU GRAS en restant chez nous sans activité ... à bouffer etc ...

Moralité, bouffer, faites du gras ... pour pas choper cette merde !!! c'est un peu le message lancé car là les joggeurs sont des pestiférés ... BALANCE TON JOGGEUR !!!
La communication générale, et l'idée perçue par l'imaginaire collectif est qu'il faut rester confiné pour ne pas attraper ce truc (ne le refiler à d'autres) le temps de traiter les cas hospitalisés et autres, et que la maladie, le virus, disparaisse.
Toutes les réactions des gens vont dans ce sens, notamment celles à demander aux jogger de signer une décharge précisant ne pas vouloir être soig e en cas d'atteinte du cov19.

LOL

Or, il a à nouveau été communiqué par les experts scientifiques proches du gouvernement (et différents virologie. vous pouvez également questionner votre médecin), le déconfinement ne peux pas avoir lieux car uniquement 10 à 15 % de la population française ne serait immunisée (pour être immunisé, il faut l'avoir attrapé car pas de vaccin avant au moins 1 an).
Pour pourvoir lancer le déconfinement ces scientifiques (qui connaissent leur boulot) estimment à env. 66% le taux d'immunité nécessaire pour de lancer le déconfinement.

Méthode employée : rallonger le confinement le temps que la population augmente son taux d'immunité en passant de 10 à 66%.

La population doit donc attrapper ce truc (pour s'immuniser) si elle souhaite connaître le déco finement, et ceci en restant chez elle, confinée.

Dans ce contexte, l'unique méthode est d'autoriser les sorties (hypermarchés, sport/jooging, etc).

Dans les hypermarchés il y a une "chance de l'attraper via la concentration et le passage de personnes journaliefemeng.
Seul en jooging c'est plus compliqué, même si à Paris ça devrait s'accélérer avec l'organisation des concentrations des sorties joggings collectives ou de masse à 19h00 (interdit de 10h à 19h depuis 3 jours).

Le confinement à ceci de positif, de freiner la vitesse de propagation pour éviter une concentration de cas impliqués dans des hôpitaux limites par une quantité de lit, propagation tout de même nécessaire et qui se réalise grâce aux autorisations de sorties.
triplette
Messages : 6026
Inscription : 21 sept. 2005 09:04
Localisation : aux arrivées, aux départs

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par triplette »

débutant a écrit : 10 avr. 2020 12:44
Dave a écrit : 10 avr. 2020 11:54
Trapanelle en nat a écrit : 10 avr. 2020 11:46

Tout à fait, c'est plutôt une tendance. A priori, les médecins généraux et les psys s'inquiètent beaucoup des personnes seules à leur domicile. On risque d'avoir de mauvaises surprises lors du dé-confinement.
Les vrais chiffres arriveront plus tard en effet mais il est indéniable que l'Allemagne a fait les bons choix par rapport à nous.
Je ne sais pas ce que ça vaut : https://youtu.be/5XWgJlXFq8k
Ca vaut que dalle, si ce n'est que l'auteur veut se conforter dans ses préjugés.
Pour reprendre l'idée de Petrus, le grand Ouest est peu touché par l'épidémie. Dois je en conclure que là bas les mesures de confinement étaient bien la meilleure solution ?
On en sait rien, mais on pourrait envisager, contrairement au nord de l'Italie ou à l'est de la France, que l'Allemagne est une zone géographique comme le grand ouest moins touché initialement par le virus. Du coup ils dénombreraient moins de décès indépendamment de leur mesures organisationelles prises par la suite ?
"La machine a gagné l'homme, l'homme s'est fait machine, fonctionne mais ne vit plus."
valvet
Messages : 141
Inscription : 08 janv. 2015 17:04

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par valvet »

débutant a écrit : 10 avr. 2020 13:17 Comme lorsque l'on compare la quantité d'accidents de la route entre la France et l'Allemagne, c'est parce qu'ils ont un réseau routier de meilleurs qualité, et un parc automobile de meilleurs qualité, ce qui leur permet d'être à 100 km/h hors agglomération, et souvent en illimité sur autoroute, là où les Français sont bridés à -20% par rapport à eux (80 km/h) et à 130 km/h sur autoroute.
Je ne pense pas. Bien que concernant le parc auto, la différence avec la France est flagrante. Je crois n'avoir jamais vu une poubelle rouler là-bas...

Par contre, l'allemand est BEAUCOUP plus discipliné que le français.

Lors de mon dernier périple en Allemagne, j'ai du faire plus de 3000 kms à des vitesses totalement inavouables en France et j'ai du serrer les fesses seulement 2 fois. En France, même avec nos limitations, c'est tous les 10 kms...
Là-bas, le clignotant ne donne pas la priorité et les rétros servent à quelque chose.
FAYARD
Messages : 25337
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

triplette a écrit : 10 avr. 2020 13:36
FAYARD a écrit : 10 avr. 2020 10:21
triplette a écrit : 10 avr. 2020 10:20

En théorie peut être que le dépistage systématique est la meilleure solution. Mais manifestement lorsque on passe à sa mise en oeuvre pratique, on est confronté à tout un tas d'obstacle et de problème qui ne permettent pas de s'assurer d'un minimum de résultat.
Lesquels ?
Ne joue pas au faux naïf, ce n'est pas ton genre. :wink:
Requisitionner Sanofi, les labo vetérinaires et autres labo pharma, pour produire des tests en masse ne se fait pas sur une simple déclaration. Il y a des process industriels derrière. Demander un dépistage sur les lieux de travail, c'est bien joli, mais on mobilise qui ? Sur quelles compétences ? Quelles formations ? Quid des crêches, écoles, collège, lycée, universités ? Tracer ensuite tous les contacts potentiels des gens contaminés, avec quelles ressources procède t'on ? Etc etc etc....
Bref, avant qu'une telle organisation puisse se mettre en place et être un minimum efficace, le virus a tout loisir de contaminer largement.
«Dépister, Isoler, Soigner», c'est un beau slogan autours duquel il est très facile de broder de magnifiques discours enthousiasmants. C'est la spécialité des communicants de faire passer auprès du plus grand nombre des solutions idéales probablement imaginés par des gens extrêment compétents d'ailleurs. Mais le problème de ces gens là, c'est qu'ils ne sont jamais confronté à leur mise en oeuvre sur le terrain.
Je vais te donner un scoop, les labos bossent à bloc, ça fabriquent des tests à plus en finir, on va les avoir bientôt. Le gvt a décidé de ne pas les distribuer pour l’instant, j’imagine qu’il attend encore un peu et ça va bouger pour la fin du confinement. C’est une stratégie comme une autre, différente de celle de l’Allemagne et de la Corée, on verra qui a eu raison ou pas. Ce n’est pas une question de temps ni de réquisition difficile, ni de manque de matériel ou de personnel, c’est un choix politique, pas autre chose. C’est pareil pour les hôpitaux, les cliniques, tu ne peux pas faire un seul examen clinique comme un IRM ou un scanner, tout est fermé ou bloqué alors qu’il y a de la place et les pathologies lourdes autres que le Covid 19 s’accumulent et vont avoir des conséquences néfastes, tout les médecins le disent, les spécialistes se plaignent que leurs cabinets sont vides et que ce n’est pas une bonne nouvelle. Le réel c’est ça triplette, un choix de lutte a été fait par ce gvt, en secret, mais surtout pas dans la transparence. Y a paquet de régions qui ne sont pas touchées, le personnel, attend, attend alors qu’ils pourraient servir à autre chose. C’est un choix, pas une contrainte imposée par un manque de quoique se soit.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
FAYARD
Messages : 25337
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

valvet a écrit : 10 avr. 2020 14:07
débutant a écrit : 10 avr. 2020 13:17 Comme lorsque l'on compare la quantité d'accidents de la route entre la France et l'Allemagne, c'est parce qu'ils ont un réseau routier de meilleurs qualité, et un parc automobile de meilleurs qualité, ce qui leur permet d'être à 100 km/h hors agglomération, et souvent en illimité sur autoroute, là où les Français sont bridés à -20% par rapport à eux (80 km/h) et à 130 km/h sur autoroute.
Je ne pense pas. Bien que concernant le parc auto, la différence avec la France est flagrante. Je crois n'avoir jamais vu une poubelle rouler là-bas...

Par contre, l'allemand est BEAUCOUP plus discipliné que le français.

Lors de mon dernier périple en Allemagne, j'ai du faire plus de 3000 kms à des vitesses totalement inavouables en France et j'ai du serrer les fesses seulement 2 fois. En France, même avec nos limitations, c'est tous les 10 kms...
Là-bas, le clignotant ne donne pas la priorité et les rétros servent à quelque chose.
Oui tout à fait, j’ai pu faire quelques milliers de kilomètres en été en Allemagne dans diverses régions, et puis aussi du vélo. Ça n’a rien à voir avec ce qu’il se passe chez nous. Concernant les voitures, j’ai jamais vu autant de véhicules à plus de 50 000 euros sur les route, impressionnant. Quant aux camions, ça bougent pas une oreille, tous sur la même file, pas un dépassement dangereux sur la voie la plus à gauche comme j’en vois tous les jours ici.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Trapanelle en nat
Messages : 752
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

débutant a écrit : 10 avr. 2020 12:56
Trapanelle en nat a écrit : 10 avr. 2020 09:50
Venner192 a écrit : 10 avr. 2020 09:36

Questions stupides et orientées, ce n'est pas au médecin d'en décider comme ça....
C'est vrai que tes affirmations ne sont pas stupides ni orientées... Que proposes-tu ?
Quelle était la "méthode" avant le décret du 18 mars demandant ou ordonnant (je 'ne connais pas le bon terme) l'injection du Rivotril ?
Les soins palliatifs et de fin de vie existent depuis très longtemps. Ma belle-mère est décédée d'un cancer et quand elle était proche de la fin en phase terminale, la famille a juste été avertie pour les soins palliatifs, personne n'a demandé l'autorisation et heureusement !
Trapanelle en nat
Messages : 752
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

petrus a écrit : 10 avr. 2020 13:32
débutant a écrit : 10 avr. 2020 13:17 Ils ont une meilleurs santé, une meilleures immunité, un meilleur système de santé, les Allemands ? En tous cas les chiffres sont la, les faits sont là.
les chiffres sont là , tu as raison, mais c'est quand on essaye d' établir des relations de cause à effet entre eux qu'on commence à dire des conneries. Si on le fait sans le recul et la rigueur nécessaires du moins
Et c'était le cas dans cette vidée, comme dans mon exemple perso ou j'avais évidemment très fortement grossi le trait
ils ont une meilleure santé ?

Chiffres de 2016 :

Espérance de vie

Allemagne --> 80,64 ans
Italie --> 82,54 ans
Espagne --> 82,83 ans
France --> 82,27 ans
Etats-unis --> 78,69 ans
Grèce --> 81,04 ans
Royaule uni --> 80,96 ans


On voit que les 3 pays ayant le plus de morts du covid font partie de ceux où l'on meurt le plus vieux. Il doit peut-être y avoir un rapport.
Trapanelle en nat
Messages : 752
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

FAYARD a écrit : 10 avr. 2020 10:20
Trapanelle en nat a écrit : 10 avr. 2020 09:55
FAYARD a écrit : 10 avr. 2020 09:22

Vive la campagne !!! :mrgreen:
C’est à celui qui sera le plus con parmi les élus des grandes villes.
Le maire de ma commune, lui, il a fait fabriquer des milliers de masques en tissus, lavables et il est en train de les distribuer à toute la population en commençant par les anciens. Il a créé une sorte de cellule de crise avec des bénévoles. Il est cool mon maire :D
A priori, la métropole de Lyon fait également fabriquer 2 millions de masques en tissus qui seront distribués en vue du déconfinement. Pas d’interdiction de la pratique du jogging. A mon avis les masques ce sera pour la fréquentation des transports et des commerces. On a de la chance, on a pas des personnes raisonnées et raisonnables à la tête de la métropole.
Oui, à Lyon on peut dire qu’on a de la chance. Et puis je peux te dire que les FO veillent au bon respect du confinement, y a pas de passe droit pour les cités, va y avoir des débiteurs auprès du trésor public.
C'est ce que je vois tous les jours. Dans les cités à coté de chez moi, pas de bordel. De même, quand je vais courir (en tenue de coureur "aguerri", jamais de problème, il me regardent et baste (je parle de la police).
FAYARD
Messages : 25337
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

Trapanelle en nat a écrit : 10 avr. 2020 14:40
débutant a écrit : 10 avr. 2020 12:56
Trapanelle en nat a écrit : 10 avr. 2020 09:50

C'est vrai que tes affirmations ne sont pas stupides ni orientées... Que proposes-tu ?
Quelle était la "méthode" avant le décret du 18 mars demandant ou ordonnant (je 'ne connais pas le bon terme) l'injection du Rivotril ?
Les soins palliatifs et de fin de vie existent depuis très longtemps. Ma belle-mère est décédée d'un cancer et quand elle était proche de la fin en phase terminale, la famille a juste été avertie pour les soins palliatifs, personne n'a demandé l'autorisation et heureusement !
J’ai perdu deux potes en 2019 d’un cancer, ils n’avaient pas 50 ans, même si ils y ont crus jusqu’au bout, ils ont finit par accepter l’évidence et de partir sans souffrir, mais ils avaient donné leur consentement aux médecins. Personne n’a pris cette décision à leur place.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Trapanelle en nat
Messages : 752
Inscription : 26 août 2018 18:06

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par Trapanelle en nat »

FAYARD a écrit : 10 avr. 2020 15:00
Trapanelle en nat a écrit : 10 avr. 2020 14:40
débutant a écrit : 10 avr. 2020 12:56
Quelle était la "méthode" avant le décret du 18 mars demandant ou ordonnant (je 'ne connais pas le bon terme) l'injection du Rivotril ?
Les soins palliatifs et de fin de vie existent depuis très longtemps. Ma belle-mère est décédée d'un cancer et quand elle était proche de la fin en phase terminale, la famille a juste été avertie pour les soins palliatifs, personne n'a demandé l'autorisation et heureusement !
J’ai perdu deux potes en 2019 d’un cancer, ils n’avaient pas 50 ans, même si ils y ont crus jusqu’au bout, ils ont finit par accepter l’évidence et de partir sans souffrir, mais ils avaient donné leur consentement aux médecins. Personne n’a pris cette décision à leur place.
le cancer est une belle saloperie aussi.
FAYARD
Messages : 25337
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: COVID-19, de l'espoir?

Message non lu par FAYARD »

C’est amusant comme il existe un deux poids, deux mesures...plusieurs cas de convid 19 détectés sur le porte avion Charles De Gaulle. Masques obligatoires pour l’ensemble de l’équipage, isolement et recherche de la source avec enquête et tout le tralalala. Apparemment ils n’ont pas entendu Sybeth qui ne sait pas comment mettre un masque et que ça sert pas à grand chose finalement. Quand il s’agit de l’armée et de notre porte avion, c’est tout de suite les grands moyens quoi, quand aux français, rester chez vous et prenez du Doliprane. :sm2:
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Répondre