Velotaf: bénéfique ou pas?

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
ravioliv
Messages : 364
Inscription : 22 sept. 2012 22:09

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par ravioliv »

Fafa44 a écrit : 17 mai 2017 21:32 A la belle saison je vélotaf 2 à 3 fois par semaine sur un gravel, un trajet fait 29/30 bornes (donc de 120 à 180 km par semaine), 1/3 urbain, 1/3 chemin forestier et 1/3 de ZI. Je bosse sur Genève donc pas mal de piste cyclable, à l'aller ça descend et au retour ça monte donc. J'ai un itinéraire alternatif par le lac pour piquer une tête lors des fortes chaleurs.
J'ai essayé cet hiver mais t'as beau mettre l'éclairage tu vois que dalle et en ville tu n'est pas visible au milieu de l'éclairage urbain. En plus avec le froid tu crame vachement plus de calories et la journée de boulot qui s'ensuit n'est pas super productive. Bref vu que je ne fait plaisir je prends la caisse l'hiver.

A côté je me fait une montée de col dans le Jura de temps en temps. Pas de sortie longue, au bout d'une heure, que ce soit vélo, CàP ou natation je commence à m'ennuyer. Mais c'est clair qu'une fois que j'ai tombé tout le merdier d'antivol, de garde boue et le sac qui contient tes fringues ta bouffe et ton PC bein c'est vrai que j'ai l'impression d'enlever le frein à main.
C est bien mon point ( ciao collegue Vaudois ) :D
Avant je pouvais faire Lausanne – Rolle en velotaf avec le sac a dos contenant chaussures de bureau et PC soit 30km = + 1h 2X par jour donc la clairement c est de l entrainement, surtout que ca permettait de faire des portions « en force » et en plus l effet du retour le soir en pre-fatigue du matin encore plus benefique.

Maintenant je bosse sur Lausanne et je ne fais que traverser la ville (5km / 15min ) donc comme déjà dit plus haut, meme si j ai une bonne bosse a la fin le soir, je doute que comptabiliser ces « heures de selle » soit justifié en terme de quantification de la charge de travail…ca me fait passer de 10 a 12h hebdo en moyenne ce qui au final n’est que de la recup active a mon sens….
Sauf quand cet hiver par exemple je me faisais 10 rep de montees raide (15%) de 1min en force avant de rentrer a la maison la je le prends en compte comme du qualitatif
En plus y a le petit coté entrainement a la Rocky a faire ca de nuit sous les reverberes, avec le citybike et la glace qui croustille sous les roues en se disant qu aux beaux jours on va pourrir tous les potes :sm2:
Fafa44
Messages : 299
Inscription : 25 sept. 2016 19:28

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par Fafa44 »

Bein je pourris pas grand monde pour l'instant, je me contente de prendre parfois l'aspi de VAE :D
Je met un grosse heure pour le trajet, il y'a beaucoup de stop and go sur la dernière partie et je me peux pas me permettre de passer pleine balle partout.

J'optimise le truc petit à petit, j'ai mis des pédale auto cet hiver, et c'est clairement un gros plus pour faire passer la puissance, je suis moins faitgué.
ça m'a aussi permit d'avoir une meilleure position et de la maintenir. J'ai aussi mis une selle adaptée à mes petites miches, mon entre jambe revit depuis :wink:

Le prochain investissement sera un porte bagage pour mettre le PC car comme dit plus haut c'est lourd et ça fait mal au dos. En plus je me suis pris une bûche fin d'année dernière (merci les rails du tram), mon PC à survécu miraculeusement.

La limitation du vélotaf c'est que je suis un peu en mode diesel, l'histoire de pas me pourrir avant d'arriver au boulot. Le soir quand je passe par le lac, le seul endroit à des km à la ronde ou tu as plus de 1km de plat, j'essaie d'envoyer un peu plus, mais j'ai déjà pas mal de fatigue dans les pattes.

Après mon objectif est de profiter du trajet qui est bien sympa et en grand partie à l'écart de la circulation, de perdre des kg et de faire mon premier tri sans trop laisser de plume dans la partie vélo.
FAYARD
Messages : 25687
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par FAYARD »

Fafa44 a écrit : 18 mai 2017 13:56 Bein je pourris pas grand monde pour l'instant, je me contente de prendre parfois l'aspi de VAE :D
Je met un grosse heure pour le trajet, il y'a beaucoup de stop and go sur la dernière partie et je me peux pas me permettre de passer pleine balle partout.

J'optimise le truc petit à petit, j'ai mis des pédale auto cet hiver, et c'est clairement un gros plus pour faire passer la puissance, je suis moins faitgué.
ça m'a aussi permit d'avoir une meilleure position et de la maintenir. J'ai aussi mis une selle adaptée à mes petites miches, mon entre jambe revit depuis :wink:

Le prochain investissement sera un porte bagage pour mettre le PC car comme dit plus haut c'est lourd et ça fait mal au dos. En plus je me suis pris une bûche fin d'année dernière (merci les rails du tram), mon PC à survécu miraculeusement.

La limitation du vélotaf c'est que je suis un peu en mode diesel, l'histoire de pas me pourrir avant d'arriver au boulot. Le soir quand je passe par le lac, le seul endroit à des km à la ronde ou tu as plus de 1km de plat, j'essaie d'envoyer un peu plus, mais j'ai déjà pas mal de fatigue dans les pattes.

Après mon objectif est de profiter du trajet qui est bien sympa et en grand partie à l'écart de la circulation, de perdre des kg et de faire mon premier tri sans trop laisser de plume dans la partie vélo.
Si tu fais 100 bornes par jour en EF, tu vas finir par devenir un vrai diesel puisque qu'avec un volume pareil, tu vas avoir dûe mal à faire des seances de qualité dans les autres sports à cause de la fatigue. C'est un énorme volume à faire tous les jours.
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Fafa44
Messages : 299
Inscription : 25 sept. 2016 19:28

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par Fafa44 »

FAYARD a écrit : 18 mai 2017 14:04
Fafa44 a écrit : 18 mai 2017 13:56 Bein je pourris pas grand monde pour l'instant, je me contente de prendre parfois l'aspi de VAE :D
Je met un grosse heure pour le trajet, il y'a beaucoup de stop and go sur la dernière partie et je me peux pas me permettre de passer pleine balle partout.

J'optimise le truc petit à petit, j'ai mis des pédale auto cet hiver, et c'est clairement un gros plus pour faire passer la puissance, je suis moins faitgué.
ça m'a aussi permit d'avoir une meilleure position et de la maintenir. J'ai aussi mis une selle adaptée à mes petites miches, mon entre jambe revit depuis :wink:

Le prochain investissement sera un porte bagage pour mettre le PC car comme dit plus haut c'est lourd et ça fait mal au dos. En plus je me suis pris une bûche fin d'année dernière (merci les rails du tram), mon PC à survécu miraculeusement.

La limitation du vélotaf c'est que je suis un peu en mode diesel, l'histoire de pas me pourrir avant d'arriver au boulot. Le soir quand je passe par le lac, le seul endroit à des km à la ronde ou tu as plus de 1km de plat, j'essaie d'envoyer un peu plus, mais j'ai déjà pas mal de fatigue dans les pattes.

Après mon objectif est de profiter du trajet qui est bien sympa et en grand partie à l'écart de la circulation, de perdre des kg et de faire mon premier tri sans trop laisser de plume dans la partie vélo.
Si tu fais 100 bornes par jour en EF, tu vas finir par devenir un vrai diesel puisque qu'avec un volume pareil, tu vas avoir dûe mal à faire des seances de qualité dans les autres sports à cause de la fatigue. C'est un énorme volume à faire tous les jours.
Comme dit dans mon précédent message je vélotaf 2 à 3 fois par semaine durant la belle saison et quand je le fais 3 fois il y'a une séance de CàP qui saute. Je fais aussi quelques grimpette de col. Mais globalement j'essaie d'équilibrer avec la CàP et la piscine.
Cependant c'est vrai qu'il faille que je profite des trajets retour vélo pour faire un peu plus de qualitatif.
Djule
Messages : 29
Inscription : 29 août 2015 08:23

Re: Velotaf: bénéfique ou pas?

Message non lu par Djule »

Bonjour,

Petit retour d'expérience de ma part. Limite hors sujet mais je pense qu'on peut faire le parallèle. J'ai fait avant l'été un road trip aux US de 2 mois avec ma femme.
Nous avons fait tout les parcs Américains avec une moyenne de 20km de randonnée par jour + le soir quelques séances de CAP + renforcement musculaire quand la motiv était là (2-3 fois par semaine).
Que ce soit ma femme ou moi, nous avons l'impression de ne jamais été autant en forme qu'à cette période. Et au M d'Aix les Bains le week end dernier j'ai explosé mon record au 10km cap (incluant les 10km "sec" hors triathlon). Et Bizarrement (ou pas), nous n'avons jamais autant mangé que pendant ce voyage.
Tout ça a renforcé mon opinion sur le sujet. D'un point de vue physiologique, notre corps est fait pour ça. Nous avons oublié ça dans nos mode de vie sédentaire. Nos société ont évolué très vite, mais au niveau de l'évolution des espèces nous sommes encore "construit" comme les "chasseurs-cueilleurs" que nous étions il y a des centaines d'années. Sujet un peu philosophique mais c'est ce que je réponds à chaque fois qu'on me dit "tu fais trop de sport c'est pas bon pour la santé".
Bref, je viens de changer de boulot et j'ai commencé le vélotaf cette semaine (9km x 2, 3 ou 4 jours par semaine) et je m'en réjouis !
Sur ce bon week end je vais faire ma sortie longue !
Répondre