HAWAII 2019.

Annonces, infos, résultats et lives sur toutes les courses! Vos comptes rendus de courses sont aussi les bienvenus!
débutant
Messages : 9987
Enregistré le : 01 sept. 2009 21:38

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par débutant » 17 oct. 2019 11:28

vaegher a écrit :
Tu crois que sur une édition ou Frodeno gagnerait en 8h20, Vinokourov ferait 8h30 peut-être?
Je n'ai pas ecrit ceci, lol.

Je fais référence à son niveau 2019 dans les conditions 2019.

S'il revient ce n'est pas pour ameliorer son niveau d'uniquement 10 min (référentiel 2019).

geraud
Messages : 5103
Enregistré le : 02 sept. 2009 08:24
Localisation : Correze

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par geraud » 17 oct. 2019 11:39

Thierry *OnlineTri* a écrit :
17 oct. 2019 05:29
tritof a écrit :
16 oct. 2019 20:30
bonsoir à tous ,je me posais une question concernant les très bons amateurs ,comme Anthony Philippe ,ceux qui se qualifient régulièrement pour Kona...Ont-ils des aides financières leur permettant de couvrir une partie de leurs frais d'inscription , hébergement ,voyage...car j'avais vu le budget moyen pour Kona c'est pas rien surtout si on y a en famille!!!!
Non il n'y a aucune forme d'aide automatique, c'est à chacun de se vendre et certains sont meilleurs que d'autres à ça. Ca vaut aussi pour les pros.

Oui il y a une sélection par l'argent pour aller à Kona ou même courir sur le circuit IM.
tritof a écrit :
16 oct. 2019 20:30
des mecs comme Vino ou Jaja n'ont pas vraiment de mérite ,évidemment ce sont de très bons sportifs mais ils bénéficient toujours d'une structure quasi professionnelle pour s'entrainer ,rien à voir avec les vrais amateurs ....
Euh non pas tout à fait... Un ex-sportif pro à pour lui sa notoriété et son réseau et est potentiellement à l'abri financièrement ce qui lui permet d'avoir plus de temps libre pour s'entrainer.

"Jaja" bosse en tant que consultant télé et fait certainement d'autres choses à coté... son staff technique c'est sa compagne ou des potes à lui comme pas mal de triathlètes amateurs (et même pros)! On est très, très loin de qu'il a connu en tant que cycliste pro.

Etre "connu" t'ouvre certainement des portes pour des partenariats/invitations ou autres petits passes droits de temps en temps (il avait été dispensé d'aller chercher son slot le lendemain d'une qualif il y a quelques années) mais il n'y a, là encore, rien d'automatique.

T.
Le très gros avantage quand meme, ce sont ces petits reportages réguliers sur France Television, dans stade 2 ou TLS.
Meme quand il terminait bien plus loin au classement (hors podium), un sponsor qui s associait à lui etait assuré d avoir des images à une heure de grande écoute.
Et si en plus il y a une victoire, comme à Nice, même la presse généraliste s y met.

Un sponsor qui s associe a un excellent amateur comme Anthony Philippe (qui avait déjà fait un podium à Hawaii), ben ce n est même pas garanti d avoir une photo dans une revue spécialisée, même en cas de victoire.

Dans un cas, tu pars sur du sponsoring avec un retour sur investissement quasiment assuré. Dans les autres cas, pratiquement sur du mécénat.
C est sur que tu n as pas les mêmes facilités pour trouver des sponsors...

Avatar du membre
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6665
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 17 oct. 2019 12:44

geraud a écrit :
17 oct. 2019 11:39
[...]
Et si en plus il y a une victoire, comme à Nice, même la presse généraliste s y met.

Un sponsor qui s associe a un excellent amateur comme Anthony Philippe (qui avait déjà fait un podium à Hawaii), ben ce n est même pas garanti d avoir une photo dans une revue spécialisée, même en cas de victoire.
[...]
Même en ne gagnant pas son AG, la presse en parle :) Après c'est un peu l'œuf et la poule, les médias parlent de toi parce que tu es connu et tu es connu parce que les médias parlent de toi. Le truc est : est-ce qu'il y aurait une seule ligne sur le triathlon s'il n'avait pas participé à l'épreuve? Qui du triathlon ou de Jaja (par ex.) est le plus connu?

Le cas intéressant est aujourd'hui celui des "influenceurs" qui n'ont souvent rien fait de significatif autre que d'avoir su tirer leur épingle du jeu avec les réseaux sociaux... Les contrats qu'ils négocient avec les marques sont sur des montants bien plus important que celui des stars de "petits" sports (ex. Axel Reymond en nage en eau libre...). Ca laisse dubitatif surtout quand dans la "vraie" vie tu as affaire a des gens parfois très vides..

T.

romeguillaume
Messages : 228
Enregistré le : 22 avr. 2014 11:03

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par romeguillaume » 17 oct. 2019 14:11

Thierry *OnlineTri* a écrit :
17 oct. 2019 12:44
geraud a écrit :
17 oct. 2019 11:39
[...]
Et si en plus il y a une victoire, comme à Nice, même la presse généraliste s y met.

Un sponsor qui s associe a un excellent amateur comme Anthony Philippe (qui avait déjà fait un podium à Hawaii), ben ce n est même pas garanti d avoir une photo dans une revue spécialisée, même en cas de victoire.
[...]
Même en ne gagnant pas son AG, la presse en parle :) Après c'est un peu l'œuf et la poule, les médias parlent de toi parce que tu es connu et tu es connu parce que les médias parlent de toi. Le truc est : est-ce qu'il y aurait une seule ligne sur le triathlon s'il n'avait pas participé à l'épreuve? Qui du triathlon ou de Jaja (par ex.) est le plus connu?

Le cas intéressant est aujourd'hui celui des "influenceurs" qui n'ont souvent rien fait de significatif autre que d'avoir su tirer leur épingle du jeu avec les réseaux sociaux... Les contrats qu'ils négocient avec les marques sont sur des montants bien plus important que celui des stars de "petits" sports (ex. Axel Reymond en nage en eau libre...). Ca laisse dubitatif surtout quand dans la "vraie" vie tu as affaire a des gens parfois très vides..

T.
Rien à voir mais vu que tu en parles un super reportage sur la nage en eau libre (Axel Reymond plus particulièrement) sur intérieur sport. Très intéressant.

Avatar du membre
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6665
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 17 oct. 2019 14:22

romeguillaume a écrit :
17 oct. 2019 14:11
Rien à voir mais vu que tu en parles un super reportage sur la nage en eau libre (Axel Reymond plus particulièrement) sur intérieur sport. Très intéressant.
yes! quand tu vois le besogneux que c'est :shock: :shock:

Pour ceux qui ne l'ont pas vu c'est cadeau :

phpBB [video]


T.

Néo
Messages : 732
Enregistré le : 16 janv. 2004 10:29
Contact :

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par Néo » 18 oct. 2019 03:55

J'étais à Hawaï pour la deuxième fois. 9h16'.
J'espèrais un poil mieux mais je reste satisfait tant cette épreuve est dure et tant il en est difficile de maîtriser les différents paramètres (décalage horaire, chaleur, boulot stressant en septembre etc.).

Pas mal de choses vraies dans ce topic, et quelques fantasmes.

Vino s'est fait un peu sifflé et hué sur le podium. Y avait comme une gêne au moment de la remise du prix.
Je crois que jaja y a eu droit un peu aussi (très légers, de l'autre côté d'où je me trouvais).

Perso je regarde ces deux là de très loin.
Ça fait 20ans que je fais du tri, c'est pas nouveau qu'il y a plusieurs vitesses, plusieurs types de pratiques, et plusieurs manières/philosophies/approches.
Il y a des athlètes bien plus inspirants/méritants que ces deux là à mes yeux.
Ceux-là je les regarde (et les connais) de prêt :wink:

Sinon gagner 35' sur IM comme je l'ai lu plus haut c'est comme gagner 5' sur S. J'y crois pas une seconde.

Enfin IM a révélé qu'il y aura une organisation au Kazakhstan.

Jerome.A
Messages : 2241
Enregistré le : 20 nov. 2015 15:02

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par Jerome.A » 18 oct. 2019 06:28

Merci Neo et felicitation pour cette participation et ce temps!
By failing to prepare you are preparing to fail

jul56
Messages : 293
Enregistré le : 03 déc. 2013 01:30

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par jul56 » 18 oct. 2019 07:55

geraud a écrit :
17 oct. 2019 11:39
Thierry *OnlineTri* a écrit :
17 oct. 2019 05:29
tritof a écrit :
16 oct. 2019 20:30
bonsoir à tous ,je me posais une question concernant les très bons amateurs ,comme Anthony Philippe ,ceux qui se qualifient régulièrement pour Kona...Ont-ils des aides financières leur permettant de couvrir une partie de leurs frais d'inscription , hébergement ,voyage...car j'avais vu le budget moyen pour Kona c'est pas rien surtout si on y a en famille!!!!
Non il n'y a aucune forme d'aide automatique, c'est à chacun de se vendre et certains sont meilleurs que d'autres à ça. Ca vaut aussi pour les pros.

Oui il y a une sélection par l'argent pour aller à Kona ou même courir sur le circuit IM.
tritof a écrit :
16 oct. 2019 20:30
des mecs comme Vino ou Jaja n'ont pas vraiment de mérite ,évidemment ce sont de très bons sportifs mais ils bénéficient toujours d'une structure quasi professionnelle pour s'entrainer ,rien à voir avec les vrais amateurs ....
Euh non pas tout à fait... Un ex-sportif pro à pour lui sa notoriété et son réseau et est potentiellement à l'abri financièrement ce qui lui permet d'avoir plus de temps libre pour s'entrainer.

"Jaja" bosse en tant que consultant télé et fait certainement d'autres choses à coté... son staff technique c'est sa compagne ou des potes à lui comme pas mal de triathlètes amateurs (et même pros)! On est très, très loin de qu'il a connu en tant que cycliste pro.

Etre "connu" t'ouvre certainement des portes pour des partenariats/invitations ou autres petits passes droits de temps en temps (il avait été dispensé d'aller chercher son slot le lendemain d'une qualif il y a quelques années) mais il n'y a, là encore, rien d'automatique.

T.
Le très gros avantage quand meme, ce sont ces petits reportages réguliers sur France Television, dans stade 2 ou TLS.
Meme quand il terminait bien plus loin au classement (hors podium), un sponsor qui s associait à lui etait assuré d avoir des images à une heure de grande écoute.
Et si en plus il y a une victoire, comme à Nice, même la presse généraliste s y met.

Un sponsor qui s associe a un excellent amateur comme Anthony Philippe (qui avait déjà fait un podium à Hawaii), ben ce n est même pas garanti d avoir une photo dans une revue spécialisée, même en cas de victoire.

Dans un cas, tu pars sur du sponsoring avec un retour sur investissement quasiment assuré. Dans les autres cas, pratiquement sur du mécénat.
C est sur que tu n as pas les mêmes facilités pour trouver des sponsors...
Sur le fond, je suis d'accord avec toi que pour un sponsor, cela semble tout bénéfice de s'associer à quelqu'un qui passe dans les médias. Cependant, et c'est là que je met un gros bémol. Vaut-il mieux s'associer à quelqu'un qui gagne tout et au passé sulfureux ou à quelqu'un un peu moins fort mais clean ?
C'est important pour une société d'être visible sur les médias mais la personne à qui tu t'associes a autant voire même potentiellement plus d'importance que cette exposition médiatique.
Perso, je serai chef d'entreprise, jamais je n'associerai le nom de ma société à un Vino. il dégagerait une image négative vis à vis de mes clients.
Etre vu est important, reconnu bien plus important !

Avatar du membre
scapper
Messages : 638
Enregistré le : 12 janv. 2006 11:56

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par scapper » 18 oct. 2019 08:00

Néo a écrit :
18 oct. 2019 03:55
J'étais à Hawaï pour la deuxième fois. 9h16'.
J'espèrais un poil mieux mais je reste satisfait tant cette épreuve est dure et tant il en est difficile de maîtriser les différents paramètres (décalage horaire, chaleur, boulot stressant en septembre etc.).

Pas mal de choses vraies dans ce topic, et quelques fantasmes.

Vino s'est fait un peu sifflé et hué sur le podium. Y avait comme une gêne au moment de la remise du prix.
Je crois que jaja y a eu droit un peu aussi (très légers, de l'autre côté d'où je me trouvais).

Perso je regarde ces deux là de très loin.
Ça fait 20ans que je fais du tri, c'est pas nouveau qu'il y a plusieurs vitesses, plusieurs types de pratiques, et plusieurs manières/philosophies/approches.
Il y a des athlètes bien plus inspirants/méritants que ces deux là à mes yeux.
Ceux-là je les regarde (et les connais) de prêt :wink:

Sinon gagner 35' sur IM comme je l'ai lu plus haut c'est comme gagner 5' sur S. J'y crois pas une seconde.

Enfin IM a révélé qu'il y aura une organisation au Kazakhstan.
Peux-tu nous donner ton avis sur ce nouveau départ par vague "vu de l'intérieur".
Effet sur le drafting?
Cervélookiste!!

euskaltri
Messages : 321
Enregistré le : 15 sept. 2004 20:50

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par euskaltri » 18 oct. 2019 08:03

9h16 à Hawaii, chapeau bas!! :sm6:
"Il n'y a ni échec ni victoire dans l'effort. Ce n'est qu'une illusion de l'ego" Hugi le corbeaux

jul56
Messages : 293
Enregistré le : 03 déc. 2013 01:30

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par jul56 » 18 oct. 2019 08:24

Thierry *OnlineTri* a écrit :
17 oct. 2019 14:22
romeguillaume a écrit :
17 oct. 2019 14:11
Rien à voir mais vu que tu en parles un super reportage sur la nage en eau libre (Axel Reymond plus particulièrement) sur intérieur sport. Très intéressant.
yes! quand tu vois le besogneux que c'est :shock: :shock:

Pour ceux qui ne l'ont pas vu c'est cadeau :

phpBB [video]


T.
C'est le plus beau reportage que j'ai vu sur le sport en général.
Et lui, tu vois qu'il fait pas ca pour la gloire. Il aime juste nager !

Néo
Messages : 732
Enregistré le : 16 janv. 2004 10:29
Contact :

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par Néo » 18 oct. 2019 08:50

scapper a écrit :
18 oct. 2019 08:00
Néo a écrit :
18 oct. 2019 03:55
J'étais à Hawaï pour la deuxième fois. 9h16'.
J'espèrais un poil mieux mais je reste satisfait tant cette épreuve est dure et tant il en est difficile de maîtriser les différents paramètres (décalage horaire, chaleur, boulot stressant en septembre etc.).

Pas mal de choses vraies dans ce topic, et quelques fantasmes.

Vino s'est fait un peu sifflé et hué sur le podium. Y avait comme une gêne au moment de la remise du prix.
Je crois que jaja y a eu droit un peu aussi (très légers, de l'autre côté d'où je me trouvais).

Perso je regarde ces deux là de très loin.
Ça fait 20ans que je fais du tri, c'est pas nouveau qu'il y a plusieurs vitesses, plusieurs types de pratiques, et plusieurs manières/philosophies/approches.
Il y a des athlètes bien plus inspirants/méritants que ces deux là à mes yeux.
Ceux-là je les regarde (et les connais) de prêt :wink:

Sinon gagner 35' sur IM comme je l'ai lu plus haut c'est comme gagner 5' sur S. J'y crois pas une seconde.

Enfin IM a révélé qu'il y aura une organisation au Kazakhstan.
Peux-tu nous donner ton avis sur ce nouveau départ par vague "vu de l'intérieur".
Effet sur le drafting?
Ma première (et dernière) participation remontait à 2016. Il y a eu beaucoup de photos de peloton(s) cette année-là.

Perso, je n'avais pas vu de drafting caractérisé, juste une grosse densité. Il faut dire que je sors devant (53' en 2016, 54' cette année).

Je pense que les gros pelotons sont au-delà de la 200ème place.

Cette année, ça avait l'air relativement propre (même au-delà de la 200ème place ?). La densité est toujours là et il y a toujours des "Kona train" comme chez les pros : des coureurs groupés par petites unités qui laissent 6-7m entre eux (je pense qu'on est loin des 12m).

Avatar du membre
scapper
Messages : 638
Enregistré le : 12 janv. 2006 11:56

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par scapper » 18 oct. 2019 08:58

Néo a écrit :
18 oct. 2019 08:50
scapper a écrit :
18 oct. 2019 08:00
Néo a écrit :
18 oct. 2019 03:55
J'étais à Hawaï pour la deuxième fois. 9h16'.
J'espèrais un poil mieux mais je reste satisfait tant cette épreuve est dure et tant il en est difficile de maîtriser les différents paramètres (décalage horaire, chaleur, boulot stressant en septembre etc.).

Pas mal de choses vraies dans ce topic, et quelques fantasmes.

Vino s'est fait un peu sifflé et hué sur le podium. Y avait comme une gêne au moment de la remise du prix.
Je crois que jaja y a eu droit un peu aussi (très légers, de l'autre côté d'où je me trouvais).

Perso je regarde ces deux là de très loin.
Ça fait 20ans que je fais du tri, c'est pas nouveau qu'il y a plusieurs vitesses, plusieurs types de pratiques, et plusieurs manières/philosophies/approches.
Il y a des athlètes bien plus inspirants/méritants que ces deux là à mes yeux.
Ceux-là je les regarde (et les connais) de prêt :wink:

Sinon gagner 35' sur IM comme je l'ai lu plus haut c'est comme gagner 5' sur S. J'y crois pas une seconde.

Enfin IM a révélé qu'il y aura une organisation au Kazakhstan.
Peux-tu nous donner ton avis sur ce nouveau départ par vague "vu de l'intérieur".
Effet sur le drafting?
Ma première (et dernière) participation remontait à 2016. Il y a eu beaucoup de photos de peloton(s) cette année-là.

Perso, je n'avais pas vu de drafting caractérisé, juste une grosse densité. Il faut dire que je sors devant (53' en 2016, 54' cette année).

Je pense que les gros pelotons sont au-delà de la 200ème place.

Cette année, ça avait l'air relativement propre (même au-delà de la 200ème place ?). La densité est toujours là et il y a toujours des "Kona train" comme chez les pros : des coureurs groupés par petites unités qui laissent 6-7m entre eux (je pense qu'on est loin des 12m).
Merci pour ce retour et bravo pour ta perf'!
Cervélookiste!!

Avatar du membre
Thierry *OnlineTri*
Messages : 6665
Enregistré le : 09 déc. 2002 21:36
Localisation : Saint Herblain
Contact :

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par Thierry *OnlineTri* » 18 oct. 2019 09:11

Néo a écrit :
18 oct. 2019 08:50
Cette année, ça avait l'air relativement propre (même au-delà de la 200ème place ?). La densité est toujours là et il y a toujours des "Kona train" comme chez les pros : des coureurs groupés par petites unités qui laissent 6-7m entre eux (je pense qu'on est loin des 12m).
La particularité à Kona est qu'il y a des réflecteurs sur la route qui correspondent à la distance légale. Cela rend l'appréciation du drafting très objective et les athlètes peuvent se maintenir à la limite sans la franchir. Pour les pros, la situation est relativement stable d'une année sur l'autre (ce sont les règles de dépassement qui ont évoluées et rendent plus difficile de doubler un paquet de concurrents en ligne...).

Les longues lignes droite écrasant les perspectives on a l'impression qu'ils sont roues dans roues mais vu de coté ils prennent quand même pas mal le vent ;)

T.

Vank
Messages : 2001
Enregistré le : 01 avr. 2010 20:40

Re: HAWAII 2019.

Message non lu par Vank » 18 oct. 2019 10:25

Thierry *OnlineTri* a écrit :
18 oct. 2019 09:11
Néo a écrit :
18 oct. 2019 08:50
Cette année, ça avait l'air relativement propre (même au-delà de la 200ème place ?). La densité est toujours là et il y a toujours des "Kona train" comme chez les pros : des coureurs groupés par petites unités qui laissent 6-7m entre eux (je pense qu'on est loin des 12m).
La particularité à Kona est qu'il y a des réflecteurs sur la route qui correspondent à la distance légale. Cela rend l'appréciation du drafting très objective et les athlètes peuvent se maintenir à la limite sans la franchir. Pour les pros, la situation est relativement stable d'une année sur l'autre (ce sont les règles de dépassement qui ont évoluées et rendent plus difficile de doubler un paquet de concurrents en ligne...).

Les longues lignes droite écrasant les perspectives on a l'impression qu'ils sont roues dans roues mais vu de coté ils prennent quand même pas mal le vent ;)

T.
Pour être exhaustif et précis sur le sujet la distance légale de 12m est une conséquence de l'espacement de ces réflecteurs.
Riccitello en 2012: “I ride a fair bit [on the Ironman bike course] and I noticed these reflectors right on the white line where the athletes ride,” said Riccitello. “I measured it and [the gap between reflectors] is 40 feet. I figured since these reflectors are there, it would be easy for the athletes to use them.”
La prose complète ICI
Pain is inevitable, suffering is optionnal.

Répondre