Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
KD92
Messages : 51
Inscription : 27 mars 2018 19:10

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par KD92 »

Cela soulève une question intéressante. Faut il , dans le cas des personnes ayant un travail fatiguant, que ce soit physiquement ou moralement, maintenir une charge d’entraînement élevée , ou au contraire plutôt avoir tendance à la diminuer un peu afin de privilégier de la recup?

bendalytri
Messages : 23
Inscription : 14 févr. 2019 21:01

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par bendalytri »

KD92 a écrit :
06 déc. 2019 10:19
Cela soulève une question intéressante. Faut il , dans le cas des personnes ayant un travail fatiguant, que ce soit physiquement ou moralement, maintenir une charge d’entraînement élevée , ou au contraire plutôt avoir tendance à la diminuer un peu afin de privilégier de la recup?
il faut savoir que c'est les seances intenses qui vont te permettrent de progresser et les seances a basses intensités de récuperer . rien ne remplacera cela donc à toi de t'organiser en fonction de ta forme du jour si tu te sent de faire de l'intensité ou pas mais sache qu'un travail physique ne remplacera jamais ta séances intense .

bendalytri
Messages : 23
Inscription : 14 févr. 2019 21:01

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par bendalytri »

francky48 a écrit :
05 déc. 2019 19:59
bendalytri a écrit :
05 déc. 2019 19:15
francky48 a écrit :
05 déc. 2019 18:01
2h34 au Salagou c'est cette année bendalytri ?
oui c'etait bien cette année et autant pour moi je viens de vérifier j'ai fais 2h39 :wink:
Tu as un bon petit niveau pour quelqu'un qui débute et qui n'a pas beaucoup de disponibilités pour s'entraîner. Je ne dis pas ça parce qu'on a fini quasiment ensemble hein 😁. L'année dernière après ce triathlon j'avais pris également un programme avec Gutaï format M avec 10 heures par semaine. Si tu suis bien leur séances tu vas progresser. Un conseil sur la semaine de test, fais les au taquet. C'est ce qui va déterminer les intensités pour tes séances à venir tout au long du programme. Si tu as d'autres questions n'hésite pas. Bon courage à toi
merci pour tes conseils , j'ai bien effectué la semaine de test , qui a été trés dure d'ailleurs ahah , mais j'ai vraiment une bonne bases pour progresser avec toutes mes zones d'intensité . gutai me permet d'avoir un entrainement plus structuré et sa me permet de faire un entrainements plus qualitatifs avec plus de volume , je sent que je vais grandement progresser , il faut rester studieux et ne pas lacher meme si parfois les seances sont difficiles . je sais qu'elles me font progresser .

bendalytri
Messages : 23
Inscription : 14 févr. 2019 21:01

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par bendalytri »

Stephtri a écrit :
06 déc. 2019 09:44
je serais curieux de savoir le nombre de "manuel " (pas des portos) qui pratique le tri ?
ce n'est pas une critique envers les personnes de "bureaux" , mais juste de la curiosité

Perso heureusement que l'équilibre avec ma femme (elle n'est pas sportive) a été trouvé et qu'elle est comme moi une bénévole dans l'âme sinon ça ne ferait pas 25 ans de mariage et 2 enfants
justement j'ai du mal a trouvé un équilibre entre ma vie perso avec ma compagne qui n'est pas sportive et moi qui pratique le triple effort 10h par semaine , elle a parfois du mal a comprendre pourquoi je fais tout sa , elle m'accompagne sur la plupars de mes competitions mais elle à tendance à etre de mauvaise humeur tout de meme . je peut vous dire que juste avant une compet' c'est assez énervant .

bendalytri
Messages : 23
Inscription : 14 févr. 2019 21:01

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par bendalytri »

FAYARD a écrit :
06 déc. 2019 09:47
bendalytri a écrit :
05 déc. 2019 19:32
flu a écrit :
05 déc. 2019 17:48
En 2013, l'équipe 21 avait diffusé un reportage sur 3 bretons se préparant pour Embrun. Les gars avaient un profil différent. L'un d'être eux était maçon ; tu le voyais dans des dures journées de travail utiliser le marteau-piqueur, manipuler de lourdes charges puis le soir aller s'entraîner ou le matin avant sa journée . Le gars est où a peut être été membre de Ot ?
Je lui accorde toute mon admiration parce qu'effectivement , c'est compliqué de s'entraîner et assurer les travaux physiques en même temps.
Après, tu peux avoir un travail de bureau sédentaire mais chronophage et stressant qui t'epuise mentalement empêchant le déroulement correct de tes séances. Dans ces cas, il est peut être préférable d'avoir un job éreintant mais qui te permet de finir à 16h30-17h00 et de bien dormir , ce qui est primaurdial pour encaisser l'entraînement.
Dans ton cas, je ne placerai pas évidemment des séances dures lors de ta journée de travail : 45' de footing facile , 45' HT ou aux beaux jours 1h30 de bike easy après ton taf. Tu gardes tes séances qualitatives ou longues pour le we ou lors de tes jours de repos, si tu en as.
je termine mes journées a 15h30 donc il est vrai que derriere j'ai le temps de faire mes séances d'entrainement, seulement avec parfois plus ou moins de fatigue , j'essaye depuis 1mois aussi de faire mes footing le matin tot avant de partir au boulot . le week end j'en profite pour faire mes sortie longues ou au seuil .
il est vrai que chaque métier a sa pars de pénibilité , quelqu'un travailant dans un bureau sera peut etre user mentalement mais il aura tout de meme la fraicheur physique .
il sagit vraiment d'adaptation je pense et de progressivité . mes collégues me prennent pour un fou et se demandent comment je fais ahah . mais j'ai reussis a prendre un rythme . il y a des jours sans et des jours avec...et il faut savoir gérer sa je pense .
Tu peux aussi prendre des compléments alimentaires, protéines, acides aminés, créatine,..etc. Ça aide à supporter les charges importantes, et ce n’est pas du dopage, rassure toi.
c'est vrai qu'il serais interessant pour moi de prendre des complements alimentaire mais a vrai dire je m'arrange toujours pour faire mes seances autour des repas donc j'estime qu'un bon repas complet aprés l'entrainement permet de deja bien récuperer et puis il ya tellement de produits differents de plein de marque differentes que je ne sais meme pas vers laquelle me tourner , d'ailleurs si certain utilise des complements alimentaire vous pouvez les partager .

FAYARD
Messages : 22612
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par FAYARD »

bendalytri a écrit :
06 déc. 2019 19:28
Stephtri a écrit :
06 déc. 2019 09:44
je serais curieux de savoir le nombre de "manuel " (pas des portos) qui pratique le tri ?
ce n'est pas une critique envers les personnes de "bureaux" , mais juste de la curiosité

Perso heureusement que l'équilibre avec ma femme (elle n'est pas sportive) a été trouvé et qu'elle est comme moi une bénévole dans l'âme sinon ça ne ferait pas 25 ans de mariage et 2 enfants
justement j'ai du mal a trouvé un équilibre entre ma vie perso avec ma compagne qui n'est pas sportive et moi qui pratique le triple effort 10h par semaine , elle a parfois du mal a comprendre pourquoi je fais tout sa , elle m'accompagne sur la plupars de mes competitions mais elle à tendance à etre de mauvaise humeur tout de meme . je peut vous dire que juste avant une compet' c'est assez énervant .
Si ta femme t’empêche de faire tes loisirs, change de femme...ça marche aussi avec ton travail... :mrgreen:
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:
Les verts en finale de la coupe de France :sm3: :sm3:

Venner192
Messages : 1470
Inscription : 24 juin 2017 17:45

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par Venner192 »

Les couples se forment souvent autour d'une passion, ou alors chacun la sienne.
En pleine addiction totale avec le triathlon IM et mes charges d'entraînement de malade, j'ai été 3 ans avec une teufeuse, boîte, concert électro, etc... l'opposition totale quelque part, sauf qu'elle était tarée comme moi.
On était ensemble en début de soirée et l'après-midi, elle avait son indépendance et moi la mienne, en équilibre et en osmose.
Rupture qui a été inéluctable, fallait que je me case et que j'accepte d'avoir un 2ème enfant pour elle, mais j'étais marié avec le triathlon... :doh:
BleuBlancRage
"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." Georges Orwell

Anthony C
Messages : 64
Inscription : 23 févr. 2017 22:33

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par Anthony C »

Bonjour à tous.

Je prépare également un L, celui de Royan en Septembre.
Je bosse dans une très grosse écurie de chevaux de course, avec un poste un peu clef, donc pas mal d'heure de présence sur le site.
Je trouve ( personnellement) que le triathlon est très énergivore au niveau temps .
Il m'arrive parfois de m'obliger à aller m'entraîner.
Le physique répond mais le mental me dit " pouafff quelle corvée ces entrainements" !!!
Cette année je bosse plus sur du "qualitatif que quantitatif."
Me concernant je pense ne pas continuer cette discipline qui pourtant me procure un immense plaisir mais trop exigente sur un emploi du temps de ma vie personnelle.

mayo
Messages : 475
Inscription : 23 oct. 2018 20:44

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par mayo »

Pas facile de concilier vie privée, boulot et triathlon en règle général. Chacun y va de ses adaptations et solutions.

Je fais beaucoup de présentiel au boulot. J'essaye de caser des séances le midi si les réunions ne s'éternisent pas trop le midi. Et le matin avant d'aller au boulot lorsque je n'ai pas les enfants à gérer le matin. Même schéma le soir quand les trains-métros fonctionnent, sont à l'heure et pas en grève et que les enfants ont pas trop de devoir à faire, que j'ai pas la bouffe à préparer, que la maison est à peu près en état et que je suis pas trop crevé de la journée.

Ca marche à l'opportunisme, impossible de suivre un plan. Il reste alors les weekend pour se défoncer quand y'a pas trop de travaux, météo favorable (dans le nord), etc... De quoi caser des grosses séances quand les séances de la semaine sont plutôt axées sur le qualitatif.

Bref la plus grosse concession a été faîte sur le niveau, faut pas s'attendre à être performant dans ces conditions. Tant pis, je ne peux pas vivre sans ce sport, quitte à être ridicule.

Surtout que selon moi le secret est la régularité. De cette manière je suis clairement pas l'exemple à suivre. Et puis faire une sortie de 20km un jour et passer à 180km la semaine suivante c'est aussi l'occasion de se blesser.

Bon courage à tous

flu
Messages : 675
Inscription : 11 août 2006 22:52

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par flu »

Mayo, Bendalytri évoque la difficulté d'allier un travail physique avec l'entraînement tri.
Le travail de bureau, la gestion de la vie personnelle et l'entrainement tri doivent sûrement être évoqués dans d'autres billets

mayo
Messages : 475
Inscription : 23 oct. 2018 20:44

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par mayo »

flu a écrit :
07 déc. 2019 09:28
Mayo, Bendalytri évoque la difficulté d'allier un travail physique avec l'entraînement tri.
Le travail de bureau, la gestion de la vie personnelle et l'entrainement tri doivent sûrement être évoqués dans d'autres billets
C’était juste pour faire comprendre qu’on compose tous avec des contraintes. Il faut trouver son équilibre

Ceci étant, j’ai une maladie qui fait qu’en étant statique je souffre plus qu’en mouvement donc même si je suis assis je ne me repose pas :D

Mais on est d’accord c’est pas le sujet du post

FAYARD
Messages : 22612
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par FAYARD »

bendalytri a écrit :
06 déc. 2019 19:31
FAYARD a écrit :
06 déc. 2019 09:47
bendalytri a écrit :
05 déc. 2019 19:32


je termine mes journées a 15h30 donc il est vrai que derriere j'ai le temps de faire mes séances d'entrainement, seulement avec parfois plus ou moins de fatigue , j'essaye depuis 1mois aussi de faire mes footing le matin tot avant de partir au boulot . le week end j'en profite pour faire mes sortie longues ou au seuil .
il est vrai que chaque métier a sa pars de pénibilité , quelqu'un travailant dans un bureau sera peut etre user mentalement mais il aura tout de meme la fraicheur physique .
il sagit vraiment d'adaptation je pense et de progressivité . mes collégues me prennent pour un fou et se demandent comment je fais ahah . mais j'ai reussis a prendre un rythme . il y a des jours sans et des jours avec...et il faut savoir gérer sa je pense .
Tu peux aussi prendre des compléments alimentaires, protéines, acides aminés, créatine,..etc. Ça aide à supporter les charges importantes, et ce n’est pas du dopage, rassure toi.
c'est vrai qu'il serais interessant pour moi de prendre des complements alimentaire mais a vrai dire je m'arrange toujours pour faire mes seances autour des repas donc j'estime qu'un bon repas complet aprés l'entrainement permet de deja bien récuperer et puis il ya tellement de produits differents de plein de marque differentes que je ne sais meme pas vers laquelle me tourner , d'ailleurs si certain utilise des complements alimentaire vous pouvez les partager .
Un travail physique et un entraînement intensif toute la semaine, c’est pas avec une alimentation équilibrée ordinaire que ça va suffire. Va dans une boutique spécialisée pour te faire conseiller, les mecs sont là pour ça. Ces produits ne sont pas réservés aux body builder, il en existe pour les sports d’endurance comme le triathlon.
Les verts vainqueur du Derby !!! :sm3: :sm3:
Les verts en finale de la coupe de France :sm3: :sm3:

yoann-51
Messages : 4072
Inscription : 22 nov. 2007 12:19

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par yoann-51 »

Il y a que moi qui trouve cela étrange cette histoire de compléments alimentaires ?
Sincèrement il faut arrêter, le type est paysagiste.
C'est une dépense énergétique folle non plus.
Tu te penches un peu sur ton alimentation et ça passe.
Le sport va chercher
la peur pour la dominer,
la fatigue pour en triompher,
la difficulté pour la vaincre. P de Coubertin

Anthony C
Messages : 64
Inscription : 23 févr. 2017 22:33

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par Anthony C »

yoann-51 a écrit :
09 déc. 2019 07:00
Il y a que moi qui trouve cela étrange cette histoire de compléments alimentaires ?.
Non moi😊, mais je ne suis pas "médecin nutritionniste " .

PoorSwimmer
Messages : 195
Inscription : 02 juil. 2018 08:18

Re: Ouvrier paysagiste et triathlète...est ce compatible?

Message non lu par PoorSwimmer »

De mon expérience perso, j'ai remarqué qu'avoir un boulot un peu physique semble être une bonne chose pour le tri.
J'ai un travail plutôt de bureau, et je peux vous assurer que la moindre coupure se paie cash. Cela prend pas mal de temps pour retrouver un semblant de forme. Parallèlement, mon beauf qui fait aussi du tri mais a un boulot plutôt "physique" (pas mal de marche, port de charges de temps en temps, efforts physiques variés sans être intensifs), semble ne jamais baisser au niveau des perfs. Après une coupure de plusieurs semaines, il claque des sorties de 80km à vélo sans problèmes au bout de 2 sorties et retrouve très vite son niveau de performance.
Difficile d'extrapoler à partir de 2 cas isolés, mais j'avais déjà remarqué ceci avec d'autres personnes. Ceux qui ont un boulot physique semblent retrouver leur forme très rapidement après coupure et enchaîner les entraînements "intensifs" sans trop de difficultés.

Répondre