Abolition 1km/1h

Que faire pour aller plus vite, plus loin, plus longtemps? Ici on débat de tout ce qui touche de près ou de loin à la préparation physique et mentale (y compris les clubs).
Evisims
Messages : 401
Inscription : 25 oct. 2014 09:16

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par Evisims »

FAYARD a écrit : 22 nov. 2020 01:53
Evisims a écrit : 21 nov. 2020 20:06
Charrette a écrit : 21 nov. 2020 20:03 Ok pour les 10 ans hors de France



La prochaine etape serait de reussir a decripter le genome humain et pouvoir prédire les maladies, handicap, et choisir les caracteristiques génétiques a garder. Les gens auraient acces a differents status sociaux, métiers, assurances etc... suivant leur génétique.

On pourrait en faire un film tiens, je verrais bien Ethan Hawke comme acteur principal et je l'appellerais "Bienvenue a..." oh wait :lol: :lol:
J’avoue que cette dernière partie de ma réponse était volontairement un peu provocatrice. Mais la encore, je ne dis pas que je serais d’accord pour que ça se fasse. Mais je pose la question de ce que ça changerait dans nos vies quotidiennes.
En fait tu penses qu’en étant un honnête citoyen, jamais l’état ne cherchera à te nuire et que seuls ses ennemis ont à craindre de lui. Je n’ai pas une confiance aveugle en nos dirigeants et élus, je pense que tous ces gens ne nous veulent pas que du bien, mais par contre ils cherchent surtout leur intérêt dans leurs actions.
Encore une fois, ce n’était pas le sujet de la question.
Evisims
Messages : 401
Inscription : 25 oct. 2014 09:16

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par Evisims »

Z__orglub a écrit : 22 nov. 2020 02:40
Evisims a écrit : 21 nov. 2020 19:57 Quand je souhaite y revenir, je le peux sans subir de contrôle particulier. Je peux y circuler et y vivre librement (enfin, en tout cas, quand j’y suis, je n’ai pas vraiment le sentiment que mes libertés fondamentales sont violées au quotidien et en permanence)
je sais pas où t'es, mais tu risques d'avoir des surprises si tu rentres maintenant :)
Ça va, je suis pas loin... Je viens encore environ une fois par mois rendre visite à la famille. Bon... un peu moins en 2020 avec le confinements... Mais on a passé 2 semaines cet été et une semaine à la Toussaint sans avoir franchement l’impression d’être victimes d’une oppression insupportable.
Evisims
Messages : 401
Inscription : 25 oct. 2014 09:16

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par Evisims »

Evisims a écrit : 22 nov. 2020 08:10
FAYARD a écrit : 22 nov. 2020 01:53
Evisims a écrit : 21 nov. 2020 20:06

J’avoue que cette dernière partie de ma réponse était volontairement un peu provocatrice. Mais la encore, je ne dis pas que je serais d’accord pour que ça se fasse. Mais je pose la question de ce que ça changerait dans nos vies quotidiennes.
En fait tu penses qu’en étant un honnête citoyen, jamais l’état ne cherchera à te nuire et que seuls ses ennemis ont à craindre de lui. Je n’ai pas une confiance aveugle en nos dirigeants et élus, je pense que tous ces gens ne nous veulent pas que du bien, mais par contre ils cherchent surtout leur intérêt dans leurs actions.
Encore une fois, ce n’était pas le sujet de la question.
Mais pour répondre à cette question, qui n’en n’est pas vraiment une, oui, en général, je pense que l’état ne cherche pas à me nuire, ni à moi, ni à la majorité de la population.
Ce que je trouve triste, finalement, c’est que des gens (visiblement pas mal de gens...) aient cette opinion de leur pays mais y restent. Il y a tant de pays où les libertés individuelles sont tellement mieux respectées...
Avatar de l’utilisateur
felipe
Messages : 691
Inscription : 23 févr. 2007 16:12
Localisation : Pays du poulet

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par felipe »

Evisims a écrit : 22 nov. 2020 08:09 Celui-ci, je l’avais trouvé et lu. A aucun moment il n’indique que ces drones ont été utilisés pour surveiller à l’intérieur chez les gens.
L'intérieur des habitations, non.

Les extérieurs, oui.
Avec google earth, les services fiscaux recherchent déjà les habitations ou extensions non déclarées (que ce soit pour la compatibilité au PLU que pour le calcul de la T.H.).
Avec les drones, j'ai déjà vu quelques reportages où les gendarmes recherchent les plantations de cannabis, etc.
Objectifs : plaisir, santé et pas trop de bide
jul56
Messages : 427
Inscription : 03 déc. 2013 01:30

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par jul56 »

felipe a écrit : 22 nov. 2020 09:59
Evisims a écrit : 22 nov. 2020 08:09 Celui-ci, je l’avais trouvé et lu. A aucun moment il n’indique que ces drones ont été utilisés pour surveiller à l’intérieur chez les gens.
L'intérieur des habitations, non.

Les extérieurs, oui.
Avec google earth, les services fiscaux recherchent déjà les habitations ou extensions non déclarées (que ce soit pour la compatibilité au PLU que pour le calcul de la T.H.).
Avec les drones, j'ai déjà vu quelques reportages où les gendarmes recherchent les plantations de cannabis, etc.
Donc c’est utilisé pour traquer des fraudeurs ou délinquants. C’est le but recherché non ?
jul56
Messages : 427
Inscription : 03 déc. 2013 01:30

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par jul56 »

FAYARD a écrit : 21 nov. 2020 18:25
Evisims a écrit : 21 nov. 2020 18:10
FAYARD a écrit : 21 nov. 2020 17:21

Si ça te plaît d’être dans un pays où l’exécutif prend l’ascendant sur le judiciaire, moi pas. Et si tu penses que cela ne te concernera jamais, tant mieux pour toi, mais c’est pas le cas pour tout le monde.
Ma question n'était pas à propos de savoir si le fait que l'exécutif prenne l'ascendant sur le judiciaire (je suis même pas sûr de comprendre ce que tu veux dire par là...) me plaise ou pas, mais de savoir si, le fait d'être, comme vous dites sous état d'urgence permanent entre Nov 2015 et Jan 2020 avait changé quoi que ce soit dans votre vie quotidienne. (Puisque vous semblez vous plaindre de ces privations de libertés depuis qu'on est sous cet état d'urgences...)
Mon travail a changé, mais cela ne répondra pas à ta question pour autant.
Si demain le président décide qu’il faille ficher l’ADN de tous les citoyens, et que les caméras de surveillance ou autres drones peuvent filmer l’intérieur des domiciles, en soit cela ne changera pas ton quotidien, mais seras tu d’accord et est ce une bonne chose ?
Ca c’est une bonne question. Mais in fine, si cela réduit la délinquance et remet dans le droit chemin certains avant de passer à l’acte ?
En effet il y a un risque d’une dérive de l’utilisation des données mais en même temps, on se refuse pour l’instant à utiliser de nouvelles technologies qui pourraient réduire la délinquance au nom justement du risque de dérive de l’utilisation de celles-ci. Au final, la délinquance ne diminue pas. Qu’en serait-il si on utilisait vraiment ces “nouvelles” technologies à grande échelle. Remarque bien, si au final on chope un gars pour le libérer juste derrière une fois passé devant le juge, c’est sûr ca sert pas à grand chose.
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 4983
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par Bardamu »

jul56 a écrit : 22 nov. 2020 10:26
FAYARD a écrit : 21 nov. 2020 18:25
Evisims a écrit : 21 nov. 2020 18:10

Ma question n'était pas à propos de savoir si le fait que l'exécutif prenne l'ascendant sur le judiciaire (je suis même pas sûr de comprendre ce que tu veux dire par là...) me plaise ou pas, mais de savoir si, le fait d'être, comme vous dites sous état d'urgence permanent entre Nov 2015 et Jan 2020 avait changé quoi que ce soit dans votre vie quotidienne. (Puisque vous semblez vous plaindre de ces privations de libertés depuis qu'on est sous cet état d'urgences...)
Mon travail a changé, mais cela ne répondra pas à ta question pour autant.
Si demain le président décide qu’il faille ficher l’ADN de tous les citoyens, et que les caméras de surveillance ou autres drones peuvent filmer l’intérieur des domiciles, en soit cela ne changera pas ton quotidien, mais seras tu d’accord et est ce une bonne chose ?
Ca c’est une bonne question. Mais in fine, si cela réduit la délinquance et remet dans le droit chemin certains avant de passer à l’acte ?
En effet il y a un risque d’une dérive de l’utilisation des données mais en même temps, on se refuse pour l’instant à utiliser de nouvelles technologies qui pourraient réduire la délinquance au nom justement du risque de dérive de l’utilisation de celles-ci. Au final, la délinquance ne diminue pas. Qu’en serait-il si on utilisait vraiment ces “nouvelles” technologies à grande échelle. Remarque bien, si au final on chope un gars pour le libérer juste derrière une fois passé devant le juge, c’est sûr ca sert pas à grand chose.
Mais tu penses pas qu'il y aurait d'autres solutions qui permettraient de s'attaquer au fléau de la délinquance sans s'en prendre à la liberté de tous ? La tentation totalitaire c'est de dire : on vous supprime votre liberté pour votre bien. Surveillance par traçage des citoyens ou interdictions délirantes de circuler, tout ça s'inscrit dans une même logique. Il faut s'y opposer et exiger de nos gouvernants qu'ils s'attaquent davantage aux problèmes de façon ciblée, plutôt que d'arroser à tout va sans grande efficacité en nous privant de nos libertés.
jul56
Messages : 427
Inscription : 03 déc. 2013 01:30

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par jul56 »

Bardamu a écrit : 22 nov. 2020 10:41
jul56 a écrit : 22 nov. 2020 10:26
FAYARD a écrit : 21 nov. 2020 18:25

Mon travail a changé, mais cela ne répondra pas à ta question pour autant.
Si demain le président décide qu’il faille ficher l’ADN de tous les citoyens, et que les caméras de surveillance ou autres drones peuvent filmer l’intérieur des domiciles, en soit cela ne changera pas ton quotidien, mais seras tu d’accord et est ce une bonne chose ?
Ca c’est une bonne question. Mais in fine, si cela réduit la délinquance et remet dans le droit chemin certains avant de passer à l’acte ?
En effet il y a un risque d’une dérive de l’utilisation des données mais en même temps, on se refuse pour l’instant à utiliser de nouvelles technologies qui pourraient réduire la délinquance au nom justement du risque de dérive de l’utilisation de celles-ci. Au final, la délinquance ne diminue pas. Qu’en serait-il si on utilisait vraiment ces “nouvelles” technologies à grande échelle. Remarque bien, si au final on chope un gars pour le libérer juste derrière une fois passé devant le juge, c’est sûr ca sert pas à grand chose.
Mais tu penses pas qu'il y aurait d'autres solutions qui permettraient de s'attaquer au fléau de la délinquance sans s'en prendre à la liberté de tous ? La tentation totalitaire c'est de dire : on vous supprime votre liberté pour votre bien. Surveillance par traçage des citoyens ou interdictions délirantes de circuler, tout ça s'inscrit dans une même logique. Il faut s'y opposer et exiger de nos gouvernants qu'ils s'attaquent davantage aux problèmes de façon ciblée, plutôt que d'arroser à tout va sans grande efficacité en nous privant de nos libertés.
Je ne dis pas que c’est la solution. Je me pose la question car c’est selon moi un problème complexe et qu’en effet, on peut y voir le risque d’une mauvaise utilisation par les gouvernements comme on pourrait aussi y voir une façon de développer la peur du gendarme qui réfrènerait certains. A condition bien sur qu’il y ait derrière une réponse juridique.
Je vais prendre un exemple parallèle. Si toutes les voitures avaient une puce GPS et que tout dépassement de vitesse créait automatiquement une amende, les gens rouleraient c’est sur moins vite mais on pourrait en effet craindre des dérives de l’utilisation de cette puce. Il y a un côté positif, la réduction de la vitesse, et un négatif le risque de dérive. Lequel est le plus important ?
Je suis d’accord avec toi que l’idéal serait de cibler mais cela ne devrait-il pas déjà marcher depuis le temps ?
Fab74ch
Messages : 3319
Inscription : 21 août 2013 21:20

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par Fab74ch »

Charrette a écrit : 21 nov. 2020 18:13
Fab74ch a écrit : 21 nov. 2020 15:47
FAYARD a écrit : 21 nov. 2020 15:41

Tient, c’est un p’tit aperçu
https://www.dalloz-actualite.fr/chroniq ... 7kmCC9PehA
La question est pourtant très très simple, un enfant de 6 ans comprendrait :
Est-ce que ton quotidien a changé entre Janvier 2015 et Janvier 2020?
Ben ouais mais la fameuse question y'en a aussi aucun de vous qui veut y repondre pour faire avancer le schmillblick donc en fait ca pue la question piege.

Bon allez je me lance: non je n'ai pas vu grand chose dans ma vie de tous les jours. La France n'est pas devenue la Chine en 5 ans...

Par contre est ce que nos liberté ne sont pas mise en danger ces 5 dernières années parce que le peuple ne s'en apercoit pas dans sa vie de tous les jours ca c'est une bonne question.

Quand on voit l'actualité et le lien de Fayard (qui est hyper interessant, tu peux penser ce que tu veux du type) ben ca fait froid dans le dos.
C'est effectivement une bonne question. On peut tenter d'essayer d'y répondre, tout en sachant que personne n'aura la réponse bien évidemment, il s'agit là d'opinion.
Est-ce que c'est possible :
- Oui. Typiquement, on peut prendre l'exemple du réchauffement climatique. On ne le sent pas vraiment, mais il y a des évidences qui tendent à montrer que l'on va droit dans le mur.
- Doublement oui, puisque comme l'aime à rappeler notre ami FAYARD, les politiques, n'ont par le passé, pas tous fait preuve d'une vertu sans limite (c'est le moins que l'on puisse dire).

Donc clairement, on ne peut pas répondre : "bien sur que non", basé sur le fait que l'on ne le voit pas, ou bien que l'on pourrait croire que les politiques sont les meilleures âmes du monde.

Néanmoins, y-a-t-il des évidences qui pourraient nous le faire penser?
Y-a-t-il une évolution ces 50 dernières années qui montrent que nos libertés diminuent petit à petit?
Est-ce que les politiques ont montré une volonté absolue de contrôler le peuple (je ne parle pas de cette année 2020 exceptionnelle). Car ils peuvent jouer pour leurs intérêts personnels (et l'expérience montre que c'est parfois le cas), mais en déduire qu'ils veulent absolument réduire les libertés des concitoyens, le lien me parait rapide.
FAYARD
Messages : 25336
Inscription : 18 juin 2007 08:53

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par FAYARD »

Evisims a écrit : 22 nov. 2020 08:09
FAYARD a écrit : 22 nov. 2020 01:38
Evisims a écrit : 21 nov. 2020 20:05

D’ailleurs, je viens de faire une petite recherche (très !!) rapide et je n’ai rien trouvé de flagrant la dessus.
Tient je te mâche le travail
https://www.leparisien.fr/high-tech/les ... 319153.php
Celui-ci, je l’avais trouvé et lu. A aucun moment il n’indique que ces drones ont été utilisés pour surveiller à l’intérieur chez les gens.
En fait dans le système de vidéo surveillance des villes actuellement en fonction, un logiciel déclenche un floutage des images dés que la caméra passe devant une fenêtre de domicile. Il n’y a pas d’atteinte à la vie privée, mais pas avec les drones, on est dans un flou juridique et rien ne dit que durant le premier confinement, les drones n’aient pas filmé l’intérieur des domiciles, c’est ce qu’avait dénoncé les gens qui avait été filmé dans leur propriété. Que sont devenues les images ? Sont elles encore stockées ? Ne vont elles pas tombés entre de mauvaises mains ?
Ta question ne renvoie pas à une réponse aussi simple que, cela ne me concerne pas, je suis un honnête citoyen, je n’ai rien à caché. C’est cela que tu ne saisis pas et ça fait deux pages qu’on tourne en rond.
Bardamu a raison, l’état se trompe de cible et en gros il utilise un bazooka pour tuer des mouches, c’est exactement pareil avec le confinement, tout le monde ramasse alors qu’il faudrait cibler pour ne pas trop impacter l’économie.
En France, ça fait déjà quelques décennies que pour régler un pb on vote une loi, loi qui ne sera pas toujours suivi d’effets puisque impossible à appliquer. Aujourd’hui tout le monde crie au scandal pour l’article 24 de la loi globale sur la sécurité, or il existe déjà une loi qui condamne toute personne qui filme un policier et qui publie les images dans le but de lui nuire, la peine est de 5 ans de prison il me semble et là on refait une loi mais qui puni de 1 an de prison la même infraction !!!! Appliquons déjà celle qui existe...
Le Sphinx n’est plus :character-afro: RIP
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 4983
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par Bardamu »

jul56 a écrit : 22 nov. 2020 11:00
Bardamu a écrit : 22 nov. 2020 10:41
jul56 a écrit : 22 nov. 2020 10:26

Ca c’est une bonne question. Mais in fine, si cela réduit la délinquance et remet dans le droit chemin certains avant de passer à l’acte ?
En effet il y a un risque d’une dérive de l’utilisation des données mais en même temps, on se refuse pour l’instant à utiliser de nouvelles technologies qui pourraient réduire la délinquance au nom justement du risque de dérive de l’utilisation de celles-ci. Au final, la délinquance ne diminue pas. Qu’en serait-il si on utilisait vraiment ces “nouvelles” technologies à grande échelle. Remarque bien, si au final on chope un gars pour le libérer juste derrière une fois passé devant le juge, c’est sûr ca sert pas à grand chose.
Mais tu penses pas qu'il y aurait d'autres solutions qui permettraient de s'attaquer au fléau de la délinquance sans s'en prendre à la liberté de tous ? La tentation totalitaire c'est de dire : on vous supprime votre liberté pour votre bien. Surveillance par traçage des citoyens ou interdictions délirantes de circuler, tout ça s'inscrit dans une même logique. Il faut s'y opposer et exiger de nos gouvernants qu'ils s'attaquent davantage aux problèmes de façon ciblée, plutôt que d'arroser à tout va sans grande efficacité en nous privant de nos libertés.
Je ne dis pas que c’est la solution. Je me pose la question car c’est selon moi un problème complexe et qu’en effet, on peut y voir le risque d’une mauvaise utilisation par les gouvernements comme on pourrait aussi y voir une façon de développer la peur du gendarme qui réfrènerait certains. A condition bien sur qu’il y ait derrière une réponse juridique.
Je vais prendre un exemple parallèle. Si toutes les voitures avaient une puce GPS et que tout dépassement de vitesse créait automatiquement une amende, les gens rouleraient c’est sur moins vite mais on pourrait en effet craindre des dérives de l’utilisation de cette puce. Il y a un côté positif, la réduction de la vitesse, et un négatif le risque de dérive. Lequel est le plus important ?
Je suis d’accord avec toi que l’idéal serait de cibler mais cela ne devrait-il pas déjà marcher depuis le temps ?
Oui, j'avais noté que tu l'évoquais comme une piste de réflexion. Je ne t'en veux pas de l'avoir fait mais je pense que c'est un signe inquiétant de pouvoir l'envisager... C'est quand même tout ce que les pires horreur du XXème siècle ont tenté d'instaurer avec leurs moyens de l'époque. Pourtant Orwell et Huxley nous ont magnifiquement mis en garde contre une telle dérive.

Pour ma part, je pense qu'il serait tout à fait possible d'éradiquer la délinquance mais ça nécessite un gros courage politique, la mise de moyens et permettre à nos forces de l'Ordre d'agir sans qu'ils se posent la question de savoir si ça vaut le coup de dégainer, alors qu'ils ils se font charger par un furieux. Parce que, paradoxalement, tu te poses la question de pouvoir tracer tout le monde, mais dès qu'un flics tabasse une ordure nombreux sont prompts à crier à la bavure !
Et ça finit par des commissariats attaqués au Mortier, des flics aux enfants harcelés (le monde à l'envers quoi !). Restaurer "la peur du Gendarme", c'est la base selon moi...
jul56
Messages : 427
Inscription : 03 déc. 2013 01:30

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par jul56 »

Bardamu a écrit : 22 nov. 2020 13:43
jul56 a écrit : 22 nov. 2020 11:00
Bardamu a écrit : 22 nov. 2020 10:41
Mais tu penses pas qu'il y aurait d'autres solutions qui permettraient de s'attaquer au fléau de la délinquance sans s'en prendre à la liberté de tous ? La tentation totalitaire c'est de dire : on vous supprime votre liberté pour votre bien. Surveillance par traçage des citoyens ou interdictions délirantes de circuler, tout ça s'inscrit dans une même logique. Il faut s'y opposer et exiger de nos gouvernants qu'ils s'attaquent davantage aux problèmes de façon ciblée, plutôt que d'arroser à tout va sans grande efficacité en nous privant de nos libertés.
Je ne dis pas que c’est la solution. Je me pose la question car c’est selon moi un problème complexe et qu’en effet, on peut y voir le risque d’une mauvaise utilisation par les gouvernements comme on pourrait aussi y voir une façon de développer la peur du gendarme qui réfrènerait certains. A condition bien sur qu’il y ait derrière une réponse juridique.
Je vais prendre un exemple parallèle. Si toutes les voitures avaient une puce GPS et que tout dépassement de vitesse créait automatiquement une amende, les gens rouleraient c’est sur moins vite mais on pourrait en effet craindre des dérives de l’utilisation de cette puce. Il y a un côté positif, la réduction de la vitesse, et un négatif le risque de dérive. Lequel est le plus important ?
Je suis d’accord avec toi que l’idéal serait de cibler mais cela ne devrait-il pas déjà marcher depuis le temps ?
Oui, j'avais noté que tu l'évoquais comme une piste de réflexion. Je ne t'en veux pas de l'avoir fait mais je pense que c'est un signe inquiétant de pouvoir l'envisager... C'est quand même tout ce que les pires horreur du XXème siècle ont tenté d'instaurer avec leurs moyens de l'époque. Pourtant Orwell et Huxley nous ont magnifiquement mis en garde contre une telle dérive.

Pour ma part, je pense qu'il serait tout à fait possible d'éradiquer la délinquance mais ça nécessite un gros courage politique, la mise de moyens et permettre à nos forces de l'Ordre d'agir sans qu'ils se posent la question de savoir si ça vaut le coup de dégainer, alors qu'ils ils se font charger par un furieux. Parce que, paradoxalement, tu te poses la question de pouvoir tracer tout le monde, mais dès qu'un flics tabasse une ordure nombreux sont prompts à crier à la bavure !
Et ça finit par des commissariats attaqués au Mortier, des flics aux enfants harcelés (le monde à l'envers quoi !). Restaurer "la peur du Gendarme", c'est la base selon moi...
On est d’accord sur la peur du Gendarme et c’est d’ailleurs ce que je dis. La question est plus la façon de l’atteindre.
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 4983
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par Bardamu »

jul56 a écrit : 22 nov. 2020 14:01
Bardamu a écrit : 22 nov. 2020 13:43
jul56 a écrit : 22 nov. 2020 11:00
Je ne dis pas que c’est la solution. Je me pose la question car c’est selon moi un problème complexe et qu’en effet, on peut y voir le risque d’une mauvaise utilisation par les gouvernements comme on pourrait aussi y voir une façon de développer la peur du gendarme qui réfrènerait certains. A condition bien sur qu’il y ait derrière une réponse juridique.
Je vais prendre un exemple parallèle. Si toutes les voitures avaient une puce GPS et que tout dépassement de vitesse créait automatiquement une amende, les gens rouleraient c’est sur moins vite mais on pourrait en effet craindre des dérives de l’utilisation de cette puce. Il y a un côté positif, la réduction de la vitesse, et un négatif le risque de dérive. Lequel est le plus important ?
Je suis d’accord avec toi que l’idéal serait de cibler mais cela ne devrait-il pas déjà marcher depuis le temps ?
Oui, j'avais noté que tu l'évoquais comme une piste de réflexion. Je ne t'en veux pas de l'avoir fait mais je pense que c'est un signe inquiétant de pouvoir l'envisager... C'est quand même tout ce que les pires horreur du XXème siècle ont tenté d'instaurer avec leurs moyens de l'époque. Pourtant Orwell et Huxley nous ont magnifiquement mis en garde contre une telle dérive.

Pour ma part, je pense qu'il serait tout à fait possible d'éradiquer la délinquance mais ça nécessite un gros courage politique, la mise de moyens et permettre à nos forces de l'Ordre d'agir sans qu'ils se posent la question de savoir si ça vaut le coup de dégainer, alors qu'ils ils se font charger par un furieux. Parce que, paradoxalement, tu te poses la question de pouvoir tracer tout le monde, mais dès qu'un flics tabasse une ordure nombreux sont prompts à crier à la bavure !
Et ça finit par des commissariats attaqués au Mortier, des flics aux enfants harcelés (le monde à l'envers quoi !). Restaurer "la peur du Gendarme", c'est la base selon moi...
On est d’accord sur la peur du Gendarme et c’est d’ailleurs ce que je dis. La question est plus la façon de l’atteindre.
Comme elle a existé pendant longtemps, ça mérite de réfléchir sur le moment où ça a commencé à cesser et revenir sur les mauvais choix faits à ce moment...
Z__orglub
Messages : 327
Inscription : 12 nov. 2020 15:08

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par Z__orglub »

Bardamu a écrit : 22 nov. 2020 13:43 Pour ma part, je pense qu'il serait tout à fait possible d'éradiquer la délinquance mais ça nécessite un gros courage politique, la mise de moyens et permettre à nos forces de l'Ordre d'agir sans qu'ils se posent la question de savoir si ça vaut le coup de dégainer, alors qu'ils ils se font charger par un furieux.
Malheureusement, je ne pense pas que ce soit si simple. On peut voir l'exemple des USA, ils sont hyper répressifs, mais sans succès. Non seulement, il y a plus de délinquance que chez nous, mais en plus il y a des tonnes de gens qui n'ont pas fait grand chose de mal qui se retrouvent à purger des longues peines de prison. Il y a aussi plein de pays où tu fuis les flics comme la peste. Il faut trouver un équilibre. C'est normal qu'on protège les citoyens contre de potentiels abus.

Peut-être que c'est un discours de bisounours, mais je pense que si on veut éradiquer la délinquance, le meilleur moyen est de s'attaquer aux causes profondes. La pauvreté, l'accès à l'éducation, et probablement dans une certaine mesure l'immigration (au moins faire en sorte que les immigrés qui arrivent en France puissent le faire dans de bonnes conditions, les parquer dans des cités, ça ne fonctionne pas).

Bien sur, j'aimerais bien qu'on puisse passer les cités au karcher et qu'on se débarrasse de toutes les racailles irrécupérables d'une manière ou d'une autre, mais je crois pas qu'il y ait une solution miracle. On va devoir vivre avec eux (et avec le pays qui s'appauvrit, ça ne va faire que s'empirer).
Avatar de l’utilisateur
Bardamu
Messages : 4983
Inscription : 06 déc. 2013 19:18

Re: Abolition 1km/1h

Message non lu par Bardamu »

Z__orglub a écrit : 22 nov. 2020 14:18
Bardamu a écrit : 22 nov. 2020 13:43 Pour ma part, je pense qu'il serait tout à fait possible d'éradiquer la délinquance mais ça nécessite un gros courage politique, la mise de moyens et permettre à nos forces de l'Ordre d'agir sans qu'ils se posent la question de savoir si ça vaut le coup de dégainer, alors qu'ils ils se font charger par un furieux.
Malheureusement, je ne pense pas que ce soit si simple. On peut voir l'exemple des USA, ils sont hyper répressifs, mais sans succès. Non seulement, il y a plus de délinquance que chez nous, mais en plus il y a des tonnes de gens qui n'ont pas fait grand chose de mal qui se retrouvent à purger des longues peines de prison. Il y a aussi plein de pays où tu fuis les flics comme la peste. Il faut trouver un équilibre. C'est normal qu'on protège les citoyens contre de potentiels abus.

Peut-être que c'est un discours de bisounours, mais je pense que si on veut éradiquer la délinquance, le meilleur moyen est de s'attaquer aux causes profondes. La pauvreté, l'accès à l'éducation, et probablement dans une certaine mesure l'immigration (au moins faire en sorte que les immigrés qui arrivent en France puissent le faire dans de bonnes conditions, les parquer dans des cités, ça ne fonctionne pas).

Bien sur, j'aimerais bien qu'on puisse passer les cités au karcher et qu'on se débarrasse de toutes les racailles irrécupérables d'une manière ou d'une autre, mais je crois pas qu'il y ait une solution miracle. On va devoir vivre avec eux (et avec le pays qui s'appauvrit, ça ne va faire que s'empirer).
Je n'ai pas dit non plus qu'il fallait instaurer un Etat policier. Il n'y avait pas moins de misère au début du XXème siècle qu'aujourd'hui (il y en avait même beaucoup plus). La criminalité était réelle également, mais davantage bridée par la peur du Gendarme qui disposait également d'une plus grande aura et marge de manoeuvre qu'aujourd'hui.
Le parallèle avec les US ne me paraît pas convaincant. Rien de vraiment comparable entre un pays où tu peux aller t'acheter un fusil d'assaut avec ta carte d'identité et un autre où les voyous et les flics sont les seuls à être armés.
Cela dit la politique de Giuliani à NY il y a 20 ans plutôt bien marché non ?
Répondre